Kuroko regarde autour de lui avec un air heureux : tout le monde est là ,toute la GM, toute son équipe, et d'autre personnes qu'il a rencontré au cours de l'année comme Himuro ou Takao.

Tout ses amis.

Pourquoi ne serait il pas heureux ?

-Tetsu' c'est à toi.

La voix d'Aomine sort le plus petit de sa rêverie.

-Hein ?

-C'est à toi. Répète le plus grand. Action ou vérité ?

-Heuuu... vérité.

Le bleu clair se mord la lèvre alors que le métis cherche sa question : qu'est-ce qu'il va bien pouvoir inventer encore ?

-Dis nous lequel des garçons ici présent tu préférerais embrasser.

L'assemblée rie à grand cœur en voyant le passeur virer a l'écarlate.

-Je … Je dirais... le bleu fronça les sourcils. En fait c'est super dur comme question...

-Au pire, s'exclame le numéro 10 de Shutoku, tu nous embrasse tous et tu nous dis avec qui tu a préféré.

Le Bleu rougis encore plus.

-Mais c'est super embarrassant ! S'écria t-il.

-Oh ça va, fait pas ton timide. Le chambra l'as de la GM. Tout le monde sais que t'en a envie.

Le petit bleu parut réfléchir : il avait en partie organisé cette fête pour rapprocher Aomine et Kagami, ( oui parce qu'ils se plaisaient mutuellement, c'était flagrant, ils étaient juste trop bête pour s'en rendre compte) alors autant en profiter.

-Je veux bien, dit-il doucement, mais à une condition : toi tu dois embrasser Kagami.

Le plus grand se figea.

-Hein ?! Mais c'est même pas moi qui a eu l'idée de te faire embrasser tout le monde !

-Oui mais c'est toi qui m'as poser la question de qui je préférerais embrasser.

-Mais c'est débile !

-Serais tu en train de te défiler ? Senquis Momoi dans son dos.

-N'importe quoi ! S'exclama le garçon trop rapidement.

-Il a peuuure, il a peuuure ! Repris l'assemblée en cœur.

-Ça va, ça va ! Je vais le faire ! Finit par craquer Aomine les joues rose de honte. Il défia son ancienne ombre. Toi d'abord.

Ladite ombre hocha la tête et se tourna vers la personne la plus proche de lui : Midorima.

Ce dernier était inexpressif, il avait seulement fermé les yeux en attente du baiser. De toute façon, il n'y avait que Takao qui pouvait lui donner du plaisir en l'embrassant.

Il répondit quand même, s'attirant les moqueries de ses amis.

-Quoi ? J'ai le droit d'apprécier non ? Je vous rappelle que je suis le seul ici à avoir les couilles d'assumer mon homosexualité.

Sa déclaration fut suivit d'un blanc, tout les garçons sentirent le rouge leur monter légèrement au joues. Le blanc fut coupé par les rires d'Aida et Momoi.

-Il a tellement raison !

Un sourire se dessina sur les lèvres du joueur fantôme. Puis tranquillement il se leva pour aller s'asseoir devant Akashi. Ils échangèrent un long regard et Kuroko ne se pencha sur le roux qu'une fois qu'il eu la certitude que ce dernier lui accordait l'honneur de lui voler un baiser.

Il fit le tour de ses invités et quand il dut répondre à la question que lui avait posé Aomine tout le monde était pendus à ses lèvres.

-La personne que j'aimerais bien embrasser de nouveau... je dirais que c'est Akashi.

Ce dernier d'habitude si stoïque fut étonné de la réponse de son ancien joueur. Il se reprit vite alors qu'un sourire pervers se dessinait sur ses lèvres.

-Alors approche...

Une acclamation s'éleva de la foule alors que Kuroko rougissais discrètement. Malgré tout le petit bleu s'approcha de son élu avant de l'embrasser timidement, alors que la clameur de la foule prenait en intensité.

-Maintenant c'est au tour d'Aomine et Kagami ! S'exclama Kise avec une exclamation de joie.

Le Brun qui pensait avoir été oublié le fusilla des yeux.

De son côté le tigre en éternel Américain, l'idée d'embrasser l'autre ne le gênait même pas. Il alla même jusqu'à l'encourager... à sa façon.

-Aller, fais pas ta vierge effarouchée.

Le bleu partit au quart de tour :

-Moi une vierge effarouchée ?! Approche un peu, tu vas voir !

Après un éclat de rire le rouge se rapprocha du n°5 alors que se dernier unis brusquement leurs lèvres. S'en suivit une bataille pour dominer le baiser de plus en plus intense.

Aomine sentait des papillons lui remuer le ventre, alors qu'il redoutait d'embrasser le roux, il y prenait un grand plaisir : il est vrai qu'il était rare de trouver une fille assez impudique pour lui rouler un tel patin, surtout au Japon.

Alors qu'il sentait le tigre s'éloigner de lui il fut tenté de le garder près de lui en glissant ses mains dans son cou mais il aurait vraiment été prit pour un gay.

Ils s'écartèrent l'un de l'autre, échangeant un rictus de défi.

-Alors ?

-OK, tu remonte dans mon estime. Avoua le rouge.

-Je préfère ça...

Les deux garçons se rassirent à leur place respective alors que le jeu reprenait.

-C'est à toi Kuroko.

Le petit bleu était dorénavant confortablement installé entre le jambes de son ancien capitaine.

-Murasakibara, action ou vérité ?

Le violet leva la tête de son paquet de bonbon.

-Vérité.

-Quelle partie du corps d'Himuro préfères-tu ?

Ce dernier grimaça, craignant la réponse de son coéquipier.

-Les orteils. Répondit le plus grand sans hésitation.

Sa réponse eu le dont de surprendre toute l'assemblée.

-Pourquoi ?

Une personne à l'esprit plus vif aurait put rétorquer que le jeu exigeait de poser seulement une question à la fois mais Atsushi n'était pas ce genre de personne.

-Parce qu'ils sont tout mignons !

Cette réponse dite, le pilier de Yosen replongea la tête dans son paquet de sucreries.

-Heuuu... Murasakibara, c'est à toi de poser une question.

-Je donne mon tour à Himuro.

Ce dernier lui sourit en guise de remerciement, sourire que lui rendit son ami.

-Kagami.

-Action. Répondit le rouge avant même que l'autre ait eu le temps de poser la question.

Le brun s'empara du paquet de gâteau sur la table. Le tigre se sentit blêmir en les reconnaissant.

-Tu doit faire le jeu du poky avec Kasamatsu.

Ce dernier faillit en recracher sa grenadine sur la table.

-Pourquoi moi ?! S'exclama t-il.

-Parce qu'on t'a pas entendu parler de la soirée pour l'instant.

Le petit soupira.

-Bon aboule ton gâteau qu'on en finisse.

Yukino n'arrêta pas de grimacer alors que Kagami approcha petit à petit sa bouche de la sienne. Il se retint de hurler quand, à sa grande surprise, le rouge alla chercher le reste du gâteau dans sa propre bouche.

-Non mais ça va pas ?!

-Si, très bien. Mais quand on commence quelque chose on doit le finir dans les règles de l'art.

-T'est un gros malade !

-Bon toujours est-il que c'est mon tour. Déclara le rouge en se frottant les mains.

Son regard se dirigea vers l'as de la génération des miracles

-Aomine, action ou vérité ?

-Vérité. Finit par répondre le brun après une longe hésitation.

-Merde... soupira l'autre qui venait de trouver l'action du siècle pour son acolyte. Bon aller au pif raconte nous ton dernier rêve érotique.

Persuadé que le plus grand allait tout déballer sans la moindre pudeur il fut étonner de le voir rougir.

-Je préfère action tout compte fait !

-Non, non, c'est trop tard ! S'écria Momoi en même temps que Takao et Kise.

Le métis grimaça avant de soupirer.

-Je vous raconte mais il n'y a rien qui sort d'ici et je ne veux aucun commentaire, OK ?

-Promis ! S'exclama toute la foule en cœur.