Bonjour à tous et à toutes. Et oui, je ne suis pas morte ! Je reviens pour publier pour la première fois sur ce fandom, afin d'écrire sur ce couple que j'aime beaucoup: Sesshomaru et Rin.
La suite de "Entre Deux Mondes" devra attendre malheureusement, je n'abandonne pas l'idée, mais ayant le syndrome de la page blanche en ce qui concerne Loki pour le moment, je préfère me pencher sur mes autres projets. De plus, je vais sans doute recevoir l'aide de cleya à l'avenir, auteur que je vous recommande !

En ce qui concerne cette fic, beaucoup de mots/ termes japonais seront utilisés. Je vous ai donc préparé un petit lexique que vous pourrez consulter. Néanmoins, mes connaissances en japonais n'étant pas immense malgré toute ma fascination pour l'univers nippon, je vous prierai d'être indulgent.

Il ne me reste plus désormais qu'à vous souhaiter une bonne lecture !

Prologue

Une histoire comme la leur ne devrait jamais être révélée.
Les yôkai et les courtisanes du shogun vivent dans des univers secrets, fragiles.
Si on leur dérobent leurs mystères, ils s'effritent et s'envolent telle la poussière emportée par le vent.

Quatre années ont passées depuis la mort de Naraku. Le village était en paix, et aucun univers ne semblait paraître plus serein.

Et il y avait elle. Rin. Recueillie par Kaede, elle la suivait partout, apprenant à ses côtés l'art difficile de la guérison des corps et des âmes. Si l'étude était dure, l'attente l'était encore plus.
L'attente, pour Sesshomaru-sama. De temps à autre, le yôkai apparaissait sans crier gare avec des présents à son intention. Et lors de ces instants, Rin trouvait que le soleil brillait plus fort que d'habitude.
Mais tout aussi vite qu'il arrivait, Sesshomaru-sama repartait pour de nouvelles quêtes dont elle ignorait tout. Peu lui importait d'ailleurs, du moment qu'il revenait.
Un jour, se disait-elle, son apprentissage se terminerait. Et ce jour là, elle pourrait le suivre de nouveau. Ce jour là, espérait-elle, elle serait une femme à ses yeux.

Mais les choses ne se déroulent jamais comme on le pense.

Une force obscure s'élevait à l'Est. De sombres rumeurs circulaient parmi les paysans et la peur commençait à s'installer. On disait qu'une armée de samouraï se levaient, directement commandée par le shogun. A quels desseins ? Tous l'ignorait. Mais une chose était sûre : la nuit, l'odeur du sang emplissait les narines, et le matin tous savait que la mort avait frappée. Même les yôkai à présent, se méfiaient de l'obscurité, elle qui pourtant était autrefois la plus loyale des compagnes.

Lorsque le Malin et le Trépas dansent ensemble, seules des choses néfastes peuvent en résulter.
Et c'est dans un cri que commence notre histoire.

Disclaimer : les personnages de Sesshomaru, Kaede, Jaken et Rin appartiennent à Rumiko Takahashi. Tout les autres sont de mon invention.