Disclamer : Rien dans le monde d'Harry Potter n'est à moi.

Titre : Hommage.

Résumer : Parfois, il y a des choses qu'on doit dire, tout simplement.

Note : Pour la première fois depuis que j'ai commencé à écrire, je ne prends pas la plume parce que j'ai envi d'écrire, mais parce que ce que je le dois. Ce texte n'est pas du Molière ou du Racine. Ce n'est pas non plus du Victor Hugo, mais c'est ce que je pense. C'est un message contre toutes les formes de violence, mais aussi, un message d'espoir. Vous me direz pourquoi choisir de le publier ici ? Parce que la violence, la guerre et le terrorisme font partie de l'histoire d'Harry Potter, et que ce texte est à la fois un hommage à des personnes de papiers et à des gens faits de chairs et de sang.


Je ne suis pas là pour juger ou pour accuser, je suis là pour parler. Je n'ai rien à

Expliquer, juste une chose à défendre.

Sans elle, nous ne sommes rien, pas même

Un grain de sable dans l'univers. Cette chose est plus une

Idée qu'un objet. Aucun de nos

Sens peut la percevoir. Et pourtant...

Ceci n'est pas un discours politique, c'est un

Hommage. Un hommage

A tous ceux qui sont mort pour cette chose si merveilleuse qu'on pourrait la croire tout droit sorti d'un

Rêve. C'est tout simplement la

Liberté.

Inaccessible, nous dirons certains. Qu'est-ce ? Comment l'avoir ? Voilà une question

Existentielle. Nous y cherchons une réponse, car il y a une chose de vrai en ce bas-monde.

Plus ce que tout le reste, notre

Libre-arbitre fait parti de nous.

Un jour, nous pourrons

Sans doute vivre sans peur de l'autre.

Jetons nos haines et nos querelles pour nous concentrer sur le futur que nous laisserons

A nos enfants. C'est uniquement ensemble que nous pourrons construire des

Matins meilleurs. Offrons leur la liberté d'être ce qu'ils veulent.

Abandons ce qui nous sépare pour ne garder que ce qui nous rapproche.

Ici et maintenant, prêtons

Serment de nous battre, avec nos plumes et nos claviers, pour la liberté de tous.

Ce n'est pas une leçon de morale. Il y a juste une chose.

A la fin, nous sommes les seuls à pouvoir décider de ce que nous ferons de nos futurs.


Merci de m'avoir lu.