Jongdae 13

C'était un jour important. Jongdae avait eu du mal à en fermer l'oeil de la nuit. Il avait probablement imaginé tous les scénarios possible mais n'avait aucune idée sur celui qui verrait le jour finalement. Son avocat avait été confiant, pour lui il n'y avait aucun doute que Jinki allait être déclaré coupable. Jongdae avait plus de doutes.

S'étirant, il se passe une main dans les cheveux et se dirige vers la salle de bain pour prendre une douche rapide. Il en est à boutonner sa chemise quand son téléphone sonne.

" Ça va mon amour ?

-Ça ira mieux, bientôt ?

-Tu as dormi un peu ?

-Pas vraiment."

Yixing lui avait bien proposé de rester cette nuit avec lui mais Jongdae avait décliné. Il savait qu'il serait extrêmement nerveux à cause du procès, et qu'il risquait d'être irritable. Il voulait éviter aussi de rouvrir la discussion qu'ils avaient en boucle depuis des semaines.

Son avocat pensait qu'il serait mieux que Yixing n'assiste pas au procès. Ils n'avaient pas réussi à faire valider les accusations concernant l'agression qu'il avait subi et uniquement les charges de Jongdae avait été retenues. Mr. Im, son avocat pensait que ce n'était pas une bonne idée que le principal déclencheur de la folie de Jinki soit présent dans la pièce.

Ils avaient estimé que la défense de Jinki serait la reconnaissance des faits et la victimisation. Au vu des preuves par caméra de surveillance et boîtes noires il lui était impossible de nier l'accident. Tous, savaient qu'il était le responsable des blessures de Jongdae. Mais il jouerait probablement la victime, faisant passer l'agression en un simple accident. À tous les coups, il tenterait de faire passer cela pour un acte involontaire dont il regrettait les conséquences. La défense serait montée sous forme d'apitoiement et de regrets. Jinki essaierait de faire pencher la balance en avançant le fait qu'il se sentait coupable et peiné par tout ce qui s'était passé.

Si Yixing était présent dans la pièce, il était possible que la partie opposée s'en serve pour appuyer ses propos. Les avocats étaient doués pour faire dire ce qu'ils voulaient aux mots. Il suffisait de poser des questions concernant la relation passée entre les deux hommes et la belle histoire de l'amitié se déroulerait d'elle-même. Bien sûr, Mr Im avait dit qu'il ferait dire à Yixing ce qu'il s'était véritablement passé mais on arriverait à une situation où ce serait la parole de l'un contre l'autre. Et dans un pays aussi conservateur, il doutait que cette stratégie soit payante.

Pour lui, et c'était un avis que Jongdae avait fini par partager, il valait mieux que Yixing ne soit pas présent. Il avait refusé l'appel à témoigner du côté de Jinki et cela serait d'autant plus étrange qu'il soit tout de même dans la pièce.

C'était une affaire entre Jinki et Jongdae et elle aurait plus de poids et donnerait plus d'aplomb à Jongdae si de son côté il n'usait d'aucun artifice comme essayer de susciter la sympathie ou la compréhension. Leur tactique avait été de rester le plus neutre possible, d'en rester aux faits. Jinki avait renversé Jongdae, c'était volontaire, il devait être jugé en conséquence.

Néanmoins, écarter complètement Yixing n'était pas la solution. Jongdae savait bien qu'il serait incapable de travailler en sachant que le jugement avait lieu. Il avait prit sa journée et allait accompagner son compagnon au tribunal. Il ne pourrait simplement pas être à ses côtés quand le jugement serait rendu.

"Je serais là dans dix minutes. Tu es prêt ?

-Je finis de m'habiller. Tu montes ?"

Il raccroche après que son compagnon ai confirmé. Passant dans sa chambre, il finit de boutonner sa chemise et prend une veste. Ses gestes sont lents, le plâtre n'a été enlevé que la semaine dernière et il ressent encore des raideurs dans les doigts.

Il en est à passer ses chaussures quand il entend la porte s'ouvrir.

"Dae ?

-Je suis là."

Il sent la main de Yixing contre sa joue avant de le voir. Lui aussi a l'air nerveux.

" Ça va bien se passer.

-C'est moi qui devrait te dire ça." Yixing se laisse tomber sur le canapé à ses côtés. Sa main passe dans le dos de Jongdae. "Tu as mangé ?

Jongdae ne répond pas mais secoue négativement la tête.

Yixing lui lance un regard équivoque.

"Tu devrais manger quelque chose, Ça va être une longue journée." Il esquisse un geste pour se relever main Jongdae le retient en posant une main sur son avant-bras.

"Je n'y arriverais pas. Je suis trop noué."

Et il n'y avait rien d'autre à ajouter. Yixing le comprenait, il était dans le même état.

"Tu as mis la veste bleu finalement ?

-Oui, Im pense que je devrais avoir l'air plus solennel mais le costume complet je pense que c'est un peu trop. Je ne me sentais pas à l'aise.

-Celle-ci est bien."

Jongdae conserve les yeux dans le vague et Yixing veut le ramener à la réalité. Il remonte sa paume jusqu'à ce que son pouce se place au centre de sa nuque. Il se contente de le masser pendant une minute ou deux puis rapproche lentement son visage. Yixing pose son front contre le sien.

"Eh, mon coeur, ça va bien se passer. On a tout étudié avec Im. On a vu toutes les questions possibles et inimaginables. Notre dossier et complet, c'est irréfutable que Jinki est coupable. Im est confiant… et moi aussi. Quand ce sera fini, je serais là."

Jongdae ne peut s'empêcher de fermer les yeux un instant. Peut-être que refuser la proposition de Yixing la veille avait été une erreur parce qu'en ce moment sa seule présence était vraiment rassurante. Il tend la main pour nouer leurs mains ensemble.

"Merci." En prononçant le mot, Jongdae ne sait pas trop s'il le remercie pour le réconfort qu'il vient de lui apporter ou pour être simplement présent.

L'heure passant, ils ne peuvent pas s'éterniser. Jongdae est le premier à se ressaisir. Il inspire longuement une dernière fois et se penche pour poser ses lèvres sur les siennes. Le baiser reste en surface, mais il est appuyé. Jongdae se rend compte que c'était ce dont il avait besoin.

Ils finissent par prendre la voiture et se rendre au tribunal. Sur le chemin, ils restent silencieux mais ce n'est pas pesant.

En arrivant, Jongdae remarque que son avocat est déjà présent.

"Ah. Mr Kim, Mr Zhang. Je vous demanderais bien comment vous allez mais je me doutes que ce n'est pas la meilleure des journées. En tout cas, je me suis renseigné et il n'y a pas de retard. Ce sera bientôt notre tour."

Il les conduit ensuite jusqu'à un bureau pour les faire patienter. Il voit bien que les deux hommes ne sont pas à l'aise et qu'ils ne sont pas sûr de ce qu'ils doivent faire désormais.

"J'ai rencontré le président du tribunal hier. C'est lui et ses assesseurs qui rendront la décision du jugement. Il voulait vérifier avec moi et l'avocat de la partie adverse, les éléments que nous présenterons lors du procès et la liste des témoins. La bonne nouvelle c'est qu'ils n'ajoutent aucune pièce que nous n'avons pas déjà vu." Il s'arrête pour faire face aux deux hommes en s'asseyant sur le bureau. "Ils auront l'air confiants, c'est normal, tous les avocats doivent l'être. On ne va pas plaider un cas que l'on croit perdu d'avance. Mais n'oubliez pas que tout ça, ça a pour but de vous intimider donc on ne les laisse pas faire." Il attend une approbation de la part de ses clients et les deux hommes hochent lentement la tête.

"Bien. Je vais réunir les pièces du dossier, c'est bientôt à nous."

Ils doivent patienter encore une bonne dizaine de minutes mais finalement de le moment de la séparation survient.

Mr Im part en premier pour installer son bureau et il fait signe à Jongdae de le rejoindre rapidement. Ce dernier se tourne vers Yixing.

"Je suis désolé.

-Je comprend. Si ça peut aider à gagner ce procès." Il se redresse et passe ses bras autour de Jongdae. "Ok, garde à l'esprit qu'à la fin de cette journée tout sera fini. Reste concentré sur les déroulements et ne fait pas cas de lui. On doit montrer qu'à la différence de son comportement nous on sait gérer nos émotions et donner la meilleure image possible pour les jurés."

Jongdae ne peut s'empêcher de rire devant son discours d'encouragement.

"Tu sais que c'est exactement pour cette même raison que tu ne viens pas avec moi ? Parce qu'à la seconde où tu verrais Jinki tu irais probablement lui mettre ton poing à la figure ?"

Mais Yixing ne se départit pas de son sourire.

"Et c'est justement pour ça que c'est toi qui y va. Parce que tu es bien meilleur que moi et que tu arriveras à gérer la situation."

Jongdae murmure une réponse et si Yixing n'avait pas été aussi près il l'aurait peut-être manqué.

"J'espère."

Prenant ses mains, Yixing les serre fort contre ses paumes avant de les porter à ses lèvres.

"Je suis là."

Hochant la tête, Jongdae presse une dernière fois ses lèvres contre les siennes avant d'ouvrir la porte. Il s'engage dans le couloir quand relevant les yeux il reconnaît un regard qui se pose sur lui. Saisi, il s'immobilise avant de faire marche arrière. Bousculant Yixing au passage, il l'oblige lui aussi à reculer.

"Il y a Jinki. Ne sors pas." Il pose une main sur son torse et sens immédiatement Yixing se raidir.

C'était frustrant. Celui qu'il avait désespérément envie de voir se trouvait à quelques mètres mais il devait encore contenir sa vengeance. Tout simplement parce qu'elle n'était que cela et qu'il n'avait pas son mot à dire en terme de justice. S'il avait pu, il se serait précipité dans la pièce d'à côté. Il aurait exigé des réponses de la part de Jinki. Il aurait pu lui donner le fond de sa pensée et soulager sa conscience d'avoir pu enfin avoir une explication avec lui. Mais c'était quelque chose qu'il ne pouvait pas faire.

Au début, il s'était opposé à la décision de l'avocat de Jongdae. Il voulait être présent, pour Jongdae, pour ce qu'il s'était passé, mais pour lui aussi. Ce procès était une façon de clore définitivement le chapitre.

Il avait fini par comprendre qu'il était dans leur propre intérêt qu'il se refuse ce plaisir mal intentionné. Mais malgré toute la bonne compréhension du monde. Il restait décevant de rester en retrait. Il détestait plus que tout se sentir inutile.

Tentant un sourire pour rassurer Jongdae. Il ravale sa colère et pose sa main sur l'épaule de Jongdae. "Vas-y. Je vais juste … m'asseoir là et .. attendre." Il désigne le canapé derrière lui et son compagnon le retient un dernier instant pour échanger un baiser.

La tension est à son comble quand Jongdae franchit finalement la porte de la salle du tribunal. Il sait qu'il ne devrait pas mais c'est plus fort que lui, comme instinctif, il son premier coup d'oeil va vers Jinki.

C'est un visage qu'il n'a pas revu depuis des semaines et plus que ses traits, c'est son regard qui lui procure un frisson d'angoisse. Ce même regard pénétrant qu'il a vu avant de se faire violemment percuter par sa voiture.

Détournant rapidement les yeux, il cherche Im du regard et le rejoins. Jongdae vit le début du procès dans le flou. La présentation du dossier et de la procédure à appliquer prend un temps fou. Il ronge son frein et se force à rester concentré sur les juges.

Et finalement le moment des déclarations commence. Jinki se lève en premier et reconnaît l'accusation, en se déclarant tout de même "non coupable".

Im se penche vers son client.

"C'est bon c'est ce que nous pensions. Tout se déroule comme prévu."

Jinki passe donc à la barre pour répondre aux questions des avocats. Im est le premier à l'interroger. Il lui fait reconnaître être l'auteur de l'accident, sa relation conflictuelle envers Jongdae - pour des intérêts divergents. Jongdae se dit que c'est une jolie formulation pour parler du fait que Jinki ai essayé d'abuser de son compagnon. Et il parvient à conclure sur l'étrangeté du fait que tout cela ait eu lieu juste devant l'appartement d'un "de leurs amis en commun".

C'est au tour de l'avocat de la défense de parler.

"Mr Lee, vous étiez bien au volant de la voiture qui a percuté Mr Kim ici présent.

-Oui.

-Pouvez-vous nous dire ce que vous faisiez à cet endroit là.

-Je venais présenter mes excuses.

-Pouvez-vous nous en dire plus?

-J'ai eu une altercation la veille de l'accident avec notre ami en commun. Les mots avaient dépassés ma pensées - comme cela peut arriver parfois - et je souhaitais lui demander de m'excuser.

-Et ce n'est pas ce qu'il s'est passé ?

-Non." Jinki affiche une moue attristée avant de reprendre. "Je souhaitais me garer mais j'ai du me déporter car la voiture sur ma droite souhaitait me doubler pendant mon créneau. J'ai … essayé de me rabattre après qu'elle m'ait doublé mais il y avait une autre voiture et … là, c'est devenu très confus. Je n'arrivais plus à m'insérer normalement dans la circulation. J'ai paniqué et est dévié ma trajectoire. Et c'est à ce moment que …" Jinki ose un regard vers Jongdae. Sa mine semble compatissante. " que .. tout est arrivé.

-Diriez-vous donc que cet impact n'était pas volontaire ?

-Bien sûr."

Jongdae n'est retenu à son siège que pas la poigne de son avocat sur son bras. Comment osait-il ? Jinki jouait la carte de l'innocence, il feignait un air peiné en le regardant ? C'était à se tordre de rire si la situation n'était pas aussi misérable.

Jongdae avait toujours su qu'il y avait quelque chose de dérangeant chez Jinki mais il ne le pensait pas aussi bon acteur, ni aussi vicieux dans ses procédés. C'était à croire qu'il avait une autre personnalité qui avait pris le dessus. Il n'arrivait pas à croire ce qu'il voyait, pire que tout il ne reconnaissait pas l'homme en face de lui. La figure même de l'innocence, les jurés allaient-ils croire en sa version ?

Il se tourne vers son avocat, ses traits contenant mal sa rage. Il n'a pas besoin de poser la question, Im sait exactement ce qu'il va lui demander.

"C'est un peu plus .. réaliste que ce que nous pensions, je ne le voyais pas jouer la carte de la victime si bien. Mais rien n'est joué. Nous avons les vidéos de surveillance et les témoins, il aurait du mal à contester cela."

Et c'est pourtant ce qu'il fit. Durant de longues minutes, Jongdae vécu l'agonie de voir leurs arguments être démolis un par un. Sur les vidéos de surveillances, il expliqua que son soudain virage était dû à la panique. L'avocat de la défense s'attaqua tellement agressivement envers les témoins qu'il en fit pleurer un et que quand ce fut au tour d'Im de prendre la suite, ils n'étaient plus capable de formuler des réponses cohérentes. Ils se trompaient dans leur droite et leur gauche et inversaient l'ordre des événements.

Jongdae se décomposait de minutes en minutes. Une main contre ses lèvres, il se retenait de faire des commentaires à voix haute et dissimulait son envie de violence envers l'homme qui lui faisait face. Essayant de rester aussi impassible que possible, il encaissait les mensonges de Jinki et essayait de ne pas voir tout de suite les choses d'une manière trop négative.

Ça allait être à lui maintenant de témoigner. Ses genoux n'arrêtaient pas de trembler même si ses poings étaient fermement pressés dessus.

"Ça tourne à la catastrophe.

-C'est incroyable. Comment peut-il être aussi manipulateur ?

-Il tourne tous nos arguments au ridicule. Comment croire que c'est une "coïncidence" qu'il m'ai renversé juste en bas de chez Yixing ?

-Je le sais bien." Im se passe une main dans les cheveux. "Il nous reste encore ton témoignage. Il faut que tu sois convaincant. On va essayer de détourner tout ce qu'il a mis en place autant que possible."

Jongdae hoche lentement la tête. Cette journée n'aurait pas pu être pire. Quand son nom est enfin appelé à la barre, il sent ses muscles faire résistance mais il force dessus et ses pas le conduisent sans qu'il s'en rende compte vers son siège.

"Donnez vos noms et prénoms.

-Kim Jongdae.

-Validez-vous l'acte d'accusation annonçant que Lee Jinki ici présent vous aurez volontairement renversé avec sa voiture ?

-Oui.

-Pourriez-vous nous expliquer où vous vous trouviez et pourquoi au moment de l'incident ?

-Je sortais du domicile de Zhang Yixing - notre ami commun - j'étais sur le trotoire et j'allais rejoindre ma voiture.

-Où comptiez-vous aller ?

-Je me rendais à mon travail.

-Pourriez-vous nous expliquer ce qu'il s'est passé ?

-J'étais à l'extérieur de l'appartement et .. comme je le disais, je me dirigeais vers ma voiture. Au début, ce n'est pas tant ce que j'ai vu mais ce que j'ai entendu. Je marchais et .. j'ai entendu le vrombissement d'un moteur, la voiture accélérait. Quand je me suis retourné j'ai vu qu'elle fonçait vers moi, elle n'essayait pas de ralentir. J'ai reconnu Jinki tout de suite, je pouvais voir son visage. Il y avait tellement haine, il me fixait et il n'a pas fait le moindre geste pour m'éviter.

-Qu'elle a été votre réaction ?

-J'ai essayé de l'éviter. Je me suis reculé mais j'ai été coincé contre le mur. La voiture arrivait trop vite. Je n'ai rien pu faire. J'ai senti l'impact et après ça… plus rien.

-Vous dites qu'il y avait de la haine dans son regard. Savez-vous pourquoi ?

-Mr Lee et moi avons eu de nombreux différents. Nous nous sommes croisés assez peu mais nous n'avions par des rapports cordiaux - loin de là. Il avait des intentions malveillantes envers moi.

-Pour quelles raisons ?

-Je dirais la jalousie."

Ils sont interrompus dans leur interrogatoire par une intervention du côté de la défense.

"La défense aura le temps de contredire dans son second interrogatoire.

-Je suis désolé, nous .." l'avocat se permet de rire de la situation " .. nous étions juste surpris de cet argumentaire. Qui écrase quelqu'un parce qu'il est jaloux ? C'est insensé.

-Suffit ! Ces écarts sont déplacés."

L'avocat rend les armes et lève les mains en signe de reddition mais le mal est déjà fait. Jongdae n'a pas besoin de se retourner pour voir que les murmures qu'il entend viennent des rangs des jurés.

Im continue son interrogatoire mais il a beau y faire - l'attention n'est pas à ses paroles. C'est pire quand vient le tour du second avocat. Il fait tout ce qui est en son pouvoir pour décrédibiliser les paroles de Jongdae. Cela semble marcher.

Jongdae reprend sa place avec la sensation que ses jambes ne vont pas le porter plus loin. Il manque de mot en se tournant vers Im.

"C'est fini." Les mots ne sonnent pas comme une questions mais comme une affirmation.

"Non, non pas encore.

-Que peut-on faire de plus ? Il ne reste que les délibérations." Jongdae est complètement abattu, rien ne se passait comme prévu. "C'est de la folie. Comment peut-il s'en tirer ainsi.

-De la folie.." Im murmure comme pour lui-même. Il relève son regard vers celui de Jongdae. "J'ai peut-être une idée."

Durant le temps des délibérations, les deux parties sont autorisées à se concerter. Jongdae et Im rejoignent le bureau où les attend Yixing. En franchissant le pas de la porte, Jongdae voit tout de suite le visage inquiet de son compagnon. Ce dernier se relève brutalement.

"Qu'est-ce qu'il se passe ? C'est fini.

-Par encore, il délibère.

-Mais ça s'est mal passé."

Jongdae s'avance et tend les bras vers Yixing.

"Mal passé ?

-Très mal passé. Jinki manipule le jury. Il déforme tout ce que je dis. Impossible de faire émerger la vérité."

Se rasseyant, Yixing se tourne vers l'avocat, un regard désespéré accroché au visage.

"Ils n'ont pas cru en la parole de Jongdae ?

-Le problème c'est que c'est sa parole contre la sienne. On pensait qu'ils joueraient la carte de l'innocence mais c'est en fait celle du ridicule. Ils essaient de minimiser les faits et dès que Jongdae a voulu intervenir pour raconter sa version des faits, ils ont détourné ses paroles en les rendant abusives. Plus Jongdae s'évertue à clamer la vérité, plus ils utilisent son agacement à leur avantage pour le faire passer pour un fabulateur. Mais on peut être deux à jouer ce rôle."

Voyant le regard d'incompréhension que lui décoche ses clients, Im se rapproche et pose ses main sur le dossier du fauteuil en face d'eux.

"Le problème vient du fait que Jinki n'a pas montré sa vrai nature compulsive et obsessionnelle. Nous n'avons aucune trace de ses comportements déviants, pas de plaintes, aucun traitement. Il s'est montré sous son meilleur jour et son avocat est convainquant, les jurés peuvent les croire facilement. Ce qui remettrait en cause leur jugement ce serait justement que Jinki quitte cette façade et révèle sa vraie personnalité.

-Comment faire ça ? Tout au long du procès il a maintenu un visage de marbre. Je n'aurais pas vécu l'accident moi-même que j'aurais pu y croire.

-Il parvient à maîtriser son masque parce qu'aucun de nous deux n'a de l'emprise sur lui mais…" Im se tourne vers Yixing ".. toi tu pourrais le faire sortir de ses gonds."

Yixing et Jongdae échangent un regard incertain.

"Il est obsédé par Yixing, le voir dans la salle du tribunal, mais pas de son côté ça va le miner. Il ne va probablement pas accepter de vous voir ensemble. Il faut tout faire pour qu'il ne contrôle plus ses actes. Il doit réagir, peu importe de quelle manière, que ce soit de la violence, des insultes… mais on doit montrer aux jurés ce dont il est capable."

Jongdae semble incertain vers cette proposition. Il quette Yixing du regard.

-Ça pourrait marcher ?

-Je ne sais pas. Mais il est capable de tout et vu comment s'est parti il pourrait s'en tirer alors…

-Il faut tout tenter." Jongdae finit la phrase de son compagnon tout en hochant la tête, il fallait essayer toutes les possibilités. Il se tourne vers Im. "Que devons nous faire ?

-La seule présence de Yixing devrait avoir un impact. Il faut qu'il enrage de ne pas avoir réussi à vous séparer. Montrez-vous … je ne sais pas, juste amoureux. Ce qu'il voulait par dessus tout c'était s'immiscer entre vous. Voir qu'il a échoué devrait provoquer une réaction de sa part."

Le temps de la discussion était écoulé. Ils devaient y retourner. Im passe en premier.

"Nous allons devoir rentrer en premier d'abord, les visiteurs entre en second mais je m'assurerais qu'il y a une place derrière nous pour toi. Yixing… ne le regarde pas, a aucun moment. Ce qu'il a toujours cherché c'est ton attention. Cela va le rendre fou de voir qu'il ne l'a pas." L'interpellé hoche lentement la tête signe qu'il a comprit et laisse Jongdae passer devant.

Il n'a à attendre qu'un instant avant que les visiteurs soient conviés à entrer. Immédiatement, son regard est happé vers le fond de la pièce où accusé et victime se trouve mais il se force à ne concentrer son regard que sur Jongdae.

Il remonte l'allée lentement et remarque que la rangée juste derrière son compagnon est entièrement vide. Il ne sait si c'est le fruit de son imagination mais il a le sentiment que quelqu'un l'observe. Est-ce vraiment le regard de Jinki qui suit chacun de ses mouvements ? Il essaie de ne pas y prêter attention et se tourne sur le côté pour longer la rangée jusqu'à s'installer juste derrière Jongdae. Sa main cherche immédiatement la sienne et il s'asseoit sur le bord de son siège pour être au plus prêt.

Il voit bien que son compagnon est tendu. Nouant leurs doigts, il se rapproche encore jusqu'à que ses lèvres ne soient qu'à un souffle de son oreilles.

"Ça va aller mon amour. Dans tous les cas ce sera fini dans quelques minutes.

-S'il s'en sort, il ne n'abandonnera jamais et nous poursuivra où qu'on soit."

Yixing sait bien qu'il a raison mais veut rester positif.

"Il faut que ça marche." Sa main remonte pour se poser contre la hanche de son compagnon. Il se recule cependant en entendant le président du tribunal reprendre la parole.

"Les jurés ont délibéré, ils vont donc prononcer leur sentence." Le premier à se lever est un homme. Il ne lance pas un regard vers Jongdae avant de prononcer "non coupable". Le second est une femme, elle semble un peu plus peiné en annonçant le même résultat.

Ils en sont à une dizaine à s'être prononcer et l'écart semble toujours plus se creuser. Malgré trois "coupable" la majorité va en faveur de Jinki.

Im semble de plus en plus dépité et Jongdae n'ose même plus relever le regard. Yixing ne veut pourtant pas abandonner aussi rapidement. Sa main remonte pour tourner le visage de Jongdae vers le sien.

"Ne regarde que moi."

Lui-même se résout à faire ce qui lui avait été déconseillé. De là où il était il sentait toujours le regard de Jinki sur lui. S'obligeant à rester de glace, il finit par tourner la tête pour lui donner satisfaction. Il a cependant un mouvement de recul, il ne s'était pas attendu à voir autant d'émotions dans le regard de Jinki. Le conflit était réel. Il pouvait y voir autant de haine que de désir. Une chose était sûre, il n'était pas insensible à sa présence.

Tentant le tout pour le tout, Yixing garde les yeux sur Jinki tandis qu'il se penche pour poser ses lèvres contre la tempe de Jongdae. Il voit son ancien amant frémir. Ses poings sont crispés sur son siège. Yixing teste sa patience en posant sa main sur la cuisse de Jongdae. La réaction ne se fait pas attendre. Mais ce n'est toujours pas celle qu'il attend et rendant ses gestes encore plus lents pour que Jinki ai le temps de le voir faire, il pose son front sur les cheveux de Jongdae avant de lui murmurer "je t'aime".

Il sait que Jinki a réussi à lire sur ses lèvres au moment où il le voit se relever brutalement.

"Ne le touche pas ! Tu ne vois pas que tout est de sa faute ? C'est lui qui s'est mis entre nous ! C'est lui qui est le responsable. J'ai fais tout ça pour nous Yixing ! C'est uniquement pour nous !" Face à cet éclat, le président du tribunal ordonne tout de suite aux hommes présents de le faire sortir de la pièce. L'avocat de la défense essaie de le ramener à la raison mais Jinki devient de plus en plus virulent. Un homme l'empoigne pour lui montrer la sortie mais il se débat. Jinki frappe l'homme derrière lui et se fraie un chemin vers Jongdae. Il est retenu juste à temps par deux hommes qui le traîne vers la sortie mais Jinki ne revient pas à la raison. "C'est lui dont il faut se débarrasser ! Même une voiture ne vient pas à bout de lui, il sera toujours entre nous. Yixing ! Je le tuerais pour toi ! Yixing ! Il ne sera plus jamais entre nous je te le promet!"

La porte se referme sur lui et pendant un instant la pièce reste silencieuse. Ils n'entendent qu'au loin, les cris que Jinki qui s'atténuent jusqu'à disparaître complètement.

Se retournant vers les jurés, Jongdae les voient échanger des regards horrifiés. Il cherche Yixing des yeux.

"Je pense que ça a marché.." Sa voix est incertaine, lointaine, il est encore sous le choc de ce qu'il vient de se passer.

Ils sont ramenés à la raison par le président du tribunal et son marteau qui se frappe contre la table.

"Rasseyez-vous, nous allons poursuivre."

La suite est vécu comme dans un rêve. Les derniers jurés votent tous "coupables" et le jugement est rendu sans équivoque. Jongdae se retrouve hors du tribunal sans qu'il ai compris comment ses pas l'avaient conduit là. Im est le premier à reprendre conscience.

"J'ai beau faire ce métier depuis des années et je suis toujours aussi surpris quand il y a de tels retournements de situation. Je sais que c'est moi qui vous ai conseillé de procéder de cette façon - mais pour être honnête - je ne pensais pas que cela marcherait aussi bien.

-Nous non plus."

Yixing est tout aussi abasourdi.

Ne voulant pas s'attarder, ils prennent rapidement congés. Le trajet est court et ils sont chacun tellement absorbés dans leurs pensées qu'ils n'y prêtent pas vraiment attention. Ce n'est qu'une fois arrivé chez eux qu'ils prennent conscience de la situation. C'était fini.