Hello mes loulous, on continue avec ce deuxième OS qui est le "final" de ma fiction Sounf of Silence. Cet OS vous donnera quelques indices sur l'intrigue principale, par ailleurs Sound of Silence à déjà six chapitres en ligne et une dizaine déjà écrit qui n'attendent plus que vous pour des reviews.

Thème : Mariage + heureuse nouvelleMusique : 7 years de Lukas Graham

Disclaimer : Les personnages appartiennent à JK Rowling sauf pour les OC


Petite parenthèse avant de commencer votre lecture, merci à AndouilleEtSushi pour sa review : "Hello :)
Cet OS était vraiment mignon et très bien écrit ! J'ai bien rit et je suis d'accord avec Dorcas... Ils ne savent plus s'arrêter niveau marmaille :p
Merci beaucoup pour cette histoire !
Peut-être à bientôt sur une autre de nos histoires ! :)
Andouille"


.

Soon we'll be 60 years old

.

Assise sur le tabouret qui faisait face à la coiffeuse, une jeune femme regardait son reflet dans le miroir tandis que sa meilleure amie accrocha les dernières mèches rebelles dans son chignon avec des barrettes. Puis elle détourna ses yeux du miroir ne pouvant pas supporter plus longtemps son reflet qu'elle détestait tant. Elle se concentra donc sur ses mains où son annulaire, qui était encore vêtu d'une bague, était à présent impatient un nouvel symbole.

- Voilà c'est terminé ! Lui dit sa meilleure amie et témoin. Par Merlin, tu es magnifique ma Lilou.

La jeune femme regarda à nouveau son reflet ans le miroir. Elle ne savait pas en quoi elle était magnifique. Ses longs cheveux roux étaient rassemblés en un chignon avec quelques mèches qui retombaient de part et autre de son visage, sa frange était ramenée sur le coté droit, ses yeux abordait un maquillage très léger mais accentué par des lèvres légèrement rosies. Son cou portait même un collier, qui autrefois, appartenait à sa mère. Puis elle regarda la tenue qu'elle portait. C'était une longue robe blanc cassé dont le haut découvrait ses épaules, les manches, en dentelles, arrivaient à la moitié de ses avants-bras et le bas était évasé. Ses chaussures la rendait plus grande avec ses talons de 8 centimètres mais même en étant assise, la jeune femme avait l'impression de perdre l'équilibre.

- Je te laisse quelques minutes, je vais voir si mon homologue est convenablement vêtu et qu'il ne nous prépare pas de surprise. L'informa-t-elle en allant vers la porte

- Caroline !

- Oui ?

- Merci … pour la coiffure, le maquillage et … pour ce que tu sais !

- Avec plaisir Lily ! Sourit Caroline avant de sortir

Elle s'en alla laissant Lily seule dans sa chambre d'hôtel. Très vite, Lily avait retirée ses chaussure qui lui faisaient atrocement mal aux pieds et s'avança vers le balcon où le soleil, de cette fin du mois d'avril, avait décidé d'être présent aujourd'hui. Comme pour l'accueillir, Lily ouvrit les bras vers le ciel tout en fermant les yeux avant d'inspirer l'air printanier.

Tout à coup, Lily dût se tenir à la rambarde du balcon quand elle sentit sa tête faire des loopings et son ventre se torde en gargouillant. Elle n'avait pratiquement rien mangée la veille, bien trop préoccupée par ce qu'elle venait d'apprendre. Ses maux de ventre reprirent et cette fois-ci Lily dût poser une main sur sa bouche avant de se précipiter vers les toilettes et de dégurgiter le petit déjeuner de ce matin.

Une fois que son ventre se calma, Lily se rinça la bouche et réajusta son rose à lèvre. Elle retourna dans sa chambre, ferma la fenêtre et s'assit sur son lit.

.


.

- Non mais c'est pas vrais, se plaint Dorcas Meadowes, tu as réellement deux pieds gauche !

- Ne pas savoir danser la valse à 31 ans, tu fou la honte Cornedrue sérieusement ! Dit Sirius hilare

- Dit par celui qui ne sait pas nouer sa cravate correctement alors qu'il a eut sept ans pour apprendre lors de sa jeunesse ! Répliqua le concerné

- Désolé mon vieux mais ce n'est pas moi qui vais me passer la corde au cou aujourd'hui

- Oh mais je suis certain que ça ne va pas tarder ! Se moqua Remus

Sirius regarda Remus en arquant un sourcil qui voulait dire « tu me vois réellement demander Caroline en mariage ? » auquel Remus répond par un hochement de tête en souriant.

- Ah ben en parlant de Caroline la voilà ! Dit Remus en faisant retourner Sirius vers elle

- Qu'est-ce que vous disiez comme bêtise encore ?

- Nous rien ! Répondirent Remus et Sirius en chœur

- D'accord …

Elle regarda Sirius et Remus chacun leur tour avant de se concentrer sur James qui était toujours entrain de danser avec Dorcas … enfin d'essayer de danser.

- Ne me dite pas qu'il ne sait toujours pas danser la valse ! Dit-elle en croisant les bras

- D'accord on ne te le dit pas ! Sourit Remus

- C'est pas le moment là ! Dit-elle au lycanthrope

A cet instant, Sirius dû se tenir à Remus pour ne pas tomber. Il baissa la tête et eut la surprise voir la petite Georgie Olivia Black âgée de bientôt 3 ans, fille de Regulus et de Mary et par la même occasion sa filleule. La jeune homme sourit et la prit dans ses bras en lui donnant pleins de bisous sur la joue. Regulus, Mary et Eliana maintenant âgée de 7 ans vinrent se joindre à eux. Puis arrive Alice et Franck avec leur enfant Neville, bientôt 11 ans suivit de Marlène et Zachary avec leur trois enfants, les jumeaux Edvina et Marvin eux aussi âgés de 7 ans et la petite dernière Nelly âgée de bientôt 1 ans.

- Lila n'est pas là ? Demanda Caroline

- Si elle arrive ! La rassura Marlène

Puis ce fut au tour du professeur McGonagall de faire son entrée. Tous la saluèrent mais elle prit plus de temps à discuter avec James qui essayait toujours d'apprendre à valser.

- Potter j'espère que vous serez prêt à faire votre première danse tout à l'heure ? Lui demanda-t-elle

- Je dois vous avouer professeur que j'ai quelques difficultés !

- Très bien, miss Meadowes …

Je vous le laisse avec plaisir professeur ! Dit-elle en donnant un coup de coude dans les cotes de James

Elle partit saluer ses amis afin de rejoindre Lila qui aurait sûrement besoin d'aide. Mais avant cela elle regarda la scène entre McGonagall et James.

- Bien, posez votre main droite sur ma taille, lui dit-elle.

- Où ça ? Répondit James ahuri

- Sur ma taille !

Quand il joint le geste, ce fut des sifflements qui le firent hésité mais son ancienne professeur le força à la suivre.

- Bien la valse est sur trois temps donc n'hésitez pas à faire le décompte dans votre tête Vous êtes prêt ?

- C'est soit ça, soit je me ridiculiser devant tous les invités et en entendre parler toute ma vie ! Dit-il

- Alors allons-y … 1 … 2 … 3 et 1 … 2 …. 3 et

.


.

Toujours assise sur son lit, Lily se retourna quand la porte de sa chambre s'ouvrit. Elle aperçut Lila qui était précédée par deux garçons qui tenait par la main.

- Gabriel t'a réclamé toute la soirée hier et Harry lui promit qu'ils iraient te voir quand on arriveraient donc je te les amène ! Répondit Lila

- Merci !

- Bon je vais ramener ces trois là, à leurs parents !

Lila partit et Lily se leva et ouvrit les bras pour accueillir ses deux garçons. Gabriel Lilian Potter allait vers ses 4 ans tandis que Harry allait avoir 11 ans fin juillet avant de prendre la direction de Poudlard à la rentrée prochaine … tout comme Neville.

- Tu es toute jolie maman ! Lui dit Gabriel en lui donna un câlin.

- Merci mon chéri, tu es très beau toi aussi !

Puis elle regarda Harry qui était toujours devant la porte. Elle fit une moue et lui tendit sa main qu'il prit avec une certaine hésitation.

- Je sais, ça fait bizarre de me voir en robe n'est-ce pas ? Lui demanda-t-elle

- C'est clair ! Lui répondit-t-il. Mais Gabe à raison, tu es jolie !

- Merci mon ange !

Elle se leva et Harry la prit par la taille afin de lui donner une étreinte. Gabriel en fit de même en s'accrochant à sa jambe.

- Bon tu sais ce que tu dois faire ? Demanda-t-elle à son fils aîné

- Oui ! Répondit-il. Je vais réussir cette mission … après tout comme tu le dis si bien, je ne suis pas le fils d'un Maraudeur pour rien !

- Exactement !

.


.

Dans la grande salle, James avait enfin comprit comment fonctionnait la valse. Mais le professeur McGonagall ne le lâchait pas tant qu'il ne sera pas parfaitement au point. En attendant, ses amis continuait d'attendre que tous les invités arrivent.

Plus loin les enfants jouaient ensemble. Neville était accompagné de Ron et Ginny. Lila arriva et les enfants qui étaient avec elle se précipitèrent vers leurs parents. Nathan Romain & Tristan Alex Black, âgés de 5 ans, les jumeaux de Sirius et Caroline étaient dans les bras de leur mère tandis que leur petite sœur Rose Sélène Black, tout juste 1 an et demi avait trouvée refuge dans les bras de son père.

Puis tous les trois allèrent retrouver les autres enfants. Caroline en profita pour se diriger vers Marlène.

- Dis moi que tu as un Brownie ? Demanda-t-elle

- Tien ! Sourit la guérisseuse en lui donnant le gâteau

Caroline la remercia et commença à manger sous le regard réprobateur de Sirius.

- Mais t'arrête de te goinfrer ? Lui dit-il

- Oh commence pas, j'ai portée tes enfants dans mon ventre alors je peux me permettre cet écart !

- Je sais mais cela fait plusieurs fois depuis la semaine dernière que je te vois avec un brownie à la bouche !

- Justement faudra qu'on parle après la cérémonie ! Dit-elle en terminant son brownie

- Pourquoi ?

- Pose pas de question tu vas avoir mal à la tête !

Elle s'éloigna afin d'accueillir ses parents et sa sœur qui avaient fait le déplacement alors que Sirius regarda Marlène qui souriait de plus belle. Ils se regardèrent, Sirius en fronçant les sourcils et Marlène qui tentait de prendre un air normal.

- Je suis au courant de rien ! Dit-elle en s'éloignant

Sirius alterna son regard entre Marlène et Caroline et il fronça encore plus les sourcils. Mais ce n'est quand il vit un geste de la part de sa conjointe qu'il pensa avoir trouvé la raison de leur prochaine discussion.

.


.

Quand James eut enfin terminé ses leçons avec McGonagall, il avait enfin le temps de se diriger vers sa chambre d'hôtel pour pouvoir s'habiller pour la cérémonie qui commencera dans peu de temps. Bien entendu, il était au même étage que sa future femme mais à l'opposé du couloir et il devait donc passer devant sa chambre.

Il eut la surprise de voir ses fils sortirent de la chambre de leur mère afin de rejoindre les escaliers.

- Je me disais bien aussi que Ron et Neville étaient beaucoup trop calme à mon goût ! Dit-il en taquinant son aîné.

- Et moi je me disais bien que tu ne saurai toujours pas danser la valse pour tout à l'heure ! Répondit Harry moqueur

James fit un oui de la tête en pinçant les lèvres, père et fils sortirent un parchemin et ajoutèrent une barre en dessous de leurs prénoms.

- Donc ça nous fait 101 points pour moi et … commença James

- … et 134 pour moi ! Termina Harry. Quand je te dis que tu commence à perdre le nord !

- Oui oui … mais l'année n'est pas terminée, je peux encore rattraper le retard que j'ai !

- Bonne chance alors !

- Vous avez été sage avec Lila et Dorcas ? Demanda-t-il

- Gabe a réclamé maman toute la soirée donc je lui ai promit que nous irons la voir dés notre arrivée. Et là on va rejoindre les autres !

- Elle est comment ?

- Toute jolie ! Répondit Gabriel. Elle a un chignon et sa robe est …

- Non non non Gabriel, je ne veux pas le savoir bonhomme ! Il faut que ce soit une surprise ! L'arrêta James en souriant. Mais je suis certain qu'elle est magnifique !

- Elle l'est ! Confirma Harry. Bon on va les rejoindre

James les laissa passer et fit de grand signes à Gabriel, puis il reprit son chemin vers sa chambre mais avant il se stoppa devant la porte de la chambre de Lily. Encore une fois c'était une porte qui l'empêchait de voir sa Lily-Jolie. Il voulait frapper à la porte afin de la prendre dans ses bras et de l'embrasser mais durant le jour des noces, les mariés ne devaient pas se voir avant la cérémonie. Et James n'avait pas revu Lily depuis hier après midi.

Tout à coup, il fut prit d'une angoisse en se souvenant de ce qu'il s'est passé la dernière fois … il s'en souviendrai sûrement toute sa vie mais aujourd'hui est un jour différent. Cette fois-ci il était certain que rien ne pourrai empêcher ce mariage. Rien, ni personne ! Il reprit donc le chemin de sa chambre afin de s'habiller !

.


.

En aidant Alice et Mary à placer les invités selon les rangs, Caroline se sentit partir en arrière. Elle reconnu aussitôt la poigne de Sirius qui la forçait à le suivre. Puis il ouvrit une porte et ils entrèrent à l'intérieur avant de se retrouver complètement dans le noir.

- Lumos ! Dit-il

Caroline plissa les yeux face la lumière bien trop clair et regarda autour d'elle. En voyant les objets qui étaient présent, elle leva les yeux et posa ses mains sur ses hanches.

- Un placard à balais ? Sérieusement ?

- Cela ne t'avais pas dérangée la première fois ! Sourit Sirius

- Pourquoi est-ce qu'on est là ?

- La discussion que tu veux avoir …

- Eh ben ?

- … est-ce que la raison de cette discussion est bien ce à quoi je pense ?

- Black, tu es capable de penser à des millions de choses au même moments !

- Pas faux ! Avoua-t-il

- A quoi tu pense ? Demanda-t-elle

- Depuis quand n'as-tu pas eu tes … menstruations mensuelles ?

- Début avril je dirai … !

- Donc tu es …

- Ouais … encore et il y a intérêt à que ce ne soit pas des jumeaux sinon je te les coupe !

Ils se regardèrent uniquement éclairés par la lumière de la baguette de Sirius. Ils restèrent ainsi à se regarder encore et encore durant quelques minutes avant que le visage du jeune homme se fendit en un sourire radieux. Il laissa tomber sa baguette au sol et prit la jeune femme dans ses bras en la soulevant dans les airs et de tourner sur lui même.

Caroline éclata de rire et lui déposa un baiser sur la joue. Sirius la déposa au sol et l'embrassa.

- Promet moi que cette fois-ci on l'appellera Fanny si c'est une fille ? Supplia Sirius

- T'as réellement un sérieux problème avec ce prénom ! Se moqua-t-elle

- Qu'est-ce que t'y veux … je suis tombé amoureux de la France grâce à toi !

.


.

Lily ouvrit la porte de sa chambre et regarda si le couloir était vide. Il lui semblait avoir entendu Harry et James s'envoyer des taquineries afin de continuer de comptabiliser leurs points sur leur joutes verbales amusante. Puis il lui avait semblé avoir sentit sa présence devant sa porte avant d'entendre à nouveau des pas et une porte s'ouvrir pour se fermer quelques secondes plus tard.

Discrètement elle se hissa hors de sa chambre en fermant le plus silencieusement possible la porte afin de se diriger vers le fond du couloir et de frapper à la porte portant le numéro 131. Elle entendit un bref entrez et elle ouvrit la porte afin d'y voir James dos à elle torse nu et en bouclant sa ceinture. A ce moment là, elle fut parcouru par des milliers de frissons dans le dos.

- Sirius pas la peine de venir me cherche je ne serai pas en retard cette fois-ci ! Dit-il toujours dos à elle

- J'espère bien que tu ne sera pas en retard ! Répondit-elle

James se retourna et fit face à sa fiancée. Il l'a regarda de la tête au pied, il avait l'impression de faire face à un ange tombée du ciel. Un ange qui lui était destinée à devenir sa femme dans moins d'une heure. Il détailla ses cheveux qui était attaché en chignon, sa robe blanc cassé qui faisait ressortir ses cheveux roux et ses yeux vert et il pouvait même voir qu'elle était pied nu vu que le bas de la robe était légèrement froissé.

- Lily ? Mais … aaah, dit-il en se cachant les yeux avec sa main, faut pas que je te vois avant la cérémonie sinon ça va nous porter malheur ! Mais … pour le peu que j'ai vus je dois dire que tu es resplendissante !

- Je peux être habillée d'un sac poubelle je suis certain que tu me trouveras resplendissante quand même ! Répondit-elle en levant les yeux au ciel

- C'est vrais … mais faut pas briser la tradition !

- Depuis quand est-ce que tu respecte les traditions ?

- Depuis que tu as acceptée ma deuxième demande en mariage ! Répondit-il toujours la main sur les yeux

Lily fit un léger mouvement de droite à gauche avec sa tête et s'avança vers lui alors qu'il reculait en l'entendant. Puis il se retrouva complètement dos au mur et ne pouvait donc plus reculer. Il retira donc sa main de ses yeux mais s'efforça de regarder le plafond.

- Lily-Jolie même si je meurs d'envie de te prendre dans mes bras, de t'embrasser avant de te faire plonger sous les draps pour te faire monter au septième ciel, …

- … ricanant

- … je tiens tout de même à attendre que l'on soit devant l'autel pour te manger du regard !

- Il fallait absolument que je te vois avant la cérémonie. Dit-elle

- Moi aussi je meurs d'envie de te voir … surtout qu'on ne s'est pas vu depuis hier mais …

- James ! Dit-elle en prenant sa tête entre ses mains pour le forcer à la regarder.

Quand le jeune homme croisa ses yeux, il vit dans son regard que quelque chose n'allait pas. Il reprit donc un air sérieux en abaissant les mains de Lily avec les siennes.

- Qu'est-ce qu'il y a ? Demanda-t-il

- …

Aussitôt, James commença à cogiter, il attrapa les mains de Lily dans les siennes. En voyant le regard de Lily, il savait qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas et ça commençait à lui faire peur.

- Tu trouve que c'est pas le bon jour pour se marier ? Demanda-t-il anxieux

- Non ce n'est pas ça !

- Alors … tu veux annuler la cérémonie ?

- Quoi ? Non …

- Tu sais je peux très bien vivre comme nous l'avions été durant ces dernières années, après tout qu'est-ce que c'est le mariage ? C'est simplement un bout de papier qui dira que nous sommes mari et femme et ainsi nous pourrons former une famille normale. Même si nous le sommes déjà avec les garçons !

- James …

- Je peux très bien vivre avec toi sans le mariage Lily. Tout ce qui m'importe c'est d'être à tes côtés pour le reste de notre vie et tant pis si tu ne t'appelle pas Lily Potter !

- Je suis enceinte !

- Si tu ne veux pas être « princesse d'un jour » je le comprend puisque pour moi tu es déjà la princesse voir même la reine de mes jours et .. attend tu as dis quoi ?

Lily bougeait sa tête de droite à gauche avec amusement. Elle fit descendre les mains de James afin de les poser sur ventre encore plat sans le lâcher du regard. James lui avait suivit la direction de ses mains et s'était figé quand elles étaient posées sur le ventre de Lily. Un ventre qui avait déjà habité deux fruit de leur amour et qui maintenant est à nouveau habité par un troisième fruit.

Mille pensées se bousculèrent dans la tête du jeune homme mais tout ce qu'il trouva à dire ce fut …

- Si cela peut m'empêcher de danser la valse !

.


.

- Bon je vais chercher le marier avant qu'il ne soit en retard ! Dit Remus quant tous les invités furent présent

- Je vais t'accompagner, je vais voir comment se porte Lily. Proposa Marlène

Ils prirent la direction des chambres de l'hotel et croisèrent Caroline et Sirius qui sortaient du placard à balais.

- Sérieusement ? Un placard à balais ? Se moqua Marlène. On a plus l'age pour ça !

- Que veux-tu ma chère je suis nostalgique de ma jeunesse ! Dit Sirius en passant un bras sur les épaules de Caroline qui levait les yeux au ciel.

- Nous allions chercher James, les invités sont tous arrivés, le mage marieur aussi. Dit Remus. Ce serai bête qu'il arrive en retard pour son grand jour

- C'est sûr … dit Caroline

Tous les quatre traversèrent le couloir et les filles s'arrêtèrent devant la chambre de Lily tandis que les garçons continuèrent pour aller dans la chambre de leur meilleur ami.

- Alors comment Sirius à réagit ?

- De la même façons que les fois précédentes. Au début il ne disait rien et ensuite il a explosé de joie.

- Comment vous allez l'appelez cette fois-ci ?

- C'est un petit peu tôt pour y réfléchir mais si c'est une fille je vais céder à sa demande et elle s'appellera Fanny, dit Caroline en entrant dans la chambre … vide, mais où est Lily ?

- PUTAIN C'EST PAS VRAIS ! Hurla Sirius

Marlène et Caroline sortirent de la chambre de Lily pour y trouver Sirius devant la chambre de James le front contre le mur les yeux fermés. Remus sortit quelques secondes plus tard en claquant la porte le rouge aux joues.

- Qu'est-ce qui ce passe ? Demanda Marlène

- Hum … dit Remus en grimaçant.

- IL Y A QUE J'EN AI MARRE DE LES TROUVER TOUJOURS DANS DES POSITIONS COMPROMETTANTES ! Continua Sirius toujours le front contre le mur.

Caroline s'approcha de la porte et posa une main sur la poignet.

- Frappe avant ! Conseilla Remus toujours rouge

Elle frappa quelques coups et ouvrit la porte délicatement. Elle trouva Lily remettant de l'ordre dans sa robe et James dos à elle réajustant son pantalon. La jeune femme ouvrit la bouche par la surprise et se figea, Marlène vint se joindre à elle mais en les voyant elle éclata de rire.

- Vous … vous savez que … votre … nuit de noce … n'est que ce soir ! Dit-elle avec difficulté

- MÊME PAS CAPABLE DE SE RETENIR PLUS DE DEUX MINUTES ! Hurla Sirius à nouveau

James gêné passa la main dans ses cheveux et Lily se cacha le visage dans ses mains. Ils avaient honte de s'être fait prendre en flagrant délit par leurs meilleurs amis.

- Mais … euh … NON MAIS CA VA PAS ? Cria Caroline. Le mariée ne doit pas voir la marier avant la cérémonie ! Dit-elle en ôtant la veste de Sirius pour la mettre sur Lily et de la forcer à la suivre. Merlin merci le chignon est toujours intacte !

Elle ramena sa meilleure amie dans sa chambre suivit de Marlène tandis que Remus toujours aussi rouge avant la main sur ses yeux et entra à l'aveuglette dans la chambre de James.

- C'est bon tu as remonté ton pantalon ? Demanda le lycanthrope

- Ouais … répondit-il

Remus retira sa main et soupira de soulagement. Sirius entra également les bras croisés et abordant une grimace sans regarder son meilleur ami.

- C'est bon on peut y aller ? Demanda-t-il

- J'ai juste à mettre ma chemise ! Répondit James

- Alors grouille toi !

Il sortit de la chambre presque en courant, alors que Remus tendit la dite chemise à James qui la passa à la hâte. Puis ils allèrent rejoindre Sirius en bas.

Dans l'autre chambre, Caroline réajusta le maquillage de Lily tandis que Marlène accrocha le voile dans le chignon. Puis a contre cœur, Lily se rechaussa de ses talons et suivit ses amies.

.


.

Quand tous furent en place, James alla vers le professeur McGonagall.

- Professeur, j'ai une requête à vous demander.

- Si c'est pour vous redonner des leçons de danse, il est un peu tard pour cela Potter !

- Non, ce n'est pas ça. Vu que personne ne m'accompagnera à l'autel … je voulais savoir si vous vouliez m'y conduire ? Après tout … vous étiez comme une deuxième maman pour moi à Poudlard !

Minerva McGonagall s'attendait à tous sauf à ça. Après tout il est vrais que James Potter l'avait profondément marqué durant sa scolarité et jamais au grand jamais des élèves ne l'avait tournée en bourrique comme il le faisait. Mais elle appréciait le jeune adolescent qu'était James et par moment elle priait Merlin pour que Poudlard retrouve en la nouvelle génération des Maraudeurs des élèves aussi talentueux qu'eux. Mais elle ne lui avouerai jamais.

C'est donc honoré qu'elle accepta. James lui proposa son bras et elle passa le sien autour. Puis ils attendirent que Andromeda fasse retentir la musique nuptiale. Quand les premières notes se firent entendre, les portes s'ouvrir et James avança vers l'autel avec son ancien professeur. Puis il se plaça aux côtés de Sirius.

- Toujours fâché ? Demanda James à son meilleur ami

- C'est avec Evans ou McGonagall que tu vas te marier ?

James pouffa et la musique retentit de nouveau, cette fois-ci les invités se retournèrent et ils accueillir Edvina et Eliana qui étalèrent des pétales de roses sur l'allée centrale suivit de près par Gabriel qui apportait un petit coussin blanc où se trouvait deux alliances identiques. Les petites demoiselles d'honneur allèrent se placer du coté de la marier tandis que Gabriel va retrouver Remus, son parrain. Puis ce fut Caroline qui entra pour se tenir derrière Edvina et Eliana. Puis les invités se levèrent et les portes s'ouvrir en laissant apparaître Harry tenant la main de sa mère.

Même si il l'avait déjà vue, James avait l'impression de la voir pour la première fois de sa vie. Un ange … un ange qui était destiné à devenir sa femme. Un ange à qui il a promit une vie haute en couleur et de paix après tant d'année de lutte et de combats. Des années de pleurs et de peurs avant de laisser place enfin au bonheur qui leur était destiné.

Harry donna la main de sa mère à son père avant de s'asseoir à côté de Mary.

- Chers amis, cher famille. Nous sommes réunit ici aujourd'hui pour célébrer une union. L'union de deux êtres qui ont décidés de le faire devant vous …

Même si Lily le regardait, elle n'entendait aucun mot de ce que disait le mage marieur. Elle repensa à toutes ces années qui se sont écoulés depuis son retour à la vie il y a un peu plus de sept ans. Ils avaient tant vécut de choses qu'elle pensait qu'un jour comme celui-ci n'arriverai probablement jamais. Mais elle n'échange rien de tous cela pour tous l'or du monde. Aucun menace ne planait sur eux à présent et ils pouvaient vivre en harmonie.

Même si elle n'écoutait rien, Lily se retrouva face à James et en croisant ses yeux bleu, elle se reconnecta à la réalité. Le moment des vœux étaient venu, elle devait commencer mais elle fut incapable de prononcer un seul son.

- Bon apparemment tu ne sais pas quoi dire … je met ça sur le compte du « Wow je n'ai jamais vu un tel dieu aussi beau que James ». Rire de l'assemblée. Dans ce cas laisse moi commencer. Lily Grace Evans … le 1er septembre prochain cela fera vingt ans que nous nous sommes rencontrés dans le Poudlard Express qui nous conduisait vers l'école la plus magique du monde entier. Et voilà que maintenant c'est au tour d'Harry. Je n'oublierai jamais l'image que j'ai eu ce jour là. Tu étais dans un compartiment avec Caroline et Severus Rogue, vous étiez entrain de parler de l'année qui s'annonçait. Tu était déjà habiller de ton uniforme, tes long cheveux roux étaient attachés en deux couettes et tes tâches de rousseurs étaient visible. Lily baissa la tête. Et puis je suis arrivé avec Sirius et comme deux abrutit nous avons commencés à t'en faire voir de toutes les couleurs. Ce jour là nous avons même eu notre première altercation parce que je venais de faire une mauvaise blague. C'est à partir de là que notre longue histoire avait réellement commencé. Comme tous le monde le sait dans cette salle, nous avons été les deux sorciers avoir poussés des hurlements à travers le château. Nous étions rivaux car d'après les rumeurs nous étions les deux meilleurs de notre promotion. Mais ces hurlements ont durée jusqu'à la rentrée de notre cinquième année où encore une fois dans le Poudlard Express, ma vision de cette petite rousse avec ses deux couettes à complètement changée. Le 1er septembre 1975 alors nous nous installions dans la grande salle, je t'ai vu arrivé et à ce moment là je pense que mon cœur s'est arrêté de battre pendant un laps de temps. Cette fois-à tu était toujours vêtu de uniforme mais tes cheveux étaient détachés et ils arrivaient jusqu'à tes épaules mais tes yeux ressortaient grâce au léger maquillage que tu avais. C'est à partir de là où j'ai comprit que tu étais vraiment jolie et que le surnom « Lily-Jolie » fut crée. Mais la fois où j'ai comprit que je suis tombé raide dingue de toi fut le jour où je te voyais en compagnie d'un élève, qui était en pleurs, et que le faisait sourire mais tes paroles. Là j'ai vraiment comprit que je ne voulais pas d'autre fille que toi dans ma vie. A partir de jour là, les mur de Poudlard n'ont pas résonné par nos disputes incessante mais ils ont trembler d'effrois. Je sais que je devais pas être fier des mauvaises surprise que je t'ai fais endurer ainsi que mon harcèlement envers toi mais … je ne regrette rien. Car aujourd'hui je me trouve là où j'ai toujours voulus être ! Entouré de nos amis et de nos familles … et du professeur McGonagall. Dit-il en la regardant et en lui adressant un clin d'œil qui fit que Minerva leva les yeux au ciel. Tu as toujours vu le meilleur chez les gens mais pour moi, tu me rends meilleur et je souhaite que cela ne s'arrête jamais.

Un grand « Owe » se fit entendre dans la salle et tous se retournèrent vers Regulus qui commença à rougir à vu d'œil avant de cacher son visage avec ses mains sous les rire de Mary et de leurs amis. Puis le mage marieur se tourna vers Lily.

- Je sais toujours pas quoi dire. Nouveau rire de l'assemblée. Même si tu étais un crétin infini, j'ai toujours admiré ton courage et ta loyauté. La preuve avec Remus et Sirius. Tu toujours voulus faire entendre tes idéaux de n'importe quel manière et certains ont portés leurs fruits. Il y a vingt ans alors nous étions dans le Poudlard Express la première impression que tu m'a faite était celle d'un petit garçon fière et joueur et qui voulait simplement vivre haute en couleur. C'est ce que tu as toujours fais et que tu fais toujours d'ailleurs. Pour ce qui de nos premières altercations, tu étais le véritable bouffon du roi mais j'ai toujours envié ton intelligence et ta facilité avec la magie. Puis en ce qui concerne ton harcèlement envers moi … je dois dire que ton obstination me faisais plaisir même si tu t'y prenais de la mauvais façon. Pour ma part en ce qui concerne la fois où j'ai réellement comprit que tu étais une personne exceptionnel fut, non pas en septième année, comme tous le monde pense mais en sixième année. Nous étions à la fin du match de Quidditch qui opposait Gryffondor à Serdaigle. Alors que vous veniez de gagner et tous le monde était sur le terrain pour vous félicité, je te voyais sortir de la foule pour aider Amélia Bones à se relever et de la ramener vers le banc tout près des vestiaires. Vous avez échangés quelques mots avant qu'elle ne te pousse en souriant vers la foule. Mais j'étais bien trop bornée pour ne pas le voir tous les jours. Puis le 27 février 1978, tu as complètement changé la donne, pourtant ce jour là tu n'avais rien fais de spécial mais pour moi ça l'étais. Tu as fais un geste banal pour tous le monde mais tellement spécial pour moi … tu t'es passé la main dans les cheveux alors que tu étais concentré sur ton devoir de Métamorphose. Éclat de rire de l'assemblée. Puis le lendemain, de but en blanc tu t'es assis devant moi dans la grande salle et tu m'as redemander pour la je ne sais combien de fois si je voulais sortir avec toi. Je t'ai regardé alors que nos amis respectifs nous rejoignait pour le dîner et c'est que, sans donner des signaux d'alertes, je t'ai répondu « oui ». Moi non plus je ne regrette pas ce que nous avons vécut à Poudlard et que si un jour on me donnais la possibilité de revenir en arrière, je ne changerai rien.

James lui prit sa main gauche avant de lui déposer un baiser à défaut de pouvoir l'embrasser. Le mage recommença sa tirade mais cette fois-ci James et Lily ne se quittèrent pas des yeux.

Gabriel apporta les alliances que le mage bénit d'un sortilège. Il donna la première alliance à Lily qui prenait la main gauche de James dans la sienne.

- Bien Lily répétez après moi : moi Lily Grace

- Moi Lily Grace …

- Te prends James pour être mon époux

- … te prends James pour être mon époux …

- Je te promet de te chérir

- … je te promet de te chérir …

- Dans la richesse comme dans la pauvreté

- … dans al richesse comme dans pauvreté …

- Dans la santé et la maladie

- … dans la santé et la maladie

- Jusqu'à que la mort nous sépare.

… jusqu'à que la mort nous sépare

Elle passa l'alliance en or dans l'annulaire de James avant que celui-ci prit la sienne et de remonter la main gauche de Lily.

- Moi James

- Moi James …

- Te prends Lily Grace pour être mon épouse

- … te prends Lily Grace pour être mon épouse …

- Je te promet de te chérir

- … je te promet de te chérir …

- Dans la richesse comme dans la pauvreté

- … dans al richesse comme dans pauvreté …

- Dans la santé et la maladie

- … dans la santé et la maladie

- Jusqu'à que la mort nous sépare.

- … jusqu'à que la mort nous sépare … ce qui arrivera plus tard !

L'assemblé éclata de rire à nouveau pendant James passa l'alliance. Il adressa à Lily un clin d'œil avant de reprendre son sérieux.

- Bien, James Potter désirerez-vous prendre Lily Grace Evans pour épouse ?

- Je le veux

- Lily Grace Evans désirerez-vous prendre James Potter pour époux ?

- Je le veux

- Au nom de la magie et des liens sacré du mariage je vous déclare mari et femme. Vous pouvez embrasser la mariée. Dit-il à James

- C'est pas trop tôt !

Il prit le visage de sa femme … sa femme il n'en revenait pas … entre ses mains et posa ses lèvres sur les siennes dans brouhaha émit par les applaudissements des invités.

.


.

Sur la piste de danse, tous les enfants dansaient sous la musique qui retentissait à travers la pièce. Certains invités étaient assis autour des tables en discutant joyeusement, d'autre dansaient et d'autres se resservait du gâteau. Pour ouvrir le bal, James n'eut pas de chance et il avait donc dû danser la valse. Mais à sa grande surprise il a réussit à se souvenir du tempo. Il avait même invité Dorcas et le professeur McGonagall à danser tandis que Lily rigolait avec Franck et Zachary.

- Votre attention s'il vous plaît ! Dit Sirius dont la voix avait doublé de volume. C'est l'heure des discourt des deux témoins. Dit-il en passant un bras sur les épaules de Caroline.

Tous les invités reprirent leur place sauf pour Lily et James qui furent forcé à rester débout sur la piste de danse.

- James et Lily Lily et James ! Pour toutes les personnes qui sont ici présente connaissent l'ampleur de ces deux prénoms … vos prénoms. Pour moi ils signifient deux membres de ma famille. Je suis fière d'avoir été au premier rang de votre vie depuis le premier aller direction Poudlard … bon finit les larmes. Dit-il en provoquant les rires. Le 20 septembre 1975 fut un des nombreux jours où Mrs et Mr Potter se sont criés dessus. Ce jour là Cornedrue et venions de faire exploser, comme d'habitude, notre chaudron. Mais cette fois là, la potion avait fait apparaître une fumée et toute la classe à dût être évacuer. Bien entendu nous avons éclaté de rire ce qui n'a pas du tout plus à cette chère Lily anciennement Evans. Mais cela ne s'arrête pas là ! Car cette fumée a eut des conséquences pour le moins désastreuses. En effet, ceux qui ont été entouré de cette fumée ont dû dire tout ce qu'il pensaient tout bas. Bien entendu on nous a maudit mais ce n'est pas grave car ce jour là, ce cher James a enfin reçut le premier compliment de la part de Lily.

- Oh non … dit la concernée honteuse

- Ce jour là, Lily qui lui criait dessus suite à ce malheureux incident a subitement sortit que James était, et je cite, « certes le plus beau garçon que Poudlard ait jamais connu mais doublé d'un potentiel stupide et absurde ». Quand notre cher Cornedrue a entendu cela je ne saurai combien de temps il s'est passé car il n'arrêtait pas d'en parler quelques soit la conversation. Mais qu'importe … j'en reviens au larmes ! Sourit-il. Lily comme tu le sais, James est pour moi comme un deuxième frère. Et je suis particulièrement heureux d'avoir trouvé en toi une petite sœur extraordinaire. Mary ce n'est pas pareil, on a qu'un mois et demis d'écart donc je la considère comme une sœur jumelle. Rire de l'assemblé et de Mary qui leva le pouce vers lui. Pour conclure je souhaiterai vous dire un seul mot … merci ! Termina-t-il en faisant un révérence.

Puis ce fut au tour de Caroline de faire son discourt et comme pour Sirius elle raconta une anecdote sur son enfance qu'elle a passée avec Lily. Puis elle décrit Lily comme étant une partie d'elle même ce qui fait que la nouvelle Mrs Potter pleura à chaude larmes avant de prendre sa meilleure amie dans les bras. Puis la fête reprit jusqu'au petit matin.

Les nouveaux Mr et Mrs Potter montèrent dans la suite nuptiale et comme le veut la tradition Moldue, James porta Lily afin d'entrer dans la chambre, fermant la porte avec son pied et de la déposer sur leur lit où elle commença à lui déboutonner sa chemise.

- Tes meilleurs amis nous interrompue tout à l'heure donc c'est à toi de te faire pardonner. Dit-elle en souriant

- Mais avec plaisir Mrs Potter !

.


.

Quelques semaines plus tard …

- UN BEBE ? Encore ? Mais … vous en êtes à combien ? S'ahuri Dorcas

- Eh ben si il n'y en a qu'un cela nous fera quatre ! Répondit Caroline

- Quatre enfants et même pas foutu de la demander en mariage ! Dit Remus en tapant le dos de Sirius qui le regarda en fronçant les sourcils

- Qu'est-ce qui vous prend tous d'avoir des marmots … qui sont super adorable je dois l'avouer. Dit Dorcas

- Allons ma Dodo, je suis certains que tu aimerai être maman un jour ! Dit Alice

Dorcas regarda Lila qui haussa des épaules.

- C'est impossible pour Lila et moi d'avoir des enfants et puis le gouvernement sorcier sont tout juste en négociation pour que des personnes comme Lila et moi puissions nous marier !

- Au moins le monde Sorcier en parle alors que dans le monde Moldu c'est même pas envisageable. Dit Caroline en buvant une gorgée de son jus d'orange.

- Regardez qui est de retour ! S'excita Mary en se levant

Elle courut prendre Lily dans ses bras suivit des autres. James et Lily avaient confiés leurs fils au bon soin de Remus, Caroline et Sirius le temps qu'ils aillent en lune de miel au Portugal. Ils revenaient tout bronzé au grand dame des jeunes femmes.

- Como era Portugal ? Demanda Caroline

- Foi maravilhoso ! Répondit Lily

- Hey, on ne parle pas tous espagnol ici ! Rappela Zachary

- C'est du portugais mon chéri ! Corrigea Marlène

James et Lily racontèrent leur lune de miel jusqu'à l'arrivé des enfants dans le manoir des White. Très vite, Harry et Gabriel allèrent embrasser leurs parents et sans s'en rendre compte, Harry fit un bourde …

- Comment va ma petite crevette de petite sœur ?

- « petite soeur » ? Interrogea Franck

- Mais de quoi tu parle Harry ? Demanda Regulus

- Ah vous n'étiez pas au courant ? Dit-il en regardant sa mère qui fit un non de la tête en grimaçant

- Oh c'est pas vrais après Caroline voilà que Lily est aussi enceinte ! Dit Dorcas en se frappant le front

- Comment ça Caroline est enceinte ? Dit James en regardant son meilleur amie. Et après on dit que je suis une bête sauvage !

- Oh ça va ! Répondit ce dernier.

- Surtout qu'il y a de forte chance que ces bébés naissent à quelques jours près ! Dit Marlène

- Comment tu peux le savoir ? Tu es Guérisseuse !

- Dorcas de Guérisseuse je suis passé Gynécomage je te rappel !

- Ah oui c'est vrais !

- Bon alors j'attends ma réponse. S'impatiente Harry

- Toujours persuadé que c'est une fille ? S'amusa Lily

- Toujours !

- Alors elle va très bien !

.


.

Cette année là, le 20 décembre 1991, alors que Harry venait de rentrer chez lui pour passer les fêtes de Noël avec ses parents, après avoir passé quatre mois à Poudlard. Lily avait mit au monde une jolie petite fille répondant au prénom de Emma Charlène Potter. Deux jours auparavant ce fut Caroline de donner naissance à la petite Fanny Abigail Black.

Quand elle rentra chez elle, Lily retrouva tous ses amis pour célébrer Noël avec quelques jours de retard.

Mais ce soir là, Lily regarda ses amis et ses enfants rire autour de la table qui étaient joliment décoré pour l'occasion. L'odeur de la dinde remplissait la pièce, les bonhommes de neiges sur le sapin dansaient au rythme de la musique, les père noël volant envoyait des paillettes à travers toutes la pièces, les cadeaux étaient déposé au pied du sapin, un bon feu crépitai dans la cheminé et des pleurs de bébé de firent entendre. Automatiquement Lily monta dans la chambre de sa fille afin de la prendre dans ses bras et de bercer. Mais le nourrisson ne semblait pas vouloir dormir et ne cessait pas de gigoter dans les bras de sa mère.

- Tu es bien la fille de ton père, Emma ! Dit-elle en souriant. Tu sais ce que tu veux et tu fais tous pour l'obtenir.

Elle descendit et la posa sur un couffin qu'elle déposa sur une chaise pourvus d'un sortilège anti-chute, entre James et elle. Gabriel en profita pour aller dans les bras de sa mère ayant besoin d'un câlin maternel.

Après avoir vécut de longs combats qui ont faillit prendre leur vie, tout ce petit groupe d'ami fêtait non seulement noël mais aussi la vie. Cette seconde chance qui leur était offerte depuis que le plus grand Mage Noir de tous les temps ait trouvé enfin le sort qu'il méritait.

Lily avait enfin tourné la page de son passé et ne se concentrait désormais que sur son avenir. Sa vingtaine était une aventure merveilleuse mais également périlleuse. Mais elle avait surtout hâte de vivre sa trentaine afin de faire de merveilleux souvenir qu'elle pourrai se remémorer quand ses 60 ans arriveront.


Cet OS a vu me jour quand je regardais le quatrième film de Harry Potter et c'est quand le moment où Ron danse avec McGonagall que cet OS est venu en tête, gros fou rire garanti quand je l'ai écris. Pour le petit passage qui n'est pas en français voici la traduction :

"- Comment c'était le Portugal ? Demanda Caroline

- C'était merveilleux ! Répondit Lily"

Je vous retrouve bientôt, je l'espère pour une nouvel OS

Danao