Le château sembla prendre vie avec le bruit des raclements de chaises et des conversations qui reprenaient. La classe de Métamorphose éclata alors que les adolescents se dirigeaient vers la porte. James resta assis où il était . Du coin de l'oeil, il vit Lily attendant sur le pas de la porte, un sourire amusé sur les lèvres. S'il n'était pas fou (ce qui expliquerait la dernière heure), elle semblait flatté qu'il ait des ennuis pour elle. James secoua la tête vers elle, essayant de lui signaler de ne pas attendre. Sa tentative de discrétion échoua cependdant.

« Miss Evans ? » demanda McGonagall, avisant la jeune fille attendant à la porte comme elle le faisait si souvent. Elle pensait clairement que Lily avait une question à propos de la leçon. James secoua de nouveau la tête vers elle.

« Je... » balbutia-t-elle en voyant le regard de James « Je..ah... comment faites-vous pour avoir un contact avec... um..er... » Lily s'arrêta, regardant James d'un air impuissant. Il devait l'admettre, cela lui donnait un air vraiment mignon. Et elle le regardait lui pour de l'aide...

« Patronus ? » offrit McGonagall d'une voix dure. Elle savait que que quelque chose n'était pas normal et si Lily ne se dépêchait pas, deux et deux seraient assemblés et ils auraient tous les deux des ennuis.

« Oui, Patronus ! » dit Lily. Elle commença instantanément à le regretter. Mais James vit une ouverture et renchérit.

« Eh bien, » commença-t-il, « ça a vraiment tout à voir avec le Bonoces... »

« Mr Potter ! » dit McGonagall, « ai-je besoin de vous rappeler que... »

« Oui,oui, je sais que c'est le Bonoces, » interrompit Lily, « Mais comment le fait de penser à un mauvais souvenir est capable d'aider à appeler ton Patronus ? »

« Eh bien, c'est ce que le Bonoces fait, » expliqua James en se levant, « Il combine deux côtés opposés et traduit cette conflictualité en un Patronus. Le Patronus n'est pas complètement solide ni complètement fait de lumière et de mémoire. C'est uniquement assez solide pour permettre de récupérer un morceau. C'est aussi pourquoi tu dois faire le Animagisti si vit, pour que ton Patronus matériel ne disparaisse pas.

« Okay, » dit Lily, s'avançant vers lui afin qu'ils soient à un mètre l'un de l'autre. McGonagall avait simplement laissé James répondre à la question pour elle. (Foutu garçon qui ne prête pas attention en classe et qui sait toujours tout !) James, pour sa part, se sentait étourdi d'être aussi proche de Lily.

« ...Est-ce que ça blesse la pauvre chose ? » était-elle en train de demander. James du se rappeler qu'il était en train d'avoir une conversation et de ne pas juste la regarder.

« Non, » répondit-il, « Ils ne sont pas assez réels pour ressentir quelque chose. Et la fois d'après où tu utilises ton Patronus, c'est bon. En général tout ce dont tu as besoin c'est un peu de fourrure ou qu'importe en fait. »

Lily sortit un livre de son sac.

« Où est-ce qu'il parle de ça ? » questionna-t-elle, bougeant sa main au-dessus des pages se référant aux Animagi.

« Dans les Métamorphoses Avancées pour les Téméraires » faillit-il répondre avant de se rappeler qu'il avait 'emprunté' ce livre dans la Réserve.

« Euh... Je ne sais pas. » fit-il vaguement, « Je pense que je l'ai lu dans un autre livre quelque part. Nous l'avons consulté pour faire quelques recherches la semaine dernière. Mais je crois que je l'ai toujours dans mon dortoir tu veux que j'aille te le chercher ? »

« Oui, allons-y. » Lily rangea ses affaires et se retourna vers la porte, attrapant sa main -attrapant sa main !- et commença à marcher.

« Mr Potter ? »

Si proche... Bon, il n'avait pas pensé qu'il pouvait juste prétendre qu'elle n'était pas là et partir, n'est-ce pas ?

« Oh, c'est vrai, » James se retourna pour faire face à son professeur. Pour sa plus grande joie, Lily ne le lâcha pas.

« Avez-vous réalisé que je ne vous ai pas encore permis de partir ? » Oh, si seulement le regard pouvait tuer...

« Oui, m'dame, » dit James, essayant de pencher la tête sans avoir l'air de se moquer d'elle.

« Je ne tolérerai pas des emportements dans ma classe... spécialement quand vous essayez de distraire les autres et de me ridiculiser devant d'autres étudiants. »

« Je n'essayais pas, » dit James honnêtement, « J'étais juste dans ma tête et c'est sorti tout seul. »

« Vous devriez faire attention... »

« Oui m'dame. Je viens de sortir la semaine dernière après l'accident du match de Quidditch... » (James espérait qu'amener le sujet sur sa blessure aux côtes ne serait pas passé inaperçu par une McGonagall fanatique.)

« Je sais tout cela. »

« Oui m'dame. Et bien j'ai pensé que j'avais manqué les leçons sur les Animagi et je les ai déjà étudié alors que j'essayais de rattraper les cours.

« Cela ne vous donne aucune excuse pour perturber ma classe. »

'Nous avons déjà parlé de ça !' pensa James, exaspéré.

« Je suis désolé, » répéta-t-il, « Je ne pensais pas... » James ramena à sa mémoire son plus embarrassant souvenir (un très mauvais accident au Noël qu'il avait passé chez sa tante) et rougit. Comme espéré, McGonagall prit cela comme un signe de son embarrassement et céda.

« Si cela se reproduit... »

James secoua la tête avec véhémence.

« Non m'dame, cela ne se reproduira pas. »

McGonagall plissa les yeux. Elle pensait toujours que quelque chose n'allait pas avec cela. Ses yeux passèrent sur les visages de James et Lily avant de tomber sur leurs mains. Ce n'était pas un secret que Lily détestait James. Elle l'avait probablement rejeté une fois par semaine tous les ans si ce n'est plus. Les sourcils de McGonagall se haussèrent. Cela était inattendu.

« Eh bien, » dit le professeur, en se ressaisissant, « Je vous laisse partir avec un avertissement... »

« Oh merci, » dit James, dodelinant de la tête comme un idiot. Lily dut contenir un autre rire avant qu'il ne lui échappe. Il attrapa son sac et commença à se diriger vers la porte, les doigts de Lily encore emmêlés avec les siens. Ils arrivèrent à la porte, sortirent et s'avancèrent dans l ouloir.

Cinq minutes plus tard, James ne réalisait toujours pas que Lily tenait la main -volontairement- et marcher avec lui. Elle ne disait rien mais elle n'en avait pas besoin. James sourit et laissa le silence régnait.

Ce n'est qu'une fois qu'ils atteignirent une bifurcation dans les couloirs et que James commença à aller à gauche -il avait Runes- que Lily brisa le silence.

« Um... James ? »

« Oui ? » demanda-t-il, se tournant pour la regarder.

« Je dois aller en Divination, » dit-elle, regardant par-dessus son épaule le couloir opposé.

« Oh, » dit -il bêtement.

« Alors... Je te vois de retour dans la Salle Commune. »

Lily lui sourit un peu nerveusement et se mit sur la pointe des pieds. Elle lui fit un baiser rapide sur la joue avant de s'élancer dans le couloir sans dire un mot, laissant James cloué au sol dans le couloir. Il lui fallut deux bonnes minutes avant de se rappeler que maintenant il état vraiment en retard en Runes.

Il eut des ennuis avec le Professeur Grimes pour être en retard et prit place au fond de la classe.

Il n'écouta pas un mot de la leçon. Sa vie venait juste de prendre un tournant et il était censé prêter attention à des Runes ? Lily Evans sortait avec lui. Ils allaient avoir un rendez-vous et il s'assurerait qu'il y en ait un autre après, suivi d'un autre, et d'un autre, et d'un autre...

Une chose était certaine, il ne la laisserait pas partir loin de lui...

Voilà la fin de cette histoire ! J'espère qu'elle vous a plu en tout cas j'ai adoré la traduire :) Merci à tous ceux qui ont reviewé cette histoire !