Tomorrow Never Came C2

Bella POV

Pensait il vraiment que j'en avais quelque chose a faire des problèmes de vision d'Alice… Est ce qu'il s'attendait à ce que je les aide ou quoi que ce soit ? Il n'avait vraiment aucune honte. Se montrer ici, après tant de temps passé a pleurer leur départ, la perte de mes amis, de ma seconde famille, de mon âme sœur…

- Bella… Il faut que tu comprennes que…

- Que rien du tout, Jasper ! Le coupais-je, agacée. Je ne vous dois rien du tout. Si Alice a des problèmes de vision, c'est son problème. En fait, qu'elle cesse de surveillé mon futur. Elle n'a aucune raison de le faire puisque vous êtes parti. Criais-je. Dit lui d'arrêter d'être une sale petite fouineuse, qui veut tout savoir. Ma vie ne vous concerne plus. Plus depuis votre départ. Maintenant dégage. Pars. Dit lui de me foutre la paix, dit le leur à tous. Et ça vaut pour toi aussi, fout moi la paix. Quitte Forks, ne me contacte plus, ne reviens plus. Ca ne devrait pas être terriblement compliquer, vous avez réussi a merveille jusque ici.

Jasper était planté là, impassible. Je me demandais si il ressentait quoi que ce soit. De la honte, de la culpabilité ou si il n'en avait juste rien a faire.

Des bruits de pas se firent entendre. Jacob apparu, un air inquiet sur le visage.

- Bella tu vas bien ? Demanda t il en arrivant.

- Oui, je vais bien.. Ne t'en fais pas.. Jasper était sur le point de partir. N'est ce pas ?

Je lançais un regard appuyé à Jasper.

- Qu'est ce qu'il fiche ici ? S'énerva Jacob.

- Je suis venu m'assurer que Bella allait bien. Répondit Jasper.

Je ne pu m'empêcher de rire.

- Ils pensent que je vais leur rendre un quelconque service parce qu'Alice a un problème…

Jacob me lança un regard interrogateur.

- Miss Alice voit le futur. Mais elle ne voit plus le mien. Alors Jasper pense que je n'en ai plus. C'est dommage hein, Jacob ? Riais je.

Jacob ne comprenait pas.

- Mais j'ai dit à Jasper qu'il est hors de question que je les aide. Et de se mêler de leurs affaires.

- Qu'est ce que c'est que cette odeur… Commença Jasper avant de s'arrêter et de humer Jacob. Bella !

Jasper s'éloigna de quelques pas de Jacob.

- C'est un loup garou Bella !

- Et alors ? Qu'est ce que ça peux bien te faire ? Répondis-je. Écoute Jasper, je ne veux plus avoir a faire avec ta famille. Maintenant, je t'en prie, pars.

La fatigue s'était emparée de mon corps. Je voulais rentrer, m'allonger, et pleurer un bon coup.

- Bella…

La voix de Jasper était douce.

- Qu'est ce qui te fait autant souffrir ? Physiquement je veux dire.

Il me regardait de bas en haut comme si il cherchait a voir une blessure ou un indice sur ma douleur

- Cela ne te regarde pas. Au revoir Jasper.

Je lui tournais le dos et pris la direction de ma maison, tandis que Jacob me suivait silencieusement. J'ouvris la porte d'entrée avant de me tourner vers Jacob.

- Je vais bien. Soufflais-je. Tu peux rentrer.

Jacob ne semblait pas y croire.

- Alors un Cullen se pointe et tu vas bien ?

Je poussais un soupir.

- Jacob, j'ai dépassé ça.

- A d'autres ! S'énerva t il. On sait tout les deux qu'ils sont en partie la raison pour laquelle tu pleures.

- En partie. Soulignais je. Bonne journée Jacob.

Je rentrais et fermais la porte. Epuisée, je grimpais les marches aussi rapidement que possible pour me laisser tomber dans mon lit. Je retirais mes chaussures et recouvrais mon corps d'un plaid. Je commençais a pleurer, d'abord doucement, silencieusement puis presque hystériquement avant de m'endormir pour le reste de la journée.

Jasper POV

Depuis notre départ de Forks, notre famille n'était plus ce qu'elle était. La chasse était le seul moment où nous ressentions du plaisir a faire quelque chose. Même Alice n'appréciait plus le shopping. Elle avait perdu sa bonne humeur constante. Elle scrutait l'avenir de Bella sans cesse. Chaque jour, elle tentait de forcer des visions. Mais quelques mois après notre départ, les visions concernant Bella était devenues plus rares, plus courtes, plus sombres jusqu'à ne plus en avoir du tout. Cela rendait Alice folle. Elle ne pouvait même pas savoir si Bella était toujours en vie… Edward n'en savait rien. Il était parti, seul, et Alice refusait de lui parler de Bella. Mais ces problèmes de vision la mettaient au pied du mur. Elle devait faire quelque chose. De toute la famille, je n'aurais jamais cru qu'elle m'enverrai moi. Bien sur, l'animosité qu'entretenait Rosalie envers Bella l'avait directement retirer de la liste. Il ne restait que moi, Alice, Emmett, Carlisle ou Esme. Alice pensait que Bella aurait besoin de quelqu'un dont elle n'était pas proche. Emmett la considérait comme sa petite sœur. Carlisle était un deuxième père et Esmé une seconde mère. En revanche, Bella et moi n'avions pas vraiment lié une amitié. Ni des liens comme ceux qu'elle avait avec Emmett. Aux yeux d'Alice, envoyer quelqu'un dont Bella n'était pas proche aiderait a entrer en contact.

J'avais observer Bella ce matin là. Elle vivait toujours dans la même maison. Mais Charlie était absent ce jour là. Sans doute travaillait il. Après s'être rapidement préparer, elle sortit de la maison. J'avais eu de la peine a la reconnaître. Bella était tellement amincie. Sa peau était si terne, son teint si… maladif. Il irradiait d'elle une peine constante et si forte que je me senti mal. Elle s'installa dans un endroit reculer de la forêt. Elle resta silencieuse, ferma les yeux, et la peine fut plus grande encore. Je remarquais des larmes coulant le long de ses joues. Je décidais alors de m'avancer.

Elle se raidit mais n'ouvrit pas les yeux. Je décidais de ne pas avancer plus, d'attendre. Après un instant, elle ouvrit les yeux. Son regard se posa sur moi. Je sentais sa colère, puis l'étonnement,

- Que… Que fais tu ici ?

Je ne savais pas quoi répondre. Elle était si… triste.

- Dégage.

Soudain, plus rien. La seule douleur que Bella ressentait semblait être physique. Elle se leva avec difficulté, et avança sans me regarder.

- Je suis venu pour toi.

Elle me fit face.

- Moi ? Laisse moi rire. Vous m'avez abandonné rappelle toi.

Je m'avançais vers elle. Je voulais tout lui dire, tout lui expliquer. Mais je n'avais pas le temps pour ça.

- Alice n'avait plus de visions.

Je voyais à son regard qu'elle n'y voyait pas là une explication.

- Et alors ? Qu'est ce que ça peut me faire ?

- Bella, si Alice ne voit plus ton futur, cela veut dire que tu n'en as plus.

Elle n'eut aucune réaction. Ni physique, ni mentale.

- Je m'en fiche Jasper.

Comment pouvait elle ne pas s'inquiéter. Ne pas réagir. Ne pas poser de questions. Comment Bella pouvait elle n'en avoir rien a faire de ne plus avoir de futur ?

- Bella… Il faut que tu comprenne..

Je devais lui expliquer. Il fallait qu'elle comprenne.

- Que rien du tout, Jasper ! Elle était fortement agacée désormais. Je ne vous dois rien du tout. Si Alice a des problèmes de vision, c'est son problème. En fait, qu'elle cesse de surveillé mon futur. Elle n'a aucune raison de le faire puisque vous êtes parti. Elle criait. Dit lui d'arrêter d'être une sale petite fouineuse, qui veut tout savoir. Ma vie ne vous concerne plus. Plus depuis votre départ. Maintenant dégage. Pars. Dit lui de me foutre la paix, dit le leur à tous. Et ça vaut pour toi aussi, fout moi la paix. Quitte Forks, ne me contacte plus, ne reviens plus. Ca ne devrait pas être terriblement compliquer, vous avez réussi a merveille jusque ici.

Alors elle ne comprenait réellement pas. Elle pensait que l'on voulait son aide. Alors qu'on voulait lui apporter la notre. Bella semblait hors d'elle de savoir qu'Alice continuait de chercher a savoir comment elle allait. Elle avait l'air de toujours souffrir de notre départ. J'aimerais tellement lui expliquer que Edward nous a forcer a partir, que toute la famille souhaitait rester, même Rosalie. Cette dernière n'avait jamais rien dit, mais je le ressentais. Elle regrettait d'être partie.

Jacob apparu, inquiet pour Bella.

- Bella, tu vas bien ?

- Oui, je vais bien.. Ne t'en fais pas.. Jasper était sur le point de partir. N'est ce pas ?

Elle me regardait avec insistance.

- Qu'est ce qu'il fiche ici ? S'énerva Jacob.

- Je suis venu m'assurer que Bella allait bien.

Bella se mit a rire. Ma réponse l'agaçait.

- Ils pensent que je vais leur rendre un quelconque service parce qu'Alice a un problème… Miss Alice voit le futur. Mais elle ne voit plus le mien. Alors Jasper pense que je n'en ai plus. C'est dommage hein, Jacob ?

Bella riait toujours. Elle n'en avait vraiment rien a faire ne plus avoir d'avenir. Cela devenait franchement inquiétant. Jacob ne comprenait rien de ce qu'il se passait.

- Mais j'ai dit à Jasper qu'il est hors de question que je les aide. Et de se mêler de leurs affaires.

Soudain une épouvantable odeur me parvint,

- Qu'est ce que c'est que cette odeur…

Je m'approchais pour humer Jacob. Cette odeur…

- Bella !

Je m'éloignais du chien, l'odeur étant insupportable.

- C'est un loup garou Bella !

- Et alors ? Qu'est ce que ça peux bien te faire ? Écoute Jasper, je ne veux plus avoir a faire avec ta famille. Maintenant, je t'en prie, pars.

Bella était épuisée. Je le ressentais. Son corps semblait si faible, si fragile… Elle pouvait se briser en un instant.

- Bella…

Je voulais lui parler, lui expliquer. Je voulais qu'elle réagisse. Mais cette douleur qu'elle ressentait...

- Qu'est ce qui te fait autant souffrir ? Physiquement je veux dire.

Son corps ne semblait pas blessé, si l'on mettait de côté sa maigreur alarmante.

- Cela ne te regarde pas. Au revoir Jasper.

Elle me tourna le dos a nouveau et je la laissais partir. Je resterai pour la surveillée. Et pour lui parler à nouveau. Il le fallait.