Note auteur : Ceci est un test, une histoire qui me tenait à coeur, si ce premier chapitre vous plaît ce sera avec plaisir que je continuerais d'écrire, cependant si c'est le contraire, je ne sais pas si je la continuerais. Désolé pour les fautes si vous en voyez, bonne lecture enjoy :) le poste des chapitres rissues d'être irrégulier puisque j'écris autre chose à côté ^^

Mes journées étaient souvent les mêmes, ça en devenait presque lassant, tous les jours le même rituel me guettait furieusement.
Le bonjour à ma mère suivi par le petit-déjeuné et ensuite l'école après m'être habillée. Bien entendu, il faut dire que se balader en pyjama dans la rue n'est pas si bien vu que cela.
Comme à mon habitude sur le chemin je lisais quelques fanfictions sur mon manga préféré: ao no exorcist.

Je réfléchissais tellement sur cet animé, c'est vrai quoi, satan avait l'air tellement badass. Une chose est sûre, si je le vois je demande un autographe. Rappelez vous bien de cela !
En ce qui concerne mon personnage préféré c'est sans nul doute Mephisto Pheles.

Assez parlé de moi. J'arrivais maintenant à mon lycée, le lycée Auguste Perret précisément, qui est situé à Paris. Dans le 15ème arrondissement. Là-bas j'ai eu la chance d'y apprendre le japonais. C'est d'ailleurs une chance que je puisse l'apprendre, même si cela me vaut le doux surnom "d'otaku", mais ça je m'en fichais bien tant que j'apprenais comme il fallait.

Je n'ai jamais réellement connu mes parents, apparement ils sont morts quand j'avais 5 ans, après quoi j'ai vécu avec ma tante Corine. Cela dit en parlant de mes parents, si je les ai perdu à mes 5 ans je devrais m'en souvenir... peu importe.

Comme à mon habitude, à la fin des cours, je me baladais quelques minutes dans les rues de Paris avant de rentrer chez moi. Et comme d'habitude je passais dans une boulangerie. Sauf que cette fois, je vis un étrange spectacle. Une personne habillée presque tout en blanc, les oreilles légèrement pointue, un homme blond. Cet homme était comme un cosplayer. Je le regardais étrangement alors qu'il me laissait passer pour que je choisisse ce que je voulais prendre.

Cela ne dura que quelques secondes, je pris mon croissant habituel et partis rapidement.
J'arrivais chez moi en haletant. Cet homme était vraiment très étrange, et j'avais eu instinctivement peur de lui. J'avait beau réfléchir, sa tête me disait quelque chose mais je n'arrivais pas à savoir qui cela pouvait être.

J'oubliais vite ce qui m'était arrivé alors que je me doucheais. Je me détends rapidement. Une fois cela fait je pris un repas et partis me coucher.
Le lendemain ce fut le week-end, enfin !

J'attendais ce moment, depuis le début de la semaine en fait.
Cependant, quelque chose me surprit, je pouvais sentir que quelqu'un me suivait. Comme hier, je ne m'en occupais pas plus que cela.

Je m'habillais rapidement et pris mon sac à main. Je sortis rapidement, blottie dans mon écharpe noir en laine. Je marchais tranquillement en respirant l'air très frais de l'hiver. En même temps j'ai rarement vue d'air chaud naturel en hiver hein.

Je me dirigeais chez mon amie, Sabine. Elle m'accueillit à bras ouverts, comme tous les samedis qu'on passait désormais ensembles. Comme moi elle est fan de Ao no exorcist et toutes les deux on hésite pas à en parler, des fois durant des heures et des heures.

"Tu me croiras jamais, j'ai croisé quelqu'un hier à la boulangerie, on aurait presque dit que c'était un personnage de Ao no, je te jure ! mais il m'a fait plutôt peur, alors j'ai fuis." Je regardait le sol honteuse.

"C'est pas vrai ?! Il était comment ? " Demanda Sabine des étoiles dans les yeux.

"Plutôt grand, habillé de blanc, les cheveux blonds et les oreilles pointues, je pensais qu'il était cosplayer tu vois mais..." Je commençais alors que Sabine me coupe la parole.

"Wow ça devais être trop bien !" Je la regardais et elle rigola nerveusement."Pardon."

"Je disais, je pensais que ses oreilles étaient fausses mais j'ai essayé de regarder et je n'ai vue aucune jointure de peau, c'était bizarre." Expliquais-je.

"Je pense, qu'il s'agit de Lucifer dans la saga Ao no exorcist, ça dois être un sacré bon cosplay en tout cas."

"Ah voilà la personne à qui il me faisait penser !" Criais-je presque.

Elle me sourit fièrement et lâcha un 'j'm'aime trop' je soulevais un sourcil.
"Il m'a quand même regardé tout le temps que j'étais à la boulangerie, c'est ça qui m'a foutu les chocottes surtout." je protestais alors que je lui piquais un carré de chocolat qu'elle avait posé sur son bureau.

OOoOoOoOoOoOoOoOo

Rapidement nous étions venus à jouer à notre jeu de société préféré, le "qui est-ce", il nous arrivait parfois de choisir toutes les deux le même personnage cela nous faisait rigoler à chaque fois, et c'était ça la magie ! Ceci dit, je la soupçonne de tricher, je ne sais pas encore comment, mais on a fait environ 100 parties ensemble et elle n'a jamais perdue. Ou alors je suis maudite à ce jeu.
Je m'entendais bien avec elle, mais le moment fatidique où j'allais devoir rentrer chez moi arriva.

"Bon à demain pour ton cadeau d'anniversaire ! " Elle me sourit et me fit la bise.

"C'est vrai, demain je vais avoir 18 ans, c'est fou comme cela passe vite." Je restais pensive alors que Sabine prenait quelques mèches de mes cheveux couleur corbeau.

"Tu devrais te les lisser, ondulés c'était beau, mais lisse ce serait encore mieux." Elle me donna une vive tape sur l'épaule avant de me laisser partir.

"Je verrais cela plus tard, peut être lundi Sabine ! " lui criais-je alors que je commençais à repartir pour chez moi.

Il faisait incroyablement sombre. Les étoiles brillaient gaiement dans le ciel bercées par la lumière de la lune qui dessinait les contours des maisons de la ville.
Au loin je pus admirer la tour Eiffel qui brillait de mille feux.

J'arrivais très vite chez moi, je me dépouillais de mes affaires et fit la bise à ma tante. Je m'assis à table afin de prendre le repas avec elle.
"Alors ta journée ? " Demanda ma tata souriante alors qu'elle déposait les assiettes.

"J'ai parlé d'un étrange homme à Sabine... que j'ai vue hier soir en rentrant de l'école. " Elle me regarda ne semblait pas comprendre.

"Un homme ? Il n'a rien fait de mal j'espère. " s'enquit-elle en prenant une bouchée de pain.

"Non, il m'a juste semblé étrange et c'est pour cela que je suis rentrée en courant hier." J'eus des frissons en repensant à cet homme, ce "Lucifer"

"Demain n'oublie pas que tu dois rester toute la journée dehors, pour ta surprise. " Je lui répondis par un bref sourire.

"Oui tata c'est promis, je ne verrais rien de ce que vous préparez ensemble." Je finis vite de manger et de débarrasser la table afin de pouvoir aller me coucher.

Mais avant d'aller à mes rêves et après m'être mis à l'aise dans mon pyjama, je saisis mon téléphone et regarda mes messages. Un seul attira mon attention suffisamment pour me faire, on va pas se le cacher, pour me faire flipper.

"A demain ma divine soeurette ? Quel est cet acte satanique ? En plus je ne connais pas ce numéro... un numéro japonais ?!" Criais-je. J'entendis ma tante au loin qui me demandait si tout allais bien, je lui répondis que oui. Après tout cela pouvait être qu'un faux numéro.

A cette idée je m'endormis et me laissais aller à mes rêves les plus profonds.

OOoOoOoOoOoOoOoOo

Le lendemain comme prévu, je devais laisser place à toute la famille pour les préparatifs de ma fête d'anniversaire.

Je mis des affaires propres: un pantalon noir, un maillot noir moulant et un petit gilet. Je mets surtout du noir car cela absorbe la chaleur, du moins à ce qui paraît. Je mis des bottines noires à talons et mon manteau également noir avec des épaulettes en sky qui rendait chic. Une fois bien enroulée de mon écharpe tel un saucisson je sortis de la maison après avoir fait la bise à ma tante. Elle m'avait donné quelque euros afin que je puisse m'acheter quelques trucs durant la journée au cas où j'aurais faim. Mais je préférais me réserver pour la fête.

J'étais tellement prise par l'événement que je ne remarquais pas l'étrange homme qui marchait derrière moi.

Il m'interpella soudain, je me retournais surprise et le regardais un instant, dubitative.

"Samael..." Je soufflais, il semblait surpris puis retrouva un visage neutre.

"Enchanté ! Je suis M. Faust !" Dit-il.

Ceci était trop évident pour être ignoré, il devait y avoir un concour de cosplay dans le coin, sinon pourquoi deux des personnages de ma série favorite ce retrouverai ici, et en plus: j'ai eu la chance de les voir.

"Vous semblez perplexe." Dit-il finalement alors que je le regardais depuis quelques secondes déjà sans rien dire.

"En effet c'est le cas, excusez moi monsieur, mais aujourd'hui c'est mon anniversaire et ..."Je n'eus le temps finir qu'il plaçait un doigt sur ma bouche.

"Damoiselle je comprends tout à fait, c'est pourquoi je vous laisse partir." L'homme était tout comme Mephisto Pheles, le même air de clown, le même accent, les mêmes cheveux cependant, je ne comprenais pas pourquoi il m'avait interpellé si c'était pour me laisser partir après. Je haussais les épaules et tourna le dos, et alors que je commençais à partir...

"Eins, zwei, drei...!"