Harry regarda Draco pendant un moment, complètement confus et choqué. Il s'attendait à ce que Draco se mette à sourire ou à ce que l'un des hommes nie. Mais rien de tout cela n'arriva. Ils restèrent silencieux, bien que Severus tendit la main et prit celle de Draco avant de la serrer. Ca ne pouvait pas être vrai. D'accord, il savait que les sorciers pouvaient avoir des enfants, et il comprenait que les deux hommes avaient été des âmes-sœurs depuis leur 18ans mais il devait sûrement y avoir une erreur. Draco ne ressemblait en rien à Severus et Narcissa n'aurait sûrement pas élevé l'enfant d'un autre homme comme elle semble l'avoir fait.

Les trois autres voyaient qu'Harry avait du mal à digérer l'information, mais ils comprenaient. Très peu connaissaient le véritable héritage de Draco, étant né à la maison et les souvenirs du médecin effacés. C'était une des raisons pour laquelle Narcissa avait été loin d'être maternelle envers son soi-disant fils. Elle avait même essayé de l'empoisonner au moins une fois par le passé, mais ça, Harry ne le savait pas encore.

Ils échangèrent un regard et se demandèrent comment ils allaient expliquer ça, mais vu que Draco avait lâché le morceau, il le fallait. Ils avaient prévu d'informer Harry éventuellement, s'il venait un jour à se lier à eux, il devait savoir que ses deux âmes-sœurs avaient un enfant. Mais ils n'avaient pas prévu de lui annoncer ça aussi soudainement ce soir-là.

Lucius commença. "Narcissa et moi avons été obligé de nous marier mais aucun d'entre nous ne souhaiter partager un lit. Elle avait ses amants et Severus a toujours partagé mon lit."

Severus embrassa Lucius. "J'ai donné naissance à notre fiston mais pour la protection de Draco, j'ai laissé Narcissa être sa mère sur l'acte de naissance."

On attendait de Narcissa qu'elle fasse son devoir et qu'elle donne naissance à un héritier pour la famille. Il était indiqué dans le contrat de mariage que Narcissa perdrait toute sa dot et toute possibilité de réclamer de l'argent des Blacks si elle ne produisait pas un héritier, sauf si elle en était incapable médicalement parlant. Lucius avait également le droit de la divorcer et de garder la dot si elle n'avait pas donné naissance à un héritier en cinq ans. Mais il n'avait nullement l'envie de partager son lit non plus. Il n'était pas bi mais gay. Mais le Seigneur des Ténèbres était très moldu dans sa vision sur l'homosexualité, et même sans contrat, Voldemort n'aurait jamais accepté que l'héritier de Lucius soit né de son amant. Ils avaient dissimulé leur sang de Veela à Voldemort donc ce dernier ne savait pas que Lucius et Severus étaient âme-sœurs.

Cela avait été difficile pour Severus mais il avait laissé Draco être le fils de Narcissa, tout en étant toujours là pour son fils. Il avait même pris soin de Draco les premiers mois. Draco venait rester avec lui à l'école tout le temps avant de commencer, et Severus passait les vacances et les étés avec eux. Il espérait qu'un jour, lorsque la guerre sera terminée, il pourrait clamer son fils ouvertement et Lucius espérait clamer leur relation ouvertement aussi.

Harry était toujours un peu confus. "Est-ce-que Narcissa a adopté Draco par sang ou quelque chose du genre ? Je veux dire, Draco ne vous ressemble absolument pas."

Severus rit. "Tu devrais voir les tableaux des hommes Malfoys. Leurs traits semblent aussi obstinés que leurs attitudes. Draco est quand même mon fils, biologiquement."

Cela expliquait pourquoi Draco avait toujours été aussi proche de son oncle. Et pourquoi n'avait aucun problème avec le fait qu'ils passeraient l'été ici. Il était le produit de la relation qui s'était développé entre les deux hommes, ses deux pères. Bien qu'il ait du mal avec le fait que son père espérait se lier à Harry un jour, Harry qu'il avait été obligé de traiter comme ennemi en tant qu'espion, Draco était prêt à l'accepter. Il voulait que son père, ses deux pères soient heureux. Et il voulait la fin de cette guerre pour que lui et sa famille ne soient plus en danger de mort. Et il semblerait qu'Harry fasse parti des deux.

Draco avait offert son amitié à Harry lors de leur première rencontre et ce dernier avait refusé. Draco savait que c'était à cause de sa personnalité de "Prince de Serpentard". Ils avaient été opposés pendant si longtemps… Mais ses pères espéraient qu'ils deviendraient plus proches puisque Draco devrait s'entraîner avec eux cet été.

Harry devait admettre qu'il était un peu curieux. "Donc Severus était le soumis ? Je veux dire si..."

Lucius sourit légèrement. "Je pense qu'une telle discussion devrait avoir lieu plus tard. Peut-être en l'absence de notre fils. Mais, oui, Severus l'était pour être le porteur."

Harry rougit encore plus, ne sachant pas trop pourquoi il avait soudain ressenti ce besoin de demander mais il l'avait fait. Il supposa qu'il avait tellement de mal à les imaginer ensemble qu'il avait des questions en tête. Ils ne le dirent pas mais si Harry se liait à eux, il serait le soumis et ce pas seulement à cause de son manque d'expérience. Habituellement, l'âme-sœur cadette était le porteur. Les âmes-sœur aînées avaient un lien empathique, un lien qui les rendaient extrêmement protecteurs envers le cadet. Lucius avait seulement deux mois de plus que Severus mais il l'avait toujours senti, et ça avait été multiplié par dix depuis la naissance de Draco. Lucius et Severus auraient tous les deux ce lien envers Harry. Cela les aiderait à calmer Harry lors de la grossesse et de l'accouchement, chose qu'Harry ne pourrait pas leur offrir si la situation était inverse.

Les deux hommes continuèrent de s'échanger des regards alors que Draco changea de sujet et parla à Harry des cours. Ils se demandèrent si Harry posait de telles questions par curiosité ou s'il ressentait déjà une attraction pour eux. D'habitude, l'attraction de ne faisait pas sentir avant la majorité, pour les Veelas c'était 16ans et non 17ans. Les sorciers pouvaient se marier un an avant la majorité mais pas les Veelas et avec les pouvoirs grandissant d'Harry, il y avait une chance que l'attraction se fasse sentir plus tôt.

Lucius fit sortir les garçons pour que Draco fasse visiter le manoir à Harry. Une fois les garçons partis, il prit Severus dans ses bras et pencha sa tête pour l'embrasser. Le désir qu'ils éprouvaient du fait de la présence de l'attraction qu'ils ressentaient pour Harry faisait qu'ils cherchaient à être en contact plus que d'habitude.

Severus sourit. "Tu penses que l'attraction fonctionne rapidement sur lui pour nous ? Je veux dire, sa curiosité me donne de l'espoir."

Lucius était d'accord mais lui rappela. "Nous devons attendre ses 16ans pour se lier et nous lui avons promis de ne pas lui mettre la pression avant. J'ai entièrement l'intention de tenir notre parole."

Severus lui assura qu'il en était de même pour lui. Il n'avait nullement l'intention d'effrayer leur jeune âme-sœur. Il commençait déjà sentir le côté protecteur envers Harry en tant qu'âme-sœur aînée, même s'ils n'étaient pas liés. Ni l'un ni l'autre ne voulait qu'Harry ne vienne dans leurs bras pour une raison autre que sa propre volonté et son cœur.