Disclaimer : Malheureusement rien de ce qui concerne Esprits Criminels n'est à moi (même si je fantasme de posséder Spencer), tout est à Jeff Davis. Par contre, Matt et cie c'est rien qu'à moi.

R.A.R :

Ange Dmoniaque cherche hache : Merci pour ta review et j'espère que ta tête aura survécu à Angelito et May. Ta dague ne m'a, il me semble, pas atteinte mais juste pour rappel : si tu me tues la suite n'arrivera jamais. Mouahahahahaha.

Miss Homme Enceinte 2 : Merci encore pour ta review et tes encouragements.

Sakuyasan1 : Mais je n'ai jamais dit que j'étais gentille. Je suis même plutôt sadique, tu t'en rendras vite compte.

Désolée pour le retard qui s'est finalement transformé en pratiquement un an au lieu d'un mois. On va accuser pleins de choses dont : ma sœur qui a décidé que cette fiction prenait trop de place sur l'ordi et qui a choisi de l'effacer pour avoir plus de place pour (tenez-vous bien ça fait peur) les One Direction, puis la première année à la fac qui m'a un peu désorganisée, plus une connexion internet disparue (j'avais plus que mon portable : une horreur) et dernièrement mon job d'éditeuse pour L'EdeN (que je vous invite d'ailleurs à visiter si vous aimer les light novels). Voilà voilà. Maintenant place au chapitre.

Chapitre 2 : Arrivée et premières impressions

Après la réunion visant à informer l'équipe de l'arrivée d'un nouveau membre, Hotch repartit travailler dans son bureau accompagné de Rossi qui voulait éviter le véritable interrogatoire que semblaient promettre les yeux de Morgan et Garcia. En désespoir de cause suite à cette fuite de leur ainé, ils décidèrent de rejoindre leurs camarades à leurs bureaux.

Voyant les piles de dossiers sur son bureau, Morgan commença à travailler, prenant son mal en patience et décidant, pour un temps du moins, d'attendre l'après-midi et donc leur nouveau collègue. Pénélope, quant à elle, retourna dans son antre pour dénicher le plus d'informations possibles sur le mystérieux, et complétement inconnu selon elle, arrivant.

Peu après la pause du déjeuner, la plupart des membres de l'équipe (sauf ceux connaissant déjà l'individu X) se réunit pour discuter.

« -Vous pensez qu'il sera comment ? demanda Garcia.

-Je sais pas vraiment… peut-être comme Hotch ou Rossi. Après tout, il aura le même grade, répondit Morgan.

-Mais il peut être aussi très différent, non ? Opposa JJ.

-Il n'y a qu'un moyen de le savoir, déclara Morgan. Nous allons aller profiler son bureau et les affaires qui sont déjà arrivées.

-Comme tu avais tenté de profiler Rossi à son arrivée ? Demanda avec un air innocent Spencer, assit à son bureau.

-Tu étais avec moi je te rappelle Reid. Et cette fois on a juste besoin d'un bon alibi pour se trouver dans son bureau.

-Et de quel genre d'alibi tu parles ? demanda Emilie.

-Ce genre là. »

En effet, bien en vue, au niveau des portes vitrées du département, une jeune personne portant une pile de cartons essayait, en vain, d'ouvrir la porte. La pile était si haute que l'on voyait à peine le dessus de la tête de la personne. Morgan, voyant là une bonne occasion, se porta au secours de ce qu'il prit pour une jeune demoiselle en détresse (ce qui était assurément le cas). Preux chevalier, il ouvrit la porte et souleva un carton permettant à tous de voir le visage du jeune.

Il s'agissait donc d'un jeune homme, 26 ans tout au plus, aux longs cheveux roux (ce qui expliqué la méprise de Morgan). Ces yeux étaient vairons, l'un vert, l'autre d'un marron doré. Il avait un visage ovale et un sourire doux qu'il adressa à son 'sauveur'.

« -Merci pour votre aide.

-De rien. C'est à mettre dans le bureau là-bas, c'est ça ? Besoin d'aide ?

-Je veux bien merci.

-Le nouveau vous a fait porter toutes ses affaires comme ça ? Je vais lui faire comprendre ma façon de penser. Il aurait pu les transporter lui-même. Il commence assez bas dans mon estime avec ça. Vitupéra Morgan. »

Avant que le jeune n'ait eu le temps de dire quoi que ce soit ils arrivèrent dans le bureau. Morgan déposa son carton et commença à faire le tour de la pièce, observant tout ce qui attirait son attention. Le reste de l'équipe, qui les avait suivis, commença aussi à profiler le futur occupant de ce bureau.

« -Si on se base sur les diplômes au mur, ce type doit être assez âgé. Au moins l'âge de Rossi.

-Aucune photo. Il ne doit avoir aucune vie de famille.

-Beaucoup de livres. Peu de décorations. Un vrai rat de bibliothèque.

-… »

Et ça continuait comme ça jusqu'à ce que deux rires se fassent entendre. Quand ils se retournèrent, ils virent Spencer et celui qu'ils prenaient pour un stagiaire rirent ensemble.

En effet, dès qu'il était entré dans la pièce, Spencer avait rejoint le jeune homme pour observer et écouter les hypothèses des agents.

Finissant par reprendre leurs souffles, les deux virent qu'ils étaient la cible des regards de ces derniers. Ayant pitié de leur incompréhension, Spencer prit la parole.

« -Aucune de vos hypothèses n'est vraiment bonne.

-Quoi ? Spencer tu connais notre nouveau collègue ? Demanda JJ. »

Souriant devant l'air perdu de ses amis, il se décala pour laisser le plus jeune parler.

« -Enchanté de vous rencontrer. Je suis Matt Tsukiyomi, votre nouveau collègue et supérieur. Et j'ai 27 ans. Pas 60. »

Tout cela fut dit sur un ton jovial et un peu moqueur, laissant l'équipe dans un état de choc avancé.

Et ce sera tout pour cette fois. La suite au prochain épisode.