! Attention, je publie l'épilogue en même temps que le dernier chapitre, ne commencez pas à le lire avant d'avoir lu Hey Jude partie 2 !

Voilà, maintenant vous êtes prévenus xp

Bonne lecture.

...

...


Épilogue

4 ans plus tard

Sam gare la Chevrolet sur le bas côté, le portable toujours collé à l'oreille.

"Où ça tu dis ?

-Alaska, gamin.

-Hmm"

Sam claque la langue, dubitatif.

"Ecoute, c'est pas grand chose, probablement rien" insiste Bobby "mais je pense que ça vaut quand même la peine de jeter un coup d'œil.

-Ok, alors envoie moi l'adresse exacte.

-Qui sait peut être que cette fois …

-Je n'ai pas trop de quoi me permettre d'espérer.

-Pour sûr, il sait se cacher l'animal ! Disparaître sans laisser de traces, comme ça …"

Sam se pince l'arrête du nez. Voilà trop longtemps qu'il roule, ses yeux commencent à lui faire défaut.

"Je suis fatigué Bobby. Quatre ans... Je ne crois pas qu'on le retrouvera un jour. Pas s'il ne le veut pas.

-N'abandonne pas Sam ! Cette fois ci pourrait être la bonne.

-L'Alaska hein ?"

Sam fixe la forêt de pins à sa droite, pensif. L'anneau d'argent tourne autour de son doigt, geste familier et un peu rassurant.

Sam a peur.

Peur d'espérer une fois de plus.

Peur d'être déçu.

Trop de fois. Il a vécu ça trop de fois.

"Sam ? Tu es toujours là ?"

Malheureusement.

C'est plus dur de jour en jour.

"Oui.

-Sam je … tu sais…" hésite Bobby.

Sam devine immédiatement ce qui le travaille.

"Ça va Bobby, tu t'es déjà suffisamment excusé.

-Mais …

-C'est lui, le seul imbécile de l'histoire, pas toi. Bon je te laisse. Il faut que je trouve un avion.

-Tu m'appelles sur place ?

-Ok."

Sam pose le téléphone à coté de lui sur la banquette. Regarde droit devant lui. Envisage une seconde d'abandonner.

Quatre ans … Est-ce qu'il veut vraiment continuer à se faire souffrir comme ça le reste de sa vie ? Chercher sans fin celui qui a voulu le fuir ? Puis ses yeux se posent sur le volant et il se souvient des mains de son frère.

La voiture redémarre dans un grondement mécanique.


"Merci" fait Sam avant de sauter à bas du gigantesque camion l'ayant pris en stop.

Le vieux routier acquiesce et disparaît rapidement sur la route.

Sam réajuste son sac à dos sur ses épaules et fait un tour sur lui pour embrasser le paysage du regard. Du blanc. Partout du blanc. Il a beau faire nuit, à présent, Sam capte cette blancheur partout autour de lui. Quelques bâtisses l'entourent. Petite bourgade qui semble figée dans le temps.

Il vérifie d'un coup d'œil l'adresse noté sur un bout de papier et hoche la tête, satisfait. Il y est. La neige crisse sous ses pas quand il décide de commencer ses recherches dans ce qui ressemble autant que possible à un bar.

Il frissonne et accélère vers le porche tandis que le froid étend son emprise sur lui. L'Alaska, pas le pays le plus accueillant du monde … Son souffle s'élève vers le ciel en une buée glaciale.

Il s'interdit de penser à celui qu'il veut retrouver. S'efforce de conserver la tête froide, et d'envisager ce cas comme n'importe quelle affaire.

La porte grince quand il la pousse, malmenée par cet hiver permanent. Immédiatement, une nuée de vie l'atteint. Rires gras, fumées de cigarettes, bruits de verres qui s'entrechoquent et vieux rock en sourdine. Voilà une ambiance que Sam connait par coeur.

Il hésite un instant sur le seuil. Parcourt la salle du regard.

Et avant même de voir quoi que ce soit, il sait. Ça le frappe comme un boomerang. Coup de poing gigantesque et violent.

Il est au bon endroit.

Ses yeux s'arrêtent sur une table au fond, ou plusieurs joueurs sont engagés dans une bruyante partie de poker.

"Lloyd t'es vraiment qu'une merde. Tu crois que tu vas bluffer qui que ce soit avec ta tête de demeuré ?

-Vas te faire foutre, Ted. T'es pas meilleur que moi.

-Les gars …

-Ah non ferme ta grande gueule toi !"

Un rire s'élève. Plus fort que les autres. Un million de fois plus mélodieux. Sam se laisse guider par ce son.

Les jambes en cotons et le cœur battant à tout rompre, il s'avance. Bientôt il est capable de distinguer l'homme qui émet ce rire. Il est assis, dos à lui. Coupe en brosse, large dos et mains calleuses, ornées de plusieurs anneaux d'argents un peu tape à l'œil. Un bracelet marron. Pas de montre.

De là où il se tient, Sam devine qu'il est en train de tricher.

Ses doigts s'esquivent discrètement vers une poche et en ressortent un as, qu'il place habilement dans son jeu. Geste rapide, presque professionnel.

"Les gars, calmez vous. Pas la peine de vous prendre le choux, vous savez très bien que c'est moi qui vais vous plumer, comme d'habitude.

-Toi le jour ou je te prends à tricher, tu vas sentir ta douleur !

-Ouais, vrai ça !

-Mais de quoi vous parlez ? Je suis aussi innocent que le cul d'une vierge !"

Sam s'approche encore.

Parmi les fragrances entêtantes de cigarettes, mêlés de sueurs, il détecte cette odeur si caractéristique. Elle est là, juste devant. Elle se dégage du tricheur en veste de cuir.

Un des hommes lève soudain la tête et le surprend. Il fronce les sourcils, méfiant.

"Qu'est-ce tu veux, toi ?!"

Mais Sam est incapable de répondre à cette question. A celle là, comme à n'importe quelle autre. Ses yeux ne quittent pas la nuque de l'homme devant lui.

"Tu es là" dit-il simplement d'une voix blanche.

Incrédule.

La silhouette en cuir se fige, comme foudroyée sur place. Clouée par ces quelques mots. Crucifiée par cette voix d'un autre temps.

Sam cligne des yeux, incapable de ressentir quoi que ce soit. Témoin immobile d'un événement auquel il ne croyait plus. Sans s'en rendre compte, il retient sa respiration.

Le joueur de poker lâche lentement ses cartes, comme au ralenti.

Puis il se tourne vers Sam.

Fin


...

...

...

Et voilà, ça y est.

Le point final de mon épopée :/

Il est temps de se dire au revoir, je le crains. De laisser Sam et Dean gérer la suite tous seuls.

Alors une dernière fois, merci à vous, pour vos encouragements. Partager cette histoire avec vous a été un vrai plaisir. Sans rire, je sais pas comment je vais continuer à vivre sans ça ! Vous avez été tellement supers avec moi x)

Pour info, je compte à présent me consacrer à plusieurs projets d'histoires originales. J'ai bien forgé mes armes d'écrivain sur cette fanfiction, maintenant j'ai envie de tenter d'autres aventures !

Bon, j'ai aussi en tête plusieurs autres fictions, toujours avec nos deux loulous préférés (mais jamais aussi longue que celle là !). Je ne sais pas quand je pourrai les écrire. Ce ne sera pas ma priorité, donc pas tout de suite en tout cas.

Mais je suis sûre qu'on finira quand même par se retrouver sur ce site, un jour ou l'autre !

Je serai très contente de recueillir vos derniers avis sur cette fin, ou bien sur l'histoire en entier (ou bien sur ce que vous voulez, en fait, je suis une bavarde xp). Alors n'hésitez surtout pas. Maintenant ou jamais !

Oh je suis si triste d'abandonner mes "habitués"...

Vous êtes les meilleurs !

Pour la gloire :

Une shapeshifter, Princess Fraya, Clairaice, narutine, Tenshimizu, Melanie, Guest inconnue, Tara, Clemence10, ga65800, Slashes, Selene271991, Shaolan, Gaalinette, lalala1995, MicroFish, XDlodidi91, Mellusine, Misew, KazukiTemura, Fullby, Lenae Lee, Archea, CopruxW.

Et tous ceux qui ont fait une seule apparition :)

Merci !

* Tire son chapeau puis s'en va vers de nouvelles aventures (couché de soleil dans le désert et cheval en option) *