Disclaimer: Je ne possède ni Once upon a time ni aucun de ses personnages. J'ai uniquement utilisé les prémices de la série pour distraire mes lecteurs.


45. Cent-huitième soir : Fins heureuses


La journée continua dans l'allégresse et accompagnée de boissons effervescentes et de la fameuse tarte au potiron de Granny, et quand le soleil se coucha, bien plus d'un habitant quittèrent le café, remerciant Regina et Robin pour leur invitation, et, toujours, sans exception, en saluant la princesse Rowan avec des souhaits de bonheur.

Les sœurs en particulier offrirent au nouveau-né des cadeaux originaux. Blue garantit à l'enfant une longue vie Nova et les autres fées offrirent à la famille entière de la chance et du bonheur à revendre.

'Famille entière' qui, désormais, désignait pas mal de monde.

Comme Henry le fit remarquer à sa grand-mère après que les fées ne soient parties, « Maintenant je n'ai aucune chance de finir mon arbre généalogique… »

Snow éclata de rire, et Henry vit ses cheveux se faire ébouriffer par Rumpelstiltskin, qui était, étonnamment, de très bonne humeur.

En fait, un large nombre de leur groupe semblait être de meilleure humeur que d'habitude. Aussi, Regina ne put s'empêcher de les interroger. Elle devait savoir.


« Qu'est-ce qui se passe avec tous vos sourires, là ? J'ai l'impression d'avoir raté quelque chose ! »

Elsa et Jefferson, Emma et Hook, et Rumpel et Belle rirent tous ensemble, échangeant des sourires secrets avec leur moitié.

Mais Snow était du côté de Regina cette fois, pour changer. « Je suis d'accord. J'ai l'impression que quelque chose s'est passé que vous ne nous dites pas… »

Emma fut la première à ouvrir la bouche pour parler, mais Hook la devança, sa bonne main se plaçant sur celle d'Emma avec le plus grand sourire que quelqu'un lui eut vu. « Swan a accepté de m'épouser. »

Malgré la surprise ambiante qui choqua Regina pendant une seconde, elle ne put s'empêcher de remarquer, avec une pointe d'exaspération, que le pirate appelait toujours Emma 'Swan' d'une manière digne et romantique. Mais heureusement, personne ne sembla le remarquer sauf elle – ce qui était surprenant vu qu'elle n'avait jamais été aussi proche de la Sauveuse que cela et n'aurait pas dû s'intéresser à sa dignité…

Snow laissa s'échapper un cri de surprise et sauta dans les bras de sa fille alors que David se figea, ses traits crispés, jusqu'à ce qu'il tende la main à Hook. Henry, par contre, se leva, excité comme un enfant qui avait été lâché dans un magasin de jouets. « Maman ! Tu ne m'as rien dit, et je suis resté avec vous pendant des semaines ! »

Emma se libéra de l'étreinte de sa mère, et rit. Un son si joyeux était rare dans la bouche de la Sauveuse, et cela rendit le groupe entier plus heureux. « Désolée, gamin. C'est juste…arrivé comme ça. »

Il y eut un éclat de rire communal, puis le silence tomba après un toast obligatoire. Même Petit Neal sembla comprendre pourquoi l'assistance avait l'air joyeux et lança un cri enjoué qui fit écho dans le café presque vide. Bébé Rowan gazouilla elle aussi, comme si elle avait compris son…cousin ? Qu'était-il pour elle exactement ? Son neveu par alliance ? C'était trop compliqué…


Après un moment, tous les regards allèrent à Rumpel et Belle, qui rougit sous le coup de la curiosité ambiante.

Rumpel se racla la gorge. « Je ne vois pas en quoi notre vie privée vous concerne… »

Regina rit ironiquement. « Oh, je ne sais pas, peut-être parce que la vie privée de tout le monde te concerne ? » Il lui lança un regard noir avant que Belle ne sourie et place une main sur son bras.

Elle regarda le groupe avant de prendre une inspiration. « Je suis enceinte. »

Ça, pour le coup, c'était une surprise. Et apparemment, c'en était une pour chaque personne présente, si l'air ahuri de Rumpel était un indice.

Mais de manière générale, tout le monde, Hook compris, les congratula, Henry en premier lieu puisque cela signifiait qu'il allait bientôt avoir un autre oncle ou une autre tante.

Pour Regina, c'était bizarre de penser à Rumpel comme d'un père. Puis elle se souvint qu'il y eut une époque dans sa vie où elle était un peu amoureuse de lui et aurait souhaité lui faire des enfants. Elle essayait de ne pas penser à cette époque trop souvent. Ça la mettait de mauvaise humeur…


Après ça, personne n'eut besoin de demander à Elsa et Jefferson ce qui les rendait heureux, parce que la pierre immense au doigt de la Reine des Neiges parlait de lui-même, et de toute façon, tout le monde savait que le Chapelier n'aurait pas attendu longtemps avant de demander la main de sa belle…

Alors Robin se leva et proposa un toast, puis Jefferson se leva aussi et en proposa un pour l'archer, puis Robin en proposa un autre pour son appointement comme parrain, et puis Regina se leva et leva une main pour mettre fin à leurs bêtises.

« Arrêtez de vous comporter comme des imbéciles. Vous êtes désolés de vous être haïs et allez essayer de bien vous entendre. Maintenant asseyez-vous et taisez-vous. »

Jefferson éclata de rire avant de lui faire la révérence avec un sourire en coin, et il se rassit à côté de sa fiancée. Robin, par contre, hocha la tête et lui embrassa la joue. « Vous m'avez manqué, Votre Majesté. »

Elle leva les yeux au ciel et commanda une autre bouteille de vin.


Regina se rendit compte à ce moment que tout le monde à Storybrooke semblait avoir trouvé sa fin heureuse : les Nains et leur espèce de fratrie les fées dans leur couvent – plus le fait plus que dérangeant que Nova était apparemment dans une relation avec Grumpy – Granny et Red et le nouveau petit-ami de celle-ci Marco et Pinocchio Hansel et Gretel et leur père Michael Cinderella et son mari avec leur fille les Atlantes qui faisaient maintenant partie de leur monde etc, etc.

Et sa fin heureuse à elle la regardait et lui souriait, une petite main se tendant vers elle pour lui toucher le visage, de grands yeux plein d'intelligence la fixant de leur bleu sombre.

Un bébé né d'Amour Véritable. Son bébé né d'Amour Véritable.

Si quelqu'un lui avait dit trente ans auparavant qu'elle vivrait tout cela, elle leur aurait lancé un sort très douloureux…


A/N: Et voilà! J'espère que vous avez apprécié cette fin, et n'hésitez pas à me laisser un petit mot si vous le souhaitez! :D