Disclaimer : Les personnages ne m'appartiennent pas.

Note : Il s'agit d'un texte lors d'une soirée du discord la plume arc-en-ciel.


Le goût acide glissant malgré lui le long de sa gorge. Pourquoi avait-il accepté cette boite de chocolat. Il y avait toujours ceux fourré à la liqueur. Ceux qu'il n'arrivait pas à apprécier. Pourtant, il avalait ces horreurs avec un sourire. C'était si rare que Tsukishima offre quelque chose. Alors Hinata n'allait pas refuser. Ce qu'il n'avait pas prévu, c'était le sol qui tanguait un peu sous pied. Vite rattrapé par le passeur aux cheveux sombres, le feinteur rit un peu.

« Désolé Kageyama…
- Ce n'est pas toi qui dois t'excuser, c'est l'autre sadique…
- Laisse-le, il n'est pas si méchant, tu sais.
- Et mon père est un yokai... Il voulait te rendre malade pour te remplacer. Il est jaloux de notre duo. Je ne lui pardonnerai pas.
-Vu comme ça, on dirait que tu es jaloux.
- La liqueur te rend dingue, espèce d'abruti. Moi Jaloux ? Jamais ! »

Le garçon aux cheveux roux rit et fini par s'endormir dans les bras du passeur qu'il avait autrefois affronté. Ce garçon qu'il avait appris à connaître. Depuis qu'ils fonctionnaient ensemble, tout allait mieux. Leurs matchs étaient peu perdus.

Hinata Shoyo s'éveilla quelques temps après. La boite de chocolat bien évidence dans la poubelle grise qui trônait à côté d'un bureau en bois. Minute ? Il était où ? Kageyama l'avait emporté où donc ?

« Tu m'as emmené où ?
- Chez moi, c'est plus près que ta campagne.
- Ma campagne est très bien.
- Et je n'avais pas la force de te porter jusque-là.
- Puis chez moi, c'est sûr. Tu ne risqueras pas de tomber dans un fossé en chemin demain matin.
- Hey, je ne suis pas si maladroit.
- Dixit celui qui m'a embrassé en trébuchant.
- Comme si te gênait... »

Kageyama fixa son ami. Ce dernier dégluti bruyamment. Il est vrai que ce baiser, quand il y pensait était étrange. Pourtant, loin de regretter, il se demandait ce qu'avait ressenti à ce moment son camarade de classe.

« Hum… Il est vrai que je n'avais pas imaginé un baiser d'un garçon. Mais c'était plaisant. Tu voudrais recommencer ?
- Peut-être…
- Quand tu seras capable de réceptionner. Je t'accorderai d'autres baisers.
- Marché conclu. »

Hinata content que ses lèvres n'étaient pas désagréables se mit en tête de tout faire parvenir à réussir son défi. La récompense au final l'encourageait.