FanFiction.Net
Just In
Community
Forum
V
More
for Nuit de trêve

8/17/2013 c1 27Myrrdyn
Ton histoire est magnifique, et en même temps tellement triste quand on connait la suite.
Pauvre Subaru. Pauvre Seishiro.
Tu décris à merveille les conflits en chacun, c'est un réel plaisir de te lire.
6/4/2013 c1 575Nelja
J'adore comment tu décris l'amour de Subaru, complètement auto-destructeur, et totalement conscient de l'être, mais il est passé au delà du point où il peut s'en soucier. C'est vraiment la même force que dans le manga.

J'ai plus de mal à comprendre Seishirô, qui propose au début une nuit "sans sarcasme", a l'air d'être sincère puisqu'on voit son point de vue, mais, au moins au début, n'y arrîve pas très bien. Et ce point qu'l passe, où il commence à avoir des sentiments aussi... est-ce que c'est ce qu'il voulait depuis le début, est-ce qu'il est allé trop loin ? D'un autre côté, ça va bien à Seishirô d'avoir beaucoup d'aspects d'ombres, ça fait partie de ce qu'on aime chez lui, donc ce n'est pas un aspect négatif de la fic, loin de là.
1/21/2013 c1 Ayanna
C'est là, sans doute, l'histoire la plus belle qui m'est été donné de lire.
J'étais résistante, lire une version où Seïshiro offrirait à Subaru une trêve... un peu de sentiment non contenus... ça me paraissait être de ses histoires grotesques où les auteurs prennent leurs désirs pour des réalités et dénaturent les personnages et leur histoire originale. Mais non.
Même si l'offre de Seïshiro, dans ton écrit, est surprenante, le reste est tellement plausible qu'on s'y laisse prendre...
Tu as tout à fait, selon moi, réussis à capter l'essence des personnages, leurs mentalités. Et ta plume...! Ta plume ! Quel phrasé ! Quelles descriptions des sentiments ! Quelles images !
Jamais aucune facilité ni aucunes vulgarités ! Tu as peint un moment admirable et terrible avec une justesse infinie !
La seule remarque toute fois... serait sur l'emploi des pronoms. Le "je" omniscient de Subaru, mais surtout le "il" (pour Seïshiro) qui se transforme d'ailleurs en "tu" (puis de nouveau en "il") sont un peu dommage à la lecture. Il sont peut-être un peu trop personnels... on peine à voir en quelles circonstances Subaru pourrait raconter pareil moment, et à qui.
Mais cela n'est qu'un détail ! Et cela, que je qualifierais de maladresse, ne peut rien enlever à la superbe de ton texte !
Quelques passages m'auront fait trembler les mains et serrer la gorge...
Merci beaucoup de partager ainsi ton talent !
7/15/2012 c1 3DarkraiShadow
Merci beaucoup pour cette fabuleuse histoire. A ma grande surprise, tu as su parfaitement jouer les rôles de Seishirou et de Subaru. J'ai aimer découvrir leurs sentiments tout au long de cette fanfiction et le mieux c'était de voir leur abandon à chacun pour l'autre.

Ah la la, qu'est-ce que j'aime leur histoire à ces deux là !
Encore merci !
5/7/2012 c1 5Subaru192
Merci Fuyuka ! J'ai adoré cette fanfic ! Le Seï est un peu OOC certes, mais en même temps il me fait penser à sa version de TRC (après son départ du Japon de Kurogane, Fuma confie à Amaterasu que son frère continuera son voyage jusqu'à qu'il retrouve Subaru. L'expression du Seï dans cette case, ce n'est pas le hunter que l'on voit...mais l'hommme *_*).

Mon petit coeur a littéralement explosé avec la dernière phrase "Car je sais que je n'ai droit qu'à une seule nuit et qu'il n'est pas encore le matin."

Twitter . Help . Sign Up . Cookies . Privacy . Terms of Service