Je m'excuse vraiment pour ce chapitre. Si vous trouvez la référence que j'ai placé, je m'excuse d'avoir ravivé de mauvais souvenirs dans vos mémoires.


- Allez, s'il te plait, Lizzy !

La blonde secoua la tête de droite à gauche.

- Non, Galaad, je peux pas ! Scorp' m'a balancé aux parents, et il ne m'en reste qu'une dizaine, je dois les garder pour les gros investisseurs !

Le Gryffondor fusilla la plus jeune du regard, croisant les bras.

- T'es chiante, Lizzy ! Je suis ton meilleur ami, tu pourrais faire une petite exception pour moi !

- Tu sais à quel point j'ai eu du mal à les faire arriver jusque là, Galaad ? Et à quel point j'ai souffert, en retenue, avec McGo ?

La Serdaigle soupira.

- Et puis de toute façon, tu pourrais pas apprécier l'utilité de ces choses.

- Mais Lizzy, t'es insupportable, après tout ce que j'ai fait pour toi !

La blonde se mordit la lèvre, presque prête à céder. Elle commença à sortir l'objet de leur dispute de son sac, avant de se raviser et de le replacer soigneusement dans son étui.

- Non, tu saurais pas t'en servir, c'est assez...Particulier, comme objet.

Galaad lui sourit doucement.

- Alors, initie-moi.

Lizzy se sentit rougir, sortant finalement le stylo pour le poser sur la table, laissant Galaad le prendre en main pour l'examiner.

- Wow, il est si... Beau !

- Je me doutais qu'il te plairait !


De l'autre côté de la porte, rouge comme une pivoine, Scorpio se demandait si oui ou non il serait justifier d'entrer dans la pièce. Est-ce-que sa petite soeur était vraiment en train de faire ce qu'il croyait ?

Faire passer des objets moldus sans son approbation ?!