Et le voici mes loulous, la première partie de ce dernier volet ! Après une longue attente. Je tiens à m'excusez pour cette attente mais entre vacances, problèmes de famille et boulot j'avoue ne pas avoir été assez motivé pour terminer cette première partie. Mais aujourd'hui je me suis forcé à pondre les idées que j'avais dans ma tête pour vous.

J'espère que vous serez aussi nombreux que pour les deux premiers tomes !

Allé je vous laisse avec cette première partie !

On se retrouve en bas !

Bonne lecture

Disclaimer : Les personnages appartiennent à JK Rowling sauf pour les OC


- Voilà tout est en place, il ne manque plus qu'à attendre la nuit et là on pourra agir ! Dit Damian en arrivant vers eux. Black vous êtes sur de pouvoir le faire ?

- On a pas le choix de toute façon !

La nuit arriva, après s'être reposés afin de pouvoir accomplir leur mission Sirius, Lily et Damian s'approchèrent de la maison de la famille Black au Square Grimmaurd. Sirius tapa du pied et aussitôt l'immeuble, où se trouva la grande maison, bougèrent et firent place à une nouvelle demeure semblable. Quand le grillage se releva, Sirius se tourna vers ses deux compagnons.

- Bien alors, j'entre et quand la voie est libre je vous fais signe de me suivre. Normalement à cette heure-ci mes parents dorment à point fermés seul Kreattur est encore éveillée.

- Par contre on fait quoi si on entends l'un de vos parents se réveiller ? Questionna Damian

- J'ai la cape d'invisibilité de mon mari. Elle nous sera très utile je pense ! Répondit Lily

Sirius fit un oui affirmatif de la tête et regarda derrière lui avant de revenir vers Lily et Damian.

- N'oubliez pas, il ne répondra uniquement que si je lui pose la question ! Donc laissez moi faire. Lily tu lui montre le médaillon et vous Damian par mesure de précaution tenez votre baguette mais ne la dévoilez pas tant qu'il n'y aura pas de danger !

Lily et Damian comprirent leur rôle et Sirius entra dans le petit jardin en allant vers l'entrée des elfes de maison qui se trouva à l'arrière. Il y a presque six ans, il avait emprunté ce chemin pour s'enfuir et voilà que maintenant il le reprenait pour y entrée comme un voleur.

Il passa l'entrée quand il vit que la voie est libre, il fit signe à Damian et Lily de le rejoindre. Une fois la porte de service passée, ils s'aventurèrent afin d'accéder facilement jusque dans la cuisine sans faire de bruit.

Au loin, ils purent entendre les ronflements du père de Sirius ce qui leur donna le seul moyen de comprendre que les parents de Sirius dormaient. Quand ils arrivèrent dans la cuisine, ils firent le sortilège de Lumos afin d'éclairer la pièce. Mais il n'eut aucune trace de l'elfe de maison.

- Où se trouve votre elfe de maison ? Demanda Damian en chuchotant

- Normalement dans la cuisine. Répondit Sirius sur le même ton

Ils continuèrent de chercher puis ils eut un bruit qui les alerta. Ensemble, ils se tournèrent vers une porte …

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Millicent Bagnold quitta, comme à son habitude, le Ministère en dernier. Elle ferma la porte de son bureau salua les gardes de nuit et prit la direction de l'entrée principale afin de transplaner et pouvoir rentrer chez elle pour une bonne nuit de sommeil. Mais quand elle arriva dans le hall principal, elle sentit un courant d'air, frissonnant alors que le printemps s'annonçait de plus en plus dans la communauté magique, elle resserra les pans de sa cap et et accentua le pas.

- Millicent …

Elle se tourna afin de voir qui l'avait appelée, mais elle ne vit personne. Décidée cette fois-ci de ne plus se faire avoir, elle se remit en route mais s'arrêta soudainement. Malgré elle afficha un sourire. Car elle s'attendait à l'une de ses visites un jour ou l'autre au sein du Ministère afin de faire le plus de dégât possible.

- J'étais certaine que vous viendriez un jour ! Dit-elle à la personne en face d'elle. Que voulez-vous ? Car sachez que je ne me laisserai pas faire !

- Oh mais je le sais Madame la Ministre ! Répondit la personne d'une voix froide comme la mort. J'en attendais pas moins de vous ! Après ce qu'il s'est passé le trente-et-un octobre dernier je me disais que vous vous battrez afin de garantir une sécurité à la communauté ! Mais voyez-vous, ce n'est pas en augmentant le nombres d'Aurors ou de surveillance qui vont m'arrêter au contraire cela va me donner encore plus envie de m'amuser !

- Jouer avec la vie de personnes innocentes n'a rien d'amusant ! Dit-elle en attrapant sa baguette discrètement

- Pourtant pour ma personne, il n'y a pas meilleur divertissement dans ce monde !

Millicent scruta le Seigneur des Ténèbres et attendit qu'il commence le duel afin de l'affaiblir un maximum. Elle n'était peut-être pas allé à Gryffondor durant ses études mais la maison Serdaigle lui avait apprit à être intelligente et érudit donc elle savait parfaitement qu'il ne fallait pas attaquer de manière brusque ce qui causerai sûrement sa perte !

Puis Voldemort lança les hostilités, il envoya plusieurs sorts afin de la blesser mais elle arrivait à tout contrer et à lancer elle aussi des sorts rapidement. Le duel dura longtemps avant que Voldemort cessa le duel et regarda la femme qui se trouvait droit devant lui.

- Vous vous débrouillez très bien, je dois l'avouer ! Mais pas assez pour me battre !

- Oh mais je suis courant ! Et j'espère de tous cœur qu'un beau jour la communauté magique apprennent votre disparition définitive !

Cette fois-ci ce fut elle qui reprit le duel. Les sortilèges fusaient dans tous les sens ne blessant aucun des deux duellistes. Ce qui mit Voldemort dans une rage folle et qui l'amena à être plus rapide et plus précis dans ses gestes.

Malheureusement Millicent commença à fatiguer contrairement à son adversaire. Et elle avait très bien comprit qu'elle ne s'en sortirai pas vivante mais elle aurai au moins essayée ! C'est alors qu'elle cessa de lancer les sorts de protection et de contre attaque et ferma la yeux en attendant le coup fatale …

- AVADA KEDAVRA !

Une éclat lumineux de couleur vert la toucha et elle s'effondra au sol.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Sirius se dirigea silencieusement vers la porte et l'ouvrit. Rapidement, il empoigna ce qu'il se trouvait à l'intérieur et avec ses compagnons allèrent à l'extérieur.

- Tien Kreattur c'est justement toi qu'on cherchait ! Dit Sirius d'une voix glacial

- Kreattur était en train de surveiller ! Répondit l'elfe de maison

- As-tu vu déjà ce médaillon ? Demanda Sirius alors que Lily brandit le médaillon

- C'est le médaillon du maître Regulus !

- Il y en avait deux n'est-ce pas !

- …

- Où est l'autre ?

- Kreattur ignore où se trouve l'autre médaillon !

- Mais vous l'avez déjà vu alors …, commença Lily

- Salle sang de bourbe, ils vont tous …

Damian se mit entre Lily et Kreattur alors que Sirius éloigna l'elfe en le faisant revenir en arrière.

- Kreattur répond lui ! Ordonna Sirius

- Oui … Kreattur l'a vu ici dans cette maison … un objet très maléfique …

- Pourquoi maléfique ? Questionna Sirius

- Avant que maître Regulus ne meurent, il a ordonné à Kreattur de le détruire sans qu'il ne puisse y parvenir … dit l'elfe honteux d'avoir déçu les derniers vœux de son maître

- Où est-il maintenant ? Toujours dans cette maison ?

- Il est venu une nuit … il a prit beaucoup de choses y comprit le médaillon !

- Qui ?

- Mondingus … Mondingus Fletcher !

Sirius regarda Damian afin d'avoir un peu plus d'information sur cette personne.

- Qui est Mondingus Fletcher ? Demanda finalement Lily

- Mondingus Fletcher est un escroc de première qualité, il vole les gens avant de revendre ce qu'il a pu récupérer. Il est très malin et échappe souvent aux Aurors par des coups de chance. Maugrey lui même n'arrive pas à l'attraper. Mais une chose est certain il est très loyal envers le professeur Dumbledore au point d'être membre de l'Ordre depuis quelques jours avant l'attaque du Manoir Potter à Godric's Hollow. Répondit le jeune Auror.

- Donc, il est fiable ? Questionna la jeune femme

- Oui, il suffit juste de lui faire peur en le menaçant et il parlera !

Sirius se tourna donc vers Kreattur et le regarda !

- Trouve le, amène le ici même avant demain soir !

- Mais et pour vos parents Black ? Dit Damian

- Je m'en charge, un simple sort de copie et ainsi ils ne verront que du feu !

Sirius dédoubla l'elfe de maison qui transplana comme lui avait ordonné le jeune homme. Sirius en profita donc pour ordonner à la copie de Kreattur de faire son devoir d'elfe. La copie fit un oui de la tête et retourna à l'intérieur comme si rien ne venait de se passer.

- Voilà, il suffit juste d'attendre jusqu'à demain soir et ainsi on retrouvera le véritable Horcruxe.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

En lisant le gros titre de la Gazette du sorcier, Andromeda trembla de tout ses membres. La communauté sorcière venait de perdre leur Ministre de la Magie la nuit précédente, un assassina qui avait suivit un long duel selon les journalistes. Elle comprit alors que d'ici peu la guerre contre Voldemort allait arrivé et que ce n'était que le début. Car, selon elle, si le Seigneur des Ténèbres avait tué Millicent Bagnold c'est qu'il a sûrement dans le projet d'avoir le Ministère entre ses mains. Ceci allait forcément amener de nouvelles élections et donc peut-être un mangemort pourrait accéder au pouvoir de la communauté. On ne compte plus le nombre de mangemort qui font partit du Ministère mais qui cachent bien leur jeu … Andromeda l'avait comprit quand sa sœur lui avait dit que Lucius en était un !

- Jupius ! Appela-t-elle

- Oui madame ? Demanda l'elfe après avoir apparut dans un léger pop

- Rends toi discrètement au Manoir Malfoy, trouve leur elfe de maison afin qu'il donne le message suivant à sa maîtresse.

- Quel message Jupius doit-il faire parvenir ?

- Que madame Malfoy doit me rejoindre au plus vite à Poudlard c'est urgent !

- Bien madame !

Jupius partit tandis qu'Adromeda alla se préparer afin de prévenir Dumbledore ses révélations de sa sœur quelques semaines plus tôt. Elle laissa un mot à son époux et mit sa cape avant de transplaner direction Poudlard.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

31 octobre 1981

Dans un petit manoir situé dans la ville de Godric's Hollow, se trouvait une petite famille. Le jeune père de famille était entrain de mettre son jeune fils en pyjama afin de le coucher.

- Alors ta maman répond à ce jeune garçon stupide « Je ne sortirai jamais avec toi même si tu avais une fortune inconsidérable de Gallions ! ». Seulement le garçon avait aussi du répondant et lui avait répondu espièglement que sa famille était en possession d'une grande fortune de Gallions et alors ta maman qui est du genre volcanique lui administrée une gifle monumentale devant toute la grande salle en plein de repas. Les professeurs étaient tous surprit et les élèves aussi ! Car c'était la première fois qu'ils voyaient Lily Evans donner un gifle alors qu'elle dégageait une image d'une personne douce et attachante. Ce jour la, le garçon avait bien comprit qu'il aurait du mal à la convaincre mais il ne s'était pas laissée faire et avait donc continué de lui poser la question jour après jours jusqu'à la dernière année ! Et puis un beau jour, elle s'est finalement rendu compte de ses sentiments envers ce beau et talentueux jeune homme et depuis, ils sont ensemble, se sont mariés devant tous leurs amis et famille. Et puis un jour ta maman à fait le plus beau cadeau au jeune homme, celui de donner naissance à un tout petit bébé beau comme son père mais qui avait néanmoins ses yeux vert émeraude. Et ce bébé tu sais qui c'est ?

- Hi hi hi … rigola le bambin

- Et oui bonhomme c'est toi ! Sourit le jeune père

- Tu compte faire comprendre à notre fils que sa mère est violente ? Surgit la jeune mère

- Non je lui raconte comment sa maman est tombée sous le charme de ce beau jeune homme qui lui sert de mari en ce moment même ! Répondit son époux

- Dans ton histoire j'ai beaucoup entendu des qualités qu'avait ce garçon mais tu as oublié de dire qu'il avait de nombreux défauts

- Ah bon … comme quoi ?

- Eh bien, qu'il est du genre tête en l'air, qu'il passe un nombre incalculable de fois la main dans les cheveux, arrogant, vantard, blagueur et surtout insupportable sur tous les fronts !

A ce moment précis, James passa une main dans ses cheveux afin de les rendre encore plus décoiffés que d'habitude. Ce qui le fit rire et fit sourire la jeune maman.

- Il y a bien des qualités que tu lui trouve dans tous ces défauts ? Dit-il en entrant dans son jeu

- Oui il s'avère que ce jeune homme est …

Elle fit semblant de réfléchir ce qui surprit son époux qui ne comprit pas son manège !

- Sérieusement ?

- …

- Lily !

- Je plaisante, ce jeune homme est doté de nombreuse qualités comme l'espièglerie, qui a le sens de l'amitié, passionné, qui ne baisse jamais les bras et surtout …

- Surtout ?

- Il est le seul à pouvoir me donner la vie que je cherchais depuis longtemps ! Ma vie n'aurai aucun sens si il n'était pas là ! Dit-elle en lui entourant les épaules

Elle lui déposa un léger baiser sur les lèvres auquel son époux afficha une sourire heureux. Malgré leur nouvelle vie, James et Lily Potter s'aimaient d'un amour infini et seraient près à tous l'un pour l'autre.

- Allé jeune homme, c'est l'heure d'allé au lit ! Dit-elle en prenant son fils

- Na … répondit le petit garçon

- Tu n'as pas le choix jeune homme ! Lui dit-elle. Allé bisous à papa et au dodo !

James embrassa son fils sur la joue et regarda son épouse montrer les escaliers afin d'amener leur jeune fils Harry âgé d'un an dans sa chambre.

Puis il sembla entendre un bruit étrange, il avança vers la fenêtre de l'entrée discrètement et c'est alors qu'il le vit. Ni une ni deux il cria …

- LILY C'EST LUI ! PRENDS HARRY ET VA-T-EN ! JE VAIS ESSAYER DE LE RETENIR !

Aussitôt Lily couru jusque dans la chambre et s'enferma à l'intérieur en tenant fermement le jeune bambin. Elle voulait que James vienne les rejoindre mais il se battait contre Voldemort … elle voulait lui venir en aide mais elle ne voulait pas laissée son fils seul !

Dans le couloir, James livrai une bataille des plus dangereuses afin de permettre à sa femme et son fils de partir le plus vite possible ! Il envoya tous les sorts possible afin de retenir ce monstre. Profitant que le Mage Noir était en difficulté, James alla se réfugier dans une pièce à l'étage à savoir sa chambre. C'est alors qui se lança un sort, qui est une autre version du sortilège de Gemino, afin de se dédoubler. Il fit en sorte que sa doublure puisse envoyer un patronus à son meilleur amie. Tandis que le Seigneur des Ténèbres pénétra jusqu'à l'étage et James alla donc se mettre face au Seigneur des Ténèbres mais sa doublures arriva et encaissa les différents sort qu'envoyait le Mage Noir, comme une sorte de bouclier. James tenta alors de faire un second bouclier afin de protéger.

- AVADA KEDAVRA !

C'est alors que la doublure se matérialisa elle même en bouclier ce qui par une raison inconnu absorba le sortilège de la mort et amena James à perdre connaissance jusqu'au troue noir le laissant pour mort.

Dans la chambre Lily entendit le sort et son cœur cessa de battre pendant un instant. C'est alors qu'elle vit du coin de l'œil la cape d'invisibilité de son mari. Elle déposa son fils dans son petit lit et prit le tissue. Elle s'agenouilla et s'accrocha aux barreaux.

- Harry tu es tellement aimé ! Tellement aimé ! Harry papa t'aime, maman t'aime ! Harry soit sain et sauf ! Soit Fort !

Puis elle cacha son fils unique sous la cape d'invisibilité de James et se rendit face à Voldemort.

- Douce Lily, je m'étonnais de ne pas te voir !

- Et moi je ne m'étonne pas de votre lâcheté à vouloir tuer un enfant !

- Ou est-il ?

- Vous allez devoir me tuer ! Jamais je vous le dirai !

- Alors rejoins mes rangs et ainsi je pourrai garantir une sécurité hors norme pour ton fils !

- La réponse est la même que lors de notre première rencontre : vous pouvez allé pourrir jusqu'en enfer !

- Dans ce cas ! AVADA KEDA …

Mais le Mage Noir ne termina pas sa phrase que le chat de la famille Potter sauta sur le Seigneur des Ténèbres qui manqua sa cible. Mais Lily fut projeter contre le mur lui faisant perdre connaissance.

Voldemort lança le sortilège de mort à l'animal qui tomba à ses pieds et en voyant le résultats, s'avança vers la chambre de son adversaire. Mais en pénétrant dans la pièce, il ne vit aucune trace du bébé qui serai, selon une prophétie, celui qui le détruira ! Il entra dans une colère noire et transplana sans prendre le temps de constater par lui même si les époux Potter étaient mort ou bien vivant.

James se réveilla en sueur dans son lit. Il venait de s'assoupir pendant plusieurs minutes … le temps de revivre le dernier souvenir qu'il avait avant de sombrer dans le coma. Puis ne pouvant plus contrôler ses émotions, il pleura à chaude larmes. Il voulait tant revenir en arrière afin de faire payer Peter pour ce qu'il avait fais subir à sa famille, protéger sa femme et son fils encore plus qu'il ne l'avait fait et surtout se battre de toute ses forces pour avoir empêcher tous ceci d'arrivé ! Que ce serai-t-il passé si il n'avait pas eu sa baguette sur lui ? Il aurait probablement été tué ainsi que Lily et Harry aurait été seul !

James tenta de reprendre sa respiration afin de cesser ses pleurs et reprendre des forces pour partir à la recherche de Sirius, Lily et Harry !

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Andromeda fit les cents pas devant l'entrée de l'école en attendant sa jeune sœur. Elle regarda une énième fois sa montre et vit qu'elle tardait.

- Bon sang Narcissa que fais-tu ?

Enfin, elle entendit un bruit venant de la forêt, elle se tourna et fit face à Narcissa qui regarda autour d'elle afin de s'assurer qu'elle n'était pas suivit.

- C'est pas trop tôt, cela fait des heures que j'ai envoyée Jupius afin qu'il te délivre un message par l'intermédiaire de ton elfe.

- Je sais mais Lucius s'est accaparé Dobby durant un long moment, ce n'est quand je l'ai croisé seul qui m'a fait parvenir le message. Répondit Narcissa désolée

- Comment as-tu fais pour partir ?

- J'ai dit à Lucius que je devais allé chercher quelques chose en ville et que je ne pouvais amener Drago.

- Es-tu sûr qu'il est en sécurité ?

- Oui, j'ai enseignée à Dobby de protéger mon fils en cas de n'importe quel danger ! Tu as lu la Gazette aujourd'hui ?

- Oui et c'est justement ça qui explique notre présence ici. J'ai réussi à obtenir un rendez-vous avec Albus. Il faut que Rogue et lui sachent des soupçons envers Severus !

- Allons-y !

Les deux sœurs pénétrèrent dans l'enceinte de l'école de magie et se rendirent directement dans le bureau du directeur. En un sens cela leur rappela de souvenirs quand elles étaient elles-même étudiantes entre ces murs. Elles arrivèrent rapidement et Andromeda frappa quelques coups avant d'entrée.

Le professeur Dumbledore étaient accompagné des professeurs McGonagall, Rogue et Flitwick. Tous les trois les regardèrent entrer dans le bureau surprit de voir deux sœurs Black réunit.

- Professeurs veuillez nous excuser de vous interrompre mais nous devons vous parler, c'est urgent ! Commença Andromeda

Les quatre professeurs se regardèrent. Les professeurs Flitwick, Rogue et McGonagall rassemblèrent leurs affaires mais Andromeda les en empêcha.

- Vous pouvez restez, il s'agit d'information qui peut intéresser ce que vous savez ! Narcissa détient des information qu'elle m'a transmise quelques jours auparavant. Nous nous excusons de vous les dires que maintenant mais il en valait de sa sécurité et celle de son fils

Ainsi tous les quatre restèrent et attendirent les informations de la part de Narcissa. La jeune femme, avala péniblement sa salive et prit son courage à deux mains.

- Je sais qu'il existe une organisation qui se bat contre Vous-Savez-Qui et je souhaite en faire partie ! De plus je tiens à vous informer que mon époux Lucius vient de recevoir la marque des Ténèbres peu de temps avant l'attaque au domicile des Potter ! Mais Rogue à dû vous en informer ! Lucius n'hésite pas une seconde de m'informer sur les nouvelles tentatives des mangemorts pour commettre des atrocités dans notre communauté. Tout récemment, il m'a fait part d'une conversation qu'il a entendu … il semblerai que le Seigneur des Ténèbres commence à avoir des soupçons sur la fidélité de Severus dans ses rangs ! C'est pour cela qu'il organise des réunions sans que tu ne sois au courant !

- Depuis quand est-il soupçonneux ? Demanda le professeur de potion

- D'après Lucius depuis que le professeur Dumbledore ait suggéré aux Potter et aux Londubat de se cacher et d'utiliser le sortilège du Fidelitas. Répondit la jeune femme.

Le professeur de Potion et Dumbledore se regardèrent, Rogue avait effectivement songé que ce jour viendrai puisque il assistait de moins en moins aux réunions du Mage Noir et qu'il apprenait les plans des mangemorts seulement quelques heures avant que cela ne se produise comme par exemple l'assassinat de la Ministre Millicent Bagnold.

- Et concernant l'assassinat du Ministre ? Demanda Dumbledore

- Malheureusement Lucius ne put m'en dire d'avantage puisqu'il était de surveillance !

- Qui devait-il surveiller ?

- Peter Pettigrew est revenu parmi eux il y a quelques jours ! Mais je suis certain que l'assassinat de notre Ministre n'est pas une coïncidence, je pense même que c'est dans leur projets …

- J'ai pensée exactement à la même chose ! Dit Andromeda. Voldemort veut s'emparer du Ministère

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Le soir arriva, Sirius, Damian et Lily attendirent comme convenu le retour de Kreattur avec ce Mondingus Fletcher. Quand le double de l'elfe de maison leur donna le signal pour pénétrer dans la maison, ils allèrent l'attendre dans le jardin.

- J'espère que ce Mondingus se souvient à qui il a vendu le médaillon ! Dit Lily

- Comme je vous l'ai dis, il suffit juste de le menacer afin de lui faire peur et la il parlera ! Pour cela laissez moi faire, je sais comment m'y prendre avec lui, Maugrey m'a bien former pour cela ! Dit Damian

Quelques minutes plus tard, Kreattur arriva avec l'homme en question qui tenta de se faire lâcher par l'elfe de maison. Quand ce fut fait, il regarda devant lui et fut face avec trois autres personnes. Surprit il les dévisagea l'un après l'autre.

- Qu'est-ce que vous me voulez ? Demanda-t-il

- Il y a quelques années, vous avez volé cette maison ! Commença Sirius

- Je ne suis pas un voleur mais un revendeur et …

- Ferme la Dingus tous le monde sait que tu es un petit voleur sans scrupule ! Intervenu Damian

- Quand vous avez fouillez cette maison, vous avez volé un médaillon pas vrais ? Questionna Lily

- T'as intérêt à dire la vérité Dingus ! Dit Damian en sortant sa baguette

En voyant la baguette dans la main du jeune Auror, Mondingus sursauta et regarda Damian en priant qu'il ne lui fasse pas du mal.

- Pourquoi ? Il avait de la valeur ?

- Vous l'avez toujours ? Fit Lily hésitante

- Non, il se dit qu'il aurait dû le vendre plus cher ! Dit Damian ironiquement en regardant le dit voleur d'un air froids

- Tu parle, je l'ai laisser pour rien ouais, j'étais sur le chemin de Traverse entrain de vendre mes bricoles quand une sorcière est venue me demander ma licence …

- Que tu n'as pas d'ailleurs ! Ajouta le jeune Auror

- Elle était prête à me mettre en prison si elle n'avait pas jetée son dévolu sur ce médaillon !

- Cette sorcière, vous savez qui c'était ? Demanda Sirius

- Non … mais je souviens qu'elle avait une manie pour les bonnes manières, qu'elle puait un parfum, à l'odeur d'une fleur dont je ne connais pas le nom, et … qu'elle était toujours habiller de façon inexpliquée avec un foutue nœud rose !

Ils cherchèrent à qui pouvaient appartenir cette description mais aucune sorcière de leur connaissance ne répondait à ça. Puis tout à coup ce fut comme une illumination pour le jeune Auror qui comprit qui était cette personne et pâli sur le moment.

- Oh putain ! Dit-il

- Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? Fit Sirius surprit

- Je sais de qui il parle ?

Il regarda Lily qui le fixait également.

- C'est une vieille peau du Ministère travaillant au Ministère et en vue pour être une des sous secrétaire. Elle donne beaucoup du fil à retorde aux Aurors en les envoyant sur le terrain pour des broutilles et surtout …, dit-il en regardant Lily, elle a une haine envers les nés-moldu alors qu'elle est elle-même un sang-mêlée. Il n'y a aucun doute qu'elle ait apprit tous les noms et retenue tous les visages des personnes qui sont issue de parents Moldus

- J'ai beau avoir été Auror durant un temps mais je dois avouer que je ne vois pas du tout de qui vous parlez Phillips ! Dit Sirius en haussant les sourcils

- Cette sorcière se nomme Dolorès Ombrage et croyez moi cela ne va pas être une affaire de tout repos !

- Surtout avec ce qu'il s'est passé ! Dit Mondingus pour lui même

- Quoi ? Que s'est-il passé ? Demanda Lily

- Vous n'êtes pas au courant ? Mais on en parle partout … même dans les autres communautés magiques des pays du monde ! S'étonna Mondingus

- Dingus, on est pas d'humeur à jouer aux devinettes ! Que s'est-il passé ? Dit Damian en le regardant durement

- Eh bien la Ministre Bagnold a été assassinée par Vous-Savez-Qui la nuit dernière !

- Pardon ? Fit Sirius ahuri

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Un cris de bébé se fit entendre dans tous l'appartement, Caroline se leva et alla dans la cuisine les yeux fermés afin de préparer le biberon pour sa fille. Néanmoins, elle fut obligée de les ouvrir face à la faible lumière du jour qui s'éleva peu à peu dans tous le pays. Elle fit chauffer le lait, referma le biberon avant d'en fait couler quelques gouttes sur son poignée afin de vérifier la température. Puis elle se dirigea vers la chambre de sa petite fille et quand elle y pénétra, elle se stoppa devant la scène qui se produisit devant elle. James était debout, avait la petite Rose dans ses bras et lui chuchotait quelque paroles en regardant par la fenêtre. Caroline s'approcha doucement et pu entendre quelques brides de l'histoire que le jeune homme racontait au nourrisson.

- Alors ton père, s'était levé afin d'aller voir ta mère, et quand il fut devant elle, il prit son visage entre ses mains et il l'embrassa devant toute la salle commune de Gryffondor. Je peux te dire que c'était drôle à voir quand on la vu de ses propres yeux ! Sourit-il

- Mais pas quand tu es celle que Sirius à embrassée sans aucune explication ! Dit-elle. Tu n'es pas censé te reposer ?

- J'étais déjà réveillé de toute façon !

- James, je sais tu n'arrive pas à dormir car tu es trop inquiet par rapport à Lily, Harry et Sirius mais il faut vraiment que tu te repose, tu es encore en convalescence. Tu es encore trop faible pour faire ne serai-ce un tour de garde en compagnie d'un autre membre de l'Ordre. En ce qui concerne Harry, c'est Dumbledore lui même qui l'a placé en sécurité alors je pense qu'il ne risque rien là où il se trouve !

- Pourquoi, il ne veut rien nous dire ? Je suis son père après tout, je suis dans le droit de savoir où est mon fils !

- Lily lui a dit la même chose mais elle est partie bredouille. Fais moi confiance, fais confiance à Dumbledore, Harry est en lieu sûr en ce moment … même si on ne sait pas où il est ! Pour ce qui de Lily et Sirius, je suis certaine qu'ils vont très bien. Avec l'habilitée de Sirius et l'intelligence de Lily, je suis certaine qu'ils ont bien avancés dans les recherches des Horcruxes.

- Si on avait su l'existence de ces choses plus tôt …

- Je suis d'accord mais qu'importe le moment où l'ont a prit connaissance de ces trucks. Il y a un moyen de battre Voldemort une bonne fois pour toute … comme ça Harry ou Neville ne seront pas obligés de ce battre contre lui un jour ou l'autre !

James regarda son amie tient les dernières paroles de Caroline en compte dans sa tête. Il se déclara donc perdant de cette petite conversation et fera tout pour reprendre des forces et revenir dans la bataille quand il se sentira mieux.

Mais pour l'heure la petite Rose se remit à pleurée, Caroline alla prendre sa fille dans ses bras et lui donna à manger.

Cela faisait déjà presque une semaine, que James avait quitté Ste Mangouste. Caroline lui avait proposée la chambre d'ami mais elle savait très bien que durant les nuits de pleines lunes, il irai les passées avec Remus. Même si le jeune homme n'avait pas encore l'autorisation de pratiquer la magie, il avait tout de même le droit d'assister aux réunions de l'Ordre.

- Je vais allé me préparer, il y a une réunion de l'Ordre ce matin !

- Ok … et James ?

- Oui ?

- Quand tu sera au QG de l'Ordre … évite de te mettre en colère

- Pourquoi ça ?

- Tu verra sur place !

Remus arriva à la Chaumière aux Coquillages en compagnie de James et Malana. Ils entrèrent et aussitôt, Zachary vint vers eux.

- Bonjour Remus !

- Bonjour Zachary, je te présente Malana Kelly, elle est la porte parole des lycanthropes qui sont venu nous aider.

En effet, les lycanthropes avaient acceptés d'aider l'Ordre du Phénix mais ils exigeaient que l'un d'entre eux participe aux réunions. Même si Remus leur faisait un résumé complet à chaque fin de réunion. C'est donc tout naturellement que Malana s'était proposée à être ce porte parole malgré son jeune âge.

- Bonjour je suis Zachary White !

- Enchantée. Dit-elle en serrant la main qu'il lui tendait

- Et je te présente James Potter ! Termina le lycanthropes

- Bon retour parmi nous monsieur Potter

- Merci

Ils entamèrent une discussion avant que trois autres personnes arrivent et ils se dirigèrent vers le petit groupe mais l'un des jeunes hommes cessa sa route, ce que vit sa meilleure amie.

- Harry, tu devais t'attendre à ce qu'il soit présent un de ces jours ! Lui dit Hermione en chuchotant

- Je sais mais … je serai dans la même pièce que lui quand il y aura des réunions ou quand il y aura des tours de gardes, il se peut que je sois en binôme avec mon père.

- Et alors où est le problème ? Demanda Ron sur le même ton

- Le problème c'est que je vais devoir peut-être tisser des liens avec lui … alors qu'avec ma mère je ne lui ai jamais parlé

- Je pense que l'on verra ça sur le moment venu ! Arthur vient vers nous !

Arthur Weasley alla près du trio et prit la main de Ron.

- Je ne sais comment vous remerciez tous les trois d'avoir protéger ma famille quand nous avons découvert la véritable identité de Croûtard ! Dit-il au trio

- C'est normal … dit Ron, comment va votre fils ?

- Eh bien encore choqué, il n'a pas du tout comprit ce qu'il s'est passé alors avec Molly nous l'avons prit à part et nous lui avons tous expliqué. Maintenant, il souhaite qu'une chose !

- Laquelle ? Demanda Hermione

- Ne plus avoir un animal de compagnie qui ressemble de près ou de loin à un rongeur !

Ils affichèrent un sourire amusés quand ils furent rejoint par Remus suivit de James, Malana et Zachary et fit les présentation.

- Ici James tu as Seth Stone, Gabrielle Sullivan et Chris Eaton. Ils nous ont rejoint il y a quelques mois !

James serra la main de Ron et celle d'Hermione mais quand il fit la poignée de main à Harry, les deux jeunes se regardèrent longuement. Un sentiment étrange s'empara du jeune homme comme si il y avait quelque chose au fond de lui qui lui criait qu'ils s'étaient déjà rencontrés auparavant.

Pour Harry c'était plus compliqué, il avait tant de chose qui se bousculait dans sa tête mais il mit un frein dans les pulsions qui commençaient à l'envahir.

Puis ils furent interrompue par la porte de la Chaumière qui s'ouvrit à nouveau sur Severus. En le voyant James recula d'un pas et regard tous le monde qui ne lui prêta aucune attention comme si tous cela était normale. Maintenant il comprit pourquoi Caroline lui avait dit de ne pas se mettre en colère. Le jeune homme regarda Remus qui essayait vivement de calmer ses ardeurs.

- Qu'est-ce que Servilus fout ici ?

- James il est de notre coté ! Lui dit Remus

- De notre coté ? C'est une plaisanterie ? C'est un mangemort, qui vous dit qu'il ne joue pas à un double jeu et qu'il résume toutes les réunions à Tu-Sais-Qui ?

- Il est de notre coté peu avant l'attaque à Godric's Hollow et il nous a fournis pas mal d'informations sur les intentions de Voldemort même si en ce moment, il nous dit rien !

- Mais …

Il ne put terminer sa phrase que le professeur Dumbledore arriva en compagnie d'Andromeda et de Narcissa. Ce qui surprit tous les membres présent dans la pièce. Personne n'osa bouger en voyant la femme de Lucius Malfoy parmi eux. Voyant l'incompréhension de tous, Albus prit la parole.

- La présence de Narcissa est un des sujets que nous allons traiter durant cette réunion. Veuillez prendre place !

Tous prirent place autour de la table et Albus présida comme à son habitude la réunion. Par malchance, James fut face à face avec Severus qui se figea en le voyant, mais tous d'eux s'abstenaient de tous commentaires.

- Bien pour commencer je souhaite un bon retour à James Potter parmi nous. Puis comme vous le voyez Narcissa à rejoint nos rangs pour la simple et bonne raison parce que Severus ne peut plus nous servir d'espion puisqu'il est de plus en plus mit à l'écart des réunions que peuvent tenir les mangemorts. Ce sera donc Narcissa qui nous fournira des informations qu'elle récoltera de la part de son époux.

- Malfoy un mangemort ? Fit Maugrey furieux en regardant Narcissa

- Oui, répondit-elle, il n'hésita pas une seule seconde de me faire des compte rendu des dernière réunions en pensant que j'aurai peut-être moi aussi envie de prendre part à leur cause stupide. Mais je ne le souhaite pas … ni pour moi, ni pour mon fils ! Par ailleurs, il y a un nouveau membre de leur rangs. Et je pense que qu'il s'agit d'un des professeurs de Poudlard !

- Qui ? Questionna Minerva McGonagall

- Malheureusement, je n'ai pus obtenir plus d'information car il commençait à devenir de plus en plus soucieux que je pose tant de questions alors qu'habituellement je fais en sorte de ne jamais en parler. Et puis il s'avère que le Seigneur de Ténèbres à épargné la vie de Peter Pettigrew alors qu'ils le cherchaient partout.

- Bien concernant ce professeur de Poudlard, tous les professeurs ici présent, nous mènerons notre propre enquête. Dit le professeur Dumbledore. Il ne faut pas que nous ménagions nos efforts donc nous continuons les tours de gardes. Ce soir il s'agit de Zachary et Kingsley.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

De retour dans leur chambre au Chaudron Baveur, le trio s'affalèrent sur le canapé. Automatiquement Hermione posa sa tête sur l'épaule de son petit ami et Harry en fit tout autant.

- Hey les filles, je ne suis pas un coussin ! Plaisanta Ron

Ils affichèrent tous un sourire sur leur visage mais qui disparut tout aussi rapidement qu'il était venu. Pour celui qui était considéré comme l'élu dans leur espace temps, ce fut une matinée riche en événement. Il avait eut une rencontre avec son père et lui avait même serrer la main. Une poignée de main qui l'avait rendu bizarre tout au fond de lui. Puis il se remit à penser à la première fois où il avait vu le visage de son père … en première année avec le miroir de Rised.

Le jeune homme se rendit compte qu'à chacune de ses jeunes années à Poudlard, il avait vécut des aventures tout aussi palpitante, les unes que les autres. Exceptée pour la septième où il a vécut une année normale ce qui lui avait paru étrange à l'époque.

Si il énumérait ses aventures cela serai : sixième année connaissance des Horcruxes, cinquième année la prophétie plus son combat contre Voldemort, quatrième année le tournois des Trois Sorcier plus le retour de Voldemort, troisième année sa rencontre avec son parrain, deuxième année la chambre des secret et la première année …

- La Pierre Philosophale ! S'écria-t-il en se relevant

- De quoi ? Fit Ron sans comprendre

- Lors de notre première année la Pierre Philosophale à été détruite !

- Et alors ? Fit Hermione perdue

- C'est pourtant simple ce professeur qui est vient de rejoindre les mangemort n'est autre que le professeur Quirrell, il a été un Horcruxes temporaire de Voldemort pour le maintenir en vie et Vous-Savez-Qui avait besoin de cette pierre … même si il semble ne pas en avoir besoin vu que l'attaque de Godric's Hollow a échouée !

- … pour revenir à la vie mais bien sûr ! Pourquoi n'y a-t-on pas pensés plus tôt ! Dit Ron en faisant le lien. Mais comment savoir si cette pierre est dans le château dans ce temps la ?

- J'en sais rien mais il n'y a pas que la Pierre ! Il y a aussi la chambre des secrets qui enferme le Basilic que j'ai affronté quand Ginny a été manipulée par le journal de Jédusor !

- Et c'est avec une de ses dents que tu as détruit le journal ! Dit Hermione à son tour

- Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? Questionna Ron

- On a pas le choix, il me semble ! Répondit Harry

- Wow, wow, wow … il ne faut pas qu'on fonce tête baissée ! Nous ne sommes plus élèves il nous faut un plan solide afin de pénétrer dans l'école sans que l'on se fasse repérer ! Dit Hermione en se levant

- Alors, il est temps que je sorte la cape de mon père !

- Et quand veux-tu agir ? Demanda Ron

- Pour la chambre je ne sais pas dans quelques jours, cela nous laisse le temps de mettre un plan en place mais pour laPpierre je pense qu'il faut qu'on agisse demain soir, le temps de nous souvenir les moyens que l'on a utilisés !

Ron et Hermione regardèrent leur ami et ils ne l'avaient jamais vu aussi déterminé que maintenant.

- Bon ben ça nous rappellera de bon souvenirs ! Dit Ron en apaisant l'atmosphère

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Dans les rues de Londres du monde moldu, un jeune homme tenta de repérer quelques personnes qui peuvent l'aider. Quand il repéra une jeune femme, il alla se placer afin qu'un de ses compagnons puissent prendre son apparence grâce à la portion du Polynectar. Quand, la femme fut derrière le jeune homme, elle sentit un picotement au niveau de la nuque et ferma les yeux. Le jeune homme lui prit les jambes et l'entra dans le local à ordures.

Une jeune femme prit les différents mèches de cheveux et donna trois flacons de la potion à ses compagnons de voyage.

- Bien n'oubliez pas que normalement la potion a un effet d'une heure, alors dés que l'on arrive au Ministère, on se grouille à chercher le véritable Horcruxe. Recommanda-t-elle

- Et tu es sur que le patronus en forme de cerf nous aidera ? Demanda Sirius qui avait apprit l'existence de ce patronus

- Non mais je l'espère ! Répondit-elle. Mettez les cheveux …

Tous les trois ajoutèrent le dernier ingrédient leur flacon de potion et regardèrent le breuvage écœurés.

- Vous êtes sûr que l'on est obligé d'avoir recours à ce truck ? Fit Damian en grimaçant

- C'est la meilleure solution, si Voldemort a renversé le Ministère et qu'il a mit un de ses sbires au pouvoir, alors il mettra nos têtes à prix d'or pour celui ou celle qui nous retrouvera …sauf si une personne contre lui gagne le poste de Ministre temporaire ! Répondit Lily

En effet, dés qu'ils apprirent la mort de l'ancienne Ministre de la Magie, le trio s'était informés et avaient apprit que de nouvelles élections allaient avoir lieu jusqu'aus prochaines élections en 1990. Selon les sondages, cela se jouaient entre Cornelius Fudge et Pius Thicknesse, les taux étaient serrés entre les deux candidats ! Un second tour aura lieu prochainement afin de déterminer qui occupera la place de Ministre de la magie.

- Bon ben .. santé ! Dis Sirius

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

- Qu'est-ce que tu fais ? Demanda James en entrant dans la cuisine

- Je vais allé au Ministère pour déclarer la naissance de Rose ! Répondit Caroline. Je ne peux pas attendre que son père revienne sinon j'en aurai pour l'éternité !

- Tu veux que je t'accompagne ? Proposa-t-il

- Tu as encore besoin de repos Potter !

- Je sais mais j'en ai marre de tourner en rond ! Et puis je voudrait voir Kingsley afin de voir si ils ont du nouveau concernant Tu-Sais-Qui !

- Bon très bien ! Alors allons-y !

Ils prirent le réseau de cheminée et clamèrent l'adresse du Ministère. La petite Rose ayant été sous la surveillance de sa famille maternelle, Caroline pouvait allée s'occuper des papier de naissance de sa petite fille.

Quand ils arrivèrent, il virent que le Ministère de leur pays était sans dessus dessous depuis la dernière attaque de Voldemort et des prochaines élections.

- Eh bien, quel monde ! S'exclama James

- C'est comme ça depuis longtemps, par Merlin j'espère que l'on va pas trop patienter longtemps ! Fit Caroline découragée

Ils attendirent leur tour dans la longue file d'attente afin d'inscrire Rose dans le monde sorcier mais apparemment il y avait d'autres sorciers et sorcières ayant besoin de papier administratif.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Ça y est, ils y étaient. Ils étaient de « retour » dans leur monde autour de plusieurs personnes comme eux … mais ils étaient revenu sous une autre forme. Lily avait prit l'apparence d'une stagiaire d'une employé. Sirius avait prit l'apparence d'un des gardes de surveillance et Damian un des employé travaillant dans le domaine des créatures hybrides. Ils firent face à l'énorme bâtiment qu'était le Ministère de la Magie.

- Eh bien, regardez moi cette foule qui patiente ! S'exclama Damian

- Tout va bien ? Demanda Lily en regardant Sirius

Le jeune homme avait le regard dans le vide et perdu dans ses pensées mais la voix de sa meilleure amie le fit revenir sur Terre.

- Oui, oui je me dis que Caroline a dû donner naissance à notre petite fille vu le jour que nous sommes. Répondit-il

- Peut-être pas, le mois de Mai n'est pas encore terminé, tu sais bien que j'ai eu deux semaines de retard avec Harry … les médicomages étaient à deux doigt de me provoquer l'accouchement ! Le rassura-t-elle

- Je sais même pas comment elle s'appelle ! Caro, a dû choisir un prénom magnifique !

- Un prénom qui s'associerait bien avec ton nom ! Telle que la connaît, c'est ce qu'elle a fait !

- Si tu le dis !

Ils avancèrent vers le centre de ministère. Ils prirent les ascenseurs et au moment où les portes se fermèrent, une personne arriva.

- Ah vous voilà Harvey ! Dit cette personne. Je vois que vous êtes prêt pour l'audience !

Damian donna un léger coup de coude à Sirius afin de lui faire comprendre que c'est à lui qu'elle parlait. La personne entra et directement une odeur de fleur envahit la cage d'ascenseur. Lily plissa le nez par le parfum de la jeune femme qui était devant elle. Elle regarda Damian qui leur fit signe que c'était elle la personne qu'ils cherchaient.

Quand ils arrivèrent à un niveau, les portes s'ouvrirent mais personne n'avança.

- Vous ne descendez pas Paul ? Dit-elle à Damian

- Si … si !

Damian sortit et regarda ses acolytes qui grimacèrent. Les portes se refermèrent après que les hiboux firent leurs entrées. Et l'ascenseur reprit sa course.

- Harvey ? Appela-t-elle

- Oui ? Répondit Sirius

- Avant que nous descendions, je vais aller récupérer quelque chose dans mon bureau.

- Très bien, je vous attendrai alors

- Oh Gisèle, veuillez me pardonnez, je me présente Dolorès Ombrage. Je suis celle qui va présider pour la première fois l'audience d'aujourd'hui.

- D'accord !

- Et comme vous êtes nouvelle dans le milieu, je vous conseille de vous rendre immédiatement en salle d'audience. Votre tuteur vous y attends

- Bien ! Répondit Lily

Quand la cage d'ascenseur arriva à une autre niveau, Sirius et Dolorès Ombrage sortir alors que Lily resta seule jusqu'au département des mystères.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

- C'est long … mais c'est long ! Dit Caroline. J'en ai marre !

- Dis toi qu'on a bien avancer depuis notre arrivée. La rassura James

- Mouais !

La file continua d'avancer doucement, ce qui donna la sensation à Caroline d'y avoir passée toute la journée à attendre.

- Tien Caroline, James comment allez-vous ?

Les deux concernés se tournèrent et firent face à Zachary qui arrivait vers eux avec des dossiers sous le bras.

- Zachary, nous allons bien et toi comment vas-tu ? Demanda Caroline

- Bien aussi, qu'est-ce que vous faites ici ?

- Eh bien, je viens donner l'acte de naissance de ma fille.

- Ah oui, félicitation !

- Merci

- Vous savez quoi ? Poirotez pendant plusieurs heures rien que pour donner un papier c'est barbant. Venez avec moi, je vais vous faire passez incognito !

Caroline et James suivirent Zachary qui alla les amener voir le département des naissances du monde sorciers.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Sirius était sur l'un des canapés du bureau de Dolorès, la jeune femme était dans le bureau voisin afin de faire de l'ordre dans ses dossiers. Discrètement, il se leva et ouvrit les tiroirs. Mais quand l'un d'entre eux attira son attention, il sortit un dossier et regarda le titre « Sang-de-Bourbe », cette insulte le mit en colère mais il l'ouvrit et regarda le contenue. Et ce qu'il le vit le figea sur place.

Il y avait des fiches d'identités de chaque personnes qui sont des nés moldus. Vérifiant qu'il était bien seul, il chercha la fiche de Lily et de Caroline. Chaque photo était rayé d'une marque rouge ou il y avait marquée « Grave menace ». Depuis quand les nés moldus étaient une menace ?

Le jeune homme se mit à penser que cette Dolorès Ombrages seraient peut-être une partisante indirecte de Voldemort. Afin de protéger, Lily, Caroline et sa fille, Sirius prit la fiche de ses deux amies et les plia afin de les ranger à l'intérieur de sa veste. Il rangea ensuite le dossier dans le bureau et alla reprendre sa place sur le canapé.

Puis la porte s'ouvrit …

- Bien Harvey, nous pouvons y allé ! Dit-elle

Sirius la suivit jusqu'à l'ascenseur et ils allèrent rejoindre Lily au département des mystères. Dans la cage d'ascenseur, Dolorès retira son cache cou et sortit de sa cape un médaillon afin de le passer autour de son cou. Sirius reconnu le médaillon de son frère.

- Puis-je vous aidez à mettre votre médaillon miss Ombrage ?

- Non, ce n'est pas la peine !

Elle attacha elle-même le médaillon faisant enrager le jeune homme qui se trouvait à ses cotés.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Quand l'audience commença, Sirius se mit à coté de Dolores, qui s'installa sur le plus haut pupitre afin de présider cette audience pour la première fois. Lily se trouvait juste à sa droite sur un pupitre en dessous. L'audience concernait un divorce entre une sorcière de sang pur et un sorcier né-moldu, ayant deux enfants.

- Bien l'audience du 27 Mai 1982, dossier numéro 15872 peut commencer. Les deux mandataires Mr Frederick Paul Sanders et Mrs Amanda Fiona Yates épouse Sanders souhaitent un divorce à l'amiable en tenant compte des conditions choisis pour les enfants Mélissandre Jessica Sanders et Léonor Cassandra Sanders … commença Dolores.

Lily regarda l'audience en ayant particulièrement un regard vers les futurs ex-époux. La jeune femme se demanda comment pouvait-on arriver à un stade où un amour qui a été sincère en donnant naissance à deux enfants puisse se terminer par un divorce. Tout au fond de son cœur, elle espéra que son mariage avec James durera jusqu'à que la mort les sépare.

Au loin, elle vit Damian arriver … sans sa forme du polynectar. Son cœur commença à s'affoler et elle sentit aussitôt sa main bouger étrangement. Elle y jeta un regarda et posa son autre main dessus afin de ne pas se faire repérer.

Sirius quant à lui avait aussi remarqué le changement de Damian, l'animagus comprit qu'ils devront agir rapidement afin d'avancer dans leur quête.

Pour Damian , qui était caché, il vit le patronus en forme de cerf. Le jeune Auror comprit que l'Horcruxe était juste devant lui et que par conséquent, il faut agir et vite. Il prit donc sa baguette en main et …

- Descendo ! Cria-t-il en pointant sa baguette sur le médaillon

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

- Je ne sais comment te remercier Zachary ! Dit Caroline

- C'est avec plaisir, je n'allais pas laisser un si petit bébé être loin de sa mère !

- C'est plutôt le contraire, se moqua James, ne pas laisser la mère loin de son bébé nouvellement né.

- Alors toi je me demande comment tu peux être déjà père ! Bouda Caroline

- Ne te fâche pas Caro, Lily était pareil avec Harry quand il est né jusqu'à ses six mois.

- Humphr ! Bouda la jeune maman

Aussitôt une alarme se fit entendre au sein du ministère. Par réflexe, les trois sorciers brandirent leurs baguettes et filèrent à l'entrée du ministère. A cause de l'alarme, tous les sorciers coururent dans tous les sens afin de partir et se réfugier chez eux.

Arrivant dans la grande cour, James remarque qu'il n'y avait aucun mangemorts, mais il voyait clairement des agents de sécurité entrain d'essayer de stopper un petit groupe de personne qui courraient devant eux. Parmi ce petit groupe, James vit une chevelure rousse qui virevoltait dans tous les sens afin d'échapper aux agents de sécurité. Cela ne pouvait être qu'une seule personne, selon lui …

- LILY ! Hurla-t-il

Il vit que la chevelure rousse se tourna afin de savoir qui l'avait interpellée mais elle ne le vit pas. Seulement James vit que sa femme était saine et sauve et qu'elle l'avait entendu. Il cria à nouveau son prénom mais cette fois-ci un autre jeune homme força la jeune femme de ne pas regarder en arrière et il purent partir en transplanant avec le troisième compagnons à travers les cheminées.

James cessa tout mouvement après cette vision. Le jeune homme savait que ce n'était pas son meilleur ami, il le reconnaîtrait n'importe où même de dos.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Quelques heures plus tard, tous le ministère avait apprit que ces trois personnes avaient uniquement agressés une femme travaillant pour le ministère. Deux jeunes hommes et une jeune femme. Et qu'ils avaient cessées leur activité une fois qu'ils avaient récupérer un bijoux appartenant à l'employée.

Quand Caroline et James rentrèrent, ceux-ci savaient qui étaient ces personnes et quel était le bijoux qu'ils avaient volé. Ils furent rejoint par Remus qui revenaient avec la petite Rose. Caroline s'empressa de la prendre et de la ramener dans sa chambre.

- Alors au ministère ? Demanda Remus

- C'était Lily et Sirius, répondit Caroline en revenant. Ils ont réussis à trouver un Horcruxes … en plein ministère sorcier.

- Je me demande à combien d'Horcruxes ils sont ?

- Cela malheureusement, il n'y a qu'eux qui peuvent nous répondre mais vu le temps qui est passé depuis leur départ, je pense que cette chasse aux Horcruxes est plus compliquée que ça.

- Cornedrue tout va bien ? Demanda Remus en voyant son ami silencieux

- Qui est cette troisième personne ?

Caroline et Remus se regardèrent. Ils ne savaient pas de qui pouvait parlé leur ami. Ils tournèrent leur regard vers le jeune homme regardait par la fenêtre.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

La nuit venait de tomber tous sorciers et moldus dormaient paisiblement. Dans la prestigieuse école de Poudlard, tous les sorciers en herbes venaient eux aussi de s'endormir quelques heures après le dernier couvres feu ordonné par les préfets de chaque maisons. Aucun bruit ne se fit entendre dans les couloirs de l'école et personne ne semblait vouloir faire une expédition nocturne.

Seulement dans la nuit noir, un léger bruit de tissue qui traîne au sol pouvait nuire au silence si on tend bien l'oreille. Sous le bout de tissue, se trouvaient le trio venant du futur. Quand ils furent certain de ne courir aucun danger, ils sortirent de la cape d'invisibilité d'Harry et prirent la direction du troisième étage. Harry vit que la façade qui soutenait la porte avait des fissures qui n'y étaient pas lors de sa première année. Il regarda ses deux meilleurs amis et ouvrit la marche en y allant le premier. A peine avait-il fermé la porte, que les flammes jaillirent sur tout le long du couloir. Il avancèrent et se trouvèrent devant une vieille porte en bois qui pouvait s'effondrer à tous moment.

- Prêts ? Demanda-t-il à Ron et Hermione

- Avons-nous le choix ? Questionna Ron inquiet

- Allons-y !

Ils passèrent la porte et furent face à face à un énorme chien à trois tête dormant profondément. Ron ensorcela la harpe qui était de coté et celle-ci entama une douce mélodie tandis que Harry et Hermione repoussèrent une des pattes de l'animal afin d'avoir un accès sur la trappe qui était au sol. La jeune femme l'ouvrit et aussitôt une odeur de plante renfermée arriva à leurs narines.

- Ils auraient pu mettre un sortilège de parfum merde ! Dit Ron en se bouchant le nez

- Quelle élégance ! Ironisa sa petite amie

Harry ne participa pas à la petite dispute entre Ron et Hermione et ouvrit la trappe le plus silencieusement possible. La harpe sonnait toujours au soulagement de l'élu. Il s'accroupit devant le trou qui était devant lui. Voyant que ses amis n'étaient pas prêt de le rejoindre, il siffla doucement.

- Vous aurez tous le temps de vous chamailler quand on aura réussi cette mission.

- Oui c'est vrais tu as raison Harry ! Lui dit Hermione

Ils s'accroupirent comme leur ami et regardèrent le trou noir. Rien que de voir cette situation de déjà vu leur donna de vieux souvenirs.

- Prêt ? Questionna le survivant

- Qui passe en premier ? Demanda Ron

- J'y vais, après tout nous allons tomber sur le Filet du Diable ! Et n'oubliez pas il faut vous détendre ! Conseilla Hermione

- Tu es sûr de ne pas vouloir faire le truck lumineux comme la dernière fois ? Grimaça Ron

La jeune femme leva les yeux au ciel et sauta, suivit de son petit ami puis terminé par Harry. Au même moment, la harpe s'arrêta mais le chien à trois têtes ne vit pas les intrus.

Quand leurs fesse toucha la plante visqueuse, celle-ci se fit à bouger et aussitôt les branches s'enroulèrent autour de leurs jambes puis autour de leur bras. Au grand étonnement de ses deux amis, Ron réussi à se détendre et ils furent le premier à passer cette seconde épreuve. Puis ce fut le tour d'Hermione et Harry.

- Je croyais que tu voulais que je fasse le sortilège de luminosité ! Ricana la jeune sorcière

- Je le croyais aussi mais j'ai réussi à me détendre comme tu vois ! Répondit le jeune homme

- Allons-y ! Suggéra Harry

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Ça y est l'annonce venait d'être annoncé, l'élection du nouveau Ministre de la magie avait été effectuer. Au plus grand étonnement de tous les sorciers, ce fut Pius Thicknesse le nouveau Ministre. Mais les comptes étaient serrés cela s'est joués à quelques voix.

Le nouveau Ministre était dans son nouveau bureau à regarder la communauté Magique sous un nouveau jour, il était à la tête du pays, tous se déroule comme prévu … comme l'avait voulus son maître. A l'heure qu'il est, le Seigneur des Ténèbres doit être fière de lui et cela amènera sans doute l'opportunité de faire plus d'attaque afin que personne ne puisse sous estimé la grandeur de son maître … pas même ce fou de Dumbledore.

Quand il entendit des flammes jaillir dans un bruit étrange, Pius se tourna vers la cheminée et alla s'accroupir devant.

- Maître ? Appela-t-il

- Pius … félicitation pour ton nouveau poste ! Siffla le Mage Noir

- Je n'en serai pas là si vous n'aviez pas été là !

- Bien entendu … c'est grâce à moi que tu es devenu Ministre de la Magie ! S'énerva-t-il. Maintenant n'oublie pas ta promesse ! Tu dois a tout pris prendre le contrôle de toute la communauté qu'importe les risques ! Je veux que tous les Sangs de Bourbe soient hors d'état de nuire ! Mais par dessus tout retrouve moi ce bâtard de Potter et m'en informer ! Ordonna-t-il. Tu es Ministre alors utilise tes pouvoirs de Chef d'état !

- Il en sera fait selon vos désirs mon maître !

Le Seigneur des Ténèbres coupa cette conversation et Pius se leva afin de profiter pour quelques instants sa nouvelle élection. Décidément, la vie commençais à lui sourire.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Les clefs volèrent autour d'Harry qui essayait tant bien que mal d'attraper la vielle clef. Elles l'effleurèrent au visage provoquant quelques blessures infimes mais il ne s'en formalisa pas et tendit encore plus le bras pour attraper son objectif.

Au sol, Hermione et Ron regardèrent leur ami qui avait de la difficulté, mais ils ne restèrent pas les bras croisés. Avec leurs baguettes, Hermione tente de figer toutes les clefs rebelles alors que Ron essayait tous les sortilèges pour déverrouiller la porte menant à la prochaine épreuve.

Quand Harry attrapa finalement la fameuse clef, il fit un piqué et la lança à Hermione qui l'attrapa au vol puis se retourna pour ouvrir la porte alors qu'Harry fit diversion avec les clefs rebelles. Quand la jeune femme ouvrit la porte Ron et elle passèrent la sortit puis crièrent à Harry de les suivre.

L'élu passa de justesse la porte et les clefs rebelles s'échouèrent contre la porte en bois.

- Tu vas bien mon vieux ? Demanda Ron

- Oui ça va, laissez moi juste quelques minutes pour reprendre mon souffle !

- Normalement la prochaine étape, c'est l'échiquier géant ! Les informa Hermione

- C'est mon tour dans ce cas, j'utiliserai la même stratégie que la première fois !

- D'accord mais par Merlin Ron ne fais pas exactement comme la première fois ! Intima Hermione

- C'est à dire ?

- Te sacrifier ! Termina Harry. Cette fois-ci c'est toi qui fera échec au roi, sans que tu monte sur un cavalier !

- D'accord ! Répondit le jeune sorcier

Harry se leva et le trio avancèrent vers la prochaine épreuve ! Quand ils furent au centre de la pièce, des flammes firent leur apparition.

- Merci McGonagall pour cette épreuve ! Ironisa Ron. Bien on reprends les même places, Harry sur la case du fou, Hermione tu es la tour sur le coté de la reine, quand à moi je vais me mettre à coté d'un cavalier !

Chacun se placèrent à la même place qu'ils avaient occupé il y a des années de cela, mais à la différence de leur première année à Poudlard, ils savaient à quoi s'attendre.

- N'oubliez pas que c'est au blanc de commencer et après c'est à nous de jouer ! Leur rappela Ron

Ainsi un pion des blanc avança et vint de placer un peu plus en avant. C'est alors que le trio d'or se remémora que la partie était en version sorcier. Laissant faire leur ami, Harry et Hermionne avaient tout de même une crainte de la fin de cette partie.

- C'est partit, toi là-bas va en D5 ! Cria le jeune homme

Et ainsi un pion noir avança à son tour avant d'être complètement détruit par le pion adverse.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Afin de montrer encore plus de sa puissance, Voldemort chargea ses fidèles d'aller attaquer la communauté magique. Le lieu et l'heure était précis mais pour les attaques, ses sbires avaient carte blanche. C'est ainsi que plusieurs mangemorts arrivèrent sur le Chemin de Traverse bondé de monde. Ils se placèrent et attendirent l'heure.

Parmi eux se trouvaient les plus fidèles des mangemorts : Bellatrix, Rodolphus, les Carrow, Barty Croupton Jr, Lucius, Crabbe, Goyle et tant d'autres … . Quand ils sentirent leurs marques sur le bras brûler, ils mirent leurs masques et avancèrent chacun marcha dans la rue et lancèrent à l'aveuglette des sorts.

Cela ne prit que quelques minutes pour que les sorciers qui étaient de sortit pour comprendre qu'il y avait une attaque. Alors ils prirent tous leurs jambes à leur cou et s'enfuirent afin d'aller à l'abri et d'autre par courage les affrontèrent en attendant que les Aurors arrivent afin de prendre la relève Mais beaucoup d'entre eux tombèrent suite à un sort perdu qui les envoya dans un autre monde.

Les mangemorts jubilaient de joie et d'excitation face à ce spectacle ils sentirent un eux un sentiment de fierté de faire partie de cette « petite fête » … ainsi ils montraient à toutes la communauté la puissance de leur maître vénéré.

Des cris se mêlaient aux rires, des pleurs se mêlaient à la jouissance et des regards apeuré se mêlaient à des regards assassins.

Finalement, les Auros arrivèrent en grand nombre en plus de certains membres de l'Ordre dont Dumbledore, McGonagall, Remus, Maugrey, Kinglsey et les autres. Chacun défièrent un mangemort mais les deux camps avaient des ressources et ils pouvaient tenir toute la nuit si ils le pouvaient. Certains courageux allèrent prêter main forte afin de dégager les passant blessés ou bien les défunts afin de ne pas gêner les Aurors.

Les sortilèges fusèrent dans tous les sens, faisant de nombreux blessés et des morts. Mais d'autres renforts arrivèrent et aidèrent les sorciers pour repousser les mangemorts qui ne voulaient qu'une chose, faire le plus de mort possible.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

La reine détruisit la tour et se tourna vers le cavalier qui se trouvaient à coté de Ron.

- Bien, maintenant nous savons tous les trois ce qu'il nous attends ! Dit Ron. Harry tu fera échec au roi pendant que Hermione et moi allons envoyé un message anonyme à Dumbledore afin de venir dans les cachots le plus vite possible.

- D'accord, mais … AGRH ! Cria-t-il en se tenant le front

- Qu'est-ce qui t'arrive ? Fit Hermione inquiète

- Ma … ma cicatrice … elle … elle me brûle comme … comme autrefois ! Dit-il en posant une main sur son front.

- Mais pourquoi ? Fit son meilleur ami

- Il … se passe … quelque chose … quelque de chose de grave … je le sens !

- Ok, je vais envoyer un message à Dumbledore, Ron tu vas rejoindre l'Ordre afin de voir ce qu'il se passe, je te rejoindre après le message envoyé, Harry tu continue ! Ordonna Hermione

- Mais …

- Pas de « mais » qui tienne, tu es sur le point de retrouver la Pierre Philosophale. Nous n'allons pas laisser tomber si près du but ! Tu dois continuer … comme la première fois !

Harry scruta sa meilleure amie du regard et il comprit qu'elle avait raison. Après tout il pourrait les rejoindre une fois la pierre retrouvée. Avec difficulté, il fit un signe affirmatif de la tête et et s'avança vers le Roi en tentant d'oublier la douleur lancinante que lui procurait sa cicatrice. Il se positionna devant le Roi et dit simplement …

- Échec et mat !

L'immense épée tomba devant lui ce qui marqua la fin de la partie. Alors le jeune homme se tourna vers ses amis et alla les serrer dans ses bras. Ron et Hermione lui rendirent l'étreinte et d'un simple regard, il s'encouragèrent et chacun partit vers la mission qui leur était attribués.

L'élu avança donc le premier et passa la porte qui menait tout droit vers la nouvelle épreuve. Si il se souvenait bien, c'était le troll. La seule chose qui fallait faire c'était de l'assommer par un simple Wigardium Leviosa.

Il s'avança en silence afin de ne pas attirer l'attention du troll sur lui. Le jeune homme se cacha derrière un mur et et s'abaissa afin de voir le troll seul devant un bon feu. C'est alors qu'Harry envoya un sortilège qui sifflerai, ce qui attirera l'attention de la géante créature et ainsi il pourra l'assommer facilement. Mais pour rendre la tâche encore pus drôle, ils envoya plusieurs sortilèges à l'opposé du précédent faisant tourner en bourrique le troll qui s'impatienta et qui commença à se mettre en colère. Jugeant qu'il avait bien ri, le jeune homme pointa sa baguette vers le seul objet capable d'assommer cette créature.

- Wingardiul Leviosa ! Chuchota-t-il

La grosse matraque que le troll avait dans sa main se souleva sous incompréhension de ce dernier, il le regarda et brusquement Harry arrêta le sort et la matraque retomba sur la tête de la créature violemment. Elle vit eut la tête qui commença à tourner de plus en plus vite et de plus en plus fort. Mais l'élu savaient que ce n'était pas suffisant, alors il dévoila son identité et le troll le remarqua. Comme on lui avait demandé, la créature s'élança vers l'intrus mais le jeune homme l'évita de justesse permettant au troll de foncer droit vers le mur. Un bruit sourd se fit entendre et amena donc Harry à grimacer en se bouchant les oreilles. Cette fois-ci le troll tomba à terre et ne se releva pas. Par prudence, l'élu alla vérifier que la créature étaient bien assommée et ce n'est qu'en entendant les ronflements régulier de la bête qu'Harry alla vers la sixième épreuve celle des potion à énigme du professeur Rogue. En souvenir de son ancien professeur de Potion, le jeune homme sentit une grande tristesse envers celui qui avait donné sa vie pour le protéger … une protection qui étaient plus efficace de toutes celles qu'on lui avait donnée. Il essuya d'un revers de la main une larmes qui menaçait de s'échapper et passa la porte et fit face à plusieurs fioles contenant chacune des potions. Mais seulement une d'entre elles étaient nécessaire pour passer les flammes. Il devait donc utiliser sa logique … mais comment faire ? Connaissant son ancien professeur, celui-ci avait dû compliquer la tâche. Car la première fois, Harry avait très vite remarqué que les sept potions étaient de couleurs différentes mais seulement trois d'entre elles avait la même couleur : vert. Mais pas un vert habituelle … un vert émeraude … rappelant ainsi les yeux qui avaient tant semer le troubles dans l'esprit du maître des potions … les yeux de Lily, les yeux de sa mère et les siens !

Alors il prit les trois fioles et les avança vers lui afin de les examiner de plus près.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Le combat avait cessé, tous les Guérisseurs étaient sur place afin de prodiguer les premiers soins tandis que tous les Médicomages venait d'arriver afin de soigner le nombre de blessés alors que les Aurors regroupaient les morts. Le nombre de blesses était surprenant mais le nombre de morts ahurissant. Un combat avait lieu personne ne pouvait le nier.

Parmi de flot d'horreur, Ron alla se réfugier dans un ruelle desserte afin d'évacuer ce qu'il ressentait. Voir tous ces pauvres gens mourir lui rappelait les victimes de la bataille de Poudlard mais aussi la mort de son frère Fred. Il savait que cette guerre allait encore faire plus de ravage donc encore plus de victime. Il ne voulait pas faire courir de danger aux sorciers même si il venait du futur. Revivre cette guerre lui étai devenu encore plus insupportable que la première fois !

- Ron ? Murmura une voix derrière lui

Il se retourna et vit Hermione, elle s'avançait vers lui. Le jeune homme la prit dans ses bras et aussitôt les larmes coulaient à nouveau sur ses joues. La jeune femme resta silencieuse mais resserra son étreinte afin de faire comprendre à son petit ami qu'elle était là quelle que soit la situation.

- Il n'était pas la. Commença-t-il. Il a envoyé ses sbires faire le sale boulot à sa place mais seul les plus dangereux comme Bellatrix ont réussi à fuir en laissant les plus faible. Quand je suis arrivé, les combats s'amplifiait, je suis allé directement aider Maugrey, il était face à trois mangemorts. A nous deux, nous avons réussit à leurs foutre la frousse mais ils se sont enfuit comme des lâches. Puis ils sont tous partit … et tous est redevenu calme comme si rien ne venait d'arrivé. Mais les cadavres au sols m'a rappeler à l'ordre. Je ne pouvait pas voir ce spectacle une nouvelle fois, je suis alors partis pour savoir si tu allais bien mais sur mon chemin j'ai vu un jeune homme au sol … il avait les cheveux roux et … il ressemblait beaucoup à …

- Fred ! Dit-elle doucement

- Ouais … et ça m'a rappeler que nous allons réellement devoir nous battre à nouveau contre ces salopards !

- Je sais mais dis toi que nous avons un atout cette fois !

- Quoi comme atout ?

- Nous savons où se trouve les Horcruxes et si Lily et Sirius ne les retrouve pas, nous le ferons et nous les détruirons et puis nous savons comment les détruire !

La jeune femme embrassa son petit ami qui lui répondit.

- Où est Harry ?

- Toujours au château, il s'occupe de la Pierre ne t'en fais pas !

- D'accord …

- Allé viens, nous devrions allé prévenir Dumbledore !

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Rien ne pouvait différencier les trois fioles qui était devant Harry, le jeune homme tenta de se souvenir du moindre détail par rapport à son professeur … minime soit-il. Il se souvenu des ingrédients que son ancien professeur Potion mettait dans l'ordre et de la façon dont il touilla la marmite, dans le sens contraire d'un aiguille d'une montre. Avec l'aide de sa main libre Rogue réglait la température de l'eau. Il touillait de la main gauche et de la maint droite il réglait l'eau. Voyant que ce point pouvait aider, Harry éloigna la fiole du milieu et tout devint plus compliqué. Il était vrais que son ancien professeur utilisait sa main gauche pour ajouter les ingrédients mais il se servait de la main droite pour les découper. L'une d'entre elles lui permettra de passer les flamme qui sont devant la porte et l'autre de passer les flammes qui sont derrière la porte. Ne trouvant aucune logique, Harry prit sa baguette fit apparaître un oiseau et lui donna quelques goûtes d'une potion et le dirigea vers les flammes devant la porte. Mais l'animal échoua et se fit brûler par les flammes, alors le jeune homme prit la première potion la but d'un trait et s'avança vers la porte qui était retenu par les flammes. Il ferma les yeux et passa l'obstacle en feu avec succès, le jeune homme ouvrit les yeux et ouvrit la porte et fut devant de nouvelles flammes ais cette fois-ci de couleur violet. Alors Harry prit la seconde potion et bu le reste et traversa le brasier.

Puis il se mit à courir afin d'arriver à la dernière épreuve … celle de Dumbledore avec le Miroir du Rised. Il traversa le long couloir avant d'arriver devant une salle immense entouré d'escalier. Devant lui se trouvait le Miroir, précautionneusement, Harry s'avança et regarda le Miroir … Merlin il était exactement comme il l'avait connu auparavant. Puis il regarda son reflet et s'attendit à se voir détenir la Pierre mais ce fut tout autre chose. Il voyait son propre reflet de dos, dans une chambre d'enfant, puis son reflet se retourna et Harry put voir qu'il tenait un petit tas de couverture où une petite tête semer d'une chevelure noir en ressortait. Puis une jeune femme rousse vint le prendre dans ses bras en posant sa tête sur son épaule en souriant.

Enfin son reflet leva la tête vers lui et lui fit un signe de gauche à droite, Harry comprit alors que ce qu'il voyait était ce qu'il désirait le plus au monde … retrouver Ginny et avoir leur futur enfant dans ses bras.

Il baissa la tête en signe d'échec mais aussi en signe de victoire car au moins la Pierre de Philosophale était en sécurité. Seulement des bruits de pas le fit se retourner brusquement et Harry fut face à face avec un homme …

- Je tiens à vous remercier pour la facilité du passage avec les potions ! Dit l'homme.

Devant lui se tenait l'ancien professeur de Défense contre les Forces du Mal … le professeur Quirrell

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Le bilan fut tellement lourd que Caroline a été appelée en urgence à Ste Mangouste. La petite Rose ayant été laissée à James en compagnie de Remus. La jeune femme arriva aux urgences et alla directement vers les dossiers des grands blessés tout en étant accompagnés des guérisseurs de différents secteurs.

De nombreux blessés étaient entre la vie et la mort de plus plusieurs d'entre eux mourraient de leurs blessures en seulement quelques minutes. Mais la jeune femme ne se laissa pas décourager et continua de faire son maximum afin de sauver un grand nombre de vie possible. Mais la nuit avançait rapidement pour qu'au final la moitié des blessés succombent à leurs blessures.

Quand elle eut un moment de pause, Caroline alla dans une salle de repos vide et s'y enferma. Revenir à l'hôpital lui faisait de bien comme du mal, elle ne supportait pas de perdre des patients. La colère monta en elle et la jeune mère se mit à frapper le mur comme si elle était agressée. C'est quand elle sentit son poignet craquer qu'elle cessa et se mit dos contre le mur avant de se laisser tomber au sol en pleurant. Il fallait qu'elle y retourne mais pour la première fois elle aurait tout donnée pour ne pas y aller et être auprès de Sirius afin de profiter de leur fille.

Elle souffla une bon coup et sortit de la pièce. Elle s'avança vers un patient qui venait d'arriver. Elle regarda le dossier et vit qu'il s'agissait d'un enfant blessé à la jambe gauche à cause d'un sort perdu durant le combat. Il saignait abondamment mais elle réussit à stopper l'hémorragie. Elle lui anesthésia la jambe nettoya la plaie et lui fit des point de suture avant de l'envoyer faire des radiomagies. Puis elle saisit un nouveau dossier et s'avança vers le patient mais en levant son visage vers celui-ci, Caroline se figea.

- Severus ?

- Ne dis rien, contente toi de me soigner et c'est tout ! Dit-il

La jeune femme piquée au vif alla vers le jeune homme et lui soigna l'épaule. Aucun mots n'étaient échangés entre eux. Caroline ne fit aucun commentaires et se concentra sur son travail mais au fur et à mesure des secondes, elle demanda …

- Qu'est-ce qui t'as pris ?

- De quoi est-ce que tu parle ? Dit-il

- Comment as-tu pu insulter Lily de « Sang-de-Boube » après tous ce qu'elle a fait pour toi ? Même si James t'avais cherché, tu n'avais pas le droit de la traiter ainsi !

- Je sais, et je n'ai aucune explication sur mon comportement de ce jour la. Mais j'ai toujours l'espoir qu'un jour elle puisse me pardonner … même si je sais que ce ne sera jamais le cas et nous ne retrouverons jamais notre amitié d'autrefois !

Caroline regarda son ancien camarade de classe et comprit que la discussion était close

- Par ailleurs, je ne sais pas si c'est approprié ou non mais … félicitation pour la naissance de ta fille !

La jeune femme le regarda émut et ne put garder le silence …

- Merci !

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Harry regarda le professeur Quirrell descendre les marches pour venir le rejoindre devant le Miroir du Rised. Celui-ci regarda son reflet mais ne trouva pas ce qu'il désire le plus au monde.

- Alors quel est donc la capacité de ce miroir ? Je vois ce que je désire ! Je me vois tenant la pierre … mais comment l'obtenir ?! Dit-il en serrant les dents

Harry resta silencieux et sans un bruit, il tenta de partir afin de prévenir l'Ordre. Il savait comment cela allait finir … ou plutôt comment cela devait finir. Seulement le plan de fuite échoua puisque le professeur Quirrell se retourna vers lui avec un regard assassin.

- Approchez ! Si vous êtes ici, alors vous savez ce qui se cache dans ce miroir

- Vous n'obtiendrez rien de moi !

- Vous me connaissez mal !

- Au contraire je vous connais parfaitement, vous faites semblant d'être un peureux et bégayant auprès de vos collègues mais au fond, vous n'êtes qu'une salle ordure qui n'hésiterai pas à partager son corps avec la créature que vous nommez « maître ». Vous avez accepté cette mission afin de vous faire voir dans les bonnes grâces de Voldemort …

- Vous osez prononcez son nom … mais qui êtes vous ?

- Une personne que vous ne connaissez pas encore !

Se sentant menacé, Quirrell sortit sa baguette tout comment Harry. Ils la pointaient l'un vers l'autre près à s'en servir. Ce fut Quirrell qui attaque en premier, il envoya tous les sorts de désarmement mais Harry en bon Auror les esquiva tous avec facilité ce qui énerva encore plus le professeur de Défenses contre les Forces du Mal.

- Puis les deux duellistes envoyèrent le même sort et furent désarmés en même temps. Alors Quirrell s'élança vers le jeune homme, le plaqua au sol et commença à l'étrangler …

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

- Professeur Dumbledore ! Appela Hermione

- Oui Gabrielle ?

- Cela va vous paraître étrange mais vous devez venir au plus vite au château !

- Effectivement c'est étrange …

- S'il vous plaît professeur nous n'avons pas beaucoup de temps. Nous pensons connaître l'identité de l'espion qui se trouve à Poudlard. Renchérit Ron

- Mais …

- Il s'agit du professeur Quirrell ! Avoua Hermione

- Comment savez-vous cela ?

Ron et Hermione se regardèrent et ils savaient qu'il était temps d'être honnête concernant une partie de leur véritable identité.

- Nous n'avons pas été totalement honnête avec vous lors de notre arrivée dans l'Ordre … nous sommes dans l'impossibilité de vous dire pourquoi et qui nous sommes mais nous vous demandons juste de nous faire confiance s'il vous plaît ! Supplia Ron

Le directeur de Poudlard les regarda chacun leur tour mais il leur confiance malgré tout … une confiance qu'il avait eut depuis leur première rencontre avec ce trio venu de nul part … trio ?

- Où se trouve votre ami Chris ?

- Il tente de retrouver … commença Ron

- Retrouver quoi ?

- La Pierre Philosophale … nous savons qu'elle est cachée dans le château et qu'elle est protéger par de nombreuses épreuves que nous avons réussi à déjouer … mais lui seul peut la retrouver et la protéger … où plutôt la détruire ! Termina Hermione

- La détruire ?

- Nous pensons que Vous-Savez-Qui a engagé Quirrell afin de lui ramener la Pierre et ainsi il deviendrai immortel … mais nous voulons pas le faire sans votre accord ou bien sans votre présence !

- Si votre ami à pu passer toutes les épreuves …

Dumbledore se mit à réfléchir quand une intuition arriva dans sa tête. Il n'avait plus aucun doute possible, son professeur de Défense contre les Forces du Mal est l'espion de Tom … et cela vint se confirmer par les dires de ces jeunes gens …

- Nous devons retourner à Poudlard et au plus vite !

Ron et Hermione transplanèrent en même temps que leur ancien directeur.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Harry commença à manquer d'air alors il commença à se débattre mais Quirrell ressera encore plus sa main. Sans plus attendre, Harry lui envoya un coup dans le nez et se libéra de son emprise. Il récupéra sa baguette et voulu lancé un Stupéfixe mais Quirell l'esquiva attrapa lui aussi sa baguette et les sorts recommencèrent.

- Endoloris !

Harry se plia sous la douleur du sort et se mit à criéercomme si la mort venait le chercher dans la souffrance. De plus il vit dans sa tête des images qui n'étaient que des souvenirs, il revoyait la scène de la mort de ses parents, il revoyait la mort de Fred, la mort de Sirius, de Remus et Tonks. Il revoyait aussi la mort de Cédric Diggory et la renaissance de Voldemort dans ce cimetière.

Il semblait lui sentir à nouveau la main de son ennemie sur sa cicatrice quand il fut complètement remit sur pied et ce qui provoqua un nouveau cri de la part de l'élu.

Le jeune homme tenta pour le tout de reprendre ses esprits alors que Quirrell augmenta la puissance du sortilège.

C'est alors que l'élu attrapa sa baguette et lança …

- Rictusempra !

Quirrell haussa les sourcils en entendant ce sort puis il senti quelque chose invisible lui chatouiller le corps et sans qu'il puisse comprendre ce qu'il lui arriva, il se mit à rire. Harry sentit le sortilège le quitter mais resta au sol en ayant des spasmes qui le fit trembler. Il regarda le professeur rire sans pouvoir trouver une échappatoire à ce sortilège de rire.

- Par ici professeur !

C'est en entendant la voix de Ron qu'Harry se laissa tomber dans l'inconscience.

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Dans le vent chaud de ce mois de Juin, Lily était de garde pendant que ses compagnons de voyage étaient entrain de dormir en cette belle nuit étoilée. Elle ne cessa de repenser à la fuite au Ministère. Quelqu'un l'avait appelée mais elle n'avait pas réussi à y mettre un visage.

Pendant un instant elle crut que c'était James mais elle s'était souvenu qu'il était encore dans le coma … si son époux était réveillé elle l'aurait sentit et elle en aurait entendu parler étant donner qu'ils voyageaient dans les contrée les plus lointaine de la communauté magique et tous les sorciers aussi lointain qu'ils étaient savaient que cette nuit du 31 octobre avait eut lieu dans le manoir Potter. De plus la famille Potter avait ses racines dans ce genre de contrée si elle se souvenait d'une des nombreuses conversations qu'elle avait avec Magdalena.

- Le nom Potter à commencé à se faire un nom au début des années 1900 dans le petit village de Godric's Hollow en vivant dans le manoir dans lequel vous vivez James et vous. Mais en réalité la famille Potter vient d'une toute petite contrée de la communauté magique qui se trouve un peu plus au nord du pays. C'est en 1756 que le nom Potter arriva dans le patrimoine sorcier, Jason avait alors 17 ans quand il se choisit ce nom. Il était orphelin et il ne pouvait plus vivre dans l'orphelinat dans lequel il était depuis sa naissance. Quand il s'attribua ce nom, il décida de faire en sorte que le nom Potter ait une grande renommé dans notre monde, il décida donc d'apprendre le métier d'Auror avant d'ouvrir sa propres école …, commença Magdalena

- Une école d'Auror ? S'étonna Lily

- Oui ma chère, les sorciers une fois sortit de Poudlard avait le choix de s'entraîner soit à l'Académie du gouvernement ou bien à l'Auror's School. Jason devint alors très populaire car il formait d'excellents Aurors et l'école de transmettait de père en fils et ce jusqu'en 1901 où Wilheim Potter avec l'accord de ses nombreux frères et sœurs décida de partir de cette petite contrée pour s'installer plus près de la capital …

- A Godric's Hollow !

- Exactement ! La Auror School fut donc associé à l'Académie du Ministère avant que le gouvernement rachète les trois quart de l'école en 1920

- Pourquoi que trois quart ?

- Pour permettre à notre famille d'avoir son mot à dire concernant cette école.

- Vous voulez que le jour où votre époux ne sera plus apte à diriger les futurs Aurors …

- Exactement, James lui succédera et sera l'un des dirigeants de cette école et si il se souhaite, il pourra toujours reprendre cette école et la faire redevenir indépendante du gouvernement comme l'avait fait ses aïeuls avant l'année 1920 !

- Je savais que la famille Potter avait une grande renommé dans le monde magique mais pas à ce point !

- Ne vous inquiétez pas Lily … même mon fils ignore de l'immense renommé de notre famille. Mais il le découvrira tout en temps et en heure, Gideon et moi nous ne voulons pas que le poids de l'héritage pèse sur ses épaules alors qu'il a plus important à protéger que cette école. Dit Magdalena en regardant l'alliance qui brillait à l'annuaire de Lily

L'assurance et les conseils de Magdalena lui manquait mais Lily chérissait plus que tous les moments qu'elle avait passée en compagnie de ses beaux-parents. Elle se mit aussi à penser que les Potter se serai très bien entendu avec ses propres parents si ils n'avaient pas trouvés la mort prématurément. Elle imaginait Magdalena et Elizabeth parler devant une bonne tasse de thé et elle imaginait Charles et Gideon un peu plus loin parlant des différences entre les moldus et les sorciers en ayant des éclats de rire.

L'absence de ses parents avait été marquant à son mariage mais Lily avait demandée au père de Caroline de l'amener à l'autel étant donné qu'il est un second père pour elle. Et l'absence de leurs parents avait aussi manqué durant les premier jours d'Harry. Lily aurait aimé avoir des conseils de comment être une mère de la part de sa mère et de sa belle-mère mais pour cela elle avait pu compter sur Henriette, la mère de Caroline.

Lily ne sait pas ce qu'elle serai devenu sans les parents de Caroline. Elle leur doit absolument tous … même si, ils ne réclame rien et qu'ils disaient que ses parents auraient fait exactement la même chose si c'était Caroline qui avait perdu ses parents. La jeune femme en avait jamais doutée et c'était pour cela qu'elle avait donné donner à son fils le prénom Harry, car il s'agissait du second prénom de Patrick mais aussi un clin d'œil à Henriette.

Le soleil commença à se lever, Lily n'avait pas réussi à mettre un visage sur la personne qui l'avait appelé au Ministère. Elle prépara donc de quoi déjeuner pour ses compagnons de voyage et elle fut rejointe par Sirius encore endormit.

- Bonjour !

- Bonjour Patmol café, thé ou chocolat ?

- Chocolat … dit-il après une grande réflexion

Lily lui prépara sa tasse tandis que Damian alla prendre une douche. La tente était doté d'une salle de bain et d'une cuisine de fortune, d'une petite salle à manger et d'une chambre qui comptait deux lits simple.

- Tu as passée une bonne nuit ? Demanda Patmol

- Ouais, je me suis plongée dans mes souvenirs étant donnée qu'il n'y avait aucun danger !

- Quels souvenirs ?

- Ceux que j'ai avec Magdalena … c'est fou à quel point j'admirais cette femme ! Et je l'admire encore … même si elle n'est plus parmi nous !

- Je comprends, moi aussi j'ai de l'admiration pour la mère de James malgré son absence ! Tout comme Gideon !

Le silence s'installa entre les deux amis … mais ce fut un silence qui n'était pas pesant mais plutôt un silence apaisant au souvenir que laissait Magdalena et Gideon Potter. Des souvenirs heureux malgré l'air grave qui marquait leurs visage quand des attaques avaient lieu dans la communauté magique.

Ils furent rejoint par Damian qui prit une simple tasse de café.

- Maintenant qu'elle est le programme ? Demanda le jeune Auror

- Je ne sais pas, c'est déjà un miracle que nous ayons trouvés deux Horcruxes en si peu de temps. Répondit Lily

- Je pense que l'on devrait cherche du coté de Poudlard ! Dit Sirius à son tour

- Comment ça ? S'exclama Damian

- Si on se souviens bien de ce que nous a dit la femme de l'orphelinat, Jedusor semblait heureux quand il a découvert sa nature sorcière par Dumbledore. Imaginons qu'il ait laissé des parties de son âmes à l'endroit où il a passé de nombreuse années.

- Comme des objets appartenant à la maison Serpentard ? Demanda Lily

- Par exemple ! Affirma Sirius

- Mais le problème reste toujours le même, comment les reconnaître ? Questionna Damian

- Pour cela je pense que nous pouvons faire confiance au patronus en forme de cerf ! Répondit Lily

- Donc prochain arrêt Poudlard ? Dit le jeune Auror

- Pour ma part, je pense que l'on devrrait continué dans les différentes contrées du monde magique. Qui sait peut-être que nous découvrirons quelques chose d'essentiel concernant la famille Jedusor et de Voldemort lui même ! Même si cela me paraît peu probable ! Dit Sirius. Après je ne sais pas ce que vous en pensez mais on ignore le nombres d'Horcruxes qu'il a laissé. Si il y en a, à Poudlard, on ira en dernier recours ! Voilà mon avis !

- Je suis d'accord avec vous Sirius !

Lily fronça les sourcils et regarda ses deux compagnons de voyage qui ne réagissaient pas. Mais Sirius sentit la grimace de sa meilleure amie et lui demanda.

- Quoi ?

- Pour une fois que vous êtes du même avis tous les deux, ça me fait bizarre !

- Il est vrais que Damian et moi avons commencés du mauvais pied mais nous avons tous les deux mit de l'eau dans notre vin, comme tu dis, et nous avons appris à s'entendre

- Même si Sirius a encore envie de me mettre son poing dans la figure ! Renchérit Damian.

- C'est vrais !

- Pourquoi d'ailleurs ?

- Quand je ne connais pas une personne je suis toujours ainsi ! Je l'ai été avec mes meilleurs amis James et Remus et même Zachary au début.

- Pour ce qui concernant les Horcruxes, vous êtes tous les deux du même avis donc je peux que vous écoutez ! Dit Lily.

- Mais ? Questionna Sirius

- Mais j'avoue que j'ai envie de revoir Caroline, Remus et surtout être auprès de mon époux et de chercher mon fils … j'ai aussi envie de rencontrer ta fille Sirius ! Mais il s'agi de notre unique chance de remporter cette guerre contre Face de Serpent donc … je veux continuer et garantir une vie paisible pour notre monde !

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

Des plaintes se firent entendre depuis l'extérieur, Remus entra à l'intérieur de la maison des lycanthropes et y déposa un panier d'un petit déjeuner bien garnit préparé par Caroline. Elle y avait également mit de quoi soigner leurs blessures. Le lycanthrope alla directement voir Malana qui était allonger au sol au milieu des autres loup-garou. Elle était inconsciente, donc il la souleva et la déposa sur un lit qui était proche. Il soigna ses plaies et alla voir comment allaient les autre lycanthropes.

- Nous allons bien, le professeur Dumbledore avait garantit une barrière de sécurité et il a bien fait. La pleine lune d'hier était éprouvante et insupportable … comment tu fais pour tenir tout seul dans ton petit appartement ? Demanda Josh

- Disons que j'ai l'habitude et puis avec Caroline nous mettons un sortilège de protection dans mon appartement à l'intérieur et à l'extérieur comme la porte d'entrée et les fenêtres.

- Comment va-t-elle ? Demanda Johanna une lycanthrope

- Eh bien, elle s'est adaptée au cycle de sommeil de sa fille donc elle est fatiguée mais quand la petite dort, elle en profite aussi !

- Tu nous laisse quelques minutes, nous voudrions te donner quelques chose ! Dit Josh

- Bien

Remus alla dans la cuisine préparer la table pour le petit déjeuner et fut rejoint quelques minutes plus tard par tous les lycanthropes qui s'attablèrent, sauf Johanna qui alla dans sa chambre récupérer un paquet et qu'elle tendit à Remus quand elle retourna dans la cuisine.

- Qu'est-ce que c'est ? Demanda le jeune homme

- C'est pour la fille de Caroline, il s'agit d'un capteur de rêve cela vient des amérindiens qui ont un rapport avec notre condition puisque c'est de la que viennent les premiers loup-garou. Les capteur de rêves permettaient aux personnes qui ont été mordu d'être apaiser avant et après les pleines lunes. C'est comme une protection pour les lycanthropes. Expliqua Johanna

- En offrant ceci nous souhaitons que l'enfant de Caroline soit protégée. Dit un lycanthrope du nom de Mason.

- Caroline à tant fait pour nous, alors c'est en lui offrant ceci que nous lui montrant notre gratitude ! Termina Josh

- Je ne sais comment vous remercier. Fit Remus émut

- Il n'y a pas à nous remercier Remus. Dit Malana qui était assise à ses côtés. Tu nous a prouvé qu'il y avait des sorciers qui ne nous considéraient pas comme des monstres et ça c'est le plus beau cadeau qu'on puisse nous offrir.

Ils déjeunèrent tous ensemble avant que plusieurs lycanthropes allèrent effectuer leur patrouille dans la communauté magique. Remus quant à lui alla rejoindre James dans le bureau de Dumbledore, il les avait convoquer la veille de l'attaque.

Ils se retrouvèrent près de la porte de la grande salle et marchèrent dans les couloirs.

- Tu te souviens que c'est ici que tu nous avoué que tu était raide dingue de Lily ! Dit Remus en passant devant les escaliers qui menaient aux dortoirs

- Oui, je m'en souviens, nous avons tant de souvenir dans ce château, les salles de classes, la salle communes, notre dortoir, les couloirs, la grande salle, le hall, la cour et même l'infirmerie ! Répondit James en souriant. J'aimerai tant revenir en arrière !

- Moi aussi !

Remus posa une main sur l'épaule de son meilleur ami et continuèrent leur route tout en se remémorant les blagues qu'ils avaient fait dans cette école. Jusqu'au moment où ils croisèrent Severus qui semblait les attendre.

- Qu'est-ce que tu fais la Rogue ? Tu n'es pas censé faire cours ?

- A ta gouverne Potter, les cours sont terminés depuis quelques jours. Je suis ici afin de vous conduire dans le bureau de Dumbledore !

- Tu sais nous savons où il se trouve ! Rétorqua James

- Alors vous connaissez sûrement le mot de passe ?

James resta silencieux, le jeune homme avait oublié qu'il fallait un mot de passe. Il haussa les épaules et suivit le professeur de Potion tout comme Remus. Devant l'entrée qui était composé d'une statue représentant un aigle, Severus énonça le mot de passe et aussitôt la statue tourna sur elle même en montant et dévoila des marches. Les trois jeunes hommes les montèrent et frappèrent sur la porte en bois avant d'entrée. Leur ancien directeur les accueillit avec un sourire bien veillant.

- Bonjour, messieurs, entrez je vous en pris. Les invita Dumbledore

James et Remus entrèrent et allèrent s'asseoir sur les chaises dont ils avaient si souvent vu durant leur scolarité. Mais cette fois-ci ce n'était pas pour être réprimandés par une blague ou un manque au règlement cette fois-ci c'était pour quelque chose de bien plus sombre qu'une simple petite blague puisse être. Rogue sachant qu'il devra répondre à des questions, resta en retrait.

- Voulez-vous un thé ou un bonbon au citron ? Proposa le sorcier au lunette à demie lune

- Non merci professeur. Répondirent James et Remus à l'unisson

Le directeur posa alors la coupelle qu'il tenait entre ses mains et regarda ses anciens élèves d'un air grave qui ne présageait rien de bon pour le lycanthrope qui savait lire entre les lignes grâce à sa condition.

- Bien si je vous ai convoqué c'est pour vous dire plusieurs choses. La première est que j'ai reçut un colis d'un inconnu il s'agissait d'un journal intime. Mais ce journal n'est pas comme les autres, il s'agit d'un journal ayant appartenu à un de mes anciens élèves du nom de Tom Jedusor … commença Dumbledore

- Jedusor ? Fit James comme un écho

- Oui, mais vous le connaissez mieux sous le nom de Voldemort. Tom Jedusor n'est que sa véritable identité.

- C'est bon à savoir. Dit Remus tout bas

- Dés l'arrivé de ce journal en ma possession j'ai directement perçut de la magie j'y ai donc commencer à écrire des lignes mais elles s'effaçaient pour en laisser apparaître d'autre mais ce n'était pas mon écriture.

- Comme ça ? Demanda James

- Le journal me répondait !

- Comment un journal peut-il répondre ? Fit James surprit

- Je me suis penché sur la question avec Severus, invita le professeur à les rejoindre, nous avons utilisé tous les moyens possible pour en connaître cette réponse. Nous avons même discuter avec lui. Mais nous n'avons obtenu aucune réponse.

- Cependant … commença Severus, je pense qu'il s'agit d'un Horcruxe. Après tout Vous-Savez-Qui tenait ce journal et ils peuvent n'importe être quel objet !

- Comment être sûr que c'en est un ? Questionna Remus

- Nous en savons pas pour le moment, je voulais que vous soyez au courant que notre lutte contre Voldemort avance et que cela nous rapproche vers la victoire et ainsi sauvé Harry ou Neville. Dit le directeur en regardant James

James le remercia d'un hochement de tête et il se mit à penser à son fils. Allait-il bien ? Est-il en sécurité ? Va-t-il revenir parmi les siens ?

- En parlant de mon fils, vous ne voulez pas me dire où il se trouve ? Demanda James. A moins que Rogue sache où il se trouve !

- Severus ignore où se trouve ton enfant James mais sois certain qu'il est en sécurité ! Le rassura le vieux sorcier.

- Vous n'êtes pas sans savoir que sa place est d'être auprès de sa mère et son père !

- James ! Intima Remus de se taire

Le silence s'installa mais le directeur voyait en cela qu'un sentiment d'inquiétude pour un enfant en bas âge.

- Je suis au courant James, mais Lily et toi êtes également en danger. Vous pouvez attaqués à tous moments et je pense qu'il vaudrait mieux qu'il soit en sécurité si jamais cela devait arrivé !

- C'est ça ! Souffla James amèrement

- James s'il te plaît ! Intima Remus une nouvelle fois

James regarda son ami et se résigna à se taire pour cette fois !

- La seconde chose ?

- La seconde raison de votre venu est simple. Souvenez-vous de l'annonce que j'ai faite après votre retour de vacances de Noël de votre septième année ?

- Bien sûr, qu'il ne fallait pas allé se « balader dans le couloir du troisième étages de l'aile droite à moins de mourir dans d'atroce souffrance » ! Répondit Remus en reprenant les mots que le directeur avait énoncé

- Severus ?

- En réalité, cette année là, le professeur Dumbledore à accepté de protéger un bien appartenant à un philosophe qui est un de ses amsi de longue date. Expliqua le maître des Potions. Depuis cette année là, Poudlard protège la Pierre Philosophale de …

- Nicolas Flamel ? Termina Remus choqué

- Oui, l'équipe enseignante qu'étaient nos professeurs l'ont mise en sureté mais suite à l'attaque de Godric's Hollow l'an passé … fit Severus en ignorant James qui serrait les poings, plusieurs enseignants ont mit en place des épreuves afin de protéger la Pierre plus qu'elle ne l'était déjà.

- Cependant un groupe de sorciers en ont entendu parlé et se sont de suite précité afin de s'emparer la Pierre et de la détruire !

- Pourquoi la détruire ? Questionna Remus qui était attentif

- Il s'avèrent que nous avons découvert l'espion que Voldemort avait engagé dans Poudlard !

- Qui ?

- Le professeur Quirrell, il devait s'emparer de la Pierre et la lui ramener et ainsi il aurait pu devenir immortel. Mais grâce à ce groupe cela ne s'est pas fait et avec Nicolas Flamel nous avons décider de la détruire. Termina Dumbledore

- Alors Flamel va mourir ? Fit James

- En effet mais il a fait assez d'élixir de longue vie pour vivre encore jusqu'à la prochaine décennie !

- Qui était le groupe qui a tenté de prendre la Pierre ? Questionna Rogue

- Parce que tu ne le sais pas ? S'étonna Remus

- Non !

- Des personnes qui sont ici pour nous aider dans cette guerre mais elles m'ont fait promettre de ne pas poser de question sur leur identité ni leur raison de leur venu ici ! Répondit Dumbledore.

Les trois hommes se turent. Rogue partit en laissant les deux Maraudeurs tandis que Remus prétexta une envie pressante et sortit du bureau en laissant James et Dumbledore. Le jeune homme en voulait au vieux sorcier de lui cacher l'endroit où se trouve son fils … mais il reconnaissait que si c'est Dumbledore qui l'a caché lui même alors Harry était en lieu sûr. Mais il n'arrivait pas à retirer cette rancœur qu'il ressentait envers son ancien directeur.

- James je peux comprendre ce que tu traverse !

- Eh comment ? Avez-vous un fils qui est en danger de mort et que vous êtes obligé d'ignorer l'endroit où il se trouve pour sa sécurité ? Avez-vous une épouse qui est obligée de partir à la recherche d'objets dotés de magie noir ? Avez-vous un meilleur ami qui est obligé de rester loin de sa famille pour protéger celle de son meilleur ami ? Avez-vous été dans le coma durant plusieurs mois sans savoir ce qu'il s'est passé durant votre absence et que votre dernier souvenir est celui d'avoir rencontrer la mort brièvement ? Je ne pense pas alors avec tous le respect que j'ai pour vous professeur, non vous ne pouvez pas comprendre ce que traverse ! Répondit James d'une voix calme. Par ailleurs pourquoi avoir éloigné Harry de sa famille ? Et avoir laissé Neville auprès de sa grand-mère ? Le fils de Franck et Alice est tout aussi menacer qu'Harry ! Pourquoi ne pas l'avoir caché lui aussi ?

- Parce que je pense que si Lily et toi aviez eu la visite de Voldemort en personne n'est pas à prendre à la légère. Alice et Franck n'ont eu que les mangemorts. Et puis la prophétie mentionner un garçon naît à la fin de Juillet et Harry est né le dernier jour de Juillet.

- Donc vous pensez qu'Harry est l'enfant de la prophétie ?

- Oui mais il ne sera pas obligé de se battre contre Voldemort. Une fois que nous aurons retrouvés les Horcruxes et que nous les aurons détruit, Tom redeviendra un simple sorcier et nous pourrons le battre facilement ! Répondit Dumbledore

- Faites moi le plaisir de me le laisser professeur. Ce salopard à tuer mes parents, il a menacer ma femme et par dessus tout il a tenté de tuer mon fils ! Je veux lui rendre la monnaie de sa pièce !

- Nous verrons cela au moment venu !

James fit un oui de la tête et le silence s'installa. Puis au bout de quelques secondes, le jeune homme se leva …

- Je vais allé me préparer pour la patrouille de ce soir. Je dois aussi rejoindre Chris Eaton pour qu'il me dise comment on fonctionne !

- Tu ne patrouillera pas ce soir.

- Pourquoi ?

- Chris se trouve en ce moment même à Ste Mangouste, j'ai donc prit la décision de faire en sorte que ce soit Gabrielle Sullivan et le professeur McGonagall qui prennent votre tour. Ainsi tu te reposera encore !

- Pourquoi ne pas m'avoir assigné un autre partenaire ?

- Tu es encore en convalescence, voilà la raison !

James accepta la réponse même si il en avait marre de rester enfermer alors qu'il pourrait aider. Mais Caroline lui avait fait un long discour qui l'a convaincu d'écouter ce qu'on lui disait par rapport à sa santé ! Si il voulait se battre lors de l'affrontement final alors il devait être au meilleur de sa forme. Il ferai tout ce qu'on lui dirait … pour son fils !

Il salua son professeur et rejoignit Remus à l'entrée de l'école. Ils sortirent et Remus lui proposa d'aller boire une Bière au Beurre. Le jeune homme accepta, quand ils s'installèrent, James remarqua le paquet que tenait Remus.

- C'est quoi ce paquet ?

- C'est un cadeau pour Rose de la part des lycanthropes qui sont de notre coté ! Ils aiment beaucoup Caroline, elle les aidait beaucoup les lendemains de pleines lunes, ils ont fait ce cadeau afin de la remercier !

- C'est gentil de leur part !

[xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx]

A travers le Chemin de Traverse, Malana se baladaient comme une simple sorcière en voyage mais elle avait un œil attentif sur tous ce qui se trouvaient autour d'elle. A la moindre chose bizarre elle devait prévenir son partenaire … mais pour le moment rien de suspect était visible. Le chemin était comme d'habitude, bondé de monde allant de boutique en boutique, de café en marchant de glace. La seule chose qui était différents étaient les commerces ayant été victimes de l'attaque qui avait eut lieu quelques jours auparavant.

- Malana ? Appela un voix

La jeune lycanthrope se retourna et vit la personne qui l'avait interpellée et s'avança vers elle.

- Bonjour Zachary !

- Bonjour, qu'est-ce que vous faites ici ?

- Hum … à la dernière réunion vous avez tous consentit à ce que les lycanthropes puissent faire des patrouilles. Dit-elle à voix basse

- Ah oui c'est vrais ! Désolé si je vous ai dérangé !

- Ce n'est rien !

- Sinon … j'ai vu que … c'était la pleine lune hier. Dit-il en chuchotant. Je voulais savoir comment vous allez ?

- Comme tous les lendemains de pleines lunes … nous sommes éreintés mais pour notre mission nous oublions notre fatigue !

- C'est vraiment admirable de votre part !

- C'est gentil !

- Et comment vous vous allez ?

- Hein ?

- Comment vous sentez-vous par rapport à la nuit dernière ?

- Oh … quelques courbatures fatiguée et de nouvelles plaies qui ont été soignées ! Mais j'ai l'habitude et puis ce n'est pas une première fois !

- D'accord … bon je dois y allé !

- Très bien, bonne journée. Dit-elle

- Vous aussi ! Dit-il en partant mais il se retourna. Si jamais un jour vous voulez découvrir le monde magique de notre pays … faites moi signe !

- Vous me proposez un rendez-vous ?

- Que si vous acceptez !

Il partit en laissant Malana seule au milieu de la rue surprise par cette proposition.


Et voilà mes loulous, la première partie du dernier volet des Maraudeurs !

J'espère que malgré l'attente elle vous a plus ? J'ai hâte de lire vos reviews !

En attendant je vous souhaite de passer de bonne vacances pour ce qu'il en reste et pour celles et ceux qui le sont !

N'oubliez pas ma page Facebook : Danao's Fiction

J'vous embrasse :)

Danao