Voici ma première fic longue qui devrait faire plus de 10 chapitres je pense.

Attention SPOILER THOR 2

Je remercie Lawnon pour ça super correction et vous souhaite à tous une excellente lecture !


- Sorcière !

Frigga sourit triomphalement alors que Malekith hurlait sa rage de s'être fait duper de la sorte. Le plan de la reine avait fonctionné : Jane était en sécurité et Malekith ne détenait pas l'Ether. Peu lui importait sa propre survie à cet instant, l'important était que sa famille soit sauve. De plus, peut-être que sa mort réunirait enfin ses fils et permettrait à Loki de se racheter. A cette pensée, son sourire ne fit que s'agrandir, avant que la poigne du monstre la retenant prisonnière ne se resserre sur son cou, lui coupant momentanément la respiration.

- Où est l'Ether ? demanda Malekith, furieux.

Frigga le toisa du regard et dit d'un ton empli de défie :

- Je ne te le dirai jamais.

- Je te crois, déclara Malekith d'une voix basse.

L'étreinte mortelle de Kurse se resserra autour de la magicienne alors que le monstre se préparait à lui ôter la vie. Mais Frigga se tint fière et droite, telle la reine qu'elle était et ne cessant de fixer son ennemi alors qu'elle sentait sa mort approcher.

- Non !

Le temps sembla se figer. La lame s'arrêta à quelques centimètres de la reine, les elfes noirs tournèrent vivement la tête vers l'auteur du cri et les yeux de la reine s'écarquillèrent de frayeur. Jane Foster se tenait là, debout sur le seuil de la porte, regardant avec terreur les ennemis d'Asgard. Après quelques secondes de silence, Algrim entama de nouveau son geste meurtrier.

- Non, ordonna Malekith. Ne la tue pas, qu'elle puisse admirer la destruction de ce monde qu'elle a vainement tenté de protéger.

Puis, il tourna la tête vers la porte principale et dit :

- Le prince asgardien arrive. Occupe-toi de lui. Que personne ne me dérange pendant que je récupère mon bien.

Il se tourna vers la Midgardienne et une lueur de convoitise brilla dans ses yeux alors qu'il s'avançait dangereusement vers elle.

- Fuit ! cria Frigga.

Mais avant qu'elle ne puisse dire un mot de plus à Jane qui lui obéit prestement, Kurse lui donna un violent coup sur la nuque et la reine d'Asgard tomba au sol avec une étonnante grâce.

Cependant, contrairement à ce que pensait son agresseur qui déjà s'était éloigné, elle n'était pas inconsciente. Sa vision était floue, les couleurs se mélangeaient et un bourdonnement incessant résonnait dans ses oreilles mais Frigga se battait contre l'obscurité qui tentait de l'emporter. Jane, ses fils, Odin, tous avait besoin d'elle et elle le savait.

Elle se releva donc lentement, difficilement, et ne put retenir un gémissement de douleur alors que le sol tanguait sous ses yeux et que milles cloches semblaient sonner violemment dans sa tête. Au bout de quelques dizaines de secondes, sa vision redevint clair, son mal de tête s'amoindrit et elle se tourna vers l'endroit où, quelques minutes plus tôt, se tenait l'amour de son fils.

Résolument, Frigga se saisit de sa dague et se précipita dans les innombrables couloirs du palais doré d'Asgard, priant pour ne pas arriver trop tard.

0o0o0

Pendant ce temps, Algrim sortait de la pièce, se trouvant nez à nez avec Thor qui le projeta contre un mur d'un coup de marteau. Mais le prince sous-estima la force de son adversaire et, alors qu'il se détournait déjà, le monstre se relevait et le frappait durement. Thor alla s'écraser contre une colonne des appartements de la reine, légèrement sonné mais surtout très surpris qu'un de ses ennemis lui résiste autant.

Avant que l'asgardien ne puisse reprendre ses esprits, Kurse était sur lui et le ruait de coups. Au bout d'un certain nombre de chocs, Thor réussit à stopper son adversaire et s'apprêtait à lui rendre la pareille lorsqu'un rayon d'or percuta la brute au-dessus de lui, la faisant valdinguer à quelques mètres et la laissant sonnée au sol.

Thor essuya rapidement un filet de sang qui coulait de ses lèvres et se retourna vers cette aide inattendue. Odin se tenait là, Gungnir encore levé et l'œil flamboyant de colère. Le prince se releva et hocha la tête vers son père. Pas une parole ne fut échangée et tous deux se mirent face à Kurse, qui reprenait ses esprits, et levèrent leurs armes.

Avant que ce dernier ne puisse se rendre compte de ce que lui arrivait, l'éclair et le rayon le frappèrent de plein fouet et il hurla de douleur. Brulant sous les armes du prince et du roi d'Asgard, Algrim ne cessa de hurler se rage et sa douleur jusqu'à ce qu'il ne reste de lui que son armure carbonisée.

Alors, père et fils se jetèrent un bref regard mais, avant qu'aucun des deux n'est pût parler, un cri de douleur féminin retentit.

- Frigga ! s'exclama Odin avec frayeur.

Il se mit à courir dans la direction du cri, suivi de peu par son fils.

0o0o0

Lorsque Frigga lui avait crié de fuir, Jane s'était retournée vivement et précipitée dans les couloirs du grand palais d'or. Elle courait sans but, tentant seulement de semer celui qui voulait sa mort. Son esprit rationnel s'était envolé, même la vue des corps morts, qu'ils soient elfes ou asgardiens, ne la choquait pas outre mesure. C'était le côté bestial de son être qui avait pris le dessus.

Ce côté que chacun porte en soi et qui parfois, peut nous faire commettre les pires atrocités mais peut aussi bien nous sauver la vie. C'était le cas pour Jane Foster en ce moment. Disparu l'esprit brillant de l'astrophysicienne multi-diplômée, ne restait plus que l'instinct de survie bestial. Mais peu lui importait tout cela en cet instant. Elle fuyait, elle ne savait où, mais elle fuyait.

Elle ne put cependant aller plus loin que quelques dizaines de mètres car soudain, ce fut comme si une chape de plomb s'abattait sur elle, la faisant suffoquer. Ses genoux flanchèrent et elle tomba à genoux, ses mains agrippant inutilement sa robe dans l'espoir vain de faire sortir ce fardeau de sa poitrine.

Alors que seule sa douleur comptait, des pas résonnant dans le couloir la firent revenir à la réalité. Malekith approchait lentement, un sourire triomphant aux lèvres. L'humaine voulut se relever, mais elle se rendit bien vite compte qu'elle en était incapable et n'en fut que plus terrorisée.

L'elfe noir appréciait cette frayeur, s'en délectait même. Il s'arrêta devant elle et la regarda comme un misérable insecte. Car c'est ce qu'elle était, pensait-il : un pitoyable parasite faible et vulnérable.

- Croyais-tu pouvoir m'échapper ? Croyais-tu pouvoir me priver de ce qui me revenait de droit ?!

La fureur brûlait dans les yeux de Malekith alors que Jane tremblait de peur au sol.

- Misérable humaine, comment as-tu pu songer que je ne te retrouverais pas ? Que les Asgardiens te protègeraient ? Ils sont faibles, comme toi voleuse. Où sont-ils tes vaillants protecteurs ? Te voilà seule et vulnérable. Quelle idiotie que de te montrer à moi. Dois-je vous remercier, toi et ta sottise ? Non, je ne pense pas... Car tu n'es qu'une voleuse ! Et je viens reprendre ce qui est à moi. L'Ether, mon Ether.

Alors qu'il parlait, Malekith levait lentement la main et Jane se sentit soulevée de terre. Elle voulut crier mais aucun son ne sortit de sa gorge. L'elfe noir la remit debout et rabaissa le bras. Jane pensait qu'elle allait de nouveau tomber au sol mais une force invisible la maintenait debout et immobile alors que Malekith relevait un bras vers elle, appelant l'Ether.

Soudain, une rapide forme bleue repoussa d'un coup de dague Malekith loin de Jane. L'elfe réussit à éviter de se faire trancher la gorge mais une nouvelle cicatrice vint s'ajouter à celle déjà présente sur son visage alors qu'il tombait en arrière.

Frigga saisit l'épaule de la Midgardienne pour la pousser derrière elle mais une douleur abominable la prit subitement au bras. La reine d'Asgard hurla de douleur lorsque l'Ether, sortit de Jane pour retrouver son maître, la prit pour hôte.

L'ancienne détentrice de l'Ether tomba inconsciente au sol alors que la nouvelle tenait son bras serré contre elle. Grimaçant de douleur, elle tenta de résister, mais bien vite, ses genoux cédèrent et elle tomba également au sol. A genoux, elle releva la tête vers Malekith qui se redressait à quelques pas d'elle. Il la fixa d'un regard de braise et hurla de colère :

- Vous ! Encore vous !

Ses yeux normalement d'un blanc laiteux devinrent flammes alors que la rage le consumait. Il était si près ! Si près d'enfin récupérer l'Ether, son Ether ! Cette femme l'en avait de nouveau empêché. Elle payera...

- Qu'avez-vous fait ?! hurla-t-il.

Ses yeux flamboyants se posèrent alors sur le bras gauche de Frigga qu'elle tenait toujours serré contre sa poitrine. Une lueur rouge y passa soudain et disparut aussitôt. Les yeux de Malekith s'agrandir d'horreur et de colère à cette vue.

- Elle est à moi ! L'Ether est à moi ! Qu'avez-vous fait ?! répéta-t-il. Je vais vous tuer !

Mais alors qu'il allait mettre sa menace à exécution, Frigga plongea sa main valide dans sa robe et en sortit une des grenades des elfes ramassée sur un des cadavres. Elle la dégoupilla puis la jeta sur l'elfe avant de se coucher sur Jane pour tenter de la protéger.
Malekith ne se rendit compte que trop tard de ce qu'il se passait. La bombe explosa, créant un trou noir qui avala le chef des elfes noirs.

Et pour la première fois depuis des millénaires, la peur put se lire dans les yeux de Malekith alors qu'il disparaissait dans un ultime cri de rage et de terreur.


Voilà, j'espère que ça vous avez aimé ! :):)

Je pense publier à raison d'un chapitre par semaine, mais je ne suis pas très douée pour tenir les délais donc ne vous inquiétez pas si il y a un peu de retard, je n'ai pas l'intention d'arrêter cette fic tout de suite !

Un commentaire est le bienvenu, même si ce n'est qu'une simple appréciation du style ''j'ai aimé" ou " je n'ai pas trouvé ça super", l'auteur est toujours content de savoir qu'il est lu ;)

En tout cas, merci à tous et à toutes de m'avoir lu et bonne journée :D