Mephisto m'avait vus revenir dans un sale état et je peut vous dire qu'il a essayer d'en profiter... Bien que je fut claire quand je lui ait dit de partir durant m'a douche il a quand même essayer d'ouvrir la porte... dure de la feuille.

J'étais de plus en plus inquiète de la tournure que prennait les événements.
Si tout commence à ce mélanger j'imagine la pagaille ! Je connaît le jeu de five night at freddy's et je sais que je dernier en date qui étais sortir m'avait fichus la chair de poule. Pour être honnête même si j'ai peur, je suis curieuse de savoir ce qui va ce passer par la suite.

Je me fit une tresse et m'habillait rapidement avant de sortir et de découvrir un Méphisto qui priait derrière la porte.

"Euh..."

"Pourquoi tant de haine ?" Questionna-t-il

"Je dois y aller Je commence dans deux heure... il est déjà onze heures et je n'ai pas encore manger Mephisto..." il se releva et me présenta une boîte de nouille instantanée.

"C'est prêt. "Je soupirai et pris la boîte pour manger. Très vite la boîte fut vite et je fit obligée de me mettre à courir pour rejoindre mes cours de l'après midi. Une fois de plus j'arrivais pile à l'heure à soufflant comme un buffle.

"Hey !"

"Prend place..." Fit Yukio. Je m'assis tranquillement tandis que Yukio commençais son cour.
"Aujourd'hui nous accueillons une nouvelle personne, quelqu'un qui assurera des cour de furtivité et d'assassina pour attraper les démons." La porte s'ouvrit alors sur une ombre en premier lieu puis.
"Non c'est pas vrai ?!"

Un homme tout violet fit irruption.
"Coucou les enfants..." Fit ce dernier en nous fixant un par un.

Le stresse commença soudainement à monter alors que le purple guy commençais à écrire au tableau et que Yukio sortait de la salle.

'Il va pas nous laisser avec un assassin... si ?' Je le vis fermer la porte. 'Oulalalalalalalala...' je continua à fixer la porte... Une minute six minute et ainsi de suite jusqu'à ce que l'heure soit totalement passée.

'Il nous as pas tuer... il nous a pas tuer...' pensais-je en boucle. A la sonnerie, je saisit mes affaires et courus en dehors de la piece sans écouter les cris derrière moi. Je devais courir encore et encore, du moins c'est ce que je me disait jusqu'à ce que je heurte une masse en ferraille enorme.

"Hé ! " Grognais-je avant de voir qu'il s'agissait d'un grand robot violet avec des oreilles de lapin.

"Ah..."

Il me regardais un instant avant de passer son chemin. Alors que je me massait la tête des pas me firent retourner.

"Enfin nous avons l'occasion de nous parler." Fit l'homme.

"Roh c'est pas vrai mais vous me suivez ou quoi ?!" Questionnais-je avant qu'il ne me face un oui de la tête. "Je rêve... bon elle veut quoi l'aubergine ?" Grognais-je une fois de plus.

"Rien de spécial si ce n'est vous demander pourquoi vous me Fuyez..." son regard ce fit plus sombre.

"Je dois filer Mephisto m'attend bye !" Je me mis à courir comme une fusée.

Arrivé au manoir je fut acceuillit par un câlin attouffant de la par d'un Mephisto très agité.

"Ça y est ! Demain nous partons pour la France ! " Dit-il joyeusement avant de me montrer les billet d'avions.

"Et Rin et cie sont au courant ?"

"Non je dois leur dire de préparer leur affaires, tu est contente ?" Questionna ce dernier.

"Hé bien... oui... mais à vrai dire j'avais finalement trouver ma place ici et.. j'me disait que..."

"Tu as peur de rencontrer t'a tante c'est ça ? "

"Que raconte-tu ? Je ne peut pas vus que ce n'est pas le même univers... nan c'est de revoir la France en elle même qui me rend nostalgique." Je me mis à penser alors que Mephisto me mis une tape sur l'épaule.

"Allons allons Sophie... "

"Je suis d'accord allons la bas !" Je ne savais pas pourquoi mais je sentait que l'histoire que je vous raconte touchais bientôt à sa fin... pour une raison quelconque, peut être que je vous ai raconter tout ce que je pouvais sur ma rencontre et mon aventure avec Mephisto...

Après tout il reste la plus importante des aventure celle de la France, ce pays qui m'a vu naître.

Au lendemain tout le monde avait préparer ses valises à temps pour le grand voyage vers la France, je ne savais pas encore comment tout ceci allais ce dérouler, si finalement j'allais rencontrer le sosie de ma tante qui ne me connaît pas évidement, si j'allais pleurer ou non. Vraiment tout était trouble dans ma tête bien que Mephisto ait fait tout cela pour me faire plaisir.

Nous étions tous réunis, décidément on ce retrouvais souvent ensembles... quelque part cela réchauffait mon coeur et me rappelais le tout début de mon aventure avec ma nouvelle famille. Bien que ma tante n'ai jamais quitter mon esprit même si je n'en parlais jamais.

Nous primes tous place dans l'avion. Et étrangement je n'arrêtait pas de me tourmenter l'esprit.
Méphisto me sortie de mes pensées.

"Rêveuse ? "

"Je ne sais pas si c'est une bonne idée d'aller en France alors qu'on as une affaires de demon sur les bras Mephisto." Commençais-je.

"Je te propose une chose."

"J'écoute. "

"On va à Paris le temps de deux jours comme prévus et dès que nous rentrons nous nous occuperons de cela. D'accord ? "

Je reflechit, comme d'habitude vous allez me dire.

"Je suis d'accord." Mais c'est une promesse hein ! Il me fit un signe de tête avant de ce blottir dans son siège pour tout le long du voyage.

OoOoOoOoOoOoOoOoOo

A l'arrivée, tous ce mirent à courir hors de l'avion pour respirer et observer la ville de Paris qui s'offrait à eux.

Évidement en ce qui me concerne je retrouvais une certaine nostalgie. Les voitures, les baguettes et... les gens qui parlent français ! Cela faisait un ans que je devait m'efforcer de papoter avec les gens en japonnais et la... mais bien que tout ceci me soit familier je ne me sentait pas comme chez moi.

Méphisto arriva derrière moi et me fit une petite tape.

"Où allons nous princesse ?" Questionna le demon.

"Je n'habitait pas loin de la Seine et de la tour eiffel donc."

"J'ai comprit ! EIN ZWEI DREI !" Il claqua ses doigt et nous transporta la classe et moi même, automatiquement devant devant une rangée de grand bâtiment à la mine ancienne très courant à Paris.

"Merci." Je regardais Mephisto avant de retourner ma tête vers une maison que je reconnut automatiquement. Je m'y précipitait presque pour aller voir qui ce trouvais sur les boîtes aux lettres.

La déception fut grande alors que je ne trouvais aucun non de famille familier.
Je me retournais et me dirigeais vers le groupe quand soudain un bruit attira mon attention derrière moi.

Une femme au bras d'un homme et qui semblait heureuse.
La femme tourna sa tête vers moi. Le choc fut grand quand je reconnut la tête de ma tante en parfaite santé. Je la crus déstabiliser un moment à puis elle laissa l'homme que je devenais être son copain partir.

Elle me regarda une seconde avant de sourire en voyant mes camarades.
Elle bougea ses lèvres au loin et je pus lire.

"Tu m'a manquer... ma petite nièce." Très vite des larmes ce mirent à rouler sur mes joues, comment c'etais possible ? Je croyais que... elle n'étais pas censé me connaître.

Ma tante tourna vite les talons avant de marcher tranquillement vers la maison que j'avais toujours connut.

"Alors elle savais tout depuis le début... elle ne faisait pas parti de l'autre monde pas vrai Mephisto ?"

Il acquiesça. Alors que je dévoilait un sourire je me retournais vers mon homme avant de le regarder dans les yeux.

"Ce n'est pas le tout Mephisto mais nous avons des affaires à régler après ces vacances alors je vous proposés à tous de passer un bon week-end ! !" Criais-je avant de courir dans les boutiques suivis par toute ma classe.

Ainsi continua ma vie aux côté de mes frères et de mon très cher Mephisto Pheles. En fait je ne m'attendais vraiment pas à cette tournure d'histoire et pourtant tout c'est passer si vite... mais tout ceci n'est qu'un bout de mon histoire que je vous raconte sur papier.

Oh mais j'y pense vous souhaitez connaître la fin de l'histoire.

Le purple guy à été renvoyer de force dans son univers grâce à l'aide de Ryuji et Shiemi.
Belzebuth à réussi à chasser Lucifer et Satan de leur cachette.

Ceux-ci sont encore devenus introuvables et je les soupçonnent de comploter. Même si ce fut une drôle d'expérience de les rencontrer j'avoueais que l'histoire c'est plutôt bien dérouler même si du coup nous devons tous redoubler d'effort pour contrecarrer les plans de Lucifer et Satan.

En ce qui me concerne le bout d'histoire s'arrête ici, vous connaissez maintenant mon histoire et celle de Mephisto. Même si il manque une petite chose qui devrais vous remplir de joie moi en tout les cas c'est déjà fait et j'ai eus pleins de compliments. Je suis enceinte de 2 mois.
Quand je l'ai appris j'ai appréhender mais Mephisto étais très heureux. Du coup nous pensons tout les deux le garder.

C'est ici que s'arrête mon histoire mais qui sais peut être que ce sera le début d'une autre.
Je souhaite tout de même dire un mot à cette personne qui m'a élevé, ma tante Céline, merci d'avoir veiller sur moi même si tu ne lira jamais ces mots je sais que tu vie à Paris et que tu as oublier tout ça mais au moins je sais que je l'aurais confier sur papier."

" "Ta nièce qui t'aime, Sophie..." Hé bien... un indice de plus sur qui étais ma mère. .. " une jeune fille posa l'épais journal de sa mère sur son bureau avant de soupirer. "Il semblerait que ce soit à mon tour d'écrire mon aventure.."

"Siphy ! Il est temps de partir !" Cria une vois au loin.

"J'arrive ! " ladite Siphy saisit son carnet avant de se diriger vers la sortie et de claquer la porte.

Note auteur: et voila la fin ! Je dois dire que cette fiction étais super à écrire, de plus vous l'avez apprécier et ça me fait encore plus plaisirs. Je vous dit à bientôt au 5000 vue de l'histoire et j'espère avoir bientôt le temps d'écrire le chapitre du peux'être deuxième volet j'espère aussi vous revoir !