Hello tous le mondes, bon je sais que j'avais dis un chapitre par mois mais comme je l'avais finis de l'écrire, j'ai décider de le poster plus tôt :).

Une petite review ça fait toujours plaisir en tout cas !

Allé je vous laisse lire cette seconde partie

Disclaimer : Les personnages appartiennent à JK Rowling, sauf pour les OC.


Janvier 1977 :

Les jours restant des vacances scolaires passèrent à une vitesse folle, et les étudiants de Poudlard faisait leur retour à l'école de sorcellerie. Comme chaque rentrée, les parents de sorciers né moldu avaient la permission de passer dans le monde magique. Sur le quai, Lily embrassa longuement ses parents en leur disant qu'elle les aimaient et elle rassura sa mère en lui disant qu'elle reviendrai pour la mariage de Pétunia et définitivement fin Juin après les résultats des examens. Puis elle rejoignit Caroline qui enlaça longuement sa petite sœur qui ne voulait pas la lâcher, trop effondrée de ne plus avoir sa grande sœur avec elle.

- Sara, je reviendrai fin juin, ne t'en fais pas et puis tu sais comment me contacter !

- Je n'aime pas de savoir loin !

- Et moi je n'aime pas te savoir dans cet état la alors que je reviens toujours avec des nouveaux tours de magie. Et puis en février j'aurai la majorité sorcière donc je pourrais utiliser la magie à la maison sans aucune crainte et je te montrerai pleins de truck rigolos !

- C'est vrais ?

- C'est vrais, mais il faut que je continue à m'exercer à Poudlard !

- Tu m'écrira ?

- Toujours !

Sara lâcha donc sa sœur qui se dirigea vers ses parents pour les prendre dans ses bras mais qui contrairement à leur fille cadette retenaient leur tristesse.

- Fais bien attention à toi, fais bien tes devoirs, prends bien tes notes de cours, couvre-toi quand il fait froids et surtout … commença Henriette

- Pas de folie ! Termina Caroline. Je sais maman, tu me le répète tous le temps !

- Tu verra quand tu sera mère à ton tour !

- N'oublie pas de t'amuser tout de même ! Dit son père en français

Caroline qui avait commencer son apprentissage de la langue comprit vite ce que son père avait dit et fit un oui de la tête. Elle les enlaça une nouvelle fois et entra dans le train avec Lily ou elle rejoignirent Alice, Franck et Marlène.

En entrant dans le compartiment, Caroline dit à haute voix pour tout le wagon des Gryffondor …

- BONNE ANNEE !

Ses camarades la regardèrent de travers mais elle s'en fichait éperdument. Elle prit place à coté de Marlène et Lily entra à son tour poser son sac mais quand elle retourna dans le petit couloir du train pour faire un dernier signe à ses parents mais son regard se stoppa vers un autre couple. Ils étaient entrain de se bécoter au risque de voir le train partir sans eux. La jeune femme regarda attentivement ce couple et quand elle reconnut la silhouette du jeune homme, elle crut faire une attaque. Puis elle tourna ses yeux vers la jeune femme et cette fois-ci elle se sentit défaillir. Elle s'appuya contre le mur et retourna dans le compartiments ou ses amis se racontaient gaîment leurs vacances. Jamais elle ne pourrait enlever dans son esprit ce couple s'embrassant ayant pour visage celui de Willow Smith et James Potter.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Le trajet se fit dans la joie ou tous les élèves de toutes les maisons racontaient leurs vacances en allant dans les plus petits détails. Ainsi que le nouvel ans qu'ils avaient pour la plupart passé avec des amis et qui fut une fête grandiose. Tous parlaient gentiment exceptée une seule personne qui faisait semblant de dormir afin de ne pas éveiller les soupçons de ses amies. Marlène et Caroline parlaient entre elles alors que Alice étaient avec Franck dans un compartiments voisin où ils avaient rejoint les amis du jeune sorcier.

- Qu'est-ce qu'elle lui arrive à Lily ? Demanda Marlène qui la regardait

- On a eut un nouvel an assez festif puisqu'il s'est déroulé sur trois jours et on a pas beaucoup dormit. Expliqua Caroline

- Au faites tu compte faire quoi alors pour Sirius ?

- Par Merlin, je ne sais pas, je n'y pas pensée durant deux semaines et voilà que tu me fou dans l'embarra une nouvelle fois !

- Désolée, mais il faut que tu fasse quelques chose sinon ça va te travailler au points que tu ne sera plus aussi concentrée sur les cours et hop à la poubelle les ASPICs

- Alors la jamais ! Jamais je permettrai un garçon se mettre entre mes études et moi ! Manquerai plus que ça !

- Bon au moins on est sûr que tu veux avoir ces fichu examens !

- Ah oui, on me donne la possibilité d'exercer de la vrai magie alors faut que je fasse honneur à ma chance !

Dans un compartiment plus loin, les Maraudeurs discutaient de beaucoup de chose mais surtout de la nouvelle qu'ils avaient apprit lors de leurs arrivée sur la voie 9-3/4 en voyant leur ami embrasser à pleine bouche Willow Smith.

- Combien de fois je vais devoir vous le répéter, c'est Willow qui s'est jetée sur moi !

- Mais tu l'as repoussé trop tard car je suis certain que tous le monde vous a vu vous bécoter ! Dit Sirius. Espérons qu'Evans n'ait rien vu

- Ça m'étonnerai ! Vous étiez bien à la vu de tous le train ! Dit Remus. En tout cas j'insiste sur ce que j'ai dis avant les vacances, il faut tu parle avec Lily sur ce que tu ressens pour elle sans faire de l'humour ou quoi !

- Plus facile à dire qu'à faire ! Grogna James

- Et toi Queudver qu'en pense-tu ? Demanda Sirius

Depuis le départ, Peter n'avait pas bronché un seul mot et restait dans son coin à écouter ses amis. Quand Sirius demanda son avis il avait sursauté légèrement.

- Je pense que si tu veux réellement Evans, je pense que la meilleure solution serai de continuer de sortir avec Willow et comme elles ne peuvent pas se supporter, Lily va être jalouse et va peut-être comprendre qu'elle ressent quelque chose pour toi ! Dit-il

- Ça se tiens mais on est pas si bête que ça hein ? Fit Sirius

- Dis par celui qui embrasse Caroline sur la bouche alors que j'avais dis sur la joue ! Ajouta Remus en souriant. Quel ironie !

- Ah non, les gars ne recommencez pas ! J'avais tout oublié durant deux semaines !

- N'empêche que Remus à raison Patmol ! Je pense sérieusement que tu commence à tomber sous le charme de Caroline vu qu'a chaque fois que tu la vois tu as des moments d'absences ! Renchérit James. Il aurait alors fallut que ce soit à elle seule que tu propose un rendez-vous !

- Pour qu'elle me frappe par la suite ? Je je ne pense pas non !

- Allons, elle ne t'a pas frappée lors de ton anniversaire ni même les jours qui ont suivit pourquoi elle le ferai maintenant ? Demanda Remus

- Je vous l'ai déjà dis, cette fille est une tornade à la française, on sait jamais quand elle commence ni même quand elle se termine ! Je tiens à ma peau !

Le train arriva et tous les étudiants furent accueillit par Hagrid qui amena les élèves vers deux directions différentes, les premières, deuxièmes et troisièmes année allèrent vers les barques alors que les quatrièmes, cinquièmes, sixième et septième années allèrent vers les carrioles.

Les filles virent la carrioles partir et attendirent la leur quand les Maraudeurs arrivèrent.

- Bonsoir tous le monde et bonne année ! Fit Remus

- Bonne année ! Répondirent les filles

Lily regardait James du coin de l'œil mais le détourna très vite pour ne pas être prise en flagrant délit. Par contre Sirius et Caroline se fixaient, c'était la première fois qu'ils se voyaient depuis les vacances et comme auparavant ils ne surent quoi se dire. Marlène comprit le jeu et chuchota à Caroline …

- Lâche toi !

- De quoi ? Demanda la concernée

- Sirius !

- Oh … t'as raison ! Black ?!

L'interpellé se tourna vers elle surprit qu'elle lui parle de nouveau. Elle s'avança vers lui et se planta face à lui bras croisés.

- Oui ?

Elle décroise ses bras et se mit à le frapper gentiment sur le torse, le jeune sorcier sachant qu'elle ferai un geste de ce genre se protégea la tête et demanda de l'aide à ses amis mais personne ne vint vu qu'ils étaient tous mort de rire de voir Sirius Black se faire frapper par une fille.

- Est-ce que tu peux m'expliquer ce qu'il t'a pris ? Demanda-t-elle en continuant de la frapper. Par Merlin mais pourquoi tu as fais ça espèce de sac à puces ?

- Mais arrête tu me fais mal !

- Pas tant que tu aura répondu à mes questions gros balourd !

Sentant qu'il s'est laissé assez frapper il attrapa ses mains et la regarda dans les yeux. Il afficha un sourire et dit …

- Ça te dis un rendez-vous ?

- Pardon ?

- Ce week-end aux Trois Balais et je te paye la bière au beurre !

- Mais ça va pas non ? Je ne suis pas comme toutes ces greluches que tu drague sans cesse et qui peuvent se mettre en quatre pour toi !

Elle se dégagea de son emprise, prit son sac et retourna auprès des filles en marmonnant …

- Non mais il rêve, je ne suis pas un trophé parmi tant d'autres !

Marlène qui avait entendu se tourna vers Sirius et dit

- Elle accepte !

- C'est pas vrais ! Rétorqua Caroline aussitôt

- Je prends la réponse positive ! Dit-il

La carriole arriva et les Maraudeurs montèrent. Sirius fit un clin d'œil à Caroline qui lui grimaça et lança un regard noir à Marlène qui souriait à pleine dent.

- Alors toi … , marmonna Caroline entre ses dents avant d'être coupée

- Tu me remerciera plus tard !

Une nouvelle carriole arriva et les jeunes sorcières montèrent dessus et la carriole avança toute seule en s'engouffrant dans la foret.

En arrivant devant l'entrée du château, tous les étudiants allèrent dans leurs salles communes afin de pouvoir aller s'habiller et rejoindre aussitôt la grande salle.

Quand ils furent tous assis, le professeur Dumbledore se leva et demanda le silence.

- Bien avant toute chose, bonne et heureuse année à tous. Vos professeurs et moi même nous vous souhaitons le meilleur pour cette année qui commence et nous souhaitons bonne chance au septièmes années qui devront passer leurs ASPICs d'ici quelques mois. Ensuite, je tiens à vous rappeler quelques nouveaux points du règlement intérieur, tous les élèves devront retourner dans leurs salles communes dés la fin du repas et de nouvelles rondes des préfets seront mit en place jusqu'à vingt-et-une heure trente, il est bien entendu interdit de vous balader dans la foret interdit. Nouveau point important qui à été mit en place et dont notre concierge monsieur Rusard à tenu à vous faire savoir qu'il est formellement interdit de vous balader dans le couloir du troisième étages de l'aile droite à moins que vous ne vouliez souffrir dans d'atroces souffrances ! Merci et bon retour à Poudlard !

Des applaudissements se firent entendre dans toute la grande salle. Malgré que les préfets de chaque maisons pensaient la même chose : ils devraient organiser une réunion le plus vite possible afin de voir les raison qui pousse les professeurs à agir ainsi.

Le repas se dévoila et tous les élèves se servirent et les discussions commencèrent.

- Eh bien, je me demande pourquoi Dumby agit ainsi ? Demanda Caroline

- « Dumby » ? Fit Alice en haussant les sourcils. C'est qui ?

- C'est le surnom que j'ai donné à Dumbledore … c'est mignon je trouve !

- C'est stupide tu veux dire ! Depuis que Paul t'a donné tous les surnoms qu'il donnait à ses profs tu fais pareil ! Dit Lily

- Ben oui donc Dumbledore c'est Dumby, McGonagll j'ai pas été chercher loin c'est McGo, Slughorn c'est Sluggy et les autres je dois chercher encore !

- Enfin bref, tu nous dira les raisons Lily si jamais il y a une réunion ? Dit Marlène

- Si j'en ai le droit ! Répondit-elle

Quand le repas se termina, une note fut envoyé à tous les préfets de se rejoindre dans la salle des préfets pour cette réunion qui aura lieu le soir même. Lily alla donc vers la salle et se planta devant la gargouille afin de donner le mot de passe.

- Citron meringue !

La gargouille pivota afin de dévoiler une grande porte en bois ou il y avait marqué « Salle des Préfets », elle entra dans la pièces ou la plupart des autres préfets et préfets en chef y étaient. Elle prit place à coté de son binôme et quand tous furent arrivés le préfets en chef Augustin Reeves de Serdaigle se leva et prit la parole. Firent

- Bonsoir à tous et bonne année pour commencer. Je pense que nous avons tous été surprit du nouvel règlement qui est entré en vigueur durant les vacances. Quels sont les raison seuls les préfets et les préfets en chef qui sont resté ici peuvent je pense nous fournir des infos sinon il faudra aller voir nos directeur de maison au risque de se prendre un rejet d'informations. Je laisse donc la parole à Severus et Jacob qui sont restés ici pendant ces vacances.

Les préfets de Serpentard et Serdaigle se levèrent et firent face à l'ensemble de leurs collègues. Ce fut Jacob qui commença.

- Nous avons aucune information précise sur la nouvelle réglementation car nous n'avons pas été prévenu mais néanmoins nous avons eu l'annonce qu'un grand sorcier philosophe avait eut rendez-vous avec le professeur Dumbledore quelques jours après Noël.

- De qui s'agissait-il ? Demanda Heather McCarthy des Poufssoufles

- Nous n'avons pas eu son nom malheureusement mais tous ce que nous savons c'est que nous devions surveiller l'aile ou se trouve le bureau du directeur et que aucun élèves qui avait dans l'école s'y promène. Répondit Severus

- Je pense donc que la meilleure solution serai de demander à nos directeurs de maison la raison de cette nouvelle réglementations, car si nous surprenons un élèves dans le couloir du troisième étage de l'aile droite …

- Ils vont nous demander pourquoi vu qu'auparavant ce coté du château n'était pas interdit …et donc ils partiront bredouille tout comme nous le sommes ! C'est compréhensible ! Fit Théodore Sander le binôme de Lily

- Donc nous sommes tous d'accords, chacun demandera à son directeur de maison et informera les autres lors de la prochaine réunion que nous aurons le mois prochain.

Tous acceptèrent la requête émise par leur préfet en chef qui les laisse partir afin qu'il remplissent leurs devoirs d'aller surveiller leur partie du château ou se trouvaient leurs maison.

Lily et Théodore allèrent ensemble faire leur tour de garde.

- Tu en pense quoi toi de la nouvelle réglementation ? Demanda le jeune Gryffondor

- Surprenante je te l'avoue mais si Dumbledore le fait c'est qu'il doit y avoir une bonne raison ! Alors dans ce cas là pour le savoir deux solutions sont envisageable soit ils nous disent rien, on reste dans l'ignorance et on fait ce nous avons décidés ce soir soit ils organisent une prochain réunion avec nous ! Répondit-elle

- Je pense comme toi … oh mais c'est pas vrais ! Dit-il en voyant des élèves de seconde année. Qu'est-ce que vous faites la ? Il est interdit de se promener dans les couloirs, dés que le repas est terminer ! Retourner vite dans vos dortoirs sous peine de recevoir une heure de retenu !

Les secondes années obéirent sans plus attendre et les deux préfets reprirent leur ronde de surveillance.

Ils retournèrent à leur salle commune à vingt-et-un heure trente et allèrent se coucher.

- Alors Lily ? Demanda Marlène. Qu'est-ce que tu as appris ?

- Rien malheureusement, aucun préfets ou le préfet en chef étaient au courant de ce qu'il est arrivé durant les vacances. Répondit-elle

- Par curiosité, j'aimerai bien allé au troisième étage ! Dit Caroline

- Ah non ! Tu le fais et je te met un mois de retenus tous les soirs ! La prévient Lily

Caroline savait que sa meilleure amie avait encore mal digérée la fois où elles sont allé dehors et quand elles se font fait attaquer par un loup garou. Par ailleurs Caroline se demanda qui pouvait être ce loup garou et comptait entamer ses recherches le plus vite possible.

Lily se changea en pyjama et se coucha néanmoins, elle était comme Caroline, très curieuse de savoir ce qu'il se cachait au troisième étage. Et c'est en se posant un nombre incalculable de questions qu'elle finit par s'endormir.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

- Bien, avez-vous des questions ? Demanda le professeur McGonagall

La main de Alice se leva et le professeur l'interrogea.

- Quand vous dite sélectif vous vouliez entendre quoi par la ?

- Eh bien quand l'école fut crée, les quatre fondateurs, qui furent des amis de longues dates, voulaient que chaque matières correspondent à un type d'élèves. Mais les tensions commençait à s'accroître entre eux alors ils créèrent le Choixpeau magique, celui qui vous répartit dans vos maison en première année, afin qu'il puise le potentiel dans l'esprit de chaque élèves qui sera apte à suivre certaines matière que chaque fondateurs voulaient y instauré.

- Est-ce que les enfants de parents moldus y était dans leurs choix ? Demanda un autre élève

- Trois d'entre eux furent enthousiasme à cette idée car ils estimaient que chacun pouvais avoir du potentiels mais le quatrième s'y était opposé mais il fut forcer de ranger du coté de son collègues et il décida donc de partir. D'autres questions ?

Cette fois-ci aucun élèves ne leva la main, et donc le professeur McGonagall donna un devoir, chaque élèves devaient rendre trois rouleaux de parchemins sur le fondateur de leurs propre maison. Ces rouleaux serviront d'aide à réviser leurs examens finaux.

Les élèves quittèrent le cours mais Lily y resta afin de puiser quelques infos pour les préfets.

- Veuillez m'excusez professeur !

- Oui Miss Evans ?

- Je voudrai vous parler de la nouvelle réglementation …

- Je suis navrée miss Evans mais les professeurs et moi avons l'interdiction de vous en parler que vous soyez des élève, préfets ou bien préfets en chef. Vous n'obtiendrez donc aucune information de ma part. Je suis désolée !

- Je comprend, mais que devrons nous dire si nous surprenions des élèves dans cet endroit du château ? Que devrions-nous leur dire ?

- Simplement que le troisième étage n'a jamais servit et qu'il est à partir d'aujourd'hui fermé pour non usage.

- Bien merci professeur !

Elle la salua et partit rejoindre ses amies qui l'attendait en dehors de la salle de classe. Elles allèrent à la bibliothèque afin de commencer leurs parchemins de révisions pour les ASPICs. Par la même occasion, Caroline emprunta un livre parlant des loups garous et le cacha dans son sac et commença à réviser.

Du coté des Maraudeurs, ceux-ci ne se préoccupaient aucunement des révisions et profitaient de chahuter dans la neige en commençant une bataille de boule de neige entre eux suivit d'autres élèves. Mais ils furent réprimander par Argus Rusard qui les menaça à coup de balais. Cette menace donna une idée à James qui prit sa baguette dans sa main et fit souffler un vent de neige qui vola en direction du concierge qui resta figé sur place surprit. James fut aider par Sirius puis de Remus. Peter avait bien trop peur de ce faire attraper pour se joindre à eux.

Quand ils estimèrent s'être assez amusés, ils partirent en courant afin de ne pas se faire attraper par le « vieux dingo » comme ils le surnommaient. Ils trouvèrent refuge près de la salle sur demande et décidèrent de s'y rendre.

Mais quelle fut leur surprise quand ils virent qu'elle était déjà fréquentée.

- Oh non, pas elle ! Souffla James

- Les garçons vous pouvez nous laisser James et moi ? Nous avons à parler ! Dit Willow aux trois Maraudeurs

Remus regarda James qui fit un signe positif de la tête et le lycanthrope incita Peter et Sirius d'attendre James dans la salle commune. Laissant ainsi James seul avec Willow !

- Ferme les yeux ! Lui dit-elle

- Pourquoi ?

- C'est une surprise !

Il fit ce qu'elle demanda et quand elle lui dit qu'il pouvait les ré-ouvrir, il découvrit la salle sur demande transformée en une sorte de chambre : il y avait un grand lit à baldaquin, la cheminée faisait crépiter un bon feux, des rideaux de couleur rouge et blancs parsemaient la pièces et des pétales de roses rouges recouvrait le sol.

James regarda la pièce afin d'y trouver un explication mais quand il posa un regard sur la jeune Poufssoufle il comprit l'allusion quand il vit sa chemise présentant un décolleté sur sa poitrine, et se dégagea quand elle agrippa son cou.

- Alors la il n'en est pas question ! Dit-il

- Mais enfin James, je pensais que nous …

- Il n'y a pas de « nous » Willow, il n'y aura jamais de « nous », quand vas-tu te le mettre dans le crâne ?

- James je vois bien que tu as du désir pour moi alors je te rends la tâche plus facile en te l'offrant ! Dit-elle en se mordant la lèvre inférieur sensuellement

- Seulement, il y a un problème ! Je n'en veux pas !

- Et si moi j'en ai envie ?

- Alors jette ton dévolus sur quelqu'un d'autre !

- Mais c'est toi que je veux !

Et il voulait Lily, Remus avait raison … comme toujours, il aurai dû allé voir Lily et lui dire ce qu'il ressentait sincèrement pour elle ! Ainsi il n'aurai pas à vivre cette situation gênante.

- Willow, je préfère être honnête avec toi, je ne peux nier que tu es superbe comme fille !

- Eh ben alors ?

- Ben ce qu'il y a c'est que tu n'es pas mon type de fille !

- Je sais ! Je sais que ton type de fille est le style Evans mais elle est sans intérêt et puis elle est tellement ennuyante ! Je sais que pour le bal de Noël tu m'as invitée afin de la faire enrager mais il faut te rendre à l'évidence …, elle s'approcha de plus en plus et agrippa son cou, elle se fiche complètement de toi donc elle ne te mérite pas !

Elle commença à l'embrasser dans le cou et à lui ouvrit sa chemise tandis qu'il tentait de se débattre. Il réussit à s'échapper d'elle au moment ou elle allait s'attaquer à son pantalon.

- J'ai dis non Willow ! Dit-il froidement

- Très bien tu ne me laisse pas le choix, dit-elle en sortant sa baguette, immobilus !

- Protégo ! Rétorqua-t-il en même temps. Par Merlin mais tu es folle !

Il sortit aussi vite qu'il le pouvait, quand il sortit il constata que personne ne traînait dans les couloirs aussitôt il se mit en direction de la salle commune tout en se rhabillant … mais Merlin devait être contre lui car il tombe nez à nez avec Lily qui le regardait de la tête au pied. Il se figea face à elle honteux mais termina de se rhabiller.

Puis Lily vit Willow à peut près dans le même état, partir dans la direction opposée et ouvrit encore plus les yeux en regardant James sans rien lui dire.

- Lily ce n'est pas ce que tu crois !

- Mais je ne crois … rien Potter !

- Je n'ai pas … j'ai rien fais avec Willow !

- Tu fais ce que tu veux Potter, c'est ta vie !

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Le premier week-end de l'année arriva très vite, les élèves avaient donc deux jours de libres. Et lors de ce week-end que Sirius avait invité Caroline à boire un verre aux Trois Balais. Elle devait le rejoindre dans la salle commune, elle passa son dernier pull et prit son manteaux et son écharpe qu'elle passa autour du cou en descendant les escaliers.

- Tu es prête ? Demanda-t-il

- Malheureusement oui ! Répondit-elle

- Allé tu vas voir je très gentil comme garçon !

- J'ai jamais dis le contraire c'est ton caractère de Don Juan qui est insupportable !

Ils allèrent à l'entrée de l'école et Caroline prit le bras de Sirius afin qu'il puisse transplaner. Ils arrivèrent à Pré-au-lard enneiger et devant les Trois Balais. Ils entrèrent et aussitôt ils prennent place à une table isolée, un serveur vint prendre leur commande et chacun prit une bière au beurre, d'un coup de baguette le serveur lança au loin deux verres qui se remplirent et vinrent de poser devant les clients. Sirius paya la boisson en avance et le serveur partit et ainsi le rendez-vous entre Caroline et lui commença.

Au château, Rusard apporta le courrier au professeur Dumbledore qui était dans son bureau dans la lecture des prochains élèves moldus qui pourrai être intégrés dans l'école d'ici la prochain rentrée.

- Je vous apporte le courriers professeur !

- Je vous remercie Argus ! Puisque vous êtes la pouvez-vous s'il vous plaît m'aider à accrocher ce tableau ? Demanda le directeur en remonta ses lunettes à demi lune

- Bien sûr professeur !

Aussitôt le concierge commença la tâche qui lui été attribue tandis qu'Albus Dumbledore regarda les différents parchemins. Ainsi, il avait des parchemins venant du Ministère, un exemplaire de la Gazette du Sorcier et autres publicité. Mais une autre forme de lettre attira son attention, elle était différentes des autres blanches et plate. Il en déduit qu'il s'agissait d'une lettre venant du monde moldu. Il entreprit de l'ouvrir et de prendre la feuille pliée en trois et une fois la lettre tendu, il lut son contenu.

- Argus ! Appela-t-il d'une voix blanche

Oui professeur ?

- Pouvez-vous allé me chercher une élève c'est extrêmement urgent !

Aux Trois Balais, Caroline éclata de rire car Sirius voulait qu'elle lui apprenne à parler français mais il avait beaucoup de mal !

- Ben quoi je suis nul ?

- Tu es pitoyable, on ne dit pas je su Sirius Black, je diept ans ! C'est je suis Sirius Black, j'ai dix-sept ans ! Se moqua-t-elle

- Je te promet qu'un jour je saurai parler français ! Et je pense que je serai même capable de tenir une conversation avec ton père ou toi !

- Eh bien alors il y a du boulot !

Elle continua de lui donner des phrase qu'il devait répéter mais le résultat finissait toujours par une crise de fou rire à travers les Trois Balais. Tellement prit dans leur hilarité ils ne virent pas Alice s'approcher d'eux tremblante !

- Caroline !

- Alice mais qu'est-ce que tu fais la ? Demanda-t-elle surprise. Et où est Franck ?

- Au château, il faut à tout prix que tu rentre avec moi !

- Pourquoi ?

- Elle est devenu hystérique, elle cris comme une forcenée, elle tremble comme pas possible et dés que quelque chose à le malheur d'être dans ses mains elle l'envoi à travers la pièce. Avec James, Remus, Peter, Marlène, Franck et même les professeurs Dumbledore et McGagonall on n'arrive pas à la calmer. On ne sait plus quoi faire, tu es notre dernière chance ! Expliqua Alice paniquée

- De qui tu parle ? Demande Sirius

- Lily

Aussitôt, tous les trois quittèrent le bar et transplanèrent au château où ils coururent en direction de la salle commune de Gryffondor qui fut exceptionnellement évacuée. Le trio traversa leurs camarades de maison qui se demandaient ce qu'il se passait. Quand ils entrèrent, il virent les trois Maraudeurs, Franck, les professeurs McGonagall et Dumbledore dans la salle commune.

- Elle est où ? Demanda Caroline

- Dans votre dortoir, répondit le professeur de métamorphose, Miss McKinnon est resté en haut pour …

Elle fut coupée par un cri hystérique ainsi qu'un bruit sourd, aussitôt Caroline monta les marches en courant et s'avança vers son dortoir. Elle poussa la porte et tapota l'épaule de Marlène qui se retourna, elle lui fait signe de sortir et demanda …

- Elle t'as dit quelque chose ?

- Non ! Qu'est-ce qu'elle a ?

- Elle est en pleine crise de nerf ! Va rejoindre les autres en bas je m'en charge ! Et allé prévenir madame Pomfresh elle va avoir du travail je pense !

- Tu es sûr ?

- Oui !

Marlène fit ce que Caroline lui avait demandé tandis que la jeune sorcière entra dans la chambre. Elle regarda la pièce et vit qu'effectivement c'était le chaos total : des livres ouverts par terre, les lits défait , les meubles déplacés et même les lumière brisées au sol.

- Lily ?

La jeune rousse se retourna vers elle et la regarda, Caroline eut un moment de recul en voyant sa meilleure amie ainsi. Lily avait les yeux gonflés et rougis, le visage en sueur et rouge de colère, ses bras et ses mains étaient en sang et elle ne respirait plus normalement !

La Gryffondor s'approcha d'elle ...

- NE T'APPROCHE SURTOUT PAS ! Cria Lily

- D'accords, je reste où je suis !

Lily continua de tourner en rond et envoya des livres à travers la chambre et Caroline se baissa pour ne pas en prendre un dans la figure. Profitant du moment ou Lily était de dos, Caroline s'approcha d'elle et la prit dans les bras.

La jeune rousse tenta de se dégager de son emprise mais Caroline la resserra encore plus. Après un bon cri et quelques autre moyens de se débattre, Lily se laissa tomber au sol toujours tenu par Caroline qui avait sa tête poser contre son dos. Ainsi Caroline la berça doucement en lui faisant des « chut » et des « calme toi ».

- Je suis là, calme toi tu te fais du mal pour rien ! Dit-elle d'une voix douce

- Je suis perdu … je ne les reverrai plus jamais … pleura Lily

- Calme toi !

- Seule … je suis toute seule … ils m'ont abandonnée … ils nous ont abandonnées

- Mais non tu n'es pas seule, je suis là et puis il y a aussi Alice, Franck, Marlène et les Maraudeurs qui sont là ! Rassura-t-elle. Et puis tu as ta sœur et tes parents !

Lily redoubla ses pleurs et Caroline resserra encore plus son étreinte sur sa meilleure amie. C'était la première fois qu'elle la voyait ainsi que elle n'aimait pas du tout ça, qu'est-ce qui a bien a put arrivé pour mettre Lily dans cet état la ?

Caroline lui frotta le bras se fichant d'avoir les mains tâchées de sang.

- Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Demanda-t-elle après un moment de silence

- Il … il y a eu un … un accident de voiture. Un camion … transportant du matériels lourds et puis le chauffards s'est endormit au volant et … il a donc foncé sur la voiture … qui arrivait en sens inverse et … le choc …, recommençant à trembler

- Chuuut, dit Caroline attendant la suite

- Dans la voiture se trouvaient un couple … le choc à … été tellement fort qu'ils … ils … qu'ils sont mort sur le coup. Le … couple dans … dans la voiture … c'était …

- C'était qui ? Demanda la jeune sorcière doucement

En attendant la réponse de Lily, Caroline avait le cœur qui battait très vite au point qu'elle avait l'impression qu'il allait sortir de sa poitrine tellement il battait fort. Puis dans un souffle Lily répondit …

- … mes parents !

Lily recommença à pleurée tous ce qu'elle pouvait ressentir et Caroline ne la lâcha pas pour autant malgré qu'elle avait sentit son cœur manquer un ou plusieurs battements.

Elle n'arrivait pas à croire ce qu'elle venait d'apprendre, Charles et Elizabeth Evans décédés dans un accident de voiture ! Ça ne pouvait pas être vrai, elle devait se tromper ça ne pouvait pas être possible ! Pas eux ! Pas ceux qu'elle considérait comme ses deuxièmes parents !

Elle entendit la porte s'ouvrir légèrement sur le professeur Dumbledore suivit du professeur McGonagall et de madame Pomfresh, elle leur fait signe d'entrée et elle força Lily à se lever pour s'asseoir contre le mur.

- Madame Pomfresh va s'occuper de tes bras et tes mains, je vais allé te chercher un verre d'eau ! D'accord ?

Lily fit un « oui » de la tête et ayant le regard dans le vide. Elle passa devant les professeurs qui lui firent un signe de tête pour rassurer la jeune femme qu'ils s'occupaient de sa meilleure amie. Elle descendit et fut rejointe par ses amis.

- Alors qu'est-ce qu'il se passe ? Demanda Sirius. Le professeur Dumbledore n'a rien voulut nous dire !

- Apportez moi une poubelle je vais vomir ! Et allez chercher deux verres d'eau !

Aussitôt dit, aussitôt fait, Remus donna la poubelle à Caroline qui eut le temps de remonter ses cheveux brun et vomit tous ce que contenait son estomac. Et Alice et Franck partirent chercher un verre d'eau !

- C'est quoi les tâches sur ton pull ? Demanda Peter

- J'ai dû prendre Lily dans mes bras et ses bras et ses mains étaient en sang ! Répondit-elle en plongeant à nouveau la tête dans la poubelle. Pourquoi eux ? Ils ne méritaient pas ça ! Ils n'avaient même pas cinquante ans encore !

Alice et Franck revenaient avec des verres, d'eau, Franck le monta à l'étage pour redescendre quelques secondes plus tard et Alice le donna à Caroline qui le bu d'un trait après s'être rincée la bouche.

- Ça va mieux ? Demanda Remus

- Ouais, c'est le contre coup que j'ai de vomir quand j'apprends une mauvaise nouvelle !

- Pourquoi qu'est-ce qui est arrivé à Lily ? Demanda James qui était silencieux jusque là

- Ses parents sont mort dans un accident de voiture !

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

La gare de King Cross étaient bondées de monde ce jour là, mais un groupe de jeune adolescents la traversait pour y trouver leur amis. Ils avaient cherchés sur tous les quais du la gare mais décidèrent de retourner au lieu de rendez-vous.

Un peu plus loin entre les voies neuf et dix, une groupe de neuf personnes, marchaient en tenant compagnie à leur amie qui avait le regard dans le vide.

- Bon les gars n'oubliez pas, on ne parle pas de magie, aucune allusion sur des baguettes, balais volant ou bien le Quidditch ! Si ils vous posent des question remémorez-vous ce que je vous ai dis dans le train ! Dit Caroline en rappelant les règles à suivre dans le monde moldu

Ils avancèrent et chacun des groupes virent l'autre. Le groupe de Moldu allèrent directement prendre Lily dans les bras afin de lui faire entendre qu'ils étaient là pour elle. Puis ils prirent Caroline dans leurs bras et la jeune sorcière présenta ses camarades.

- Bon hum … je vous présente Remus, Sirius, Peter, James, Franck, Alice et Marlène nos amis de notre école !

- Enchanté ! Fit Remus

Ils se serrèrent tous la main et Caroline continua les présentation.

- Les gars je vous présentes nos amis d'enfances William, Ella, Sandy, Paul, Henry et Daniel

- On y va ? Car, il y a du monde sur la route et j'ai pas réellement envie d'être dans les bouchons ! Dit Henry

- Vous avez assez de voiture ? Demanda Caroline

- Oui, ne t'en fais pas !

Ils prirent tous la direction de la sortie, quand William attrapa le bras de Caroline.

- Comment va-t-elle ?

- Comment tu veux qu'elle aille ?

- Question idiote je sais !

- Quand elle a apprit, elle est devenu hystérique, elle a mit la chambre sans dessus-dessous et frappait ses poings contre le mur. J'ai réussis à la calmer avec du mal ! Et comment va Pétunia ?

- On ne l'a pas beaucoup vu depuis … depuis l'annonce, son fiancé s'en occupe mais d'après ce que nous avons comprit, elle refuse manger. Ce sont même tes parents qui ont organisés l'enterrement car elle ne s'en sentait pas capable !

- A quelle heure on doit se rejoindre demain ?

- La cérémonie est à onze heure donc rendez-vous à l'église à dix heure trente au plus tard. Puis il y aura un buffet chez les Evans !

Ils rejoignirent le reste du groupe et se séparèrent pour allé en voiture. Lily était avec Caroline, James et Remus dans la voiture de William.

- Je vous dépose où ? Demanda-t-il

- Hum …, commença Caroline

- Chez moi ! Je veux rentrer chez moi ! Dit Lily d'une voix rocailleuse

- Tu es sûr ? Demanda Remus

- Oui, je veux simplement rentrer à la maison !

- Comme tu veux Lilou ! Répondit William

Le jeune homme prit la direction du quartier de Lily suivit des autres voitures et quand ils arrivèrent à destination, les sorciers purent voir l'ensemble extérieur de la maison des Evans. Remus laissa sortir Lily mais James la rattrapa et lui posa un baiser sur le front. Puis elle sortit et Caroline demanda …

- Tu veux qu'on reste avec toi ?

- Non, je crois que j'ai besoin de rester seule !

- A ta guise, tu sais quoi faire si tu veux de la compagnie ! Dit Remus

Elle fit un oui de la tête et Lily s'approcha de la porte d'entrée, elle souffla un bon coup et enserra la clef afin de rentrée à l'intérieur. Quand elle disparut, William fit signe à Henry et Paul de le suivre. Caroline avait invité ses amis sorciers à dormir chez elle. Quand ils arrivèrent quelques rues plus loin, tous sortirent des voitures et allèrent à l'entrée de la famille Bernard.

- C'est moi ! Lança Caroline

Sa sœur et sa mère allèrent à sa rencontre et Sara prit son aînée dans ses bras qui lui rendit son étreinte. Puis Henriette se joignit à elle, elle embrassa sa fille sur le front et Caroline eut les larmes aux yeux en remerciant Merlin et Dieu d'avoir encore ses parents en vie.

- J'aurai aimer rentrer pour d'autres circonstances !

- Moi aussi ma chérie ! Où est Lily ?

- Elle voulut qu'on la dépose chez elle ! Informa Remus

- Euh maman, je te présente des amis de classe Remus, James, Marlène, Sirius, Peter, Alice et Franck

- Ravi de faire votre connaissance, j'ai préparée des cookies, venez vous devez avoir faim !

Le petit groupe de jeune entrèrent dans le salon chacun trouve de quoi s'asseoir et Henriette apporta des verres de lait et des cookies.

Dans la maison des Evans, Lily était à l'étage devant la porte close de la chambre de ses parents, elle l'ouvrit et alla jusqu'à l'armoire ou elle prit un des pulls de sa mère afin d'humecter l'odeur maternelle encore présente. Elle s'installa au sol et pleura à nouveau. Son vente criait famine mais elle décida de ne pas l'écouter et se concentrer à nouveau sur la perte de ses parents.

Le lendemain, elle verrait sa sœur qui sera sans doute dans le même état qu'elle et elle remercie Vernon de pouvoir la soutenir dans cette épreuve alors qu'elle, elle n'avait personne pour hurler sa colère. Le lendemain, elle leurs ferai un dernier au revoir avant de pouvoir allée les rejoindre quelques années plus tard.

Elle se leva et courut au WC afin de vomir toutes ses tripes qui lui restait dans le ventre et ainsi elle eut réellement le ventre vide. Après s'être rincée la bouche et laver les dents et mains, elle alla dans la cuisine voir si il y avait quelques chose à grignoter mais ce qu'elle vit lui noua à nouveau l'estomac. Sa mère avait préparée un gâteau à l'orange, le préféré de son père, et il attendait d'être manger !

Elle prit un couteau et en coupa un morceau qu'elle se servit dans une petite assiette.

La nuit tomba rapidement, sur la ville Londonienne, James accompagné des Maraudeurs allèrent chercher Lily. Ils entrèrent sans frapper comme leur avait dit Caroline et allèrent directement dans le salon. L'image de Lily recroquevillée dans le canapé tenant fermement le pull de sa mère serra le cœur de James qui alla immédiatement à coté d'elle et la prit dans ses bras. La jeune femme se laissa faire et les Maraudeurs en firent autant.

- Tu vas mieux ? Demanda Sirius

- Pas vraiment ! Répondit Lily

- Sache une chose Lily, ceux que nous aimons ne nous quitte jamais ! On peut toujours les retrouver !

- Où ?

- Ici ! Dit Sirius en désignant l'emplacement du cœur

Elle lui sourit reconnaissante et se plongea encore dans l'étreinte de James. Remus lui prit la main et la caressa doucement et Peter en fit de même avec l'autre main.

- Tu as mangé ? Demanda le lycanthrope

- Une part de gâteau !

- Tu veux quelque chose en particulier ?

- Ma sœur mais je suis certaine qu'elle a besoin du réconfort de mon beau-frère ! Alors je la laisse tranquille !

- On devrai rentrer, tu va avoir une longue journée demain ! Conseilla Peter

- Euh si ça ne vous dérange pas je préfère reste ici jusqu'à qu'on retourne à Poudlard !

Les Maraudeurs se regardèrent en étudiant cette éventualité mais firent un oui de la tête et James répondit.

- Je reste avec toi, comme ça tu ne sera pas toute seule

- D'accords !

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

L'église était remplit, des amis, de la famille, des voisins et même un entourage venaient rendre un dernier hommage à Charles et Elizabeth Evans. Deux cercueils était posés devant l'autel ou le prêtre énonçait combien la vie était précieuse. Et que nous devions en profiter au maximum.

Les amis de Lily étaient juste derrière le rang ou se se trouvaient Lily et Pétunia accompagnées de Vernon, qui serrai la main de Pétunia, et de leurs grands-parents. Les sœurs Evans étaient côté à côte écoutant d'une seule oreille les paroles du prêtre. Puis Pétunia regarda sa sœur cadette qui avait les mais liées en regardant le sol. Ainsi, elle lâcha la main de son fiancé et prit Lily par l'épaule et elle posa son menton sur sa tête. Lily répondit à cette étreinte en entourant la taille de son aînée. Les sœurs restaient enlacées ainsi jusqu'à que la cérémonie se termina et que le petit trajet jusqu'au cimetière ce fasse. Le prête bénit la tombe et les cercueils avant que ceux-ci ne soient mit en terre.

Une fois que ce fut fait, les invités allèrent chez les Evans afin d'assister au buffet, laissant les sœurs faire le commencement de leur deuil.

- Allez-y je ramènerai Pétunia et Lily ! Proposa Vernon

- Cela vous dérange si je reste avec vous ? Demanda James

Vernon fit un non de la tête et tous partirent laissant les deux jeunes hommes prêts de la voiture de Vernon en attendant que les sœurs Evans reviennent.

Pétunia prit alors la main de sa cadette et dit …

- Si tu le souhaite, je voudrait que tu ce soit toi qui m'amène à l'autel !

- Ce serai un honneur ! Dit Lily en la regardant

Elles restèrent ainsi quelques minutes avant de rejoindre les jeunes hommes à la voiture. Quand ils arrivèrent, elle prirent chacun des invités dans leurs bras et Pétunia fit un bref discourt !

- Lily et moi tenions à vous remerciez pour être la aujourd'hui ! Merci d'être venu rendre hommage à nos parents ! Certains d'entre vous nous ont prit dans leurs bras en disant que la douleur s'estompera au fil du temps ce qui arrivera ! Merci une nouvelle fois au nom de la famille Evans de votre présence !

Quelques jours après, Pétunia et Lily firent le tris dans les affaires de leurs parents, elle les avait séparer en trois cartons : ceux que Lily récupérait, ceux que Pétunia récupérait et ceux qu'elles allaient donner à une œuvre de charité ! Lily put ainsi garder la bague de fiançailles de sa mère et l'alliance de son père et inversement pour Pétunia. L'aînée des Evans garda les recettes de cuisine de sa mère et Lily la collection complète de timbres de son père. Les vêtements partiraient pour l'œuvre caritative.

- Je m'occuperai des formalités administratives et on vendra la maison quand tu rentrera de ton école bizarre !

Lily accepta la requête de son aînée et elles continuèrent leur tâche. Puis elles furent aidée par Vernon pour amener les cartons. Les Bernard gardèrent celui de Lily, Pétunia laissa le sien dans sa chambre et Vernon amena la troisième.

- Lily, dit Henriette, pour ce qui est de l'école ne te fais pas de soucis, nous nous sommes portés garant pour que tu puisse continuer tes cours et que tu puisse obtenir ton diplôme.

- Merci ! Répondit-elle

Le soir même, les sœurs Evans dînèrent en compagnie de leurs grands-parents et de leurs oncles et tantes. Pour ensuite se séparer afin que Lily puisse retourner à Poudlard le lendemain.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

- Au faîte Sirius, désolé pour cette fin de rendez-vous ! S'excusa Caroline

- Ce n'est pas ta faute ! Répondit-il

- Pour rattraper le coup, cette fois-ci c'est moi qui t'invite !

- Ne te sens pas obligé !

- Si car je pense que j'aurai l'impression de tout faire de travers alors si je peux réparer déjà ça, je serai beaucoup mieux !

- Bon d'accord !

- Samedi prochain ? Même heure, même endroit ?

- Pas de soucis. Sourit-il. Et on continue les cours de français !

Caroline afficha un sourire ce qui amena un peu de chaleur dans le compartiment ou se trouvait les jeunes sorciers qui retournaient à Pourdlard. Puis elle alla rejoindre Lily qui s'était endormit dans le compartiment voisin, la tête sur les genoux de Marlène.

- Ça fait longtemps qu'elle dort ? Demanda-t-elle en chuchotant

- Depuis notre départ ! Répondit-elle sur le même ton

- On la laisse dormir jusqu'à qu'on arrive, elle en a besoin et le retour à Poudlard va encore plus la fatiguer puisque tous le monde voudra la prendre dans leurs bras.

Le trajet se fit ainsi, chacun se relayaient afin de veiller sur Lily qui dormait toujours à point fermé.

Quand ils passèrent les grilles du parc de Poudlard, ils allèrent directement dans la salle commune tandis que Caroline et Remus allèrent prévenir le professeur McGonagall de leur retour.

- Comment va-t-elle ?

- Le contre coup est passé mais elle est fatiguée. Donc je préfère vous prévenir professeur, elle risque d'être ailleurs durant un temps … mais n'hésitez pas à la rappelez à l'ordre sinon elle partira vraiment en vrille ! Répondit Caroline

- Bien, vous reprendrez tous les cours dés demain ! Vos absences sont justifiées auprès du professeur Dumbledore ! Informa le professeur de métamorphose

- Merci, bonne fin de journée professeur ! Salua Remus

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Plusieurs semaines passèrent et Lily commençait à reprendre du poil de la bête en suivant les cours normalement suite aux efforts de ses amis qui faisaient tous pour qu'elle remonte la pente. Par moments, elle laissa échapper quelques larmes le soir dans son lit en silence mais aucunes des filles ne fit un commentaire.

Le second rendez-vous de Caroline et Sirius s'était bien passée et la jeune sorcière retrouva de sa joie de vivre auprès de Sirius qui faisait des blagues ou qu'il écorchait un mot en français.

Ils firent tout de même une petite fête pour l'anniversaire de Lily car elle passait à la majorité sorcière. Ce fut une fête dans le dortoir des filles avec Franck et les Maraudeurs qui avait préparés un petit gâteau et qui lui ont offert un album ou il y avait plusieurs photos. Ce cadeaux l'avait fait sourire pour la première fois depuis de longues semaines ravivant le cœur de ses amis. Et par la même occasion il fêtèrent l'anniversaire de Caroline qui se déroulait le lendemain.

En ce moment même Caroline était dans la bibliothèque à regarder le livre qu'elle avait emprunter sur les loup garou. Et étudiait tous les cas possible de lycanthropie qui existait. Elle prit de quoi prendre des notes pour découvrir qui était ce loup garou.

- Qui que tu sois « loup » je découvrirai ton identité !

Elle commença alors ses précieuses recherches.

Dans un autre coté du château, Alice et Franck passait leur temps libre avec les amis de ce dernier dans la cour.

- Bon alors comment va Evans ?

- Secouée, mais elle tient bon ! Répondit Alice

- Comment c'était d'aller dans un monde ou la magie n'existe pas ?

- Dure car on devait faire attention à ce qu'on disait en présence des moldu, et puis ils sont commencer comment eux ils voyait la magie à travers des magiciens qui font apparaître des lapins dans leurs chapeaux …, répondit Franck

- Je trouve cela dérangeant quand j'y repense ! Dit Alice

- On est deux alors !

Du coté des Maraudeurs, ceux-ci étaient proche de la salle commune des Serpesntard car ils leurs avaient préparées un surprise pour cette nouvelle année. Ils attendirent patiemment cachés afin de profiter pleinement de ce spectacle mais quand ils virent que le professeur Slughorn, directeur de Serpentard, se diriger vers la salle commune de sa maison, ils surent qu'ils allaient bientôt passer un sale quart d'heure.

- Euh … les gars, on devrait annulé le sort ? Demanda Queudver

- Et ne pas profiter que ce vieux fou se fasse ridiculiser ? Tu veux rire ? Il ne m'aime pas alors ce sera une petit vengeance personnel ! Dit Cornedrue

- Je croyais qu'il était remonté dans ton estime quand il t'as félicité au bal de Noël ! Ajouta Patmol

- C'est vrais … mais cette vengeance sera pour ces six dernières années ! Répondit le brun à lunettes

- Par Merlin tu es impossible ! Dit Lunard

- Oui je sais on me le dit souvent ces derniers temps !

Ils tournèrent à nouveau leurs regards vers le maître de potion qui s'apprêtait à aller voir les élèves de sa maison. Il donna le mot de passe et quand il eut passer un pied il reçut une succession de feux d'artifice aux couleurs de la maison Gryffondor puis d'un gros pétard qui dévoila une énorme tête de lion qui, au moment de rugir, lança plusieurs étincelles qui virevoltaient partout. Puis c'est à la fin du rugissement que le lion sourit et s'approcha du professeur qui recula jusqu'à être bloqué contre le mur. Le professeur de potion écarquilla les yeux quand il fit le lion ouvrir sa grande gueule, pensant qu'il allait le manger, alors que en réalité l'animal en feux d'artifice disparut suite à un éternuement.

Les Maraudeurs avaient éclatés de rire se faisant entendre par le maître de potion qui tourna la tête vers eux et cria …

- POTTER, BLACK, LUPIN, PETTIGREW !

Lily était seule et se baladait à travers les couloirs du château. Elle pensait à beaucoup de chose mais se remémorait les raisons de la nouvelle réglementation. Lors de la réunion des préfets et du préfet-en-chef, elle s'était souvenu que le professeur Dumbledore avait reçut la visite d'un sorcier philosophe d'après Jacob et Severus. Elle avait chercher dans tous les livre philosophique magique mais aucun énonçait un sorcier. Alors, elle décida d'employer les grands moyens et d'aller à la réserve au moment ou tous le château était calme.

L'accès à la réserve était interdite pour les élèves, seuls les professeurs pouvaient s'y rendre et encore cela était difficile. Quand elle arriva devant la porte, elle regarda les alentours afin de voir si elle était bien seule et sortit sa baguette.

- Alohomora !

Elle entendit la serrure s'ouvrir et pénétra dans la réservé qui émanait aucune lumière à cette heure de la journée. Elle empoigna donc à nouveau sa baguette.

- Lumos !

Une faible lumière apparut de sa baguette et Lily chercha donc le couloir de livre parlant des sorciers philosophes. Quand elle trouva elle entreprit de voir les livre qui présentaient les différents philosophe magique mais un attira son attention car le nom lui disait quelque chose.

- Nicolas Flamel ? Dit-elle en chuchotant

Elle prit le livre et ouvrit à n'importe quelle page mais il commença à trembler et ainsi un visage humain criant à la mort sortait des pages. La jeune sorcière sursauta fit tomber les livre qu'elle avait prit et referma le livre et le reposa mais des bruits de pas se firent entendre et elle tenta de se cacher. Mais étant maladroite, elle trébucha contre la pile de livre à terre et fut face avec Argus Rusard.

- Par Merlin, nous avons des ennuis ! Dit-il en soulevant la lampe et souriant

Le soir arriva très vite et tous les élèves allèrent dans leurs salle commune excepté ceux qui allaient être en retenu.

- Je me demande ce qu'ils vont nous faire faire ce soir ! Dit Sirius en se balançant sur sa chaise. On a déjà nettoyé les classes, classer tous les livres de la bibliothèque et même décrassé la classe de potion !

- On verra bien et puis on est les Maraudeur aucune épreuve ne nous fait peur ! Dit James. Et puis … Evans ?

Les trois Maraudeurs tournèrent leurs têtes vers la nouvelle venue et la regardèrent les yeux ronds.

- Qu'est-ce que tu fais là ? Demanda Remus

- Hum …, fit-elle en haussant les épaules

- Tu te retrouve en retenue toi aussi ? Qu'est-ce que tu as bien pu faire ? Demanda James hilare

- J'ai pénétrée dans la réserve sans aucune autorisation ! Dit-elle rouge de honte

Les trois jeunes sorciers esquissèrent un sourire avant qu'ils ne soient tous les cinq rejoint par le concierge. Les cinq sorciers le suivirent jusqu'à la maison d'Hagrid.

- Dans le temps pour les punitions on faisait prendre les élèves par les bras dans les cachots ! Ça me manque de ne plus entendre les hurlements de plaintes !

- C'est barbare ! Dit Lily outrée

- Mais au moins les élèves étaient moins insolents ! Dit le concierge en les regardant

Ils arrivèrent devant la maison du garde chasse qui en sortie par la même occasion. Il regarda les cinq étudiants étonné.

- Je vous amène de la mauvaise graine !

- Je n'ai pas été prévenu de cette surveillance de retenu !

- Cela s'est décider à la dernière minute. Ils vont vous aider à effectuer vos recherches dans la forêt interdite !

Un frisson parcourut les sorciers, savoir qu'ils allaient passer une partie de la nuit dans la forêt interdite ne les enchantaient guère.

- La forêts ? Mais nous n'avons pas le droit d'y aller ! S'opposa Peter. Il y a des créature étranges !

- Il y a bien plus que des créatures étranges crois moi, alors à vous de rester vigilants !

Ils entendirent au loin le cris d'un hiboux ce qui accentua le frisson.

- Bonne nuit ! Dit Rusard en retournant au château

- Bon allons-y ! Dit Hagrid

Tous les six entrèrent dans le forêt interdite, les Maraudeurs étant habitués de s'y aventurer lors des pleines lunes cela ne les dérangeaient pas même si Peter tremblait de tous ses membres.

- Hagrid, quelles sont ces recherches que nous devons faire ? Demanda Sirius

- Voir si les centaures ont bien le nécessaire pour vivre. Mais quand nous seront à proximité de leur camp, je vous demanderai de ne pas trop vous approcher. Puis nous iront voir les licornes et leurs apporter les soins dont elles ont besoins. Vous m'aiderez surtout pour cette tâches ! Répondit le garde chasse

Ils s'enfoncèrent encore plus dans la forêts ce qui mit Lily mal à l'aise de trouver dans un endroit comme celui-ci. Elle se demanda ce qu'elle avait bien pu penser en allant dans la réserve sachant qu'elle pourrait se faire attraper et envoyée en retenue. Ce qui ne lui ressemble pas … elle est préfète de la maison Gryffondor et en sept ans, elle n'avait jamais transgressée le règlement. Savoir qu'elle allait dans un chemin beaucoup moins plaisant elle décida de se ressaisir et de ne plus refaire ce genre de chose.

Le petit groupe arriva devant le camp, Hagrid leur demanda de rester là ou ils étaient alors qu'il s'avançait seul dans le camp ou les centaures le saluèrent silencieusement vu qu'ils avaient l'habitude de le voir venir une fois par semaine. Le garde chasse fit ce qu'il avait à faire au plus vite afin de ne pas laisser ses compagnons tous seuls trop longtemps au vu des dangers qu'il y avait dans cette forêt.

Quand ils revinrent, ils prirent le sens inverse du camp. Ils traversèrent une petite prairie, seul endroit de la forêt qui était sûr, puis ils passèrent une cascade et ils virent devant eux un troupeau de licornes tout aussi magnifique les unes que les autres.

- Bien, je m'occupe de leur apporter des soins, Peter tu va venir m'aider, Remus et Sirius vous allez leur apporter de l'eau et enfin James et Lily vous allez prendre ces sacs et leurs mettre dans cette immense gamelle qui est à votre droite. Ordonna gentiment Hagrid

Chacun allèrent s'exécuter pour leur tâche afin de rentrer au plus vite au château et de rejoindre leur lit.

- Quel sadique ce cracmol ! Dit James en soulevant deux sacs sur son épaule

- Qui ? Demanda Lily en prenant un sac dans ses bras

- Rusard !

- « Rusard » ?

- Tu sais pas que Rusard est un cracmol ?

- Non, je ne le savais pas !

Ils terminèrent leurs heures de retenue quand tous le camp de licorne fut rassasier, Hagrid les ramena au château ou les cinq Gryffondor allèrent directement dans la salle commune afin de se coucher.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Les élèves de septième année prirent chacun place sur une table sortant uniquement leur plume et encrier. Ils placèrent leurs sacs devant l'estrade et s'installèrent en attendant le sujet d'examen blanc de la matières botanique.

Les sujets et parchemins nécessaires arrivèrent par sortilège de lévitations et quand le professeur Dumbledore donna le signale, les septièmes années commençait leur examens qui allait durer pendant deux heures.

L'encre ne cessait de noircir les bout de parchemins, le bruit des plumes glissantes, ne dérangeait aucunement les élèves et la concentration était d'or en ce moment.

Le directeur comptais surveiller lui même tous les examens de chacun de ses élèves, il se remémora d'un seul coup le peu d'intérêt qu'il donnait aux examens du temps ou il était lui même à leur place il y a plusieurs décennie que ça. Il se souvenait que ses professeurs de l'époque s'arrachaient les cheveux quand il était en classe et qu'il faisait le saltimbanque. Il afficha un léger sourire afin de ne pas déconcentrer un des élèves qui réfléchissait. Il repensait à ses nombreuses allé dans le bureau du directeur qui est aujourd'hui le sien ! Jamais il n'aurai pensé qu'il deviendrai professeur de métamorphose dans un premier temps et encore moins directeur de Poudlard ! Si quelqu'un lui aurait prédit son avenir qu'il est entrain de vivre, sûrement le jeune sorcier qu'il fut aurait éclater de rire en jurant que jamais il deviendrai ce qu'il détestait par dessus tous.

Il fut rejoint par le professeur McGonagall qui apporta d'autres parchemins en cas si des élèves en auraient besoin.

Lily, Alice et Marlène étaient en plein dans ses parchemins qu'elle ne virent aucunement le temps passé, Caroline quant à elle termina son examen dix minutes avant la fin, Franck relisait ses parchemins en cas de fautes ou bien si il n'avait pas oublié quelque chose, Remus entamait son quatrième rouleaux de parchemins et se dépêcha de noter ce qu'il avait en tête avant de relire, Sirius et James avait terminer depuis vingt minutes et se massaient la nuque vu qu'ils étaient penchés et Peter paniquait car il n'avait pas su gérer le temps entre comprendre le sujet et trouver les réponses afin de les structurer.

Quand le professeur Dumbledore leva sa baguette pour arrêter la pendule géante derrière lui, il vit toutes les têtes de ses élèves certains étaient plus que satisfaisant d'autres pensaient qu'ils auraient plus faire mieux et enfin ceux qui étaient malheureux car ils n'avaient pas soit finit à temps soit ils pensaient l'avoir raté !

Il les libéra et demanda de revenir pour le prochain examens, celui de potions, dans l'après midi. Ainsi les étudiants allèrent s'aérer la tête avant de replonger dans des révisions de dernière minutes.

C'est ainsi que continua ce fameux mois de février.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

- Bonjour à tous ! Alors nous allons reprendre les différentes combines que nous auront à utiliser contre le match que nous auront à affronter contre Poufsouffle ! N'oubliez pas qu'ils sont rusés et qu'il sont rapide. Bien, prenez vos postes ! Ordonna James à son équipe

Chaque membre de l'équipe se placèrent et entamèrent leur entraînement afin de se préparer au match qu'ils joueront contre les Poufsouffles. Avec Marlène, James avait concocté une nouvelle stratégie de marqué plus de point possible tout en protégeant les autres joueurs des cognards. Ainsi, tous les poursuiveurs se passèrent le souaffle en temps de 5 secondes et les gardiens effectuait des acrobaties pour arrivé plus vite au but destiné à être marqué. Les batteurs eux suivaient les poursuiveurs à une distance équitable afin qu'ils ne les frappent pas avec leur battes si un cognard, lâcher exceptionnellement, viennent frapper les joueurs et enfin le poursuiveur essaya de stabilisé sa vue pour mieux voir le vif d'or et allé au plus vite avec le balais sans prendre la trace de cette balle en or.

Dans les tribunes deux des Maraudeurs étaient présent, Sirius commentait l'entraînement comme le faisait le commentateur lors d'un match et Remus prit des notes sur les points fort et les points faibles de l'équipe de sa maison.

- Eh bien si ils restent comme ça durant le match, il y a de bonne chance qu'on aille en finale ! S'exclama Sirius sans quitter l'entraînement des yeux

- A condition qu'ils sachent qu'ils doivent suivre ce plan, car c'est tout nouveau et ils n'ont pas encore l'habitude ! Renchérit Remus

- Je ne me fais pas du soucis la dessus, Marlène et James sauront les rappeler à l'ordre

Ils continuèrent d'assister à l'entraînement jusqu'à la fin avant de pouvoir rejoindre Peter en cours de DCFM.

Lily arriva avec Caroline en cours et se placèrent jusqu'à que le professeur arrive, ce qui fut le cas cinq minutes plus tard.

- Aujourd'hui nous allons nous consacrer ces deux heures à pratiquer tous les sorts de défense qui sont à votre connaissance. Pour commencer nous allons voir les Patronus qui vont et j'espère représenter une forme vital, généralement ça prends une forme animal. Et votre patronus peut bien évidemment définir bien plus que vous pouvez l'imaginez ! Pour évoquer un patronus quelque peut-il me dire quel est le sort ?

Plusieurs bras se levèrent et ce fut Franck qui répondit.

- Expecto Patronum

- Et comment doit-on l'effectuer monsieur londubat ?

- Pointer la baguette vers un ou plusieurs détraqueurs et prononcer l'incantation bien fort et distinctement !

- Parfait ! Durant vos ASPICs concernant ma matière, vous aurez une heure de pratique et une heure de réflexion. Concernant la pratique vous devrez tirer au sort et se sera un sort que vous auriez vu tout au long de ces années !

- « Ces années » monsieur ? Demanda Lily. Vous voulez dire qu'il va falloir qu'on révise nos cours de nos années précédentes ?

- Exactement !

Un bruit de désapprobation se fit entendre dans toutes la classe de la part des maisons Serpentard et Gryffondor. Mais le professeur les fit taire en les menaçant de les envoyer en retenu.

- Puisque le calme est revenu veuillez je vous prit poser vos sacs et affaires au fond de la classe et faites disparaître chaises et tables. Ordonna le professeur

Il préparait un épouvantard qui aurai la forme d'un détraqueur durant la séance. Chacun puisaient dans ses esprit pour trouver le souvenirs le plus heureux et le laisse approprier l'esprit tout entier.

Ce fut durant cette heure-ci que chaque étudiants voyaient les patronus de leurs camarades. Pour les Maraudeurs, ceux-ci savaient à peut près leurs patronus puisqu'ils avaient puisé dans leurs fond intérieur. C'est donc ainsi que tous le monde vit que le patronus de Sirius était un chien, celui de Peter un rat, celui de James un cerf. Ce qui étonna beaucoup Lily en reconnaissant la stature du cerf qui l'avait sauvée quelques mois auparavant et qui avait hanté ses nuits à causes de ses yeux ce qui remit la jeune sorcière mal à l'aise. Et enfin à la plus surprise de tous, le patronus de Remus fut un loup ce qui intrigua Caroline et ses recherches sur la véritable identité du loup garou.

Car comme venait de le professeur, « Et votre patronus peut bien évidemment définir bien plus que vous pouvez l'imaginez ! », cela semblait cohérent maintenant dans la tête de la jeune femme. Elle regarda Remus du coin de l'œil et décidé qu'elle aurait un jour le courage de lui poser des questions sur ses connaissance en cette matière, elle n'était pas à Gryffondor pour rien !

Puis l'ensemble de la classe découvrit le patronus de Marlène qui est une colombe, celui d'Alice qui est un lapin, celui de Franck un lièvre, ce qui amena beaucoup de sifflement de la part de ses amis, celui de Caroline un lion, dont elle était fière d'avoir l'emblème de sa maison en patronus, celui de Lily qui se révéla être une biche.

Tous y passèrent et quand fut le tour de Rogue, ce fut la stupéfaction, un patronus n'était jamais le même pour une personne mis à part si il y avait des liens de famille. Mais Lily et Rogue n'en avait aucun et pourtant ils avaient le même patronus.

Une fois terminée, ils passèrent donc au sort de combat comme « stupéfixe », « expelliarmus » ou encore « reducto » et bien évidemment les contre sort qui pouvaient protéger.

La suite de la journée continua avec le cours aux Soins des Créatures Magiques et Métamorphose. Pour ensuite passé au week-end qui était tant attendu.

- Rémus ! Cria Caroline

- Oui ? Demanda l'interpellé

- Dis-moi est-ce que tu aurais quelques minutes à m'accorder ? J'avoue avoir eu du mal sur un cours de DCFM que nous avions eu en troisième année et comme tu as une bonne mémoire, je pense que tu pourra m'aider ! Expliqua-t-elle

- Bien sûr, le cours porte sur quoi ?

- Les Loup-Garou !

A l'entente du fameux cours qu'ils avaient eu troisième année, Remus sentit son cœur rater un battement mais ne fit rien paraître. Il tente de mettre de l'ordre dans sa tête quand il s'entendit dire …

- Demain matin à la bibliothèque ?

- Pas de problème !

Du coté de Lily, celle-ci alla vers James qui rigolais aux blagues de son meilleur ami afin de savoir qu'elle était la bonne stratégie d'avoir une nouvelle fille à son bras !

- Imagine, je me ramène avec un truck romantique !

- Toi « romantique » ? Laisse moi rire Patmol ! Tu es tout sauf romantique !

- Tu peux parler toi et tes maladresses pour conquérir le cœur d'une certaine sorcière !

- Potter ?

- Oui Lily jolie ?

- De une stop ce surnom !

- Tu préfère Lilynette ? Demanda Sirius

- Ni l'un ni l'autre Black ! Répondit-elle. De deux, dis moi est-ce que ça te dérange si on avance le cours de potion à ce soir avant d'aller dîner ? Car demain j'ai envie de faire les fiches de nos six dernières années en DCFM, et cela risque de me prendre la journée !

- Non du tout !

- Alors allons-y !

- Amusez-vous bien ! Lança Sirius

Ce dernier alla rejoindre Peter dans la salle commune qui était assis devant la chemin devant un bon livre. Patmol prit place à ses côtés en s'installant bruyamment.

- Où sont Lunard et Cornedrue ? Demanda Queudver

- Cornedrue est avec Lily car ils ont avancer l'aide au potions et Lunard aucune idée, je pense qu'il soit être à l'infirmerie car n'oublie pas que demain c'est … la pleine lune ! Dit-il en chuchotant

- C'est vrais et pour demain, je pense que je vais pas pouvoir venir avec vous !

- Pourquoi ?

- Car j'ai déjà rater la moitie de mes ASPICs blancs en ayant tout juste la moyenne et je souhaite vivement avoir « effort exceptionnel » à la fin de l'année !

- Tu sais on peut toujours venir t'aider à réviser Queudver !

- C'est gentil mais je vous signale que vous allez plus me déranger qu'autre chose et pour que je révise j'ai besoin de calme et de concentration et avec vous je ne l'aurez pas … enfin je veux dire que je ne resterai pas concentré longtemps !

- A ta guise mais tu sais, tu manque beaucoup à nos réunions dans la salle sur demande !

- Je préfère me concentrer sur mes études vu que la fin approche !

- Peter tu n'as pas cautionné les examens blanc d'accords mais ils ne comptent pas, ne te mets pas de pression tout d'un coup c'est mauvais ! S'inquiéta Sirius. C'est pour ça que tu devrais venir au moins une après midi avec nous !

- J'ai dis non Sirius ! Dit Peter en haussant le ton

Le jeune sorcier laissa son ami perplexe d'avoir entendu Peter hausser le ton ainsi alors qu'il s'agissait du plus craintif de tous. Il le regarda regagner leur dortoir et compta en toucher deux mots à Remus et James sur cet éloignement depuis le début de l'année de la part de leur ami.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Le matin arriva et le jeune Lycanthrope commençait à ressentir les effets d'une prochaine pleine lune. Il avait le corps tout engourdit et quelques douleurs était présente dans sa tête. Il s'asseye sur son lit et se massa les tempes histoire de faire partir les migraines. Il se leva en faisant en sorte de ne pas réveiller ses amis qui dormaient à point fermé.

- Lunard ? Qu'est-ce que tu fais de bout si tôt ? Demanda James endormit

- Caroline veut que je l'aide à comprendre une leçon ! Répondit-il en chuchotant

- Tu devrais te reposer, cette nuit va être longue !

- Pourquoi ? Demanda Remus intrigué

- Tu as oublié que ce soir c'est la pleine lune ?

En effet, Remus l'avait totalement oubliée, il avait maintenant une explication concernant ses migraines et ses courbatures et son humeur risque d'en prendre un coup également … pourtant il allait aider sa camarade sur une leçon concernant sa condition ce qui le fit tressaillir. Il tenta de garder son sang froids tout en s'habillant et d'aller la rejoindre à la bibliothèque. Il la trouva dans un coin insolé et ils commencèrent. Le jeune lycanthrope était mal à l'aise comme à chaque foi qu'il parlait d'une léçon qui dont il était un des sujets

- Tu devrais faire professeur, tu as les bonnes méthodes pour l'enseignement ! Conseilla-t-elle

- Tu n'es pas la première à me le dire, mais je ne sais pas si ça me conviendrai !

- Pourquoi ?

Remus la regarda attentivement et y décela une lueur étrange comme si elle était en piste de trouver quelque chose … comme une quête.

- Je peux savoir pourquoi c'est à moi que tu as demander de l'aide pour cette leçon ?

- Ben des Maraudeurs tu es le plus sérieux en cours et …

- « Et » ?

- Je sais mais je me sentais plus en confiance si c'était toi ! Répondit-elle à la va-vite

- De quoi tu m'accuse exactement ?

- Mais de rien ! Dit-elle d'un air coupable. Que vas-tu imaginer ?

- Je suis sérieux Caroline ! Qu'as-tu dans ta petite tête en ce moment ?

- Remus, il y a rien vraiment !

- Nous sommes seuls dans la bibliothèque et je ne te laisserai pas partir tant que tu ne m'aura rien dis !

Caroline sentit qu'elle était cernée, jamais elle aurait pensée que Remus serai si insistant … mais quand elle y réfléchit, il avait toujours été mal à l'aise durant les cours sur les loups garous et encore plus quand ces derniers étaient sous leur forme animal. Et c'était le même cas quand Remus lui expliquait. Voyant qu'il n'allait vraiment pas lâcher l'affaire elle décida de tous lui dire.

- D'accord, il y a quelques moi Lily et moi sommes sortit du château un soir de pleine lune car je pensais avoir entendu un bruit bizarre. Quand nous étions dehors et que nous avons rien vu, nous avons décider de retourner dans la salle commune mais nous avons été attaqué par un loup-garou. Et depuis je ce jour sur un coup de tête, je me pose tout le temps la question de connaître l'identité de ce loup. Puis vint le cours de rappel sur les patronus et la phrase du prof disant « Et votre patronus peut bien évidemment définir bien plus que vous pouvez l'imaginez ! », et c'est en te regardant que j'ai pensé à cette hypothèse … mais je peux me tromper ! Bon dans mon hypothèse j'ai les preuves comme tes absences au moins une fois par mois, ta miné fatiguée ou étirée et parfois tu es d'humeur volcanique ! Expliqua-t-elle

Ainsi donc Remus pensa que sur un simple coup de tête, Caroline avait trouvé le plus grand secret des Maraudeurs. Elle était la première et il n'avait rien vu … ils était tous obnubilé par la peur que Lily découvre tous qu'ils avaient oubliés que Caroline était également présente cette nuit là.

Cherchant rapidement ce qu'il devait faire car il hésitait entre lui dire la vérité ou alors lui faire sortir cette idée de la tête. Mais quand il regarda la jeune sorcière, il savait qu'elle serai difficile à convaincre. Il baissa donc sa garde et regarda autour de lui afin de voir si la bibliothèque était toujours vide.

- Je vais te dire quelques chose mais il faut que tu me promette que tu ne dirai rien à personne … pas même à Lily !

- Promit !

Il prit un grande inspiration et son courage gryffondorien à deux mains.

- Quand j'ai eu l'âge de cinq ans, un loup garou nommé Greyback s'est attaqué à moi afin de se venger car mon père lui avait fait du tords dans le temps. J'étais sans défense et apeuré mes parents on tout fait afin de me sortir de là et de protéger ma petite sœur qui était encore petite, mais quand ils ont enfin réussi à me sortir de son emprise, il m'avait déjà mordu … depuis je suis … sensible aux pleines lunes

- Tu veux dire que …

Remus lui confirma d'un signe de tête et laissa Caroline encaisser la nouvelle en faisant bien le liens de ces absences durant sept ans, le loup garou qu'elle avait rencontré à la rentrée et son patronus.

- Écoute je comprendrai si tu souhaite que je m'approche pas de toi mais sache que …

- Tu n'as d'excuse à fournir car tu es … ce que tu es contre ton choix ! Et puis ça va dépendre de ma dernière question !

- Laquelle ?

- C'est ça le secret des Maraudeurs ? Sourit-elle en chuchotant

- Oui. Répondit-il sur le même ton

- Eh bien, je pensais que c'était plus grave que ça comme par exemple que vous avez cambrioler la banque de Gringrott's ! Et puis ce n'est pas parce que durant une nuit tu n'es plus maître de toi même que je vais cesser de t'adresser la parole ! Je te connais et je sais que tu ne fera jamais de mal à qui que ce soit. Et sois sans crainte je garderai ce fameux secret, personne n'en saura rien .. pas même Lily ! Dit Caroline en lui prenant la main

Le lycanthrope la prit dans ses bras pour la remercier et sa rassure de savoir qu'il avait une nouvelle personne, autres que les Maraudeurs, avec qui il pourra parler. Même si il avait dit le plus gros, il se félicita lui-même de ne pas avoir avoué la condition d'animagi de ses amis … ce qui constituait également les Maraudeurs et leurs secrets. Et comme ils devaient se retrouvé entre garçons, il leur dirai que la jeune sorcier est au courant.

Durant l'après midi, Sirius avait observé Peter en tentant de comprendre son changement de comportement si soudain mais rien ne semblait avoir changé … Peter restait Peter. Il décida néanmoins d'aller rejoindre ses amis dans la salle sur demande.

- Les gars, il faut que l'on parle ! Dit Patmol en s'avançant vers eux

- Toi aussi ? Je suis le seul à être sans nouvelle ? Et où est Queudver ? Demanda Cornedrue

- Il ne viendra pas, par ailleurs …

- Attends Patmol, je voudrais commencer car je préfère avoir le savon maintenant qu'après ! Dit Lunard

- Vas-y

- Voilà bon ce matin j'étais avec Caroline car elle voulait que je lui explique la leçon sur les loups garous que nous avons les années précédentes ! Et il s'avèrent que durant la première pleine lune nous avons oubliés qu'elle était là avec Lily

- Elle n'a pas montré le moindre intérêt, alors que Evans …

- Eh bien détrompe toi Patmol, elle voulait connaître l'identité de ce loup qui les a attaqué mais avec ce qu'il s'est passé avec Lily elle n'a pas eu le temps de commencer !

- Commencer quoi ?

- De recherches sur le loups garou que je suis ! Et comme elle était trop proche de la vérité, je lui ai révéler la nature de ma condition ! Termina Lunard

- Tu as quoi ? S'écrièrent Cornedrue et Patmol

- Du calme, elle sait uniquement que moi pas pour vous !

- Et alors ? Demanda Sirius

- Elle m'a promit de ne rien dire !

- Eh bien, elle l'aura finalement découvert notre secret ! A croire qu'elle a raison, les secrets sont fait pour être découvert ! Grimaça Cornedrue

Ils soupirèrent d'un seul souffle et se mirent dans le crâne qu'une personne supplémentaires est au courant pour Remus. Mais Sirius ne se laissa pas partir trop loin en ayant le sujet Peter qui revint en mémoire.

- Dites moi, comment vous trouvez Peter ces temps-ci ?

- Difficile à dire, on ne voit plus trop à part au dîner ou alors dans le dortoir. Il est beaucoup à la bibliothèque en ce moment. Répondit Lunard

- Justement, il est distant ça fait longtemps qu'il ne manigance plus des blagues avec nous où qu'il assiste à nos fameuses petite réunions de Maraudeur et surtout j'ai l'impression qu'il le fait exprès ! Expliqua Patmol

Cornedrue et Lunard regardèrent Patmol avec de grands yeux rond avec de se regarder et d'éclater de rire alors que ce dernier les regardaient sérieusement. Voyant le visage de leur ami très sérieux, les deux Maraudeurs tentèrent de se calmer.

- Patmol, Queudver est juste sur les nerfs car les examens de fin d'années approchent et il souhaite avoir de bon résultats pour que sa mère soit fière de lui. Mais il ne faut pas oublier la règle la plus fondamentale des Maraudeurs : Maraudeur un jour, Maraudeur toujours ! Rien ne nous séparera tous les quatre. Dit Cornedrue en posant sa main sur l'épaule de son meilleur ami

- Si tu le dis James !

La nuit arriva, quand la lune fut à son zénith, Lunard suivit de Patmol et Cornedrue sortirent de la Cabane Hurlante sans savoir que tard dans la soirée, ils furent suivit d'un autre étudiant et qui avait épié leur transformation et qui retournait au château un sourire narquois sur le visage. Quand il arriva devant les porte de Poudlard, il prit la direction pour allé à sa salle commune mais croisa Lily qui termina sa ronde de préfète.

A chaque fois qu'il la voyait, il avait le cœur qui s'emballe tellement ses yeux émeraude l'hypnotisaient. Elle le regarda sévèrement en posant ses mains sur ses hanches.

- Je peux savoir ce que tu fais là ?

- Comme toi, je fais ma rondes ! Répondit-il

- Autour de la tour de Gryffondor ? Il n'y en a pas besoin, va rejoindre ta tour les rondes sont terminées !

Elle partit en lui jetant un dernier regard et le Serpentard rejoignit sa tour en se promettant d'aller voir le professeur Dumbledore le plus rapidement possible afin de dénoncer ceux qui ne cessaient de l'embêter !

Dans la tour de Gryffondor, Lily sortit de la salle d'eau en pyjama prête à se coucher et prit un livre pour ce détendre. Puis elle se leva aussitôt ce qui fit sursauté Caroline qui regardait dehors.

- Tout va bien ?

- Oui oui, c'est samedi soir et on n'entends pas les Maraudeurs … ils sont calme ! Dit-elle douteuse

- Ils doivent sûrement être entrain de préparer une nouvelle blagues !

- Sûrement, mais ça ne me dit rien qui vaille !

- T'en fais pas, je pense que demain, on va entendre qu'eux à travers le château ! Sourit Caroline

- Génial ! Dit Lily avec un pointe d'ironie

La jeune rousse se replongea dans son livre tandis que Caroline regarda à nouveau par la fenêtre et se demanda si cette nuit se passera bien pour Remus dans la cabane hurlante. Et elle invoqua Merlin de veiller sur lui.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Le professeur Dumbledore arriva dans son bureau, d'un coup de baguette, il alluma le feux pour réchauffer la pièces, allumer toutes les bougies et se prépara un thé avant de donner à manger à Fumseck. Il s'installa derrière son bureau afin de continuer la sélection des prochains élèves moldus que Poudlard accueillerai dés la rentrée prochaine. Il ressentit néanmoins, un pointe de nostalgie car il se remémorait que l'an prochain, il n'aurai plus les Maraudeurs pour mettre l'ambiance festive dans son école, même si il devait se montrer sévère avec eux quand ils faisaient les blagues, il pensait pas moins qu'ils étaient des brillants sorciers pour en arriver à ce stade la sans avoir un enseignement. Décidément, Peter Pettigrew, Remus Lupin et surtout Sirius Black et James Potter étaient de très grands sorciers pour leurs jeunes âges.

Il continua de sourire en se souvenant de leurs blagues quand on frappa à la porte.

- Entrez ? Dit-il en redressant ses lunettes à demi lune

- Bonjour professeur, veuillez m'excusez de vous déranger !

- Ce n'est rien Severus, que me vaut ta visite de si bon matin ?

- Je viens vous dénoncer un délit très grave fait par des élèves !

- Que ce passe-t-il ?

- Il se trouve que l'un des garçons appartenant à Gryffondor ne vous ai pas été totalement honnête concernant sa condition et ses amis ne vous ont rien dit non plus. Expliqua Severus

- De qui est-ce que tu parle ?

- De Remus Lupin et de ses amis Potter Black et Pettigrew ! Lupin est un loup Garou je l'ai vu se transformer et ses amis ont réussis à prendre forme d'un animagus !

Le directeur ne semblait pas y croire ses oreilles car même si il connaissait la condition de Remus, il ne savait pas pour les autres Maraudeurs. Il constata qu'il avait raison depuis le début, ces quatre étudiants était voués à avoir un grand avenir surtout que trois d'entre eux savaient se transformer en animagus alors qu'il est très difficile de le faire en générale. Décidément ils lui faisaient des surprises de jours en jours.

- Et il me semble que dans la règlement il stipule que dans un acte comme celui-ci ils doivent être renvoyés … tous les quatre ! Dit Severus fièrement

- C'est exacte mais avant de prendre un décision à la va vite, je vais devoir les convoquer tous les quatre et avoir leur version. Car je ne peux prendre en compte qu'un seul jugement d'un jeune sorcier de dix-sept ans. Expliqua le vieux sorcier. Merci de ton intégrité au bien de l'école de m'en avoir avertit !

- Avec plaisir !

- Tu peux retourner en classe !

- Bonne journée ! Dit l'élève de Serpentards en partant

Le directeur lui adresse un bref signe de tête et se laissa partir contre son dossier avec de réaliser que durant sept ans, il avait trois étudiants qui avait la capacité de se changer en animagus quand bon leur chante … enfin surtout pour accompagner leur ami qui était sensible à la pleine lune. Il y avait la plusieurs règles qui étaient transgressées mais allait-il vraiment les sanctionner alors qu'ils ne font rien de mal mis à part accompagner un loup garou dans la foret interdite ?

Dans les couloirs menant au cours de botanique, James avait reprit son activité favorite … taquiner Lily afin qu'elle sorte avec lui.

- Evans je te demande simplement un rendez-vous !

- Et moi Potter je te réponds que je ne suis pas intéressé

- Juste un seul ?

- Non !

- C'est dommage, tu ne sais ce que tu pers ! Je peux être un garçon très sage !

- C'est pas gagné pour le moment, mais si tu tiens à tant à vouloir te remettre en chasse demande donc à Willow, elle sera ravi !

- Willow ? Qui te dis que c'est pas déjà fait ?

- Alors quand je vous ai vu sortir de la salle sur demande c'était bien ce que je pensais ! Dit-elle en haussant le menton

- Pas du tout !

- Comme si j'allais te croire !

- Allé Evans dis oui !

- Par Merlin mais arrête ! Quand je dis non, c'est NON ! Cria-t-elle en entrant la salle de classe

- Eh bien cette fois-ci tu t'en sors sans gifle ! Ça avance entre vous ! Dit Sirius. Tu es sûr que vous sortirez ensemble en fin d'année ?

- J'en suis sûr Patmol !

- Bien si cela ne dérange pas je souhaiterai commencer mon cours, à moins que vous voulez continué cette conversation avec du thé et des gâteaux ! S'imposa le professeur de Botanique

- C'est possible de le faire ? Demanda James

- Potter à la porte ! Ordonna le professeur

- Ça faisait longtemps ! Dit James en rassemblant ses affaires

James sortit de la classe et alla dans le parc. De là, il grimpa à l'arbre et recommença à réfléchir aux moyens qu'il pourrai recourir pour faire comprendre à Lily qu'il avait vraiment envie de sortir avec elle et de faire un bon chemin avec elle … un chemin qui il espérait qui durerait toute la vie.

Il se voyait avec elle entouré de leurs enfants dans une grande maison, ils vivraient heureux, il en était persuader ! Il était près à tout pour elle, il serai capable d'apprendre les coutumes moldus si cela était nécessaire. Lui qui a toujours été fasciné par ce monde sans magie dans lequel venait un bon nombre de ses camarades dans l'école.

- James mais que fais-tu là ? Demanda une voix qu'il connaissait que trop bien

- Je me suis fais jeter de cours !

- Oh ça tombe bien, j'ai une heure de libre, ça te dis qu'on la passe ensemble ?

- Non merci Willow !

- Je suis sûr que nous pourrions reprendre la ou nous nous sommes arrêter la dernière fois !

- Willow Jessica Smith je vais te le répéter pour la dernière fois ! Je ne suis pas intéressé, il n'y a jamais eut de dernière fois et il n'y aura pas de prochaine fois ! Donc je te prierai de bien vouloir me lâcher la cape ! Et je te le demande de manière courtoise !

- Tu sais j'ai bien des charmes qui peuvent te satisfaire !

- Non merci ! Tes charmes peuvent par contre intéresser un autre Poufsouffle !

- Qui te dis que ce n'est pas déjà fait ! J'ai goûter à tous les garçons de ce château … sauf quelques Gryffondor !

- Compte pas sur moi !

- Mais enfin qu'a-t-elle de plus que moi ? Tu sais pourtant qu'elle ne te verra jamais comme un ami et encore moins comme un petit ami. Tu n'es rien à ses yeux, si il ne l'avait pas insulter toutes l'école sait que Evans et Rogue seraient ensemble à l'heure qu'il est ! Quand vas-tu enfin cesser d'être aveugle à l'égard de Lily Evans ! Qu'est-ce qu'elle de si spéciale que je n'ai pas ?

- Lily n'est pas toi et toi tu n'es pas Lily ! Répondit-il en la regardant dans les yeux

Sur ces mots, Willow, partit rejoindre ses amis, alors que James reprit le cours de ses pensées concernant la belle rousse. Il se promit qu'un jour, il mettrait son côté fougueux et intrépide pour montrer le véritable James à celle qui faisait battre son cœur.

Quand il regarda sa montre, il décida d'aller rejoindre ses camarades pour le prochain cours. Ce jour la en DCFM ils allaient apprendre à désarmer les uns les autres avec les différentes formules. Il rejoignit donc la salle de cours mais croisa le professeur McGonagall.

- Potter, comment se fait-il qu'a chaque fois que je vous croise dans les couloirs vous êtes ailleurs qu'en classe ?

- Peut-être que à chaque fois je fais en sorte de vous croiser professeur ! Vous êtes celle que je préfère parmi tous ! Ricana-t-il

- Votre espièglerie ne m'amuse aucunement Potter !

- Ah bon, je me trouve assez amusant !

- En continuant ainsi j'ai bien peur que vous n'irez nul part dans la vie !

- Eh bien j'ai seulement une réponse à vous dire !

- Laquelle ?

- Si ce nul part regorge de génie alors ma place est auprès d'eux !

Le professeur de métamorphose le regarda en hochant la tête de gauche à droite signe qu'elle était désespéré de son élève, alors qu'il partait. Mais au fond d'elle Minerva McGonagall savait qu'elle avait hâte de connaître la prochaine génération des Potter qui passerai le portail de cette école historique.

James Gideon Potter était un élève brillant sur le niveau scolaire, ça personne ne pouvait en douter … malgré ses notes en potions, dans la vie hors scolaire c'était un jeune homme exaspérant, avec un surplus d'énergie et surtout insolant quand il le souhaitait. Elle ne l'avouera jamais mais James Potter va beaucoup lui manqué dans les années à venir.

Le cours de DCFM commença et chaque élève affrontaient le binôme choisit. Marlène qui était face à Alice la regardait en lui donnant un défit du regard ce que répondit la Gryffondor en envoyant un puissant …

- Expelliarmus !

Ainsi la baguette de Marlène vola dans les airs jusqu'au fond de la salle sans qu'elle réalise la puissance émise par Alice. Elle en fut surprise alors qu'elle alla reprendre sa baguette puis elles allèrent vers les mannequin et tester un autre sort.

A l'unisson, Alice et Marlène lancèrent un parfait …

- Reducto !

Les deux mannequins s'effondrèrent et elles furent applaudit par leurs camarades.

- Bien la vous avez l'exemple parfait des puissance que vous devez émettre lors d'un combat si vous voulez désarmer un adversaire ou bien le combattre … même si le rendre en tas de poussière était excessif mesdemoiselles ! Leur réprimanda le professeur

Les jeunes sorcières se regardèrent en souriant et allèrent rejoindre le fond de la salle et regardèrent leurs camarades lancer des « stupéfix », des « reducto », ou bien des « expelliarmus ». Il y avait aussi les contre sœur d'une stupéfaction ou alors les « protego ».

- J'arrive pas à croire que la fin est proche après sept longues années ! Dit Marlène

- Je pense comme toi, après six été ou l'on s'est dit « oh non j'ai encore une année à passer à Poudlard, j'ai pas envie d'y retourner », mais en réalité je pense que ça va me manquer de ne plus prendre le Poudlard Express et revenir … Dit Alice mélancolique

- Tu compte faire quoi après ?

- Devenir Auror, j'ai déjà obtenu l'autorisation de la part du chefs de Aurors. Et toi ?

- Je ne sais pas encore, j'hésite entre devenir Auror ou bien médicomage ! En ces temps qui arrivent selon la gazette du sorcier, notre communauté aura grand besoin d'Aurors pour assurer la sécurité !

- Je suis d'accord, tu pense que cette guerre contre Tu-Sais-Qui va durer longtemps ?

- J'en sais rien … mais si nous sommes la génération qui devons combattre ce malade je n'hésiterai pas ! Pour le bien de notre communauté et aussi pour nos futurs enfants qui deviendront des sorciers à leurs tours ! Répondit Marlène

- Je suis tout à fait d'accords.

Dans un autre coté de la classe, Caroline prit un gorgée d'eau tant elle avait soif et elle eut la surprise de voir Sirius souriant à coté d'elle.

- Qu'est-ce que tu as à sourire comme ça Black ?

- Dis moi, je ne pense pas que c'est en deux leçons que je vais apprendre à parler le français correctement ! Sourit-il

- Quoi ?

- Ça te dis d'aller dans un pub dansant et qui passe de la musique sorcière mais aussi moldu ?

- De la musique moldu ? Qui par exemple ?

- Euh le seule nom que j'ai retenu c'est Elvis Preslo, Presli … Chercha-t-il le nom exacte

- Presley ? Ouh un grand chanteur américain qui fait carton dans le monde moldu je te l'accorde, mais saurai-tu danser le rock ? Dit-elle en le regard amusé

- Jamais entendu de ma vie ! Pourquoi c'est un danse endiablé ?

- Non, plutôt une danse qui demande beaucoup d'énergie ! Et tu as de la chance je sais la danser … mais si tu as besoin d'entraînement je peux t'aider !

- Pas la peine le grand Sirius Black sait danser toutes les danses !

- D'accords mais si tu as besoin je suis toujours là ou alors tu peux demander à Lily, j'ai le souvenir qu'elle danse le rock bien mieux que moi ! Dit Caroline l'air de rien

La jeune sorcière alla rejoindre ses amis laissant Sirius pensif. Puis il chercha Lily et quand il a trouva, il alla vers elle.

- Lilynette … ma petite Lilynette comment tu vas ?

- Qu'est-ce que tu veux Black ?

- Ok tu es direct alors je vais l'être avec toi ! J'ai besoin que tu me donne des cours d'une danse qui s'appelle le rock !

- Tu veux apprendre à danser le rock ? Mais depuis quand ? Et puis qui te dis que je peux t'aider ?

- Disons que je l'ai entendu quelque part !

- Ce quelque part s'appelle Caroline ! Bon pourquoi ?

- Je lui ai proposer un rendez-vous dans un pub avec de la musique d'un chanteur Elvis …

- Presley ?

- C'est ça ! Dis oui je t'en supplie !

Voyant Sirius la supplié ainsi, Lily fut amusée et imagina Sirius Black entrain d'apprendre à danser le rock et donc être sous ses ordres.

- D'accord, mais faudra faire tous ce que je dis ! Dit-elle

- Par Merlin tu es géniale Lilynette !

- Pour commencer tu arrête de m'appeler « Lilynette » !

- Ben quoi c'est mignon non ?

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

- Je suis mort ! Dit Sirius essoufflé et à terre

- Déjà ? Ça fait à peine deux heures que l'on s'entraîne ! Répondit Lily

- Comment tu fais pour tenir encore debout ?

- L'habitude je suppose, tiens bois de l'eau, il le faut ! Conseilla-t-elle en lui tendant une bouteille

- Merci, mais comment tu fais tous ça ?

- Quand j'étais petite avant que je reçoive ma lettre pour Poudlard, je faisait du rock avec mon ami William et puis …, s'interrompit-elle avec un lueur sombre dans le regard, puis avec mon père ont adorait le danser quand je revenait à la maison chaque été !

- Ça va mieux de ce coté la ?

- J'ai du mal à croire que ça fait déjà un mois et demi qu'ils sont décédés ! Mais on dit bien que le temps atténue la douleur ! Pas vrais ?

- Sûrement !

- Allé on s'y remet, alors je t'ai montré les bases avec Jailhouse Rock maintenant on va refaire ses bases avec Blue Suede Shoes ! N'oublie pas c'est toi qui mène ta partenaire et ta main ne dois pas être sur l'épaule mais sur les hanches ! Comprit ?

- Si Jamessie me voyait, il me tuerai ! Grimaça-t-il en plaçant sa main droite sur la hanche de Lily

- Allé c'est partit !

Lily mit la musique d'un coup de baguette et la voix d'Elvis Presley retentit dans la salle sur demande qui était recouverte d'un parquet en bois, et de miroirs sur les murs. Sirius fit tous ce que Lily lui avait montrée en écoutant ses recommandations et ses conseils, parfois il dansait faisant rire la jeune rousse car il s'avère que pour danser le rock, Sirius Black avait deux pieds gauche.

Quand la chanson se termina il furent applaudis, ils se retournèrent et virent Remus et James souriant.

- Eh bien Lunard, il me semble que notre Patmol souhaite réellement impressionner Caroline en voulant danser parfaitement cette danse qui saute beaucoup !

- Je suis du même avis que toi Cornedrue !

- Moquez-vous de lui mais il apprend vite ! Répondit Lily fière de Sirius et de ses progrés

- Eh Evans qui est fière de moi, c'est une grande première !

- Bon on s'entraînera la veille de ta sortie avec Caro, voir si tu n'as rien oublié !

- Pas de soucis !

- Peter n'est pas avec vous ? Demanda Lily ne voyant pas le quatrième Maraudeur

- Il révise pour les ASPICs ! Répondit Remus

- Mais c'est dans un peu plus de trois mois ! S'exclama-t-elle

- Ouais mais que veux-tu il se refuse tous plaisir jusqu'à la fin des examens !

- Pour mon anniversaire, il est possible que nous fassiez une de vos danses ? Demanda James hilare

- J'aimerai bien t'y voir toi Cornedrue

James et Sirius commencèrent à se chamailler devant Remus qui leva les yeux aux ciels et Lily qui les regardaient exaspérés.

- Par Merlin mais ce sont de vrais gamins ! Dit-elle

- Tu ne l'as pas encore remarqué ? Demanda Remus en la regardant

- Je te souhaite bonne chance avec eux !

Elle partit de la salle sur demande et Remus aussitôt ferma les yeux et demanda quelques chose qui pouvait faire taire ses deux amis. Quand il rouvrit les yeux il vit un grand arbre qui s'approchait de ses amis.

- Hey ! Crièrent Sirius et James.

- C'est bon vous avez arrêter vos chamailleries ? On dirai un vieux couple de soixante ans quand vous être comme ça ! Dit Remus hilare

- Lunard, fait en sorte que ce truck me lâche, il y a match Quidditch bientôt !

Remus fit disparaître l'arbre et aussitôt ses deux compères furent libre de leurs mouvements. Sirius demanda un coin ou il pouvait se doucher et se changer.

- Vous avez pas entraînement d'ailleurs ? Demanda Sirius

- Tu as vu le temps qu'il fait ? Le vent n'est pas bon pour gérer un balais et je refuse qu'un des joueurs de Gryffondor se blessent accidentellement ! Répondit James

- Très prévenant de ta part ! Dit Remus. Bon alors quels blagues voulez-vous faire cette foi-ci ?

- Ce sera pendant le cours de potion …, commença James

Du coté de la tour de Gryffondor, Lily arriva dans son dortoir couverte de sueur ce qui piqua le nez de ses amies.

- Oulà Lily, où es-tu allé traîner ? Tu empeste ! S'exclama Marlène en se bouchant le nez

- Je sais, je reviens de mon « entraînement » avec Sirius !

- Comment il se débrouille ? Demanda Caroline en lui donnant une serviette

- Eh bien, il mélange des pas mais tu risque d'être surprise malgré tout !

- J'ai hâte alors !

Lily partit prendre sa douche et repensa aux leçon qu'elle avait donné à son camarade. Elle doit bien avouer que plus elle apprenait à connaître Sirius, plus elle l'appréciait … parfois elle aimerait que ce soit le cas avec Potter. Mais son caractère ne cessait de la fatiguée et puis il ne cessait de la chercher et elle avait horreur que quelqu'un vienne l'embêter comme il le faisait. Mais elle lui était reconnaissante d'avoir été la pendant son bref retour durant le décès de ses parents.

Flash Back quelques mois auparavant

- Tu sais tu n'es pas obligé de rester avec moi Potter ! Dit-elle en fermant la porte

- Bien sûr que si, car j'ai pas envie que tu fasse une bêtise comme ne pas dormir alors que tu en as besoin Evans !

Lily le regarda et elle le fais signe de la suivre, ce qu'il fit sans broncher. Ils montèrent les escalier et James regarda autour de lui et vit une photo de Lily accompagner de ses parents et sa sœur.

- Ce sont eux ? Demanda-t-il arrêter devant la photo

La jeune femme alla le rejoindre et regarda la photo en souriant.

- Oui, c'est la dernière photo que l'on a prise cet été, pour une fois que Pétunia voulait faire une photo où j'étais là, nous avons saisit l'occasion car on savait qu'elle ne présenterait pas une nouvelle fois. Expliqua-t-elle

- Ta sœur et toi ressemblez beaucoup à ton père, les même yeux, la même couleur de cheveux, excepté pour ta sœur, … le même sourire !

- C'est bien connu chez les moldus, les filles ressembles à leur père et les garçons à leur mère.

- J'aurai été ravis de les rencontrer !

Elle le regarda et malgré ses yeux fatigués, elle voyait qu'il devait être inquiet pour elle maintenant qu'elle n'avait plus de famille. James tourna la tête vers elle et leurs yeux se rencontrèrent. Cet échange de regard durait plusieurs minutes avant que Lily décida de l'interrompre car elle voyait leurs deux visages se rapprocher dangereusement.

- Ici, c'est la chambre d'ami, dit-elle en montrant une porte à sa gauche, et en face c'est ma chambre, en montrant la porte de droite. Si tu as besoin n'hésite pas à fouiller, malheureusement je n'ai pas de vêtements pour toi.

- Ce n'est rien, ne t'en fais pas je ferai apparaître un pyjama avec la magie.

- Bonne nuit.

Lily partit s'enfermer dans sa chambre, alors que James alla dans celle qu'on lui avait attribué. Il fit apparaître un pyjama, se changea et se coucha en croisant les bras derrière la nuque et regarda le plafond. Jamais, il n'aurait envisagé d'entrer dans la maison d'enfance de Lily. Il pensait qu'il le ferai car elle l'aurai invitée mais ce ne fut pas le cas. Il était présent pour de mauvaises raisons et cela le mit mal à l'aise.

Vers une heure du matin, le jeune homme fut réveiller par un cris qui provenait de la chambre d'en face. Il se leva et entra dans la chambre de sa camarade, ils la voyait recroqueviller en boule sous les bras ou les tremblements se firent voir malgré la pénombre. Elle était dos à lui.

- Evans tout va bien ?

- Désoler de t'avoir réveillé, je vais bien !

- Mais bien sur tu viens de crier et tu vas bien !

Il s'allongea sur le lit de la jeune femme, collant son torse contre le dos de Lily qui frissonna au simple contact de ce corps contre le sien. Quant à James il avait rêver tant de fois de la prendre ainsi dans ses bras … mais encore une fois dans d'autres circonstances.

Sans le vouloir, ils s'endormirent ainsi jusqu'au lendemain.

Fin du flash back quelques mois auparavant

Après s'être habillée, Lily eut envie d'aller prendre l'air, malgré le temps, elle s'habilla pour l'occasion et se rendit à la tour d'Astronomie. Elle prit les chemins qui l'amenait sans pour autant être sous la pluie qui s'était calmé mais un vente encore un peu elle monta les dernière marche, elle alla vers la rambarde et regarda le paysage. Il n'y avait pas de brouillard, mais le vente lui fit voler ses cheveux long cheveux, qui avaient considérablement poussés ces derniers mois, elle leva les yeux au ciel et ouvrit les bras en signe de croix.

Si quelqu'un la voyait il pensait qu'elle serai folle de la voir si proche du bords et « d'accueillir » le temps ainsi. Mais elle s'en fichait. Pour l'heure elle laissa son esprit vagabonder comme ce vente qui s'introduit à travers son manteau et ses vêtements chauds. Puis un bruis sourd se fit entendre au loin. Lily ouvrit les yeux et regarda plus attentivement le ciel, rien ne présageait qu'un orage devait avoir lieu.

- Evans ? Qu'est-ce que tu fais là ? Demanda James en arrivant

Elle le tourna pour lui faire face mais le bruits sourd se rapprocha sans pour autant éloigner la jeune femme.

- J'avais envie de prendre l'air et surtout d'être seule ! Dit-elle

- Par ce temps ? Par Merlin tu es folle, il y a un orage qui arrive si en crois les grondements !

- Potter …

Mais elle fut interrompue car la foudre s'abattit sur la tour d'Astronomie en la faisait trembler. Les deux Gryffondor s'accrochaient sur quelques choses de solide.

- Lily retournons à l'intérieur, je crois que le prochain va être plus dangereux !

- Il n'y a pas d'orage prévu pour aujourd'hui !

- Par Merlin, mais tu es inconsciente ou quoi ? Revient !

Cette fois-ci l'orage fut beaucoup plus fort électrisant tout ce qui était en métal, dont la rambarde, celle que Lily tenait. Elle eut donc un choc au bras qui la fit tomber et elle se cogna fortement la tête.

Quand le choc fut passer, James se releva et vit avec effrois le corps de sa camarade au sol et elle semblait inconsciente. Il s'approcha d'elle et tenta de la réveiller.

- Evans ? Evans ? Appela-t-il en la secouant. Par Merlin mais c'est pas vrais, réponds moi ! Ouvre les yeux !

Voyant qu'elle n'ouvrait pas les yeux, il vérifia son poul qu'il eut du mal à le trouver mais quand il sentit un petit battement, il fut légèrement rassuré et la porta afin de l'amener à l'infirmerie.

Du coté de la tour de Gryffondor, Caroline cherchait Lily sans pour autant trouver sa trace.

- Dite les garçons vous n'auriez pas vu Lily ? Demanda-t-elle aux Maraudeurs

- Non, pas à notre connaissance ! Répondit Peter

- James aussi à disparut ! Ajouta Remus

- Ou est-ce qu'ils sont allé ! Dit-elle à voix basse

Caroline tente de réfléchir mais rien ne lui venait en mémoire que sa meilleur amie avait prévu quelque chose. Elle vit Franck et Alice revenir.

- Alors ?

- On l'a chercher partout mais on ne l'a pas trouvée. Répondit Franck

- Tu es sûr qu'elle ne t'a rien dit de ce qu'elle voulait faire ? Demanda Alice inquiète

- Non, elle est allé dans la salle de bain pour se doucher puis je ne l'ai pas vu revenir dans le dortoir.

- Je l'ai trouvée ! S'exclama Marlène en arrivant. Elle est à l'infirmerie, James est avec elle.

Ils allèrent tous en direction de l'infirmerie et Caroline s'exclama à haute voix …

- Par Merlin mais qu'est-ce qu'elle fiche la-bas ?

- D'après ce que m'a dit James, elle était dans la tour d'Astronomie …

- Elle a voulus voir les étoiles au mauvais moment !

- … et la foudre s'est abattu deux fois et au second coup, elle a reçut un choc qui la fait tomber dans les pommes. Termina Marlène

- Quand je disais qu'elle risquait de partir en vrille eh ben ce n'est pas loupé !

Le petit groupe arriva et allèrent directement au chevet de Lily qui était enfin réveillée. Sa meilleure ami se fichant de l'endroit ou elle était commença à lever la voix contre elle.

- Mais qu'est-ce qui t'a pris d'aller dehors par un temps pareil ? Explique moi Lily je n'arrive plus à te suivre !

- Je ne sais pas quoi te répondre, j'avais envie d'aller dehors et de me retrouver seule !

- Tu es bien la personne la plus stupide pour ressentir ce genre d'envie ! Continua la jeune sorcière

- Je suis désolée, ça te va ?

- Tu te rends compte que si la foudre a été plus forte tu aurai pu y passer ? Qu'est-ce que tu cherche en faisant ça ?

- Caroline …

- Non il y a pas de « Caroline » qui tienne ! Qu'est-ce que tu cherche ? Tu cherche à te foutre en l'air ?

- Non !

- Eh ben alors ? Où bien tu cherche à vouloir rejoindre tes parents par accident !

Un blanc s'installa entre elles, Caroline regretta dés la première seconde cette phrase mais c'était plus fort qu'elle, jamais elle n'avait vu Lily les bras baissés ainsi. Elle montrait qu'elle avait surmonter la douleur mais ils virent tous qu'ils s'étaient trompés.

Caroline prit la place de James en lui prenant les mains. Et le reste de la bande s'éloigna en laissant les deux jeunes sorcière d'avoir une discussion à cœur ouvert.

- Désolée, je ne voulais pas dire ça ! S'excusa-t-elle

- C'est rien !

- Mais Lily il faut que tu puisse remonter la pente comme tu as fait semblant de nous le montrer ces derniers jours ! Tu n'a jamais baissé les bras alors pourquoi maintenant tu le fais ?

- J'en sais rien … j'ai … l'impression de n'avoir aucun repère depuis leurs décès. J'ai l'impression que quand il y a un truck qui peut être dangereux, ça peut me permettre de les ressentir quelques parts ! Je ne réfléchis pas et j'y fonce sans pour autant me raisonner !

- Eh bien, il va falloir que cela cesse ! Car un jour tu va vraiment finir mal en point et je ne supporterai pas qu'il t'arrive quelque chose … comme nous tous d'ailleurs ! Dit Caroline en désignant leurs amis. Tu sais bien que si tu as besoin de hurler, taper ou bien pleurer, nous sommes la pour t'épauler et te remettre sur les rails et c'est ainsi que tu aura de nouveau des repères.

Elles se sourient mutuellement et elles se prirent dans les bras.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Quelques semaines plus tard, tous le château étaient présent pour la finale de Quidditch. Parmi les invités, il y avait les parents de toutes l'équipe de Gryffondor et tous les parents de l'équipe adverse. Aujourd'hui la finale confrontait Gryffondor contre les Serdaigles. Le score était on ne peut plus serré car il y avait uniquement que deux point d'écart … même si c'était Gryffondor qui était en tête. Les cris d'encouragements volaient en éclats dans tous les sens et les parents de chaque membres de l'équipe regardaient sa progéniture jouer. Gideon Potter qui était assis aux cotés du professeur Dumbledore et de son épouse ne pouvait qu'être fière de son fils unique car il avait hérité son talent de poursuiveur. Mais pour Magdalena Potter, celle-ci craignait que son fils se blesse gravement durant le match. Dans les tribunes, les élèves de Gryffondor encourageaient leur maison par une chanson à tue-tête. Quand James avait le souaffle en main, les cris redoublèrent d'intensité ! James vola jusqu'au but des dix points et lança le souaffle mais il fut stopper par le gardien qui le lança au capitaine. Ainsi tous les batteurs et poursuiveur allèrent en défense en espérant que leur attrapeur aurait très vite le vif d'or dans les mains car ce match durait depuis le début d'après midi et il était presque dix-sept heure.

C'est ainsi que le match se déroulait, le souaffle passait de mains en mains de chaque équipe.

Plus le match avançait plus les cognards étaient rapide et faisaient beaucoup de blesser, dans l'équipe de Serdaigle, il ne restait que les trois poursuiveurs et leurs gardiens et leur attrapeur tandis que chez les Gryffondor, il y avait que Marlène et James en poursuiveur, un batteur et leur attrapeur. Ainsi pour dire que le seul batteur avait du mal à surveiller les deux cognards.

James réussit à esquiver le tir du capitaine de Serdaigle et envoya le souaffle à Marlène qui vola à toute vitesse vers les buts suivit par James. Quand il fut à sa hauteur, elle lui fit la passe et ainsi entamèrent leur nouvelle stratégie qu'ils avait mit en place pour le match contre Poufsouffle. Et c'est ainsi qu'il réussirent à marquer trois points supplémentaires faisant hurler toute la maison Gryffondor.

Dans les tribunes, Lily tenait comme à son habitude une main mais cette fois-ci elle avait celle de Sirius qui espérait qu'elle n'était pas briser tellement Lily mettait une pression.

- Tout va bien Patmol ? Rigola Remus

- La ferme, je me concentre sur le match pour ne pas ressentir la douleur que Evans me fait.

- Bienvenue dans la cours des grands alors ! Dit Remus en tapotant l'épaule de son ami

- Je sens qu'on va la gagner cette coupe ! Dit Caroline

- Pas dit, les Serdaigles ont toujours su rattraper leurs retards. Dit Peter en regardant le match

- Alors que McLaggen se dépêche pour en finir au plus vite ! S'exclama pour la première fois Lily depuis le début du match

Serdaigles avaient reprit l'avantage en ayant le souaffle ne laissant pas les Gryffondor reprendre la balle. Ils s'approchèrent très vite des buts et au moment ou ils s'apprêtait à lancer, ils furent gêner par le Vif d'or qui passa entre eux suivit des deux attrapeurs. Ce moment de surprise fut idéal à James et Marlène de reprendre le souaffle et aller vers les buts des Serdaigles.

- James baisse toi un cognard ! Hurla Marlène

Il eut le temps d'écouter sa coéquipière et continua sa course vers les buts. Son lancer fut à nouveau stopper. Puis un coup de sifflet se fit entendre par Mrs Bibine annonçant la fin du match en proclamant que la coupe de Quidditch de l'année 1976/1977 fut remportée par Gryffondor pour la troisième année consécutive !

Ainsi des cris de joies de firent entendre sur le terrain, les tribunes et même celle des invités. L'équipe restante de Gryffondor se prient dans les bras et saluèrent leur supportèrent.

Puis tout arriva très vite, le capitaine de l'équipe gagnante tomba à terre suite à un choc à la tête provoquer par un cognard. Le professeur Dumbledore se leva suivit des époux Potter et du professeur McGonagall. Les Maraudeurs partirent des tribunes pour allé rejoindre leur ami suivit de Caroline, Alice, Fracnk et Lily en tête de groupe. Quand il arrivèrent à sa hauteur, Mrs Pomfresh s'occupait déjà de lui mais il n'avait pas reprit connaissance.

- Je dois allé cherche mon matériel à l'infirmerie, venez lui parler ! Déclara-t-elle

Ce fut Lily qui s'abaissa à sa hauteur et qui stipulait qu'il devait ouvrir les yeux qu'il avait tant de chose à faire dans ce monde.

- Bon sang Potter réveille toi, tu dois recevoir la coupe … encore ! Ça ne peut pas se faire si le capitaine est inconscient ! Allé Potter cesse de jouer la comédie !

Elle commença à lui taper le torse ce qui provoqua l'émergence du jeune sorcier.

- Evans arrête de me frapper ça fait mal quand tu t'es reçut un cognard en plein tête ! Ça résonne à l'intérieur ! Se plaint-il en se tenant la tête

Avec l'aide de ses amis, il se mit debout afin d'aller s'asseoir. Mais la jeune Gryffondor volcanique qu'était Lily ne l'entendit par de cette oreille !

- Tu n'es qu'un idiot James Potter !

- Comme si j'ai exprès de me prendre un cognard en pleine tête !

- Oh la ferme !

- Et puis ça en valait la peine car on a gagné !

- Tu n'imagine pas la peur que tu a fait à tous !

- Qui par exemple ? Demanda-t-il moqueur

- Ah non Potter fais moi disparaître ce sourire stupide de ton visage !

- Sinon quoi ?

Lily ne sut quoi répondre et c'est alors que tout devint plus clair dans sa tête concernant James Potter, elle fit une action qui surprit tous le monde. Elle avait prit le visage du jeune homme en coupe et posa ses lèvres contre les siennes.

La surprise fut générale sur tous le terrain, les septièmes années de Gryffondor hurlaient de joie comme les Serdaigles et Poussouffles, les Serpentards observaient la scène sans rien dire. Les seuls qui ne furent pas réjouit sont Severus qui serrait les poings et Willow qui devenait rouge de colère. Sinon pour ceux qui étaient aux premiers rangs, des sourires apparurent.

Quand elle mit fin au baiser, elle dit d'une voix douce …

- Sinon tu subira les conséquences !

Avant qu'il ne puisse dire quoi que se soit, Mrs Pomfresh arriva et s'occupa de lui. Tandis que dans les tribunes des professeurs, Gideon demanda au directeur …

- Celle qui a les cheveux roux c'est Lily Evans ?

- Exactement ! Répondit le vieux sorcier sourire en coin

Pour les Maraudeurs, la joie étaient très forte … après deux années à s'être chamaillés, se tourner autour et ou bien en ayant des hauts et des bas, le couple James et Lily venait enfin de naître !

- Ben finalement Jamessie a gagné ! Dit Sirius

- Comment ça ? Demanda Franck

- Il avait parié avec lui-même que d'ici la fin de l'année il sortirai avec Evans ! Expliqua-t-il

- Ouais, il a bien calculer son coup ! Pas comme toi et moi mon pauvre Sirius, nous qui pensions qu'ils sortiraient ensemble avant ou pendant le bal de Noël ! Renchérit Caroline en appuyant son coude sur lui

La remise de la coupe se ferai le lendemain le temps de laisser aux joueurs blesser, amener à l'infirmerie, de s'en remettre. Les parents allèrent tous de même féliciter leurs enfants.

- Mon fils ce fut un match magnifique tu nous a offert, je ne me sens moins coupable de n'être venu qu'a celui-ci ! S'exclama Gideon

- Merci papa !

- Comment va ta tête mon chéri ? Demanda Magdalena

- Bien maman, je n'ai aucune séquelle grave !

- Par ailleurs j'aimerai beaucoup rencontrer officiellement cette miss Evans ! Dit le chef de la famille Potter

- Malheureusement, elle s'occupe de la fête mais vous le verrez demain à la remise des trophées ! Répondit son fils en souriant suite au baiser qu'elle lui avait donnée

Le soir arriva et tous les joueurs de l'équipe de Gryffondor furent accueillit comme des héro en particulier James, Marlène et Flynt. Mais le capitaine alla tout droit vers Lily qui rigolait avec Caroline et en buvant sa bière au beurre. Elle semblait ne pas l'avoir vu venir.

Quand il se planta devant elle, ils se regardèrent et elle donna sa bière au beurre à Alice.

- Par rapport à ce qu'il s'est passé … toi et moi on en est où Evans ? Demanda-t-il en souriant

Elle lui afficha un sourire timide et attrapa le col du pull du jeune homme pour coller une nouvelle fois leurs lèvres. Puis ils se séparèrent et elle dit …

- Est-ce que ça apporte une réponse à ta question … Potter ?

- Eh comment !

Il la prit dans ses bras et ils s'embrassèrent comme si c'était pour officialiser leur idylle naissante.

Dans la tour de Gryffondor la musique battaient son plein suite à cette merveilleuse victoire pour la troisième année. La joie se lisait sur tous les visages des sorciers appartenant à cette maison mais pour un autre c'était la joie d'avoir enfin accomplit sa véritable victoire personnelle au match qui était le plus long qu'il avait mener de toute sa scolarité à Poudlard.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

La remise des pris se déroula le lendemain, en quatrième place se trouvait les Serdaigles dont la maison était déçut de ne pas avoir gagné le coupe, en troisième place se trouvait les Serpentard, mais tous les élèves étaient en colère de s'être vu voler pour une nouvelle fois voler la coupe par les Gryffondor, en seconde place Poufsouffle qui avait encore la défaite en travers de la gorge mais ils étaient assez contente d'avoir pu remonter dans le classement en espérant que les années suivante que la chance sera de leur coté. Et en première place Gryffondor qui explosa de joie quand James leva la coupe dans les airs suivit de ses coéquipiers. Une célébration fut organiser dans tous le château comme chaque année et comme à son habitude, le professeur Minerva McGonagall était heureuse de savoir que sa maison avait de nouveau gagnée la coupe au point qu'elle alla voir son capitaine.

- Potter !

- Oui ? Répondit ce dernier en se tournant vers elle

- Je tien à vous remercier personnellement d'avoir fait gagné à Gryffondor la coupe de Quidditch pendant trois années consécutive ! Même si vous êtes un élève qui m'exaspère vous êtes un excellent joueur ! Vous avez été un capitaine formidable qui prenait soins de ses joueurs et mettait en œuvre des tactiques prodigieuse !

- Merci professeur, ce fut un plaisir de donner à Gryffondor un titre digne du Quidditch ! Et puis sachez que la prochaine génération des Potter en fera tout autant !

- Alors que Merlin préserve cette génération d'être comme vous en ce qui concerne votre attitude en classe !

Elle partit en souriant alors que James rigola et se tourna vers les Gryffondor dont il chercha le visage de sa petite amie. Quand il l'aperçut, il alla vers elle et la prit dans ses bras et la faisant tourner dans les airs.

- Je ne te l'ai pas encore dis mais félicitation capitaine pour cette belle victoire que tu nous offre ! Dit-elle en passant ses bras autour de son cou

- Oh tu sais, chaque équipe à un bon niveau … mais jamais elles n'arriveront à la hauteur de Gryffondor ! Répondit-il fièrement

- Quel arrogant que tu es !

- Mais c'est …

Elle le coupa en posant ses lèvres contre les siennes et il répondit. Puis ils allèrent rejoindre les Maraudeurs et les autres afin de célébrer cette victoire comme il se doit.


Eh voilà cette seconde partie qui j'espère vous a plus ... surtout la fin ! Pour ma part j'ai adorée écrire la partie quand Sirius danse le rock avec Lily ainsi que le moment ou il demande le premier rendez-vous à Caroline !

Donc voilà, pour ce qui est de la troisième partie elle est en pleine écritures !

Ma page Facebook : Danao's Fictions

Bisous Bisous

Danao