Disclaimer : L'image ne m'appartient pas, ainsi que les deux univers.

Hello !

Déjà merci d'avoir cliqué sur cette histoire :).

Ce projet (massif) me demande pas mal de temps, mes chapitres sont gros alors je les coupe en plusieurs parties pour vous alléger la lecture ! Les publications devraient être fluctuantes, je vais faire de mon mieux ;). Là j'ai de quoi publier pendant un bon petit moment, je dirai.

Les chapitres suivent le style des livres de G.R.R Martin, c'est-à-dire, que le titre du chapitre est le prénom de la personne sur laquelle on se focalise. :D Du coup, à votre avis ;), qui seront les membres de l'heureuse équipe de sorciers qui iront se perdre en Westeros, Essos et bien au-delà ? ^^

Je m'excuse d'avance des coquilles et fautes d'orthographe =(, ils devraient pas trop en avoir.

Je vous souhaite une belle lecture !

Ps. Etant donné l'univers, pensez bien que c'est du M rating, c'est un peu obligé. C'est pas le pays des petits poneys x).

Je vous embrasse :) !

Prélude

Il était temps. Tout avait été préparé avec soin, dans la rapidité certes, mais avec efficacité. Il était nécessaire de vite agir pour sauver la Magie : car elle était en péril. Kingsley avala une dernière gorgée de café, mit de côté quelques dossiers et gribouilla une note pour son assistante – de quoi travailler pendant sa courte absence ; il fallait encore faire tellement de choses. Comme pour se rassurer, il glissa sa main dans sa poche pour toucher sa baguette, il la tourna doucement entre ses doigts et quitta son bureau. En tant que Ministre de la Magie, cette catastrophe qui avait pris vie après la défaite de Voldemort retombait lourdement sur ses épaules : y pouvait-il vraiment quelque chose ? Et était-il capable de ramener les choses à l'ordre normal. Shacklebolt resta un instant devant sa cheminée, fixant les flammes dansantes dans l'âtre qui se reflétaient dans ses yeux sombres. Il était temps de les envoyer… là-bas. Une poignée de poudre dans les flammes et il se retrouva dans un hall sombre et au plafond haut, en de grandes enjambées le Ministre le traversa, ouvrit une porte et déboucha, légèrement tremblant dans une immense salle, un auditoire de pierre lisse.

Et ils étaient tous là, tournant leur jeune visage vers lui, le dévisageant. Des amis, du moins une bonne partie d'entre eux. Il les rejoignit en quelques enjambées, puis les salua un part un.

« Comment va ton épouse, Kingsley ? demanda un membre de l'équipe avec un grand sourire.
– Elle reste couchée toute la journée et m'engueule assez fréquemment, je crois que j'ai pas encore compris le fonctionnement d'une femme enceinte ! » répondit Shacklebolt, lui rendant son sourire.
Quelques uns rirent, mais la tension était dès plus palpable – ils étaient stressés et il y avait de quoi. Le Ministre s'installa devant son auditoire, s'éclaircit la gorge et un sourire d'amitié se dessinant sur ses lèvres, il intima le silence d'un seul regard :

« Mes amis, vous vous doutez que l'heure approche et que votre mission va sous peu passer à la seconde étape, il en est fini des longues heures d'enseignement – et je sais que ça ne déplaît pas à certains d'entre vous. Néanmoins, gardez bien à l'esprit les informations apprises, elles pourront vous sauvez la vie durant votre séjour dans ces… nouvelles ? contrées. Avant de partir, je tenais à vous faire, personnellement part, des dernières nouveautés. Aussi minimes soient-elles. Nous ne savons pas à quoi vous devez exactement vous attendre une fois que vous aurez traversé le portail, quelques contacts à nous vous accueillerons. Mais ça, vous le savez déjà, cela étant, changement de programme. Nous voulions vous mettre par paire…, mais votre répartition sur place ne saura plus entre nos mains. Les anciens sorciers, et leurs héritiers, qui résident là-bas, vont vous aiguiller. Mais ce que nous cherchons, pour sauver la Magie, même eux ignorent leur position. Il y a évidemment quelques pistes, quelques histoires et suppositions. Soyons lucides, on ne sait pas quand vous allez revenir et, je l'espère sincèrement, si vous allez tous revenir. Ces reliques dont parlent les prophéties et les vieux textes, trouvez en le plus possible. C'est notre héritage, notre filet de sauvetage, préparé et longuement conçu par nos ancêtres, par cet Ordre, normalement : ces objets devraient sauver la Magie. » Le Ministre observa son équipe, chacun d'eux connaissait l'importance de la mission. Il fallait sortir de cette situation, perdre la magie signifiait perdre leur identité.

La Magie, on ne savait pourquoi, quittait les veines des nouveaux-nés sorciers. Toute la descendance qui voyait le jour depuis trois années n'avaient aucune once de magie en eux. C'était l'horreur et au sein des foyers sorciers l'angoisse régnait. Quand le ministère avait appris cela Shacklebolt, devenu récemment Ministre, avait fait une promesse à l'Angleterre : La dernière des leur ne serait pas Victoire Weasley. On ne savait pourquoi (la défaite du Seigneur des Ténèbres est soupçonnée être le déclencheur de cette catastrophe), la petite de Bill et Fleur était la dernière enfant à être née avec des pouvoirs magiques, son inscription à Poudlard fut exécutée dans les règles de l'Art. La plume s'était levée, avait écrit son prénom et depuis…, trois ans ayant passées, rien. Aucun nom ne se rajouta à la liste. La Magie quittait les veines des enfants de sorciers. Une catastrophe. Une rencontre haut placée avec les dirigeants des autres pays, des Ministres, rois sorciers eu lieu : tout avait été longuement discuté lorsque la Ministre de la Magie de la Russie, avança, après quelques verres, que son peuple connaissait quelques prophéties à ce sujet. Recherches s'en suivirent et délégations se créèrent. Celle de l'Angleterre, composée d'une équipe de huit braves, allaient s'aventurer dans un monde médiéval.
« Soyez prudent et vigilant, vous êtes en territoire inconnu, sauvage et rustre ! Le portail sera ouvert dans une heure, préparez-vous, habillez-vous et, par pitié, ramenez-nous les reliques. Nous comptons, chaque homme et femme de notre monde, sur vous. »