-Et avec Mina, on pourra courir dans les champs. Vous serez à nos côtés, hein Monsieur McGrégor.

Elle se tourna vers son patient.

-Monsieur McGrégor ? Vous ne devriez pas dormir. Regardez comme le ciel est beau aujourd'hui.

Elle continua de lui parler, mais elle savait que Monsieur McGrégor n'était plus. Elle continua tout de même à lui parler, souriante, les larmes aux yeux, certaines coulant déjà sur ses joues.

Elle savait ce qu'était la mort, ayant déjà vécu le deuil, mais ça lui faisait toujours mal de voir quelqu'un mourir, sans qu'elle ne puisse rien y faire. C'est pour ça qu'elle avait voulu devenir infirmière, pour sauver le plus de vie possible. Mais elle ne se faisait toujours pas au fait que leur présence était parfois uniquement pour adoucir la mort inévitable des patients. De plus Monsieur McGrégor n'était plus tout jeune, il allait bien mourir tôt ou tard. Mais naïvement, Candy pensait qu'elle aurait plus de temps avec lui. Elle avait enfin réussi à se faire apprécier de lui, ce vieil homme bourru et caractériel. Il n'était peut-être pas le Grand Oncle William, mais elle l'avait aimé comme un grand-père.

Alors, suite à cette mort qui l'avait marqué de façon indescriptible, elle décida que, pour chaque patient dont elle aurait la charge, elle le fera vivre jusqu'à la fin. Et pour chaque mort qu'elle verrait, elle notera leur nom et honorera leur mémoire, une sorte de stèle en leur hommage.

Parce que, tout le monde doit bien mourir, la vie nous offre néanmoins des possibilités infinies de bonheur. Et pour ses patients, Candy ferait tout pour leur faire connaître ces bonheurs.

Et peut-être que dans une autre vie, ceux qu'elle aura aidé pourront vivre en ce souvenant que le bonheur n'est pas interdit, mais qu'il suffit juste de faire un petit effort pour l'atteindre.

Et elle même, puisqu'elle va mourir un jour ou l'autre, elle veut vivre en donnant la joie et l'espoir aux autres. Peut-être même que sa vie ne sera pas inutile, mais qu'elle donnera l'envie à quelqu'un d'autre après elle de vivre pour les autres.

-Candy braverait la mort avec sa joie de vivre et le temps se raccourcira quand, au dernier moment, elle n'aura d'autres choix que de s'ouvrir à la mort. Mais, je sais qu'elle renaîtra pour continuer à faire le bien autour d'elle. Car elle est comme ça notre Candy.

Oui c'est Candy.