Hello, un grand merci encore à Magicalien pour sa correction, j'espère que ce nouveau chapitre vous plaire, bonne lecture :)


Chapitre 1

La première fois

De nos jours

Les deux amis furent très surpris de voir que quelqu'un les avait numérotées. Ils ne voyaient pas qui aurait pu le faire, mais ils furent très touchés par cette attention. Soudain, Remus poussa une exclamation de surprise :

_ Sirius, regarde, j'ai retrouvé la première !

Aussitôt, son ami se pencha pour mieux la voir. c'était bien la première photo, celle qu'ils avaient prise alors qu'ils venaient tout juste d'acheter leur appareil. Une pointe d'émotion s'empara de nouveau d'eux. Les sourires sur ce cliché leur rappelaient plus durement que deux d'entre eux étaient partis, partis trop tôt


Sur la photo, de gauche à droite : Lily, James, Sirius et Remus

Lily et Remus tiennent la caméra. Lily s'appuie contre l'épaule de James. Sirius fait les oreilles de lapin à James et Remus. Tous sourient.


Quinze ans plus tôt, Londres

_ C'est une bonne affaire, jeunes gens, vous ne le regretterez pas ! assura le vendeur avec un sourire commercial

En vérité, il était à deux doigt de donner sa démission. Le petit groupe face à lui semblait conquis pas le polaroid, mais deux garçons, l'un aux cheveux en bataille, l'autre qui en avait des longs, n'arrêtaient pas une seconde. Ils voulaient tout savoir, comme s'ils n'avaient jamais vu d'appareil photo de leur vie.

Remus consulta les autres du regard, et comprenant la détresse du vendeur, il lui sourit :

_ On le prend

Le vendeur, soupirant de soulagement, les conduisit au comptoir où il leur annonça le prix. Chaque étudiant paya le quart de ce qu'il coûtait, et ils repartirent en riant, leur trouvaille sous le bras.

Arrivés dans un pub où ils avaient leurs habitudes, plus parce que la patronne était la cousine de madame Rosmerta que parce qu'ils pouvaient y trouver des boissons sorcières (Madame Emeralda les conduisait alors dans une salle du fond), ils déballèrent l'appareil de son emballage

_ Lily, est-ce que tu as compris ce que nous disait le vendeur ? demanda Sirius intrigué. Il parlait bizarrement.

_ Oui, rassure toi, répondit la jeune fille en riant. Tiens, passe le moi, je vais vous montrer. Ici, vous devez mettre la pellicule, et vous appuyez là pour déclencher la photo, d'accord ? demanda Lily en regardant les autres

_ On peut passer tout de suite à la pratique ? Je crois que je ne me ferais jamais à la théorie, déclara Sirius

_ Allons, Patmol, ce n'est pas si compliqué ! s'exclama James qui n'aurait pas été plus capable que son camarade de s'en servir mais qui, étant donné que sa Lily était là, cherchait à se distinguer.

_ Euh … Lily, tu t'en charges ? On va éviter de le leur laisser, ils nous démantibuleraient tout, s'esclaffa Remus

La jeune fille acquiesça et, saisissant le côté gauche de l'appareil, tandis que Remus s'emparait de l'autre, elle localisa enfin le bouton déclencheur. Mais comme ils ne tenaient pas tous sur la photo, il fallut se rapprocher. Remus déplaça sa chaise vers Sirius, tandis que Lily faisait de même vers James. Ce dernier, prenant une grande inspiration, bien connue des autres Maraudeurs pour être celle qu'il prenait lorsqu'il avait besoin de courage, entoura Lily de son bras droit. Cette dernière ne fit aucun commentaire, et souriante, à deux doigts d'éclater de rire, elle lança :

_ Attention … Un ! Deux … Trois !

Et elle appuya. Le clic sonore se fit entendre et tous éclatèrent de rire. Des fois, les gens éclatent de rire sans savoir pourquoi. C'est ce qui leur arriva. Le fait de se retrouver tous ici, à Londres, avant de repartir pour Poudlard, avec un appareil photo moldu, ils ne savaient pas pourquoi, mais ils avaient besoin de rire.

La photo fut bientôt crachée par le polaroid, et tous se penchèrent pour examiner le résultat. Les rires redoublèrent. Ils s'aperçurent que Sirius avait fait les oreilles de lapin à ses deux amis, et Remus lui donna un léger coup de coude pour se venger. James, lui, fit remarquer à Lily qu'elle s'était appuyée sur son épaule :

_ Je n'étais pas stable, sinon, riposta la jeune fille alors que les autres éclataient de rire à mesure qu'elle rougissait

Cela faisait sept ans que le jeune homme essayait par tous les moyens de convaincre Lily qu'il était la meilleure chose qui puisse lui arriver. Et cela faisait également sept ans que la jeune sorcière levait les yeux au ciel à chacune de ses tentatives.

_ Je vous le dis, on finira par les marier, ces deux là, prédit Sirius en riant tandis que Lily, riant à son tour, tentait de lui lancer un coup amical à l'épaule.

_ En attendant, si on ne veut pas se mettre en retard, on devrait y aller, grimaça Remus qui venait de regarder l'heure.

Le petit groupe s'achemina donc vers la gare, où ils avaient laissé leurs bagages, dans une consigne. Ils passèrent par le mur ensorcelé pour se retrouver devant le Poudlard Express. Ils n'avaient passé qu'une semaine en compagnie de leur famille, mais ils s'étaient tous promis de passer Noël ensembles, c'est pourquoi ils repartaient plus tôt. Leur dernier Noël à Poudlard devait être exceptionnel.

Ce jour passé à Londres avait été un de ses jours qui restent gravés dans la mémoire. Pas parce que quelque chose d'important s'était passé, non, mais parce qu'ils avaient été heureux, que la jeunesse éclatait d'eux comme des soleils, et que les liens qu'ils venaient de consolider, en achetant l'appareil photo, leur rappelaient que leur amitié était une chose précieuse. Oui, ce jour là, ils avaient été heureux comme jamais, tout simplement


De nos jours

_ On avait l'air si sûrs de nous, murmura Remus après un silence.

La pièce sombre contrastait avec les lumières chaudes et dorées du pub qui avaient éclairé leurs visages. La liesse présente sur tous les visages des étudiants qu'ils avaient été jurait aujourd'hui avec leur mines sombres et nostalgiques.

_ James, surtout, renchérit Sirius en regardant le visage de son meilleur ami disparu. Il n'avait pratiquement peur de rien, et surtout pas des lendemains.

_ Et Lily, elle est tellement …

_ Je suis sûre qu'elle l'aimait déjà. Tu te souviens de la façon dont elle avait rougit, quand James lui avait fait remarqué qu'elle s'était penchée sur son épaule.

_ Oui, elle l'aimait, confirma Remus. Ils s'aimaient tous les deux.

_ Oh, regarde, c'est la photo des luges ! s'écria Sirius, un sourire éclairant sa figure au souvenir de ce moment


Alors ? Que pensez-vous de ce nouvel épisode ? Encore un immense merci à Magicalien, qui doit supporter toutes mes fautes d'orthographe. N'oubliez pas vos reviews, c'est toujours un immense plaisir d'en recevoir, à bientôt !