Et si les Noces Funambules avaient une suite ?

.

.

.

~Prologue~

.

.

Do avait été trahit de tous les côtés. C'était une bonne vieille histoire de famille, qu'on aurait pas aimé raconter autour d'un feu pour autant. D'abord parce que c'était honteux. Ensuite parce que c'était compliqué. Et surtout parce que c'était compliqué.

Qu'avait-il à faire maintenant ? Il avait encore un semblant de royaume, avec un semblant de family, mais si la paranoïa était déjà assez présente chez lui avant, maintenant c'était pire. Un corbeau ? On doit le tuer. Un mante religieuse ? On doit la tuer. Un parasol ? On doit le tuer !

Il devrait absolument essayer de lutter contre sa tendance actuelle à tout détruire. Mais on arrête pas Donquixote Doflamingo avec un simple coup de pelle. Du moins pas une pelle au sens stricte du terme.

Parce que c'était vrai: Doflamingo avait toujours en mémoire la magnifique soirée qu'il avait passé avec Castigat Ridendo Mores. Un jeune homme charmant, aux cheveux bleus, aux yeux pétillants d'amour envers lui. Doflamingo l'avait invité et ils s'étaient retrouvés dans le salon, chacun un verre à la main, non pas comme un verre à l'amitié ! Non ! Comme une promesse, une déclaration d'amour de sa part. Un amour éternel...

Et puis en fait il s'était enfui, avait kidnappé -plus ou moins- son épouse, le frère de son épouse, son propre frère, et Law (dont il hésitait maintenant sur la parenté, Corazon ? Doflamingo ? Corazon ? Doflamingo ?) et ils étaient tous partis joyeusement loin loin loin.

Doflamingo devait retrouver Casticat. Sans quoi, l'incompréhension risquait alors de s'installer dans son couple !

Atroce vérité.

Ainsi parcoura t-il les mers à la recherche du bateau Président et de son équipage.

Si vous êtes en quête de l'âme soeur, c'est de manière tout à fait fortuite ou dans un endroit inattendu que vous la trouverez.