Hey, tout le monde ! J'espère que ce chapitre vous plaira :') Il est sur un pairing que j'apprécie un peu beaucoup (vraiment beaucoup), et qui doit être familier pour ceux qui ont l'habitude de lire des fics SLG :)

Bref, j'arrête mon blabla ;) Bonne lecture ! :D


Putain de cailloux. Gaëtan fronça les sourcils, donnant un coup de pied dans les quelques malheureux qui croisèrent sa route. Il poussa un soupir extenué, fusillant le sol du regard.

Il fallait qu'il trouve un endroit où il pourrait tout cacher. Il savait qu'il avait été un peu trop loin, et qu'il avait rompu nombre de ses promesses. Mais bon, sa soeur aussi !

Le jeune homme avait toujours été intrigué par le paranormal. Depuis tout petit. Sa jumelle aussi, mais elle était beaucoup trop peureuse pour essayer d'appeler un démon ou pour communiquer avec un esprit.

Sa mère allait tout simplement le tuer... Leur père ne serait sûrement pas mis au courant, mais il savait qu'il pouvait dire adieu à son matériel. Restait à espèrer que sa soeur n'en parle que le soir-même, et pas par téléphone.

Il leva l'oreille en entendant un sanglot, fronçant les sourcils. Il avait l'impression de savoir l'identité de celui qui pleurait...

- Ludo ?

Les sanglots s'arrêtèrent brusquement, et il entendit un petit reniflement, presque imperceptible. Le littéraire avança vers la provenance du son, presque sûr qu'il avait entendu l'un de ses meilleurs amis. Il sentit son coeur se serrer en voyant le gamer recroquevillé dans un coin de la cour, en larmes. Il s'agenouilla à ses côtés, inquiet.

- Ludo, qu'est-ce-qu'il y a ?

Le Geek ne répondit que par un petit sanglot, essuyant faiblement ses joues rougies. Gaëtan se mordit la lèvre.

- Tu veux que j'appelle quelqu'un ? Un de tes frères ?

- N-Non, ça va...

La voix de Ludovic était cassée, comme s'il pleurait depuis plusieurs jours.

- T'es sûr ? Pourquoi tu pleures ?

Il tendit un mouchoir au gamer, avant de s'asseoir en tailleur à ses côtés. Le sol était dégueulasse, une surveillante allait venir les engueuler car ils se trouvaient dans la partie collège du lycée, mais ça, Gaëtan s'en foutait.

- Il s'est passé quelque chose ? C'est les cours qui sont trop durs ?

- N-Non...

- Quelqu'un t'a fait du mal ?

Ludovic hésita. Devait-il mettre Gaëtan dans la confidence ? Il savait que s'il en parlait à l'un de ses frères, les choses allaient empirer. Parce que tous ses frères et soeurs, sauf peut-être Jean-Simon et Patrick, iraient en parler à ses parents. Et là, tout empirerait. Ce serait horrible à supporter pour lui.

Et peut-être que Gaëtan s'en fichait ? Et s'il faisait juste semblant de s'intéresser à ses problèmes pour avoir bonne conscience, parce que Ludovic lui faisait pitié ?

Non. Le gamer secoua la tête pour reprendre ses esprits. Non, son ami n'était pas comme ça. Gaëtan était adorable, à l'écoute, plein de bons conseils, et compréhensif.

Il se mordit la lèvre, inspira profondément, et commença son récit.

Il n'omit aucun détail, parla de ce qui s'était passé l'année passée, balança tous les noms des concernés, sans gêne. L'air désolé du Démon le rassurait grandement. Il laissa couler quelques larmes de plus, finissant par sortir les restes de sa DS de sa poche, en tremblant.

- Oh, mon Diable... chuchota Gaëtan, portant une main à sa bouche, sous le choc. Je n'avais aucune idée que tu subissais tout ça... Et depuis si longtemps ! Pourquoi tu n'en as pas parlé avant ? On aurait pu t'aider...

Le fan de Zelda se mordit la lèvre.

- Parce que je n'osais pas... Je ne savais pas comment vous alliez réagir...

Il essuya son nez sur le mouchoir que lui avait tendu son ami, reniflant.

- On aurait pu te défendre... En tout cas, je te promets de ne plus jamais te laisser tout seul, pas tant que je pourrais me libérer. Tu mérites pas tout ça, t'es beaucoup trop gentil pour qu'ils se comportent ainsi.

Ludovic haussa les épaules.

- Je ne vois même pas comment ils ont pu l'apprendre, j'en ai parlé à personne, à part vous... Mais je sais que je peux tous vous faire confiance...

Gaëtan leva un sourcil.

- Tu en as parlé à tous tes frères et soeurs ?

Ludovic acquiesça.

- Oui, ils sont tous tolérants. J'ai confiance en tout le monde, dans le groupe. Surtout toi, Gaëtan...

Gaëtan esquissa un sourire attendri, avant de se reprendre.

- Attends, tu en as même parlé à Patrick ?

Le gamer hocha la tête.

- Je sais que vous ne lui faites pas confiance, et qu'il a l'air dur, mais il ne fera jamais rien qui puisse nuire à sa famille. Même s'il n'en a pas l'air, il tient à nous. Vraiment. Je sais que ce n'est pas lui qui en a parlé aux gens du lycée.

- Okay, je te fais confiance...

Ludovic bailla, plaquant une main contre sa bouche. Gaëtan sourit, attendri.

- Fatigué ?

- Oui, j'ai veillé tard, pour jouer à Undertale. Je veux être meilleur que Lorelei !

Le littéraire pouffa.

- Juste pour l'amour du défi ? Tu sacrifies une nuit de sommeil ? Alors c'est ça, les STI2D ?

Ludovic éclata de rire.

- En attendant, on a pas une réputation de drogués, et de dépressifs !

- Il y a des drogués, et des dépressifs dans nos deux classes, mon cher !

Le gamer bailla une seconde fois, l'air épuisé.

- T'as vraiment l'air mort.

- Je crois que je pourrais m'endormir n'importe où, vu mon état de fatigue actuel !

Gaëtan sourit.

- Tu veux essayer mon épaule ?

Le STI2D rougit violemment à la proposition de son ami, mais finit par hocher la tête. Il avait tellement besoin de se reposer...

- Okay, mais réveille-moi quand tu es censé repartir en cours ! Il faut que je reste éveillé si je suis seul !

Le Démon sourit, commençant à sortir son portable de sa poche, lançant sa playlist préférée (composée à 95 pourcents de Fall Out Boy, notre jeune homme a du goût !).

- Pas de soucis, tu peux dormir tranquille !

Ludovic posa sa tête sur l'épaule du Démon et ferma les yeux, s'endormant presque instantanément. Gaëtan esquissa un petit sourire attendri, fermant également les yeux en écoutant sa musique.

Il fronça ensuite le nez, en sentant son épaule devenir légèrement humide.

Putain, il avait oublié que le gamer bavait en dormant !