Disclamer : Star Wars n'est pas à moi.

La chanson est tirée de la comédie musicale « Cléopâtre, la dernière reine d'Egypte ».

Titre : Je serais ton ombre

Résumé : Je ne suis pas quelqu'un de courageux. Si c'était le cas, je... Je ne sais pas. Nous nous sommes séparés d'un commun accord, mais tu étais plus d'accord que moi. Moi, je ne voulais pas que notre histoire se termine comme ça. Moi, je voulais de donner tout ce que je pouvais juste pour te voir sourire.

Note : On m'a demandé d'écrire une fiction ayant pour thème l'amour entre deux jedis sous l'Ancienne République. Sauf que l'on parle d'une de mes songfics et moi, alors, préparer vos mouchoirs.


Je ne suis pas quelqu'un de courageux. Si c'était le cas, je... Je ne sais pas. Nous nous sommes séparés d'un commun accord, mais tu étais plus d'accord que moi. Moi, je ne voulais pas que notre histoire se termine comme ça. Moi, j'aurais pu tout donner juste pour te voir sourire. Tout ce que je voulais, c'était un morceau de paradis à tes côtés.

Quand on a tout donné

Et que ça ne suffit pas,

Le cœur connaît des lâchetés

Qu'on oubliera

J'ai toujours été sincère envers toi. Et nous savions que l'on n'avait pas le droit de s'aimer. Il était sans doute plus simple pour nous deux de se quitter que d'affronter le conseil des Maîtres, car, à près tout, les jedis n'ont pas le droit d'aimer. Alors si deux d'entre eux tombent amoureux l'un de l'autre...

Se soumettre

Puisque j'ai perdu

Reconnaître

Que l'amour n'est plus...

Bien entendu, notre secret a été éventré. C'est juste une passade. Vous allez oublier. C'est ce que l'on nous a dit en parlant de notre histoire. Tu as oublié. Moi, pas.

Je saurais me taire

Tant qu'il le faudra.

Je serais la terre sur laquelle tu marcheras.

Je t'aime, et si tu ne m'aimes plus, alors je ne te dirai pas que je n'ai rien oublié de toi. Je ne te dirais pas mon émoi quand ta main effleura ma main. Je ne dirais pas que j'aime la façon que tu as de sourire. Je ne dirais pas que j'aime la façon que tu as de voir le monde. Je ne dirais rien. Je me contenterais d'être toujours là pour toi, et cela, quoique ça me coûte.

Je serais ton ombre.

Je garderais tes nuits.

Je serais ton ombre,

Le dernier repli.

Je serais ton ombre,

Invisible présence.

Je serais ton ombre.

J'attendrais en silence.

Amis. C'est ce que l'on sera pour le reste du monde, et moi, je continuerais à tout faire pour toi. Je te servirais de toutes les façons que je peux. Jamais, je te tournerais le dos. Quoiqu'il se passe, tu pourras toujours compter sur moi. Et je tairais la souffrance que je ressens parce que je ne peux pas vivre avec toi. Cette souffrance née du fait que nous sommes au service de la Galaxie, mais que nous n'avons même pas le droit d'avoir une famille à protéger.

Et si tu viens à tomber,

Que le monde t'abandonne,

La main qui va te manquer,

Sache que je te la donne.

Je serais ton ombre.

Si un jour, tu viens à passer du côté obscur, tu trouveras en moi la seule personne qui voudra te sauver de tes propres démons. Et si par malheur, je ne parvins pas à te sortir de l'obscurité...

Je serais ton ombre.

Alors, dans ce cas, je m'enfoncerais dans les ténèbres avec toi. À près tout, si l'amour est si horrible et se retrouve à être un chemin direct vers le côté obscur, alors, c'est la voix que je veux prendre si ça me permet de rester à tes côtés. Dans le fond, c'est tout ce qui compte pour moi.

Plutôt que de te voir partir,

Et puisqu'un adieu me tuerait

Je resterai à te servir

À tout jamais.

Je me suis déjà dit que j'avais le droit de quitter l'Ordre. Je ne serai pas le premier à le faire. Mais, je ne peux imaginer ma vie sans toi. Alors, je reste. Parce que sans toi, je ne serais plus rien.

Et tu ne trouveras pas

Plus fidèle et vraie

Que ton ombre

Celle que je serais.

Je suis prêt à tout pour toi, même à renoncer à ma liberté. Même à renoncer à être autre chose qu'un être qui est bien plus pauvre que le plus pauvre des mendiants, parce que je n'ai pas de famille.

Je saurais me taire

Tant qu'il le faudra.

Je serais la terre sur laquelle tu marcheras.

Mon seul désir, c'est d'être là où tu es. Le reste m'importe peu. Et si pour te garder, il faut que je renonce à toutes formes de fiertés, alors, je le ferais. Je peux taire tout ce qui te dérange si cela est ton souhait. Quoiqu'il advienne, je serais toujours là pour toi. C'est la promesse que je te fais.


J'espère que ça vous a plus.

A la prochaine.