Just In
Community
Forum
V
More
for Ce que j'aurais dû te dire

7/23/2014 c8 10yoh-nee
Ton histoire est vraiment intéressante je suis tres curieuse de voir où tu veux nous mener
En tout cas j'ai découvert ta fanfic cet après-midi et quand je vois la dernière mise à jour je me dis que je ne connaitrait surement jamais la fin et c'est bien dommage '
Enfin j'espère que comme tu le dis dans l'un de tes messages ma reveiw te fera peut-être publier un autre chapitre
6/2/2013 c2 3Thyss
je viens de me lancer dans la lecture de ta fic, et tu as un style que j'aime beaucoup, impressionnant d'ailleurs je dois dire compte tenu de ton âge (j'me sens vieille tout à coup lol) car faut bien avouer que l'écriture c'est pas ce qui passionne le plus notre génération :) en tous cas, bravo à toi! tu as éveillé ma curiosité et c'est très agréable de te lire! sur ce, je vais lire la suite, il semblerait que j'ai du retard :)
5/17/2013 c8 Alisa-kun
Aaaah enfin la suite ! Cela fait plaisir de pouvoir lire cette suite tant attendu. En tout cas j’avoue que ton Roy mérite quand même quelques claques, je plains cette pauvre Riza qui subi son sort depuis des années en souffrant en silence. Et maintenant l'heure de la bataille à sonner, que tu réserve tu donc ? En tout cas je suis impatiente de voir ce qu'il va se passer dans les prochains chapitres. Bonne continuation
5/11/2013 c8 2Drimali
Alors, alors. Déjà, j’ai été surprise de voir apparaître ce nouveau chapitre, d’habitude j’ai des nouvelles en direct live de l’avancée de ton écriture ! Du coup, je me dis, ce chapitre aurait-il été moins relu que les précédents ?

Bon, je fais comme d’hab, alors ?

« tandis qu'elle déposait ses documents sur son bureau et de sortir un stylo. »
Sortait* un stylo, non ?

« une immense pile papetière. »
Le choix de l’adjectif est certes un peu... Déconcertant, mais ça à le mérite de me faire marrer.

« un haut gradé à la bedaine ventripotente. »
« Ventripotent » signifie « qui a du ventre »... Là, ça voudrait que se bedaine a de la bedaine ?

Bon, je l’avoue tout de suite : Ces trois minuscules remarques de rien du tout, je me suis presque forcée à les faire. Franchement, je crois que je n’ai rien de plus à dire sur ce chapitre en « négatif » (si ce n’est le nom du chapitre qui ne me plaît pas, mais tu sais très bien que je suis chiante à chipoter pour un rien).

Reprenons depuis le début. Déjà, j’ai été étonnée de voir parler de Riza. En fait, je m’attendais à lire la suite de ce que tu as commencé au chapitre précédent, avec l’organisation Kibô.

Mais ça fait plaisir de se retrouver à nouveau en territoire connu. Je veux dire, tout ce que tu as écrit avant, sortait tout droit de ta tête. Là, se retrouver au QG avec Riza, Roy, et le reste de la fine équipe (moins Falman, qui a été muté dans le nord, oui je m’en souviens !), et le volumineux tas d’ennuyeux dossiers, ça fait vraiment... Début. Tu as bien ressitué ta situation initiale, c’est parfait.

Voyons maintenant le point principal à retenir dans ce chapitre : le style d’écriture. Même si tu dis qu’il ne s’y passe pas grand-chose, on rentre dedans très facilement grâce à l’écriture. Je crois tu n’avais encore rien écrit d’aussi « vivant » dans ta fic. Vraiment, j’adhère. Je ne sais pas si c’est la troisième personne qui fait ça, ou alors tu as tenu compte de ma remarque sur ton écriture, euh... « Pompeuse » ? Surement un mélange des deux. Quoi qu’il en soit, j’ai trouvé ce chapitre très dynamique.

Ma partie préférée du chapitre, c’est quand Roy et Riza sont en interaction tous les deux au début de la journée. Je viens de relire pour essayer de citer les mots qui me permettent de dire ça, mais je me dis que tu ne comprendrais surement pas où je veux en venir. Quoi qu’il en soit, j’ai adoré les passages au discours indirect libre. C’est ça qui rend vivant un écrit ! Et justement, tu ne peux pas apporter ça dans un récit à la première personne...

Pour une fois, pas de sur-utilisation du participe présent. Ce qui fait que j’ai tout particulièrement apprécié les passages où on peut en lire. Je crois que « Lorgnant sur son stylo » a été ma préférée.

J’ai aussi bien aimé le passage sur les parents de Roy et sur Chris. D’autant plus que, je ne sais par quel hasard, je viens de retrouver la première version de mon os sur Chris et Roy avec tes annotations. Du coup, ça m’a fait sourire.

« Les yeux sont le miroir de l’âme ». Tout ton chapitre m’a fait penser à ce proverbe, par l’emploi abusif des mots « yeux » , « rétines », « iris », et tout le tralala.

Bref. Je sens que j’ai oublié quelque chose, mais de toute façon, j’oublie toujours quelque chose. Ça me reviendra surement quand je relirai ma rewiew pour vérifier si je n’ai pas fait de fautes (relecture qui aura lieu après que je l’aie postée, évidemment, sinon c’est pas drôle).

Pour conclure, je dirai : J’ai adoré ce chapitre. Je dirais même que c’est mon préféré de la fic. Malgré que tu dises qu’il ne s’y passe pas grand-chose (et là, je désapprouve, en plus).

S’il y a bien un truc que je regrette, et je suis désolée de te dire ça, c’est que de nouveaux lecteurs soient découragés par le style trop « lourd » de tes premiers chapitres, alors qu’il est évident que tu t’es indéniablement améliorée ! (C’est un pléonasme, mais je m’en fous ! Je veux que tu comprennes !).

Je souhaite que tu continues sur cette lancée ! Et je souhaite également le prochain chapitre ! Non, je ne suis pas exigeante !

(Je sais pas si t’as vu mon PM de cet aprem, mais j’ai écrit dedans que je lirai ton chapitre ce soir. Et le mieux, c’est que je l’ai fait ! Tu te rends compte ? POUR UNE FOIS, j’ai fait ce que j’ai dit ! N’est-ce pas merveilleux ?)
1/28/2013 c7 Drimali
Hé hé, il était temps, me diras-tu ! Enfin, moi je vois les choses sous l’angle du « mieux vaut tard que jamais ». Après, on n’est pas très loin du jamais là, alors bon... J’y reviens un peu plus tard.

Bon, je pars sur un commentaire du même style que tous les autres, alors ?

« Quand elles arrivent ces armes ? » (Et paf ! Dés la première ligne) Je sais bien que tu voulais que ce mec parle familièrement, mais il manque quelque chose quand même, je trouve. Tu pourrais dire, du genre « C’est quand qu’elles arrivent, ces armes ! »

« Un de ses mines rayons transparaissait par les trous d'une bouche d'égout » Mines ?

« Même l'eau putride glissant silencieusement dans les caveaux avait une apparence cadavérique. » Caveaux ? Caniveaux plutôt. Un caveau, ce n’est pas tout à fait la même chose...

Kibô ? Qu’est-ce que ça signifie ?

« La peur est également une faiblesse, certainement la plus dangereuse. » Aucune faute d’orthographe ou de syntaxe ici, non non. En fait, je voulais plus exprimer mon désaccord. Je ne sais pas si c’est ce que tu penses, ou si c’est ce que pense ton personnage, mais personnellement je pense que la peur, sinon une force, n’est pas une faiblesse. L’inconscience du danger en est une, par contre.

Que ce commentaire qui frôle l’inutilité n’impacte pas le déroulement de ta fic.

Gros fouillis à la fin... Déjà, lors de la discussion entre Edwick et Natris (tiens d’ailleurs, j’adore ce nom). A un moment, tu parles d’u, je cite, « troisième », qui intervient. Qui est ce troisieme ? Tu ne cites rien sur lui. Et après, il y a un « quatrième » qui frisonne quand le chef de la deuxième section les regarde. De même, qui est ce quatrième ? Ces cafouillages sont assez dommages, étant donné que j’ai à peu près tout compris de l’histoire (malgré que ce soit ma deuxième lecture, parce lors de ma première j’ai genre rien compris, mais c’est peu être du au fait que je suis fatiguée).

Et ensuite, Hell, tu as décidé tout à la fin que ce serait une femme, non ? Une fois de plus, je cite :

« cria-t-il » Ici, c’est bien le nom de Hell qui est cité, pas le nom « le sous chef »

« continua-t-il moins durement, nous nous battrons pour nous, mais aussi pour les frères que nous ne connaissons pas, pour ceux qui malheureusement sont absents en ce grand jour, clama-t-elle » Ici, au début, le « il » fait bien suite au mot « sous chef », mais alors, je ne comprends pas l’arrivée d’un seul coup du « elle » dans la tirade.

Je ne sais pas si ce sont des erreurs, ou si tu as voulu garder le suspens du fait que ce soit une femme jusqu’au bout, mais sache que si la seconde hypothèse est la bonne, ben... Tu t’es loupé.

A propos de femmes... Pendant ma lecture, je pensais déjà que j’allais crier parce qu’il n’y avait pas de femme dans ta fic. J’ai pensé que tu étais macho. A la fin, tu m’en as pondu une (oui, une seule, mais je ne dirai rien), mais tu as quand même réussi à casser le mythe...

« La peur et l'admiration étaient des sentiments qui tiraillaient chaque membre de Kibô, malgré le fait qu'il ne soit qu'une femme.»

« malgré le fait qu'il ne soit qu'une femme.»

« le fait qu'il ne soit qu'une femme.»

« qu'une femme.»

« qu'une femme.»

Est-ce que tu situe où se trouve mon problème ? Enfin, comment peux-tu écrire ça ! Là, tu rabaisse la femme, mais à un point .. ! Tu aurais pu, je ne sais pas, trouver un autre moyen, parler de la faiblesse de son corps ou de sa voix, mais dit comme ça... J’adhère pas. Et dis toi que je ne suis même pas féministe pour un sou, alors...

Mais dis-moi, m’aurais-tu caché le fait qu’en fin de compte, tu as un service trois pièces entre les jambes ?

Bon, je reviens sur la confusion du « sous chef ». Ce que je ne comprends pas, c’est que tu puisse parler de Riza toujours au féminin : « La soldate » (Dieu sait combien je hais ce mot), « la militaire », « la tireuse », etc, Et que tu ne mettes jamais « la » devant sous-chef, alors que ça ce dit ! Faudra que tu m’expliques.

Sinon, pour parler des points positifs, je reviens au début. Tu nous as encore pondu une description riza-mustanguienne, mais cette fois-ci, c’est vivant ! Tu as exécuté une description en mouvement, et c’est vraiment génial ! Là, ton texte est vraiment vivant !

Je ne peux pas formuler d’avis sur tes personnages, je ne les ai pas assez vus. On verra par la suite...

Je pense que c’est tout pour maintenant. J’ai le sentiment d’oublier quelque chose, ce qui m’arrive souvent, donc logiquement, je m’en rappellerai juste après avoir posté la rewiew.

J’ai vu ton message, j’ai vu la longueur, mais je ne l’ai pas encore lu. J’ai peur...
9/12/2012 c6 3Naikkoh
La façon dont tu traites cette période de la vie de Roy et Riza et trés interressante. C'est trés bien décrit et on ressent bien la confusion mentale de la jeune Riza qui se cherche.
J'ai hate de lire la suite!
9/6/2012 c6 2Drimali
Gé-nial ! J'aime vraiment ce chapitre. Pour répondre à ta dernière question (enfin, je sais plus si c'était une question, mais osef) je ne sais pas si c'est parce qu'il y a moins de corrections. En effet, je pense que même si tu avais fait un max de corrections, ce chapitre aurait été pas mal vu qu'il contenait d'office beaucoup d'action, et de romance (ou du moins, sorte de romance). En fait, c'est en majorité pour ça que j'adore. Mais j'ai aussi prêté attention au style d'écriture, et j'ai remarqué que c'était moins "lourd" que d'habitude. Je sais pas si j'ai préféré, mais c'était vraiment bien, alors une fois de plus, je me demande comment tu peux avoir besoin d'autant de corrections. Et en plus, ça te permet de poster plus vite !

J'ai du mal à imaginer Roy dans une telle fureur, mais en même temps, c'est tout à fait plausible, vu les événements du tome 23. Et donc, elle l'aura ramené 2 fois à la raison ? Un peu tard la première fois, quand même...

J'ai bien aimé la tirade de Riza. Je pense que c'est ce qu'il y a de plus important dans ton chapitre, et franchement, chapeau ! Les sentiments de Riza sont très bien décris, aussi. Moi-même, je ne sais pas quoi ressentir après la mort de Yume. Mais je suis quand même frustrée... De voir à quel point Roy l'aimait. Parce que bon, c'est pas elle qu'il est sencé aimer !

Aussi, parmi ce que je préfère, c'est cette atmospphère de mort qui plane au début du chapitre, avec ces corps carbonisés, et cette voix froide qu'on entend. Et avec le desespoir de Roy à la fin... Magnifique. Tu sais bien que j'ai tendance à penser que les sentiments négatifs sont les plus puissants.

Enfin, pour finir, je dirais que le mieux aurait été de dire que le bain de Riza est froid quand elle se reveille. C'est stupide je sais :)

Et pour la collabo... Imagine qu'on se rate ? C'est peut-être pas une bonne idée de l'annoncer si tôt...
8/2/2012 c5 Drimali
Ou pas xD

J'ai sérieusement pensé à arrêter ma rewiew ici, mais je ne suis pas si cruelle. Enfin, je crois.

Bon, au moins, t'auras pas 0 rewiew. Mais comment je fais, moi, si tu publies plus ici ? Compte pas sur moi pour aller lire sur fanfic-fr (c'est pas fanfiction-fr maintenant ?), tu sais mon avis sur ce site.

Alors, alors. Mais que d'action, dis donc ! Et même des dialogues ! Tu as écris ça parce que tu m'as écoutée ou c'était déjà prévu comme ça ?

Ouep, t'as raison, la scène entre Roy et Yume est plus qu'équivoque ici. Mais, si avant je ne la détestais pas parce qu'elle sortait avec Roy, eh ben maintenant si. Grrr.

Et Bliam qui est mort, t'as fait exprès parce que je t'ai dit que c'était mon préféré de la team ? Mais j'ai été émue. C'est juste dommage qu'on aie pas eu l'occasion de le connaître plus, ça l'aurait encore plus fait sinon.

Et pour Mavek aussi.
" Mavek n'eut même pas le temps de crier. La mort était venue à lui, avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit. Son corps s'était écrasé avec un bruit sourd contre le sol rocailleux pour ne plus jamais se relever."
Ce passage est très poignant, ça m'a fait quelque chose alors même que je ne connaissais pas le personnage. Mais ce qui m'a gênée, c'est de ne pas savoir me représenter la scène dans son exactitude. Donc en fait ils étaient dans le vide du haut d'un bâtiment ? Mais si Roy a pu entendre ce que lui a crié l'Ishbal, c'est que l'immeuble ne dois pas être très haut. Environ deux étages, pas plus de trois. Et j'ai du mal à m'imaginer quelqu'un mourir sur le coup d'une chute pareille.

Oh, et le "- !", ben... J'ai pas aimé. Personnellement, en voyant un point d'exclamation, je ne m'imagine pas un cri.

Tu sais quoi ? Dans ce chapitre, j'ai enfin trouvé le détail qui me gênait pour vraiment rentrer dans l'histoire. Sérieusement, est-ce que tu as déjà pensé, un jour, : " Le sol argileux se para de tâches circulaires salées." ? Parce que moi non. Tu comprends ? C'est bien d'utiliser de belles tournures, mais là, comme c'est elle qui raconte, ben... Voilà. Enfin bon. Je pense que ça fera mieux quand tu écriras à la 3e personne.

C'est Roy qui parle à la fin ? C'est cool, il est passé du côté obscur de la force ! J'ai vraiment hâte de voir la suite. Mais le brouillon du chap 6 n'est pas déjà écris ? En gros, tu dois faire ta méga longue correction, c'est ça ?

Enfin. Bon courage pour ta correction, ton plan, tes atomes, ton piano et tout et tout.

(Etape 3 accomplie !)
6/28/2012 c4 Drimali
T'es contente de ta fin, hein ? Mais le truc, c'est qu'on sait très bien qu'elle va pas mourir. Mais c'est pas grave, tu feras mieux la prochaine fois *tape affectueuse dans le dos*.

Evidemment, tu ne m'as pas écoutée, tu n'as pas mis de résumé au début du chapitre. Personnellement, au début j'étais plus que paumée, du coup j'ai relu toute ta fic.

Enfin. Pour les trucs invraisemblables, pour moi, c'est plus le coup du mec qui arrête les balles. Je sais que c'est un manga fantastistique, mais bon.

Autre chose. Je sais que tu aimes te faire souffrir et tout et tout à écrire des giga-descriptions, mais... Trop de description tue la description. Ce que je veux dire, c'est que tu devrais mettre plus d'action.

En parlant d'action, la fin du chapitre était sublime. C'est d'ailleurs pour ça que ta fin sadique marche ! Parce que t'as coupé en plein pendant l'action ! Du coup, je te deteste !

Un mois, t'as dit ? Je note, hein.
4/1/2012 c3 Drimali
Bon, je voulais te laisser une rewiew pas trop détaillée à la fin de ma lecture, mais finalement je suis restée bloquée sur une phrase et je me suis dit : "Il faut que je la prévienne !". Donc me voilà.

Déjà, dés le début... tu racontes encore ta vie *patapé*. Non, pour de vrai, au début, tu devrais mettre une petite récap de la fin du chapitre précédent. Quand l'action s’enchaînera plus vite dans les prochains chapitre, je pense que ce sera utile.

Au début du chapitre, je trouve qu'il y a parfois des virgules en trop.

"L'ennemi pouvait nous attaquer à tout moment une seule seconde d'hésitation, une seule erreur, pouvait être fatale."

Voilà la phase qui m'a bloquée. Il manque un 'et' au milieu, où alors remplacer "pouvait" par 'pouvant.

"Flame Team"

J'adore !

" Les Ishbals qui avaient eu le bon sens de fuir, s'étaient réfugié dans le second bâtiment"

réfugiés*

"Tout ça à cause de ma raison"

Ma prof de français m'a enseigné que dans un texte littéraire on disait 'cela' et non pas "ça". Après c'est toi qui vois.

" Il lui avait toujours été insupportable de susciter de l'inquiète chez les autres"

?

"snipeuse"

Ça se dit ? Je savais même pas...

"C'était la soldate parfaite !"

J'aime pas trop cette phrase. Déjà, "soldate" fait bizarre (je trouve que ce mot au féminin est moche) et j'aurais plutôt mis "parfaite" avant "soldate".

"Ils avaient bien oublié la mort de Berthold après quelques semaines seulement pourquoi n'aurais-je pas pu en faire de même ? "

J'ai l'impression qu'il manque un 'alors' dans cette phrase.

"Le professeur nous enseignant cette matière était assez timide certaines personnes disaient même qu'il avait peur de ses propres élèves."

Même chose qu'au début. Peut-être mettre 'étant' ?

"Soudain, j'eus hurlé !"

Cette phrase est bizarre.

"J'en avais besoin le bonheur m'avait trop manquée."

Peut-être une virgule au milieu.

" même ses yeux verts, jadis si pétillants, avaient perdu la chaleur qui les animaient."

animait*, non ? Mais je suis pas sure.

Ça y est, j'ai fini ma lecture. Pour en finir avec les points négatifs, je répéterai ce que je n'ai cessé de dire : Parfois, pas assez de coupures, parfois, beaucoup trop. Pour les virgules en trop, c'est un style que je conçois tout à fait, mais pour tous les endroits où je t'ai fait remarquer un manque (je les ai pas tous cités, à un moment j'en ai eu marre de me couper dans ma lecture), pour moi c'est une erreur, ou un oubli. Mais après, peut-être que pour toi c'est tout a fait normal. Nous avons juste des points de vue différents.

Après, j'ai beaucoup aimé tous ces passages sur l'école militaire. J'ai particulièrement apprécié le passage sur le prof en colère (j'ai presque l'impression que c'est du vécu tellement ce passage est écrit de la même façon que tu me racontes ta vie d'habitude). Et j'aime comment tu as décrit Yume dans ce souvenir à l'intérieur du souvenir (tiens, d'ailleurs, tu as vraiment l'art de faire simple toi !). Elle me plait déjà. Sera-t-elle importante dans la suite de l'histoire ? Et à quoi ressemble son épi ? J'arrive pas à me le représenter.

C'est dommage que tu parles peu de Roy dans ce chapitre. Mais en même temps, le peu d'apparitions qu'il fait me plaisent. J'aime quand il y a des rebondissements ! Et d'ailleurs, je ne m'attendais absolument pas à ce qu'ils soient ensemble à l'école militaire.

Bref, je crois que tout est dit. Va falloir que j'aille bosser mon design (grrr !). N'oublie pas tes pauvres lecteurs, et corrige vite le prochain chapitre !
3/31/2012 c3 23KoyangiLay
Ton retard est compréhensible, de plus, on voit que tu as mis du temps -seulement par la taille, plutôt effrayante à première vue- Eh bien non, c'est très détaillé. C'est plutôt sympathique "Yume" étant donné que c'est le rêve, ça passe plutôt bien car oui, cela semble être un rêve de Riza, ou plutôt un souvenir. Tout ce que j'ai écrit est absolument inutile ! Cela dit, ton histoire n'est pas trop mon type de lecture puisque j'ai une préférence pour le genre Mature, cependant, ça reste très bien écrit. Je te souhaite une bonne continuation.

Alice.

PS : J'ai publié une nouvelle fic, il s'agit du manga Pandora Hearts avec comme pair Ada/Vincent. Un peu crû, peu de description -bien sûr voulu-, rating M.
1/3/2012 c2 KoyangiLay
Tu écris trop bien... et ça m'énerve. x) je veux la suite \o/
12/28/2011 c2 moon-of-dream
J'ai vraiment aimer ! ah et desolé pour le retard que j'ai pris pour te repondre, parce que sa fait un bout de temps que j'ai lu ton mot et sa ma fait plaisir ^^

Vraiment hate pour lire ton prochain chapitre !
12/21/2011 c2 4Dyplopia
Si je fais partie de ces lectrices je serais contente mais pour l'instant...J'ai déjà lu cet extrait de fic sur Fanfic Fr (On ne change pas les bonnes références u.U) Mais je suis super hypra déçue que tu aies enlevé ton chapitre ! Il était bien...! Mais bon, d'un côté si tu le peaufines il sera encore mieux ! Sinon,j'attends ton chapitre avec impatience et...Une review pour mon chapitre 13 siouplait mad'moiselle ? Sinon, bonne continuation, bonnes fêtes et j'espère que tu auras de beaux cadeaux !
11/23/2011 c1 moon-of-dream
J'ai vraiment adorée !

J'ai eu peur que la fin soit dramatique et que riza meurt quand elle c'est fait blessée mais, c'est avec un grand soulagement et un sourire aussi que je termine de la lire sur un happy end -!

J'essayerai de revenir dés que je peux pour lire le chapitre 2!
29 Page 1 2 Next »

Twitter . Help . Sign Up . Cookies . Privacy . Terms of Service