Par delà les océans

La nuit était impénétrable, mêlant l'encre ténébreuse du ciel avec celle des flots. Le bâtiment de la marine semblait alors n'être plus qu'une tâche claire immense jurant avec le reste du décor, dernier bastion de la lumière au milieu de cet univers où même les étoiles semblaient avoir été aspirées par la noirceur environnante. Mais n'était ce pas normal, au fond, pour un navire de la Marine ? N'était il pas sensé garantir la justice absolue dans ce monde en perdition où régnait le désordre et la piraterie ? Et jusqu'où cette justice pouvait elle aller sans devenir complètement aveugle ?

Perdu dans toutes ses pensées et ses cogitations, Smoker laissa nonchalamment échapper la fumée de son cigare, scrutant la pâle fumée se dissiper devant ses yeux, absorbée à son tour par les ténèbres nocturnes l'enveloppant. Cela faisait maintenant 5 ans qu'il était entré dans la marine. Il avait quitté son village natal à 18 ans en devenant soldat. Il avait de l'ambition et surtout des objectifs qu'il ferait tout pour atteindre. Il débarrasserait les mers de ces pirates minables qui faisaient leurs lois, rependant mort et désolation dans leur sillage. Il parviendrait à faire naitre un monde où elle serait en sécurité… Même si cela supposait qu'ils devaient être éloignés l'un de l'autre pour de périodes qui lui semblaient parfois interminables…

A cette pensée, un léger sourire, un rien mélancolique, s'étira sur les lèvres du marine alors qu'il reprenait une bouffée de tabac.

Les liens qui les unissaient ne souffriraient jamais d'un détail aussi insignifiant que pouvait être la distance…

10 ans auparavant

C'était une journée comme les autres dans un petit village protégé par la Marine. Cela faisait à présent un an que le roi des pirates GolD Roger avait été exécuté. Une vague de piraterie sans précédant s'était alors abattue sur le monde, déversant son lot d'infamies et de drames sur bon nombre d'îles jusqu'à là épargnées. Celle ayant vu grandir Smoker avait été jusqu'à présent sauve de ces tourmentes, bien que de nombreux incidents aient été à déplorer non loin. Le danger se faisait à chaque instant plus proche…

Smoker quant à lui avait à présent 14 ans. Son père faisait autrefois partie de la marine. Il avait été tué récemment, par un de ces nouveaux équipages de pirates assoiffés de richesses et de reconnaissances… Sa mère, infirmière de profession, en demeurait inconsolable et prostrée dans leur maison devenue trop silencieuse.

Le jeune adolescent était assis sur un banc installé au bord d'une falaise surplombant la mer. Une nouvelle fois, il avait séché les cours pour venir se réfugier ici. Il pouvait alors embrasser tout le port du regard. Des bâtiments de la marine étaient accostés à ses pieds, mais leur ventre de métal ne portait plus son père à présent. Il n'avait jamais eut de grandes ambitions. Son père était un homme bon et droit, heureux de servir sous les ordres de ses supérieurs en qui il avait toujours eut une confiance aveugle… Plus jeune, Smoker se souvenait avoir pensé que son père était un héro. Puis l'adolescence était venue, dénudant son géniteur de son auréole de gloire. Il avait alors commencé à lui en vouloir de ne pas avoir d'ambition… Il se contenter d'être dans l'ombre de ses supérieurs… Puis il était mort. Tué par un de ses nouveaux pirates de pacotilles tentant en vain de prendre la place laissé par GolD Roger. Smoker, à travers les limbes de sa douleur, ne pouvait s'empêcher de lui en vouloir. S'il avait été un marine gradé, s'il avait été plus puissant, il n'aurait pas été en première ligne, ou, au moins, il aurait eut la puissance de se défendre…

Plus loin dans la baie, de la fumée s'élevait vers le ciel. Les décombres d'un navire pirate gisaient sur les flots, tristes rescapés d'une tentative d'attaque datant du matin même. Le bâtiment ennemi n'avait pas fait long feu et avait été envoyé par le fond. C'était là l'œuvre d'un vice amiral de la marine. Eux, au moins, avait le force de protéger les civiles tout en restant en vie. Dans ce monde, seuls les hommes forts survivaient et pouvaient décider de leur destin…

Smoker avait assisté à l'exécution de l'homme ayant engendré toute cette situation. La prestance incommensurable du Roi des Pirates déchu qu'il avait pu observer le jour de sa mort l'avait marqué à jamais. Du haut de son jeune âge, il avait pu comprendre ce que ses paroles prononcées du haut de son échafaud allaient déclencher. Il était aussi persuadé qu'aucun autre que lui ne pourrait prendre sa place sur son trône à présent vide. Qui aurait pu également son charisme et sa fierté, son courage et son impertinence face à la mort ? Ceux qui se contentaient de se jeter sur la voie qu'un autre avait ouvert pour eux n'étaient de toute manière que des charognards.

Son père était un faible mais défendait la justice… Les pirates de cette génération étaient des chiens enragés détruisant tout sur leur passage… Les dragons célestes faisaient leur loi par-dessus tout ça sans que personne ne s'en inquiétait vraiment… Ce monde semblait devenir fou, et personne ne paraissait être capable de juguler cette course folle vers une instabilité grandissante. Et lui dans tout ça ? Que pouvait il bien faire…

Laissant échapper un profond soupire, l'adolescent jeta un regard vers sa montre. L'heure de la fin des cours allaient bientôt sonner. S'il voulait continuer à éviter le reste de la troupe grouillante des adolescents superficiels de l'île, il allait devoir bouger. Lentement, il s'extirpa de sa contemplation songeuse. Nonchalamment, tout en commençant à se diriger vers le bord de mer, il extirpa un paquet de cigarettes de sa poche, en glissa une entre ses lèvres et l'alluma, prenant une profonde bouffée. Il avait commencé à fumer un peu après la mort de son père. Ça illustrait à son sens parfaitement l'impression désagréable qu'il avait d'être constamment dans le brouillard. Cet air toxique mais chaud qu'il inspirait emplissait ses poumons et l'aidait à garder pied, ne serait ce qu'un peu.

Bientôt il arriva au bord de l'eau, dans un petit renfoncement rocheux étant devenu son second lieu de perdition préféré. L'endroit était assez isolé mais avait une vue imprenable sur l'horizon mêlant l'azur du ciel et de la mer. Smoker aimait s'assoir dans un coin, les pieds dans l'eau, scrutant le point le plus éloigné qu'il lui était possible de voir. Ici, il pouvait réfléchir tranquillement. Ici, il pouvait fuir un peu cette réalité qu'il trouvait trop pesante et étouffante, voir stérile. Ici, il était persuadé de ne pas être dérangée…

En temps normal.

Car aujourd'hui, l'horizon d'habitude immaculé était souillé des décombres du navire pirate ayant été abattu dans la matinée. De nombreux débris divers jonchaient les rochers du refuge de l'adolescent. Smoker les parcouru rapidement du regard, tirant un peu plus sur sa cigarette, un rien blasé. Au fond, ces pirates étaient des êtres sordides qui avaient mérité leur sort. D'un geste vif et dédaigneux, le jeune homme arracha le mégot de ses lèvres, le jetant avec violence dans l'eau non loin.

Se fut alors que son regard fut attiré par une forme à moitié immergée. Smoker se figea dans son geste, scrutant l'individu immobile vautré sur les rochers. Il était plutôt frêle et de petite taille (jeune ou nain ?). Des cheveux courts et bruns mouillés par l'eau salée. Des vêtements sales en lambeaux qui laissaient entrevoir une peau pâle striée d'ecchymoses et de plaies. L'adolescent était incapable de dire s'il s'agissait là d'une fille ou d'un garçon, et s'il était mort ou vivant… Devait il vraiment s'en soucier ? Etait il du genre à tourner les talons dans une telle situation ? Mais si cette personne était là, c'était certainement qu'il s'agissait d'un pirate…. Pouvait-il alors porter secours à un tel individu ? Mais ne vaudrait il pas moins encore qu'eux s'il agissait de la sorte ?

En plein désarroi, Smoker ne pouvait détacher son regard d'ambre de la silhouette inanimée, ne sachant que choisir…

Jamais il n'aurai pu imaginer à quel point son choix allait bouleverser son existence…

Mot de l'auteur :

Bonjour à tous ! Je vous présente ici une petite fic sans prétention sur Smoker (que j'ai re découvert récemment). Je suis à une semaine de mon redu de mémoire, mon taux de stress et au taquet et ma frustration de ne pas pouvoir écrire (à cause du mémoire que je dois finir en priorité) atteint des sommets. Du coup, afin de ne pas péter totalement un câble, voici un petit premier chapitre de « par delà les océans », j'espère que cela vous plaira !

Bonne soirée à tous !