Coucou !

On y est ! Alors, je vous mets un petit texte au début parce que ce bonus sera le dernier de Tu m'attendais. Je me suis rendue compte que j'en étais au 12e bonus et je pense qu'il est temps de vraiment tourner la page. J'ai adoré cette fic et écrire ces bonus mais j'ai d'autres fics en cours : je travaille sur la suite d'À votre plaisir, un extra Xiuhan d'À votre plaisir et le crossover HP - (j'envisage aussi des fics sur d'autres groupes..).

Et je pense que j'arrive au bout. Donc dans ce bonus … qui est assez long ! Asseyez vous et installez-vous confortablement ! Je reviens sur tous les couples - sauf Minseok. J'avoue que pour moi il a toujours eu un rôle secondaire et ce n'est pas évident de l'écrire donc il n'est pas présent dans ce bonus.
Mais on y retrouve tous les autres personnages, à différents moments de leur vie - d'où le titre.

Ce bonus c'est un peu un pèle-mêle de petits moments de leur vie, importants ou non. C'était des moments auquel j'avais pensé pour des potentiels bonus mais j'ai préféré les réunir ici que les écrire en individuel.

Bon en tout cas, j'espère que vous avez apprécié suivre tous ces personnages avec moi et que ce dernier (long) bonus va vous plaire.

Enjoy !

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Bonus

TuM - Mes meilleurs moments

C'était somme toute une de ces rares matinées. Une de celles où Jongin se réveille et se rend compte qu'il est seul au lit. Aucun bruit provenant de la salle de bain ou de la cuisine, Baekhyun n'était quand même déjà pas parti ?

Jongin repousse le drap pour jeter un coup d'oeil au réveil, 4h50. Comment se fait-il que Baekhyun ne soit pas couché ? Soupirant, Jongin se redresse sur les coudes. Il passe une main sur son visage. Il avait toujours été un gros dormeur, se lever aussi matinalement n'était pas dans ses habitudes. Forçant un effort supplémentaire - et parce que c'était la curiosité qui l'emportait sur sa léthargie - il se sort difficilement du lit. Frissonnant, il passe ses mains sur ses bras avant de franchir le pas de la porte et rejoint le couloir.

Passant la tête dans l'entrebâillement de la porte, il vérifie que Baekhyun ne se trouve pas dans la salle de bain. Il pense à se diriger vers le bureau quand une lumière attire son regard dans le salon. Il tend la main et attrape un gilet sur l'un des fauteuils avant de le passer. Suivant la lumière, il constate que Baekhyun est assis en tailleur sur le canapé, son ordinateur sur les genoux. Il est tellement concentré sur ce qu'il fait qu'il n'entend pas Jongin arriver derrière lui.

Jongin pose sa main sur son épaule et voit Baekhyun sursauter à son contact.

"Mais qu'est-ce que tu fais là?" Jongin retient un bâillement. "Il n'est même pas cinq heure du matin, tu ne devrais pas être debout.

-Je sais, je sais mais .. j'ai eu une idée pour mon roman.

-Et ça ne pouvait pas attendre le matin ?

-J'avais peur de la perdre si je ne la notais pas." Cela ne faisait pas forcément sens dans l'esprit embrumé de Jongin alors il se contente de hocher lentement la tête.

Il pose ensuite la main à l'arrière de la tête de Baekhyun.

"Ok. On va se recoucher maintenant ?

-Juste encore un instant, je voudrais finir mon passage."

Baekhyun relève la tête et cherche son compagnon du regard.

"Tu aurais du rester au lit. Je n'en ai pas pour longtemps.

-Je n'ai pas envie de me recoucher tout seul.

-Donne moi juste deux minutes."

Jongin soupire en se laissant tomber sur le canapé. "Je sais que ça va prendre bien plus que ça." Il passe son bras autour du sien et pose sa tête sur son épaule. "Tu me racontes. C'est quoi ce passage ?"

Baekhyun passe son bras droit autour de ses épaules et laisse ses doigts courir dans ses cheveux. Ses lèvres se posent contre sa tempe et il laisse sa joue reposer contre celle de Jongin pendant qu'il lui explique son passage.

Ils restent un long moment dans la même position. Baekhyun continue de taper son histoire au fur et à mesure qu'il la raconte à Jongin. Il lui faut un moment avant de se rendre compte que son compagnon s'est endormi. Ayant fini son passage, Baekhyun est précautionneux dans ses mouvements tandis qu'il ferme son ordinateur et le repose sur la table basse. Tendant la main, il attrape un plaid et le déplie sur Jongin. Conservant ses mains autour du visage de Jongin pour maintenir de la stabilité, il se laisse lentement glisser dans le canapé et s'allonge tout contre son compagnon et maintient sa prise en passant un bras autour de lui. Avant de fermer les yeux, il presse ses lèvres contre celles de Jongin. Ce dernier remue un peu dans son sommeil et Baekhyun resserre sa prise. Il était maintenant près de six heure du matin et il comptait bien voler encore quelques heures de sommeil.

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Un repos bien mérité, cela aussi aurait bien plu à Sehun. Mais il savait qu'il allait devoir attendre encore un moment avant de pouvoir les trouver. Le réveil avait été matinal mais en soit il ne le regrettait pas, l'excitation du moment prenait le dessus.

Sehun fait un effort en soulevant le dernier carton. Il monte les marches et se passe une main sur le front en arrivant enfin sur le palier.

Maintenant il se souvenait pourquoi il détestait autant les déménagements - surtout quand ils avaient lieux en plein été. Il s'était habillé léger en espérant limiter les dégâts mais c'était peine perdue, son tee-shirt lui collait au torse et il se sentait poisseux.

Satisfait d'avoir quand même tenu bon jusqu'au bout, Sehun pousse la porte et essaie de ne pas être désemparé en voyant les piles de cartons s'entassant aux quatre coins de l'appartement.

"Jun !" Sehun pose le dernier carton sur le sol et ferme la porte derrière lui. Passant dans la cuisine, il s'arrête pour se servir un verre d'eau. Il finit par entendre du bruit venant du bureau, ses pas l'y entraînent sans qu'il réfléchisse. Arrivé au pas de la porte, il s'adosse au chambranle. Junmyeon est en train de monter une étagère et ne semble pas au bout de ses peines.

Sehun lui vient en aide en soutenant une planche.

"Tu t'en sors ?"

Junmyeon soupire et s'assoit à même le sol. Il lance un regard désabusé à son compagnon.

"Je crois que je vais avoir besoin d'aide pour celle-ci. Tu as rentré tous les cartons ?" Sehun s'assoit à son tour.

"Oui mais …. je commence à me demander où on va pouvoir tous les ranger?"

Junmyeon éclate de rire.

"Je t'avais bien dis que tu avais trop d'affaires.

-Qu'est-ce que j'étais sensé faire avec ? Je ne pouvais pas me débarrasser de tout."

Junmyeon se retient de peu de se moquer devant la tête de son compagnon.

Il se relève en prenant appuie sur ses genoux.

"J'abandonne, on montra cette étagère demain. Je commence à avoir faim.

-Ce n'est pas une vraie raison, tu as tout le temps faim." Sehun accepte la main qui lui est tendue et se relève à son tour. Gardant la main de Junmyeon dans la sienne, il le suit jusque dans la cuisine mais voyant l'amoncellement de cartons, ce dernier est obligé de s'arrêter.

"Ok, c'est un chemin miné que tu nous à laissé. On ne va rien pouvoir faire si on a un carton tous les deux pas."

Une moue déçue s'étire lentement sur son visage tandis que Sehun passe ses bras autour des épaules de Junmyeon.

"Mais je n'ai vraiment pas le courage de les ouvrir ce matin.

-On peut peut-être.. se contenter de les mettre dans les bonnes pièces ? On les rangera après manger ?"

Satisfait de la proposition, ils s'attèlent à la tâche. Il ne leur faut pas longtemps pour que les cartons soient dispersés dans leurs pièces respectives.

Sehun regarde Junmyeon déplacer le dernier carton et s'assoit sur le comptoir de la cuisine. Prenant appuie de ses deux mains en arrière, il laisse son regard se perdre dans le vague jusqu'à ce que Junmyeon revienne dans la pièce.

"Tu comptes m'aider ? Ou juste me regarder faire tout le travail ?

-J'avoue que la vue est plutôt sympa d'ici."

S'avançant dans la pièce, Junmyeon voit les bras de Sehun se tendre vers lui. Il s'approche et commence par faire glisser ses mains le long de ses cuisses avant qu'elle ne remonte de son torse à sa nuque. Son front se pose un instant contre le sien. C'est Sehun le premier qui initie le baiser. Au début, c'est très lent, il presse doucement ses lèvres contre les siennes. Il laisse ses mains se balader sur le torse de Junmyeon et son baiser devient plus insistant.

Mais le moment était plus porteur de romantisme que de sensualité. Après un instant, Junmyeon se recule, son nez frôle un instant celui de Sehun avant de passer sur sa joue et il dépose un baiser juste sous son oreille.

"Ça va ?" Sehun hoche lentement la tête. "T'es sûr ? Ça va être une longue journée.

-Jun ça fait des mois qu'on parle de ce déménagement et la plupart de mes affaires étaient déjà chez toi.

-Oui mais il m'a fallu deux ans et demi pour te convaincre."

Sehun sourit, ses mains prennent celles de Junmyeon et ils nouent leurs doigts.

"Mieux vaut tard que jamais." Il a un petit sourire en coin mais Junmyeon veut que la discussion reste sérieuse.

"Je sais que tu appréhendais cette étape." Son regard cherche celui de Sehun. "Mais je suis content qu'on la franchisse ensemble.

-Je sais que ce n'est pas toujours évident de gérer mes appréhensions." Le regard de Sehun se tourne vers le sol et Junmyeon passe une main sous son menton pour relever son visage vers le sien. Ses doigts restent sur sa joue avant de redescendre. Sa paume reste contre sa clavicule.

"Il faut dire qu'on est plutôt opposé toi et moi, Love. J'ai tendance à trop me projeter, à être un peu étouffant je le reconnais. Toi tu as besoin d'espace, tu veux que les choses restent simples. D'un point de vu extérieur ça ne devrait pas fonctionner nous deux.

-Ce n'est pas que je souhaite que notre relation reste simple, c'est juste que … tu sais que j'ai du mal avec tout le côté "s'ouvrir à l'autre et parler de ses sentiments."

La réflexion provoque un petit rire de la part de son compagnon. Junmyeon passe sa main sur la cuisse de Sehun pour se libérer un accès plus large et se presse contre son torse. Ses doigts remontent son bras en une lente caresse avant d'encercler ses épaules.

"Ça je suis vaguement au courant, les mots c'est pas ton truc. Et comme je suis fleur bleu pour deux, on va dire que ça compense.

-Mais ça ne veut pas dire que mes sentiments sont moins forts.

-Je sais. Je commence à te décoder plutôt bien maintenant."

Sehun relève son visage vers le sien. Ses bras serrent plus fort autour de sa taille tandis que Junmyeon se penche à son niveau pour presser ses lèvres contre les siennes. Quand ils s'écartent, ce n'est que d'un souffle.

"Tu as mis plus de six mois à me dire que tu m'aimais, mais je sais que tu le pensais avant.

-Je te l'avais montré.

-C'est vrai." Junmyeon inspire profondément, ses mains passent de chaque côté du visage de Sehun "Tu n'as pas besoin de me faire une déclaration tous les jours et.. je vais être honnête, parfois, oui.. ça va sûrement me peser un peu que tu ne sois pas aussi démonstratif que moi, mais.. je sais que tu fais des efforts, donc j'en ferais aussi. Et peu importe si je planifie trop et que toi tu essaies de me raisonner. Au final, ce qui compte c'est que toi et moi on avance ensemble, à notre rythme. Tu comprends ?"

Sehun hoche lentement la tête. L'émotion s'intensifie lentement avant de remonter à la surface. Il sent ses yeux s'humidifier et essaie d'esquisser un sourire. L'humour avait toujours été sa manière de se protéger mais il était certain que Junmyeon savait lire entre les lignes.

"Mais je te préviens, il t'as fallu plus de deux ans pour que j'emménage ici, mais tu peux toujours attendre pour m'épouser."

Pourtant au fond, il était sûr que malgré ses réserves, et même s'il fallait le double du temps que Junmyeon aurait souhaité, pour ça aussi il finirait bien par être convaincu.

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Par contre, même s'il avait finit par se convaincre lui même, Jongdae devait bien admettre que quand tout avait commencé, il n'avait eu aucune idée, ni même envie que les choses tournent ainsi.

C'était une longue journée. Jongdae avait enchaîné les coups de fils et les réunions avec ses partenaires commerciaux, tout ce qu'il désirait désormais c'était une pause.

Passant une main dans sa nuque il retire sa veste et la pose sur l'accoudoir de sa chaise. Il ne retient pas un long soupir las avant de se diriger vers sa cafetière. Il n'hésite pas longtemps avant de se faire couler un long café bien noir. Il n'était que quinze heure de l'après-midi et il n'était pas prêt de pouvoir rentrer chez lui.

Il en était à mettre du sucre dans sa tasse quand il entend toquer à la porter. L'un de ses assistant passe la tête par l'entrebâillement de la porte.

"Mr Kim ? Il y a quelqu'un pour vous, je le fais entrer ?"

Encore ? Jongdae ne se souvenait pas qu'il devait rencontrer quelqu'un à cette heure mais, il était tellement las, il avait probablement oublié.

D'un simple hochement de tête il invite son assistant à laisser la porte ouverte. Il se tourne pour prendre sa tasse et entend des pas s'approcher.

Son regard vole vers la porte et il voit une haute stature passer l'encadrement. L'homme lève une main pour le saluer avant de fermer la porte dans son dos.

"Yixing ? Qu'est ce que tu fais là ?

-J'espère ne pas te déranger. J'avais une consult en bas de la rue, du coup je me suis dit que je pouvais passer te voir. Ta journée n'est pas trop chargée ?

-Si ! Je n'ai pas eu le temps de souffler." Jongdae fait le tour de son bureau pour sortir son agenda. "Mais tu tombes au bon moment. Mon prochain rendez-vous a été annulé ce matin."

Yixing s'avance dans la pièce et s'adosse au bureau.

"Tu veux une tasse de café ?" lui propose Jongdae. Suivant le hochement de tête de Yixing, Jongdae prend une deuxième tasse sur l'étagère et sert un second café.

Il vient ensuite la poser sur son bureau tandis qu'il se laisse tomber lourdement dans son fauteuil.

"Je n'ai pas arrêté depuis ce matin. Et toi ? Tu passes une meilleure journée que moi ?

-Je n'ai pas à me plaindre. C'est plutôt calme en ce moment à la clinique. Comme on avait aucun rendez-vous cette après-midi j'ai dit à Jongin de prendre le reste de la journée et j'ai fais les quelques visites qu'il avait prévu.

-Tu as finis ?

-Oui.

-Chanceux." Jongdae sourit en prenant une gorgé dans sa tasse. Il reprend quand Yixing lui demande s'il pense finir tard. "Probablement, il ne me reste qu'un entretien téléphonique mais il y a un repas d'entreprise ce soir, l'équipe de marketing. Je suis fatigué d'avance.

-Tu es obligé d'y aller ?

-Comment cela ?"

Yixing détourne le regard, l'air un peu gêné par ce qu'il va dire.

"Je veux dire .. tu es le patron ici, non ? Tu es obligé d'aller à tous les repas d'entreprise ?

-C'est mieux. J'essaie d'y aller à chaque fois." Cette fois son air semble un peu déçu tandis que Yixing hoche lentement la tête. "Pourquoi ?

-Je ne sais pas.. Comme j'étais dans le coin, je m'étais dis qu'on pourrait dîner ensemble."

Cela faisait pratiquement un mois maintenant que Yixing avait avoué à Jongdae qu'il voulait pour leur relation un peu plus que des plaisirs occasionnels. Jongdae avait d'abord été surpris par la proposition car il n'avait pas du tout envisagé la durabilité de leur relation quand il l'avait initié. Certes, il avait envie d'une relation sérieuse mais Yixing ne ressemblait pas aux hommes avec qui il était sorti. Il aimait avoir toujours une longueur d'avance, garder le contrôle sur ses relations et Yixing était bien trop imprévisible.

La première fois qu'il était venu à l'improviste dans ses locaux professionnels, il s'était révélé très à l'aise. Il avait débarqué dans son bureau avec un grand naturel et avait immédiatement imposé sa présence en regardant tout ce qui s'y trouvait et en posant des questions sur tout ce que faisait Jongdae.

C'était pour le moins déroutant car aucun de ses ex n'étaient venus sur son lieu de travail. Jongdae avait veillé scrupuleusement à conserver une limite entre professionnel et personnel. Yixing bousculait tout. Jongdae ne comptait plus le nombre de fois où il avait débarqué à l'improviste - dans ses bureaux ou chez lui.

Même son personnel s'y était habitué, il avait entendu sa standardiste en parler une fois avec une collègue du service clientèle.

"Cela fait longtemps qu'il n'est pas passé.

-Qui ?

-Le petit ami du patron, Fossette.

-Tu crois qu'ils ne sont plus ensemble ?

-J'espère pas, ils forment un joli couple je trouve. Et le patron est toujours plus détendu quand il est dans les parages."

Était-ce vrai ? Il ne s'en était pas rendu compte.

Pourtant, ce jour là, à prendre un café, à parler de leur journée, Jongdae se disait que Yixing avait bien ce pouvoir sur lui de l'apaiser et de faire partir le stress. Il ne s'en était pas rendu compte avant qu'il n'entre dans la pièce mais finalement c'était la vraie pause dont il avait besoin.

Cette prise de conscience le fait changer d'avis.

"Oui c'est vrai. Et je suis vraiment las ce soir, ce ne serait pas un bon mélange avec l'alcool. Je vais prévenir le chef du département que je passe mon tour pour ce soir.

-Tu me donnes ta soirée alors ?"

Il y a tellement d'attente dans les yeux de Yixing que Jongdae se demande quand même si sa décision n'avait pas été malhonnête.

Quand Yixing s'était déclaré, il lui avait dit qu'il se sentait flatté mais que pour l'instant il ne ressentait pas la même chose. Son compagnon avait dû y entendre de l'espoir quand même car il n'avait pas baissé les bras pour autant et s'était même livré à une cour en bonne et dûe forme.

Lui donnait-il des faux espoirs en continuant à accepter ses gestes d'affection ? Il n'avait pas envie d'être celui qui se joue des sentiments des autres. Pourtant c'était vrai qu'en cet instant il avait envie de passer la soirée avec Yixing. Et c'est cette volonté qui prend le dessus faisant taire son questionnement intérieur.

"Pourquoi pas. J'ai encore un coup de fil à passer cependant. Tu veux qu'on se rejoigne directement quelque part tout à l'heure ?

-Tu en as pour longtemps ?

-Un peu plus demi-heure je pense.

-Je peux t'attendre ici ça ne me dérange pas."

Et joignant le geste à la parole. Yixing prend sa tasse avec lui tandis qu'il s'installe dans un des canapés du fond de la pièce. Attrapant une des dernières parutions au passage, il se met à son aise tandis qu'il commence à feuilleter l'ouvrage. Avait-il parlé d'aisance ?

Jongdae, resté sur son fauteuil, met une seconde à le regarder faire mais esquisse un sourire en le voyant se prêter vraiment au jeu de la lecture. Il lui est étrangement difficile de détourner les yeux de ses longues jambes mais il finit par se dire que s'il veut en profiter le plus rapidement possible il doit faire sa part du travail.

Son entretien téléphonique dure finalement trois quart d'heure et après cela, il envoie un mémo au chef de l'équipe de marketing avant de finalement s'étirer en se levant.

Yixing n'a pas trop bougé durant l'heure qui s'était écoulée. Il avait allongé ses jambes sur le canapé tandis que son bras s'était replié sur le dossier. Il restait un espace après l'accoudoir et voyant que - concentré dans sa lecture - Yixing n'avait pas remarqué qu'il avait quitté son bureau - Jongdae se laisse à son tour glisser dans son dos. Ses mains partent immédiatement à la découverte et il laisse ses lèvres frôler son oreille avant de déposer un baiser le long de sa nuque.

"Tu as pris lequel ?

-Un de Baekhyun. Je n'ai jamais lu un de ces livres, c'est vraiment bien."

Jongdae se met à rire.

"Pourquoi crois -tu que je suis ami avec lui ? Ces livres se vendent comme des baozi."

Yixing sourit avant de se laisser aller contre Jongdae. Ses mains partent à la recherche des siennes.

Le moment change d'intensité quand leurs lèvres se retrouvent. Jongdae aurait voulu s'accrocher à ses principes mais il est incapable de réfléchir correctement quand il sent la main de Yixing passer sous sa chemise, la première. La seconde prend un chemin plus au sud et il ne faut pas longtemps pour que Jongdae se retrouve pantelant, l'une de ses mains s'agrippant à l'accoudoir.

Leur étreinte est rapide, mais intense, Jongdae a bien du mal à retrouver son souffle tandis qu'il regarde Yixing se rhabiller. Peut-être qu'au final il se voilait la face depuis longtemps déjà ? Que signifiait s'être attaché à quelqu'un si ce n'était pas ce qu'il était déjà en train de vivre ? Pour personne d'autre que Yixing il n'aurait chamboulé autant ses habitudes et son quotidien. Avec personne d'autre que lui il n'aurait voulu se retrouver dans la situation actuelle. Jamais il n'aurait accepté de rester aussi longtemps avec quelqu'un qui éprouvait des sentiments pour lui s'il … s'il ne les avait pas ressenti aussi. Peut-être qu'il était temps qu'il donne une réponse à Yixing ? Peut-être qu'il devait leur donner cette chance ? Et si.. s'ils ne marchaient pas, il aurait au moins essayé.

Il ne voulait pourtant pas avoir cette discussion juste après l'amour. Les mots semblaient toujours moins honnête. Passant une main sur sa chemise pour la défroisser, Jongdae boutonne les deux derniers boutons de son col avant de se relever. Il essaierait d'avoir une conversation avec Yixing après dîner. Il voulait qu'ils prennent le temps d'en discuter sérieusement.

"Tu es prêt à partir ?" La voix de Yixing ramène Jongdae au présent. Il fait un signe affirmatif de la tête avant de rassembler ses affaires.

Yixing est le premier à sortir dans le couloir mais il tient la porte pour laisser sortir Jongdae. Leurs mains mains se joignent avant qu'ils n'atteignent le comptoir de l'accueil et Jongdae salue rapidement ses employés d'un geste de la main.

"Je prends la soirée, on se voit demain.

-Bien. Bonne soirée Mr Kim, Mr Zhang." Le sourire qui s'étale sur le visage de sa standardiste est trop révélateur pour ne pas y lire l'amusement qu'elle a à les voir s'éclipser. Jongdae sort de sa poche ses lunettes de soleil pour conserver un air impassible avant de rentrer dans l'ascenseur.

Il savait que s'il voulait garder Yixing dans sa vie il allait devoir s'y habituer mais, pour l'instant, il comptait prendre les choses une à la fois.

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Il y avait quelque chose qui le gênait, est-ce que c'était la cravate ? la veste ? ou l'appréhension du moment ? Tout avait été très vite mais il ne pouvait s'en prendre qu'à lui même car il était celui qui l'avait voulu ainsi.

Se tournant vers Jongin, Chanyeol cherche son approbation du regard.

"C'est parfait. Mais arrête de t'agiter comme ça, parce que tu vas finir par froisser ta chemise."

Se détachant du miroir, Chanyeol inspire avant de s'adosser au meuble derrière lui.

"Est-ce que tout le monde est là ?

-Entre les cinq minutes qui se sont écoulées depuis que j'ai vérifié, je doute qu'ils se soient enfuis en courant." Sa plaisanterie n'arrive cependant pas à adoucir les traits de son ami et Jongin s'avance pour poser ses mains sur ses épaules.

"Tu vas te marier Chan, c'est normal d'être nerveux mais ce n'est que du positif. Il n'y a plus longtemps à attendre maintenant."

Chanyeol hoche la tête comme s'il essayait de se convaincre des paroles de Jongin. Pourtant, il n'arrivait pas à faire taire la petite voix dans sa tête. Tout irait bien mieux si Kyungsoo était là. C'était ça !

Il était bien trop fébrile et il savait qu'il n'arriverait pas à se calmer par lui même avant la cérémonie.

"Jong ! Il faut que je vois Soo.

-Quoi ? Maintenant ?" Jongin jette un coup d'oeil vers la porte.

Pour respecter la tradition les deux hommes se préparaient dans des pièces séparées. Ils ne devaient normalement pas se voir avant la cérémonie.

"Chan, ça ne va pas tarder à commencer. Tout le monde est déjà dans la salle. On ne peut pas vraiment..

-Juste cinq minutes… deux minutes ! S'il-te-plaît, aide moi ! Je sais que je n'arriverais pas à réfléchir correctement sinon."

Jongin se passe une main dans les cheveux.

"Tu ne veux pas plutôt que j'appelle Baek ? Il doit être avec lui, je vais lui demander si tout se passe bien.

-Non, il faut que je le vois. Jongin, s'il-te plaît."

Et que pouvait-il dire devant cela ? Soupirant, Jongin se dirige vers la porte.

"C'est à l'autre bout du bâtiment. Tu sais ce que ta mère me fera si elle nous voit nous ballader à dix minutes de la cérémonie ?

-Je sais. On fait ça discrètement, j'ai juste besoin de deux minutes."

Il avait sur le visage cet air tellement perdu, tellement pressant, que Jongin finit par céder. Prenant son téléphone, il appelle rapidement Baekhyun et lui demande son aide pour surveiller le couloir.

Le moment prend une tournure d'opération secrète et Jongin s'engage le premier vérifiant que la voie est libre avant de faire signe à Chanyeol de le suivre.

La chance est avec eux et ils ne croisent personne avant de se retrouver devant la porte où Kyungsoo finit de se préparer. Baekhyun semble tout aussi perplexe que lui mais se prête au jeu quand il aperçoit la silhouette dégingandé de Chanyeol. Il était l'incarnation de la boule de nerf. Libérant le passage, il désigne la porte et s'y adosse avec Jongin pour faire le guet.

"T'es sûr que ça va Chanyeol ?" Jongin secoue la tête à l'affirmative.

"Je crois qu'il a juste besoin d'une minute supplémentaire. Depuis leur annonce de mariage, sa mère a prit le relais et il n'a pas eu une seconde pour vraiment réaliser ce qui se passait. C'est devenu trop réel d'un coup.

-Tu crois que ça va aller ?" Le front de Baekhyun était plissé, il s'inquiétait vraiment pour son ami. Jongin passe un bras réconfortant autour de son épaule.

"Chanyeol est plus sensible qu'il n'y paraît. Dans les jours comme ceux-là, ça fait beaucoup d'émotions à contrôler. Mais, je suis sûr que Kyungsoo devrait réussir à l'apaiser.

Et il n'aurait pas pu être plus proche de la réalité. Car il ne faut qu'une seconde à Chanyeol en s'adossant à la porte pour se rendre compte qu'il va déjà bien mieux.

Baekhyun n'a pas prévenu Kyungsoo de son arrivé. Ce dernier fait face au miroir, finissant de nouer sa cravate.

Chanyeol prend une seconde pour retrouver son souffle.

"Baekhyun ? Tu es revenu ? Tout va bien ?"

Chanyeol ne répond pas mais s'avance dans la pièce. Ses mains passent autour de sa taille et il empêche le mouvement de Kyungsoo de se retourner en posant son front sur son épaule. Il sent Kyungsoo sourire contre ses cheveux.

"Eh ! Tu sais que tu devrais pas être là ?

-J'avais… juste besoin d'une minute." Il resserre sa prise et Kyungsoo relève sa main pour la passer dans sa nuque. Son mouvement le fait se retourner dans ses bras.

"Tu as un doute ?

-Non, c'est l'attente. J'avais besoin de te voir et de juste … retrouver mon souffle." Le sourire de Kyungsoo s'élargit tandis qu'il tend une main pour la poser sur la joue de son compagnon.

"Tout va bien se passer. Baek est venu me prévenir que tout le monde était installé et j'ai vérifié, mon frère a bien les alliances." Une de ses mains passe dans ses cheveux et attire son visage plus près du sien. "Respire Yeol. C'est juste toi et moi." Kyungsoo constate que Chanyeol commence à se détendre. Ses lèvres se pressent le long de sa mâchoire et Chanyeol laisse sa tête reposer au creux de son cou un instant.

"Comment arrives-tu à faire ça ?

-Faire quoi ?

-Toujours trouver les bons mots et faire disparaître mes appréhensions." Kyungsoo éclate de rire.

"C'est pour ça que tu m'épouses non ?"

Chanyeol soupire de contentement avant de se redresser. Son front reste contre celui de Kyungsoo.

"Et moi qui croyais que je t'épousais parce que tu étais éperdument amoureux de moi ?

-Il y a de ça aussi."

Leurs visages sont tellement proches. Leurs lèvres sont à un souffle et il ne leur auraient fallu qu'une seconde de plus pour qu'elles se joignent mais deux coups sont frappés à la porte.

"Jongin.

-Tu devrais y aller. On se retrouve dans un instant." Chanyeol hoche lentement la tête. Mais avant de se dégager il observe une dernière étreinte.

Puis, Chanyeol effectue deux pas en se reculant vers la porte mais Kyungsoo retient sa main.

"Je t'aime.

-Moi plus encore."

Ces mots ils les répèteraient encore pendant la cérémonie, mais cette fois-ci encore ils ne seront que pour eux.

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

"C'était vraiment une belle cérémonie." Baekhyun se penche au-dessus du buffet pour reprendre une coupe de champagne.

"C'est vrai. Je suis vraiment content pour Chan, il a l'air tellement heureux." Jongin passe un bras autour de son épaule, finissant lui son verre.

"Et la famille de Chan s'est plutôt bien conduite.

-La mère de Chanyeol a pleuré tout le long de la cérémonie. Je ne sais pas si c'était d'émotion ou de frustration."

Jongin secoue la tête. "Je préfèrerais que ce soit la première mais j'en doute. Dans tous les cas ils ne se sont pas opposés et se sont même courtois avec la famille de Kyungsoo, on ne pouvait pas en espérer plus.

-Tu as raison."

Jongin tourne alors la tête et remarque un de leur ami lui faire un signe.

"Il était avec nous au lycée, tu me donnes cinq minutes ?

-Oui, vas-y. Je vais aller chercher à manger, j'ai peur que le vin ne me tourne la tête." Jongin hoche la tête. Sa main passe derrière la tête de Baekhyun pour déposer un baiser sur sa tempe avant de s'éloigner.

Baekhyun observe de loin tandis qu'il attrape une assiette de petit-fours. Lui-même n'avait jamais songé au mariage mais à voir le bonheur qu'étalaient Kyungsoo et Chanyeol il se trouvait satisfait d'avoir pu contribuer à leur union. Ces deux là s'étaient trouvé, il n'y avait aucun doute.

Perdu dans ses pensées, il n'entend pas les pas se rapprocher de lui. Ce n'est que quand la main se pose sur son bras qu'il se retourne.

"Ah ! Mme Kim !

-Je t'ai déjà dis de m'appeler par mon prénom." La mère de Jongin esquisse un large sourire avant de tendre son verre afin que Baekhyun célèbre le moment lui aussi. "J'ai du mal à y croire qu'on y soit déjà et en même temps enfin." Elle se tourne vers Baekhyun, un air nostalgique sur le visage. "Je les ai vu grandir tous les deux - Jongin et Chanyeol." Son sourire s'élargit encore plus. Baekhyun peut voir ses yeux briller. "Qu'est-ce qu'ils étaient turbulents, ils m'ont tout fait je crois. Et maintenant .. Chanyeol se marie. Cela me paraît .. surréaliste." Sa main presse plus fort le bras de Baekhyun contre sa paume. "Ils ont l'air heureux." Sa phrase sonne presque comme une question et Baekhyun ne peut s'empêcher d'y répondre.

"Ils le sont. Kyungsoo était pour lui.

-Vraiment ? J'espère." Voyant Baekhyun froncer les sourcils, elle continue. "Ce que je veux dire c'est que c'est rapide. Chanyeol nous a toujours présenté ses anciennes conquêtes, je ne savais même pas qu'il aimait les hommes. Et j'ai assez peu rencontré Kyungsoo, j'espère simplement que tout ira bien."

La main de Baekhyun passe sur celle de Mme Kim.

"Je connais assez bien Kyungsoo, il est honnête dans ses sentiments. Cela fait bien longtemps qu'il ne veut que le bonheur de Chanyeol, je suis certain qu'ils seront heureux."

Hochant lentement la tête, Mme Kim tapote doucement la main de Baekhyun de sa seconde main. "Tant mieux. Si toi tu en es sûr, je veux bien te croire. Mais cela vaut aussi pour Jongin. Quand je pense qu'il y a un peu moins d'un an et demi tu n'étais pas dans sa vie." Se replongeant dans ses souvenirs, elle semble vraiment émue. "Il est passé par tellement d'étapes, tellement de déceptions. Qu'il puisse s'ouvrir à nouveau à quelqu'un et faire confiance .. j'avais peur que cela n'arrive plus jamais."

C'était rare que la mère de Jongin s'ouvre ainsi sur le passé de Jongin. Baekhyun se rend compte alors si son compagnon avait souffert de la situation, ses parents aussi avaient vécu sur le long terme les conséquences des agissements de Luhan. Ils avaient eu le coeur serré en voyant leur fils se refermer sur lui-même et ils avaient craint qu'il ne trouve jamais le bonheur.

Cherchant du regard celui de sa belle-mère, Baekhyun essaie de trouver les mots pour lui assurer qu'il comprend ses inquiétudes.

"Je sais tout ce que Jongin a traversé et, jamais je ne lui ferais de mal. Il … il est tout.

-Je sais." Le regard de Mme Kim s'attendrit. "Et je suis contente de te compter comme un deuxième fils."

Ils n'ont pas besoin de se dire plus pour savoir qu'ils placent tous les deux Jongin en priorité de leur vie.

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La soirée battait son plein et même si Sehun l'avait prévenu que l'événement serait un succès, Junmyeon devait avouer qu'il avait prit ses paroles pour des encouragements voilés d'illusions amoureuses. Sehun avait organisé cette exposition de l'idée à la réalisation. Il avait été le seul à mener ce projet à bien et il avait souhaité que tout soit parfait car ce soir il exposait uniquement les oeuvres de Junmyeon.

Le jeune homme était parvenu à faire taire les appréhensions et la nervosité de Junmyeon face à cette toute première exposition solo et l'avait entraîné dans sa folie. Car, de folie il était bien question à voir le monde qui se presser dans la petite salle remplie du sol au plafond de tableau. Junmyeon n'aurait jamais pensé que le projet puisse faire venir autant de monde. Il avait confiance en les talents de son compagnon, mais pas en les siens. À en juger par les aller-retour qu'effectuaient Sehun et Baekhyun dans la salle, les toiles se vendaient rapidement, s'en était presque ahurissant.

Mais si Sehun était interpellé sans cesse pour répondre à des questions ou donner des formulaires de ventes, Junmyeon n'est pas en reste non plus. Les amateurs sont nombreux à lui poser des questions sur la signification de ses oeuvres ou ses projets futures.

Se passant une main dans la nuque, il voudrait prendre une minute pour souffler mais on ne lui en laisse pas l'occasion.

"C'est la première fois que vous exposez en solo, n'est-ce pas ?

-En effet, oui.

-Est-ce que vous prévoyez une prochaine collection après celle-ci ?

-Pour être honnête je ne sais pas encore. C'est mon.. "agent" qui m'a convaincu pour celle-ci. J'ai passé beaucoup de temps à réunir autant de toiles. Je ne sais pas si je vais me lancer rapidement dans une nouvelle série.

-Qu'est-ce qui vous avez inspiré pour cette exposition ? On remarque qu'il n'y a pas beaucoup de portraits.

-Non effectivement, je suis plus à l'aise à peindre des paysages.

-Et cette idée de faire que vos tableaux s'emboîtent les uns dans les autres, d'où vous est-elle venue ?

-Je vais être honnête sur ce point, ce n'est pas moi qui ai eu l'idée, c'est mon mari. Un jour, il a remarqué qu'il y avait des similitudes entre deux de mes peintures. À partir de là j'ai fais plus attention et je me suis rendu compte que certains pouvaient être pris comme les pièces d'un puzzle. Ce n'est qu'après que j'ai peins les suivants pour qu'ils puissent se compléter et former un ensemble."

Deux journalistes avaient dû entendre sa phrase car se rapprochant ils s'immiscent dans la conversation.

"C'est une idée de votre époux ? Il doit alors être connaisseur en art ?" Téléphone en main, ils sont près à prendre en note toutes réponses que Junmyeon veut bien donner.

"Oui, c'est d'ailleurs lui qui a organisé cette exposition."

Junmyeon jette un regard alentour pour chercher Sehun du regard. Voyant qu'il peut écourter sa conversation, il lui fait signe de le rejoindre.

Il tend le bras pour le passer autour de la taille de Sehun quand celui-ci arrive à leur hauteur.

"Sehun, ce sont des journalistes. Ils sont intéressés par ton idée d'assembler les tableaux entre eux."

Sehun se penche pour serrer des mains.

"Vous êtes l'époux de Mr Kim.

-En effet.

-Nous trouvons votre idée de "puzzle" très intéressante.

-Merci. Je trouve aussi qu'assembler ces paysages même s'ils désignent des espaces différents, leur donne de la valeur. Il y a une certaine profondeur à les regarder comme un ensemble et pas séparément. Unis, ils forment toutes les saisons et tous les reliefs." Les deux hommes lèvent un sourcil appréciateur avant de poursuivre.

"Est-ce vous aussi qui avez donné son nom à cette collection ?"

Sehun se tourne vers Junmyeon pour chercher son regard.

"Pas vraiment, c'est plus un travail collaboratif."

L'un des deux journalistes remet son téléphone dans sa poche avant de se tourner vers Junmyeon.

"Moi qui comptais vous demander si vous aviez une muse, je pense que j'ai ma réponse." Il sourit en donnant un coup de coude à son partenaire. "Est -ce que vous nous autorisez à prendre une photo ?"

Le couple accepte et ils s'apprêtent à retourner à leurs autres visiteurs quand l'homme les retient encore un instant.

"Puis-je me permettre une dernière question ?" Junmyeon hoche la tête.

"Bien sûr.

-Vous avez quelques portraits mais je ne crois pas y avoir vu votre époux. Ne peignez vous pas les personnes qui vous sont proches ?"

Junmyeon éclate de rire avant de répondre.

"Vous ne me croiriez pas si je vous disais que j'ai une pièce rempli de portrait de lui." L'homme lève un sourcil curieux.

"Dans ce cas, pourquoi n'y en a t-il aucun dans cette exposition ?"

Junmyeon se tourne vers Sehun.

"Ce n'est pas à moi de répondre à cette question.

-Aucun d'entre eux ne convenait avec le thème de ce soir."

Interpellés de toute part, la conversation s'arrête ici et Junmyeon ne sait pas ce qu'à pu s'imaginer l'homme mais lui savait qu'en réalité Sehun était très pudique et que même s'il aimait jouer les modèles pour son époux, il était plus que frileux à l'idée que d'autres puissent voir ces peintures. Junmyeon avait bien pensé à en incorporer un ou deux dans la présentation de ce soir mais Sehun avait été intransigeant. Il était celui qui organisait l'évènement, il ne voulait pas que des toiles le représentant s'y trouvent.

Junmyeon avait pourtant tenu sa promesse. Il avait peint des dizaines de tableaux et fait des centaines d'esquisses qui représentaient toutes les traits de son amant, mais ces oeuvres il ne les mettrait pas en vente et il ne laisserait pas quelqu'un d'autre les voir.

Quelques jours plus tard, Sehun ne peut retenir un mouvement de surprise en voyant sa photo en passant devant un kiosque à journaux. Un article, mentionnait l'exposition et surtout la découverte du nouvel artiste peintre, Kim Junmyeon. Ils avaient utilisé la photo qu'ils avaient pris d'eux d'eux à la soirée. Mais ce qui était le plus surprenant pour lui c'était la photo de l'article d'à côté - Luhan. Il sortait de sa dernière cure de desintox et un article apparaissait pour parler de l'accident qui l'y avait conduit. Sa côte de popularité était désormais au plus bas. Le contraste était saisissant. Comment croire que quelques années plus tôt il avait pu être autant anxieux à l'idée de le revoir ? Il avait l'impression que les rôles s'étaient inversés. Avec le temps, il avait réussi à pleinement tourner la page et ne ressentait plus rien en voyant ou en entendant parler de Luhan. Ni amertume, ni colère. Il était pleinement satisfait de la façon dont avait tournée sa vie.

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Et il faut dire que des tournants dans la vie, il y en avait eu plus qu'ils ne le pensaient mais ils n'auraient pas pu espérer que cela se finissent aussi bien.

Ils avaient d'abord dû se faire à l'idée que leur fils aimait les hommes. Mais ce n'était pas cette attirance qui les avaient perturbé, plutôt le fait qu'ils devaient tirer un trait sur l'idée d'avoir des petits enfants naturels. Pourtant, à voir Jongin devenir l'homme qu'il était devenu, ses parents avaient vite dépassés cette idée et s'étaient concentré sur le bonheur de leur fils.

La rencontre avec Luhan, avait-elle, été plus difficile à gérer. Ils leur avaient fallu de la patience et de l'amour inconditionnel pour voir leur fils sombrer dans une relation toxique et parvenir à lui faire prendre conscience de la situation. Jongin était très attaché et ils avaient eu peur plus d'une fois de le perdre. Luhan avait fait tout ce qui était en son pouvoir pour le détacher d'eux. Les années qui s'en étaient suivi avaient apportées leur lot de reconstruction, aussi bien physique que mentale. Ils avaient porté leur fils à bout de bras pour qu'il prenne conscience de qui il était et effacer tout ce que Luhan avait pu lui faire croire.

Après des années de relations sans attache et sans engagement, ils avaient presque perdu l'espoir de revoir leur fils tomber amoureux. Ils ne souhaitaient pourtant que ce bonheur pour leur fils. Et ils avaient su tout de suite le reconnaître dans les yeux de Jongin quand il leur avait présenté Baekhyun pour la première fois. Ils avaient compris que ce chemin là ne prendrait pas un autre tournant et que ce qu'ils partageaient était sincère.

Jongin aimait parfois plaisanter sur le sujet. Si sa rencontre avec Baekhyun n'avait pas été un coup de foudre, il aurait presque pu croire que ses parents étaient tombés amoureux de lui avant même qu'il n'ait lui même prit conscience de ses sentiments.

Peut-être étaient-ils même un peu trop enthousiastes devant cette relation.

"Enfin Jongin ! Même Chanyeol est marié !

-Déjà .. ouch ! Je ne suis pas sûr qu'il prendrait positivement la remarque. Et ensuite, cela ne veut rien dire ! On savait tous qu'il se marierait avant moi … si jamais je me marie un jour.

-Bien sûr que tu vas te marier un jour.

-Maman… je n'ai jamais dis que c'était ce que je souhaitais.

-Je sais mais … ton ami qui vient de se marier .. Hum.. il a un nom étranger.

-Yixing ? Tu sais que je travaille avec lui depuis des années ?

-Oui, mais je ne parviens jamais de me souvenir de son nom. Le plus important c'est que lui il s'est marié, tu ne te dis pas que .. ça pourrait être ton tour ?

-Du tout."

Jongin croise les bras dans son fauteuil en regardant sa mère s'agitait dans tous les sens. Elle déplaçait un objet, pour le replacer un peu plus loin. C'était l'une de ses habitudes quand elle souhaitait entamer une conversation qu'elle n'était pas sûre de mener.

"Mais.. vous êtes bien avec Baekhyun ? À moins que … c'est pour ça qu'il n'est pas venu avec toi ?"

Jongin ne peut qu'éclater de rire devant le raisonnement de sa mère.

"Mais pas du tout. Je t'ai déjà dit qu'il avait un rendez-vous ce matin, il va nous rejoindre en début d'après-midi. Et, on va très bien je te rassure. Simplement, je ne pense pas que ce type d'engagement soit pour nous."

Madame Kim se laisse tomber à côté de son fils en soupirant.

"Jonginie, qu'est-ce qui te freine ? C'est l'engagement ?

-Non, je pense qu'on s'est d'ailleurs engagé l'un envers l'autre mais je ne ressens pas le besoin "d'officialiser". D'ailleurs, ce n'est désormais un acte romantique que de façon très minoritaire. La plupart se marient par coutume. Même Yixing, il s'est avant tout marié pour partager sa nationalité avec Jongdae et obtenir la sienne. Tu sais.. à y réfléchir c'est peut-être même plus significatif de se démarquer en ne faisant pas comme tout le monde ?"

La femme secoue la tête en donnant une petite tape sur l'épaule de son fils.

"Arrêtes tes bêtises, tu ne vas pas me faire croire que c'est plus romantique de ne pas se marier. Et pour beaucoup c'est encore un acte qui signifie quelque chose." Voyant le coup d'oeil dubitatif de Jongin, Madame Kim sort sa carte maîtresse. "Tu ne vas pas me dire que Chanyeol ne s'est pas marié par amour ?

-Non mais ça ne compte pas ! Personne n'est plus sentimental que Chanyeol ! Il se serait marié à huit ans avec son furet si on l'avait laissé faire.

-Oui, mais en tout cas c'est un homme marié aujourd'hui.

-Ce qui apporte quelle différence exactement ?"

Baissant les bras - temporairement - la mère de Jongin se tourne vers son époux en quête de soutien.

"Dis lui, toi !

-Que je lui dises quoi ? Ils sont bien comme ça avec Baekhyun, laisse les vivre leur vie !

-Tu vois, ton père pense aussi… pardon ?"

Profitant du subterfuge Jongin se relève et passe une main sur l'épaule de son père en remerciement avant de se diriger vers le jardin. Il se doute que le sujet n'est clos que pour un temps mais il compte sur la diversion de l'arrivée de Baekhyun pour au moins reporter la discussion à leur prochaine visite.

La réalité dépasse même ses espérances. En effet, ils étaient tous les trois dans le salon quand ils entendent des coups frappés à la porte. Jongin n'a même pas le temps de se redresser que ses parents ont déjà filé dans l'entrée. De loin, il entend sa mère accueillir Baekhyun à grand renfort d'éclat de rire et il masque son sourire en secouant la tête.

"Des fois, je me demande même si tu n'en viens pas à préférer Baek à moi."

Sa mère chasse sa remarque d'une main en serrant plus fort Baekhyun dans ses bras. Le père de Jongin, lui, regarde son fils en ayant un signe de la tête qui confirme le propos. Il ne s'en place tout de même pas moins devant son fils pour donner une accolade à Baekhyun.

Devant la scène, Jongin recule d'un pas et s'adosse au chambranle de l'escalier.

"Le trajet n'a pas été trop long ?

-Non, il n'y avait pas grand monde sur la route et j'avais l'esprit occupé par la réunion de ce matin. On vient enfin de signer une artiste qui compte beaucoup pour moi. Cela fait plus de trois ans que j'essaie de travailler avec elle.

-C'est une très bonne nouvelle ! Quelle genre d'art pratique t-elle ?"

Jongin finit par se racler la gorge pour rappeler sa présence.

"On va avoir le temps d'en parler après. Est-ce que je peux au moins lui dire bonjour ?"

Constatant qu'ils bloquent en effet le passage, le père de Jongin est le premier à se dégager et il passe son bras autour des épaules de sa femme.

"On va aller faire du thé. Vous nous rejoignez au salon."

Jongin sourit en voyant sa mère soupirer "ce n'est pas comme s'ils ne s'étaient pas vu hier.."

Ramenant son attention à Baekhyun, il tend la main et n'a même pas à s'avancer d'un pas pour sentir son compagnon se presser contre lui.

"Sexy." Sa main remonte pour relever le visage de Baekhyun vers le sien. Il pose d'abord son front contre le sien, leur nez se frottant doucement, avant de se pencher pour presser ses lèvres contre les siennes. Sa seconde main passe autour de la taille de Baekhyun et se loge au creux de son dos. "Tu m'as manqué.

-On a été séparé moins de vingt-quatre heures.

-J'ai quand même dû passer la nuit ici sans toi.

-Désolé, je ne pouvais pas déplacer mon rendez-vous."

Jongin hume doucement en laissant une traînée de baisers le long de la mâchoire de Baekhyun.

"Ce n'est pas grave, tu as pu signer le contrat c'est le principal."

Ses lèvres reviennent sur celles de Baekhyun. Sa main quitte son cou pour passer dans ses cheveux et il sent Baekhyun se presser contre lui. Ses doigts passent dans le col de sa chemise et Jongin retient un soupir de contentement en mordant la lèvre inférieur de Baekhyun. S'ils avaient été chez eux, ils auraient surement laissé le moment les emporter vers quelques choses de plus sensuel mais tenant compte de l'endroit où ils se trouvent, ils rendent sa tendresse au baiser et Jongin est le premier à amorcer un mouvement de recul.

"On devrait aller au salon. Je suis sûr que ma mère nous y attend déjà." Baekhyun éclate de rire avant de prendre la main de Jongin pour la passer autour de ses épaules. Il presse son épaule contre la sienne.

"Tu as raison, elle finirait par être jalouse de toi." Il sourit en voyant Jongin lever les yeux au ciel. "Je t'avais bien dis que les parents m'adoraient."

Jongin hoche la tête mais il joue de son pouce pour tourner le visage de Baekhyun vers le sien. Se penchant, il lui vole un dernier baiser - plus prononcé cette fois.

"Pas autant que moi, ça c'est certain."

Il reprend juste avant de s'asseoir dans le canapé.

"Au fait, ma mère est toujours déterminée à nous marier, alors prépare toi.

-Tu lui as dis pour Sehun ?

-Non, je n'y ai même pas pensé à vrai dire.

-Rien de mieux qu'une histoire de mariage à la mairie entre deux témoins en toute simplicité pour lui faire apprécier notre situation actuelle.

-Il est diabolique ton plan…" Jongin se penche pour déposer un baiser dans les cheveux de Baekhyun ".. j'adore.

-Si elle veut un mariage, on peut toujours lui proposer cette solution ? Je suis sûr qu'elle se dira que pas de mariage du tout ce n'est pas si mal."

Baekhyun baisse le ton en voyant les parents de Jongin revenir dans la pièce avec un plateau dans les mains.

"Je ne me souviens plus Baekhyun, avec ou sans sucre ?

-Sans, merci.

-Comme Jongin, c'est amusant vous avez les mêmes préférences. Enfin par pour tout j'espère. Vois-tu, j'ai eu un désaccord avec Jonginie ce matin et je voulais te demander … "

Jongin a bien du mal à réprimer un éclat de rire et il se mord la lèvre en voyant Baekhyun se tourner vers lui pour lui faire un clin d'oeil.

Certains jours méritaient d'être chéris même s'ils ne se démarquaient pas dans leur simplicité.

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

D'autres, par contre étaient porteur d'événements spéciaux. Ce jour là était un jour particulier auquel Kyungsoo était surpris lui-même d'assister.

Il avait rencontré Jimin quand il avait quatorze ans. L'adolescent était venu le voir pour une blessure à la jambe et il ne lui avait pas fallu longtemps pour se lier avec le garçon et comprendre ce qu'il se passait vraiment.

Il avait essayé de l'aider et avait même considéré demander sa tutelle mais il n'y avait pas été autorisé. Cela ne l'avait pas empêché de garder le contact et de suivre avec attention ce qu'il advenait de Jimin. Il avait été soulagé d'apprendre qu'il avait intégré un programme en internat et qu'il avait bénéficié des aides nécessaires pour suivre les études qu'il souhaitait et prendre son indépendance.

Les années avaient passées et Kyungsoo était à la fois stupéfait et fier du jeune homme qu'il était devenu aujourd'hui.

Le voyant dans ses pensées, Chanyeol presse plus fort sa paume contre la sienne.

"Tu sembles nerveux.

-Un peu, c'est étrange non ?

-Non, c'est un grand moment après tout."

Perdu dans la foule de parents et d'amis, Kyungsoo se sentait un peu hors de l'eau.

"Tu es sûr que ce n'est pas déplacé ? Je ne sais pas si Jimin sera content de nous voir ?

-J'avais proposé de l'appeler, c'est toi qui a dit non.

-Ça n'aurait pas été une surprise !" Devant son air anxieux, Chanyeol ne peut s'empêcher de s'esclaffer, Kyungsoo pouvait être tellement contradictoire.

Ils décident toutefois de se tenir un peu en retrait. Le début de la cérémonie est très solennel, l'atmosphère se détend à l'arrivé des nouveaux diplômés. De nombreux jeunes étaient présents dans la foule et ils accueillent leurs amis à grands renfort de cris qui sont remplacés par les gestes d'affection de la famille une fois le dernier diplômé récompensé.

Kyungsoo et Chanyeol qui attendaient la fin des embrassades, n'ont aucun mal à repérer la silhouette de Jimin. Avant de s'avancer à leur tour, ils ont la bonne surprise de le voir entourés de nombreux amis. À défaut malheureusement de famille - car le père de Jimin n'était pas présent. Était-il même au courant ? Kyungsoo en doutait, Jimin avait voulu prendre sa totale indépendance. Le jeune homme savait que s'il le rencontrait il ne parviendrait pas à prendre le recul nécessaire et ne pas laisser parler ses remords. Il souhaitait construire sa vie en premier et revenir vers lui quand il serait en capacité de l'aider.

Kyungsoo avait compris la décision de Jimin mais cela ne l'empêchait pas de se sentir triste pour lui. C'était un jour important. La vie lui avait donné un faux départ, mais il avait réussi à faire les efforts nécessaires pour s'en sortir, cela méritait d'être reconnu. Pourtant, même si Jimin était félicité par ses amis, il n'en restait pas moins qu'au final il n'avait pas de famille pour lui offrir des fleur ou prendre une photo souvenir.

Kyungsoo savait que sa présence ne changerait pas considérablement les choses car il n'était pas de sa famille ou de son entourage proche mais il avait quand même tenu à être présent. Ne voulant pas s'imposer, il attend le moment où ses amis rejoignent leur famille pour lui faire un signe.

"Jimin ?

-Kyungsoo ? Mais qu'est-ce que tu fais là ?

-Je n'allais pas manquer ta remise de diplôme.

-Félicitation Jiminie ! On est très fier de toi." Chanyeol passe un bras autour des épaules du jeune homme.

"Mais.." Jimin semblait pour une fois à court de mots et il se contente d'accepter l'étreinte que lui donne les deux hommes.

Ils n'étaient certes pas du même sang mais ils comptaient les uns pour les autres, c'était tout ce qui importait.

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Et Jongin essayait lui aussi de se convaincre que le succès des livres de Baekhyun était tout ce qui importait mais il avait du mal à se faire à l'idée qu'après autant de temps son compagnon n'ait toujours pas consenti à le faire vivre au travers de ses personnages de roman.

Baekhyun avait beau lui dire qu'il ne voulait pas écrire sur sa vie privée, Jongin aurait aimé savoir qu'il avait en quelque sorte contribué au succès de son compagnon. Il savait pourtant que c'était anecdotique mais l'idée lui restait en tête.

Soupirant, il croise ses bras sur son torse en regardant l'étagère. Les romans de Baekhyun y était en masse. Tu m'attendais était resté de longues semaines en all kill et même encore aujourd'hui, ceux qui souhaitaient l'acheter devaient passer la pré-commande au préalable car l'ouvrage ne restait jamais longtemps sur les étagères. Les nouvelles que Baekhyun avait ensuite écrite avait-elles aussi connues leur succès et l'auteur se voyait attribué une étagère complète dans la majorité des librairie.

Jongin ne prend pas tout de suite conscience de l'attention qu'il suscite. Pourtant, un homme de son âge qui restait pendant plusieurs minutes figé devant le rayon des romans érotiques gay, il comprenait leur questionnement. Détournant le regard, il fait mine de prendre un livre de voyage dans le rayonnage d'à côté et d'en lire quand il voit s'approcher deux femmes. Elles s'arrêtent juste devant Jongin et l'une d'entre elle se penche pour prendre le dernier livre en date de Baekhyun.

"C'est celui-là. Il faut que tu le lises.

-Je ne sais pas si c'est … pour moi ?

-Je sais qu'il y a la partie érotique mais au delà de ça les personnage sont vraiment intéressants. Il y a ce documentaliste qui gère les archives de la police, il est celui qui va .. aider l'enquête mais je ne peux pas t'en dire plus. Ce n'est pas le personnage principal mais tu vas l'adorer. Il a un passé bien plus sombre qu'on ne le pense au début et au fil du livre on apprend comment il a réussi à s'en sortir, c'est très inspirant.

-Tu veux dire relation familiale compliquée ?

-Non, plutôt relation toxique. Rien que pour ce personnage, le livre vaut le coup."

Jongin ne peut pas s'empêcher de tendre l'oreille en écoutant les deux femmes parler. Coïncidant avec ses pensées précédentes, il se demande s'il ne peut pas quand même s'attribuer l'historique de ce documentaliste. Se pourrait-il que Baekhyun l'ait disséminé entre plusieurs personnages ?

Il n'a pas le temps d'y penser plus avant qu'il voit la première femme prendre deux autres livres sur l'étagère et les donner à son amie. Il repose le guide de voyage sur l'étagère.

"Fais moi confiance, prend ceux-là. Je te promet que tu ne le regrettera pas."

Il les regarde s'éloigner avec toujours cette petite arrière pensée qu'il est toujours autant surpris qu'autant de femmes lisent les ouvrages de Baekhyun quand il sent deux bras se refermer autour de sa taille.

"Qu'est-ce que tu fais là ? Je t'ai déjà dis que c'était étrange que tu reste planté devant mon rayonnage. Ce n'est pas comme si tu allais en acheter un.

-Et pourquoi pas ?"

Baekhyun se penche sur le côté pour que son regard croise celui de Jongin.

"Parce que.. ce sont mes livres ? On les a à la maison. Et même si tu voulais lire les éditions brochés, tu me le dit et je t'en fais envoyer par Jongdae, tu ne vas quand même pas payer pour mes livres.

-Grand bien me fasse de vouloir te montrer mon intérêt pour ton métier." Baekhyun sait que le ton est taquin et il se contente d'un coup de coude avant de prendre la main de Jongin dans la sienne.

"Aller, on y va. Il y a déjà assez de monde qui te regarde étrangement."

Indifférent aux regard des autres, Jongin il noue ses doigts à ceux de Baekhyun avant de le suivre dans un autre rayonnage.

Il ne leur faut pas longtemps pour finir leurs courses et c'est en rejoignant la rue qu'ils remarquent une silhouette familière au loin.

"Chan ?"

Leur ami se retourne et leur adresse un large sourire en les reconnaissant. Kyungsoo leur fait un signe de la main avant de s'avancer vers eux.

"Qu'est-ce que vous faîtes là ?

-On revient de la remise de diplôme de Jimin.

-Ah oui tu m'en avais parlé. Ça s'est bien passé ?

-Oui, j'ai du mal à croire qu'il ait déjà fini ses études.

-Il avait choisi quelle filière déjà ?" demande Baekhyun.

"Il a décidé de devenir assistant social." Kyungsoo leur avait raconté les circonstances de leur rencontre et il n'a pas besoin d'en dire plus pour que tous comprennent quel est le lien.

"Vous rentrez chez vous ?" Demande Jongin et Chanyeol hausse les épaules. "On devrait aller prendre un café ensemble ?" Il y a un regard échangé par le couple qui n'échappe pas à Baekhyun.

"C'est une très bonne idée." Peut-être que cela venait aussi de son ton empressé. Baekhyun se demande s'il n'y a pas quelque chose qui se trame.

Il n'ajoute pourtant rien quand il voit Jongin et Kyungsoo les laisser à l'embranchement de la rue pour retirer de l'argent tandis que Chanyeol et lui-même entrent dans le bar où ils avaient leurs habitudes.

Le bar était presque vide à ce moment de la journée. Une dizaine de clients tout au plus et seulement trois membres du personnel. Les rideaux des baies vitrées avaient été entièrement tiré et la lumière inondait la pièce. L'ambiance était totalement différente de celle qui régnait la nuit.

Baekhyun aimait cette transformation. Il se disait qu'un plus grand nombre de personnes se croisaient. Des personnes qui aimaient simplement prendre un café en journée, un verre le soir ou quelque chose de plus fort la nuit venue. C'était un endroit où il aimait venir en journée pour écrire.

S'adossant au comptoir, Baekhyun attire l'attention de l'un des serveurs pour passer sa commande et Chanyeol étire ses longues jambes en s'asseyant sur l'un des hauts fauteuils.

"Comment ça se passe à la galerie ? Désolé de ne pas avoir pu venir la dernière fois.

-C'est pas grave, l'expo s'est bien passée et Sehun était vraiment content de publicité que tu lui a fait à la radio.

-Ce n'est rien. Vous êtes sur un nouveau projet ?

-Pas pour l'instant. On vient de renouveler l'expo permanente et on a un partenariat avec d'autres musées en automne à préparer.

-En tout cas si vous voulez que je glisse un petit mot à la radio ou même venir en parler, il n'y a aucun problème, j'arriverais bien à trouver un créneau."

Baekhyun le remercie d'une tape sur l'épaule.

Il s'apprête à relancer la conversation quand il entend une voix familière. Relevant le regard, Baekhyun se rend compte que Jongin et Kyungsoo viennent de passer le pas de la porte du bar. Les suivant du regard, ils les voient descendre les escaliers qui mènent vers la salle principale.

Se tournant, il voit que Chanyeol les a repéré aussi, et il n'est pas le seul. Un tour d'horizon lui permet de se rendre compte que d'autres clients du bar se sont tournés vers l'entrée.

Prenant un pas en arrière, Baekhyun pose ses coudes sur le comptoir, il voit du coin de l'oeil que Chanyeol n'a pas lâché leur compagnon du regard.

"Ils forment un beau couple vu comme ça, non ?" Chanyeol hoche lentement la tête. Il fallait se l'admettre, Jongin et Kyungsoo allaient vraiment bien ensemble. À les voir s'avancer d'un même pas en discutant, il y avait une complicité immanquable qui s'en dégageait.

"Tu y a pensé ? À eux deux je veux dire ?

-Bien sûr. Mais si ça avait dû se faire, ça aurait été le cas.

-C'est vrai qu'ils ont été près de trois ans amis et il ne s'est rien passé.

-Ça c'est normal." Chanyeol énonce son affirmation d'un ton nonchalant et Baekhyun ne peut que lever vers lui un regard interrogateur. Son ami hausse les épaules. "Il était déjà amoureux de moi."

Baekhyun lui donne un coup de coude en éclatant de rire.

Le serveur revenant vers eux, Chanyeol l'interpelle pour qu'il serve deux nouveaux cafés. Se retournant, il tend les bras et les passent dans le dos de Kyungsoo, son menton reposant un instant sur sa tête.

Jongin, lui, passe sa main autour de la taille de Baekhyun et ce dernier en fait de même. Sa main se glissant dans sa poche arrière.

Étrangement, un regard s'échange entre Baekhyun et Chanyeol. Ils n'avaient pas besoin de mot pour exprimer ce qu'ils pensaient. Dieu merci, le pire des scénarios ne s'étaient pas produit et ils étaient dans la meilleure des possibilités.

Plus tard dans l'après-midi, Baekhyun salue sa perspicacité quand il voit Chanyeol prendre un ton plus sérieux en leur annonçant qu'il a quelque chose à leur dire. Il n'est pas vraiment surpris quand il leur révèle que leur dossier d'adoption a été validé et qu'ils espèrent bientôt concrétiser leur rêve. Ils l'avaient tellement espéré, Baekhyun était sincèrement heureux que les choses prennent cette tournure pour ses amis.

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Et même si rien n'avait prédit que les choses se passent ainsi, Jongdae était plus que satisfait avec la situation.

Jetant un coup d'oeil par le hublot, il s'enfonce plus profondément dans son fauteuil. De son siège, il pouvait voir le soleil se coucher à l'horizon. Le voyage allait être long car ils n'arriveraient en Chine que le lendemain matin.

"Qu'est-ce que tu regardes ?"

Jongdae se tourne vers Yixing et passe son bras sous le sien.

"Rien, juste le paysage.

-Tu vois encore quelque chose ? La nuit est en train de tomber.

-Pas vraiment." Il pose sa tête sur l'épaule de Yixing. "Mais je n'ai pas envie de dormir."
Yixing se décale pour passer son bras autour de ses épaules. Il dépose un baiser dans ses cheveux.

"Je suis désolé, ce n'est pas vraiment comme ça que je pensais passer notre troisième anniversaire de mariage."

Jongdae se retourne dans ses bras pour le regarder dans les yeux.

"Ce n'est pas vraiment de ta faute. Et puis, on va pouvoir aller voir ta famille au passage.

-Toi comme moi, on va avoir pas mal de travail sur place.

-Oui mais c'est pour ça qu'on a prit une semaine de plus. Cette fois-ci on prend du temps pour nous, ok ?"

Yixing hume doucement à l'affirmative.

Ils n'en étaient pas à leur premier aller-retour en Chine. Après leur mariage, ils y avaient vécu quelques temps et y retournaient assez fréquemment pour le travail ou pour voir la famille de Yixing. Ses parents avaient pu rentrer en Corée mais ses grand-parents y habitaient encore. Malheureusement, à chaque fois qu'ils y allaient ils ne pouvaient jamais prendre du temps pour eux. Cette fois-ci, ils avaient pris les devants et prolongé leur séjour. Ils étaient même partis plus tôt pour s'assurer d'arriver à temps pour faire coïncider leur voyage avec une cousine de Yixing qui était elle aussi de passage.

L'inconvénient était qu'ils allaient devoir passer leur anniversaire de mariage dans l'avion. Ils avaient bien tentés de faire au mieux et de se réserver cette soirée mais leurs emplois du temps étaient trop compactes. Ils avaient dû tirer une croix sur leur soirée en amoureux. Ils s'étaient consolés en se disant qu'ils en profiteraient pendant leurs vacances. Au lieu d'une soirée anniversaire, ce serait une semaine entière. Jongdae avait promis d'éteindre son téléphone et de ne lire aucun mail.

Yixing tire Jongdae de sa rêverie en reprenant la parole.

"Au fait, j'ai croisé Amy il y a quelques jours.

-Ton ex .. Amy ?

-Oui. Je l'ai vu dans un magasin.

-Comment ça s'est passé ?

-Plutôt bien. Elle était assez surprise que je sois marié.

-Et pas que ce soit avec un homme ?

-Pas vraiment, ou alors c'était moi qui était distrait. Elle m'a annoncé qu'elle s'était marié aussi et qu'elle avait un enfant.

-Vraiment ? Mais … ce n'était pas elle qui avait un problème avec l'engag… Oh ! Je suis désolé."

Yixing secoue la tête en passant son bras autour des épaules de Jongdae. Il sent son compagnon nouer ses doigts avec les siens en un geste rassurant.

"Je ne sais pas si elle ne voulait vraiment pas s'engager à cette période de sa vie ou .. si elle ne le voulait pas avec moi. Et je crois que je ne préfère pas savoir."

Jongdae tourne son buste pour faire face à Yixing. Ses jambes passent sur les siennes.

"Personnellement, je dois avouer que ça m'arrange qu'elle n'était pas prête à ce moment là mais, je comprend que ce soit un sentiment amer pour toi."

Le surprenant dans sa réaction, Yixing n'affiche pas un air désappointé. Il secoue même la tête pour le contredire.

"Non, vraiment. Je suis content pour elle, j'ai tourné cette page il y a bien longtemps. C'est pour le mieux, on allait droit dans le mur avec cette relation. Et .." Yixing prend un ton moins sérieux. ".. je ne t'aurais pas rencontré sans ça alors, je ne regrette rien.

-On se serait quand même rencontré. Sauf que, ce soir là si tu avais été accompagné je n'aurais pas pu te poursuivre de mes avances."

Yixing éclate de rire et son visage se penche pour embrasser doucement son compagnon.

"Je n'ai pas été difficile à convaincre.

-Ça c'est parce que je suis irrésistible.

-Toi oui, mais il m'aura fallu plus de trois mois pour que tu te décides à me dire que tu m'aimais.

-Oh, ça y est, ta carte maîtresse…" Jongdae laisse sa tête reposer contre son fauteuil, il ne se départit pas de son sourire. ".. tu adores me le rappeler, n'est-ce pas ?

-Excuse moi de ne pas avoir été ton coup de foudre.

-Bien sûr que si !" Jongdae lève les yeux au ciel et relève l'accoudoir entre Yixing et lui pour se rapprocher. "Tu sais très bien que j'ai été fou de toi à la seconde où je t'ai vu Xing !

-Ce n'est pas la même chose. C'était du désir.

-Tu joues sur les mots.

-Pas du tout."

Jongdae voyait bien que Yixing n'était pas sérieux. Au fond, qui avait aimé en premier n'avait aucune importance mais depuis toujours Yixing savait que c'était le sujet qu'il pouvait utiliser pour taquiner Jongdae. Même si lui-même ne lui en tenait aucune rigueur, Yixing savait que son époux avait des regrets sur le fait de l'avoir laissé éprouver des sentiments à sens uniques pendant plusieurs mois.

"Je me suis plutôt bien rattrapé, non ?

-Plutôt, mais … je crois que j'ai besoin d'être un peu plus convaincu."

Jongdae secoue la tête en souriant. Sa main remonte à sa joue pour rapprocher son visage du sien. N'ajoutant rien, il préfère chercher ses lèvres des siennes. Il comble la distance et passe ses bras autour de son cou. Le baiser se prolonge et Jongdae soupire contre ses lèvres "je t'aime".

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

C'était somme toute une après-midi assez calme. Baekhyun finissait le chapitre qu'il avait prévu d'écrire tandis que Jongin et Chanyeol étaient dans le salon à discuter autour d'une tasse de thé. Le soleil commençait lentement à décliner à l'horizon et Baekhyun se demande s'il ne va pas s'arrêter là. C'était bien assez pour aujourd'hui, il avait envie de profiter de la soirée avec ses amis. Chanyeol allait probablement rester pour dîner.

Se décidant sur un coup de tête, Baekhyun éteint son ordinateur et sort du bureau. Ses pas le conduisent vers la cuisine où il grignote une part du gâteau qu'il avait acheté la veille avant de retourner au salon. Jongin était installé sur le canapé et Chanyeol avait pris le fauteuil d'en face.

"De quoi parliez-vous ?

-Boulot. Je ne suis pas vraiment à fond en ce moment. Mon émission d'hier a été un fiasco, je n'ai pas arrêté de me tromper et de dire n'importe quoi."

Jongin ne peut s'empêcher de taquiner son ami. "Kyungsoo est parti depuis combien de temps ?

-Trois semaines." La réponse se fait sous la forme d'un soupir las.

"Ça se voit au nombre de cernes qu'il a sous les yeux." Baekhyun se penche pour poser une main sur l'épaule de son ami. "Tu veux qu'on t'aide un peu ? Ça ne doit pas être facile à gérer tout seul.

-Non ça va, Soo doit rentrer demain et puis je suis juste un peu fatigué sinon ça va.

-Reste au moins dîner avec nous ce soir."

Kyungsoo était parti depuis quelques semaines pour ses recherches. Après moults tentatives, sa collaboration avec les laboratoires chinois avait donné lieu à un anti-douleurs sans opiacés. Il fallait maintenant qu'il parvienne à convaincre ses collaborateurs de tenter l'expérience. Son équipe avait décidé de faire le tour des plus grands hôpitaux de la république de Corée pour promouvoir leur médicament et tenter d'obtenir des soutiens.

Chanyeol soutenait bien sûr son projet mais il devait bien s'avouer qu'il espérait son succès pour d'autres raisons. Si le médicament était un succès, Kyungsoo n'aurait plus à se déplacer et avec la nouvelle maison, il avait vraiment besoin que son mari reste avec lui.

Alors que Chanyeol acceptait la proposition à dîner, ils sont tous les trois tirés de leur pensée par la sonnerie du téléphone.

"C'est Soo." Chanyeol décroche rapidement et Jongin finit sa tasse pour la reposer sur la table basse. Son bras passe autour de la taille de Baekhyun.

"Tu as fini ton chapitre ?

-Presque. Il me reste un dernier dialogue à ajouter, je voulais finir sur ça, mais je manque un peu d'idée. Je reprendrais demain, je n'ai pas le courage ce soir."

Jongin penche la tête pour frotter son nez contre le cou de Baekhyun.

"Je pourrais le lire ?

-Pas tout de suite. Il y a une intrigue que j'aimerais fixer avant que tu ne le lises."

Jongin hoche lentement la tête et tourne son attention vers la conversation de Chanyeol.

"Tu rentres bien demain?.. Je ne sais pas tu as l'air bizarre… Mais non je ne dis pas ça … Je suis chez Jongin là… oui, ok ? … déjà ? .. tu m'appelles ce soir ? … oui je comprends.. ok, à tout à l'heure.. moi aussi."

Normalement un appel de Kyungsoo ramenait toujours le sourire sur le visage de Chanyeol, mais pas cette fois-ci. Jongin et Baekhyun échangent un regard.

"Tout va bien ?

-Oui, oui. Kyungsoo avait juste l'air … ailleurs, je ne sais pas. Il voulait surtout savoir où j'étais, c'est étrange.

-Il a sûrement hâte de rentrer. La promotion s'est bien passée ?

-Apparemment. Ils ont bon espoirs que de nombreux contrats leurs soient renvoyés.

-C'est une super nouvelle.

"Tu restes dîner ? Je sais pas trop ce qu'on a au frigo mais on devrait trouver." Chanyeol secoue la tête. "Mais si, ça nous dérange pas.

-Et puis sinon tu vas te retrouver tout seul chez toi."

Jongin ne laisse pas le choix à son ami tandis qu'il passe en cuisine. Chanyeol se lève pour lui donner un coup de main, quand ils entendent un coup sonné à la porte.

"Je m'en occupe." Baekhyun est le premier à se diriger vers l'entrée et même s'il ne savait pas à quoi s'attendre, il ne peut réprimer un sursaut de surprise en voyant son invité - qui est vite remplacé par un large sourire.

"Kyungsoo ? Qu'est-ce que tu fais là ?

-Je suis revenu un peu plus tôt. Je suis passé à la maison en premier mais Yeol n'y était pas. C'est là que j'ai appelé.

-Tu as bien fait, il est dans la cuisine." Il se décale pour laisser Kyungsoo entrer et ferme la porte derrière lui. Se tournant vers le salon, il interpelle son ami, il ne veut pas gâcher la surprise de Kyungsoo. "Chanyeol !

-Qu'est-ce qu'il y a ?

-Tu peux venir un instant ?"

Chanyeol lance un coup d'oeil circonspect à Jongin et ce dernier se contente de hausser les épaules.

"Qu'est-ce qu'il … Oh ! Soo !" Il ne lui faut que deux enjambées pour rejoindre son mari et passer ses bras autour de lui. L'étreinte est serrée et Baekhyun se dégage de l'entrée pour leur laisser de la place.

Kyungsoo passe enserre la taille de Chanyeol de ses bras et remonte son visage vers le sien. La main droite de Chanyeol remonte le long de son dos, passe sur son épaule et s'arrête sur sa joue. Son pouce passe sur sa pommette en une lente caresse. Chanyeol se penche pour mettre son visage à sa hauteur.

"Qu'est-ce que tu fais là ?

-Je suis revenu plus tôt, mais faire une surprise avec toi c'est difficile." Son sourire est si large qu'il arrive jusqu'à ses yeux et Chanyeol ne peut que l'imiter. "On avait fini toutes nos prospections donc j'ai regardé à prendre un avion plus tôt." Ses mains remontent pour passer dans ses cheveux. "Je suis passé à la maison en premier, je ne pensais pas que tu serais sorti.

-Tu aurais dû me prévenir une fois que ton vol a été avancé." Kyungsoo a un petit rire.

"Ça n'aurait pas été une surprise dans ce cas là."

Il est le premier à rapprocher son visage et le baiser qu'il donne, le premier, est loin d'être le dernier.

Baekhyun se recule dans le salon et retrouve Jongin. Ce dernier s'essuie les mains sur un torchon avant de le poser sur le comptoir.

"Qu'est-ce qu'il se passe ?

-Kyungsoo est rentré plus tôt.

-C'est une super nouvelle."

Jongin s'apprête à saluer son ami quand un bruit sourd se fait entendre dans la pièce du fond, suivit d'éclats de rire.

Les quatre adultes se retournent en un même mouvement et Kyungsoo est le premier à s'avancer quand deux silhouettes sortent de la pièce.

"On a rien fait, c'est Jae !

-Papa c'est pas vrai, c'est Jinie !"

Les deux figures faussement coupables se transforment en voyant le nouveau venu. Et Kyungsoo se laisse tomber un genoux à terre pour être à la bonne hauteur quand les deux garçons se jettent dans ses bras.

"Papa !

-Mes amours."

Kyungsoo serre fort ses fils contre lui en dispersant des baisers au hasard.

"Papa Yeol avait dit qu'il restait un dodo avant que tu ne reviennes.

-Je sais mais je suis rentré plus tôt, vous me manquiez trop."

Jaebum passe ses bras autour du cou de son père.

"Tu nous a manqué aussi papa."

Jinyoung s'assoit sur le genoux de son père pour poser sa tête dans le creux de son cou. Kyungsoo ferme un instant les yeux en pressant fort ses jumeaux contre lui.

Chanyeol croise ses bras tandis qu'il s'adosse au mur. Jongin et Baekhyun rejoignent le canapé. Ils ont une certaine tendresse dans les yeux en regardant la réunion familiale. Cela faisait plus de deux ans maintenant que l'adoption avait été finalisée mais il y avait toujours cette lueur spécifique dans les yeux des nouveaux parents. Un mélange de soulagement et d'amour inconditionnel.

Kyungsoo s'assoit sur le sol sans lâcher son emprise.

"Vous avez été sage avec papa ?" Les deux garçons hôchent vigoureusement la tête et Chanyeol se retient d'éclater de rire.

Kyungsoo se retourne et lui lance un regard curieux. Chanyeol secoue deux mains innocentes. Il s'approche pour s'assoir aux côtés de Kyungsoo.

"Si, ils ont été sages - en général. Mais Jae a eu du mal à s'endormir sans toi" Passant une main dans le dos de Jaebum, il ramène son fils contre lui et le garçon pose son coude sur son épaule. "L'eczema de Jinie s'est intensifié aussi." Kyungsoo fronce les sourcil en se tournant vers son enfant.

"C'est vrai ? Qu'est-ce qu'il y a Jinie ? C'est parce que j'étais parti ? Ça t'inquiétait ?"

Mâchant un instant sa manche, Jinyoung hoche silencieusement la tête avant de marmonner.

"Tu es parti longtemps."

Kyungsoo soupire avant de serrer son fils contre lui. "Je sais mon coeur, mais c'est bon je suis rentré maintenant."

Pendant qu'ils laissent un peu d'intimité à leurs amis pour se retrouver, Baekhyun et Jongin poursuivent leur discussion. Ce dernier interpelle son compagnon.

"C'était quoi le bruit tout à l'heure ? On devrait aller voir dans la chambre du fond."

L'entendant, Chanyeol se redresse aussitôt.

"Je vais aller voir." Il tend la main et Jaebum s'en saisi pour le suivre dans la pièce. Il a la bonne idée d'afficher un air penaud quand Chanyeol se rend compte qu'ils ont transformé la chambre d'ami en un véritable champ de bataille. Des jouets jonchent le sol et la caisse contenant les livres avait dû se renverser causant le bruit sourd qu'ils avaient entendu. Chanyeol soupire en lançant un regard vers son fils qui esquisse un sourire contrit.

Passant la tête dans le couloir, Chanyeol appelle Jinyoung.

"Viens aider ton frère à ranger. Vous remettez tous les livres dans la caisse et les jouets dans le panier."

Le garçon baisse la tête mais s'avance quand même dans le couloir. Chanyeol passe une main dans ses cheveux en revenant dans le salon. Il tend une main à Kyungsoo pour le relever et s'installe dans le fauteuil en face de Jongin et Baekhyun.

"Ils vont tout ranger ne t'inquiète pas. Ils n'ont rien cassé.

-À force de les garder on a l'habitude. Je ne m'inquiétais pas pour ça. Je me demande si cette pièce est d'ailleurs toujours une chambre ou leur salle de jeu.

-Ça c'est ta faute, c'est toi qui a voulu acheter tous ces jouets pour qu'ils en aient quand ils viennent ici."

Jongin plaide coupable en levant deux mains. Ils n'étaient pas liés par le sang mais son amitié avec Chanyeol avait fait qu'il avait accueilli les jumeaux comme des membres de sa propre famille et il n'était pas en reste pour demander son tour de garde. Il adorait garder les enfants de son ami et quelque chose lui disait que c'était toujours un bon entraînement.

Il ne faut pas longtemps pour qu'ils entendent des cris de victoires et Jinyoung est le premier à sortir tandis qu'il revient dans le salon et grimpe sur le canapé pour s'allonger sur Kyungsoo. Ce dernier passe une main le long de son dos en une caresse.

"Papa, j'ai faim."

Son père presse sa paume contre son épaule avant de remettre une mèche de cheveux derrière son oreille.

"On va bientôt rentrer, d'accord ?"

Jongin se redresse pour protester quand Jaebum pose ses mains sur ses genoux et fait pression dessus pour s'asseoir sur ses jambes. Baekhyun continue pour lui.

"Vous pouvez rester dîner. Le temps de rentrer et de préparer à manger, les petits auront faim. Restez.

-Oui, mais on a rien et ce n'est pas évident de faire un plat pour eux.

-Ah j'ai ce qu'il faut !" Chanyeol se redresse brusquement. "Dans le sac où il y avait le goûter, j'avais pris des plats.

-Pourquoi ?" Demande Kyungsoo.

"Juste au cas où?" Chanyeol hausse les épaules ce qui provoque un éclat de rire de la part de Jongin.

"Tu avais déjà prévu de rester." Chanyeol feint l'innocence mais rend les armes en voyant la tête de Jongin. "Démasqué." Il se lève et récupère le sac pour commencer à sortir des plats. Kyungsoo penche la tête en reconnaissant l'emballage.

"Tu as fais des buchimgae ?" Chanyeol détourne rapidement le regard.

"..oui…

-Yeol ?

-Ok, ok. J'ai peut-être … eu de l'aide.

-De... ?

-Ta mère.

-Je le savais ! Tu es allé chez mes parents ? Pourquoi ?

-Parce que .." Chanyeol soupire et repose le sac au sol. "Trois semaines c'était vraiment long à gérer tout seul. Tu sais que je les adore nos tornades mais .. c'est épuisant parfois."

Jaebum se penche vers Jongin pour lui chuchoter à l'oreille.

"C'est qui les tornades ?" Jongin sourit et lance un clin d'oeil au garçon.

"Combien de fois vous y êtes allé ?

-Oh juste une fois ou deux." Le froncement de sourcil ne disparaît pas du visage de Kyungsoo. Il se tourne vers Jinyoung.

"Vous êtes allé souvent chez papie et mamie ? Une ou deux fois, c'est ça ?

-Par semaine, oui.

-Par sem… Yeol ? Par semaine ?

-Oui, c'était juste…

-Tu sais bien qu'avec ma mère une fois que tu lui a donné une habitude ça devient un acquis !

-Elle a parfaitement compris que c'était temporaire.

-Tu crois ? On verra ça quand elle appellera pour nous demander pourquoi on ne vient pas."

Baekhyun ne parvient pas à retenir un éclat de rire et passe son bras sous celui de Jongin pour l'entraîner dans la cuisine.

Ils ne leur faut pas longtemps pour préparer un dîner et régaler les petits affamés. La soirée s'étirant dans la longueur, Kyungsoo finit par initier leur départ.

"Merci, j'étais vraiment content qu'on passe la soirée ensemble mais je vous avoue que je suis exténué." Il fait un geste de la main désignant Jinyoung endormi dans les bras de Chanyeol. "Et je pense qu'il est plus que temps qu'on les mette au lit.

-Bien sûr. Ça va aller ? Chan tu bosses demain.

-Non c'est bon, je m'étais arrangé. J'ai mes deux prochains jours."

Chanyeol passe son bras autour des épaules de Jongin et remercie Baekhyun tandis que Kyungsoo récupère leurs affaires en prenant la main de Jaebum.

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

L'appartement devient bien vide au moment où ils partent. Jongin passe en cuisine pour ranger les derniers éléments de vaisselles quand il sent Baekhyun tirer sur son bras.

"Attend, j'en ai pour deux minutes à ranger ça.

-On fera ça demain."

Jongin se retourne pour voir les traits de fatigue sur le visage de son compagnon. Il tend la main pour passer son pouce sur les plis de son front.

"Tu veux aller te coucher ?

-Je prendrais bien une douche avant.

-Vas-y, je vais .." Mais il s'interrompt en sentant Baekhyun tirer sur sa main. "Oh.. ce genre de douche."

Sans rien ajouter, il le suit jusqu'à la salle de bain et n'oppose aucune résistance quand Baekhyun l'attire avec lui sous le jet d'eau. Ses mains remontent le long de son dos et restent sur ses joues quand il sent la tête de Baekhyun reposer contre son épaule. La journée avait été longue et la semaine encore plus. Cela faisait plus d'un mois que Baekhyun avait mis les bouchées double pour terminer son roman, il approchait du but. La promotion était prévu pour dans deux semaines et Jongin savait que tant que son recueil ne seraient chez l'imprimeur Baekhyun ne parviendrait pas à se ménager.

Tendant la main vers l'étagère, il attrape le shampoing et en dépose au creux de sa main avant de commencer à passer ses doigts dans les cheveux de Baekhyun. Il le sent lentement se détendre contre lui. Baekhyun était toujours si pliant dans ces moments, c'était comme s'il s'abandonnait complètement entre les mains de Jongin. Ce dernier en profitait toujours pour rendre ses gestes les plus délicats possible. Dans ces instants, il n'avait qu'une envie, graver sa peau sur la sienne.

Ses doigts massent lentement le cuir chevelu de Baekhyun tandis qu'il maintient sa tête droite en pressant ses lèvres contre son front. Il penche ensuite sa tête en arrière pour le rincer et, libérant l'accès, ses lèvres descendent pour s'attaquer à sa nuque et sa clavicule.

Il ne lui faut pas longtemps pour que ses mains prennent elles aussi un chemin plus au sud. Récupérant le gel douche, il adoucit ses caresses en appliquant la lotion sur chaque parcelle de son corps. Il entend le soupir de contentement de Baekhyun tandis qu'il passe ses bras autour de son cou. N'échangeant pas un mot, ce sont leurs lèvres qui livrent leurs mots d'amour muet en pressant baisers sur baisers. Et l'instant change d'intensité pendant qu'ils ne font plus qu'un.

Baekhyun est le premier à reprendre pied après le plaisir et il sort de la douche pour emballer Jongin dans une serviette. N'ayant pas envie de traîner plus que nécessaire dans la salle de bain, ils se sèchent rapidement avant de regagner leur chambre.

Allongés dans le noir, Baekhyun cherche la main de Jongin pour la presser contre sa joue, son corps reposant contre le sien.

"Sexy ?"

Baekhyun hume doucement.

"Tu crois qu'on se souviendra de cette nuit ?" Son compagnon fronce les sourcils, n'étant pas sûr d'avoir compris la question. "Je veux dire, elle n'a rien de spéciale à proprement parlé mais .. c'est juste, que je me sens .. comblé." Jongin secoue la tête en esquissant un sourire gêné. "Je ne sais pas si je fais sens.

-Si. Je vois ce que tu veux dire. Il y a des moments qui restent mémorables même si au final ils sont juste.. du quotidien."

Jongin se retourne. Il pose sa joue sur l'épaule de Baekhyun.

"J'aimerais que tous les jours soient comme celui-ci."

Baekhyun sourit devant l'air endormi de son compagnon. Fermant les yeux, il passe une main dans ses cheveux.

"Moi aussi." Ses mains re-descendent pour prendre le visage de Jongin en coupe. Il se contorsionne pour glisser son visage près du sien. Leur nez se frottent l'un contre l'autre. "Mais … je crois qu'en soit, on peut être comme ça tous les jours." Jongin hoche mollement la tête, les yeux fermés. Baekhyun se rend compte qu'il est en train de s'abandonner au sommeil. Esquissant un sourire, il resserre sa prise autour de lui.

"Je t'aime."

Jongin murmure une réponse inintelligible avant d'enfoncer son visage dans le creux de son cou. Se penchant, Baekhyun dépose un baiser dans ses cheveux. Il constate que Jongin s'est déjà assoupi. Soupirant de contentement, Baekhyun ne tarde pas à le rejoindre. Lui aussi se sentait pleinement comblé.

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Et voilà !

Nous sommes à la fin de cette aventure ! Merci de l'avoir suivie avec moi :)

TuM restera tjr spécial pour moi !

Je vous laisse sur cette fin pleine de possibilités. Vous pouvez vous imaginer tout ce que vous voulez pour eux. Perso, j'avais pensé à une fin .. donc je vous la résume - à vous de voir si elle vous plaît ou si vous vous en imaginez une autre.

Dans ma fin, on avait une dernière scène où tout le monde est réuni pour une célébration (laquelle, je ne sais pas) et Baekhyun passe de personne en personne. Cela permet de découvrir que Sehun et Junmyeon (en plus de s'être marié) .. ont une fille ! Yay! Et pour répondre à votre question.. oui Sehun est gaga, Jun plus encore. Yixing et Jongdae vont bien, ils sont heureux tout les deux (et ils n'ont plus jamais recroisé Amy). Chanyeol et Kyungsoo ont élevé leur terreur de jumeaux et s'en sont pas trop mal sorti ! Et, nos amours, Jongin et Baekhyun, ils sont au comble du bonheur, ils ont fini par adopter et ont un petit garçon. Par contre je vais en décevoir certains mais ils ont tenu bon et ne se sont jamais mariés.

C'est la vision du futur que j'ai pour eux. Si vous en avez une autre ça serait sympa de la mettre en commentaire, je suis curieuse.

Bon ce chapitre était déjà extrêmement long et ce commentaire commence à le devenir aussi alors sur ce - je vous laisse. J'espère que vous avez aimé ce bonus ! On se retrouve sur une autre fic !

Des bisous !