Chapitre 14:

Quotidien.

Le contenu du sac était des plus habituel, jusqu'à ce qu'il en sorte une petite bouteille de lait de Bantha dont ils avaient subtilisé une grosse cargaison en direction de la base des hauts gradés du Premier Ordre récemment. Il avait bien entendu une portion de Polyamidon à mélanger avec de l'eau, de la Veg-viande accompagné d'un petit morceau de Nuna juteux à souhait, des légumes, puis en dessert un Jybbuk plein de vitamines.

La cultivation et l'élevage, ça avait du bon en ces temps difficiles.

Son plat, son pain et son dessert vite avalés, il mis sa bouteille de lait de côté, puis il essaya tant bien que mal de ranger les différents trucs qui traînaient sur, sous et à côté de son lit, afin de ne pas marcher sur un champ de mine et de commencer le rangement quelque part. C'est qu'elle était grande cette chambre pour deux. Dans laquelle il était seul, finalement.

Il restait encore deux ou trois trucs éparpillés, mais il se dit qu'il le ferait plus tard, étant donné qu'il voulait avant tout aller voler un peu et retourner auprès de Finn.

Il balança le tas de linge sale qu'il avait formé par la trappe de la buanderie présent dans le couloir puis retourna auprès de l'armoire quasiment vide qui trônait dans sa chambre, pris ses vêtements avant d'aller dans les douches communes dont des pans de mur et des rideaux de fortunes permettaient de préserver un peu d'intimité, pour se détendre, se reposer et faire sa toilette.

Une fois propre, il s'installa, assis sur le sol, les genoux ramener vers son torse et ferma les yeux, posant l'arrière de sa tête contre le mur et laissant l'eau s'écouler sur lui, profitant de la chaleur et du silence presque totale pour laisser son esprit vagabonder librement quelques instants.

Ses pensées allèrent tout d'abord vers Finn, qui était toujours inconscients même après une semaine. Les médecins n'étaient pas inquiets malgré cela, parce que la blessure étant faite au sabre laser, il était normal que son corps mette un peu de temps à s'en remettre. Et le rhume avait fragilisé légèrement le système immunitaire de l'ex-stormtrooper. Le verdict avait été clair, son réveil ne serait pas pour tout de suite, il avait besoin d'autant de repos qu'il était possible.

Il savait que Rey était triste de devoir partir avant le réveil de son ami, mais ils manquaient tous de temps et elle était déjà reconnaissante pour la semaine de repos qu'elle avait eu. Son départ était pour le lendemain, les préparatifs étant enfin terminés et lui-même devrait bientôt se remettre au travail, puisque le Premier Ordre n'avait pas pris de vacance lui non plus.

Il avait hâte que son sauveur se réveille, en bonne santé de préférence, parce que même si il n'avait pas plein de truc à lui raconter, il aurait aimé le voir dans un autre état. Cet état statique et silencieux ne lui correspondait pas du tout, il manquait de vie, tout simplement.