Salut, tout le monde.

Voici la version corrigée. Je remercie bev28 pour sa correction.

Merci pour les commentaires cela m'a fait très plaisir.

Réponses aux Reviews:

Minilod: Je suis content que cela t'es plu. Je n'ai pas prévu de mettre Harry en couple. Et si je suis pour le faire; je ne sais pas encore avec qui je vais le mettre. Alors s'il y a des attentes particulière à ce sujet, faites des propositions.

elo-didie: Je pense raconter un peu de son enfance mais seulement si cela apporte des informations clefs pour l'avancer de l'histoire.

Bonne lecture :)


Il arriva devant un bel immeuble assez chic. Il rentra dans celui-ci en saluant au passage les deux vigiles. Il tenait toujours fermant Harry dans ses bras. Il s'était rendormi durant le chemin entre Privet Drive et Londres. Chemin très court pour un démon. Il prit l'escalier et monta au dixième étage, l'avant dernier étage pour être exact. Il n'avait pas eu d'autre choix que de prendre les escaliers. L'ascenseur étant malheureusement en panne. Il s'arrêta devant le numéro deux cent quarante B. Il sortit sa clé de sa poche et ouvrit la porte. Il entra dans un salon chaleureux. La radio diffusait une musique douce. Un homme grand, beau aux cheveux noirs à la peau pâle et aux yeux noirs était à la cuisine en train de faire à manger. Ciel traversa le salon non sans donner une caresse à Hells se trouvant sur le canapé rouge sang. Il monta les trois petites marches et arriva à la cuisine. Il s'assit face au passe plat sur lequel il posa son paquet.

-Qu'est-ce que tu cuisines ? Demanda Ciel en se penchant pour voir le contenu de la marmite

-Un pot au feu. C'est quoi ce que tu as rapporté ?... En tout cas, ça à une âme. Dit Sébastian en regardant le paquet

Ciel ne put s'empêcher de penser que cela faisait longtemps que Sébastian ne l'appelait plus « Lord ». Il ne voulait passer l'éternité avec un serviteur même s'il est démoniaque alors il s'était battu pour qu'il arrête de l'appeler comme cela. Oh, il le faisait encore mais seulement pour le taquiner.

-C'est un enfant d'un an. J'ai décidé de l'élever. Dit Ciel en dégageant un peu les langes d'Harry pour voir son visage

-Pardon ?! Tu vas quoi ?! Dit Sébastian après avoir rattrapé sa louche qu'il failli faire tomber en entendant son ami

-Je vais l'élever. Il est destiné à accomplir une prophétie, d'après ce cher Grell.

-Grell est un énergumène qui ne dit que des bêtises ! S'exclama Sébastian en pensant au dieu de la mort

-Sauf s'il tient l'information de Undertaker qui d'ailleurs s'est pris d'affection pour le petit.

-Tu n'es pas sérieux ? Dit Sébastian qui en tant que vieux démon savait qu'un dieu de la mort ne s'attache pas à un mortel à un âge si jeune

Et de toute façon s'il s'attachait plus tard ; il ne ferait plus bien son travail et aurait des ennuis. D'ailleurs c'est ce qui était arrivé à Grell. Il était tellement fou qu'il a aidé celle qui fut surnommé Jack L'Éventreur. Histoire qui fait encore du bruit maintenant. Sébastian se pencha vers l'enfant. Il dormait toujours ses poings fermés, sa cicatrice encore fraîche, et bien sûr son âme si appétissante.

-Il avait une âme très noire en lui. Je suis déçu. Elle avait un goût de crème brûlé. Dit Ciel en boudant presque sur la fin

-L'âme de cette enfant est aussi appétissante que l'était la tienne. Dit Sébastian avec un soupçon de nostalgie dans la voix alors qu'il pensait à cette âme qu'il n'avait pu manger

Ils ne parlèrent plus de l'enfant dont Sébastian ne connaissait pas encore le nom. Ils s'installèrent à table dans la petite salle à manger en retrait de la cuisine. Ils mangèrent en discutant de tout et de rien. Ciel surveillait Harry du coin de l'œil s'assurant que Hells ne vienne pas le réveiller. Il savoura le pot au feu qui était délicieux comme à chaque fois que Sébastian cuisinait d'ailleurs. Ils finirent de manger sans avoir de nouveau parler d'Harry.

-Une partie de dames ou d'échec ? Proposa Ciel alors qu'il terminait de débarrasser la table

-Une partie de dame, cela fait longtemps que l'on n'en a pas faite. Dit Sébastian avant de partir vers le buffet pour sortir le jeu

Ils s'installèrent à même le sol à la table basse du salon. Ciel commença la partie puisqu'il avait pris les blancs. Ils jouèrent en caressant distraitement Hells qui passait entre eux pour en réclamer. Ils continuèrent de jouer chacun pensant de son côté à plus ou moins le même sujet. Sébastian pesait le pour et le contre de cet enfant. Il pouvait manger son âme s'il le voulait. Mais il voyait bien que Ciel était déjà attaché à lui. Il suffisait de voir les regards pas très discrets qu'il lui jetait. Il savait très bien que depuis qu'il était devenu un démon, il rêvait d'avoir un enfant. Il ne le souhaitait pas avant quand il était encore humain puisqu'il devait lui donner son âme. Mais les choses ne s'étaient pas passées comme cela ; il s'était mis à avoir des envies, des désirs qu'il n'avait pas imaginés avant. Oh ! Il savait qu'il était bien trop attaché à Ciel pour pouvoir lui dire non ; surtout qu'il était encore et pour toujours lier à lui par le contrat qu'ils avaient passé. Il soupira avant de dire :

-Comment s'appelle-t-il ?

-Il s'appelle Harry Potter. Mais je me suis dit qu'on pouvait l'appelé Harry Vincent Michaelis-Phantomhive. Enfin si tu es d'accord. Dit Ciel d'une voix douce alors qu'il réfléchissait à son coup

-Non, cela ne me dérange pas. Tu avais déjà décidé de le garder donc je n'avais pas vraiment mon mot à dire, non ? Dit Sébastian sur le même ton en remarquant que Hells avait rejoint les bras de Morphée

-Tu as quand même ton mot à dire. On sera deux à l'élever

-C'est un mortel. Le jour où il mourra ; tu seras dévasté.

- Sans doute. Je me suis attaché à ce petit gars. Dit Ciel le regard pétillant d'affection

Sébastian observa son ami. Il n'avait pas vraiment changé avec ses cheveux bleu nuit et son œil bleu. Il était devenu très beau. Un homme comme Grell et les femmes en général aiment. Il lui avait déjà parlé de son désir d'avoir un enfant. Il voulait avoir son propre foyer sans pour autant l'oublier dans tout cela. Oh c'est vrai ; ils pourraient s'occuper de l'enfant et lui apprendre des choses de démon. Ils pourraient même modifier son apparence pour qu'il soit un parfait mélange d'eux. Ils pouvaient faire tellement de choses sans pour autant risquer de le tuer. Sébastian n'était pas bête, bien au contraire. Il connaissait assez son ami pour savoir qu'il s'est déjà trop attaché à l'enfant. Il a déjà exécuté le premier lien pour le rituel. Il avait déjà dû se mettre à l'imaginer à l'âge adulte ou simplement l'imaginer grandir.

-Ils sont de quels couleur ses yeux ? Demanda Sébastian

-Verts. Ils sont d'un vert émeraude magnifique brillant de mille feux. Sourit Ciel en se souvenant de la couleur des yeux d'Harry

-C'est d'accord on va faire le rituel ! Dit Sébastian en plaçant son dernier pion gagnant ainsi la partie

Ciel lui donna un immense sourire. Il se leva et partit chercher Harry qui dormait toujours. Il le tenait avec précaution et avec des gestes de protection. Il le garda dans ses bras jusqu'à ce que Sébastian ait finit de ranger le jeu. Ciel put alors poser Harry sur la table. Il dégagea un peu ses langes pour voir son visage. Il remarqua alors que la cicatrice s'était atténuée pour devenir presque invisible. Sébastian trouvait que Ciel ressemblait à un enfant tant il était excité et pressé de faire le rituel.

-Comment doit-on faire ? Demanda Ciel en réalisant qu'il ne savait pas comment cela allait se passer

-Eh bien on va réaliser le rituel le plus sacré. Et malheureusement le plus débile de tous les temps. Dit Sébastian

-Le plus débile ?! Demanda Ciel surpris

-Il faut juste que l'on mélange notre sang avec du sel et du poivre. On mettra le mélange sur le noyau de son âme. Et ensuite, que l'on passe une branche de houx dessus avant d'embrasser les blessures pour pouvoir les refermer. Expliqua Sébastian

-Il est vraiment étrange ce rituel. Mais bon. Il y a un ordre particulier pour donner le sang ? Dit Ciel en se levant pour chercher une dague marquée du blason de la famille Phantomhive

-Celui qui donnera en premier son sang sera son père. Il vaut mieux que tu le fasses. Tu as déjà le lien du cœur.

-D'accord. Je commence. Dit Ciel en revenant avec un petit bol, la dague, le sel et le poivre.

Ciel s'entailla le poignet et laissa le sang couler dans le bol. Une fois qu'il en eut assez, Sébastian rapprocha le bol de lui et prit la dague. Ciel cicatrisa rapidement si bien qu'il n'eut aucune trace. L'avantage d'être un démon…On cicatrise en un rien de temps. Ciel ajouta le sel à leur sang avant de mélanger et de rajouter le poivre. Ils cherchèrent le noyau de son âme. Ils le trouvèrent à son épaule gauche. Sébastian étala le sang sur l'épaule puis Ciel le griffa avec la branche de houx. Ils en avaient acheté pour Hells qui adore jouer avec. Les coups de houx réveillèrent Harry qui se mit à pleurer. Il n'essayait pas vraiment de se débattre ; on avait plutôt l'impression qu'il essayait de savoir ce qui se passait. D'ailleurs, ce fait piqua la curiosité de Sébastian qui ne put s'empêcher de le trouver très éveillé pour un enfant si jeune.

-Chut, Harry ! Tout va bien c'est bientôt terminer. Murmura Ciel avant de se pencher pour embrasser les blessures

Quand il eut fini Harry le regardait. Il tendit sa petite main potelet et essaya d'attraper les cheveux de Ciel. Celui-ci s'empressa de prendre sa petite main et de jouer avec. Il lui fit même des gilli-gillis pour qu'il lâche son doigt pour mieux pouvoir s'écarter. Sébastian embrassa à son tour l'épaule d'Harry refermant pour de bon la blessure. Il ne restait rien de plus que quelques traces comme s'il avait été griffé par un chat.

Ils virent les cheveux de Harry devenir plus disciplinés avec des reflets bleus nuit ici et là. Il eut aussi son regard pétillant de joie qui se tinta de bleu et de noir bien que l'on pouvait encore voir le vert émeraude d'origine. Ils sourirent à l'enfant. Ils rangèrent en peu de temps leurs affaires pour le rituel. Sébastian alla rapidement créer un petit lit pour Harry. Il partit ensuite dans la salle de bain se laver. Ciel prit Harry et le mena dans la chambre d'amis qui avait maintenant un lit pour enfant. Il posa Harry dedans après lui avoir retiré la lettre. Il desserra ses langes et le recouvrit d'une petite couverture. Il lui dégagea les bras et lui chanta une berceuse que sa mère lui chantait du temps où il était encore un enfant. Il ne vit pas Sébastian, qui était sorti de la salle de bain, l'observant avec une sorte de tendresse dans les yeux.

-Bonne nuit, Harry. Demain ta nouvelle vie commence. Dit Ciel alors que le petit fermait les yeux

Ciel sortit de la chambre après avoir vérifié que Hells n'était pas là et ne rentrerait pas. Sébastian partit se coucher dans sa propre chambre et Ciel ne tarda pas à faire de même. L'appartement devenait silencieux alors que la nuit s'étirait doucement apportant ainsi la disparition d'Harry James Potter pour laisser place à Harry Vincent Michaelis-Phantomhive.