Hello, c'est déjà la fin de cette fic ^^ Merci à toutes pour vos reviews, c'était vraiment génial ! Bonne lecture :)


Epilogue

Le lendemain, Sirius et Remus avait terminé de ranger les photos dans l'ordre chronologique. S'ils s'étaient attardés sur les moments les plus importants pour eux, il en restait une pile immense. Certaines étaient floues, d'autres mal cadrées, mais toutes reflétaient leur joie de vivre et leur insouciance. Ces photos étaient des morceaux de leur vie passée, des bribes d'un bonheur éclatant, nullement teinté de craintes. Aucun ne se doutait alors de ce qui allait arriver. Aucun ne pouvait alors croire que quelques années plus tard, James et Lily seraient tués, et qu'Harry survivrait à un sort mortel, grâce à Lily. Mais qu'auraient-ils fait s'ils avaient pu accéder à ces connaissances ? Qu'auraient-ils pu changer ? Malgré de nouvelles protections, malgré un changement de tactique, personne n'aurait été à l'abris. Et aujourd'hui encore, personne ne pouvait prétendre être immunisé.

Sirius pensait à son filleul. La veille s'était tenu le banquet d'Halloween. Quoi que, le ministère pouvait aussi l'avoir interdit. Le maraudeur était furieux à l'égard de Fudge, ne comprenant pas comment un homme chargé de si hautes responsabilités, et investi dans une place aussi importante dans le ministère pouvait être aussi borné et aveugle sur les réalités du monde. Enfin, connaissant Harry, et le plan qu'avaient élaboré Hermione ainsi que Ron, quant au club de défense, il se sentait quelque peu rassuré.

Remus et lui avaient découvert une enveloppe, au fond du carton. Avant que le lycanthrope ne partent mener une mission pour le compte de l'Ordre, ils choisirent de l'ouvrire, afin de savoir ce qu'elle contenait. Ils l'ouvrirent avec précaution. Elle renfermait une lettre. Et cette lettre portait deux écritures qu'ils auraient cru ne jamais revoir.

Aux maraudeurs du bon vieux temps,

Je sais que malgré ce que tous voudraient nous faire croire, il ne s'agit pas des Londubat. Une intuition me souffle que nous sommes les prochaines cibles. Je sais que je peux vous faire confiance pour veiller sur Harry, je n'ai pas besoin de vous le demander. Alors j'aimerais que, le jour où vous sentirez qu'il est prêt, vous lui donniez ces photographies. Nous ne connaîtrons pas notre fils, si le sortilège qu'apprends Lily fonctionne. Alors, transmettez-lui ce que nous aurions voulu lui transmettre. De l'amour et de l'audace. La vie ne lui fera pas de cadeau, pas plus que Voldemort. Je vous remercie aussi pour tous ces merveilleux moments que nous avons passé ensembles, pour les batailles de polochons dans le dortoir, pour les blagues aux serpentards. Vous avez été des amis extraordinaires, et je me demande qui je serais devenu si je ne vous avais pas connus

Merci pour tout,

Maraudeur à jamais

James

.

A Sirius et Remus,

Je sais que le mal est fait. James ne l'avouera jamais, mais il connaît tout autant que moi la traîtrise de Peter. Ce n'est qu'une question de temps avant que nous perdions la vie. Tous les jours je m'entraîne, jusqu'au jour où il viendra. Peu importe le sort qu'il lui lancera, Voldemort ne tuera pas notre fils. Pas tant que le sortilège que j'aurais lancé ne s'estompe. Après, je lui fais confiance. Je ne connais de lui que le nourisson, le jeune enfant qui montre déjà une capacité à voler extraordinaire et un certain talent pour les pitreries, mais je sais que vous veillerez sur lui. Il ne craindra rien.

Nous avons passé une journée à regarder ces photographies, à les trier, à les numéroter. Kreattur a été on ne peut plus clair sur sa volonté de les brûler après notre départ, aussi les ais-je ensorcelées pour qu'elle demeurent intactes. À mon tour je vous remercie pour tous ces merveilleux moments. Au seuil de la mort, il est rassurant de se dire que, malgré un temps si court passé sur terre, nous avons vécu, et nous avons été heureux. Je confirme la volonté de James, donnez ces photographies à Harry. Je sais que vous pourriez en avoir besoin, mais j'ai le sentiment que nous nous retrouverons vite. Gardez ces instants en mémoire, ils seront la lumière du phare qui brave les ténèbres pour rassurer les marins.

Encore merci pour tout,

Votre amie

Lily

Les deux mais furent ébranlés par ces mots, les derniers du couple. Des mots qui resteraient, qu'ils pourraient toucher et voir. Même si les moments restent gravés dans la mémoire, ils avaient besoin de cette lettre pour se dire qu'ils n'avaient pas vécu pour rien. Ces moments passés ensembles n'étaient pas du vent, et James et Lily n'étaient pas morts pour rien.

Remus dû quitter la pièce pour se rendre là où son aide était nécessaire. Il masqua ainsi ses larmes. Mais Sirius, une fois seule, les laissa couler sur son visage. Après toutes ces années à devoir résister, cacher ses faiblesses et demeurer fort, il pouvait enfin être lui-même. Un homme qui avait perdu plus que les parents de son filleul en cette nuit terrible.

Lorsqu'il descendit dans la cuisine, il trouva Dumbledore et Maugrey, plongés dans une discussion animée sur Poudlard et Ombrage. Maugrey énumérait les châtiments qu'il aurait voulu faire subir à cette horrible femme, se souciant peu des lois qu'il violerait par la même occasion. Lupin était partis en mission, tôt ce matin là.

_ Ah, Black, en voilà une heure pour se lever, l'invectiva Maugrey

_ Je suis levé depuis six heures, protesta Sirius en fronçant les sourcils. Tenez, donnez ça à Harry.

_ De quoi s'agit-il ? Demanda doucement Dumbledore en prenant le carton qu'il lui tendait

_ Des photos

_ Ce n'est pas comme ça qu'il apprendra à se battre, grimaça Fol-Oeil

_ Merci pour tes encouragements, répondit Sirius d'un ton menaçant

_ Inutile de vous battre, lança le directeur de Poudlard, les incitant au silence. Je les lui remettrait, promit-il alors au maraudeur

_ Parfait. Maintenant si ça ne vous dérange pas, j'ai une maison à nettoyer, ou plutôt, à remettre en état.

Et Sirius claqua la porte derrière lui. Puis il se mit à rire. Fol-Oeil était un vieux bougon, et quant à lui, il allait de ce pas secouer kreattur pour avoir tenté de brûler les photographies. Il s'arrêta tout de même un instant, sur une photographie de l'Ordre original. Il sourit. Quoi qu'il fasse, ils finiraient par se retrouver. Peut-être plus vite qu'ils ne le pensaient, cependant.


Alors, qu'en pensez-vous ? Merci encore pour les reviews, et pour votre lecture !