Les ennemis pas si ennemis


Bonjour tout le monde, ceci est un Yaoi, donc homophobe s'abstenir, et passer votre chemin. Les personnages ne sont pas à moi, malheureusement, mais à JK Rowling. Si elle me veut les offrir, j'accepterai volontiers. L'histoire par contre viens de ma petite tête ;) .

Je vous invites bonne lecture.


Chapitre 1: Un réveil douloureux

Deux semaines auparavant, Harry a vaincu Voldemort. Juste après sa victoire, il s'est écroulé et ce sont des secours qui ont été retrouvé inconscient juste à côté du cadavre de son ennemi. Il a été transféré à l'infirmerie de Poudlard où il a été immédiatement pris en charge. De nombreux patients sont déjà présents. Mais les plus graves tombent à Sainte-Mangouste, les patients restants étaient pour la plupart surtout épuisés. Harry était le seul à avoir l'autorisation de rester dans l'infirmerie malgré son état. Dumbledor refusant son transfert à Sainte-Mangouste pour raisons de sécurité. Harry resta deux semaines dans le coma avant de se réveiller.

- Humph

- La belle au bois dormant se réveille enfin.

- Ma ... tête

- Il est normal que vous ayez mal à la tête après avoir passé deux semaines dans un coma magique.

Harry a essayé de se souvenir de ce qu'il était passé pour qu'il finisse dans le coma. Sans vraiment y parvenir.

- Que s'est-il passé?

- Vous ne vous souvenez de rien Mr Potter?

Après quelque instant de réflexion, des flashs de souvenir lui revint en mémoire. Il se souvenait du combat contre Tom Riddle, mais il ne se souvenait pas du final. Il espérait de tout cœur l'avoir battu, que la guerre était finie. Il murmura dans un souffle.

- Voldemort ...

- En effet, vous l'avez combattu.

- J'ai perdu, c'est cela. Il souffla ceci défaitiste.

- Cela dépend de quoi vous parlez. Vous avez vaincu Vous-Savez-Qui.

- D'accord. La guerre, est enfin terminée. Harry en était heureux.

- Oui, et la plupart des mangemorts, sont morts.

- Severus ... Il est mort.

- Mr Potter, je ne vous permets pas.

- Me permettre quoi?

- Je ne suis pas mort, vous êtes au moins avec vous.

- Je ne vois pas, je n'ai pas de lunettes.

- Vous pouvez commencer par moi les demander.

- Vous pouvez commencer par moi les tendre. Répondit Harry sur le même ton.

- Aller dormait Monsieur Potter, je veille sur vous.

- Merci

Harry s'endormit pendentif que Severus prévenait Mme Pomfresh du réveil temporaire de son patient.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Quand Harry se réveilla de nouveau, il faisait nuit et son mal de tête était encore bien présent. Il entendit alors deux personnes se disputer à voix basse. Il n'arrivait pas à mettre des noms sur ces voix.

- Vous auriez dû me prévenir de son réveil immédiatement.

- Il était perdu, que vouliez-vous que je fasse?

- M'appeler, cela vous prend pris 30 secondes.

- Je ne suis pas resté, je l'ai rassuré avant qu'il s's'endorme.

- Il ne dort pas!

- SI!

- Non, sur trois jours de suite sans se réveiller.

Harry comprit qu'il s'était réveillé trois jours plus tôt et que, depuis, il avait pas émergé.

- Il est épuisé physiquement et magiquement, et cela ne m'étonnerait pas que ce soit aussi le cas mentalement, alors dormir trois jours de suite et tout à fait normal.

- C'est moi la médicomage et je sais très bien que ce n'est pas normal de dormir trois jours de suite sans se réveiller. De plus nous ne savons pas quand il se réveillera de nouveau.

- Pour cette question, je pense que je peux y répondre facilement.

- À oui? Et commenter? Demanda nonchalamment l'infirmière.

- Comme ceci. Le rideau se tira d'un coup, surprenant le jeune homme couché dans le lit.

- Harry!

- Ma tête, ne hurlez pas! Répondit-il la voix pâteuse.

- Comment vous sentez vous?

- Comme si, un troupeau d'hippogriffe m'était passé dessus.

- Je m'en doute bien. Vous avez reçu de nombreux sortilèges de magie noire, ainsi que des sortes de découpe, et vous avez eu de nombreux os cassés.

- Ne m'étonne pas, Voldy ne m'aurait pas permis de gagner sans un petit souvenir.

Un léger rire se forme dans le fond de la pièce. Harry tenta de voir qui était, mais le corps de l'infirmière bloque la vue, l'empêchant de voir.

- Jeune homme, vous allez prendre, cette potion.

- Pas dû poussos, c'est dégoûtant et en plus douloureux.

- C'est pour cela que tu vas prendre ensuite-ci. Potion de sommeil sans rêve.

- Ce n'est pas mieux niveau goût.

- Vous comptez vous plaindre encore longtemps. Répliqua l'infirmière.

- Buvez et taisez-vous! Ordonna la voix venant du fond.

- Humph

Harry mais les potions sans rechigner plus longtemps. En même temps, aux yeux du regard noir de l'infirmière, il valait mieux que l'énervé. Il s'endormit dès lors sans plus de cérémonie. Il était épuisé, et même s'il ne le dirait pas, il remerciait mentalement l'infirmière pour l'avoir sauvé.


Je suis désolé si des fautes subsistent après correction. J'accepte les petites critiques. Et je prend en compte les idées qui peuvent me permettre d'améliorer mon histoire. Ceci est la première fic que j'écris sérieusement, et que je publie.