Rating : M (Léger...)

Pairing : Tony x Loki (Revenons dans le traditionnel xD)

Disclaimer : Je ne possède ni l'univers Marvel, ni les personnages...


Pour Bijoo, qui m'a demandé cet OS il y a déjà quelque temps.

Je suis désolée pour le retard mais le voici enfin ! J'espère qu'il te plaira :D

.

P.S. Je suis navrée d'avance pour les fautes d'orthographes et les mots manquants... J'ai beau me relire de nombreuses fois, je ne les vois jamais...

.

Bonne Lecture à tous !


.

.

9 mois pour une grossesse

Partie 1

.

.


O

OoO

Découverte et Premier Mois

OoO

O


« Tu sais que dans les coutumes féminines, lorsque l'une d'entre nous ne supporte plus l'odeur de café, on la soupçonne d'être enceinte.

- Au cas où tu ne l'aurais pas encore remarqué, ma très chère Natasha, je ne suis pas une femme. Je n'ai pas le matériel nécessaire pour avoir un bébé.

- Tu es sûr de ça ? Parce que tu sors quand même avec le plus grand magicien des Neuf Royaumes et qu'avec lui tout est possible.

- Serait-ce un compliment que je perçois dans tes paroles ?

- Si tu répètes ça à qui que ce soit, je te tranche la langue avant de l'envoyer par colis express à ton amant.

- Je suis sûr qu'il appréciera grandement le cadeau. Il a l'air de beaucoup l'aimer, ma langue. »

Natasha secoua la tête de désespoir. Quelle que soit la discussion, Tony arrivait toujours à glisser une réplique libidineuse, à croire qu'il ne prenait jamais rien au sérieux. Elle se demandait souvent comment Loki faisait pour le supporter au quotidien. Parce qu'elle était sûre que le milliardaire devait être encore pire dans l'intimité. Pepper ne l'avait d'ailleurs pas supporté sur le long terme et avait préféré le quitter pour son garde du corps, Happy, à la plus grande joie de Loki qui vivait avec les Avengers depuis déjà plusieurs mois. Le dieu avait toujours eu un faible pour Tony et lui avait sorti le grand jeu à l'instant même de sa rupture. Et cela avait parfaitement bien fonctionné, les deux étaient maintenant ensemble et filaient le parfait amour, pour le plus grand bonheur de Thor qui devenait vraiment envahissant envers le couple.

La russe se resservit une tasse de café bien noir sans même se formaliser du léger froncement de nez dégouté de Stark quand l'odeur lui parvint. Ce dernier était étrange depuis deux-trois jours et semblait couver quelque chose.

« Tu devrais quand même vérifier… On ne sait jamais…

- 'Tasha, je ne peux pas être enceint. C'est physiquement impossible.

- Tony, rien n'est vraiment impossible quand on est un dieu. »

Sur ces dernières paroles, l'espionne russe quitta la cuisine, emportant son café avec elle. Elle allait peut-être s'entrainer un peu… Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas mis une raclée à Clint.

De son côté, Tony resta pensif, les yeux fixés sur sa tasse de café qu'il était dans l'impossibilité de boire sous peine de la rendre peu après dans les toilettes. Depuis presque une semaine, certaines choses ne passaient plus comme le café ou encore les plats cuisinés avec une odeur forte. À bien y réfléchir, il ne supportait plus beaucoup d'odeur… Il était continuellement barbouillé et vaguement nauséeux à chaque fois que les effluves de l'after-shave que Steve se faisait sentir. Sans oublier qu'il dormait peut-être plus que d'habitude mais sans jamais être parfaitement reposé. Il se sentait fatigué pour pas grand-chose. Et pour être parfaitement honnête avec lui-même, s'il n'avait pas été un homme, la première à laquelle il aurait pensé était qu'il était enceint. Mais c'était impossible. Il avait un pénis, pas un utérus.

Contrarié par ses pensées et ne supportant plus l'odeur du café qui, pourtant, avait été sa boisson préférée depuis qu'il avait arrêté l'alcool, Tony se leva et descendit dans son atelier pour se changer les idées, mais sans succès. Les paroles de Natasha lui tournaient sans cesse dans la tête, lui embrouillant l'esprit plus efficacement que les mains de l'homme qu'il aimait. Il était incapable de se concentrer sur autre chose et sans vraiment pouvoir dire quand, il avait commencé à lister les symptômes d'une femme enceinte, comparant avec ce qu'il ressentait.

Nausée, fatigue, somnolence, seins douloureux, sensibilité olfactive, tiraillements dans le bas du ventre, humeur changeante… Bien que chaque femme soit différente et qu'elles n'aient pas toutes l'ensemble de ces symptômes, si plusieurs d'entre eux étaient présents, il y avait une forte probabilité qu'elle soit enceinte. Et le milliardaire, bien que sceptique, en rassemblait quelques-uns comme les nausées –bien que faibles–, la fatigue, ou encore une sensibilité aux odeurs.

Découragé et furieux du chemin qu'empruntaient ses pensées, il laissa tomber ses outils sur sa table de travail dans un tintement de métal assez désagréable puis vint se planter au centre de son atelier.

« Jarvis, scan complet. Je veux savoir ce qui ne va pas avec moi.

- Bien Monsieur. »

Le silence s'installa dans la pièce alors que l'Intelligence Artificielle scannait son créateur à la recherche de la moindre petite anomalie qui pourrait expliquer les symptômes que celui-ci montrait depuis plusieurs jours mais avant de donner le moindre diagnostique, la voix métallique de Jarvis retentit dans l'atelier.

« Si je puis me le permettre Monsieur, pourquoi être si en colère par la suggestion de Mademoiselle Romanoff ?

- Parce que c'est impossible.

- Beaucoup de choses sont impossibles Monsieur mais celle-ci semble particulièrement vous toucher. Pourquoi ? »

Tony resta silencieux, baissant la tête tout en méditant sur la raison première de cette colère qui le rongeait depuis sa conversation avec Natasha. Il savait parfaitement pourquoi mais il ne voulait pas le formuler à voix haute. C'était douloureux et ça ne lui ressemblait tellement pas.

« Monsieur ?

- Parce que je n'aurais jamais d'enfants avec Loki. De moins, si c'est le cas un jour, ce n'est pas moi qui le porterais. Je n'ai pas le moindre pouvoir pour le pour ça et Loki a trop souffert pour vouloir en porter un autre. On n'aura jamais d'enfants ensemble.

- Et vous en voudriez un, Monsieur ?

- … Oui… Avant de rencontrer Loki, je n'avais jamais pensé à ça. Je n'étais même pas sûr de survivre assez longtemps pour rencontrer quelqu'un avec qui en vouloir un jour mais les choses ont fini par changer. Je suis tombé amoureux de Loki, on vit ensemble depuis plus d'un an et j'aimerais former une vraie famille avec lui. Avoir un enfant qu'on élèverait aussi bien que possible et qui serait notre parfait mélange. Intelligent, rusé et qui nous mènerait par le bout du nez avec ses grands yeux verts remplis d'innocence. Je sais que Loki aussi voudrait un enfant mais la peur de le perdre le paralyse… »

Le silence s'installa alors que le milliardaire retenait ses larmes de tristesse. Il aimait son dieu plus que tous mais depuis qu'il formait un couple, ils étaient bloqués. Ils n'avançaient plus, se contentant de ce qu'ils avaient mais sans chercher à aller plus loin. Cela peinait Tony qui voulait fonder sa famille et connaitre enfin le bonheur d'être entouré par des personnes qui vous aiment réellement. Mais Loki n'avait l'air de vouloir faire le premier pas.

Le milliardaire revint à la réalité quand Jarvis reprit la parole et Tony aurait pu jurer entendre une note de bonheur dans la voix pourtant placide de l'IA.

« Alors félicitations, Monsieur. Vous êtes enceint d'environ trois semaines. »

OoOoOoOoOoOoOoOoOoO

Loki n'avait pas revu son amant depuis ce matin. Il s'était réveillé vers 8heure, Tony lové contre lui, sa tête reposant sur son épaule et dormant encore tranquillement, le visage serein. Le dieu s'était alors levé délicatement, remplaçant son corps par un coussin pour ne pas déranger son amour et lui laisser encore un peu de sommeil, puis il s'était habillé avant de quitter la chambre. Loki savait que son amant allait sans doute passer sa matinée dans son atelier alors il se dirigea vers la bibliothèque pour s'y divertir un peu et surtout éviter Thor. Bien qu'il se soit réconcilié avec son frère, passer trop de temps avec lui nuisait à son bien-être. Thor était beaucoup enthousiaste pour lui.

Cela faisait plusieurs heures qu'il lisait, confortablement installé dans l'un des fauteuils de la bibliothèque quand il entendit la porte s'ouvrir doucement. Relevant la tête, Loki croisa le regard de Tony qui pétillait de bonheur mais le pli soucieux de ses lèvres l'inquiéta. Fronçant légèrement les sourcils, le dieu observa son amant s'approcher de lui silencieusement, puis lui retirer son livre des mains, mettre un marque-page et le poser sur la petite table qui jouxtait le siège avant qu'il ne s'installe sur ses genoux, à califourchon sur ses jambes, leurs yeux ne se quittant jamais. Tony se pencha pour l'embrasser tendrement alors que lui posait ses mains sur les hanches de l'homme qu'il aimait.

Quand les deux amants reprirent leurs souffles, Loki brisa le silence.

« Que me veut l'honneur de ta visite ?

- Une nouvelle que j'espère bonne pour toi… » Puis il rajouta en murmurant. « Elle l'est pour moi…

- Je t'écoute. »

Le dieu était un peu inquiet. Son amant avait l'air si heureux tout en était effrayé et Loki comprit rapidement que cette peur provenait seulement de leur future conversation. Tony semblait croire que ce que lui prenait comme une bonne nouvelle, pourrait ne pas lui plaire.

Se mordant la lèvre, le milliardaire se saisit de la main de son amant, la passa sous son t-shirt pour la poser sur son ventre, à l'endroit même où leur bébé grandissait.

« Félicitations papa… » Murmura-t-il à l'oreille de Loki.

Celui-ci était complètement figé, sa main reposant toujours sur la peau chaude de son amant et son regard fixé sur le ventre encore plat mais qui ne le resterait pas encore bien longtemps. Une partie de lui murmurait que c'était impossible, Tony lui jouait une mauvaise blague mais la lueur de bonheur qu'il avait vu un peu plus tôt lui assura que c'était bien vrai. Sa magie avait été assez puissante pour mettre son midgardien enceint.

« Tu es vraiment…

- Enceint ? Jarvis pense que j'en suis à trois semaines et c'est pour ça que je ne me sentais pas bien ces derniers jours. »

Loki ne releva pas la tête, toujours plongé dans ses pensées et ne remarquant pas la panique grandissante de son amant. Celui-ci était en train de s'imaginer le pire, oubliant que son dieu l'aimait autant que lui. De nombreuses questions fusaient dans sa tête sans qu'il puisse s'en empêcher. Et s'il refusait d'avoir le bébé ? S'il le forçait à avorter ou même le quittait ? La peur montait inexorablement alors qu'il murmurait.

« Tu ne dis rien ?

- Je… C'est inattendu… J'ai jamais pensé que tu pourrais tomber enceint…

- Tu n'en veux pas, c'est ça ?

- NON ! Bien sûr que je veux ce bébé ! »

Le dieu releva brutalement la tête pour plonger ses yeux dans ceux de Tony et quand il y vit un immense soulagement, il comprit que son manque de réaction l'avait tout bonnement terrifié. Il savait que son milliardaire voulait une véritable famille alors pour lui, ce bébé devait être béni du ciel.

Loki passa sa main libre derrière la nuque de son amant et l'approcha de lui pour lui voler ses lèvres dans un baiser qui devint rapidement passionné alors que son autre main caressait tendrement son abdomen. Quand ils finirent par s'éloigner l'un de l'autre pour reprendre leur respiration, la bouche de Loki trouva son chemin jusqu'à l'oreille de Tony et ronronna sensuellement des paroles qui firent frissonner d'envie son amant.

« Je crois qu'il va falloir fêter ça…

- Comment ?

- J'ai bien une idée mais tu es bien trop habillé pour ça.

- Ça peut s'arranger… »

Avec un sourire lubrique, Loki passa ses deux mains sous le corps de son amour pour le soutenir alors qu'il l'allongeait sur le tapis de la bibliothèque. Aucun d'eux n'avait envie d'aller ailleurs et tant pis s'ils risquaient de se faire surprendre. Ils en avaient bien trop envie.


O

OoO

Deuxième Mois

OoO

O


Depuis l'annonce de la grossesse de son amant, Loki était devenu encore plus possessif envers son amant et bien que cela plaisait beaucoup à Tony, il y avait des jours où il avait juste envie de le frapper jusqu'à ce qu'il le lâche. Ce qui était en ce moment même le cas.

Il était actuellement 9h36 et le milliardaire fut réveiller brusquement par une des célèbres nausées matinales. Il comprenait maintenant beaucoup mieux pourquoi certaines femmes enceintes n'étaient pas de bonne humeur le matin. Bien que la grossesse soit un moment magique et privilégié avec l'enfant, il y avait des fois où c'était bien loin d'être un rêve. Tony était seulement enceint de d'un mois et demi et les nausées étaient un véritable cauchemar. Il était inévitablement réveillé chaque matin par l'odeur du petit-déjeuner préparé par Steve mais quand avant il avait l'eau à la bouche, aujourd'hui il en avait seulement la nausée. Il courait ensuite aux toilettes pour y vomir le peu qu'il avait réussi à manger la veille, réveillant Loki au passage, puis patientait jusqu'à ce que son estomac se calme. Ensuite il essayait de manger un peu mais une fois sur deux, il devait retourner vomir. Le reste de la journée passait sur le même modèle, mangeant peu et seulement des aliments sans véritable odeur pour éviter de devoir tout rendre encore une fois.

Aujourd'hui ne dérogeait pas à la règle mais ce qui changea fut leur position. Quand habituellement Tony dormait collé au flanc de Loki, sa tête sur son épaule et leurs jambes emmêlées, cette nuit ils avaient suffisamment bougé pour se retrouver dans une autre position. Ils étaient tous les deux sur le côté, Loki tenant fermement son amant contre son torse et ses bras l'entourant avec force et possessivité. Quand Tony voulu se lever pour rejoindre la salle de bain, le dieu le retint fortement sans pour autant se réveiller, ce qui augmenta son irritation déjà bien haute à la seule perspective d'aller vomir. Il devait se dégager de l'étreinte de son amant rapidement avant de devoir changer les draps et la tentative douce n'étant pas un franc succès, l'homme enceint poussa violemment son dieu qui le lâcha et roula sur le lit. Sans plus faire attention Tony courut jusqu'aux toilettes et alors qu'il avait la tête penchée sur la cuvette, il entendit un bruit sourd dans la chambre.

Loki ouvrit les yeux en se sentant durement repousser par son amant qui déserta le lit à la vitesse de la lumière. Alors qu'il allait se lever pour le demander la raison pour tant de violence dès le matin, il ne remarqua pas qu'il était beaucoup trop proche du bord et quand qu'il amorça un mouvement pour se lever, il perdit l'équilibre pour s'écrouler lamentablement au sol, emmenant la couverture avec lui. Il retint un gémissement de douleur quand son bras se retrouva comprimé sous son corps et ne voulant pas rester dans une position ridicule, il se releva le plus dignement possible pour une personne venant de tomber du lit. Il entra dans la salle de bain mais avant même qu'il n'ouvre la bouche pour recevoir des explications, le regard noir de son amant le défia de se plaindre ou même seulement de parler. Visiblement, Tony n'était pas dans de bonnes dispositions aujourd'hui.

Loki ne voulant laisser son amant seul, se contenta alors de venir s'asseoir près de lui et passa tendrement sa main dans ses cheveux dans une caresse qu'il voulait apaisante. Tony lui fut extrêmement reconnaissant de rester avec lui et posa sa tête sur l'épaule de son dieu avec un léger sourire.

« Merci…

- Je ne vais pas te laisser seul dans un moment pareil. Je t'ai promis il y a longtemps que je serais toujours là pour toi, quoi qu'il arrive. Surtout que c'est en partie ma faute si tu en es là…

- Je t'aime.

- Je t'aime aussi. Toi et notre futur bébé. »

Loki passa une main sur le ventre de Tony, ce qui étrangement calma sa nausée et lui permit d'enfin se relever sous le sourire infiniment tendre de son dieu.

Depuis que les nausées avaient commencé, Loki avait tout essayé pour calmer son amant à chaque fois qu'il se sentait mal mais après plusieurs crises et de nombreux regards noirs, il avait compris que sa seule présence et son amour étaient tout ce dont Tony avait besoin. La question ″Ça va ?″ était à bannir complètement et la seule fois où il avait demandé cela à son amant, celui-ci lui avait demandé sérieusement s'il avait l'air d'aller bien, le ton froid de Tony l'avait empêché de répondre, préférant battre en retraite. Quant à la réplique : ″ Les nausées, c'est signe que la grossesse se passe bien !″ que Jarvis avait sorti un jour où le milliardaire se plaignait, avait déclenché en lui une colère monstrueuse et personne n'avait plus osé lui parler le reste de la journée de peur de subir les foudres d'Iron Man.

Mais si on oubliait le désagrément des nausées matinales, qui n'ont de matinal que le nom, Tony avait l'air resplendissant. Il souriait souvent, caressant inconsciemment son ventre encore plat et devenait de plus en plus affectueux avec son dieu. Ces deux-là restaient le plus souvent ensemble à se câliner ou s'embrasser et bien que leur comportement intriguait beaucoup le reste des Avengers, aucun d'eux n'avait encore eu le courage de demander pourquoi le couple avait l'air encore plus soudé qu'avant.


O

OoO

Troisième Mois

OoO

O


Comme depuis maintenant près de deux mois, Tony fut réveillé le premier par l'odeur du petit-déjeuner que Steve s'affairait à préparer amoureusement dans la cuisine de son appartement, qui était devenu celui des Avengers après la bataille de New York. Mais, fait assez important pour être noté, les senteurs de pancakes qui parvenaient jusqu'à son nez ne déclenchèrent aucune nausée, aucun mal de ventre… Rien. Cela lui donnait juste faim. Mais un dilemme se présenta à lui. Il voulait des pancakes au sirop d'érable mais il n'avait ni envie de quitter la chaleur du lit, ni les bras protecteurs qui l'entouraient.

Après un coup d'œil sur son amant endormit, Tony commença à déposer des baisers papillon sur son torse, remontant lentement vers son épaule et son cou pour lui mordiller le lobe de l'oreille, provoquant au passage des frissons de plaisir qui réveillèrent peu à peu le bel endormi. Quand Loki ouvrit enfin les yeux, le milliardaire se redressa légèrement pour pouvoir l'embrasser tendrement, appréciant la prise autour de ses hanches qui se fit encore plus étroite, le collant complètement contre son dieu.

Heureux de voir que son amant était d'humeur plutôt câline en cette belle matinée, Loki en profita pour approfondir le baiser mais avant qu'il ait pu glisser une main sur les fesses rebondies de son homme, celui-ci se détacha de lui pour murmurer.

« Tu pourrais aller me chercher des pancakes avec du sirop d'érable, s'il te plait mon amour… »

Le dieu se laissa tomber en arrière dans le lit, les yeux clos et oscillant entre désespoir et amusement. Désespoir de ne pouvoir continuer à peloter son amour comme il le voudrait, et amusement parce que Tony l'avait réveillé seulement pour ça. Et il n'arrivait même pas à lui en vouloir, son amant pouvait vraiment lui faire faire n'importe quoi.

Passant outre son érection, Loki se leva, enfila rapidement un bas de pyjama, déposa un nouveau baiser sur les lèvres de son amant qui le regardait avec amour, puis demanda.

« Juste des pancakes ou tu veux autre chose ?

- Du jus d'orange.

- Tout ce que tu voudras. »

Le dieu quitta la chambre sans prêter vraiment d'attention à son allure des plus négligées qui ne lui ressemblait pas vraiment. Ses cheveux, habituellement bien coiffés, partaient dans tous les sens, on pouvait voir des traces d'oreiller sur sa joue et ses yeux émeraude étaient encore cernés par un réveil trop matinal. Rajoutez à cela un pantalon de pyjama qui lui tombait sur les hanches, dévoilant un torse parfait et Loki ressemblait à une gravure de mode digne de figurer dans le calendrier des Dieux du Stade. Il était bien loin de son élégance habituelle et aucun des Avengers ne l'avaient jamais vu aussi débraillé.

Clint fut le premier à se reprendre alors que Natasha bavait légèrement sur la table et Bruce et Steve semblaient gênés par le manque de tenue du dieu. Thor, lui, dormait encore.

« Tu es tombé du lit… ? » L'archer était le seul en état de parler, les autres étaient trop occupés soit à reluquer Loki, soit à éviter son regard.

Haussant les épaules, le dieu prit un plateau, une assiette qu'il remplit de pancakes recouverts de sirop d'érable, un verre de jus d'orange et transfigura une rose rouge qu'il plaça au centre du plateau. Il posa aussi pour lui-même un bol de chocolat chaud, l'odeur du café étant proscrite à Tony sous peine de nausée, et plusieurs gaufres aux sucres.

Pendant les préparatifs, toutes les personnes présentes dans la pièce le fixaient avec amusement. Voir un dieu préparer le petit-déjeuner pour son amant était étonnant et attendrissant. Clint ne put s'empêcher de demander.

« Tu t'es levé en avance pour préparer un petit-déjeuner au lit à ton chéri ?

- Non… Tony m'a réveillé pour que j'aille lui chercher des pancakes…

- Et tu lui obéis parce que… ?

- Parce qu'il est enceint et qu'il n'est pas bon de contrarier en homme enceint qui a faim. »

Son plateau prêt et sans même se rendre compte de ses paroles, Loki quitta la cuisine pour rejoindre son homme.

Ce qu'il ne vit pas en sortant, fut les expressions totalement choquées qu'arboraient à présent les quatre membres des Avengers qui étaient là. Aucun d'eux n'eut même le temps de se lever pour aller lui demander une explication à ses dernières paroles qu'il avait déjà disparu. Tous étaient bien trop stupéfiés pour faire le moindre mouvement avec une seule pensée tournant en boucle dans leur tête. Tony, le grand Tony Stark, Iron Man, un simple humain, était enceint… Il attendait un bébé. Un petit humain dont il devrait s'occuper alors qu'il n'était déjà pas capable de s'occuper de lui-même. Enfin, Loki serait avec lui pour l'aider mais quand même… Un enfant… Deux hommes allaient avoir un bébé. Pour Bruce et Steve, la nouvelle était un peu dure à digérer alors que pour Natasha et Clint, ils se disaient qu'avec un bébé, Tony et Loki seraient beaucoup moins présents pour les missions. L'enfant allait devenir leur priorité et si Fury essayait de s'immiscer dans leur vie privée, il allait sans doute comprendre qu'un dieu n'était pas vraiment une personne qu'on pouvait contrarier sans en subir les conséquences ensuite.

Dans la chambre, Loki venait de rentrer, portant un plateau garnit qui attira immédiatement le regard de son amant mais celui-ci ne resta pas longtemps sur le petit-déjeuner, préférant glisser sur la silhouette de son dieu, qu'il trouva parfaitement à son gout dans cette tenue.

Quand le plateau fût posé sur le lit, Tony le déplaça sur le sol avant de se mettre à genoux, ses bras entourant le cou de Loki pour le rapprocher de lui et déposer un baiser sur ses lèvres.

« Ça m'a l'air absolument délicieux, mais j'ai une autre faim à combler avant de gouter à la cuisine de Cap'…

- Et que puis-je faire pour t'aider… ? »

Loki rentra dans le jeu de son amant et passa ses bras autour de ses hanches pour les rapprocher l'un de l'autre. Ravie de pouvoir profiter de Tony comme il le voulait, le dieu fit glisser ses lèvres dans son cou pour y déposer plusieurs suçons, tirant ainsi de longs frissons de plaisir à l'homme dans ses bras.

En se mordant la lèvre inférieure pour éviter de gémir alors que son amant l'avait à peine touché, Tony murmura sensuellement.

« Baise-moi… Dur et fort. Je veux te sentir en moi.

- À tes ordres, mon amour. »

Loki ne se le fit pas dire deux fois et se jeta sur son amant

OoOoOoOoOoOoOoOoOoO

Quand Thor arriva dans la cuisine, presque une heure après le départ de son frère, il trouva les Avengers dans un état végétatif, assis chacun sur un tabouret et la tête pratiquement plongée dans leur tasse de café. Aucun ne parlait et le petit-déjeuner préparé par Steve, avait depuis longtemps refroidi sans que personne n'y fasse attention.

Devant le manque d'enthousiasme parfaitement perceptible, Thor eut un instant d'hésitation avant de demander.

« Que se passe-t-il pour que vous soyez tous si apathique… ? Quelqu'un est mort ?

- Tony est enceint. »

Le Dieu du Tonnerre fut soufflé par la réponse de Steve à laquelle il ne s'attendait pas du tout mais la joie vint bientôt éclipser son incrédulité. Son frère allait avoir un enfant, c'était une nouvelle formidable ! Et sans même demander plus d'explication, il partit en coup de vent vers la chambre des futurs parents.

Tony et Loki, dans leur cocon de bonheur, étaient à présent assis dans le lit, la couverture cachant leur nudité alors qu'il grignotait tranquillement leur petit-déjeuner, tout en reprenant leur souffle après leur séance de câlin. D'une main, Loki caressait le ventre de son compagnon avec amour, l'observant manger avec plaisir. Si l'appétit lui revenait, cela voulait dire que les nausées faiblissaient et qu'ils allaient enfin pouvoir profiter un peu de la grossesse sans symptômes inopportuns qui pourraient leur gâcher les moments intimes et emplis de tendresse.

Dans le calme de leur chambre, les deux amants sursautèrent violemment quand la porte s'ouvrit avec brutalité. D'instinct et avec une rapidité qui n'avait rien d'humaine, Loki se plaça devant son compagnon enceint pour le protéger d'une menace éventuelle. Menace qui s'avérait être son frère dans un état d'excitation intense pour une raison qui échappait encore aux deux hommes dans le lit. Loki se détendit et laissa Thor les étreindre, lui et Tony, dans l'espoir de calmer un peu son enthousiasme qui pouvait être légèrement envahissant.

« Pourquoi tant de joie si tôt le matin, Thor ? Pas que je n'aime pas les effusions sentimentales mais ça pouvait pas attendre que Tony et moi soyons dans une tenue descente.

- Félicitations mon frère ! C'est absolument fantastique !

- De quoi tu parles ?

- De la grossesse de Tony ! Le Captain vient de m'apprendre la nouvelle. C'est vraiment génial ! Mère sera si heureuse ! »

Loki fronça les sourcils, ses lèvres se plissant, ne comprenant pas à quel moment la grossesse de Tony était tombé dans le domaine public. Ni lui, ni son amant n'avaient rien dit, préférant attendre que les risques de fausse-couche s'estompent et être sûr que le bébé aille bien. Mais visiblement, l'information avait filtré et les Avengers étaient maintenant au courant… Par sa faute… Les souvenirs de ce matin lui revenaient et il avait clairement répondu que Tony était enceint sans même se rendre compte que personne ne le savait encore.

Tony se tourna vers lui, une question muette dans les yeux.

« Désolé Amour, ça a dû m'échapper ce matin… J'étais pas bien réveillé et j'ai répondu naturellement…

- Tant pis… Maintenant ils savent. »

Loki déposa un baiser sur la joue de son amant avant se tourner vers son frère.

« Tu nous soutiendras devant Père ?

- Bien sûr, mon frère. J'ai bien envie d'être oncle et gâter ce petit.

- Merci. »

Thor hocha la tête avec un sourire qui aurait pu illuminer la pièce si cela avait été possible. Après une dernière étreinte avec son frère et son futur beau-frère, le dieu blond se leva du lit sur lequel il s'était assis et s'éloigna mais avant de quitter la chambre définitivement, il se tourna vers les deux amants.

« Je vais vous laisser et encore toutes mes félicitations ! Vous ferez de merveilleux parents, j'en suis certain. »


~ A suivre ~

Normalement, l'OS aurait dû être publié en une seule fois mais j'ai finalement décidé d'en faire un Threeshot.

Mais rassurez-vous, la suite arrivera rapidement.

~ Une review ? ~