Just In
Community
Forum
V
More
for Marionnettes, un petit tour et puis s'en vont

6/12 c8 36Miss Macaronii
TOSHIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Bon, Aurore, sache que tu m'as cassée avec ce chapitre, alors même que je l'aime, mais d'une force que tu n'imagines même pas ! Bon, en même temps, il est question d'Hitoshi, donc non, je ne suis pas objective, clairement pas. Mon dieu, cette review va être compliquée à écrire, lol.

Je veux mettre mon poing dans la figure de la mère d'Hitoshi. Mais d'où est-ce qu'on balance des assiettes à son gamin ? (Surtout un gamin aussi adorable qu'Hitoshi, HEIN ?). Et l'image d'Hitoshi, regardant en cachette les vidéos de Koumei, dont il ne souvient même pas, lorsque ça va trop mal à la maison, et qui trouve une forme de réconfort dans ces souvenirs qu'il a pourtant oublié, comme si toute forme de joie dans sa vie s'était évaporée, ne laissant derrière elle que quelques images sur une bande... MAIS CA ME TROUE TELLEMENT LE COEUR !
Et cette façon qu'a Hitoshi de partir automatiquement du principe qu'elle va avoir peur de lui, de son alter, c'est tellement déchirant, parce qu'il n'a jamais connu que ça et ça a complètement poutré sa vision du monde et de lui-même. "Il veut juste qu'au moins quelqu'un voit Hitoshi et non pas le garçon à l'alter de lavage de cerveau". AURORE RENDS-MOI MON COEUR !

J'ai tellement envie de faire un câlin à Hitoshi, quand il s'angoisse à passer la nuit chez Hawks. Cette façon d'envisager chaque possibilité que ça foire ou que ça se passe mal, il voit le monde à travers un prisme si négatif, pauvre bébou ! Cette habitude/solution de repli que représente l'hôtel... Franchement, je suis en colère contre son père ! Okay, il ne le bat peut-être pas, mais non assistance à personne en danger, ça lui parle ? Le DEVOIR d'un parent envers son enfant, de lui offrir amour et sécurité ? (Je suis peut-être salée, mais ON TOUCHE PAS A HITOSHI !) (*ignore très fort ses UA en cours dans lesquelles elle le malmène pas mal*)
Hitoshi qui a affûté son ouïe pour prévenir des crises de ma mère... *va mourir dans un coin*
(Je peux me consoler en me disant que ça lui rendra service dans sa carrière de héros ?)

Koumei est trop choupette à s'inquiéter qu'Hitoshi n'aime pas le chocolat ! Je fond et je chiale en digne guimadeleine que je suis. Putain, son père lui a jamais préparé de gâteaux, c'est indigne ! J'vais ensevelir Hitoshi sous les cookies, tu vas voir !
Aaaaaah, Koumei et Hitoshi sont trop pipou à être aussi maladroits et gênés face à l'autre. "La voix de son cousin est douloureuse à entendre, comme si elle peut se briser à n'importe quel moment." BDHJQBHDJQLDHQLJ *fond en larmes*
J'adore la réaction de Koumei devant la nature de l'alter d'Hitoshi (même si le portrait fait de son père me donne envie de faire un immense bûcher), et la façon qu'elle a de mimer les gestes de Hawks pour rassurer Hitoshi cdsjkqbhsjdlhj ! Je meurs, c'est trop cute.
AAAAAH, LE CÂLIN DANS LES AILES DE HAWKS ! BLLBLBLBLBLLBLBLB ! J'ai pas les mots, alors je vais me contenter de gagatiser en silence.
Hawks est trop génial, c'est le BEST, vraiment ! Et Koumei et Hitoshi qui se donnent des petits surnoms, mondieumondieumondieujemeurscesttropcutejenpeuxplustumetuesAurorechoupette !

J'adore la façon dont Hawks remarque tous les petits détails qui clochent chez Hitoshi, de son arrivée seul, à ses craintes et ce qu'il révèle à demi-mots, parce que Hawks comprend les enfants malheureux, et qu'il est conditionné par son métier de héros à faire attention à tout. La façon dont ça le travaille, au point de l'empêcher de dormir, et de faire des recherches en ligne sur les moyens de transport...
Et l'incident du verre... Aurore, Aurore, AURORE ! Hitoshi me fait tellement de peine, terrifié comme ça, juste pour avoir cassé un verre, à se faire toute une montagne de ce qui n'est qu'un foutu détail sans aucune importance ni incidence ! Je suis aussi furieuse que Hawks, mais heureusement qu'il est là ! Tellement soucieux et bienveillant !
(par contre, je plussoie puissance mille Mirko qui refourgue des verres de sa merch, je need la revoir dans cette fic)

Koumei est vraiment trop choupie à s'inquiéter autant pour Hitoshi, et encore une fois Hawks est parfait, en s'adressant indirectement à Hitoshi pour le pousser à se confier sans pour autant lui forcer la main. J'ai presque envie de les secouer à tous les trois, pour qu'ils cessent de s'inquiéter les uns pour les autres et que Hawks porte plainte pour Hitoshi, même si je sais que c'est prématuré dans l'histoire... Au moins se sont-ils trouvé, et Hitoshi découvre ce qu'est un vrai foyer, et c'est tellement doux...

Bon, j'arrive au bout de la review-tartine, comme tu t'en doutes, j'ai adoré du début à la fin et j'ai hâte de lire la suite !
Des pasta-bisous !
5/9 c7 Miss Macaronii
*prend une grande inspiration*
HITOSHIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !
(wesh qu'est-ce que ça va être quand on le verra en chair et en os...)

Bon. J'adore ce chapitre ! Koumei qui découvre son nom de famille, c'est... guimadeleine ! Et j'adore ce passage, parce que j'adore les noms, leur signification et le sentiment d'existence qu'ils véhiculent et tu décris ça parfaitement au début du chapitre, donc je suis conquise !

La scène de cuisine est GENIALE !
J'imagine tellement Hawks qui ne commande que de la bouffe à emporter, et Koumei qui prends les choses en main, ça fait tellement plaisir de la voir comme ça ! Sa répartie s'affûte en compagnie de Hawks. Par contre je suis presque surprise qu'elle n'ouvre pas la lettre avant d'appeler son cousin, du coup je suis vachement curieuse de ce que renferme cette lettre ! Et l'appel à Hitoshi est génial ! Bon j'ai des pulsions meurtrières rien qu'à la façon dont il parle de ses parents, mais j'adore la façon dont il s'énerve contre Hawks qui écoute la conversation et se retrouve tout penaud à la fin !

J'ai hâte de lire la suite (oui, oui, parce qu'il y aura Hitoshi !)
5/9 c6 Miss Macaronii
J'AIME MIRKO !

Hein ? Quoi ? Une review ? Roooh, l'essentiel est déjà dit, pourtant, non ?
J'apprécie que Hawks aborde le sujet de la crise de panique, même si c'est difficile tant pour lui que pour Koumei, il faut mettre les choses au clair, et même s'ils n'abordent pas les raisons de cette crise, ils communiquent et c'est un tel plaisir de voir Koumei tenter des blagues ! L'idée des règles écrites est très bien vu, même si je comprends le malaise de Hawks a établir un cadre strict, ça reste nécessaire pour Koumei et rien que la voir demander à refuser ses gestes (la tête de chien de battu de Hawks m'a tuée !), ou demander à être prévenue des visites, c'est une telle joie et un tel soulagement ! Elle commence enfin à se donner le droit de penser à elle, et ca fait du bien !

Mirko... Mirko est géniale, mais on le sait déjà tous pas vrai ? J'adore sa joie, son naturel, la façon dont elle accepte Koumei sans poser de questions, juste en chambrant Hawks. Sa franchise envers Koumei et la simplicité avec laquelle elle accepte de partir. J'AI TROP HÂTE DE LA REVOIR DANS CETTE FIC. J'suis sûre que Koumei et elle finiront par devenir de grandes amies !

Ah et j'adore le fait que Hawks lui révèle son passé et sa véritable identité, c'est bien vu et c'est un grand pas pour eux, pour leur permettre de se rapprocher.
Un nouveau perso du manga ? LE COUSIN ?
*se précipite pour aller lire*
5/9 c5 Miss Macaronii
Je suis bluffée par ta description de la crise de panique. Et je trouve la métaphore du poisson globe dans la gorge très parlante et percutante. On ressent vraiment l'émotion de Koumei, sa panique, l'oppression, l'incapacité à respirer.
Je suis trop fan de Graviton ! Il a l'air grave cool même si on ne fait que l'apercevoir dans cette scène, la façon qu'il a de prendre soin de Koumei, la sollicitude, parce qu'il connaît les crises de panique, j'ai hâte d'en savoir plus à son sujet.
Et c'est moi ou y a comme un air de ressemblance entre Koumei et Eri ? Les cheveux blancs, avoir grandi comme un 'outil' entre les mains de criminels, les traumas qui handicapent les relations sociales... Ce serait cool qu'elles se croisent à un moment ou un autre... *lance l'idée l'air de rien*
5/9 c4 Miss Macaronii
Hawks est un amour, à ne pas vouloir forcer Koumei à faire un câlin après son cauchemar... Il a peut-être eu une famille de merde, mais il se débrouille dékà mieux que la plupart des parents. N'empêche, il est chou à s'inquiéter autant pour Koumei et à ne pas savoir comment s'y prendre pour la soigner.
J'aime beaucoup cette discussion à bâtons rompus au beau milieu de la nuit, ils commencent doucement à s'apprivoiser et ça fait plaisir à voir même si les trauma de Koumei sont encore là, ce qui est logique, ça disparait pas en un claquement de doigts ces bêtes-là.
Bon, je trouve que les comparaisons sur les ténèbres et la lumière un poil cliché, mais c'est dilué dans le reste, qui est très bon ! Les sentiments des personnages sont vraiment bien exploités.
5/9 c3 Miss Macaronii
Aaaaah, les choses prennent forme. J'aime bien comme l'idée de s'occuper de Koumei vient à Hawks d'un coup, sans prévenir, alors même que les prémisses de cette décision étaient déjà présent en lui, sans même qu'il le sache. L'alternance des points de vue, dans ce chapitre, passe mieux je trouve, l'enchaînement des scènes s'y prête mieux (mais encore une fois, ce n'est que mon avis !). J'ai souri à l'apparition de Mera, j'ai cru comprendre que tu l'aimais bien, tu rend bien son personnage, je trouve, toujours fatigué (avec un huluberlu comme Hawks, tu m'étonnes !)
5/9 c2 Miss Macaronii
Ah cette scène est toujours aussi touchante, à la fois déchirante par les multiples traumatismes de cette pauvre Koumei et par ce qu'ils font resurgir, entre les lignes, du passé de Hawks, et en même temps tellement douce par le début de relation qui se tisse entre les deux personnages. L'alternance des points de vue est un peu étonnante, ça ne gâche rien de ton texte mais donne peut-être un effet un peu "saccadé" à la lecture. Pas tout le temps, hein ! Certains passages coulent tous seul, mais y'a parfois un effet ping-pong, du moins c'est comme ça que je le ressens. Mais cela n'est qu'un détail, l'histoire reste toujours aussi accrocheuse !
5/9 c1 Miss Macaronii
Aller, je m'attaque enfin à cette fic !
J'avais déjà lu le premier chapitre à sa publication, mais il me semble que tu l'as réécrit ? Dans mon souvenir il était plus court et "haché" (mais c'est peut-être moi qui me fait des idées) en tout cas la lecture est très fluide, on ressent bien les sentiments et décisions de chaque personnage, les actions s'enchaînent avec fluidité. J'ai adoré tous les petits détails qui (il me semble) ont été rajoutés, sur Graviton, la grand-mère de Koumei, la peluche pingouin... D'ailleurs, à la première lecture, j'avais pas capté que le père de Koumei avait un alter de contrôle mental (même si ça paraît logique, vu le cousin hihihihi...)
Bref, y'a des torgnoles qui se perdent pour les parents de Koumei, et des câlins pour cette choupette. Heureusement que Hawks est là ! J'aime beaucoup la façon dont tu le décris, ce côté over-efficace qu'il a, pro jusqu'au bout des ongles, mais qui cache quelques failles derrière son air jovial. Cela correspond assez à la vision que je me fais du personnage.
Et, je file lire la suite !
5/4 c7 16TrefleV
Tous deux bien habillés ! Maudit soit l'été pour gâcher cette occasion
Elle apprend son nom T-T
La lettre a du attendre un moment en effet, son existence toutes ses années me stresse un peu :')
Par contre si on pouvait arrêter de soupçonner le cousin une minute, ça serait sympa.
MAIS elle est contente de sa maison et ça c'est cool !
... Hawks, laisse la petite cuisiner. Ou apprends. Mais arrête de commander tous les jours par pitié. x) ET LAISSE LA DONC CHOISIR elle va pas faire son préféré tous les jours ! Mais au moins la cuisine est mignonne :3
3/29 c6 TrefleV
Hawks réfléchit tellement, je sais pas si c'est un nouveau développement ou si j'ai juste oublié parce que Temps mais il prévoit déjà ses réactions c'est trop chou

"Dans quoi s'est-il embarqué, bon sang ?" patpat

La quête de la glace est prête à commencer !
Mais ils parlent, c'est bien.

"Elle veut bien l'imaginer, elle veut bien le vivre, mais entendre la voix qui l'a fait sourire, qui la rassure, lui dire qu'il laisse tomber, elle ne le supporterait pas." hhhhhhhhhhhhhh on souffre mais c'est si joliment dit

Parler de son passé serait une bonne idée, en effet u.u

"Il ose à peine respirer, de peur de l'effrayer."
J'enchaîne le mha comfort aujourd'hui ? Ils sont mignons et ils font de leur mieux je les aime
(Et j'ai hâte de voir Mei grande et libre aussi mais là tout de suite juste la mini famille me suffit)

''Tain, pourquoi je retrouve jamais rien dans c'te baraque ! Mei-chan, rappelle-moi de ranger ce week-end !" heureusement qu'il se remet vite lui XD

MEI A APPRIS LES DAD JOKES ELLE ÉVOLUE
("L'adolescente ne sait pas si elle a déjà côtoyé quelqu'un ou non." j'hasarderais que tu voulais dire tutoyé ?)

Oh, oui, le sacrifice énorme x) (Hawks hibou pas sûre qu'il apprécie la comparaison)

Mei est toute choupi et Mirko et Hawks ont l'air bons amis ! "Maaaah, je sais pas où tu l'as pêché celle-là, Hawks, mais elle a la même manie que toi" c'est mignoon

Mei :o genre, Mei. Elle lui a dit de partir. De ma vie entière j'aurais pas deviné, ça mérite limite un OS sur mon choc. Sans exagération, c'est le plus inattendu que j'ai lu depuis un moment (pas mal amené, après autant de fois à être demandé c'est normal que Mei essaie, puis ça ferait répétitif sinon, mais je le voyais même pas comme une *possibilité*)

C'est des montagnes émotionnelles mais c'est jamais blessant, je dois tellement me répéter mais ça inspire confiance et ça fait du bien à lire !
(Et je lirai le premier chapitre réécrit, juste, probablement sans review parce que bah c'est limité et d'ici le chapitre 7 j'aurai oublié. Mais lirai quand même !)
3/29 c6 Atos El Tacos
Hey,

Cette histoire est géniale!C'est super émouvant,et je ne dit pas ça parce qu'j'ai pleuréplusieurs fois ,pas du tout... .Si, Mei-chan est trop attachante!Et puis son tic de serrer son doudou est trop chou!
En vrai j'ai hâte de voir les prochains personnages qui vont intervenir,je sens qu'on va s'eclater comme des petits fous!Et je suis impatiente de voir comment tu vas te débrouiller pour les integré !J'ai hâte!
Ensuite je ne suis pas une écrivaine,je n'analyse pas ton texte à la loupe,mais je trouve ta plume très fluide,vivante et ça,j'achète!
Donc bon courage pour la suite (j'ai surtout hâte de la lire) et ton histoire est GÉNIALE(encore une fois,oui,mais c'est que c'est vraiment génial)!

Gros bisous baveux
des familles (même
si c'est pas trop la
tendance en ce
moment)
1/22 c5 TrefleV
Il n'est même pas sept heures ? Mais son réveil est à quelle heure ?

J'ai l'impression de moins voir l'effet drabble en effet ! Ça ajouté à l'ambiance, ils ont beau s'angoisser je suis bien détendue

La laisser choisir : quoi qu'il en doute, bien
Stresser à cause des prix : moins bien, les gens se rendent pas compte à quel point c'est horrible ? Je comprends Mei à sa place je prendrais le truc le plus simple qui soit... Enfin la liste de Hawks aide bien quand même :D

"Pourtant, elle a soudain l'impression qu'une remarque acerbe de Hawks serait plus douloureuse que n'importe quel coup de son père." choupette...

"Même madame Ikeda a trouvé cela atrocement adorable" ÇA L'EST

Merci à Personne Inconnue qui a aidé Mei, pour un inconnu il a été bien efficace et rapide, il était très bienvenu entre les paragraphes de la crise.
... Oncle Gravitron ? Il a l'air d'avoir une bonne influence, on le garde ?

(Au prochain on a intérêt à avoir Hawks qui culpabilise et s'inquiète parce qu'il l'a laissée toute seule !)
1/20 c4 11Tsuki-neesan
C'est encore moi :3

Je l'ai déjà dit, mais je le redis encore : j'aime beaucoup ton style. Tes métaphores sont belles et tes images sont puissantes, et tu as de ces phrases magnifiques mais percutantes... 3

C'est extrêmement fluide, aussi. J'adore ton alternance de points de vue, qui permet de se glisser tantôt dans la peau tantôt de l'un tantôt de l'autre, et qui permet de bien comprendre tout ce qu'il se passe dans les pensées des personnages. Je pense que c'est particulièrement approprié pour ce genre d'histoire, où chaque personnage essaie de deviner ce qui se passe dans la tête de l'autre et se trompe souvent. En plus, je trouve que tu arrives très bien à te plonger dans les personnages, et du coup les points de vue sont bien distincts :3

Concernant l'histoire en elle-même... En fait je trouve ça super beau. Avec ton style, tu arrives à te jeter sur des sujets vraiment pas cool mais sans en faire des tonnes, et ça rend le tout super agréable à lire, et tout doux :3

Du coup voilà c'est ptet du drama mais c'est du bon drama comme je les aime ;-;

Et en plus ça se lit tout seul (je vois pas du tout passer les mots c'est fou xD)

J'ai hâte de lire la suite !

(Et j'ai toujours pas parlé de l'histoire, en fait XD Du coup j'dirais juste que j'ai hâte de voir une relation de confiance s'établir entre eux, et de ce dont va bien pouvoir devenir Koumei. J'ai un point faible monstrueux pour les relations de confiance qui partent d'un mauvais pied, et je suis pas du tout déçue pour le moment 3 !)
1/18 c1 11Taranis K
Plop ! Voilà donc mon premier retour détaillé, comme promis ! J'espères que tu es prête à me voir chipoter et tout relever ou presque xD
Ah, et je sens que cette review va être coupée, parce qu'elle est beaucoup trop longue xD

Forcément, comme je te l'ai dit, le côté écriture drabble se ressent à chaque ligne ! Tu adoptes un style synthétique, qui va à l'essentiel sans se perdre dans des moments d'égarement habituels des pensées. Dans un sens, ça peut correspondre à la première scène, puisque que la petiote est en situation d'action (je précise que j'écris mes commentaires scène après scène, donc sans connaissance de l'entièreté du chapitre).
Cela dit, si tu tiens à poursuivre dans ce style, tu gagnerais à supprimer les quelques répétitions qui font gagner des mots, ou les moments de flou, mais qui atténuent la précision de ce genre de phrases.
J'hésite aussi à noter des erreurs de concordance de temps, comme tu écris ton texte au présent et qu'on a soudain un imparfait qui pope, à moins que la grand-mère ne soit décédée ?

Deuxième scène !
J'avoue que tu m'as perdue avec la description des yeux de Koumei, j'ai bugué un instant.
Après, tu varies le niveau de langage, mais je ne sais pas si c'est une bonne chose... D'un coup, on a "gosse" qui pope et qui détonne avec le reste de la scène, et je n'ai pas l'impression que ça soit voulu.

En fait, c'est ça. Tu as reproduit Etoile Déchue sans t'en rendre compte. Tu alternes certes les points de vue, mais ce sont surtout des drabbles indépendamment qui, une fois rassemblés, déroulent le fil de l'histoire. Ce qui est plus digeste que ce que je pensais, même si ce n'est pas un style que j'affectionne pour autant.
Concernant cette troisième scène, on en apprend davantage, et effectivement, la grand-mère est morte.
Je dois dire qu'à ce niveau de l'histoire, je reste assez sceptique sur le cas de Koumei. J'attends de voir comment ça va évoluer pour mieux cerner son comportement.

Après, au niveau de l'écriture, c'est ta plume, donc c'est très bien et aucune faute ne m'a agressée les yeux. Par contre, certaines phrases manquent de fluidité et des expressions m'ont carrément sortie de ma lecture (j'avoue, "la nuque d'ivoire" me semble de trop x) ).
Autre erreur de temps : "Si ses parents s'étaient rendu compte de son erreur" Pourquoi au passé, en fait ? Ils peuvent toujours se rendre compte de son erreur et la lui faire payer. Donc ça serait plutôt du présent, et la fin de la phrase au futur simple.

Allez, quatrième scène !
Ah, tiens, la police est déjà sur place ? D'accord, Hawks filait la gamine, mais ça me paraît quand même vachement rapide.
Sinon, je suis curieuse de voir ce que tu as imaginé comme passé à Hawks, puisque on a très peu d'infos à ce sujet, à part le père criminel.

Plop, cinquième scène !
Et première faute que je relève : "Elle ferme les yeux, déglutit, et priE" (avec un e, et non un t)
... donc elle a le temps d'être terrorisée, paralysée, de vomir, puis de s'affranchir de toute peur parentale pour voler au secours du gardien en utilisant son Alter, ce qui visiblement a l'air de lui être interdit, compte tenu des bandes ? Well, ça me semble un peu beaucoup.
Et c'est quoi cet Alter tout pété ? xD Un mélange chauve-souris et araignée, rien que ça. A voir comment tu le doses dans la suite.

Sixième scène, et autre faute : "pour cette petite à qui" (on oublie pas l'accent du à)
Aah, je crois que je touche à un autre nœud du problème sur ta fic, qu'il me semblait déceler hier soir en lisant hier soir : on a des conceptions assez différentes de Hawks x) A voir ce que ça donnera sur la suite de la fic !
Et donc Koumei saute. Okay, je crois qu'il va me falloir des explications xD C'est peut-être là le plus gros inconvénient du style choisi : tu vas à l'essentiel, mais dans cette concision, tu omets forcément des détails qui permettent de mieux saisir le caractère des personnages. En fait, on se retrouve spectateur de l'histoire, et non acteur. On se contente d'observer les faits, et sur des moments aussi délicats que celui-ci, avec toute l'importance de la psychologie, je trouve qu'on manque de consistance pour expliquer tous ces retournements. Ce n'est sans doute pas la première fois que Koumei se retrouve dans une situation pareille, preuve en est que le mode opératoire est vachement bien ficelé, alors pourquoi, en un claquement de doigts, elle se libère de l'oppression parentale ? En apparence, rien ne le justifie. Vu l'extrême représenté par les parents, je doute qu'il s'agisse de la première tentative de meurtre, ou meurtre tout court, à laquelle assiste Koumei.

On continue, septième scène !
Ce qui me fait penser que je demande pourquoi elle n'a jamais appris à se servir de ses ailes. C'est quand même un atout dont ses parents auraient pu se servir.
Oh, un cliché sauvage ! Pardon, je trouve ça drôle xD Ce sentiment d'être soudain en sécurité auprès d'un inconnu alors que deux secondes avant, elle était terrorisée, c'est tellement classique que ça en devient drôle. Encore, si elle connaissait Hawks de réputation, parce que c'est quand même le numéro trois des super-héros, ça se comprendrait, parce que ça fait partie de l'aura des super-héros, mais là elle ne le reconnait même pas. Ou elle est en train de planer sévère.
Elle a fumé Henry le hérisson ?
"Lumineux comme un soleil d'été" : c'est le genre de phrases un peu clichées aussi, mais elle m'a fait sourire, c'est mignon.
"avant de se saisir de l'appareil" - "avant de saisir l'appareil" (c'est mieux comme ça, non ?)

Hawks, inconscient ! Genre il jette la bombe dans les airs, comme ça ? Si elle n'explose pas, t'auras l'air d'un couillon, parce qu'elle va retomber.
Ah non, c'est bon, il se rattrape dans la scène d'après. On va dire que tu sauves l'honneur, le poulet.

Tiens, la peluche. Pour avoir lu en diagonale la suite, je sais qu'elle a une importance pour la petiote (en même temps, pour l'avoir avec soi en plein hold-up). Je suis presque déçue que cette peluche ne s'appelle pas Monsieur Puck.

Sinon, en bref !
Ta plume est toujours aussi agréable à lire, malgré les quelques remarques que j'ai pu faire sur la fluidité ou la précision, et avec peu de fautes, ce qui est juste génial.
L'alternance des points de vue est moins insupportable que ce que je pensais initialement, mais je confirme que ce n'est pas ma tasse de thé. Ou disons plutôt que tu as choisi un format bâtard, à moitié entre les drabbles façon Etoile Déchue, et une narration classique. Cela dit, tes scènes se complètent sans se répéter, ce qui est une bonne chose ! Sinon, ç'aurait été une horreur.
Je suis quand même curieuse de voir la suite (un autre jour, vu le temps que j'ai mis à faire cette review xD) afin d'en apprendre davantage, et aussi pour voir si certains de mes reproches sont fondés ou non (par rapport à Koumei, par exemple).
Après, j'aime beaucoup l'idée même de l'histoire, avec Hawks et son passé qui se retrouve chez une gamine et qui décide de l'aider pour qu'elle ne connaisse pas le même sort que lui. C'est tout choupignon.

Donc à la revoyure, Choucifer !
(Tu ne croyais quand même pas y échapper, si ? Sadique, va)
1/16 c3 11Tsuki-neesan
Comment ça j'avais pas review ce chapitre ;-; ?

J'ai beaucoup aimé, même si j'étais frustrée à cause de tous les teasers du chapitre d'après (j'voulais déjà les voir dans l'appartement aaaaaaah xD)

J'ai trouvé les hésitations de la petite très juste (parce qu'elle, elle sait pas que Hawks est gentil T_T) et ça m'a un peu brise le coeur ;-;

Et je ne trouve rien d'autre à dire parce que j'ai BESOIN d'aller lire le chapitre suivant MAINTENANT parce que je sais qu'il va me plaire xD :3
25 Page 1 2 Next »

Twitter . Help . Sign Up . Cookies . Privacy . Terms of Service