FanFiction.Net
Just In
Community
Forum
V
More
for Avec toute la fierté d'un homme

4/15/2021 c2 Troispetitspoints
Quelle déception
Je m'explique: purée mais cette histoire elle est trop bien, pourquoi il n'y a pas de suite?
Bon je me doute bien que j'arrive tard mais je ne peu pas m'empêcher de garder espoir (oui je suis une incurable optimiste )
1/11/2012 c2 49NynyVII
Hellow !

Je me lance enfin à l'assaut de cette fic ! Par tout les kamis, que vois-je ? Une infidélité au Clack ? XD Voyons, voyons...

J'adore l'univers que tu as créé ! Tout ces persos qui se rencontrent, et bien sûr avec ton humour toujours aussi génial, ça rend super bien ! Et des chats ! Yeah, des petites boules de poils tout partout ! Même Cloud, tient, pourquoi pas ? Ça m'a fait tout drôle dis donc. 3

Je crois que l'on pourrais qualifier son acte "d’agression sexuelle" envers un brun sans défense, non ? Même si cela ne lui déplait pas ! Pauvres marshmallows... et pauvre Irvine aussi ! Mwouaaah !

Enfin, bref, je suis nulle pour les commentaires. XD Sache juste que j'aime toujours autant ton style, même si le SquallxCloud (autant ne pas tester les abréviations ^^') c'est tout nouveau pour moi !

Bon, faut aussi que je me relance dans "Et la vie coule...", je n'ai que trop attendu !

A bientôt !

Nyny :3
1/1/2012 c2 Milisana
Nyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa! Alors là, je vais essayer de m'y prendre étape par étape, mais tout d'abord (et surtout): CE CHAPITRE EST MAGNIFIQUE! °0°

Halalala, d'abord tu commences avec LE fameux baiser! Si je m'attendais à ça dès leur rencontre! Mais c'était tellement bien écrit! *.* J'aime énormément les personnalités de tes personnages, Squall quelque peu taciturne et un Cloud, huuum, hautain et sur de lui! Que du bonheur! Les dialogues, n'en parlons pas! Je me délecte de chaque petite touche d'humour et phrase cinglante! Tu écris réellement magnifiquement bien! Mais...WTF ? Frustration ? Mais non! C'est pire que ça! Sadique, hein ? Je sens que ça va être drôle entre eux deux! XD

Je tiens aussi à dire que j'adore ces pensées en italique que tu cases tout le temps au bon moment, au bon endroit! J'étais plié par le "Mais je t'emmerde" si explicite de Squall! XD Je pense que tu n'aurais pas pu mieux nous témoigner de ses pensées que par cette simple phrase si délicieuse! x}

Et Irvine! Aaaaah! Ce que j'aime ce personnage! *Q* Toujours drôle et de bonne humeur en toute circonstance! Il est tout bonnement excellent! Et ces petits moments d’ambiguïté entre les deux meilleurs amis, c'est grandiose! Squall qui rougit subitement aux répliques d'Irvy puis qui lui demande le plus innocemment du monde "Et qu'est-ce qu'il te faudrait à toi, pour remédier à cela ?"! Mon dieu j'ai cru mourir à cette réplique! *0* J'attends tellement de ce coté là aussi! Du Squalline, je réclame du fanservice mes amis! 8D J'ai d'ailleurs un peu de peine pour Irvine, j'ai ma petite idée sur la tournure des événements pour lui, mais j'espère tout de même qu'il ne souffrira pas trop, et que j'aurai le temps d'avoir le nez qui saigne devant des moments croustillants entre ces deux là: Héhéhé! :D

Je reviens à ce cher Cloud! C'est un personnage déjà irrésistible de nature, j'admire ce don que tu as pour le rendre encore plus mignon! Je pensais cette chose impossible, en pourtant! Cloud avec un bandana, les cheveux en bataille, et un tablier...! °y° Tu veux nous tuer c'est ça ? Et puis comment peux-tu nous laisser sur cette fin ? :O Naaaaaan, où ils l'emmènent, que va-t-il se passer dans cette remise ? O.O

Bon, en tout cas, j'ai adoré ce chapitre, comme le premier d’ailleurs, je le trouve vraiment bien écrit! Je ne l’imagine même pas autrement, tel quel il était vraiment parfait! Je pense que tu n'en doutes plus à présent mais tu écris réellement divinement bien et je suis complétement accro à tes histoires! J'ai réellement hâte qu'il y est la suite! J'attendrais le mois d'Avril en bouillonnant d'impatience! :} Encore bravo, bonne continuation : BISOUUUS! :) 3
12/29/2011 c2 13KimieVII
Je ne peux pas dire que je sois trop, trop tardive cette fois-ci pour commenter, malgré tout, alors que j'ai lu le chapitre hier, j'ai déjà oublié bien des choses auxquelles j'avais pensé pour mon commentaire... Comme quoi, il vaut mieux tout faire dans la foulée~ ^^;

Un chapitre qui laisse un peu (carrément, ouais.) sur notre faim... Just... WTH! Quelqu'un qui utilise notre Bugen' national dans une fiction ! Diantre, ça, ça mérite un minimum de respect. Nan mais tu sais qu'avant que tu précises qu'il lévitait sur un ballon vert, j'étais en train de me demander ce que tu avais pu consommer pour faire une description pareille d'un perso. L'espace d'une seconde, j'ai même cru que tu décrivais une forme humaine de Nanaki et j'ai eu carrément méga-peur. Bref, ça fait plaisir, donc, de voir tous ces petits persos de FFVII réunis dans une animalerie. Et moi je me dis que, décidément, peu importe le but final de Cloud pour avoir attiré Squall dans ce guet-apens (tututu, c'en est un, c'est certain. u.u), il s'est putainement bien s'y prendre, le bougre. C'est pas gentil, gentil d'user de la séduction pour arriver à ses fins, c'est presque malsain. x'3

J'ai du mal à imaginer Cloud avec un bandana vert, ça lui va à merveille cela dit. (J'ai eu un sourire un instant en me rappelant ton aversion pour celui du blondinet d'un autre FF x}). Ou comment rajouter (encore) du sex appeal à quelqu'un qui en déborde déjà de tout partout. Tu ne t'en lasses pas des accessoires pour lui. Après les oreilles et la queue de chatoûnet, le tablier et le bandana, ce sera quoi ? Cette fameuse chaîne avec son collier ? =w=

Ta façon de décrire les moombas derrière la vitrine... Geez, en cet instant ce n'est plus Squall qui gagatise devant des moombas mais Lena en mode "kyaouh, des pandas roux, c'est trop chou! ♥" (yep, moi aussi je peux faire des rimes.) Et les cocottes qui bavent sur Cloud sont juste insupportables. Bravo d'ailleurs, pour avoir réussi à reproduire leur comportement à son plus haut degré d'agacement. ='D



Comme j'ai visiblement décidé de commenter en commençant par la fin, beh je vais faire la review à l'envers et terminer par le début, hein.

Squall n'est pas prévisible. Mais alors, pas du tout :

"Il est absolument hors de question que j'y mette les pieds."

Non, bien sûr, on ne s'attendait pas un seul instant à le voir devant la vitrine la ligne d'après x3 J'aime beaucoup ce genre d'humour et j'étais vraiment heureuse de trouver un passage du genre dans ce chapitre. Et comme ce style de comportement colle parfaitement bien à Squall, ce ne peut être qu'encore plus bienvenu.

Ah, sinon, j'aime toujours autant les différents personnages avec lesquels tu t'amuses (ose dire le contraire =w=) jusqu'à présent. Lin' c'est... Lin, fidèle à elle-même mais le must c'est la touche de bonne humeur et d'humour avec Irvine que j'apprécie beaucoup, lui et ses petits mots espagnols glissés par-ci, par-là. D'ailleurs, pour un personnage aussi sympathique, j'en venais à vouloir baffer Squall d'être aussi froid avec lui. Bon, je sais bien que Squall étant Squall, on pouvait difficilement s'attendre à autre chose et Irvine doit avoir l'habitude, depuis le temps, mais tout de même...

Je sais que tu avais de la peine pour lui en écrivant ce chapitre (et la fic' dans son ensemble, d'ailleurs.), je comprends pourquoi. Non, vraiment, c'est méchant, certains passages sont juste déchirants. Celui-ci en faisait partie. ...

Je ne sais pas si c'est parce que je sais que tu t'inspires beaucoup de ton propre vécu pour l'écriture de cette fiction mais je trouve que cela donne au ton général une force et des sentiments encore plus aisément percevables. La réunion du trio avait un petit quelque chose d'amer et de mélancolique derrière la joie des retrouvailles. Tu l'as précisé toi-même à différentes reprises, ce côté nostalgique...

Pour le reste, tu m'as bien fait sourire avec la référence aux parfums de thé x'D Je t'avoue que j'ai eu un "Nan, c'est pas vrai, elle a osé. Facepalm" sur le coup ='D

Enfin. Le tout début. Cloud. Mais Cloud... ? o_O Qu'est-ce que tu lui a fait ? Drogue ? Chantage ? Avoue tout.

Non, je plaisante mais mince, si tous les Cloud pouvaient être comme celui-ci... Zack serait parti compter des chocobos pour vérifier qu'il n'est pas déjà en train de dormir et de rêver =')

C'est vrai, c'est un peu surprenant au début, j'avais du mal à me l'imaginer, son comportement dans l'ensemble m'a un peu déroutée... Peut-être parce que le contexte est différent ? Du moins, je le trouve très réussi et j'ai apprécié à quel point il se montre sûr de lui (et de son physique. C'est bien de savoir qu'on est sexy et que ça ne laisse pas indifférent x'3).

Enfin, Squall peut s'estimer heureux plutôt que de faire la tête (arf, j'avoue que rentrer chez les gens sans leur demander la permission et s'approprier les chats des autres, c'est pas super sympa non plus u_u Non mais si c'est Cloud, c'est facilement pardonnable, faut pas déconner au bout d'un moment *.* Ah, attends, non. C'est vrai que les marshmallows, c'est sacré. u_u Ironie spotted ? Zut. ='D)

"du jeune homme en bas de pyjama" pfft, tu sais que sur le moment, je l'ai imaginé en bas blanc avec des pitits coeurs dessus ? ='D Pardone-moi, Squall, c'était purement involontaire et si t'as des réclamations à faire, va te plaindre à mon subconscient. u.u Pffrt... OK. J'arrête.

Pour finir, non, je ne vois pas en quoi ce chapitre serait mois bien écrit que les autres. Je l'ai trouvé tout aussi délectable, le style comme l'humour. Notamment les habituels jeux de mots, les sarcasmes de Squall ou bien ceux liés à ces changements dans sa personnalité qui lui a donné la réputation de gros associable, le drapeau LGBT au mur trahissant les goûts du minet, Prunie, ses orties et son humeur de minet tout mouillé (eh beh, Cloud en a fait des dégâts, en une nuit~ Et encore, il aurait pu en faire bien plus~)... le "Mais je t'emmerde" de Squall. Alors ça, c'était d'un pur génie. Epic win. Presque dommage qu'il l'ait gardé en tête, même si je dois admettre que ça aurait retiré toute sa saveur à cette phrase.

Donc non, rien à redire, j'ai d'ailleurs souvent l'impression de me répéter à ce sujet...

Bravo pour avoir pu caser "qué demonios", au passage ^_^ Tu y tenais tant. =')

Bon courage pour la suite et encore désolée pour mes retards. C'est certain, je ne pourrais jamais être à jour à ce niveau... *sigh*

Miss you, by the way. Sait-on jamais, si c'est une info digne d'intérêt, éventuellement...
8/27/2011 c1 KimieVII
Comme je te l'avais dit hier, je review enfin ta fic, encore avec un peu de retard, pour changer... *sigh*

Dear, dear. Sache déjà que c'est ma toute, toute première expérience (toute, toute première fois ♪) en matière de fic Cleon. *émue* La première fic Cleon que je lis, woah, faut sortir le champomy! =w= Et, je dois avouer que ce fut vraiment très très plaisant à lire, me suis pas ennuyée du tout, j'ai apprécié chaque moment, chaque paragraphe, chaque ligne, chaque mot de ce chapitre. C'est ça qui est remarquable avec toi, il n'y a aucun moment moins travaillé que les autres, plus "vide" d'action, de sens, d'humour, de références qui étirent un sourire sur notre visage, de jolis mots et synonymes bien trouvés... Et c'est bien en ça qu'on ne s'ennuie jamais et que le chapitre est constamment agréable à lire. On passe un bon moment et on regrette presque quand vient la fin du chapitre. =*

Alors, même pour moi, qui ne lis presque exclusivement que du Clack, tu peux t'attribuer la victoire de m'avoir parfaitement convaincue pour cet autre couple auquel je ne prêtais généralement que peu d'attention. Et savoir que je suivrais de près celui-ci dans ta fiction ♥

Ah, trop de choses à dire, comme d'habitude. Tu le fais exprès, c'est ça ?

J'ai beaucoup aimé ce que je considère, peut-être à tort, comme un "nouveau" style. De part le fait que la narration, du point de vue de Squall, était parsemée de petites pensées et répliques qui viennent ponctuer le texte et ajoutent un côté encore plus fluide et plaisant à la lecture. Je crois que je ne t'ai jamais vu utiliser autant de parenthèses avant et, contrairement à ce qu'on pourrait penser, loin de couper la narration, elles marquent une pause humoristique adaptées à la situation. J'ai vraiment apprécié ce style.

Oh, j'ai un gros faible pour Irvine et Laguna, ils sont juste tellement g.é.n.i.a.u.x! Leurs répliques, leur comportement, ah, je les imaginais tellement bien, surtout Laguna en train de gagatisé sur les chatons ou Irvine sortir son espagnol tout en se plaignant de la pluie et baisser le pantalon de Squall pour vérifier la couleur de son popotin. Je les ai adorés en tout points ^_^ Une touche de bonne humeur et d'optimisme dans la morosité constante du personnage principal de ce chapitre x3 J'ai même franchement de la peine de savoir que tu vas faire souffrir Irvine par la suite. Enfin, c'était inévitable. On voit tout de même bien l'affection que tu as pour tous ces personnages.

Cela m'a bien fait sourire, sinon, comme d'habitude, toutes ces petites références aux différents jeux, (Nanakiii ♥) mais aussi à quelques unes de nos conversations msn/sms, huhu ^-^

Arf, sinon, désolée mais je suis obligée de le dire... Squall c'est... toi mais en masculin x'3 (la chance, Ca ferait de toi un mec super sexy ='D) Arf, certainement pas toi à 100% mais au moins à 90... non ?

On sent encore l'auteure marquée par la série L, le bac et la rentrée universitaire. Cela dit, cela doit faire du bien d' "extérioriser" tout ça à l'écrit... ne serait-ce qu'un peu... é.è

Je le savais pour Cloud \0/ Le chat jaune crème sur Nanaki, j'avoue avoir pensé immédiatement à lui, huhu =w=

Que dire d'autre si ce n'est que j'ai aimé toutes tes formes d'humour glissées un peu partout, Squall qui mange des céréales "Lion", le papounet qui veut pas dire comment il a eu son bac et qui ramène l'attention sur... les épinards x') (Pauvre Squally~), les petits chatons (kyaaah ♥ Je peux en avoir un aussi, dis, dis ? *_*) qui font "mii" en même temps, les "disputes" sur les jeux-vidéos entre père et fiston, Irvine et ses répliques. Ah, vraiment, il n'y avait pas de quoi s'ennuyer ^_^

Tiens d'ailleurs, je ne sais pas si j'ai interprété cela comme il faut mais j'ai remarqué que tu avais fait revenir Linoa en même temps que le beau temps, au début de la fic, étant donné le goût prononcé de Squall pour la pluie, ça voudrait dire qu'elle revient en même temps que ce qu'il n'aime pas ? x'3

Je crois que j'ai fait le tour de tout ce qui m'a le plus marquée. Sur ce, je te souhaite de tout coeur une bonne continuation, tout en espérant que la prochaine fois et pour une fois depuis longtemps, je pourrai lire et t'écrire la review méritée peu de temps après la publication du chapitre /

Bon courage et encore bravo, ma Lena, je suis contente que tu aies, là aussi, publié le début de cette fiction n_n
8/27/2011 c1 17Redfoxline
Hello-Hello!

Est-ce un jour béni? Après avoir savouré deux vidéos de Kimie, que je croyais encore perdue chez lez roux, voilà que j'apprends que tu écris un Léon! Gniak, ai-je envie de dire, c'est carrément le jackpot! Dire que j'ai failli la louper, moi qui ne fouille jamais le grand répertoire des Crossovers...

Berf, déjà, ravie de te revoir!^^ Tu n'imagines même pas ma surprise en apprenant que tu écrivais du Cléon! Moi qui adore ce pairing, en plus, me voilà propulsée au Nirvana. (Forcément, deux hommes pareils dans le même paquet, ça ne peut que plaire!)

J'irai même plus loin en disant que ça fait du bien de lire -enfin- quelque chose d'exceptionnel dans un fandom français. Parce que c'est gentil de pourvoir lire des fics magnifiques-merveilleuses-hilarantes sur le fandom anglais, je commençais à complexer de ne pas trouver la même chose de l'autre côté de la Manche. (Comment ça je suis droguée aux fics? ...Beuh. Même pas vrai.) En tout cas je suis totalement fascinée par ton univers. Le mariage entre les deux mondes -où la vision de Nanaki ne détone pas- et le monde dans son aspect 'réel', ça me laisse sur le carreaux. Squall et toute sa clique rentrent tout à fait dans le moule des ados qui quittent le lycée et se lancent dans la grande aventure universitaire. Tu as vraiment sut faire ressortir cet aspect étudiant qui me rappelle le jeu!^^

Et là c'est le moment où je te lance des fleurs, parce que tu les mérite. Au moins ça, c'est le minimum. Je crois bien que c'est la première fois que je lis l'atmosphère qui règne entre fin du lycée et début de fac aussi bien retranscrite dans une fanfiction. Voire dans n'importe quel bouquin. Je me suis soudainement retrouvée dans l'ambiance qui régnait dans ma tête il y a deux ans. Ambiance aussi connue sous le nom de "Qu'est-ce que tu comptes faire après le lycée? -Bah, Chais pas.". Ah, les méandres de l'orientation professionnelle...

J'ai l'impression que Squall est très apprécié dans ta fic, non? ;) Irvine se rince l'oeil, me semble-t-il, Cloud va forcément passé à la casserole et Seifer ne paraît pas tout à fait indifférent à son pantalon en cuir. Même si on dirait qu'il préfère Zell! A ce propos je suis bluffée par ton choix. Zell et Seifer en sciences? Squall en littérature? il n'y a que toi pour réussir à faire coller de tels assemblements! (Et le pire c'est que ça semble super naturel quand on te lit.)

Comme toujours tes fics me redonne le sourire, et celle-ci est bien loin de faire exception à la règle. Je tiens à signaler que j'ai vraiment éclaté de rire, et que ma mère m'a entendu du salon. ("Ah? Je croyais que tu riais avec ta soeur. -"Nan, je lis un truc drôle"). Par où commencer? Squall serrant un Moomba en peluche? Rien que l'image mental est pliante. Elle a aussi pour second effet de me faire vouloir une peluche comme ça. Les répliques monosyllabiques de Squall, les petites remarques cyniques...Rien ne surpassera le passage où Laguna gâgatise devant ses petits chatons adorés! :D Ô combien je me sens proche du personnage...("Patch, t'es trooooop meugnon! Voui, c'est toi le plus meugnon!"). C'est fou avec quelle facilité je peux l'imaginer se pencher au-dessus de la gamèle pour gazouiller auprès de ses boules de poils. Et en faire tout autant lorsqu'il s'agit de son fils! J'adore les -si rares!- fictions où l'on peut retrouver la relation de parenté entre Squall et Laguna. Et comme tu sembles merveilleusement bien l'exploiter, je sens que je vais me régaler aux prochains chapitres.

Je savais que Cloud est un personnage né pour être déguiser et subir ainsi mille et une souffrances (Merci Aerith!) et que la tendance générale penche à l’affubler d'oreilles de chat et de fourrure...Il n'empêche que j'ai été surprise! XD Je me demande bien ce que c'est que cette bête, et surtout ce que tu comptes en faire. (Quelle question: Squall va finir comme son père avec une toute autre sorte de chat! ;D) . Tout ça pour dire que je suis intriguée au plus haut degré et qu'il me tarde déjà de lire la suite de cette histoire! ^^

Sur ce, bon courage pour tout! :D
8/27/2011 c1 Milisana
Yoop, je suis Nanielafourmie sur YT, et très franchement, je remercie énormément KimieVII pour m'avoir fait découvrir ta fanfic! :}

Parce que j'ai vraiment adoré! Ton style d'écriture si simple, attrayant et amusant à la fois, j'adhère totalement! Je n'ai même pas vu les lignes défiler que c'était déjà la fin (et quelle fin! :o) Il ne faut pas nous laisser comme ça! y_y J'ai hâte de voir ce que va donner cette rencontre! ;p

Et étant à la base assez adepte du Squalline, j'en attends tout autant de ce côté là! *ç*

En tout cas c'est un très bon début, et au contraire, les détails presque exagérer ne me gênent absolument pas! J'aime que l'environnement et les actions soient bien détaillées, ça facilite et améliore notre imagination! ;D

Donc je ne trouve pas de points faibles pour ce début, j'ai déjà hâte de savoir ce que nous réserve la suite! J'espere à très bientôt, continue comme ça! =} 3

Twitter . Help . Sign Up . Cookies . Privacy . Terms of Service