Point de vue d'Ikaël

-Je vous en supplie... A L'AIDE !

Ikaël avisa immédiatement le sang sur les mains de la criminelle, le sang s'écoulant du corps de la princesse Jadina, le bras manquant de Razzia, la blessure sanglante zébrant le torse de Gryf et la flaque de sang qui s'élargissait sous la tête de Shimy. Grâce à son expérience en tant que leader des faucons d'argent il ne lui fallut même pas un quart de seconde pour s'en rendre compte, l'analyser, et commencer à réfléchir à comment tout cela s'était produit et quel pouvait en être les conséquences immédiate.

Mais quelque chose clochait.

Ténébris était peut-être responsable de ce carnage mais pourquoi dans ce cas pourquoi pleurait-elle ? Peut-être jouait elle la comédie ?

Quelque chose de grave.

Non c'était peut probable. Si c'était elle, elle ne serait pas là en premier lieu.

Quelque chose de très grave.

Tous ici étaient réunis dans le but de les arrêter, elle et les Légendaires.

Quelque chose d'important.

Il aurait été stupide de venir ici, même si elle voulais des soins pour les Légendaires il aurais mieux valu n'importe ou ailleurs, surtout que le sorcier noir avais de nombreux fidèles qui aurait été plus qu'honorés d'aider sa fille.

Quelque chose qui devrais lui paraître évident.

Il devait y avoir autre chose.

Danaël.

Ce fut alors qu'il en arrivait à ce moment précis dans ses spéculations que retentit un cri totalement inarticulé, mêlant une haine absolue et un désespoir profond.

Sans qu'Ikaël ai le temps de réagir le capitaines Shamira se jeta sur la fille de Darkhel, avec l'intention manifeste de mettre fin a ses jours avant que Toopie ne s'interpose.

-Écarte toi ou je te tue avec elle.

Si Danaël n'était pas là, peut-être Ténébris en était elle la cause. Elle l'avait peut-être tué.

-Non !

Non ça n'avait définitivement aucun sens, Ténébris n'était très probablement pas responsable de ce carnage.

-Nous devons l'emprisonner pour l'interroger

Mais elle savait probablement ce qu'il s'était passé.

Ikaël s'avança et posa une main qu'il espérait rassurante sur l'épaule de la capitaine elfique.

-Toopie a raison nous ne devons pas perdre notre sang-froid !

Il allait interroger la criminelle et il saurait ce qu'il était advenu de son frère !

Le regard que lui jeta le capitaines Shamira le pétrifia sur place. Ikaël vit sa vie défiler devant ses yeux, avant que soudainement, sans raison apparente, elle ne se désintéresse de lui pour se précipiter vers sa fille qu'elle pris dans ses bras avant de l'emmener voir ses soigneurs tout en lui murmurant des paroles réconfortantes, sans plus se préoccuper d'eux.

Ikaël la suivit un instant du regard avant de se concentrer à nouveau sur Ténébris et sur les corps des Légendaires.

Il aperçut Shaki et Michi-gan en train d'apporter les premiers secours aux Légendaires pendant que Toopie, tremblante, se remettait de ses émotions. Il se tourna vers son aide de camps pour lui ordonner d'aller chercher des médecins pour porter assistance aux Fabuleux, puis il reporta sont attention sur la criminelle, qui semblait s'être calmée.

-Ténébris, je vous informe que vous êtes en état d'arrestation. Je vous pris de me suivre sans résister afin que l'on vous interroge.

Ikaël s'attendait à ce que la criminelle résiste, se débatte, ne serai ce qu'un minimum. Mais, à sa grande surprise, celle-ci se contenta de se lever et de le suivre sans un mot, les yeux encore plein de larmes et le regard éteint, même si sa démarche restait fière.

Il se dirigea vers sa tente et y fit entrer la fille du sorcier noir tout en faisant signe à deux de ses gardes d'en surveiller l'entrée.

A l'intérieur Ténébris s'était déjà installée sur l'une des chaises de la grande table qui prenait la majeur partie de l'espace dans la tente.

Ikaël tira à lui une autre chaise et s'assit en face d'elle.

-Maintenant j'aimerais que tu m'explique ce qu'il s'est passé depuis que toi et les Légendaires avez voler l'Alystory et pourquoi vous réapparaissez maintenant par un portail, Danaël absent et tous les autres Légendaires blessés gravement.

Il constatât avec déplaisir qu'il n'avait pu empêcher sa voix de flancher imperceptiblement à la mention de Danaël mais continua cependant sans s'arrêter.

-Je me doute que tu n'es pas responsable de ce massacre mais ton implication ...

-Inutile de vous échiner à tenter de me tirer les vers du nez, je n'ai pas prévu de vous cacher quoi que ce soit. Nous perdons inutilement du temps avec vos palabres inutiles pendant qu'Alysia court à sa fin.

Ténébris l'avait interrompu en pleine phrase, son regard il y a quelques instants éteint, brillait à présent de colère et, à la grande stupeur d'Ikaël, de terreur. S'installant un peu mieux dans sa chaise il fit signe à la criminelle de continuer.

Ténébris pris une grande inspiration avant de se lancer dans sont récit.