NDA: Première fanfiction ! Bonjour ! Dites moi ce que vous pensez en review.

Je tiens à préciser que la chronologie n'est pas respectée.

Nous sommes à Dressrosa, Corazon est là, Sugar n'est pas là ! et d'autres choses que vous verrez plus tard

Disclaimer: Rien n'est à moi... même pas Diamante, ni cet univers. Je ne possède rien. Si ! quelques personnages !

...

Un homme de vingt-quatre ans à la mine fraîche et au regard vif écoutait sagement un pêcheur à qui il avait adressé la parole. Il était à la recherche d'informations, et ce vieillard aux lèvres retroussées avait l'air d'avoir été le plus causant sur les ragots du coin depuis les dernières années.. Ou du moins sur tout ce qui se rapportait à la "Famille" royale.

-Avant elle s'appelait Mantidae-Hidalgo Lira. Après elle s'est mariée avec le roi, alors elle a pris son nom. Donquixote Lira. A ce qu'on raconte elle l'a sauvé de la noyade, le roi serait tombé de ses fils pendant un combat contre je ne sais quelle flopée de pirates. Elle passait avec son navire et elle a sauté à l'eau. Elle l'a ramené à la surface.

Tout le monde ici la prend pour une belle Loreley aux pouvoirs inversés donc ils rêvent tous d'être sauvé par elle. Et les jeunes l'appellent "Lira ! Lira !" Et tu as sans doute entendu les gamins qui chantaient des chansons sur elle sur le chemin vers cette partie du port.

C'est une créature de rêve, d'une grande beauté. Elle a le visage triangulaire, les cheveux épais.

Elle est charmante, aux yeux pétillants, le front haut, c'est vraiment une merveille, une fleur admirable et rare. Séduisant tous ceux qui l'approchent par son caractère. Elle aime aussi blaguer, parader et fanfaronner.

Mais à ce qu'on dit plus haut sur l'île, dans les salons, c'est qu'elle est d'une nature profondément petite-bourgeoise et moralisante et qu'elle connaît parfois des phobies tout à fait irraisonnées. Un seul mot de trop peut l'atteindre au plus profond de son être et faire naître une rancune infinie dont elle n'est plus maître.

Elle et le roi sont tous deux infidèles, ce qui ne semble pas les gêner particulièrement. Mais quand la dame doute de l'amour qu'il lui porte, ou quand elle pense qu'il aime plus une autre qu'elle, la jalousie peut en faire une véritable tyran.

Et il y a des rumeurs sur presque tout la concernant. Je te dis ça plus bas:

Elle a le goût des étreintes rapides. Quand elle est avec son roi elle aime le contact charnel brutal, les possessions crapuleuses. Quand elle est avec un autre, elle préfère la lenteur. Puis elle le tue. On retrouve rarement le pauvre homme au complet. Ça aggrave les pensées des jeunes hommes qui trouvent encore plus de charme en cette femme inaccessible.

Pour lui plaire, on ne doit jamais la contredire. Il est nécessaire d'accorder une absolue confiance en ses jugements et en sa compétence. Il faut savoir l'écouter, croire en ses mensonges. Pour les moins gradés du château, ses désirs sont des ordres auxquels il faut se plier immédiatement, sous peine de scènes épouvantables. Elle est reine et elle le sait bien.

Le vieil homme toujours assis se leva face à l'inconnu qui était devant lui et continua:

Alors maintenant que tu vois le portrait, tu veux toujours t'y intéresser ?

-Ce n'était pas un mauvais portrait. Elle m'intéresse encore plus.

Il souriait et cela donnait à sa phrase une sorte de légèreté. Comme s'il ne venait pas de dire qu'il s'intéressait à LA reine. Ses yeux dorés pétillaient et on aurait pu croire qu'ils allaient imploser de joie. Sur le coup il avait les yeux fous du rire.

Le vieux regardait drôlement l'étrange garçon alors que celui ci partait sans plus de cérémonie, commençant à chanter un air:

J'aimerais manquer ton appel

Que tu t'inquiètes pour moi

Que tu avertisses ton frère

Et lui parle de tout cela

J'aimerais que tu me crois partie

Quand je serais derrière la porte

Que tu penses 'elle n'est plus là'

Jouons, avant que je ne sortes

Vraiment, rattrape moi.

Je suis la reine tu es mon roi

Loreley ou Lorely

Liselotte ou Derosi

Taratata

Tu latura

Lulu passa….