TNC C8

Jasper POV

Bella était morte. Disparue. Ses funérailles furent un déchirement. Beaucoup de personnes étaient venues se recueillir, notamment ses amis de lycée, Jacob, une grande partie de la réserve Quileute. Bella fut enterrée auprès de son père Charlie.

Des semaines avaient passées depuis le décès de Bella. Esmé et Carlisle préparaient notre départ pour une autre ville.

- Je me demande si… Commença Esmé.

Nous étions tous revenus de la chasse. Alice lui jetais un regard interrogateur.

- Nous devrions prévenir Edward du décès de Bella. Finit Esmé.

- Quoi ?

Alice semblait ne pas croire qu'Esmé osait lancer l'idée.

- Après tout ce qu'il a fait ? Sérieusement ?

Rosalie était remontée.

- Bella est morte. Les coupa Esmé d'une voix ferme. Elle est partie. Edward a fait parti de sa vie ! Je n'ai pas évoquer cette idée avant parce que je ne voulais pas faire souffrir Bella. Elle était si heureuse avec Jasper.

Ces paroles auraient du me faire sourire. Mais tout était fini. Et je devais vivre avec ça pour l'éternité.

- Il est temps qu'Edward fasse face aux conséquences de ses actes. Fini Esmé.

- Il n'a pas tué Bella. Il nous a menti. Corrigea Alice.

- Alice, si Edward n'avait pas menti, nous ne serions pas parti. Peut être Charlie serait il toujours en vie. Elle ne serait pas tombée dans une grave dépression, elle aurait continuer son traitement pour le cancer. Peut être… Peut être qu'on aurait alors pu la sauver. Expliqua Rosalie calmement.

Rosalie avait raison. Peut être Bella aurait elle accepté l'immortalité si les choses avaient été différentes. Mais si Edward était resté alors je n'aurais jamais vécu ce que j'avais vécu avec Bella. Mais je n'avais aucune envie de revoir Edward.

Le reste de la famille était en désaccord. Je n'avais exprimé aucune opinion à propos d'Edward. Tout ce dont j'arrivais a penser c'était elle. Son sourire. Sa voix. Son odeur. J'étais hanté par le souvenir de ma Bella. Nous n'avions jamais eu l'occasion de réellement parler de notre relation. Elle n'osait pas l'aborder. Elle admettait qu'il y avait quelque chose mais elle n'avait jamais clairement exprimer ce que cela était. Le dernier jour, durant notre premier baiser, j'avais cru que nous aurions enfin la possibilité de rendre les choses plus réelles. Mais nous n'avions jamais eu cette chance. Et puis un jour Esmé nous annonça qu'elle avait retrouver Edward. Qu'il était en chemin. Toute la famille était hostile a son retour. Mais il était trop tard désormais. Edward était devant notre porte.

- Quelle est cette nouvelle importante ? Si ça a un rapport avec Bella, inutile de vous fatiguer. D'ailleurs pourquoi êtes vous revenu à Forks ? Edward semblait agacé.

- Bella est morte. Le coupais-je.

Il se tendit.

- Comment ?

- Elle a eu un cancer. Lui répondit Carlisle.

- Très bien, et alors ? Quel est le rapport avec moi ?

Esmé ne semblait pas croire ce qu'elle entendait.

- As tu jamais aimé Bella ? Demanda Rosalie.

Edward sourit.

- Elle était mignonne non ? Son odeur m'attirait. Mais je me suis vite lassé.

Alice et Rosalie le regardait avec dégout.

- Espèce de…

Carlisle posa sa main sur l'épaule d'Alice.

- Du calme.

- Quoi ? Tu aurais voulu que je fasse quoi ? Vous ne l'auriez jamais laissée partir ! S'exclama Edward.

- Évidemment que non ! Elle faisait partie de la famille ! Esmé était hors d'elle.

- Sincèrement tu crois ça Esmé ? C'était qu'une pauvre humaine. Elle nous causait que des problèmes.

- Nous lui causions tout ces problèmes. Tu les causais ! M'énervais je.

- Qu'est ce que tu as Jasper ? Tu prends la défense de celle que tu as attaquée maintenant ?

- Ne parle pas d'elle ainsi.

- Oh je vois… Tu es pathétiquement tomber amoureux de l'humaine.. Elle devait être sacrément sado maso pour te laisser l'approcher.

Je ne pouvais plus tenir. Je l'attrapais et le jeter au sol. Toute la famille prit ma défense. Lorsque Edward attrapa le cou de Rosalie, Emmett vu rouge. Et s'en était fini. Edward était mort.

Rosalie et Emmett décidèrent de prendre leur propre chemin pour quelques temps. Alice resta auprès de Carlisle et Esmé. De mon côté, j'entrepris un voyage. Celui que j'aurais voulu faire avec Bella. Son souvenir m'accompagnait dans chaque pays. Nous ne savions pas pour combien de temps la famille serait séparée. Ce n'était pas définitif… Mais nous avions l'éternité pour nous décider.