Spoil chapitre 35, c'est ou commence cette histoire.

Owari ne m'appartiens pas ect…

Chapitre 1

Mika fuyait, fuyait les humains, les vampires, tout ce qui pourrait faire du mal à la personne qu'il portait.

-Yuu-chan… Marmonna-t-il entre ses dents.

Pouvoir le reprendre aux humains n'avait pas été une mince affaire, mais la phrase d'un des amis de Yuichiro, ainsi que la décision de cette fille aux cheveux violets lui avait permit de reprendre la personne qui comptait le plus à ses yeux.

Mais ce qu'avait dit le petit brun à l'arc l'avait marqué : « Si tu es la famille de Yuu-kun nous le sommes aussi, donc toi aussi tu es notre famille ! ». Puis ces humains l'avaient défendu, lui permettant de s'emparer de Yuu. La fille aux cheveux violets lui avait donné un lieu de rencontre pour « dissiper le malentendu » avait-elle dit… Même s'il était près à leurs donner une chance, ils restaient tout de même des humains avides. Des humains qui pourrait blesser Yuu, même sans le vouloir ou même le savoir, de plus ce regard dans les yeux de la jeune fille lui avait déplus : Une sorte de tendresse voilé par l'espoir et la fatigue. Non, il n'aimait pas ça du tout.

Perdu dans ses pensé il manqua de trébucher, mais ce rétablit in-extremis réajustant sa prise sur son précieux fardeau et continua sa route, il fallait trouver un endroit ou se poser quelque minutes, il avait beau être devenu un vampire il avait ses limites, et aussi le sang de Yuichiro avait une odeur trop alléchante pour lui qui se retenait d'en boire depuis quatre ans. Serrant les dents il repéra un immeuble au vitre brisés, parfait, il n'aurait pas besoins de les rompre lui-même et de faire du bruit risquant d'attirer des vampires ou ces monstre : Cavalier de l'apocalypse comme les appelait les humains.

Très bien, il lui fallait juste y entrer et tenter de réveiller Yuu-chan, puis s'il y parvenait, il était sûr que celui-ci après une brève explication le suivrait pour rejoindre ses « amis » ou ils pourrait « dissiper le malentendus » si Mika acceptait de les écouter cela ne signifierait pas qu'ils leurs laisserait Yuu, pas entre leurs sales pattes.

Alors que d'un puissant bond il rejoignait la fenêtre du 3ème étage de l'immeuble choisi, une lumière jaillit soudainement devant lui, elle l'aveugla. Il voyait de multiple couleur défiler devant lui, puis aussi rapidement que la lumière était apparue une sorte d'éclats multicolore se mis tourner en face de lui et qu'il laisse échapper un éclat de lumière encore plus fort que les autres le forçant à fermer les yeux.

Ses pied heurtèrent violement le sol et il roula sur plusieurs mètres, serrant Yuichiro contre sa poitrine pour ne pas le blesser.

Il resta quelque seconde immobile, ne comprenant pas ce qui était arrivé, de plus il y avait quelque chose de différent, il le sentait, c'était pour cela qu'il n'ouvrait pas les yeux, l'air était différent, pas remplie de poussière et d'humidité, mais de fraicheur, trop fraiche pour le mois de Juin, beaucoup trop fraiche, et il se rendait compte que le sol ne devrait pas être aussi doux, c'était du béton et des cailloux sur quoi il marchait pourtant, il y a quelque seconde…

Il ouvrit les yeux, pour se figer : Il n'était plus en ville, peut-être même plus dans un endroit proche de celle-ci.

C'était une forêt, une forêt en pleine automne aux vue des feuilles fanées au sol, les même qui devait avoir ralentie sa chute semblait-il, Michaela se leva lentement portant Yuu comme on porterait une princesse, son regard brillant et incrédule parcourut les alentours sans y croire, rêvait-il ? Car en ce moment même, il était pratiquement sûr que ce genres de plantes ne se trouvait pas au Japon, certaine même ne semblait même pas venir de leurs monde, l'une d'entre elle par exemple était bleue avec des piquants roses et jaunes fluo et semblait être d'ôter d'une vie propre, Mika la voyait s'agiter dans leurs direction comme pour les renifler.

Le jeune vampire fit quelque pas, les feuilles craquant sous ses pieds avant de s'arrêter à l'orée de la petite clairière ou Yuu et lui avaient atterrit, il leva la tête pour voir les dernier rayons de la journée percer le feuillage des arbres au-dessus de lui. Cela aussi était étrange, quand il avait pris Yuu il était certes en fin de journée, mais il restait environs deux heures avant que le soleil ne commence à ce coucher…

-Que diable se passe-t-il… Chuchota-t-il pour lui-même n'osant pas parler à voix haute et troubler le silence de la forêt, il était tellement stupéfait qu'il en avait oublié sa soif de sang, même avec le corps de Yuu pressé contre lui.

Son souffle commençait même à former des panache de vapeur devant son visage, au fur et à mesure que le soleil descendait, il était un vampire il n'avait donc pas froid. Mais bien que cela soit vrai pour lui il en était tout autre pour Yuu qui commençait à grelotter entre ses bras, ne voulant pas que son « ange » comme l'appelait Ferid, n'attrape froid il se débarrassa de sa cape blanche et la drapa autours des épaules du plus petit, les derniers rayons de soleil avaient disparu.

Les humains prétendait souvent que les vampires ne supportait pas la lumière du jour et que l'étrange signe qu'il portait sur leurs capes les protégeait de celui-ci, or si les vampires ne s'exposait pas au soleil, n'était pas car il risquait de se dissoudre à son contacte, non, cela était faux, mais simplement car la lumière du jour et du soleil était gênante, et pour les étrange brassard/signe à gauche de leurs épaule il était là à cause des gouts de Ferid (Bien que Kululu, reine des vampires, ait voulut l'en empêcher il faisait parti des créateurs de l'uniforme, c'était d'ailleurs aussi de sa faute pour les bottes montant jusqu'au cuisse).

Décidant que ça ne servirait à rien de rester planter ici, Mika se décidât à sortir de cette forêt. Peut-être y trouverait-il des gens qui pourraient lui dire ou il était. Or à peine eut-il fait quelque pas qu'un craquement retentis derrière lui, le faisant s'arrêter immédiatement.

Un frisson lui parcouru l'échine, tous dans son corps lui disait que ce qui se trouvait derrière n'avait rien de bon pour lui et Yuichiro. Avec lenteur il se tourna, posant doucement une main sur la garde de son épée. Epées qu'il manqua de lâcher à la vue qui l'accueilli : D'innombrable paires de yeux l'observait, des yeux appartenait chacune aux plus grosses araignées que Mika ait pus voir dans sa vie. Des araignées ayant chacun huit yeux noire sans âme et huit pattes velue, les plus petite d'entre elle faisait la taille d'un tricycle alors que la plus grosse d'entre elle, leur chef probablement, avait la taille d'une voiture familiale.

-Que fais-tu ici ? Demanda-t-elle.

Rien ne semblait dire qu'elle avait parlé, mais la voix émanait d'elle. Le jeune vampire ne bougeait plus, ni ne respirait, il rêvait ça devait être ça non ? Une araignée ne parlait pas, et surtout pas en anglais ! Pour une fois il remerciait Kululu de lui avoir appris cette langue. Pourtant sa tête lui disait que ce n'était pas un songe, mais bel et bien la réalité et qu'il devait à tout pris protéger Yuu.

Il reculât doucement, mais d'autre bruit derrière lui l'avertir que les insectes géant se trouvait dans son dos, il leva la tête dans l'espoir qu'il puisse gagner les arbres grâce à ses capacités de vampire, c'est-à-dire un bond de plusieurs mètres. Malheureusement, les araignées étaient même dans les arbres, elle pullulait de partout.

Ses mains se crispèrent sur les côtes de Yuu et sous ses genoux, il ne voyait pas quoi faire, il était piéger de tout les cotés.

-Je ne sais pas, répondit-il finalement avec un accent, décidant d'essayer de gagner du temps pour trouver une solution. –Je suis juste apparu comme ça…

-Tu as transplanné ? S'écria l'araignée géante d'un air surpris, ou du-moins autant qu'une araignée pouvait être surprise, mais il est impossible de transplanner dans l'enceinte de Poudlard !

Autours d'eux les autres araignées se mirent à murmurer entre elles.

-Transplaner ? Poudlard ? Répétât Mika perdu.

-Bon, déclara-t-elle après un temps de réflexion, je pense que ça n'a pas vraiment d'importance, allez les enfants : A table !

Si Mika n'avait pas comprit toute la phrase, il avait parfaitement comprit le « a table » de la grosse araignée.

Yuu était en danger, inconscient dans ses bras, l'air si fragile. Non, il ne pouvait pas laisser ces araignées les dévorer !

Mais que faire ? Avec Yuichiro dans ses bras il ne pouvait pas se battre, et s'il le posait par terre pour exterminer toutes ses sales bêtes elles en profiteraient… Alors que faire ?

-Moi Aragog déclare la chasse ouverte !

Comment s'était-il mis dans cette situation ? Les araignées poussèrent un grand cri de guerre et commencèrent à se diriger vers lui. Elle prenait tout leurs temps à ce que Michaela pouvait voir, et pourquoi se dépêcheraient-elles ? Apres tout ils étaient piégés.

Est-ce comme ça que la vie de Yuu-chan et la sienne allait se terminer ? Les répugnantes créatures se rapprochaient de plus en plus, Mika voyait déjà leurs mandibules claquer d'impatience. Non… Non ! Cela ne pouvait pas se terminer comme ça ! Il allait se battre ! Se battre pour la survie de Yuu-chan ! Peut importe le nombre, pour Yuu-chan il défierait le monde, alors ce n'était pas pour quelques araignées qu'il allait trembler* !

Il dégaina sa lame avec un grand cri, et se mis en garde. Mais au moment même ou il allait passer à l'attaque il eut un sifflement dans l'air et une flèche s'enfonça dans l'arbre d'à coté et les araignées s'écartèrent.

Le sol se mis à trembler, et des bruit de sabot qui martèlent le sol retentis aux oreilles de Mika qui se demandait ce qui allait encore arriver. Ses beau yeux bleu se braquèrent vers l'entrer de la clairière ou il pouvait voir de vague forme s'aligner à travers la poussière. L'une d'entre elle s'avança vers lui et le vampire reteint un hoquet de stupeur : Des pieds à la taille, un cheval. De la taille à la tête et terriblement musclé : un homme.

Mika se trouvait en face d'un centaure aux yeux ambrés et à la robe pommeler, ses cheveux noir lier en queue basse, dans ses mains se trouvait un arc.

La poussière se dissipât et d'autres centaures apparurent, eux aussi tenant un arc entre leurs mains, mais un arc tendus ou des flèches étaient braqués sur les araignées.

-Je me présente, dit le centaure face à Mika, mon nom est Ban, je suis le chef de ce troupeau. Les étoiles disaient vraies : Vous êtes venu, toi et l'ange.

-Ange ? Demanda Mika en fronçant les sourcils, parlait-il de Yuichiro ?

Or il n'eut pas le temps de s'attarder dans ses pensés, Ban bandait son arc sur Aragog qui grogna mécontent.

-Ce sont nos proies ! Laisse-les-nous !

-Vous n'êtes même pas sur votre territoire, rétorqua Ban d'un ton sans appel, partez ses personnes sont désormais sous notre protection !

-Et si nous refusons ?

Pour toute réponse Ban leva un bras et une volé de flèche parti se ficher en plein dans les yeux de plusieurs araignées qui poussèrent des hurlements d'agonies avant de s'effondrer, mortes.

Aragog rugit de rage en voyant ses enfants mourir sous ses yeux, puis il jeta un regard meurtrier à Ban, surement se demandait-il si un affrontement était une bonne idée, les centaures bandèrent de nouveaux leur arme dans un geste parfaitement synchronisé.

Les deux parties se jaugeait, attendant que le premier attaque, et au milieu de cela Mika se demandait ce que diable il se passait et ou il était.

Après ce qui lui sembla des heures Aragog se détendis et fit signe à ses troupes de se replier, mais non sans avoir jeté un regard plein de promesse de morts aux centaures qui ne parurent nullement intimider.

Lorsqu'enfin la dernière créature se fut retirée de la clairière les centaures abaissèrent leurs arcs pour finalement s'intéresser au jeune vampire.

-Tu dois être bien perdu n'est-ce pas ? Mais ne t'inquiète pas on va t'expliquer.

-Euh… Oui, bredouilla-t-il, je suis Michaela Hyakuya enchanté, lui c'est Yuichiro Hyakuya (Il désigna de la tête Yuu évanouis dans ses bras), si je peux me permettre… Ou suis-je ?

Un autre centaure s'avança, cette fois c'était une femme elle était musclés et sa poitrine était cachée par un simple bous de tissus à moitie déchirer, elle avait elle aussi un arc ranger derrière son dos, son visage avait des trais anguleux lui donnant un aspect sévère et ses yeux était d'un orange étonnant, quand à ses cheveux c'était la seule du groupe à être rousse. Dans l'ensemble elle dégageait une aura de puissance.

-Tu te trouve en Angleterre, plus précisément en Ecosse dans la forêt de Poudlard, une école de sorcellerie, lui répondit-elle d'une voix suave.

Attendez… Il avait bien entendus ? En Angleterre ? Ecole de sorcellerie !

-Qu… quoi ? S'écria-t-il, mais j'étais au Japon en train de fuir ces sales humains ! Et vous avez dit école de sorcellerie ?

La queue de la femelle centaure s'agitât avec nervosité, elle savait ce qui se passait réalisa Mika, mais elle ne voulait rien dire, ou ne savait pas comment le dire.

-Eh bien…

-Tu es dans un autre monde, la coupa un autre centaure, lui à la robe sombre et avec des yeux aussi bleu que Mika.

-Finrez ! S'exclama la femme centaure scandalisée, on ne dit pas des choses comme ça ainsi !

Mika n'écoutait pas, un autre monde ? Impossible ! Mais cette lumière… Les araignées et maintenant les centaures… Même cette plantes bleue aux épine Rose set jaunes fluo, qui désormais semblait presque sur le point de se déraciner pour les renifler… Serait-il possible que ce Finrez dise vrai ? Mais dans ce cas, comment rentrer ?!

-… ne voyait pas comment leurs dire mieux que de cette façon, Stella !

Ah… La femme centaure s'appelait Stella. Mika se releva de l'endroit ou il s'était agenouiller au sol, soulevant de nouveau Yuu avec lui, d'ailleurs le garçon aux cheveux noirs gémit, ce qui arrêtât immédiatement la querelle des deux créatures qui reportèrent leurs attentions sur lui.

-Bon… Marmonna Stella, autant se mettre en marche ont expliquera en chemin. –Viens !

Puis sans attendre sa réponse elle fit volte-face, Ban et Finrez lui emboitant le pas, les autres centaures de son troupeau les suivirent, fermant la marche.

-Vous, vous avez parlez d'école de sorcellerie… dit Mika alors qu'il marchait entre les arbres, se demandant ou ils allaient.

-Oui, répondit cette fois Finrez sans le regarder, dans ce monde la magie existe, d'ailleurs c'est probablement à cause d'elle que vous êtes ici…

-Comment ça ? J'ai l'impression que vous faites référence à cette magie comme si elle était une personne à part entière.

Ban qui marchait à leurs coté lui jeta un regard étonné avant de lui-même prendre la parole :

-Tu es malin ma parole, c'est exactement ça ! Les sorciers l'ont oublié il y a bien longtemps, à part quelque exception, mais la magie à une volonté propre et lorsqu'elle se sent menacer elle trouve un moyens de régler le conflit part elle-même. Nous centaures pouvons lire l'avenir, et nous avons lus dans les étoiles que cette magie vous appellerait toi, et la créature dans tes bras à venir ici pour nous aider.

Trop de chose tournait dans la tête de Mika, de plus le centaure n'avait jamais fait référence à Yuu-chan comme humain, et si cette « magie » les avaient amené ici pour les aider c'est que dans ce monde il y avait un problème ?

-Il y à un problème dans ce monde ?

Stella soupira, secouant la tête d'un air affligée :

-Il y à des années de cela, commença-t-elle, un sorcier noir à été vaincu, mais il est de retour et sème la terreur parmi les sorciers et même les non sorciers qui ne savent même pas que la magie existe. Il tue les personnes ayant du sang de non sorciers dans les veines alors qu'ils sont sorciers. Son nom est Lord Voldemort.

-Quoi ? s'écria Mika, je dois mettre Yuu-chan en danger face à un monde que nous ne connaissons même pas, pour régler des problèmes que les sales humains ont encore causés ?

-Nous connaissons votre histoire, dit Finrez en reprenant la parole, nous l'avons suivie dans les étoiles, nous connaissons donc ta répugnance pour humains et vampires. Mais si tu veux revenir chez toi il te faut accomplir la mission que Lady Magie vous a donnez pour revenir dans votre monde de destruction.

-Mais combiens de temps cela prendra ! S'écria Mika affolé, il devait rejoindre les amis de Yuu pour leurs parler, or il était clair qu'il devait avoir raté le rendez-vous, même si la fille aux cheveux violet avait été retenue par les vampires et avait dû les combattre avec son escouade.

-Tu n'as pas à t'inquiéter pour cela, Lady Magie à crée un « trou de temps » dans votre monde il ne s'écoulera donc qu'une seconde par mois que vous passerez ici, et cela tout le temps que vous resterez ici, le temps ne reprendra son cour normal que lorsque vous quitterez ce monde.

-Impossible ! S'étrangla Mickaela, mais alors cette « Magie » c'est une sorte de…

-Puissance divine, oui.

Le vampire se tu, estomaqué par toute ces révélations, c'était de la folie, il rêvait. Dans ses bras Yuu s'agitât, Mika ne voyait pas comment il allait pouvoir lui expliquez ça à son réveille.

Ils continuèrent de marcher silencieusement, les végétations se faisait moins abondante à fur et à mesure qu'ils avançaient et si ont levait la tête ont pouvait y voir les première étoile apparaitre dans le ciel.

Un éclat jaune perça les ténèbres, Mika vit une sorte de cabane rustique à travers les arbres, les centaures ralentirent pour finalement s'arrêter au dernier arbre de la forêt. Devant eux se trouvait une étendue d'herbe avec au bous un grand lac ou la lumière de la lune se reflétait, mais ce qui attira l'attention du vampire fut l'énorme château qui se dressait devant eux, les tourelles ou volait ce qui semblait être des hiboux et chouettes, se découpait dans le ciel. Il était énorme, mais cela ne plaisait pas à Mika, ce château ressemblait à celui ou vivait Kululu dans Sanguinem.

-Nos chemins vont se séparer ici, dit soudain Ban sortant Mika de sa contemplation.

-Hein ? Fit-il bêtement.

-Oui, renchérit Finrez en envoyant un regard contrarier à Ban, mais fait attention jeune vampire, les sorciers ne tolèrent pas les créatures tel que vampire et loup-garou, et prend soins de Yuichiro, il aura besoin de toi.

-Quoi ? Attendez, que voulez-vous dire ?

Ses questions furent ignorer, et à la place Stella s'avança un peu plus à découvert pour ouvrir la bouche et crier :

-Hagrid ! Nous avons besoins de toi ! Sort de cette vieille bicoque qui te sert de maison !

Mika grimaça, le centaure criait terriblement fort pour une femme, mais il savait par Yuichiro, il adorait lire à l'époque, que les centaures avait des cordes vocales bien plus développer que celle des autres créatures capable de parler.

Des ombres bougèrent derrière la fenêtre et il eut le bruit d'une porte qu'ont ouvre, et des pas lourd résonnèrent dans la nuit. Mika fixa avec incrédulité et appréhension la forme géante qui venait vers eux. Un rayons de lune l'éclaira et le vampire pus voir un l'homme le plus grand qu'il n'ait jamais vu une barbe noire hirsute et des yeux aussi noir que l'onyx, il portait ce qui semblait être un manteau en peaux d'ours, mais ce qu'il remarqua, ou était le plus voyant était probablement le fait que son visage était tuméfier et qu'une dent lui manquait.

-Ban ? Finrez ? Stella ? Dit-il étonner en voyant les centaures, mais qu'est-ce que vous fichez ensemble ?

-Nous t'amenons ces deux là, répondit Ban en s'écartant de devant Mika et Yuu, laissant le géant pouvoir les voir. Celui-ci cligna des yeux surpris, avant que sont regard se pose sur Yuu dans les bras de Mika, ensuite son regard remontât sur le visage du vampire, puis il prit brusquement un air affolé :

-Malefoy ? Harry ? Mais pourquoi vous êtes ici ? Vous devriez être dans votre dortoir ! Et toi sale fouine ! Qu'à tu fais à Harry pour le mettre dans un tel état !

L'adolescent ne comprit pas de quoi parlait le géant, mais quand il s'approcha de Yuu comme pour le prendre, le vampire sauta en arrière poussant un sifflement ses crocs bien en vue. Le géant abaissa la main qu'il avait tendus l'air complètement abasourdis.

-Depuis quand Malefoy est un vampire ? Grogna-t-il complètement déboussolé.

-Drago Malefoy n'a jamais été un vampire, soupira Stella, regarde ce n'est ni Harry Potter ni Drago Malefoy !

Hagrid, est-ce comme ça que Stella l'avais appelé, se baissa au niveau du visage de Mika et l'observa attentivement, le vampire le regardait dans les yeux près à passer à l'attaque si le géant faisait un geste sur Yuichiro. Puis Hagrid releva la tête encore plus confus.

-Tu as raison, dit-il à la femelle centaure, je ne veux pas être méchant mais ils sont bien trop magnifique pour être Harry et la fouine, pourtant ils leurs ressembles comme deux goutte d'eau la beauté mis à part… Une explication ?

-Si tu vas chercher Dumbledore.

Derrière elle le troupeau semblait s'impatienter, certain tapaient du sol avec leurs sabots et d'autres agitaient la queue. Ban et Finrez les fixèrent quelques secondes avant de soupirer.

-Je crois que nous devrions allez.

-Quoi ? s'exclama Stella, on ne va pas laisser Mika devoir expliquer cela seul tout de même !

-Pourtant si, ont va devoir y allez, je suis sûr que Dumbledore comprendra la situation.

Les personnes présente ayant apparence humaine ne purent que regarder impuissant les centaures s'éloigner sauf Stella qui restait figer un air outré plaquer sur le visage. Puis elle se tourna vers Mika s'approchant de lui, et d'un geste doux toucha le front de Yuichiro pour ensuite faire glisser la main dans les cheveux du plus petit, et replacer un de ses brin noire derrière son oreille, une expression attendrie sur le visage.

-Je vais devoir y allez… dit-elle d'une voix douce, si tu as des problèmes viens me voir à l'entrer de la forêt et crie mon nom, je viendrais t'aider comme je peux, toi et Yuichiro.

Mika hocha la tête surpris par temps de gentillesse, peut-être que les races de créatures surnaturel de ce monde était réellement solidaires entre elle ?

Avant de rentrer réellement dans la forêt Stella s'arrêta une dernière fois et s'adressa à Hagrid :

-Hagrid, je voudrais aussi te dire que ce que tu as mis dans cette forêt ne devrait pas y être. Puis sans plus de précision elle disparut dans les feuillages.

-Euh… Marmonna Hagrid mal-à-l'aise lorsque la femme centaure fut partie, je pense que tu devrais t'abriter chez moi pendant que je vais chercher Dumbledore…

Pour toute réponse Mika lui envoya un regard froid un fit un bref mouvement e la tête pour signaler son accord et dépassa le géant pour se diriger vers la cabane, Hagrid parut surpris mais le suivi, ouvrant la porte surdimensionné de son habitation, la cabane était assez grande pour le géant des meubles rustiques taille XXl et quelque chaise de taille normal dans le coin de la salle semblait indiquer qu'Hagrid recevais des visiteurs de gabarit humain, mais le plus impressionnant était probablement le lit dans un coin de la salle près de la cheminer ou crépitait un bon feu : Il était énorme et semblait être fait avec un parchoque de voiture.

Mais à peine fut-il rentré qu'un énorme molosse brun lui sauta dessus manquant de le faire tomber, et se mis joyeusement à lui faire des fête. Mika recula rapidement pour ne pas blesser Yuu dans ses bras et émis une sorte de feulement qui effraya le chien qui alla se cacher sous la table en gémissant.

Un éclat de rire le fit se retourner, mais ce n'était qu'Hagrid qui était amusé par sa réaction.

-Alors ? Je pense que je devrais me présenter, dit-il, je suis Rubeus Hagrid le garde chasse et gardien des clés de Poudlard et tu es ?

-Michaela Hyakuya, répondit-il, et là c'est Yuichiro Hyakuya.

-C'est pas des noms d'ici ça ! S'écria le géant, et tu as un accent ! Et sinon ce petit gars est de ta famille ?

Mika ne savait pas pourquoi, mais tous dans Hagrid le mettait en confiance, peut-être est-ce sa personnalité joyeuse ou le fait qu'il ne soit probablement pas totalement humain ? Il l'ignorait.

-Oui, ont peut dire que Yuu-chan est de ma famille, marmonna-t-il sans lever les yeux de son précieux fardeau.

Hagrid garda le silence pendant quelque seconde, puis se leva en claquant des mains :

-Bon je vais allez chercher Dumbledore, tu peux t'assoir et poser Yu-quelque-chose sur le lit, peut-être que quand Dumbledore sera tu nous expliqueras d'où tu viens et pourquoi vous avez ses épées et ces uniformes différents !

Mika grogna en accord et se dirigea vers le lit ou il posa Yuu en douceur, le bruit d'une porte qui se ferme lui indiqua que le géant était parti chercher ce Dumbledore. En attendant il s'empara d'une chaise de taille normal ressassent ce que les centaures lui avaient dit et en retirant l'épée de Yuu-chan de sa taille pour la poser contre le lit. C'était de la folie, il avait l'impression d'évoluer dans un brouillard cotonneux. Mais comme l'avait dit Stella, ou est-ce Finrez ? Il avait le temps pour accomplir cette « mission » qui leurs permettrait de rentrer chez eux. Sans, sans rendre compte il attrapa la main de son compagnon qu'il serra, ce n'était comme ça qu'il avait imaginer leurs retrouvaille, il savait qu'elle ne serait pas comme il l'imaginait, mais elle avait été pire que tout ce qu'il avait penser : Yuu-chan ne l'avait reconnu que lorsqu'il lui avait planter l'épée dans la poitrine et le visage qu'il avait fait en s'en apercevant avait fait mal au cœur de Mika, et par la suite cela avait tourner à la catastrophe, par la faute de ses maudit humains et leurs sales expériences, et il y à peine deux heures Mika parviens à s'emparer de Yuu mais doit être aider par des humains pour s'échapper. Le comble du déshonneur !

-Réveille-toi vite, Yuu-chan…

Il était tellement perdu dans ses pensés qu'ils n'entendirent pas les bruit de pas au-dehors, ni la porte s'ouvrir, ce n'est que lorsqu'il une main se poser sur son épaule qu'il sursauta et d'un geste vif dégaina son épée qu'il pointât sur la gorge du nouveau venu.

-Michaela ! Non, c'est le professeur Dumbledore ! S'écria soudains la voix d'Hagrid en arrière plan.

Mika cligna des yeux pour regarder le nouveau venu : Le plus vieil homme qu'il ait vu depuis l'apocalypse, il portait une robe jaune criarde qui faisait mal aux yeux, et avait la plus longue barbe argenté que Mika ait aperçue, ses yeux était bleu pétillant et le fixaient à travers des lunettes en demi-lune, en un mot il était excentrique mais avait une sorte de prestance.

Sous la surprise le vampire avait abaissé son épée et dévisageait ouvertement le nouveau venu, ne semblant pas en croire ses yeux.

-Albus Wulfric Percival Brian Dumbledore directeur de l'école de magie de Poudlard, se présentât-il en tendant sa main, main que Mika fixa sans comprendre, que voulait-il faire ? Puis avec hésitation il attrapa la main du vieil homme qui secoua la sienne et lâcha.

-Michaela Hyakuya, répétât-il pour la énième fois de cette horrible journée, et ici (il montra Yuu) c'est Yuichiro Hyakuya.

-Bon mon garçon, dit Dumbledore en prenant place sur une des chaises, si tu pouvais me dire comment toi et ton compagnon êtes arrivés ici, et la raison de ses… étranges uniformes…

Il n'avait pas le choix, pour pouvoir comprendre ce monde il lui fallait d'abords dire comment il était arrivé ici, ensuite il poserait des questions à ce vieil homme sur la magie. C'est pour cela qu'il dit tout, tout depuis le début de la tragédie qui avait tué plus de la moitie des humains vivant, s'attirant des halètements incrédule d'Hagrid, sa captivités avec les autres enfants de l'orphelinat, leurs mort et enfin la fuite forcer de Yuu, sa transformation en vampire et leurs retrouvaille à Shijuku, pour enfin finir par Nagoya ou les amis de Yuu l'avait aidés et son arriver ici.

-Bon sang ! Cria Hagrid à la fin de son récit, tu me dis que ce petit gars (il regarda Yuu) à subit des expérimentations humaines ? Mais qui pourrait faire ça en le voyant comme ça ?

Personne ne lui répondit, Mika fixait Dumbledore qui lui était perdu dans ses pensés le front plisser, il releva la tête pour planter son regard bleu perçant dans celui de Mika tout aussi bleu :

-Les centaures ont raison, pour retourner chez vous, vous devrez nous aider… J'en suis navré… Mais je dois vous annoncer quelque chose de très important.

Le ton de Dumbledore devint soudains moins léger et sa voix bascula dans le grave :

-Vous avez des alter-égo.

-Qu… quoi ? Dit Mika complètement déboussoler, c'est une blague ?

S'il disait ça, Hagrid lui semblait avoir réalisé des choses car il tapa de poing dans sa paume en s'écriant :

-Voila donc pourquoi ils ressemblent donc à Harry et Malefoy ! Mais attendez si se sont leurs alter-égo pourquoi Mikaela est-il si déterminer à protéger Yichuiro ? Ne devraient-ils pas se détester ?

-Quoi ? répétât Mika, et c'est Yuichiro !

Dumbledore pouffa, cela semblait bien l'amuser :

-Je vous laisserais prendre connaissance de ce monde par vous-même, mais je vais devoir pour ça vous faire faire assister aux cours de mon école…

-Mais je suis un vampire ! S'exclama Mickaela scandaliser, de plus Stella viens juste de me dire que les créatures de ce genre sont opprimer ici ! Je ne pense pas que les élèves seront d'accords !

-Ne t'inquiète pas pour cela, rit le directeur de Poudlard, mes élèves ont déjà eut un loup-garou comme professeur et il à été le meilleur prof qu'ils ont eut ! Bien sûr quand les parents ont appris ça… Bref ! Je peux te dire que ça ne posera aucun problème, sauf au ministère de la magie.

-Vous avez même un ministère !

-…Oui … oui… Mais je vais devoir d'abords faire des démarches avec lui, je suppose que je pourrais les convaincre que vous venez d'un autre monde plus facilement que du retour de Voldemort.

Hagrid poussa un cri à l'entente du nom, mais il fut ignoré.

-Vous me dites que votre ministère ne croit même pas au retour de se Voldemort ? Demanda Mika incrédule.

-C'est cela… Mais avant je ne peux pas vous faire entrer à Poudlard comme ça, de plus que vos alter-égo nous feraient probablement une syncope ! Donc je vais vous loger chez une connaissance en attendant.

Dumbledore se leva de sa chaise et sorti de la cabane avant de jeter un coup d'œil au jeune vampire l'incitant à le suivre. Il reprit Yuu sur le lit, son épée, et sortit de la cabane le froid le frappant de plein fouet. Lorsqu'il arriva à la hauteur de Dumbledore celui-ci lui tendis un bras :

-Je suis le directeur de l'école, je suis le seul à pouvoir transplanter dans son enceinte !

Transplanner ? Qu'est-ce que c'était encore, les araignées y avait fait référence.

-Ne pose pas de question et va y, lui dit la voix d'Hagrid du seuil de la cabane, on se reverra dans Poudlard d'ici quelque temps.

Mika tordis sa tête d'une façon à pouvoir apercevoir le géant, mais aussitôt Dumbledore s'emparait de son bras et le paysage tournait et une sensation désagréable d'être compresser et d'étouffer l'assaillait, mais aussi vite que cela eu commencé cela s'arrêta et ses pied heurtèrent un vieux parquet poussiéreux.

-C'était quoi, grogna-t-il en se redressant et fusillant du regard Dumbledore qui lui semblait attendre quelque chose. Pour patienter Mika observa la pièce, elle était rectangulaire et ne comportait que comme meuble une commode et un lit double, une petite porte semblait donner sur une salle de bain aussi poussiéreuse que la chambre en elle-même. Alors que le blond s'apprêtait à demander ou ils étaient la porte s'ouvrit violement sur un homme trapu ayant bien moins de prestance que Dumbledore, mais lui ressemblant par ses yeux bleu, il abordait une courte barbe grisonnante et des cheveux ébouriffer.

-Qu'est-ce qui se passe ici ! Beugla-t-il en entrant, puis il vit Dumbledore.

-Albus ?

-Alberforth ! Répondit le directeur amusé, regarde ce que j'ai là !

Le regard du second vieil homme se braqua sur Mika et Yuu, il semblait les juger, inconsciemment le jeune homme resserra son étreinte sur le plus petit.

-Harry Potter ? Drago Malefoy ! S'écria-t-il après quelque seconde, attendez non ! Ou alors version Veela à cause d'une potion !

-Non, non, ricana Dumbledore, leurs alter-égo !

Alors que Dumbledore expliquait à son frère (Mika en avait conclu cela à cause de leurs ressemblance), qui était Mika et Yuu, le blond posa son compagnon sur le lit, et s'assis lui-même dessus écoutant la conversation des deux hommes, il semblait que Dumbledore réussissent à convaincre Alberfoth, il écoutât vaguement complètement exténué, mais une phrase du frère de Dumbledore attira sont attention :

-Très bien, je vais les laisser rester, mais à une condition : Lorsque le petit brun se réveillera ils m'aideront à tenir le bar ! Avec leurs jolis minois ils attireront la clientèle !

Mika se redressa au même moment ou Dumbledore donnait son accord :

-Bien évidemment !

Puis il se leva et se posta à coté du lit de Yuu avant de sortir un bous de bois de sa poche et de l'agiter au-dessus de son ami, sans même accorder un regard à Mika qui fixait la baguette du sorcier avec méfiance.

-Voila ! Dit-il joyeusement, mais cette fois en Japonais à la grande surprise du blond. – Yuichiro-kun se réveillera d'ici une heure, il y avait des drogues dans sont corps (Mika gronda sourdement faisant reculer Alberfoth, ces maudits humains…), mais avec un sortilège de purge je les aie toutes enlevé !

Le vieil homme reculât :

-Bon je viendrais vous chercher d'ici quelque semaine, je compte sur toi pour mettre au courant Yuichiro-kun !

Puis il fit un tour sur lui-même disparaissant dans « Crac » sonore faisant sursauter Mika.

-Il à toujours été comme ça, soupira Alberfoth en s'approchant de lui, pas besoins de te présenter je sais que tu t'appelle Michaela et l'autre là c'est Yuichiro c'est ça ?

Le blond hocha la tête sèchement.

-Très bien, je vais allez vous chercher de nouveau habit, ces uniforme, surtout tes bottes ne doivent pas être confortable… Sinon tu ne bois pas de sang humains n'est-ce pas.

-Non, répondit Mika, mais si vous auriez du sang de vampire…

-Désoler je n'ai pas ça, mais du sang de ghoul fera l'affaire j'en ai toute une réserve, de plus les vampires à mon bars aime bien ça vu combiens ils en commandent.

-On est dans un bar ? Fit l'adolescent, ou sommes nous exactement ?

L'homme grogna marmonnant quelque chose à propos de frère qui lui cause plein de problème et même au problème lui-même, et leva la tête :

-A Près-au-Lard, unique village totalement sorcier d'Angleterre et à coté de l'école de Poudlard. Mon bar s'appelle la « Tête de Sanglier ». Vous rester ici jusqu'à que Dumbledore vous face allez à Poudlard et régler votre problème pour rentrer chez vous !

-Je vois… Merci.

-De rien gamin, bon moi j'y vais ! S'il se réveille préviens-moi. Je déposerais les habits et sang devant la porte tout à l'heure.

Alberforth se leva de la vieille chaise à son tour faisant craquer les vieux os de son dos et se dirigea vers la sortie. Mika s'effondra sur l'unique lit de la pièce en gémissant et tendant une main au-dessus de sa tête, dans quoi donc s'était-il fourré ?

….

*Les quelque araignées sont quand même le clan entiers d'Aragog, soit une bonne centaine et plus… Mika est très courageux n'est-ce pas ? -_-,

Le prochain chapitre ne prendra probablement pas plus d'une semaine… Ou plus je crois que je vais en voyage pendant quelque jour… De plus j'écris déjà une fanfic de plus de 35 chapitre donc faut tenir le rythme !

Dans le prochain chapitre Yuu-chan se réveille et appariation de la bande d'Harry !

A ceux qui liront, mettez des review… Please ?