AN : Naruto ne m'appartient pas.

AN 1 : J'ai recommencé cette histoire car je trouvais plusieurs défauts majeurs dans l'ancienne histoire : effet papillon poussé trop loin, changements profonds sur le fonctionnement de Konoha monté trop rapidement, personnage principal devenant trop fort pour mon scénario, scénario général n'étant pas adapté au personnage principal… J'ai donc décidé de recommencer en prenant le temps de mettre les choses en place, ce qui risque de faire que le rythme de l'histoire sois beaucoup moins rapide, je suis désolé si cela en décourage certain, mais ce n'est pas une chose sur laquelle je peux faire un compromis vu l'histoire que j'ai en tête.

AN 2 : Dans cette histoire, Kurenai a été volontairement affaibli, même si elle reste une personne très douée. La boule de cristal de l'Hokage n'existe pas dans cette histoire et J'ai fait certains autres changements, et j'apprécierais si vous partiez du principe que j'en parlerais plus tard plutôt que j'ai oublié ou ne sais pas.

Chapitre 1 : Kage Bunshin

Alors qu'il rentrait de l'académie, Naruto trouva un rouleau sur son chemin, il le ramassa et en voyant que c'était une technique, il décida de l'apprendre dans son appartement afin d'éviter que quelqu'un ne lui prenne. Il n'était qu'en troisième année -sur six- mais il avait déjà remarqué que les années se répétaient : les professeurs le mettaient dehors pour rien dès qu'il y avait une leçon importante… et le punissait plus tard lorsqu'il ne les connaissait pas.

Il y avait également le fait que ses capacités à lire et à écrire était grandement limité par le fait que personne n'avait vraiment prit le temps de lui apprendre correctement… En plus, la bibliothécaire l'empêcher de rentrer dans le bâtiment les quelques fois qu'il avait essayé d'y aller. Tout cela s'accumulant, il commençait déjà a y avoir un fossé entre ses camarades et lui même vers la fin de la première année alors aujourd'hui c'était un véritable gouffre, le peu de fierté qu'il avait n'arrivait pas à accepter d'endurer la honte qu'impliquerait demandé à son grand-père (il avait déjà beaucoup de boulot) ou a ses camardes (leur opinion de lui était suffisamment basse comme cela).

Il avait eu de la chance que c'était un vendredi soir, car il avait besoin du week-end pour l'apprendre, malheureusement, dans son excitation, il avait attendu de l'avoir réussi pour lire le reste du rouleau, il apprit pour le transfert de souvenir et ses utilisations, que la technique consommait beaucoup de chakra -il en avait fait 1 et il avait perdu conscience avant d'être violemment malade pour plusieurs heures à son réveil, il estima qu'il avait été à la limite de chakra pour le créer et décida qu'il n'utiliserait la technique que s'il n'avait pas utilisé de chakra dans les heures précédentes. Il savait aussi que c'était une technique qui était classifiée… Il avait pensé à allé voir le Hokage, mais il avait le sentiment qu'il n'avait quasiment pas progressé depuis qu'il était à l'académie, a ce rythme-là, ce serait un miracle s'il devenait un Génin.

Il décida donc de brûler le rouleau après avoir vérifié qu'il avait tout retenu. Il avait 8 ans, devenir le Hokage et faire taire ceux qui se moquaient de lui était beaucoup plus important que des problèmes d'éthiques ou de techniques classifiées qui lui passait bien au-dessus de la tête.

Rien que le fait d'avoir un adversaire pour jouer aux cartes ou discuter le fonctionnement d'une farce avait grandement réduit son besoin d'attention et son hyper-activité en seulement quelques semaines. Mais Naruto remarqua d'autre chose très rapidement, il se sentait plus vieux et avait une opinion plus négative de tout le monde, même de l'Hokage, il se sentait comme étant un peu plus mature et plus âgé. S'il n'avait constaté lui-même que son niveau de vie avait réellement progressé, il aurait contacté Hiruzen à ce moment-là.

Il avait failli utilisé ses clones -la première semaine où il les avait- contre Sereto, un élève d'origine civile- dans un match d'entraînement à l'académie quand celui-ci avait fait quelques commentaires plus que limites, mais Naruto s'était stoppé net devant la possibilité que l'Hokage lui en interdise l'utilisation et qu'il se retrouve à nouveau tout seul. Cela faisait qu'il n'avait pas utilisé son clone à l'extérieur de son appartement, il utilisait parfois le clone pour l'aider à se motiver à nettoyer, c'était plus facile à deux (Hiruzen lui avait acheté lorsqu'il s'était fait virer de l'orphelinat, même s'il était vieux et en mauvais état, c'était déjà très bien pour Naruto) ou lire les livres de l'académie. Cela avait aidé un peu avec sa lecture et donc son vocabulaire, mais il était encore très loin du compte.

Il avait également commencé à faire de la course à pied, faire des pompes et des abdominaux en voyant quelques Génins en faire sous les instructions de leur Jonin-sensei avant que celui-ci ne le repère et lui fasse quitter les lieux.

Son manque de possibilité d'utilisation avait fait que ses progrès n'était que marginal, il était toujours le plus mauvais de la classe, mais l'écart avait un peu rétrécit sur la théorie et son besoin d'attention ayant été partiellement réduit faisait qu'il était un peu plus calme et observateur, faisant de lui quelqu'un étant dans la moyenne basse de la classe en Taijutsu. Il était le plus mauvais en Ninjutsu -ils n'avaient commencer que cet année-, car Naruto refusait d'utiliser le clone par peur d'être découvert sur le fait d'en utiliser un différent. Il était dans le haut du dernier tiers en lancer de kunai et shuriken, qu'ils avaient commencé en deuxième année et il était le plus mauvais de son année -toute classe confondue- en théorie. Naruto avait réussi l'Henge et une variante qu'il avait nommée Oiroke après avoir appris la technique d'un clone qui la réussi avant lui. Il n'avait pas essayé la même chose avec le Kawarimi, car cela attirerait l'attention de le faire en intérieur, et il n'avait pas fait de progrès sur la technique standard du clone.

À la fin de l'année scolaire, cela faisait presque cinq mois que Naruto avait trouvé la technique. Du point de vue des professeurs, la légère augmentation en maturité et en niveau était plus quelque chose de logique -il commençait enfin à avoir quelques progrès après trois ans à l'académie- qu'une surprise.

Du côté de Naruto, il vu qu'il avait de meilleurs notes, et fut content d'avoir progressé, mais entendre un parent félicité son enfant -d'une classe supérieure- pour avoir eu des bonnes notes le fit questionner si ses parents seraient fière de lui… Il était suffisamment honnête pour savoir qu'au mieux, se serait plutôt mitigée. Il décida donc d'écouter d'avantages en classe et de travailler encore plus sur un plan technique. De plus, il avait remarqué qu'il était de moins en moins épuisé par la technique du clone d'ombre, alors il essaya d'en faire un deuxième et réussi lors de la dernière semaine de cours. Naruto estima qu'il n'était toujours pas au même niveau d'épuisement que la première fois et fut heureux de se rendre compte qu'il pourrait en faire un troisième avant la fin de l'année civile, il n'était qu'en mars.

Les élèves allaient à l'académie pendant 40 heures par semaine pendant 6 ans, avant d'avoir un examen final, qui serait suivit par un test grandeur nature par un Jonin concernant l'équipe dans laquelle l'élève était. C'était impressionnant ce qu'on pouvait apprendre en étant calme et observateur, et c'était une leçon que Naruto n'oublierait pas. L'autre chose que l'Uzumaki avait remarqué que ses sens étaient meilleurs, pas de beaucoup, mais c'était clairement remarquable, il essayerait de trouver la raison, mais il ne dirait rien en se rendant compte que c'était un outil génial pour un ninja.

Naruto avait réussi à se procurer ses notes -ce qui fut plus difficile que cela aurait dû l'être- et il était parfaitement conscient que le professeur l'avait uniquement fait afin de l'humilier… Abruti. Les matières présentes à l'examen final étaient : Math, Science, Histoire, Langage, Chakra Contrôle, Tactique, Piège, Furtivité, Bukijutsu, Genjutsu, Ninjutsu et Taijutsu. Il était le dernier -et de très loin- dans les cinq premières catégories et en Genjutsu, dans la moyenne en tactique et Piège, mauvais en Furtivité, dans la moyenne basse en Bukijutsu, en Taijutsu, et en Ninjutsu. Il s'agissait bien évidemment de la moyenne en note, mais vu que la majorité de la classe avait -au moins- dans les 65 sur 100 en moyenne général…

Avoir les trois techniques était nécessaire sauf dérogation par le directeur de l'académie ou par un Jonin voulant devenir le Jonin-sensei de l'élève, aucune chance que cela ne soit son cas. Mais Naruto se rassura avec le fait que si nécessaire, il avait encore cinq ans pour atteindre les niveaux qui lui était demandé, de plus il avait déjà l'Oiroke et le Kage Bunshin comme technique, c'était déjà bien.

Il y avait deux semaines de vacances entre chaque changement d'année à l'académie. Naruto utilisa ses deux semaines en entraînement physique et en réflexion sur la possibilité de s'infiltrer dans la bibliothèque. Pour l'instant sans résultats concernant l'infiltration, mais il avait toujours de l'espoir, car il comptait essayer celle de l'académie en premier, étant donné qu'elle était moins surveillée. C'était facile à comprendre, car pour la bibliothèque générale, c'était un bâtiment à surveillé. Pour celle de l'académie, ceux qui surveillaient, surveillaient plus l'académie que la bibliothèque en elle-même. Pendant ce temps-là, son clone travaillait sur sa capacité de lecture et d'écriture.

Encore une fois, les progrès à la rentrée furent négligés par les professeurs comme étant sans importance étant donné qu'il n'avait rien d'exceptionnels.

OoOoO

Ce que Naruto ne savait pas, c'était que le rouleau avait été perdu par un ninja lorsque celui-ci sentit un pic bizarre de chakra et se précipita sur les lieux, malheureusement pour lui, il arriva sur un lieu de rendez-vous entre deux traîtres et il fut rapidement assassiné.

OoOoO

Ino était une jeune fille intelligente héritière d'un clan spécialisé dans l'esprit, alors lorsqu'elle aperçut une jeune femme parlée toute seule de ses regrets, elle resta dans les parages au cas où elle voudrait en finir. Ce n'était pas le cas, mais ce qu'elle entendu changea sa vie et celle de beaucoup de personne autour d'elle, d'ailleurs, elle annonça ce qu'elle avait entendue et sa volonté de progresser en tant que ninja le soir-même.

"Ce matin, j'ai vu une jeune femme qui avait le regard perdu dans le vide et qui parlait toute seule en disant qu'elle était désolée et qu'elle s'en voulait de ne pas avoir pris la chose au sérieux, ce qui apparemment à coûté la vie à un de ses coéquipiers… Et elle était tellement triste, que je me suis dit que je ne voulais pas me retrouver dans cette situation, et puis ce n'est qu'au maximum dix heures par semaine en plus de l'académie. Ce n'est pas cher payé pour des compétences qui me seront vitales pendant toute ma carrière." Ses parents avaient été surpris, mais elle avait également remarqué qu'ils avaient été soulagés d'apprendre que leur fille avait fait ce choix.

Pour se renforcer, Ino fit différentes choses au fur et à mesure du reste de sa première année à l'académie, les deux exercices de contrôle qu'elle était sensée apprendre en Génin étaient apprit et maîtrisé. Ino mis de vrai effort dans son entraînement physique et son Taijutsu et elle interpella son père sur le fait d'apprendre des techniques du clan si elle faisait un bon score à l'académie cette année-là. Elle travaillait également sur son lancée de kunai et de shuriken, et était déjà loin devant le niveau quelques mois plus tôt.

Un effet totalement inattendu de son nouveau sérieux et du fait qu'elle était une sérieuse concurrente à Sasuke était que l'attitude de l'Uchiha s'était durci envers elle, une chose que les autres fans de Sasuke avaient également remarquées, et s'il était toujours le garçon le plus populaire de la classe, cette popularité était beaucoup moins grande par le fait qu'Ino était la personne la plus populaire de la classe. Elle avait même réussi même à convaincre Sakura de s'entraîner parfois avec elle en physique et en taijutsu, avec un peu de chance, cela la garderait également un peu plus loin de Sasuke, car franchement, le regard noir qu'il lui avait lancé simplement car elle avait réussi un exercice avant lui… Son béguin et celui de Sakura, qui avait vu la scène, avaient grandement souffert ce jour-là.

Finalement, elle finit première de son année, devant Sasuke qui n'apprécia pas la chose… Elle était agréablement surprise de voir que Sakura finit troisième de l'année ce qui, si le visage de la jeune fille était une quelconque indication, l'encouragera à continué ainsi. Mais en y réfléchissant, Sakura avait été la meilleure fille de la classe en reliant énormément sur ses notes théoriques aux examens de la moitié de l'année scolaire, donc avec le recul, cela aurait du plus être une évidence qu'une surprise.

La blonde comprit également le sens de la phrase 'l'appétit vient en mangeant', lorsqu'elle reprit son entraînement de plus belle après les examens.

OoOoO

Il fallu trois semaines à Naruto après la rentrée pour qu'il trouve une ouverture afin de s'introduire dans la bibliothèque de l'académie, il aurait probablement pu réussir plus tôt, mais il avait peur du fait qu'il n'ait plus d'autre occasion s'il se faisait attraper. Sa nouvelle patience le surprenait et avait de nombreux effets positifs, l'autre jour, il s'était même retrouvé à discuté avec une camarade de classe. Bien sûr, ce n'était que dans le cadre d'un exercice théorique, mais la rencontre avait été clairement positive même s'ils étaient très loin d'être amis.

Naruto avait longuement hésité avant de le faire, mais il avait décidé de ne pas utiliser le clone à l'académie, et de se concentrer sur la technique spécifique demandée par l'académie lors des cours correspondant. Pour la bibliothèque, il avait décidé de s'abstenir, car le risque était trop grand même si ce serait beaucoup plus facile de s'infiltrer avec l'aide de la technique, le fait qu'il avait eu raison de ne pas utiliser la technique lors du match d'entraînement contre Sereto le conforta dans sa décision.

Naruto fut surpris et bizarrement déçu de la facilité avec laquelle il réussit la mission qu'il s'était donné, mais se corrigea en réalisant que cela avait été facile car il avait longuement planifié les choses. Ce qui lui rappela une des lectures qu'ils avaient reçu en classe, il ne se souvenait plus qui avait dit cela, mais Naruto se rappelait que cette personne pensait que les deux qualités les plus importantes d'un ninja étaient les capacités à garder son calme et sa furtivité, sa discrétion.

Et c'est ainsi que Naruto ajouta un exercice à son entraînement, celui d'apprendre à se déplacer en faisant moins de bruit. Mais avant tout le reste, il se rendit compte qu'il aurait été préférable qu'il ait une idée de ce qu'il chercherait dans la bibliothèque avant de l'infiltrer car il y avait beaucoup de sujets complètement différent. Il avala sa fierté et prit finalement un livre facilitant l'apprentissage de la lecture et de l'écriture en se disant que cela l'aiderait forcément pour avoir la possibilité d'apprendre tout le reste.

Le lendemain, Naruto prit une décision qui changerait sa vie, il créa deux clones avant de leur demander. "Est-ce que vous pouvez lire de bouquin d'écriture jusqu'à ce que je revienne ?"

"Pas de problème Boss, il y aura des progrès ce soir !" Répondit le premier, et lorsque l'original sortit, ils se mirent au travail.

Alors qu'il était presque midi, numéro 2 posa une question. "Le Boss ne peut pas rentré par rentrer chez les commerçants, car il le foutrait dehors, mais quel serait la situation si c'était un clone sous Henge ? Si on sent que le risque que notre identité soit découverte, on peut simplement se disperser."

Numéro 1 hésita quelques secondes avant de confirmer, mais précisa qu'il était préférable de tenter ceci dans un magasin où il pourrait ce dispersé facilement derrière un rayon, et donc un où la clientèle était limitée. Ils discutèrent les choses pendant près d'une heure supplémentaire avec que numéro 2 ne lance l'opération.

Lorsque Naruto rentra chez lui, il remarqua que ses clones étaient en train de lire un livre qu'il n'avait jamais vu que des fruits étaient présent dans sa cuisine, avant qu'il ne puisse questionner les choses, numéro 2 s'exprima. "Boss, je pense qu'il serait plus simple si on se dispersait et que vous rameniez ensuite un clone pour vous aider à examiné et discuté nos découvertes." Naruto donna son accord et les deux clones disparurent ce qui lui donna un gros mal de crâne, il fit une note mentale de faire attention à leur dispersion lorsque les clones avaient beaucoup de souvenir.

Naruto se rappela que la visite chez le commerçant de fruit s'était passé sans problèmes, ce qui laissa pensé au fait qu'il aurait désormais la possibilité de faire soit même ses repas, ce qui lui reviendrait moins chère qu'aujourd'hui, et si les ramens étaient sa nourriture préféré, il apprécierait également plus de diversité. Le nouveau livre était un livre de recettes de cuisine que le clone avait pu récupérer sans problème à bibliothèque générale. Naruto réalisa aussi qu'avec la compagnie de ses clones, il avait moins besoin de l'affection de chez Ichiraku, même s'il y retournerait évidemment. Naruto commença à laisser deux clones chez lui toute la journée tous les jours d'école après ce jour-là, malgré la fatigue que cela lui générait à leur création.

Quelques jours plus tard, il se retrouva à faire un nouveau travail à deux avec la jeune fille blonde à lunette avec qui il avait discuté précédemment, elle était évidemment de sa classe et était nommée Shiho, son nouveau caractère et son vocabulaire furent qu'il avait réussi à ne pas être un trop gros boulet alors qu'elle était la meilleure de la classe sur la partie théorique. Naruto obtenu pour la première fois une sorte de relation interpersonnelle fonctionnant de par ses propres qualités, et dans un sens, cela la rendait infiniment plus importante que celle qu'il avait avec l'Hokage, le fait qu'il voyait Shiho cinq jours par semaine, alors qu'il voyait Hiruzen une dizaine de fois par an maximum avait évidemment aussi un effet sur ce point.

Avec l'aide de Shiho qu'il avait réussi à obtenir discrètement et de temps en temps, les progrès de Naruto devenaient vraiment visible, et ils se mirent également à s'entraîner en Taijutsu quelques fois par mois. Naruto réalisa que son Oiroke était une transformation physique, avec la même résistance qu'un clone d'ombre alors que le Henge était une simple illusion, il comprit rapidement que si elle existait déjà, c'était forcément une technique de haut niveau qui n'était pas répandu. Naruto avait essayé toute sorte de taille et d'apparence et n'avait pas encore trouvé les limites de la technique, même s'il avait trouvé la limite qu'il avait pour l'instant avec, pourquoi ? Car s'il augmentait sa taille, et surtout s'il la réduisait ou changeait de sexe, la technique devenait facilement plus coûteuse que celle du clone d'ombre, ce qui pourrait être une des raisons pour lesquels cette technique n'était pas répandu. Sur ce point, Shiho lui avait fait remarqué qu'il avait beaucoup de chakra pour son âge et lui avait conseillé d'essayer de durcir l'exercice de chakra contrôle avec une feuille qu'ils avaient appris à l'académie. Il avait donné cette tâche à ses clones afin d'éviter d'attirer l'attention qu'il aurait en le faisant en classe.

Ce qui le conduit à envoyé des clones pour faire ses courses, à apprendre à cuisiner et à envoyer des clones dans la bibliothèque publique et celle du village, il apprit également l'existence des archives, mais que ce n'était accessible qu'au Ninja ayant un insigne prouvant leur identité. Naruto décida intelligemment que les risques et la difficulté d'infiltration dans un tel lieu était beaucoup trop grande pour lui, au moins pour l'instant.

Un peu moins de trois mois après le début de sa 4e année scolaire, Naruto remarqua qu'il grandissait très vite, trop vite pour que cela soit naturel selon les informations qu'il avait pu trouver. Il faisait 1m53 pour ses dix ans ce qui faisait de lui le plus grand de sa classe alors qu'il était précédemment le plus petit… Lorsque l'Hokage lui en avait parlé, Naruto avait simplement répondu que désormais, il pouvait manger correctement, le jeune garçon n'avait pas apprécié que le vieil homme lui demande de s'expliquer en détail alors que Naruto savait désormais la facilité avec laquelle il aurait pu être aidé. Naruto avait également eu la bonne surprise de découvrir qu'il n'avait pas besoin de changer d'apparence à chaque fois pour la bibliothèque, car il avait remarqué qu'une des personnes en charge n'avait pas de problème avec lui.

OoOoO

Hiruzen Sarutobi revenait pensif dans son bureau après avoir discuté avec Naruto de sa croissance physique surprise, et le garçon qui avait les cheveux rouges de sa mère l'avait surprit de par son coté défensif dans ses réponses, qui était tout à fait logique en y réfléchissant, il lui en voulait sûrement sur le fait que Sarutobi ne l'ait pas aidé vu la facilité et les répercussions de la chose.

Ce n'était pas la première fois que Naruto l'avait surpris lors de ces dernier mois, l'Uzumaki était plus calme, il suivait plus les cours et il haussait beaucoup moins la voix, comme si… comme s'il n'avait plus besoin de le faire. Ce qui rappelait Hiruzen que Naruto fréquentait désormais Shiho, une orpheline avec d'excellents résultats théorique, et il était possible que l'un explique l'autre. Il était facile d'imaginer qu'en ayant une personne avec laquelle il pouvait discuter, il avait désormais une personne pour lui montrer -même inconsciemment- ses erreurs et comment les réparer.

Les avantages psychologiques et les répercussions sur ses performances respectives étaient évidents… Peut-être que pour Naruto, c'était tout simplement qu'il avait désormais le sentiment de progresser, qui l'aidé justement à progresser. Tout comme le fait qu'il est désormais -au moins- un partenaire d'entraînement faisait qu'il ne sentait plus autant le besoin d'essayer d'attirer l'attention, comme c'était le cas avant. Dans le même sens, maintenant qu'il avait quelqu'un de son âge a qui parlé, il pouvait désormais ce concentré sur ces cours à l'académie, ce qui était le cas sur ces derniers mois d'après les professeurs.

En observant les documents sur Naruto qu'il avait récupéré de l'académie, il était évident que Naruto avait fait une grande partie de son retard, et si les choses continuaient sur ce rythme, il deviendrait Génin avec le reste de sa classe. Le problème était qu'il était certain que quelqu'un ayant l'intelligence de Shiho allait se rendre compte que Naruto avait beaucoup trop de chakra pour son âge, et les conclusions qu'elle pour faire serait très problématique. Il ne savait pas quoi pensé du fait que la réussite amicale et scolaire de Naruto étaient en train de mettre en péril tout les plan qu'il avait fait. Kushina était morte quelques minutes avant Minato et les décisions qu'ils avaient pris à ce moment-là pourrait ce retourné contre lui et Konoha… mais il ne les regrettait pas car il était certain qu'elles étaient la meilleure solution pour Konoha. De plus, il ne fallait pas non plus dramatiser, Naruto n'était qu'un enfant ayant bientôt 10 ans sans technique ou capacité spéciale, hormis le renard qui était évidemment incontrôlable pour un élève moyen -au mieux- de l'académie qui n'avait aucune connaissance en Fuinjutsu.

OoOoO

Après avoir durci son entraînement physique, son entraînement en Taijutsu, son entraînement avec les techniques du clan et son entraînement avec les techniques de l'académie, Ino cherchait une nouvelle branche d'études afin de diversifier les choses, et aussi car, elle souhaitait aider Sakura lorsqu'elle s'était rendu compte que son amie n'avait rien à faire et retombait donc dans son admiration de Sasuke lorsque la blonde étudiait sur son clan. De plus en voyant les résultats de milieu d'année, elle remarqua qu'elle avait clairement encore plus d'avance sur les autres membres de clan qu'aux examens précédents, et Ino voulait éviter de s'isoler par rapport à sa classe en ayant trop d'avance, déjà que ce n'était pas loin d'être le cas… vu que Sasuke était le seul étant dans la même 'catégorie' qu'elle.

En explorant la bibliothèque, elle fut surprise de croiser Naruto, et oui, en tant que Miss Populaire en Chef de l'académie, elle se faisait un principe de connaître -au moins de vue et de nom- chaque personne de l'académie. Mais cette surprise se transforma en intérêt lorsqu'elle remarqua son sujet de lecture : Tsunade Senju et la place des techniques médicales dans la vie d'un Shinobi.

Après quelques secondes de réflexions, Ino se dit que c'était un sujet parfait pour Sakura et elle-même, pour pas mal de raison. La première était que c'était une discipline qui pouvait être apprise de manière civile, la deuxième était que c'était forcément dur, long et extrêmement vaste comme sujet. La troisième était que pour le coup, la réticence que pourrait avoir certain envers le fait de les entraîner serait beaucoup plus limité, car les instructeurs auraient forcément moins l'impression de former des soldats trop tôt.

Après en avoir discuté avec lui, elle apprit que Naruto ne pensait pas avoir le contrôle nécessaire pour la médecine utilisant du chakra, de plus il ne pensait pas non plus avoir la capacité mémorielle d'apprendre tout ce qui serait nécessaire pour devenir un Iryo-nin. Cependant, il souhaitait apprendre les premiers soins dans le cas où il en aurait un jour besoin et déclarer comprendre le fait que Tsunade ait quitter le village en se rendant compte à quel point sa spécialité était négligée.

En l'entendant parlé, elle fut surprise de sa maturité et de son intelligence compte tenu de ce qu'elle avait entendu sur lui, mais elle se rappela qu'il avait fait de très gros progrès sur l'année qui venait de passer. Si ses souvenirs étaient bons, il était autour de la 30e, 32e place sur une quarantaine d'élèves si on cumulait les deux classes de quatrième année. En voyant un élève prenant la vie de ninja au sérieux, mais grandement limité par le fait qu'il était orphelin, l'héritière du clan Yamanaka avait failli lui parler des deux exercices de contrôle du chakra qu'elle connaissait en plus de celui à l'académie avant de se rappeler qu'elle n'en avait pas le droit. Elle avait déjà dû faire le forcing afin que ses parents lui autorisent à les apprendre à Sakura, et la blonde avait donc de gros doutes qu'ils accepteraient pour un étranger complet…

Étant tiraillé entre sa volonté d'aider et ses responsabilités d'héritières, elle coupa la poire en deux en lui parlant du fait que la méditation pouvait être utilisé afin d'améliorer sa mémoire et le contrôle de son chakra. Bien sûr elle ne dirait rien à ses parents, vu que c'était quelque chose de trouvable dans la bibliothèque. Par contre, elle avait la ferme intention de parler de l'absence des gestes de premiers secours au curriculum de l'académie.

Ino n'avait aucune idée des conséquences énormes qu'auraient les actions qu'elle avait déclenchée ce jour-là… Si elle les avait connues, elle n'aurait pas hésité à recommencer…

OoOoO

Naruto décida de ne pas perdre de temps, et après avoir pris un livre sur la méditation de la bibliothèque, il se lança dans la chose avant de dormir en espérant qu'il ait une compréhension suffisante du sujet afin de commencer. Un an plus tôt, il n'aurait eu aucune chance de réussir, et même à ce jour, cela aurait été très difficile. Heureusement pour Naruto, quelqu'un d'autre avait un intérêt dans sa réussite et cette entité n'avait pas hésitée à l'invoquer à l'intérieur du sceau, et donc de son esprit.

AN : Correction datant du 06/12/2018