Comme il faut bien commencer un jour, je vous ai écrit un petite histoire, j'espère qu'elle vous plaira ! Attention ceci est un slash, homophobe s' à vous êtes prévenu !

**********************************************************************

Voldemort est enfin mort, la vie reprend son cours normale, et les journées sont heureuses. Mais les bonnes choses ayant toujours une fin, celle ci arriva lors d'un match Serpentard-Gryffondors, et à la surprise de tous, Drago Malefoy avait réussi à attraper le vif d'or avant Harry, qui d'ailleurs n'en revenait tellement pas, qu'il en tomba de son balai !

Encore une fois, il se retrouva à l'infirmerie, ainsi que Malefoy, car celui-ci avait essayé de le rattrapé, résultat : ils avaient, tout les deux, droit à une nuit à l'infirmerie.

-J'en ai marre ! s'exclama Harry, à ses amis qui ne pouvaient pas s'empêcher de rire.

-Harry, c'était trop drôle la tête que tu as fait lorsque Drago a attrapé le vif, affirma Ron.

-Et tu n'étais pas le seul, confirma Hermione.

-Tu crois que tu lui pardonnera ? demanda Ron à Drago.

-Ron, Hermione, votre cher Harry, ici présent, est stupide de croire que je vais lui pardonné comme ça ! Déjà que j'arrive , ENFIN, à le battre, mais en plus il nous met en danger pour ça !

NDA : la petite explication, Malefoy a sauvé Ron des griffes de son père, du coup ils sont devenus amis, Hermione lui en est tellement reconnaissant qu'elle la choisi comme témoin, bah oui elle va se marier avec Ron(comme si on s'en était jamais douté qu'ils s'aiment), et Harry ne lui en voulait que pour certains choses, dont seul l'intéressé ignore. ( et nous aussi, mais pas pour longtemps !) Mais ses amis étaient, eux, au courant, comme s'il était capable de leur cacher quelque chose d'aussi flagrant !

-Je suis désolé, ça te va ! répondit doucement Harry.

-Excuses refusées !

-Qu'est ce que tu veux que je fasse pour me faire pardonner !

-J'sais pas encore !

-Je crains le pire pour toi, Harry. Dit Ron en rigolant.

Sur ce, ils durent partir, s'ils ne voulaient pas le regard de fureur de Mme Pomfresh. Ce n'est que lorsqu'il fut minuit que Harry et Drago se redressèrent dans leurs lits, afin de discuter tranquillement.

-Décidément, Drago, tu as l'étoffe et le comportement du parfait Prince Charmant ! ironisa Harry.

-Ah oui ! C'est vrai que j'en ai aussi le physique !

-Mais oui, mais oui, lance toi des fleurs !

-Tu ne m'apprécie pas à a juste valeur !

-Mais non ! puisqu'après tout, tu as voulu me sauver. mon preux chevalier !

-J'ai failli me tuer pour ça ! Mais.

-Quoi ?

-En y réfléchissant bien, tu as tout pour être la belle princesse, comme dans ce conte moldu. où la fille n'arrête pas de dormir !.La belle au bois dormant !

-C'est ça fous toi de ma gueule !

-Excuse moi, mais tu oublie, peut être, que tu as un lit réservé à l'infirmerie, t'avais un abonnement à l'année ! Et je me souviens, qu'avant ta bataille finale, tu es resté plusieurs jours sans connaissance.

-Si tu crois que c'était de ma faute ! répliqua Harry , en rougissant.

-J'ai entendu dire que oui !

-Je devais réparer les dégâts !

-Quels dégâts ?

-Peu importe maintenant, c'est du passée !

-Oh mais que si ça me concerne, puisque tu es ma belle princesse ! Mais, c'est dommage !

-Qu'est ce qui est dommage ?

-Je n'ai pas pu te réveiller avec un doux baiser !

-C'est normal que je t'ai pas attendu, j'avais un sorcier à combattre ! La belle princesse en avait marre d'attendre son prince charmant ! répliqua t- il, sans trop réfléchir.

-Pour excuse, le prince explique qu'on le voyait comme un ennemi, et qu'il n'a pas pu se retrouver seul, avec sa douce princesse, car celle-ci était farouchement gardé par ses marraines, les bonnes fées.

-Qui ?

-Trois bonnes fées du noms de Sirius Black, Remus Lupin et l'adorable, mais néanmoins sinistre, Severus Rogue !

-Je comprends pourquoi ils étaient énervés , quand je me suis réveillé ! Mais cependant, le beau prince aurait pu combattre le méchant sorcier, qui en voulait à la vie de sa bien aimée !

-Hélas, le prince avait d'autres chats à fouetter à se moment là ! notamment secourir l'irremplaçable ami de sa belle !

-Et elle t'en sera éternellement reconnaissante !

-De plus, le courageux prince a eu affaire à son père !

-Et le prince l'a courageusement combattu !

-Oui, bien que je n'étais pas sûr de vouloir aller jusque là !répondit-il, tristement.

-Mais s'il ne l'avait pas fait, il serait mort, et aurait la mort de son père sur la conscience !

-Peut être, et la belle princesse, elle, a vaillamment combattu la méchante sorcière et a réussi à la vaincre , sans l'aide de son prince.

-La douce princesse avait peur pour son prince aux yeux gris-bleu, elle ne voulait pas qu'il se mette en danger !

-Elle n'aurait pas dû car le prince avait tellement peur pour elle, et comme le destin est cruel, pour la princesse aux yeux émeraudes. Pour sauver ses amis, son prince, et sa vie, elle a fait le choix de devenir à son tour un prince !

-C'est normal, puisqu'elle savait qu'elle devait passer par là pour pouvoir vaincre le terrifiant sorcier.

-Cependant, bien qu'ils soient tous les deux des hommes, le prince aime toujours, et à jamais sa princesse.

se marièrent et adoptèrent beaucoup de petits sorciers!

Harry et Drago se regardèrent et éclatèrent de rire, si bien que l'infirmière finit par arrivée, et leur fit prend une potion pour dormir.

Cependant, qui pourrait se douter, que tapit dans l'ombre, un vieil homme, aux lunettes en demi lune, et à la longue barbe, les avait écouté, et repartit en souriant.

Le lendemain, Harry et Drago étaient de retour, ils furent surpris de l'effervescence qui agitait la salle.

-Ron, qu'est ce qui se passe ?

-Je sais pas trop, le directeur veut nous parler !

-Tu viens, on va s'asseoir !

-Je retourne avec ma maison, à plus !

-Soit pas stupide, et viens avec nous !

-Jamais un Serpentard, digne de ce nom, ne se rabaissera à.aaaaaahhhhh..arrêtez, c'est pas drôle !

Ron et Harry s'était mis de chaque côté, lui avait pris un bras, et l'entraînèrent vers la table des Gryffondors. Et le forcèrent à s'asseoir entre eux deux.

-Vous me refaites plus ce coup, les mecs !

-Tant fait pas, la prochaine fois, on vient à ta table !

-J'm'en souviendrais !

-On compte sur toi pour nous le rappeler ! ironisa Ron.

Le silence se fit tout d'un coup dans la salle, le professeur Dumbledore venait de se lever. Tous attendait ce qu'il allait leur annoncer.

-Mes chers amis, cette année, exceptionnellement, dans un mois, nous allons ouvrir nos portes aux parents, pour cela j'aurais besoin de tout votre coopération !

Le brouhaha régnait en maître à cette nouvelle, mais il fit taire l'assemblée d'un simple geste.

-Les premières, deuxièmes et troisièmes années seront chargés des décors avec l'aide, en autre, du professeur Flitwich. Tout maison confondu, évidemment ! les quatrièmes et cinquièmes années s'occuperont des costumes pour les septièmes années, et les sixièmes feront les guides, pour les parents qui ne connaissent pas Poudlard, si besoin ils auront l'aide des cinquième année !

-Professeur, pourquoi des costumes pour les septièmes ? demanda Dean.

-J'allais justement Mr Thomas, les quatre maisons vont préparer deux spectacles.

-Une pour deux maison ? demanda Neville, à la surprise du professeur.

-Oui, Mr Londubat, les deux groupes seront choisi selon leur affinité, et leur entente pour ne pas créer de discorde. Aussi je vais vous soumettre les différents groupes et ce qui devront organiser.

Dumbledore prit un long parchemin et commença à énumérer les noms, toujours en égalité dans le nombre de participant pour les maisons. Je dois vous préciser qu'il s'agit de conte moldu.

Harry et Drago se regardèrent.

-Non, quand même pas ! chuchota Drago.

va bien voir !

-Nous avons tout d'abord les Serdaigles et les Poufsouffles qui vont nous présenter Blanche neige et les sept nains , ensuite les Gryffondors et les Serpentards présenteront La belle au bois dormant.

Harry et Drago en restèrent bouche bée.

-Ce vieux fou nous a entendu hier !

-De quoi vous parlez, demanda Neville.

-Juste une histoire, qu'on sait raconté, pour rigoler, commença Drago.

-Où il était le prince charmant, et moi la belle au bois dormant, puisque j'ai tendance à passer mon temps à l'infirmerie !

La table des Gryffondors semblait amusé par ce qu'ils venaient de leur dire, quand Dean leva la main.

-Oui, Mr Thomas ?

-On a déjà la princesse et le prince!

-Arrête, t'es dingue Dean ! s'écria Harry.

-Et qui je vous prie, demanda Dumbledore, en souriant, connaissant déjà de qui il s'agissait.

-Dans le rôle du prince Drago Malefoy.

La table des Serpentards était tout à fait d'accord, mais alors que Pansy Parkison levait la main pour se proposer pour être la princesse, Seamus se leva.

-Et à l'unanimité des Gryffondors, on a choisi dans le rôle de la princesse, Harry Potter.

-Mais vous êtes dingue ! s'insurgea Pansy. C'est deux garçons !

-Et alors, ils font un beau couple ! déclara bien fort Ron.

Harry et Drago lui lancèrent un regard meurtrier, tandis qu'il leur répondait avec un grand sourire.

-Je veux pas ! murmura Drago.

-Qu'il en soit ainsi ! déclara , à la surprise générale, Dumbledore.

-Tu crois que c'est un cauchemar ?
à suivre.