Chapitre 1 Bella POV

Le mariage était l'étape précédant le grand changement. La transformation. La fin de ma vie humaine n'était pas la fin de mon existante, mais une transition.

Le baiser que Edward et moi échangeâmes après avoir échanger nos voeux me confirma que je prenais la bonne décision. Nos invités, debouts, applaudissaient avec énergie. Nos familles étaient réunies, les cousines d'Edward s'étaient déplacées depuis l'Alaska pour assisté à notre union. Je me sentais à ma place, acceptée parmi les Cullen et leurs semblables. Rien ne semblait plus réel qu'à ce moment là. J'étais une jeune mariée, destinée a vivre pour l'éternité auprès de celui qu'elle aime. Son âme soeur. Bien sur, l'idée d'abandonner Charlie, de lui faire du mal ne me plaisait pas. Mais avais-je d'autre choix ? Je ne pouvais concevoir l'idée de vieillir auprès d'un homme qui un jour, devrait me dire adieu. Nous ne pouvions pas non plus cacher notre union aux mortels, tels que Renée et Charlie, ou faire croire à un divorce pour que personne ne remarque l'immortalité des Cullen.

L'éternité auprès d'Edward allait devoir me suffir. J'allais devoir apprendre a vivre sans Renée ou Charlie, et commencer le deuil de ces parents qui un jour allaient partir. Avoir Esmée et Carlisle à mes côtés était une aide précieuse. Je ne serais pas orpheline.

Si je n'avais aucun doute sur le fait d'aimer Edward à jamais, parfois, l'impossibilité de fonder une famille me revenait en tête. Je me demandais alors si cela manquerait à mon bonheur un jour.

Nous étions sur l'île d'Esmée depuis plusieurs jours. Je n'avais jamais rien vu de plus beau. Rien ne semblair plus important que nous, et notre bonheur. Être mariés donner aux choses une saveur différente. Je pouvais voir l'amour qu'il me portait dans ses yeux. Je ressentais cet amour dans ses gestes et ses baisers. Après plusieurs nuits passées sur l'île, je commençais a me sentir mal. Les nausées et la fatigue me clouaient au lit. Edward restait à mes côtés, tentant de me faire sentir mieux. Après quelques jours, je réalisais que mon corps changeait peu à peu. En me dirigeant vers la douche, je réalisais que mon ventre c'était légerement arrondi. C'est à ce moment que tout se bouscula à l'intérieur de moi.

- J'ai du retard. Murmurais-je à Edward.

Alors, tout se précipita. C'était comme si, le temps était à la fois sur pause, et en avance rapide. Edward appela Carlisle, qui nous demanda de rentrer au plus vite.

C'est dans un silence de plomb que nous prîmes la route pour Forks. A notre arrivée, les Cullen nous attendaient. Tous étaient inquiets. Carlisle ne parvenait pas à voir ce que personne ne voulait accepté, le bébé. J'étais enceinte. Enceinte d'Edward. L'homme avec qui j'allais passé l'éternité. L'impossibilité de fonder une famille s'envolait alors. Mais elle laissa place à la dangerosité d'une grossesse d'un père immortel et d'une mère mortelle. Ma vie était en danger et mon corps en souffrance. Pourtant, je ne pouvais me résoudre à laisser Carlisle retirer le bébé. Je ne pouvais accepté que notre unique chance de fonder une famille, ne soit impossible a réalisé. Et si cela devait me coûter la vie, alors Edward ne serait pas seul. Notre bébé serait là. Mais Edward ne semblait pas vouloir accepté cet enfant. Cette chose comme il l'appelait.