Coucou tout le monde,

Voilà le chapitre final.

Bonne lecture !

...

Chapitre final : Cours de séduction avec Tony Stark

La soirée continuait sur le même rythme, et sitôt revenu à la salle de réception, il chercha des yeux Natasha. Il la vit se faire inviter sur la piste de danse par Sam Wilson, un ancien soldat reconverti dans l'administratif et à la tête d'une association qui accueille et aide les anciens vétérans. Banner ne put s'empêcher d'être jaloux. Il fut encore plus en colère quand ils se mirent à danser un coller-serré. Il ne pouvait s'empêchait de regarder intensément la danseuse en grande complicité avec son nouveau partenaire.

Banner devait absolument maitriser ses états d'âme afin d'éviter que l'Autre ne surgisse de nulle part et que la soirée ne soit gâchée par sa faute.

Se détournant du spectacle, le docteur s'était mis à nouveau dans un coin, à l'écart de la foule, pestant et buvant machinalement son verre de champagne. Décidément, il passait une sacré mauvaise soirée. Il aurait mieux fait de rester chez lui ! Ça n'aurait pas changé grand chose ! Assis et accoudé au bar, il était penchait sur son verre, l'air songeur.

"Vous devriez, l'inviter à danser lui-suggéra-t-on de dos.

Banner se retourna brusquement, Tony Stark le souriait, respirant la forme même après avoir, longtemps danser.

-Je vous demande pardon? fit Banner surpris et réajustant ses lunettes pour mieux regarder son interlocuteur.

-Natasha, pourquoi vous ne l'invitez pas à danser ou simplement boire à verre, hum?

-Pourquoi j'inviterai Natasha à danser ou à boire...

-Ne faites pas semblant de ne pas comprendre, le coupa l'homme de métal. Je vous ai observé tout le long de la soirée, vous n'avez pas cessé une seule fois de la regarder. Vous n'êtes pas insensible au charme de l'agent Romanoff, n'est-ce pas Docteur?

Un bol de cacahouètes et un autre de saucissons séchés découpés en rondelle étaient posés près de Banner qui n'y prêtait pas attention. Tony les vit et prit d'une poignée de main des cacahouètes. Il les fourra dans sa bouche.

-Je ne vois vraiment pas de quoi vous voulez parler! Répondit Banner après un moment.

-Arrêtez de le nier, je vois bien que vous avez le béguin pour elle !

Bruce sembla réfléchir quelques secondes. Il était incapable de dire s'il s'agissait d'amour ou d'une simple attirance physique. Il choisit de ne pas réfléchir à cette question pour le moment.

-Alors, j'ai raison?

Stark le pressa de toutes sortes de questions. Il voulait tout savoir sur ses sentiments pour Natasha.

Il sentit le rouge rapidement lui montait aux joues. Mince, il s'était fait grillé. Tony Stark avait vu juste. Comment cela était-il possible ?

Au travail, Banner avait fait son possible pour ne rien laisser paraitre des sentiments qu'il éprouvait pour Black Widow. Il affichait constamment un masque d'indifférence à l'égard de l'espionne russe et s'était efforcé de limiter au maximum les échanges avec elle. En effet, sa tactique avait consister à mettre le plus de distance possible avec la jolie rousse afin de ne pas éveiller les soupçons de cette dernière et des autres membres de l'équipe. Quitte à paraitre, aux yeux de la jeune femme, insociable ou ennuyeux.

Hulk ne pouvait quand même pas se permettre de tomber amoureux ! Non mais !

Il avait donc décidé de lui adresser très peu la parole et s'il était amené à la côtoyer, c'était seulement pour le boulot.

De tous les Avengers, il était le moins proche d'elle et demeurait celui qu'elle connaissait le moins. Barton, était son meilleur ami et coéquipier par excellence. En général, quand la Veuve Noire partait en mission, Œil de faucon n'était pas très loin pour veiller sur elle. Les deux espions du SHIELD n'avaient pas besoin de se parler pour se comprendre. Un seul regard suffisait. Ils étaient tellement complices et attachés l'un l'autre.

Tony Stark n'en voulait plus à la jeune femme de lui avoir menti en se faisant passé pour une simple juriste alors qu'elle l'espionnait en secret et travaillait sous couvert, pour le Shield, sous le nom de Nathalie Rushmann. Néanmoins, le génie milliardaire ne ratait pas une seule occasion de charrier sa collègue qui ne se laissait pas faire et lui rendait la pareille. Voulait-il se venger un peu? On pouvait dire, en tout cas, que ces deux-là illustraient parfaitement l'adage bien connu "qui aime bien châtie bien". Même s'il était clair pour l'un comme pour l'autre qu'ils étaient de simples amis. Steve Rogers, pour sa part, était devenu très bon ami avec Natasha. Ils s'étaient rapprochés lors d'une mission "sauvetage" de hauts fonctionnaires du SHIELD mis en danger George Batroc, un criminel franco-algérien. Captain America et Black Widow travaillaient en étroite collaboration depuis la découverte de l'infiltration secrète du Shield par Hydra, la défaite de Pierce, la fuite de Fury... Il n'était pas rare de les voir blaguer ensemble et même se faire quelques petites confidences. Quant à Thor, enfin, même si on ne pouvait pas dire (de la veuve noire et du dieu du tonnerre) qu'ils étaient vraiment proches, sa belle humeur et sa gaieté naturelles suffisaient largement à le rendre agréable aux yeux de l'espionne. Même Sam, avait réussi à crée un lien avec elle. Comparé à ses amis donc, Banner réalisait que ses relations avec la Russe étaient vraiment creuses.

...

Tony qui avait deviné son intérêt pour Natasha Romanoff, devait être très perspicace, plus qu'il ne le laissait paraitre.

Ne souhaitant pas se livrer à une joute verbale avec le milliardaire, Bruce se mordit la langue et avoua:

- Bon ben, je crois que je n'ai pas vraiment le choix. Vous avez raison, je suis attiré par Natasha, j'ai le béguin pour elle. Vous êtes content?

-Banner est amoureux? C'est un scoop, que je tiens! Il faut fêtez ça...Tiens où sont passés les autres?

Tony s'était retourné dans tous les sens et cherchait du regard les Avengers. Il s'apprêtait à annoncer à qui voulait l'entendre, la nouvelle qu'il venait d'apprendre, quand Banner le retint fermement par le bras.

-Non, non Stark. Je vous interdit. Ne le dites à personne. Gardez ça pour vous. Je ne voudrais surtout pas que Natasha l'apprenne. Elle se moquerait de moi et je serai ridicule, dit-il sur un ton vif.

-Du calme Docteur! Je n'en ferai rien. Ridicule? Dites-vous? Non au contraire, je pense que cela ferait extrêmement plaisir à Natasha d'apprendre que tous les soirs, vous pensez à elle et que vous avez des papillons dans le ventre rien qu'à l'idée de lui parler! répliqua Stark moqueur.

-Stark, je vous en prie! Ne vous moquez pas !

-D'accord, je laisse tomber. Je ne voudrais surtout pas vous mettre en colère et réveiller Hulk, dit ce dernier le plus sérieusement du monde. Banner eut un regard courroucé, que Stark feignit de ne pas remarquer. Il demanda, au barman, un jeune noir, de leur servir deux verre de vodka-martini. Celui-ci s'exécuta immédiatement. Après quoi, Tony lui déposa sur la poche-avant de sa veste, une liasse de billet en guise de pourboire. Le jeune barman n'en revenait pas. Il écarquilla des yeux et se mit à frétiller de joie. Il se dit mentalement qu'il avait là de quoi s'acheter la playstation 6.

-Natasha est une femme extrêmement séduisante, aucun homme ne peut vraiment résister à son charme, finit par lâcher Tony.

-Oui, admit Banner, pensif. L'ennui avec Natasha, c'est qu'elle est une femme difficile à approcher.

-Ça c'est vous qui le dites! Si vous voulez avoir une petite chance de sortir avec elle, il va vous falloir faire des efforts Banner et vous bouger les fesses !

Il lui tendit le verre de vodka. Ils trinquèrent et burent cul sec. Bruce Banner davantage pour se détendre et se donner confiance, Stark pour se mettre dans l'ambiance. Il allait s'improviser coach en séduction, domaine sur lequel il était un véritable champion.

-Si vous avez des conseils, je suis preneur, s'impatienta Banner

-Bien. Une petite question pour commencer. Dites-moi Docteur, comment vous y prenez-vous en générale pour aborder une femme dans la rue ?

-Euh, je la salue et lui demande très poliment l'heure ou mon chemin. Un truc de ce genre.

Tony pouffa de rire.

-J'imagine que ce n'est pas bon? demanda timidement Banner, très gêné.

-Pour commencer, vous devez être cool. Ensuite pour aborder une nana, faites une blague.

-D'accord mais je ne vois pas comment? Pourriez-vous me donnez un exemple?

-Dans ce style-là (Stark s'approcha du docteur et fit mine de le dévisager avec un regard très suggestif) "hum, poupée, que diriez-vous que je vous mange en désert?"

-Manger en dessert?... Stark, vous n'êtes tout de même pas sérieux ?! Bruce cacha son visage entre ses mains. Il avait envie de disparaitre ...tant il avait honte du comportement de son collègue.

-Je plaisantais, rassurez-vous!

Banner parut un court instant soulagé.

-Docteur, reprit Tony plus sérieusement. Sachez que vous êtes tombé sur la bonne personne. Vous avez en face de vous le meilleur séducteur que la terre ait jamais porté en son sein.

Banner trouva le discours pompeux mais dut admettre qu'il disait vrai. S'il se connaissait très peu en femmes et que la séduction n'était pas son fort, Tony Stark, était lui le roi de la séduction. Il lui suffisait presque de claquer des doigts, pour qu'une myriade de femmes tombât à ses pieds !

-Bon, qu'est-ce que je dois faire pour que Natasha s'intéresse un minimum à moi. Bruce avait rapproché son siège de celui de Tony et parlé tout bas afin que les personnes autour d'eux, n'entendent pas un mot de leur conversation.

-Premièrement. Relevez la tête et redressez vos épaules. Ayez confiance en vous. Les femmes aiment les hommes qui sont sûrs d'eux.

Ça n'allait pas être facile pensa Banner.

"Deuxièmement, réveillez la bête qui sommeille en vous, sans jeu de mot, hein? se rattrapa Tony quand il vit son interlocuteur froncer les sourcils.

-Ce que je veux dire, c'est que vous devez être un mâle dominant, dans cette affaire. Une véritable bête, un lion féroce prêt à en découdre avec tout ce qui bouge. Vous devez observer votre proie, la chasser et la capturer !

Banner s'imagina mentalement la scène du lion pourchassant sa victime, une antilope... il trouvait assez incroyable que l'on pût comparer la séduction à une forme de chasse. Cette comparaison n'en demeurait pas moins pertinente en fin de compte, pensa-t-il.

-Enfin troisièmement et dernièrement, arrêtez de vous posez des vous posez trop de question ! Ne réfléchissez plus! Agissez dans l'instant présent! Foncez! Black widow ne mord pas, croyez-moi, je parle en connaissance de cause!

Juste à ce moment-là, Natasha passa près d'eux, d'un air indifférent et ne se doutant pas le moins du moindre qu'elle était l'objet de leur conversation. Tony se mordit la langue, "j'espère qu'elle ne m'a pas entendu".

Banner la suivit du regard, comme il avait prit l'habitude de le faire. Natasha avait prit place à l'autre bout du comptoir du bar. Elle fouilla quelque chose dans son sac à main, en sortit une lingette pour éponger son front légèrement humide. Elle en sortit également un miroir de poche, un pinceau kabuki et se repoudra d'un geste rapide et discret le nez. Elle commanda ensuite une "tequila sunrise" bien fraiche et se mit alors à la boire par petites gorgées.

Banner frissonna et laissa échapper un soupir. Tony lui donna une grande tape sur l'épaule, en signe d'encouragement.

-Ne vous dégonflez pas mon vieux! lui souffla à l'oreille le milliardaire. Regardez-la! Elle est seule, tranquillement assise... occupée à siroter sa tequila en attendant que son prince charmant surgisse de nulle part pour mettre fin à son ennui mortel. Et ce prince, c'est VOUS. Il avait dit tout cela d'un ton grave, avant de quitter le Docteur pour passer un coup de fil à Pepper Potts, sa petite amie, actuellement en voyage d'affaire en Italie

...

Bruce Banner bomba son torse, redressa ses épaules, et prit une grande inspiration. Il partit rejoindre Natasha Romanoff, d'un pas qu'il voulait assuré et décidé, même si au fond de lui, il tremblait comme une feuille.

Il allait devoir affronter la plus belle et peut-être la plus dangereuse des Veuves Noires.

...

FIN