Just In
Community
Forum
V
More
for La guerre ne meurt jamais

7/2/2012 c13 Perkunos
J'ai lu les 13 chapitres d'une traite :o
Malgré quelques fautes assez flagrantes, le texte se lit tout seul, et tu as un indéniable style d'écriture que j'adore :D

Enfin voilà, quoi.

*déjà en manque de chapitres*
5/30/2012 c12 demlone
* raclement de gorge* Tout d'abord je n'écris jamais de review mais la , chapeau ! révérence et fautes d'orthographe arg
Un léger détail tout de même ... LA SUIIIIIIIIIIIITTTEEEEE !
4/9/2012 c12 Guest
Hello,

Après un petit temps d’absence, voici un nouveau chapitre et donc une nouvelle review. L'histoire me plait toujours autant et ce passage rattrape le chapitre d'avant question d'action. Bien que ce soit encore minime, cela commence à chauffer ^.^ Petits tirets ? Allez, petits tirets :

- L'illusion que tu utilises au départ avec le coursier. L'idée en elle même est intéressante d'utiliser le geass de Lilia afin de l'éliminer, mais n'aurait-il pas mieux fallu le garder en vie afin de pouvoir l'interroger. Qu'il détienne ou non une information capitale, un petit détail peut tout changer et Lelouch aurait su l'analyser. Quant à l'écriture de ce passage, je suis un peu déçue. Tout s'enchaine, suite de verbes et de juxtaposition sentremêlées, de façon très rapide. On a pas le temps de se matérialiser une illusion qu'une seconde la remplace. Une fois de plus on a pas vraiment accès aux sentiments du traqué (encore et toujours n.n) qui le rendrait un peu vivant. Rien n'est blanc, rien n'est noir, tout est gris, comme on dit.

- Pour ce qui est de la petite dispute opposant Lelouch à Lilia, cela était inévitable. Ils sont bien trop différents pour être toujours sur la même longueur d'onde, ça mets un peu de piment. Lilia va-t-elle réussir à faire ses preuves et se faire pardonner par Lelouch ou va-t-elle encore une fois se retrouver dans un gigantesque guêpier ? Peut-être aurais-tu pu développer aussi la rancœur de Lelouch provoqué par ses mots.

- Wassily m'intrigue. Je n'arrive pas à cerner le comportement que tu veux lui donner. Néanmoins, je le vois mal jouer le rôle du mauvais flic. Ensuite, je le trouve peu courageux s'il s'enfuit à chaque fois que Lilia utilise son geass. D'accord ce n'est pas très agréable à voir, mais il pourrait essayer de rester stoïque puisqu'il devra finir par s'y habituer, non ?

- Ensuite, comme tu l'as fais remarqué à travers de Lilia, la récolte de piste est bien facile. J'espère que cela cache quelque chose de grandiose et de très difficile à enrayer, quelque chose de machiavélique, digne du plus grand génie du crime.

- Enfin, attention aux phrases trop longues et aux fautes de frappe, assez récurrentes dans ce chapitre.

Je suis impatiente de lire la suite, surtout qu'à présent nous savons que Lilia n'est pas la cible de Delta et ses sbires sombres. Que veulent-ils a la fin ces méchants ? ^.^ Vivement la suite, que tu nous dévoiles un peu plus tout ceci.

A la prochaine et merci pour ce chapitre !
3/7/2012 c11 20Mycetina
Salut,

Un petit paragraphe rien que pour moi ? ^.^ Je vais prendre la grosse tête si tu continues. Je te l'ai déjà dit, pas de problème avec le temps entre les deux chapitre (d'habitude ça m'énerve mais pas là, bizarre). Je connais les tourments de l'écriture.

Ce chapitre, comment dire, m'a un peu déçu. Je m'attendais à un peu plus de péripéties, ou une vraie réaction de l'Ennemi. Tu n'avais peut-être pas d'idées précises ou tu voulais simplement les garder pour plus tard, mais ça manque un peu. Enfin, tu as toi même vu qu'il n'y avait pas d'action, donc c'est déjà ça de gagner. Il peut y avoir des chapitres intéressants sans forcement de batailles, mais il faut alors un truc qui accroche pour maintenir l'attention du lecteur éveillée.

Question personnage, j'ai quelques petits trucs à dire. Lelouch, mon très cher Lelouch, commence à vraiment devenir différent de celui du manga. Tout personnage évolue, mais je le trouve pas assez... lui, quoi. Ça ne veut rien dire mais bon, je pense que tu as compris l'idée général. Ensuite, Lilia ressemble de moins en moins à une princesse. Nulle trace de son éducation au sein de l'Empire Britannien, elle ressemble à n'importe quelle autre fille. Quant à Suzaku, j'attends avant de me prononcer à son sujet. J'espère simplement que tu le creuseras un peu plus quand le moment sera venu. Le coup du "Maitre" c'est étrange vis-à-vis de Suzaku mais comme il est Zero ça passe assez bien. Lui et Lelouch ont une relation assez étrange, distante et à la fois proche (en référence à la scène où Lelouch dort comme un bébé), comment cela évoluera-t-il ?

Petit passage émouvant sur les sentiments de Lelouch vis-à-vis de C.C. Tu aurais peut-être pu pousser un peu les diverses émotions mais ce n'est pas pas bien grave , sauf si tu comptes faire revenir C.C d'une manière ou d'une autre.

Sinon, concernant la ville sous-marine que tu nous as construite (un peu plus de description pour nous la montrer dans toute sa grandeur ? n.n Ou un nom qui fait un peu majestueux), je trouve ça un peu bizarre. Comment l'Ordre a-t-il pu devenir si grand et si peu encadré, vu le nombre de problèmes qu'il y a. Vu leur importance tout de même au sein de la scène politique, je penserais que ça serait un peu plus carré. Enfin, cela laisse de multiples possibilités pour tes futurs chapitres. Je me demande comment Lelouch et Lilia seront accueillis par les habitants, en particulier ces fameux

Je crois que j'ai fait le tour de ce que j'avais a te dire, à part l'habituel "Je veux la suite !" qui, même s'il était toujours présent, est toujours aussi vrai. Tu fais des progrès en rédaction, mais attention tout de même aux phrases trop longues (par exemple la toute première), et aux quelques fautes d'orthographes qui se promènent.

Bon courage pour la suite de ton écriture. A la prochaine !
2/9/2012 c10 Mycetina
Salut,

Je me demandais justement quand tu posterais le prochain chapitre, aussi, je n'ai pas mis longtemps avant de le lire, mais, ayant beaucoup de choses à faire, ma review arrive avec sept heures de retard. Comme les autres, j'ai adoré ce chapitre qui est assez bien construit. Tadadada, comme à l'ordinaire, voici mes petits tirets ^.^ :

- Tout d'abord, parlons de Wassily. Faire tout un paragraphe le concernant était une manière mais peut-être pas la meilleure de nous le présenter en détails. C'est un peu trop brutal dans le moment tragique qu'est sa lente agonie. Cela tranche également avec la révélation de l'identité de Lelouch. Une diversion efficace mais pas assez finement amené, si tu veux mon avis.

- Je trouve la confrontation Lilia/Lelouch et surtout le fait que tu es eu la bonne idée de la prolongé jusqu'à la rencontre avec Zéro. Tu as expliqué de nouveau pourquoi personne ne reconnaissait Lelouch, tu n'y étais pas obligé et ça alourdit même peut-être un peu l'histoire car cela détourne notre attention du véritable problème, c'est-à-dire, sa véritable identité et tout ce qu'elle implique. Tu parles des sentiments de Lilia au passé, et ce n'est pas la première fois que je vois ça. Actualise un peu le tout et évite les "elle pensait que". Mets les émotions en direct, au moment même des événements. Outre ça, je suis curieuse de voir de quelle manière il va choisir de lui expliquer ses actes passés.

- Ensuite, en ce qui concernent l'entrée des Chevaliers Noirs (bien trouvé d'ailleurs l'origine de ce surnom), je ne comprends pas bien pourquoi ils sont sommés de se rendre. Techniquement, Suzaku (youpi, il est de retour ! ^.^) devait savoir que Lelouch voudrait lui parler de toute manière. J'ai deviner tout de suite que c'était lui, depuis sa premier apparition. Étrange que Lelouch, lui, ne l'ai pas reconnu. Aurait-il perdu quelques neurones avec le temps ? Ils évoquent de petits souvenirs, comme s'il ne s'était rien passé entre eux. Je veux bien que la mort de Euphie date de plus de 300 ans mais je les vois mal redevenir amis en un rien de temps. Le petit coup de l'ambiance glacial à la mention de la Princesse Génocide est bien placé, ça rend très bien.

Enfin a part ça, j'ai dévoré ton chapitre. Attention aux fautes d'orthographes, prends le temps. Je suis impatiente de découvrir la suite, mais, comme il n'y a pas de chute à la fin, je ne peux même pas me contenter de mon imagination. Donc, vivement la suite :p

Courage, Ô Grand Écrivain :)
1/19/2012 c9 Mycetina
Coucou,

Enfin la suite, je commençais à m'impatienter ^.^ En tous cas, je ne regrette pas d'avoir attendu, ce chapitre est passionnant. Lelouch vient enfin sauver Lilia, même si tout ne se passe pas exactement comme prévu. Comme toujours deux ou trois ou quatre ou cinq remarques (lorsque le nombre de remarques tend vers l'infini le nombre de chance d'être déprimé tend vers l'infini mais le nombre de chance de s'améliorer tend lui aussi vers l'infini. Désolée, contaminée par les limites de fonctions).

Pour commencer, retrouve que tu aurais (vraiment) pu développer ce que ressent Lilia enfermée. Je sais, encore et toujours ces sentiments, mais c'est important. Imagine si l'on t'enfermait dans une pièce sans aucune distraction et sans un seul vrai ami. Tu serais un peu déprimé, lasse, et peut-être que tu finirais par devenir schizophrène pour palier au manque de compagnie. Tu aurais pu nous écrire une petite escapade ratée, même très rapide, pour nous montrer la répression et surveillance des terroristes. Et par la même occasion, la joie qu'elle a pu ressentir en se liant d'amitié avec Wassily.

D'ailleurs, je trouve ce personnage bien superficiel. Même s'il n'est présent que dans ce chapitre, c'est le genre de personne qui a un personnalité complexe, surtout s'il n'a pas choisi par lui-même de rejoindre cette Organisation. Sa mort aurait pu être plus tragique, surtout pour Lilia, qui perd son seul ami dans cet enfer. Elle décrite bien trop rapidement, si tu veux mon avis.

Ensuite, pour ce qui est de Lelouch et de la découverte de son identité, et bien, ce n'est pas si mal. La raison du manque de photographie de Lelouch le Démon est plausible, et même très réaliste. Je ne doute pas non plus qu'à sa mort, on est voulu rayer son existence de l'histoire. Je regrette néanmoins le peu d'effet que la découverte de sa véritable identité à eut sur Lilia. Bien que tu es tenté de l'expliquer, c'est une chose sur lequel il faut s'attarder, car ce n'est pas un petit détail sans conséquence. Elle aurait pu par exemple être très en colère contre lui pour son mensonge, son dégout de l'avoir côtoyé alors que du sang maculait ses mains, puis la faire relativiser en se disant que, sans lui, elle ne serait surement plus de ce monde. Même sans des explications de sa part, elle peut réfléchir, seule dans sa prison, assise sur son lit en silence. Enfin, tu peux mettre tout cela dans le chapitre où il devra passer aux aveux. J'attends ceci avec impatience ! Pour ce qui est de la partie avec Suzaku, je trouve qu'elle réagit comme elle le devrait. Après tout, elle ne connait pas ces motivations, tout comme celle de Lelouch.

Sinon, l'attaque de la base est très bien écrite, bien que ce soit un peu léger, en particulier la mort du Seigneur Sigma. On ne voit pas beaucoup les mercenaires, excepté Rock, c'est un peu dommage. C'est une masse d'inconnus. Car, n'étant pas sorti de ton imagination, on aurait pu croire qu'ils serraient un peu plus présente, du moins dans cette partie-ci de l'histoire.

Le surnom "Majesté" est vraiment génial ^.^ Ca lui va tellement bien. Et j'ai comme l'impression qu'il va devoir s'y habituer. Ça donne un petit air amusant à ce chapitre.

Bref, malgré toutes les poitn que que je viens de souligner, j'ai adoré et j'attends le prochain chapitre encore plus impatiemment que celui-ci, car il nous promet nombre de rebondissements. Bonne continuation, que l'inspiration soit avec toi.

A la prochaine !
1/7/2012 c2 25Ryokushokumaru
Haa ça avance tout doucement c'est vraiment bien on dirait la guerre froide xD #SBAFF#

Bref c'est très bien j'aime bien :) je sais pas si je vais pouvoir lire la suite mais j'espère bien vite!

Bisous
1/7/2012 c1 Ryokushokumaru
Aloooooooooooors, je suis arrivé sur mon chemin ce trouva ta fanfic, au début je ne savais pas si je devais venir la lire, mais finalement je suis venu, j'ai vu j'ai vaincu #SBAFF#!

Bref x) J'aime bien l'idée d'une continuité comme celle-ci, j'avoue que le début est très prenant, enfin je ne suis qu'au premier chapitre, mais cette façon de tourner l'histoire me plait bien. Dommage que Lelouch doivent se nommer R.R maintenant mais c'est plutôt sympa :D J'ai hâte de voir la suite et comment tu as tourné l'histoire dans le futur ~

A tout à l'heure /o\
1/4/2012 c8 20Mycetina
Coucou,

Super chapitre comme toujours. Je le trouve même mieux que le précédent, mais c'est peut-être parce qu'on voit beaucoup Lelouch ^.^

J'aime beaucoup voir Lelouch, le frêle du manga, totalement transformé de part sa puissance physique, même si un petit coin de mon cerveau trouve cela toujours bizarre. Cela aurait pu être amusant de voir comment il s'en serait sorti sinon. Mais bon. Le coté mélancolique est bien exploité même si, comme tu l'as remarqué si j'en crois ta note en bas de chapitre, C.C est vraiment différente. Elle serait plutôt du genre à dissimuler sa triste derrière des sarcasmes et à pleurer une fois seule.

Le coup de la carte de crédit était très amusant. Obsolète est un faible mot à la vitesse où expire ce genre de technologie. Et le banquier qui devient subitement poli en voyant le montant du compte, classique mais drôle.

La Culotte trouée est très bien décrite mais un peu caricaturé, malheureusement. Alcool, sexe, drogue... Avec tout ça, les mercenaires n'ont pas l'air très respectables.

Le petit défi qu'il a lancé aux mercenaires me parait très réaliste, c'est bien son genre de tester ainsi ceux qu'ils souhaitent engagé. Il ne faudrait pas que ce soit des boulets =) Durant le combat, tu aurais peut-être pu insister un peu plus sur la différence de corpulence entre Lelouch et Jack, celui-ci se retenant par exemple un peu car étant certain de gagner mais déchantant rapidement. Après, je ne connais pas son caractère... Et les échecs, encore et toujours :) C'est sa marque de fabrication ^.^ "Majesté" : petit souvenir du passé... ^.^ Tu n'as pas mis la réaction de Lelouch vis-à-vis de se surnom, dommage.

Sa réaction face au refus de Rock et sa bande a été, je pense, un peu démesurée. Il a quand même pas mal de sang froid et le voir s'énerver comme ça est assez dérangeant je dois dire. Au moins, les autres ont compris qu'il ne plaisantait pas. Ils préfèrent la mission suicide à sa colère :p

Vivement la suite, je suis impatiente. Vont-ils arriver à sauver Lilia (absente de ce chapitre par ailleurs)avant que celle-ci ne parte dans l'espace ? Y aura-t-il beaucoup de perte parmi les mercenaires ? Ceux-ci resteront-ils fidèles à Lelouch pour autre chose que son argent ? Que de questions...

Puisse l'inspiration t'accompagner et te permettre de concocter d'aussi bons chapitres. A la prochaine ! (Bientôt, j'espère)
12/30/2011 c7 Mycetina
Salut !

Encore un chapitre ? Génial ! Une fois de plus, j'ai dévoré ton chapitre.

La principale critique que j'ai à te faire est qu'il ne se passe pas grand chose. D'accord on voit Lelouch mené son investigation pour retrouver Lilia, celle-ci atterrit dans un sous-marin et finit dans une base de lancement pour destination inconnue, mais bon... Il n'y a pas vraiment d'éléments accrocheurs.

Je suis curieuse de connaitre la véritable identité de Zéro, il semble connaitre Lelouch. Intéressant, intéressant. Cependant, je pense que tu aurais pu un peu plus développer l'action de l'Ordre dans ce chapitre car pour l'instant, ils n'ont pas l'air plus concernés que ça par le conflit FNU/Britania. Cela changera peut-être par la suite, du moins je l'espère.

Le Seigneur Téta m'a l'air un peu bizarre. On dirait un grand gamin avec le Seigneur Sigma (tu comptes nous faire toute les lettres grecques ? ^.^). C'est amusant de voir un méchant pas si méchant que ça. Il se préoccupe même de l'état de Lilia.

Je trouve que Lilia n'est pas très combative dans ce chapitre, un peu trop docile. Elle aurait pu, ne serait-ce que tenter de s'enfuir ou donner un coup à l'un de ses geôliers. Sans grande conséquence, mais c'est toujours ça. Ou alors tu aurais pu insister sur sa peur intérieur, ou les questions que soulève le peu de réponses que le Seigneur Sigma lui a donné.

Un Lelouch doué en sport ? Personnellement ça ne me dérange pas le moins du monde, en particulier si tu as une bonne explication à cela. J'aime beaucoup sa réaction face à la farce des deux enfants, très réaliste. Je vois que tu as repris le concept de la mélancolie ^.^ Très bien. Juste une petite question : quel est l'appareil dont il se sert pour localiser Lilia ? Tu l'as peut-être expliqué mais je ne m'en souviens pas.

Sinon, l'histoire est logique, bien construite et bien développée.

J'attends avec impatience la suite. Bon courage pour l'inspiration et tout ce qui en découle. @+
12/26/2011 c6 Mycetina
Salut salut. Un nouveau chapitre ? Me voilà ! =)

Je viens de lire ton chapitre et je dois dire que tu fais de plus en plus de progrès en matière de rédaction, je n'ai rien à redire cette fois-ci ^.^ Tu as parfaitement su développer ce que ressentent les personnages et les descriptions sont plus qu'acceptables.

J'ai juste un petite remarque sur le fait que Lilia choisisse la fenêtre comme échappatoire. D'accord il n'y avait pas d'autres solutions, mais elle est affaiblis par sa fièvre et devrait avoir du mal à grimper et à se mouvoir sur ce toit dangereux, comme tu nous l'as décrit.

De plus, je trouve que Lilia et Lelouch ne sont pas très doués en matière d'escapade ^.^' En quelques chapitres ils se sont quand même fait pas mal attaqué et Lilia a été enlevé deux fois... Peut-être que les ennemis sont très forts mais bon, il faut un peu équilibrer les forces en présence.

J'aime beaucoup voir un Lelouch attentif à la santé de Lilia, c'est trop mignon ! Mignon, mignon, mignonnnn ! (Désolée, petite crise d'hystérie). J'ai bien aimé le fait qu'il est pris l'identité de Jérémiah. D'ailleurs, est-il vivant celui-ci ? Comme c'est un cyborg, on peut se poser la question...

Le fait que Lilia veuille continuer le voyage malgré sa fière est très réaliste, bravo.

Ce Seigneur Delta, quel mystérieux personnage. Je me demande qui il est en réalité et ce qu'il a en sont pouvoir qui puisse effrayer ses subordonnés à ce point. J'ai l'habitude de lire des fictions sur Harry Potter, alors je n'ai pas pu m'empêcher de le trouver un peu colérique et clément avec ceux qui ont échoués la capture de Lilia. Il faut dire que Voldemort envoie des doloris à tour de bras pour se faire craindre et respecter ^.^' Enfin, ça peut être un autre genre de méchant.

Ce Seigneur Teta m'intrigue. Déjà son pouvoir est colossal, chouette. Un ennemi dangereux s'il peut à ce point affaiblir le grand Lelouch alors que celui-ci possède le code :p Quel plan machiavélique va-t-il nous concocter pour s'en débarrasser et sauver sa Princesse ? Quelle est cette répartition inattendue dont tu as parlé ? Quelle relation entretiennent le Seigneur Delta et le Seigneur Teta ? Subordonné (peu probable vu son titre, mais bon, comme il reçoit des ordres de sa part...) ? Ami ? Famille ? Même et unique personne ? Je suis impatiente de lire la suite pour tout découvrir !

Merci de poster aussi rapidement tes chapitres, peu d'auteurs le font aussi vite, l'inspiration ou l'envie de les faire partager ne suivant pas. J'ai beaucoup aimé ce chapitre et, comme je viens de te l'écrire plus haut, je suis pressée de découvrir le chapitre suivant.

A la prochaine !
12/22/2011 c5 Mycetina
Salut, salut !

J'ai beaucoup aimé ce chapitre, plus encore que les précédents, car je dois dire que tu as fait des efforts concernant la description et cela rend tout de suite l'histoire plus palpitante. Bravo ! Attention tout de même de ne pas faire des phrases trop à rallonge avec des propositions juxtaposés par des virgule. Mets des points avant de changer d'idée ^.^ Attention également aux temps que tu utilises, voir du présent est légèrement bizarre. Utilise plutôt du passé simple ou même de l'imparfait dans certains cas.

C'était une bonne idée de confronter Lilia à une culture différente de la sienne, cela ne pourra que la faire murir. Peut-être aura-t-elle la "chance" de l'expérimenter par elle même ? Qui sait ce que tu nous réserves... (toi peut-être n.n).

Je trouve le terroriste un peu naïf pour l'un des plus grands criminels rechercher, mais bon, ce n'est pas si grave. Les ordres sont les ordres.

Je me demande toujours qui sont ces hommes chargés de les capturer ? Diable, vas-tu me faire mariner encore longtemps ? D'un coté c'est une bonne chose mais de l'autre, je veux vraiment savoir. Suspens, suspens, je te hais !

Pour ce qui est de la tentative de viol sur la personne de Lilia, pensais-tu vraiment que cela me choquerait ? Je ne suis pas aussi innocente que l'on pourrait le penser et j'écris des choses bien pire que cela. C'était une bonne idée, je dois le reconnaitre, et je suis curieuse de voir quelles genres de conséquences cela aura sur notre malheureuse Princesse. Pour ce qui est de Lelouch (jamais je ne me ferais au R.R désolée), je trouve que tu aurais pu un peu plus développer ce qu'il ressentait (et oui, une fois de plus ^.^'), mais pas sous forme de parle. Peut-être une description de sa culpabilité intérieur... Il est un peu OC mais cela s'explique très bien. En passant, je me demande comment il a eu ce pistolet, mais je doute d'avoir un jour la réponse.

J'accroche beaucoup a ton histoire et, comme beaucoup s'ils prenaient le temps de te lire, je veux la suite !

Courage pour l'inspiration, si jamais tu as besoin de conseil, n'hésite pas à me contacter. Et merci aussi de me prévenir à chaque nouveau chapitre, mais ne t'inquiète pas, quand tu pose, je le sais ^.^

A la prochaine et bonnes fêtes !
12/17/2011 c4 Mycetina
Salut, c'est re-moi !

Ce chapitre m'a beaucoup plus bien qu'il reste beaucoup de points à éclaircir. Ma question principale est : qui sont ses mystérieux homme ayant pour but de capture nos deux amis ? Des sbires de l'ennemi ? Des gardes royaux ? Des membres de l'Ordre ? Tu as piqué ma curiosité. Le suspense est une bonne chose, continue ainsi, même si tu aurais peut-être pu en user un peu plus.

Je note que tu as fait des efforts concernant les personnages, en particulier celui de Lilia, mais c'est encore un peu juste.

Tu évoques par exemple le fait qu'elle n'apprécie pas son sourire narquois, mais tu ne l'exprimes que par une pensée et un CCM ("avec colère"). Essaie, si tu le peux, de transcrire leurs sentiments au travers de narration, et pas seulement de pensées. Tu aurais pu décrire par exemple l'irritation que Lilia a ressentit en imaginant leur apparence factice, comment il a été dur pour elle de rester concentrer pour maintenir l'illusion, car elle vient juste de recevoir son geass et n'est pas encore bien familière avec son pouvoir.

Le passage où leur agresseurs sont pris dans son piège illusoire aurait pu lui aussi être plus détailler, en insistant sur la peur qu'ils ressentaient face aux monstres inventés. Humanise-les un peu.

Je pense également que Lelouch/R.R pourrait avoir un langage un peu plus princier, car n'avait-il pas été empereur ? Il parle un peu comme tout le monde. Je peux faire la même remarque en ce qui concerne Lilia, même si c'est plus compréhensible compte rendu de son jeune age.

Ajoute également un peu plus de détails, de description, qui rendent réaliste le décors dans lequel ils évoluent. Cela accroche tout de suite l'attention du lecteur et rend plus fluide le texe. Par exemple, en décrivant un peu plus le bar dans lequel ils se sont rendu, tu donnerais vie à la bataille, d'ailleurs un peu courte. Mets des détails qui ne serve à rien, comme des mouvements anodins de tes personnages.

Bon, je crois que je vais arrêter de critiquer, je vais finir par me faire détester. J'espère que cela ne te vexe pas, ce n'était pas du tout mon intention. Courage pour la suite.

A la prochaine !
12/15/2011 c3 Mycetina
Bonjour,

Je suis tombée sur ta fiction par hasard et je dois avouer qu'elle me plait. J'ai hâte de découvrir ce que tu nous a préparé. Peu de gens écrivent sur Code Geass, et il n'y a donc pas beaucoup de fictions intéressantes (de mon point de vu en tout cas).

Je suis heureuse que tu n'es pas fait mourir Lelouch, qui est assurément mon personnage préféré, mais je ne peux m'empêcher me demander pourquoi il n'a pas été reconnu. L'Empereur Démon ne se ferait pas si facilement oublié, même si 3000 ans, c'est long. Son caractère est plutôt bien illustré et je sens les séquelles de sa propre guerre. Cependant, il y a des sentiments que tu pourrais développer chez lui, comme cette mélancolie, que tu as effleurée du bout de ta plume, ou la tristesse qu'il pourrait éprouver en sachant tout ses amis morts.

Qui est donc se cache derrière le masque de Zéro à cette époque ? (Suzaku ? Non, ce serait trop beau, et légèrement difficile à écrire. Pourtant, comme Lelouch lui avait ordonné de vivre... Enfin bref). Comment va-t-il réagir en faisant face à Lilia et Lelouch, ce qui arrivera inévitablement un jour où l'autre ? Quel rôle jouera l'Ordre au sein de cette nouvelle guerre ?

Question qui coule de source : pourquoi y a-t-il une guerre. C'est peut-être sur ce point que tu as la plus grande liberté d'imagination. J'attends donc avec impatience d'en connaitre la raison.

J'aime déjà beaucoup le personnage de Lilia, même si j'ai plus tendance à la voir comme une réplique de Euphemia que comme celle de Nunnally. Comment évoluera sa vision de chose ? Je trouve que tu aurais pu un peu plus axer sur ses sentiments. Ce n'est pas une chose banal de se retrouver témoins et acteur indirect d'une explosion qui a fait des centaines de mort, mais elle semble plutôt bien prendre la chose, ce qui est, je dois dire, un peu étrange. Ça ne colle pas vraiment avec les reproches qu'elle fait à Lelouch, enfin, R.R. D'ailleurs, j'ai pas bien compris de quel geass elle avait hérité...

Enfin, sinon, je trouve ton style d'écriture très fluide et t'encourage à continuer ainsi.

Au revoir, je serai là pour lire ton prochain chapitre quand tu le postera.
29 « Prev Page 1 2

Twitter . Help . Sign Up . Cookies . Privacy . Terms of Service