Chapitre 1: Piégés par l'échappatoire

Notre histoire commence alors que Harry, Ron et Hermione sont en pleine recherche du diadème de Serdaigle dans la Salle sur Demande. Une fois piégés par les flammes ils paniquèrent, Hermione apercevant un sablier dans une pile d'objets fut prise d'une idée, d'une idée folle!

- Accio!

Le sabiler vint à elle.

- Qu'est ce que tu fait! Paniqua Ron

- C'est un puissant retourneur de temps! S'exclama Hermione en examinant l'objet, mais il ne fonctionne pas comme le mien celui-la doit être réactiver pour revenir dans le présent. Donc nous repartons dans le passé, nous déposons des Balais ici et retournons dans le présent pour les emprunter et échapper aux flammes.

- Mais l'horcruxe ! Opposa Harry

- Ces flammes sont un Feudeymon! Expliqua Hermione en s'affairant sur le sablier. C'est un sortilège de magie noir très dangereux qui à pour caractéristique de détruire les horcruxes!

Alors qu'elle avait presque finit de préparer leur voyage elle ne vit pas une langue de flammes foncer sur elle par le dessus et ce furent Ron et Harry qui se jetèrent sur elle pour la pousser hors de la trajectoire des flammes. Tombants tout les trois au sol ils virent l'endroit ou se tenait la jeune fille une secondes au par avant brûler, et le sablier que tenait Hermione fut projeté de ses mains et se fracassa sur le sol!

- Oh non... Fut tout ce qu' Hermione eut le temps de dire avant qu'ils ne soient tout les trois aspirés dans le néant.

Harry ouvrit les yeux difficilement, il aperçut alors un ciel bleu indigo au dessus de lui et fut surpris de la douceur du temps autour de lui. Alors qu'il se redressait en observant autour de lui il vit que le soleil devait être levée depuis trois heures au maximum, Ron et Hermione étaient la aussi et se redressèrent également. Il fut soulagé de les voir, ils avaient atterris dans une banlieue moldu calme en ce qui semblait être une douce matinée de Printemps

- Nous avons réussi! S'exclama Ron

Mais son enthousiasme fut douché lorsque Hermione leur expliqua qu'ils étaient piégés

- Oui mais nous n'avons pas le Retourneur de Temps pour revenir dans le présent et aucune idée de l'époque à laquelle nous avons voyagé

Harry en était arrivé à la même conclusion qu'elle mais n'avait voulu la formuler à haute voix.

- Eh bien, que fait-on maintenant? Demanda Ron. On vas au chemin de Traverse pour savoir à quelle époque nous sommes?

- Non. Répondit aussitôt Hermione. Nous ne savons rien du temps remonté, on aurait aussi bien put remonté de trois mois que de dix ans ou plus! Donc en premier lieu on se fiche de la date et je vais vous apprendre à modifier votre apparence avec l'aide de votre baguette puis nous apprendront à maintenir un autre visage sur une longue période. Il ne faut absolument pas montrer nos vrais visages. Ensuite Harry ce coup ci tu n'as pas le choix tu vas t'entraîner a l'occlumancie de manière rigoureuse car Tu-Sais-Qui ne dois en aucun cas apprendre qu'il lui est possible de voyager dans le temps.

- J'ai déjà essayer Hermione! Tu sais que je n'y arrive pas!

- Je vais t'aider, j'ai un livre qui traite du sujet que j'ai "emprunter" à Poudlard l'an passer, avant de partir pour la chasse aux Horcruxes. Il se trouve que Rogue a utilisé une méthode plus qu' obsolète pour ton enseignement, car il y a un tas d'exercices à mettre en pratique avant de repousser une attaque, notamment pour prendre conscience des facultés de son esprit. Et on n'est pas obligé de fermer son esprit il suffit de se concentrer sur un souvenir banal pour empêcher l'agresseur de voir quoique se soit d'autre. Enfin quant tout ça seras fait nous chercheront un moyen de rentrer dans notre époque.

Harry sachant qu'il n'obtiendrait pas gain de cause demanda où ils se cacheraient

- La forêt de Dean me semble idéale. Dit Hermione malgré la mou de Ron

Ils transplanérent donc et installèrent le camp. Hermione était intransigeant sur les entraînements et ils maîtrisèrent le changements de visage à la perfection au bout de une semaine, même si ils avaient encore du mal à maintenir le faux visage en place.

Hermione avait commencé dés le début de l'entrainement à exiger deux heures de méditation quotidiennes de la part de Harry, suivit par Ron qui avait décréter qu'ils se devaient d'être solidaires. Un jour Hermione revint de courses sous la cape avec un journal moldu qu'elle avait subtilisé.

Tout les trois n'en revenaient pas: ils avaient fait un bon de plus de vingt ans dans le passé ils étaient aujourd'hui le mercredi 5 Mai 1976 !

Ils étaient donc arrivés le 17 Avril 1976

Harry était rester alors absorbé par ses pensées pendant plusieurs heures, ses parents étaient en vie! Et si ses calculs étaient exact il était même plus vieux que eux! Il en avait mal à la tête et décida de se remettre aux exercices confiés par Hermione. Cela faisait donc trois semaines qu'ils étaient arrivés et ils arrivaient de mieux en mieux à maintenir leurs faux visages. Ils avaient décider de changer le strict minimum car le maintien en était simplifié. Harry avait donc les cheveux longs et châtains lui descendant en dessous des épaules, un nez plus fin et un menton plus large que le sien. En revanche il avait conserver ces yeux verts. Ron avait opté pour des cheveux mi-longs et blond cendrés, des yeux gris, et avait légèrement matifié sa peau pour ne plus présenter de taches de rousseur. Hermione quant a elle avait changer ces cheveux en un brun profond et ils étaient dorénavant lisses et soyeux, ses yeux étaient bleu océan et son nez plus aquilin.

Les exercices qu'elle donnait a Harry, et donc à Ron qui regrettait sa tirade sur la solidarité, au fur et à mesure que les semaines passaient, devenaient de plus en plus complexes, le dernier en date consistait a effectuer le sortilège du Patronus tout en faisant varier pendant la réalisation du sortilège le souvenir utilisé. Harry aurait pensé s'en sortir admirablement, mais ce n'était pas le cas: à chaque changement de souvenir le Patronus vacillait et devenait moins intense pour disparaître au troisième ou quatrième souvenir.

Les semaines passaient, Mai laissant place à Juin, alors que la métamorphose du visage devenait naturelle pour les trois compères qui maintenait leurs faux visages même durant leur sommeil. Le progrès dans l'exercice du Patronus était, quant à lui, laborieux.

Durant les rares périodes de repos Harry avait pris l'habitude de lire les livres que son amie transportait, et il réalisait qu'il y en avait un nombre impressionnant. Si ils n'en arrivaient pas au niveaux d'Hermione, les deux garçons avait plus où moins découvert le plaisir de lire pendant le temps libre, se plonger totalement dans un livre sans ne laisser place aucune au quotidien, tromper son esprit en oubliant momentanément le passage du temps.

Il fut décider, début Juin, alors que Ron souhaitait aller sur le chemin de Traverse maintenant qu'ils savaient maintenir leur faux visage, qu'ils attendraient au moins la mi-Juillet pour aller sur le Chemin de Traverse, que tous les élèves soient rentrés de Poudlard et que les familles commencent à vouloir flâner avec leurs enfants. Ils attendraient aussi de pouvoir repousser une attaque mentale.

Ce ne fut qu'à la fin de la troisième semaine du mois de Juin que le cerf argenté arrêta de vaciller et gambadât fièrement alors que Harry changeait de souvenir à une vitesse de plus en plus ahurissante, le cerf semblait même se renforcer a chaque souvenir. Hermione après l'avoir applaudit lui dit qu'il était prêt à passer à la dernière étape.

La dernière étape était repousser une attaque mentale. Ce serait Hermione qui lancerais le sort et elle leur dit qu'elle ne les ménagerait pas, qu'elle chercherais les informations les plus intéressantes comme le ferais un véritable légilimens

Alors que Harry se tenait debout sans baguette Hermione lui expliqua que elle s'était entraîner a lancer le sortilège de Légilimancie pendant que les deux autres s'entraînaient à l'Oclumancie. Elle pointât sa baguette sur son ami et s'exclama:

- Legilimens!

L'effet fut immédiat et Harry se revit courir pour échapper au flammes dans la Salle sur Demande, puis les flammes devinrent la chevelure flamboyante d'une jeune rouquine gambadant devant lui le tirant par la main vers un placard à balais. A la vu de ce souvenir Hermione sourit et fit changer le souvenir. Tout était noir en dehors de quatre fine raies de Lumière perçant à travers l'aération de la porte du placard qu'avait installé l'oncle Vernon qui criait: "Sur le toit de l'école! Ne manquait plus que ça!". Maintenant les toits de Londre défilait sous ses yeux alors qu'il venait de récupérer la cou...

Harry se reprit: il devait cacher ses souvenirs, il tenta de repousser Hermione mais la coupe s'imposait quant même à son esprit et alors que le professeur Dumbledore se matérialisa dans son bureau, face à Harry, ce dernier se concentra sur l'image du phénix du directeur, il sentit son esprit être poussé vers Dumbledore et la conversation qui commençait mais il restait concentré sur le phénix occultant même le bruit de la conversation. Quant sont esprit fut poussé vers la suite, il se cramponna à cet vision du phénix, et alors que sa vision du bureau se déformait, comme poussé et tractée vers ailleurs le phénix vacilla mais lui resta relativement fixe.

Tout cessa et Hermione prit la parole:

- Bravo Harry! tu n'as pas réussi à me repoussé mais tu as finit par m'empêcher de voir ce que je voulais voir. Ce n'est pas optimal mais c'est un bon début!

Hermione expliqua alors que ce concentré sur quelque chose d'anodin était une des techniques d'Occlumancie les plus répandue mais que cela ne fonctionnerais pas contre un maître légilimens et qu'il fallait donc qu'il arrive à la repoussé complètement et même à l'empêcher d'entrer.

Il la repoussa quelques jours plus tard pendant une intrusion ou Hermione allait retirer son attaque quant elle ressentit une violente secousse et fut projeter en arrière et se retrouva assise devant un Harry radieux. Se relevant en se massant le derrière elle demanda:

- Je rêve ou tu m'a mise dehors à coup de pied dans le derrière?

- Je trouvait l'image amusante. répondit Harry avec un sourire encore plus large devant une Hermione mi-amusé mi-exaspérée et un Ron qui s'était assis pris d'un énorme fou rire. Puis encore deux semaines plus tard Harry réussit à empêcher Hermione d'entrer dans son esprit.

Ron avait insister pour terminer lui aussi son entrainement d'occlumancie avant de partir de la forêt ou ils étaient à l'abris en arguant que il n'avait pas fait tous ces efforts pour arrêter juste avant la fin. Mais ces amis n'étaient pas dupes et ils savaient que, comme eux, il n'avait pas envie de se replonger dans la guerre alors que ces dernières semaines avait été heureuses pour la première fois depuis un an malgré l'inquiétude qu'ils ressentaient pour leurs proches restés à leur époque.

Ron réussit le test du Patronus deux jours après Harry et mit peu de temps de plus que Harry pour chasser Hermione de son esprit. Ils passèrent donc la fin de la journée de sa réussite à décider de ce qu'ils feraient ensuite.

Il fut convenu qu'ils commenceraient par le Chemin de Traverse car Ils avaient encore pas mal de sous et Hermione refusait de manier la baguette de Bellatrix qu'elle avait récupérée durant l'altercation au manoir Malfoy. Il enchaîneraient par une visite chez Fleury & Bott pour voir ce qu'ils trouveraient sur les voyages temporels, avant de prendre une glace chez Florian Fortârome pour écouter les conversations des tables voisines et prendre la température de l'époque.

C'est donc lundi matin de bonne heure que Harry, Ron et Hermione rangèrent leur camp pour transplaner au Chaudron Baveur. Tom, le tenancier, les salua étrangementet tous les clients du pub semblaient les observer. En effet les quatre hommes assis au comptoir se retournèrent vers eux, toutes conversations s'arrêtèrent tandis que les sorciers se trouvant dos à l'entrée se retournaient. Une petite sorcière au fond de la pièce montât même sur la table pour mieux les voir.

- Nos vêtements! Leur souffla Hermione

En effet ils étaient tout les trois habillés de leurs vêtements moldus car plus pratiques pour le camping sauvage. D'un même geste les trois sortirent leur baguette et métamorphosèrent leurs habits moldus en somptueuses robes de sorcier.

L'effet fut immédiat: toutes les conversations reprirent et Tom leur sourit. Toutes? Si le trio avait fait plus attention ils auraient remarqué que deux sorciers portant de lourdes capes à capuches n'avaient pas repris leur conversation.

Le Trio se dirigea vers la cour intérieur pour accéder au Chemin de Traverse. Harry fut déçut de découvrir le Chemin de Traverse ressemblant à celui qu'il avait trouvé avant de débuter sa sixième année. Les vendeurs ambulants tentaient de revendre toutes sortes d'amulettes, potions et autres grigris, tandis que l'ambiance n'était pas aussi joyeuse qu'il l'aurait souhaiter.

- Allons Harry, à quoi tu t'attendait ici aussi la guerre contre Tu-Sais-Qui fait rage. lui dit Ron. Alors que Hermione semblait avoir une objection qu'elle ne formula pas.

-Je sais bien, répondit Harry, mais j'aurais tellement voulut revoir le Chemin de Traverse que nous fréquentions durant les premières années! Et pis, ça me rappelle tout le mal qu'il répand autour de lui et que nous n'avons put endiguer.

Il marchèrent en silence jusque chez Ollivander. A peine eurent ils passer la porte que plusieurs phénomènes se produisirent: la cloche signalant l'entrée d'un client sonna, un bruit en arrière boutique retentit indiquant que le vendeur arrivait et la bourse autour du coup de Harry s'agita. Harry retira la bourse du tour de son cou et la déposa précipitamment sur le bureau alors que des étincelles en jaillissait par gerbes entières. Les secouassent s'accélérèrent quant le bourse prit feu dans un brasier bleu projetant des étincelles rouges sous le regards médusés des quatre spectateurs. Le phénomène disparut aussi vite qu'il était apparut. Harry vit alors un des morceau de sa baguette qui dépassait de la bourse il tendit la main pour le ranger, mais quant sa peau entra en contact avec le bois de houx il ressentit une sensation qu'il n'avait plus ressentit depuis son premier passage au Chemin de Traverse. Il s'empressa alors de saisir sa baguette et de la tirer de la bourse. Il fut envahit d'une sensation grisante de plénitude. Les flammes dans les lampes aux murs s'intensifiaient, Ses cheveux fouettait l'air comme en pleine bourrasque alors qu'il n'y avait pas le moindre courant d'air. Un sourire radieux s'étira sur son visage: Sa baguette était entière!

Pour la première fois depuis Godric's Hollow il se sentait confiant et fort, il était persuader de ses chances de vaincre!

- Elle est réparée! s'exclama Harry

- Prior incanta estatum! Souffla Ollivander

- Qu'est-ce? Demanda Hermione

- Quant la même baguette se retrouve en deux exemplaire au même endroit mais dans un état différent elle interagissent pour tirer les avantage chacune de l'état de l'autre: dans le cas présent je devine que cette baguette en bois de houx était brisée et qu'elle à copiée l'intégrité physique de l'autre en conservant l'expérience qu'elle a acquis de son coté. Expliqua le vendeur.

Après deux secondes de mutisme, le temps d'assimilé ces nouvelles informations Harry réagit instinctivement et pointât sa baguette vers l'entrée de la boutique et tout les stores se baissèrent pour masquer la rue tandis que la pancarte à l'entrée se retourna pour indiquer "Fermée". Hermione et Ron aussi avait réagit: Hermione avait diminuer au maximum l'éclat des lampes et Ron tenait Ollivander en joug de sa baguette

- Je vous prévient, ne bougez pas d'un pouce! Menaça Ron

Ollivander ne semblait qu'a moitié surpris de cette réaction

- Je ne sais pas comment cela ce fait que cette baguette soit deux fois au même endroit au même moment mais j'aurais dut me douter que vous ne voudriez pas que je le sache.

- Qu'est-ce que cela change pour ma baguette? Demanda Harry

- Eh bien L'art de la confection des baguettes nous apprends pleins de choses mais il y a certaines hypothèses que l'on est rarement à même de confirmer. Aujourd'hui vous venez d'en confirmer une! À part le faite qu'elle fonctionne à nouveau il vous faut savoir que une baguette acquiert de l'expérience, autant de la pratique magique elle même, que du sorcier qui la manie et une baguette briser qui serait reformer apprendrait beaucoup sur sa constitution propre et serait donc ensuite mieux consciente de son propre fonctionnement.

- Ce qui veut dire? S'impatienta Harry.

- Félicitation jeune homme votre baguette, en plus d'être plus précise qu'avant, canaliseras beaucoup mieux votre magie. En d'autres termes les sortilèges que vous lancerez seront plus puissants mais également plus précis. La contrepartie c'est que ces sortilèges nécessiteront donc une plus grande maîtrise, mais si cette baguette vous a garder comme sorcier c'est qu'elle vous en estime capable.

- Bon on fait quoi de lui? Demanda Ron ramenant Harry à la réalité. On ne peut pas le laisser comme ça il devineras pour nous ci ce n'est déjà fait.

- Comme pour les mangemorts de Tottenham Court Road. Répondit Harry. Il ne faut pas prendre de risques inutiles. Hermione à toi l'honneur. Mr Ollivander nous sommes désolés pour ça.

Hermione s'avança baguette tendue devant le vendeur qui semblait paniqué et cherchant des yeux une issue

- Sil vous plait ne me tuez pas, je ne dirait ...

- Oubliettes! S'exclama Hermione

Aussitôt le visage du marchand redevint paisible tandis que Harry et Ron remettait la boutique dans le même état que quant ils étaient entrés.

- Oui, bonjour. Lequel d'entre vous désire une baguette?

- Moi. Répondit Hermione l'air de rien.

Une fois la transaction effectuée ils se dirigèrent vers la librairie Fleury & Bott. Mais après deux heures de recherche infructueuses le libraire leur demanda de sortir si ils n'avaient pas l'intention d'acheter le moindre livre.

- Il faut aller chercher dans la bibliothèque de Poudlard! Dit Hermione

- Quoi?! Mais tu es malade, Tu te rends compte qu'en plus c'est la période des vacances d'été, on ne pourras même pas se fondre dans la masse des élèves?!

- Justement Ron, avec la cape de Harry et la Carte du Maraudeur on seras à l'abri de toutes les mauvaises rencontres et ...

-Très bien, ne perdons pas de temps! coupa Harry

-Vous êtes malades... se résigna Ron

Ils transplanérent donc à Pré-au-Lard. Après avoir sortit la Carte et la Cape qu'ils revêtirent ils se rendirent dans la cave de chez Honeydukes et empruntèrent le passage secret de la Sorcière Borgne. La Carte ne leur avait été d'aucune utilité car le château était quasi vide hormis quelques professeurs et le concierge. Comme il en avait l'habitude en leur temps Dumbledore faisait les cents pas dans son bureau. Arrivés dans la Réserve il dévêtirent la cape que Harry rangea soigneusement dans sa robe et se mirent à la recherche de livres traitant du voyage temporel tout en ayant déposé la carte ouverte à leur table de travail pour être avertis si quelqu'un venait. Arrivés au bout de la rangée intitulée: "Le temps et ses mystères" ils découvrirent un livre nommé: "Le voyage temporel enfin une réalité?" . Ils durent le détacher de la chaîne qui le reliait au mur pour l'emmener à leur table de travail, non loin de là. Ils allèrent donc au sommaire puis à une page qui semblait traiter des accidents de voyage dans le temps qu' Hermione lut à haute voix:

- "Il est évident que personne n'ai tester l'hypothèse d'une erreur car préparer un voyage dans le temps sans y consacrer toute son attention serait pour le moins idiot. Mais dans le cas où une erreur surviendrait il serait possible de l'annuler pour revenir plus ou moins au point de départ. Pour cela il faudrait retrouver la cause du voyage et suivre en détail les instructions si-dessous"

Ensuite était décrite les différentes méthode à suivre en fonction du déclencheur du voyage ( Sortilège, Retourneur de Temps ou Potion du Voyageur Temporel)

- Je ne pensais pas qu'il y avait autant de moyen de voyager dans le temps! S'exclama Ron

- Et tu n'as encore rien vu! La procédure pour rentrer chez nous est plus que complexe il faut retrouver ce retourneur de temps qui normalement doit se trouver dans la salle sur demande et à cette époque-ci, puis il va falloir le réparer ce qui prend plusieurs mois au minimum, sachant que ce livre n'indique rien sur comment le faire. Ensuite il faudra attendre les deux dates de départ et d'arriver, mais dans une seule et même année, pour jeter deux sorts spécifique sur le retourneur qui nous donneras alors un objet que nous devrons laisser infuser dans une nouvelle potion qu'il faudra boire avant d'actionner le retourneur de temps qui nous ramèneras chez nous! Et c'est de loin les potions et les sorts les plus complexe que je n'aurais jamais effectuer. Sans compter que nous devront attendre l'année prochaine pour les sorts sur le retourneur de temps. Tout cela vas prendre énormément de temps, seras extrêmement compliqué et nous allons devoir faire tout cela sans modifier le futur!

- Bon rangeons le livre et allons chercher le retourneur de temps. Décréta Harry

Hermione sortit un morceau de parchemin vierge et une plume, les ensorcela et au bout de quelques seconde le texte de la page fut recopier sur le parchemin qu' Hermione rangea méticuleusement tandis que Ron rangeait le livre et que Harry s'en retournait vers la Carte quant...

- Que faites-vous dans ce château? interrogea une voit qu'ils reconnurent immédiatement

En se retournant ils découvrirent le professeur Dumbledore baguette en main et pointer sur eux.

Harry ressentit d'abord une grande joie de le voir en vie, puis il fut en colère pour tout ce qu'ils avaient subis pour suivre ses instructions. Enfin il fut triste car leur ancien directeur ne se souvenait plus d'eux. Il vit que Dumbledore le regardait avec insistance et Harry ferma aussitôt son esprit en espérant que les deux autres aient eût la même idée.

- Alors? les pressa le directeur.

Hermione s'avança pour répondre et Harry en profita pour bouger discrètement sa baguette de manière a viser la carte

- Bonjour Monsieur, commença Hermione. Je suis Hermione Grants et voici mes amis Ronald Walker et Harry Carter. Nous sommes...

- Vous! Héla Dumbledore à l'adresse de Harry en le mettant en joug. Encore un mouvement et je vous stupéfixes

Harry jura intérieurement il visait bien la carte mais n'eut pas le temps de lancer la formule pour refermer la carte. Il espéra que la méthode informulé fonctionnerait avec la Carte. Tout en maintenant son esprit fermé à toute intrusion il pensa "Méfait accomplit". À son grand soulagement la carte s'effaça. Il rangea alors sa baguette dans sa poche arrière et montra ses mains à présent vides en signe de coopération. Hermione reprit donc la parole détournant le professeur de Harry

- Professeur Dumbledore, je présume? Demanda Hermione.

Ce dernier acquiesça du chef

- Nous sommes tout les trois originaires des Etats-Unis et avons du nous enfuir durant notre sixième année, à Salem, car nous étions recherchés par des sympathisants Mangemorts américains. Nous sommes venus en Angleterre pour finir nos études et vous demander si il était possible d'intégrer Poudlard en 6e année.

- Vous dites venir de Salem? Demanda Dumbledore. Dans ce cas qui en est les directeur?

- Le professeur Héléna Dawson, ordre de Merlin deuxième classe pour avoir aider à la chute de Grindelwald et grande manitou de la sororité des sorcière de Salem. Je peux même vous dire qu'elle ne vous aime pas à cause du faites qu'elle estime avoir autant participer que vous à la chute de Grindelwald

Dumbledore abaissa sa baguette et sourit:

- C'est ce qu'elle vous a dit? S'amusa-t-il.

- C'est ce que j'ai compris. Affirma Hermione

- Suivez moi jusque mon bureau leur dit le professeur

Il le suivirent en silence chacun repensant a ce qu'il venait de se passer. Harry se sentait piéger, ils ne pourraient pas revenir chez eux si leur temps était accaparé par leurs études et pourquoi Hermione avait demander la sixième année? Peut être pour leur laisser le temps de préparer leur retour justement?

- Chocogrenouille

Les trois voyageurs se sourirent: certaines choses n'avaient pas bougées en vingt ans.

Arrivés dans le bureau Dumbledore leur présenta trois sièges qu'ils prirent et le professeur commença:

- Je vais vous faire passer de rapides épreuves pratiques pour voir votre niveau. Nous commenceront par vous monsieur Carter

Harry se leva et Dumbledore fit sortir les deux autres. Il demanda à Harry quelques métamorphoses puis quelques enchantements qu'il réussit assez facilement. Ensuite il lui posa quelques question théoriques sur les potions sur lesquels il était devenu incollable depuis sa sixième année ou il avait passer des heures à feuilleter le manuel du Prince. Ensuite se fut des question sur la botanique ou il eut plus de mal mais s'en sortit quand même pour finir pas quelques sortilèges et connaissances théorique de DCFM

- Pour finir veuillez me montrer le sortilège que vous maîtrisez le mieux

Harry leva sa baguette et se laissa envahir par ses souvenir avec Ginny, Ron et Hermione a la fin de sa sixième année

- Spero Patronum

Le cerf argenté sortit de sa baguette et gambada allègrement autour de la pièce pour s'arrêter sur le pas de la porte avant de disparaitre

- Un patronus corporel a votre âge! Vous êtes indéniablement doué. Depuis combien de temps maîtrisez vous ce sortilège?

- Quatre ans environ. Répondit l'intéressé

- Mmh... Merci Mr Carter veuillez m'envoyer Mr Walker

Une fois les trois élèves passés il les fit revenir et leur annonça qu'il entreraient en sixième année le premier septembre et qu'ils serait répartit à ce moment après un voyage en Poudlard express. Il leur donna la liste de fourniture et les raccompagna à Pré-au-Lard.