Je ne possède aucun des personnages de la sérié télévisée.

Un nuage s'échappe de la cuisine

Ce texte a été écrit dans le cadre des 24 du FoF sur le thème "Cuisiner avec amour"

Le texte a été écrit en 20 min

En espérant que cela vous plaise

Bonne lecture

PS : Au fait j'ai commencé à faire du tri et à remettre de l'ordre dans mes publications en faisant une sorte de table des matières dans mon profil alors n'hésitez pas à y faire un tour ;)


QUELQUES TEXTES SUR LEVERAGE

Une histoire de poivrons cramés

Hardison soupira et observa la table qu'il avait décorée. Elle ne lui paraissait pas trop mal, même s'il ne savait pas du tout ce que pouvait aimer Parker à part les mousquetons et les billets de banque neuf. Les fleurs, le petit décor un peu plus romantique, la plante carnivore en centre de table, il n'était pas vraiment sûr que ça lui fasse de l'effet, mais là il ne pouvait pas reculer. Eliot était au match, Sophie et Nathan étaient partis en week-end, c'était juste le jour parfait pour un joli moment en tête à tête avec le jolie blonde.

Concentré sur sa table, il ne remarqua le nuage noir sortir de la cuisine de la brasserie et n'en prit conscience que lorsqu'une voix bourrue et énervée retentit dans son dos.

- Bordel Hardison ! Mais à quoi tu joues ! Tu veux faire flamber ce restaurant ma parole !

- Eliot ? S'étonna le hacker en se précipitant dans la cuisine.

Quand il entra son ami était en train d'éteindre le début d'incendie. En l'entendant il lui lança un regard sombre.

- Qu'est-ce que tu as laissé sur cette plancha bon sang ?

- Oh ! Mes poivrons grillés !

- Parce que c'est sensé être des poivrons ? Lui demanda Eliot en attrapant un morceau cramoisi, mais qu'est-ce que tu as aujourd'hui ?

- Je suis désolé. Je me mets la pression moi-même.

Eliot soupira et ouvrit la poubelle pour y jeter les poivrons cramés avant de se radoucir.

- Tu cuisines pour Parker ?

- Oui, je voulais lui faire un super dîner comme vous êtes de sortie et…

- Tu te prends trop la tête.

- Quoi ? Ben, ça te va bien, tout le monde n'est pas un cordon bleu comme toi et…

- Arrête de cuisiner avec ça ! Répliqua le cogneur en lui donna un petite tape sur le front. Cuisine avec ça, ajouta-t-il en frappant sa poitrine au niveau du cœur. Si tu cuisines avec amour, tout ira bien. Ce n'est pas la peine de te mettre autant la pression !

- Mais…

- C'est Parker je te rappelle. Elle est maladroite dans l'expression de ses sentiments, mais elle t'aime autant que tu peux l'aimer. Quoi que tu lui fasses à manger, vous allez passer une belle soirée.

- Tu es sûr ?

- Tout à fait, ne t'en fais pas. Souffle un peu et remet toi aux fourneaux, tout ira bien Hardison.

Eliot tapota la nuque de son ami et se dirigea vers la sortie. Hardison le suivit du regard et lui lança.

- Tu ne veux pas m'aider ?

- Ah non, moi j'ai un match… et si tu veux vraiment construire quelque chose avec elle, tu dois te débrouiller seul ! Je ne serai pas cacher dans ton frigo pour cuisiner. Rappelle-toi, cuisine avec amour et tout ira bien. Passez une belle soirée ! A demain…

- Euh… A demain… Marmonna Hardison en se tournant vers les fourneaux tout en répétant… bon… Cuisiner avec amour il a dit…