Chap 3 – Agir comme son père

Il aurait préféré que ce soit les rayons du soleil qui le réveille. Que ce soit le vent contre le volet et le goutte à goutte du robinet de la salle de bain qui le tire de son sommeil n'a rien de très avenant pour commencer cette journée. Se retournant pour enfoncer son visage dans son oreiller, Chanyeol n'a décidément pas envie de se lever. Étant un dimanche matin, il avait espéré pouvoir paresser au lit et profiter du beau temps, fenêtre ouverte pendant qu'il se lovait sous sa couette. La météo en avait décidé autrement. Ce serait un dimanche gris et venteux.

En entendant aucun bruit dans la maison, il est tenté de fermer les yeux pour se rendormir mais le bruit de l'eau qui fuit l'en empêche. Il savait qu'il aurait du fermer la porte communicante de la salle de bain avant de se coucher. Cela n'aurait pas résolu le problème mais au moins il aurait pu faire semblant de l'ignorer.

Soupirant, il remonte ses coudes sous son oreiller et se risque à ouvrir un œil. Tournant la tête, il remarque que Kyungsoo à ses côtés dort encore. Il laisse sa tête retomber sur le matelas et passe une main sous les couvertures pour lui faire longer le corps chaud de son mari. Fermant une seconde les yeux, il s'avance pour se glisser entre ses bras et fait remonter sa main entre ses omoplates. Il resterait bien là mais ce goutte à goutte est vraiment difficile à ignorer une fois repéré. Prenant son courage il se décide à se lever mais non sans presser avant un baiser sur les lèvres de Kyungsoo. Il s'écarte doucement en le voyant remuer mais parvient à la salle de bain sans le réveiller. Il resserre le goulot du robinet, objet de son malheur et s'interroge sur la suite. Maintenant qu'il est debout, il ne serait pas raisonnable de se recoucher, si ? Il hésite une bonne seconde de plus mais finit par se rendre à l'évidence qu'il ferait mieux d'aller préparer le petit déjeuner – surtout que le petit monstre n'allait pas tarder à se réveiller.

Sortant de la chambre sans faire de bruit, il longe le couloir mais ne résiste pas à l'envie de pousser la seconde porte sur la droite. L'entrouvrant lentement, il entend une faible respiration régulière et sourit en s'approchant doucement.

Jongdae prenait toujours des poses improbables dans son sommeil, un vrai gigoton de jours comme de nuit. À pas de loup, Chanyeol s'approche du petit lit et remet en place la couette que Jongdae avait du faire tomber à coup de pied. Se laissant tomber un genoux au sol, il pose une main sur le ventre de l'enfant, attendrit de le voir serrer fort sa peluche dinosaure dans ses petits bras. Sa main remonte à son visage en une lente caresse et il se penche pour poser un baiser sur sa joue avant de dégager son front de la mèche rebelle qui lui retombait sur le visage.

Se relevant doucement, il referme la porte derrière lui et se dirige vers la cuisine. Jongdae était matinal comme tous les enfants et Chanyeol savait qu'il ne faudrait pas longtemps avant de le retrouver en train de courir partout dans la maison.

Inspectant le réfrigérateur, Chanyeol se rend compte qu'il serait plus que temps qu'ils fassent des courses et ne voyant aucun aliment qu'il pourrait décemment cuisiner, il se tourne vers son toaster et décide de faire au plus simple. Il en est à sa sixième tartine quand il entend un bruit étouffé, suivit d'un rire qu'il reconnaîtrait entre mille, celui de son compagnon.

Abandonnant sa tâche, il suit les éclats de rire comme une piste et se retrouve une nouvelle fois devant la porte de sa chambre. Adossé au chambranle, il regarde son fils sur les genoux de Kyungsoo s'évertuer à le réveiller à grand renfort de guillis. Son mari le remarque tout de suite et Chanyeol se sent réchauffé du sourire qu'il lui tend. Il reste un moment à les regarder s'amuser quand finalement Jongdae remarque à son tour sa présence. Se redressant vivement, il fait de grandes enjambées sur le lit avant de lui sauter dans les bras.

« Hey ! Ça y es tu es réveillé ? » Jongdae hoche plusieurs fois la tête. « Tu as bien dormi ?

-J'ai rêvé du dragon. Il m'apprenait à voler.

-C'est vrai ? » L'enfant part dans une longue explication et Chanyeol retourne son attention vers Kyungsoo qui le regarde en levant un sourcil interrogateur.

« Le film hier après-midi, un enfant apprivoisait un dragon.

-Tu es sûr que c'était pour les enfants ?

-C'était un dessin animé. »

Kyungsoo ouvre la bouche pour ajouter quelque chose mais faisant basculer Jongdae sur son épaule, Chanyeol se penche vers son mari et le fait taire d'un baiser. Il pose un instant son front contre le sien avant de presser un nouveau baiser contre ses lèvres.

« Bonjour mon amour. »

Kyungsoo fronce le nez en esquissant un petit sourire, Chanyeol avait toujours les meilleurs arguments. Il se recule pour s'adosser au montant du lit avant de tendre les bras pour récupérer Jongdae et les deux pères passent à l'attaque. Ils savent qu'ils n'ont pas beaucoup de temps mais ce moment est à eux et ils ont envie d'en profiter. À grand renfort de bisous, les éclats de rire de Jongdae s'intensifient.

Six mois que le petit monstre les avait rejoins, six mois que Chanyeol ne se sentait plus toucher terre. Il avait cru atteindre la félicité en trouvant sa moitié, son Kyungsoo, mais tout avait basculé quand Jongdae était entré dans leur vie. Il était la pièce manquante de leur famille.

Les minutes s'égrainent et c'est finalement Jongdae qui les rappelle à l'ordre. Assis sur le ventre de Chanyeol, savourant sa victoire, il se tourne vers Kyungsoo.

« Papa, j'ai faim.

-Oui tu as raison, on va être en retard sinon. »

Passant un bras autour de sa taille, Kyungsoo sort finalement du lit, son enfant dans ses bras, avant de tendre une main vers Chanyeol. Ils passent en cuisine et Kyungsoo esquisse un petit sourire pour son mari quand il remarque les tartines sur le comptoir. Ce dernier hausse les épaules.

« J'ai fais de mon mieux. »

L'heure tournant, il ne leur est cependant pas possible de s'attarder autour de la table. C'est une chose rare chez eux, Jongdae ayant cette grande passion pour la cuisine qui le pousse à dévorer son repas sous l'oeil toujours ébahi de Chanyeol qui pourtant est déjà habitué avec Kyungsoo à considérer le repas comme le principal moment de la journée.

Pourtant ce dernier sort de son observation quand il voit Kyungsoo se relever pour entraîner leur fils vers la salle de bain.

"Attend, on avait dit à Yixing qu'on ferait un gâteau."

Son mari relève un sourcil.

"On ?

-Enfin Dae et moi."

Kyungsoo jette un coup d'oeil à la pendule.

"Vous allez avoir le temps ? On avait dit midi, non ?"

Chanyeol hausse les épaules.

"Au pire on aura un peu de retard."

Kyungsoo s'apprête à le contredire mais Jongdae se lève vivement de sa chaise pour se placer contre ses jambes.

"Mais on avait dit à Hunnie. Je lui ai dit que je lui faisait un gâteau, je ne peux pas venir sans."

Et si Chanyeol avait mis des mois pour comprendre comment amadouer Kyungsoo, Jongdae n'avait mis que quelques jours - si ce n'était des heures à le conquérir. Il savait y faire pour obtenir ce qu'il voulait de son père – non pas que Chanyeol puisse véritablement lui refuser quoi que ce soit non plus. Du haut de ses cinq ans - presque six - Jongdae avait su entortiller ses parents autour de son petit doigt.

"Tu es sûr ?

-Oui ! Et j'ai dis qu'on mettrait des smarties dessus."

Rendant les armes, Kyungsoo lève les mains en signe de reddition avant d'en passer une dans les cheveux de Jongdae.

"Ok, je vous laisse gérer et je vais prendre une douche alors. Yeol, tu avais emballé le cadeau ?" Kyungsoo soupire en voyant l'air contrit de son époux. "Ok, c'est bon je le fais. On doit être partis dans une heure trente." Il pointe l'horloge du doigt avant de disparaître dans le couloir.

Peut-être aurait-il dû réfléchir un peu plus avant de prendre cette décision. Comment avait-il pu oublier le désastre qu'était Chanyeol dans une cuisine ?

Après avoir soigneusement emballé le cadeau et pris une douche plus longue qu'il ne l'avait pensé, ses pas le conduisent vers la cuisine, étonné qu'ils n'aient pas encore fini leur tâche. Pourtant, à peine le pas de la porte passé, comme une réminiscence, il lui revient l'une des règles qu'il s'était dicté dès la première semaine où Jongdae les avait rejoint : ne pas laisser Chanyeol et Jongdae seuls dans une cuisine. Des deux, il ne savait même pas lequel était le plus maladroits, son fils de cinq ans ou son époux plein de bonne volonté ou pourvu de deux mains gauche ?

Risquant un pas à l'intérieur, il essaie de faire abstraction du tas de farine sur le plan de travail et inspire en voyant l'accumulation de saladiers dans l'évier. Il parvient tant bien que mal jusqu'au four et ouvre un œil circonspect en voyant le large sourire de Jongdae.

L'enfant s'accroche à sa manche en sautillant.

« Papa, papa, regarde le gâteau change de couleur.

-Oui je vois ça bébé, mais j'ai peur qu'il soit en train de brûler. » Se redressant, il regarde Chanyeol qui se contente de hausser les épaules.

« On a pourtant suivi la recette : 20 min à 170°. Il n'a pourtant pas bougé, juste.. cramé. Je ne comprend pas. »

Kyungsoo jette un coup d'oeil à la recette.

« Il aurait du monter, tu as mis combien de levure ? » Il voit les yeux de Chanyeol se baisser tandis que ses lèvres murmurent le mot à nouveau mais avec une intonation surprise.

« Levure ?

-Chan ! Tu as mis de la levure ?

-Mais c'était pas sur la recette.

-Bien sûr que si, juste ici. » Et Kyungsoo désigne une ligne sur la feuille tandis que son compagnon se passe une main dans la nuque.

« Je pense qu'on est passé à côté de celle-ci. » Il ouvre la bouche pour ajouter quelque chose quand l'intervention de Jongdae l'interrompt.

« Feu ! Feu ! Le gâteau prend feu. »

D'un geste rapide, Chanyeol l'attrape pour le faire passer derrière lui tandis que Kyungsoo ouvre la porte du four pour retirer le gâteau qui effectivement était en train de prendre une belle couleur noire corbeau. Laissant le moule refroidir sur les plaques il éteint le four.

« Ce n'est rien, il n'y a simplement pas assez de pâte et le four est trop fort pour le faire cuire normalement. C'était une belle tentative.

-Mais... mais ... » Jongdae s'avance pour se positionner entre les bras de Chanyeol. « J'ai promis un gâteau à Sehun.

-On peut toujours en acheter un au passage.

-Non, .. je voulais le faire. » La mine de Jongdae s'affaisse tandis qu'il laisse sa tête retomber contre l'avant bras de Chanyeol. Les deux hommes se lancent un regard interrogateur.

« Ok .. » Le regard de Kyungsoo se pose sur la pendule, « .. on a encore un peu de temps. On va en re-faire un tous les deux, un facile.

-Tu es sûr ? »

C'est au tour de Kyungsoo de hausser les épaules devant Chanyeol.

« Tant pis si on est un peu en retard ? Tu peux faire un sac avec les affaires de Dae et du coup prendre un douche ? J'habillerais Dae pendant la cuisson. »

Kyungsoo reprend rapidement en charge la préparation du gâteau. Tandis qu'il guide son fils dans les étapes, il en profite pour nettoyer et ranger tous les ingrédients que la petite tornade a sorti. En un tour de main, un nouveau gâteau est placé dans le four et Kyungsoo l'entraîne dans la salle de bain pour le débarbouiller. Il remarque que Chanyeol est toujours sous la douche et il a à peine le temps de se retourner que son petit garçon l'y a déjà rejoint.

« Douche ! Moi aussi je veux une douche. »

Jongdae adorait tellement jouer dans l'eau que Kyungsoo et Chanyeol avaient pensé aménager une baignoire pour qu'il y soit plus à l'aise. Ce projet n'était d'ailleurs pas totalement à banir et ils y pensaient sérieusement.

Il observe Chanyeol réceptionner Jongdae avant qu'il ne glisse et commencer à lui passer du savon. Battant en retraite, Kyungsoo se dirige vers la chambre de Jongdae pour récupérer le sac que Chanyeol avait préparé pour sa sieste. Il finit ensuite de rassembler leurs affaires et il ne faut pas longtemps avant que les deux autres garçons ne le rejoignent, Jongdae fièrement habillé de son tee-shirt de super héros préféré et d'un short.

Kyungsoo ne peut s'empêcher d'avoir un sourire attendri en les voyant passer la porte.

« Je me souviens pourquoi c'est moi qui choisi ses vêtements la plupart du temps.

-Il est très bien.

-Ce tee-shirt a tellement été porté qu'il est plein de trous et un short en cette saison n'aurait pas été mon choix mais..

-C'est Super Xiumin ! J'adore ce tee-shirt. »

Baissant les yeux, Kyungsoo voit Jongdae la tête basse, tirant sur le bas de son tee-shirt pour observer le dessin, et son père ne peux s'empêcher d'avoir un large sourire.

« Je sais mon chat. Va pour Super Xiumin alors ».

La dernière étape et celle du dressage car que serait un gâteau d'anniversaire sans bonbons pour le décorer ? Jongdae est impatient de montrer son oeuvre à son meilleur ami. S'assurant que Kyungsoo avait toutes leurs affaires, ils finissent par enfin se diriger vers l'extérieur pour reprendre leur voiture. Pendant que son compagnon ouvre le coffre pour y déposer leurs affaires, Chanyeol aide Jongdae à s'installer dans son siège. Kyungsoo s'assoit derrière le volant et ils prennent la route vers la maison de Junmyeon et Yixing.

Il ne suffit que d'une main posée sur la porte pour que celle-ci s'ouvre immédiatement. Kyungsoo, Chanyeol et Jongdae sont accueillis à grand renfort de cris et d'embrassades. Sehun est le premier à apparaître dans l'encadrement et il se rue automatiquement dans les bras de Kyungsoo puis Minseok lui succède et vient saluer Chanyeol. Sehun remarque ensuite Jongdae et il entraîne son ami vers l'intérieur et probablement sa salle de jeu.

« Ah vous êtes là, Junmyeon se demandait où vous étiez passé.

-On a eu un petit contre-temps." Chanyeol tend le gâteau à Yixing. " On a pas retrouvé les bougies j'espère que tu en as."

Son ami hausse les épaules en souriant.

"Ne t'inquiète pas pour ça. Jun a dévalisé le rayon la dernière fois qu'il a fait les courses. Je crois qu'il a assez de bougies pour couvrir leurs anniversaires jusqu'à leur dix-huit ans.

-Comme ça c'est prêt, on a plus à y penser." Junmyeon vient d'apparaître dans l'entrée et Yixing lève les yeux au ciel avant de passer un bras autour de sa taille, ses lèvres proches de ses tempes. " Je ne sais pas vous mais moi je meurs de soif. Je pensais qu'on pouvait aller sur la terrasse comme il fait beau ?

-Tes parents sont déjà arrivés ?"

C'était une petite fête d'anniversaire entre ami, Sehun venait d'avoir six ans et ils avaient préféré voir les choses de façon intimiste. Junmyeon avait juste invité ses parents car ils connaissaient bien Chanyeol et Kyungsoo et que cela leur feraient plaisir de passer un peu de temps avec leurs petits-fils. Pourtant en se garant Kyungsoo n'avait pas remarqué leur auto.

"Mon père a attrapé un virus, apparemment il est couché depuis deux jours, ma mère va simplement passer pour le café." Les accompagnant vers la terrasse, Yixing s'éclipse en cuisine pour rapporter des bières et des en-cas. Minseok, Sehun et Jongdae ont disparu depuis longtemps, il ne leur a fallu qu'un instant avant de trouver un jeu pour les occuper et les adultes les regardent semer la pagaille entre les coussins du salon sans même relever un sourcil.

"On va vraiment être les parents gâteux qui ne savent pas dire non, n'est-ce-pas ?

-J'en ai bien l'impression." Yixing et Chanyeol finissent leur verre en lâchant un soupir simultané.

"J'ai du mal à croire que c'est notre quotidien maintenant."

Yixing hoche la tête.

"Je te comprend, déjà Minseok et on avait le sentiment que plus rien n'était réel et maintenant Sehun..

-Tu te lèves encore les nuits pour vérifier qu'ils sont là ?" Le ton de Chanyeol est goguenard et il éclate de rire quand Yixing lui donne un coup de coude.

"Je n'aurais jamais du te dire ça.

-Oh si ! Parce que ça a donné des idées à Soo, il l'a fait les premiers soirs et j'ai pu doublement me moquer."

L'entendant à l'autre bout de la table, Kyungsoo lui lance une serviette en papier qu'il avait préalablement roulé en boule.

" Tu ne devrais pas en rire, je te signales que tu le fais toujours, je t'ai entendu ce matin.

-Je vérifiais s'il était réveillé ce n'est pas la même chose.

-Bien sûr."

Les enfants ayant eux aussi faim, ils reviennent rapidement à table et le repas peut commencer. Il est entrecoupé entre chaque plat par les vas-et-viens des enfants qui trouvent décidément que leurs parents mettent trop de temps à manger et que leurs discussions ne les intéressent pas. C'est finalement au dessert qu'ils prennent le temps de se poser – pour admirer le gâteau de Jongdae dans un premier temps, ce qui lui vaut une étreinte de son ami. Mais ce qui fait véritablement venir des étoiles dans les yeux de Sehun, c'est le moment qu'il attend depuis longtemps, recevoir ses cadeaux. Extatique devant le train électrique que ses parents lui ont offert, c'est Yixing qui est mis à contribution pour le monter. Au premier coup de sifflet de la locomotive, Junmyeon se redresse sur sa chaise et commence à regretter son achat.

Les laissant profiter des nouveaux jouets, les quatre adultes s'exilent dans le jardin, une tasse de café à la main. Pourtant, Junmyeon a à peine le temps de s'asseoir dans l'un de leurs fauteuils en rotin qu'il entend son aîné l'interpeller – après tout, tout jeu de train à besoin d'un contrôleur.

Quelques minutes plus tard, c'est Jongdae qui passe un nouvel appel, ils ont besoin de volontaires. Kyungsoo se lève en premier et il fait un signe à Yixing et Chanyeol pour qu'ils restent assis.

Restés seuls, les deux amis finissent tranquillement leur café en abordant divers sujets mais invariablement, le thèmes des enfants est celui qui fini toujours par revenir.

« Vous avez l'air bien, Kyungsoo et toi. Je veux dire, vous avez eu des moments de flottement au début avec Jongdae – vous n'étiez pas sûr de bien vous y prendre avec lui – mais j'ai l'impression que c'est désormais derrière vous, non ? »

Chanyeol repose sa tasse sur la petite table avant de caler son dos contre le dossier de son fauteuil. Il remonte des cuisse contre son torse

« On a décidé d'arrêté de se prendre la tête. Au début, on s'angoissait beaucoup, on avait peur de trop en faire ou pas assez. C'est surtout le problème des règles qui nous a posé question. Quand lui dire non ? Comme le chemin a été difficile pour son adoption et que c'est un enfant tellement désiré, on avait peur d'être forcément un peu trop laxiste avec lui. Enfin tu vois ce que je veux dire. »

Yixing sourit.

« Oui, totalement. On a pensé la même chose avec Junmyeon. Au début, c'était déjà tellement magique d'avoir Minseok avec nous qu'on voulait juste qu'il soit heureux – même si cela voulait dire aucune règles. Et on s'est beaucoup demandé si cela n'allait pas être un problème, est-ce qu'on allait pas mal l'élever en faisant ça ? »

Chanyeol se passe une main dans les cheveux avant de se gratter la nuque.

« Et comment vous avez fait ?

-En fait... ça s'est fait tout seul. Avec l'arrivée de Sehun on s'est vite rendu compte qu'il fallait des règles sinon ce serait infernal. Ça s'est fait petit à petit bien sûr mais on est plutôt content de ce qu'on a mis en place. Et vous ? Tu dis que tu as arrêté de te prendre la tête.

-Oui. On a essayé de prendre du recul avec tout ça parce que j'ai eu le malheur de poser des questions à la mère de Kyungsoo sur ses méthodes d'éducation et on a été bombardé de messages de conseil. Mon père à aussi voulu s'en mêler, ainsi que mes collègues … On savait plus trop qui écouter, quoi faire... alors on a lâché prise. Jongdae est génial, on lui pose des limites sur ce qui est fondamental : le respect des autres, mentir, mal se comporter... mais pour le reste .. » il hausse les épaule « .. s'il est heureux, on est heureux. Et si cela veut dire que pour l'instant on le chouchoute un peu trop – tant pis. On aura le temps plus tard de revoir notre discours. Pour l'instant ça se passe bien alors on essaie de faire le plus naturellement possible.

-Vous avez raison. Le mieux c'est de le faire comme vous le sentez. Si tu te forces avec un comportement qui ne te correspond pas il va le ressentir et cela ne donnera pas de bon résultats.

-On s'est mis tellement de pression, Soo et moi, à vouloir être les parfaits parents, à tout faire comme il faut – que ça a été un réel soulagement quand on a lâché prise. On ne sera jamais de parfaits parents, personne ne l'est, du moment que Dae va bien et qu'on ne le transforme pas en démon – en un plus grand démon qu'il ne l'est en ce moment" ajoute t-il en voyant un petit sourire sur les lèvres de son ami " tant qu'il va bien, je n'ai pas envie de m'inquiéter pour autre chose."

Yixing se balance un instant sur son fauteuil en hochant la tête.

"C'est le bon état d'esprit à avoir. Ça nous a pris du temps à Jun et à moi pour en arriver là."

Comme un mouvement instinctif, ils se tournent tous les deux vers la terrasse où les enfants avaient installé le train. De là où ils se trouvaient ils pouvaient voir Sehun sur les genoux de Junmyeon, construisant un wagon tandis que Kyungsoo courrait de Minseok à Jongdae pour les faire ajuster la trajectoire qu'ils donnaient à leurs locomotives. Ce moment reste suspendu pendant quelques secondes puis Chanyeol se tourne vers son ami.

"Je ne sais pas ce que j'aurais fait si Kyungsoo n'avait pas voulu qu'on adopte."

Yixing fronce les sourcils en se rajustant sur sa chaise.

"Comment ça, "ce que tu aurais fait"? Tu veux dire...?" Il ne termine pas sa phrase mais son ami le comprend parfaitement.

"Non, non, je ne serais pas aller à cet extrême.. enfin je ne crois pas. Je veux dire, je voulais un enfant, j'en ai toujours voulu. Et c'est vrai que quand Kyungsoo a manifesté des réticences je me suis posé beaucoup de questions, est-ce que je pourrais être avec quelqu'un qui n'en veut pas, faire ma vie sans fonder une famille ? Bien sûr que j'y ai pensé.. mais c'est Soo." Il jette à nouveau un regard vers la terrasse. " Ne pas voir son futur de la même façon peut être un motif de rupture, je comprend les gens qui se séparent parce qu'ils ne veulent pas les mêmes choses.

-Tu penses que tu serais parti ? Tu l'aurais quitté s'il n'avait pas voulu d'enfant ?

-Non, je préfère penser que j'ai toujours su que je pouvais le faire changer d'avis." Pendant une seconde les deux hommes ne disent rien, puis secouant la tête pour chasser cette idée, Chanyeol se redresse sur son siège, retrouvant son sourire. "Tu me connais, dans le pire des cas, je serais parti pour mieux revenir trois jours plus tard complètement désorienté."

Yixing lui rend son sourire avant de se retourner brusquement en entendant une voix derrière lui.

"Qui est désorienté ?"

Chanyeol ne se départit pas de son sourire tandis qu'il tend la main pour inciter Kyungsoo à s'asseoir contre lui. Un bras autour de ses épaules et ses lèvres dans ses cheveux.

" Personne, on parlait juste de la période avant qu'on adopte Dae. Comment je t'ai persuadé."

Son sourire s'élargit en sentant son compagnon lui donner un coup de coude.

"Tu ne m'as pas persuadé, je savais déjà que je voulais une famille .. j'étais juste indécis sur le moment." Il continu quand il voit les sourcils de Chanyeol se hausser. " Bien sûr que je voulais un enfant avec toi, mais le moment où on a commencé à en parler n'était pas le meilleur moment.

-Ça faisait pourtant déjà longtemps qu'on était ensemble.

-Et alors ?"

Yixing se tiens un peu en retrait. La conversation semble plutôt intime et il ne sait pas s'il doit intervenir. Sa réserve l'emporte et il se contente de leur donner un peu d'espace en se reculant dans son fauteuil.

"Comment ça ? Après des années de couple c'est assez normal d'aborder ce sujet ?

-Oui mais on s'est mis ensemble tôt, on était encore jeune."

Pourtant sa position d'observation est compromise quand Kyungsoo se tourne vers lui pour le prendre à témoin. Yixing se redresse en voyant son ami lui faire un signe de tête.

"Je veux dire, vous aussi vous avez mis du temps avant de vous lancer, c'est une décision importante.

-Hum.. oui, enfin on savait que la procédure serait longue et on a mis toutes nos chances de notre côté avant de commencer.

-Mais nous aussi on était prêt." Chanyeol s'avance sur son siège, il semble attendre un assentiment de la part de Kyungsoo. Pourtant, celui-ci hausse les épaules, ne semblant pas d'accord avec lui.

"Tu étais prêt, pas moi."

C'est au tour de Chanyeol de froncer les sourcils et Yixing se dit qu'il aurait peut-être du aller aider à monter le train.

"Je veux dire.. j'avais peur. On était ensemble depuis plusieurs années mais cela ne faisait pas si longtemps qu'on vivait ensemble et.. un enfant, fonder une famille ça bouscule forcément tout. Je savais qu'à partir du moment où on commencerait le dossier plus rien ne serait pareil. Même si l'enfant n'était pas encore là, on ne serait plus juste "toi et moi" mais déjà "nous, attendant d'être trois". Tout aurait été différent et même si c'était ce que je souhaitais – dans le futur – je n'étais pas sûr que c'était ce que je voulais tout de suite. Je me demandais si on avait déjà assez vécu en tant que "toi et moi", avant d'être plus. Même si quand on a commencé les démarches, on savait que cela nous prendrait de longs mois, voire des années avant que cela se concrétise, je savais qu'on ne serait plus aussi "libres" qu'on l'était avant." Il se passe un main dans ses cheveux en baissant la tête. "Je m'exprime mal, je ne veux pas dire qu'on est pas libres.. juste que notre quotidien allait déjà être bouleversé. Les rendez-vous avec les psychologues, les visites de la maison par les services sociaux … ce n'était déjà plus juste toi et moi. Enfin je m'embrouille, …"

Mais Chanyeol voyait ce qu'il voulait dire. Il était surpris que cet aspect de la question ressorte aujourd'hui. C'était sans doute la première fois que son compagnon mettait autant de mots sur son ressenti. Il connaissait sa réticence et il savait qu'au final ce n'était pas parce que Kyungsoo avait peur qu'ils soient de mauvais parents ou qu'il ne souhaitait pas d'enfants, mais il avait toujours eu du mal à comprendre pourquoi il avait autant repousser le moment.

"Je n'ai pas été convaincu d'avoir un enfant, j'en voulais un avec toi parce que je savais que c'était toi.. pour moi ; et que tu serais génial en tant que père mais quand tu as commencé à m'en parlé ça m'a paru trop tôt. On était si bien en couple, est-ce qu'on allait pas gâcher ce qu'on avait en se lançant trop tôt dans de trop lourdes responsabilités ? C'est pour ça que j'ai voulu reculer un peu, pour profiter de toi un peu plus longtemps."

Chanyeol ne sait pas trop ce qu'il peu répondre à cela, ce n'était pas du tout ce qu'il s'était attendu pour cette soirée. Les mots bloqués dans la gorge noué, il passe simplement sa main sur la nuque de de son compagnon avant de la laisser retomber le long de son bras pour trouver sa main.

"Je ne savais pas non plus si je serais à la hauteur, je ne savais pas si je pouvais encore aimer autant – encore plus que toi. Ça a déjà été difficile d'accepter tout ce que tu me faisais ressentir, j'avais peur de ce que cela signifiait d'aimer encore plus. Mais j'ai fini par laisser mes doutes derrière moi et.. " il jette un coup d'oeil par dessus son épaule " .. Dae, ça a été si simple de le laisser devenir la personne la plus importante pour moi, si simple de l'aimer comme le mien. On ne sera peut-être pas des parents parfaits, on ne fera peut-être pas tout bien mais tout ce que je ferais maintenant ce sera pour lui."

Chanyeol se rapproche de lui, jusqu'à ce que sa peau retrouve la sienne, un bras autour de sa taille. Son ton n'est qu'un murmure et il sait que ce n'est pas suffisant mais il ne parvient qu'à lui murmurer "je sais" tout contre son épaule avant de laisser ses lèvres s'y poser. Il sait que Kyungsoo le comprend.

Yixing qui était resté silencieux jusque là se passe une main sur le visage. Il avait été à la fois gêné d'assister à cette conversation qui relevait de l'intime et pourtant satisfait de comprendre un peu mieux la dynamique de couple de ses amis. Il avait été tellement heureux pour eux qu'il réussissent à vivre leur rêve et il ne lui avait pas fallu plus d'une journée pour tomber en amour pour Jongdae. C'était une chance qu'ils se soient trouvé tous les trois.

Posant ses mains sur les accoudoirs de son fauteuil, prêt à intervenir, il est interrompu par une voix derrière lui. La mère de Junmyeon vient d'arriver et Yixing l'entend saluer son époux. Faisant un signe à ses amis pour qu'ils ne bougent pas, il prend appuis sur ses mains pour se relever.

"Non, ne bougez pas. Parlez tranquillement, on viendra vous rejoindre avec le café de toute façon."

Laissés seuls, il y a ce moment de flottement entre Kyungsoo et Chanyeol. Ils savent qu'ils n'ont plus vraiment besoin d'ajouter quelque chose. Cette conversation avait été nécessaire mais il était inutile de la poursuivre. Chanyeol ressentait un sentiment de soulagement à enfin comprendre un peu mieux ce qui se passait dans la tête de Kyungsoo. Lui qui se vantait de pouvoir toujours savoir ce que son compagnon pensait, il devait bien s'avouer - enfin seulement à lui-même - qu'il y avait des fois où il ne savait vraiment pas ce que son compagnon pouvait éprouver. Kyungsoo avait mis du temps à s'ouvrir à lui et il restait après tout quelqu'un de pudique.

Incapable de trouver les mots qu'il pourrait bien prononcer après cela, il se contente de presser son front contre le sien. Il n'est pas sûr de ce qu'il veut transmettre par ce geste, un remerciement pour s'être confier ? pour la confiance qu'il avait en lui? en eux ? Il est pourtant sûr que Kyungsoo comprend son message quand il sent sa main se refermer sur la sienne et sa joue se frotter contre la sienne. Il ne sait pas qui initie le mouvement mais soudain ses lèvres sont sur les siennes et il ne peut que fermer les yeux pour se presser plus fort contre son amant.

C'est dans cette position que Yixing et Junmyeon les retrouvent quelques minutes plus tard. À grand renfort de raclements de gorge, le couple se sépare mais non sans conserver un large sourire.

La mère de Junmyeon les salue et ce second café est le moment pour les enfants de revenir à la charge pour le goûter. Junmyeon s'étonne de l'appétit et de l'énergie de Jongdae. Lui qui est habitué à la paresse de Sehun et ses baisses de tonus tout au long de la journée, ne sait pas comment il arriverait à gérer une tornade comme le petit garçon.

Tandis qu'il tend un verre d'eau à l'enfant assis sur ses genoux, Chanyeol dit d'une voix basse « c'est bien pour ça qu'on en a qu'un ». Il affiche une moue innocente quand Jongdae se tourne vivement vers lui mais le petit garçon ne semble pas bien comprendre l'ironie de la phrase et finalement sa part de gâteau est bien plus intéressante alors il retourne à son assiette sans plus prêter d'attention aux conversation des adultes. En un geste tendre, Chanyeol pose sa joue contre sa tête mais l'instant paisible ne dure pas. Il y a trop de tentations, trop de jouets dans la pièce pour que Jongdae reste bien longtemps en place. Entraînant Minseok à sa suite – Sehun ayant décidé de se lover entre les bras de Junmyeon – les deux enfants repartent vers la salle de jeu.

La mère de Junmyeon ne reste pas longtemps, et son départ signe celui de Kyungsoo et Chanyeol qui doivent préparer les affaires d'écoles de Jongdae mais aussi finir certains de leurs dossiers pour le travail.

Chanyeol ne peut s'empêcher de se moquer des adieux déchirants auxquels s'adonnent Jongdae et Sehun – tout en sachant qu'il se rêveront dans quelques heures – étant dans la même classe.

« Je plains leur maîtres, il doit bien avoir du mal avec ces terreurs. » Mais le rire de Chanyeol se transforme en plainte quand il reçoit un coup de coude de Kyungsoo.

Une poignée de main à Yixing et une tape sur l'épaule de Junmyeon.

« On se voit mercredi ? » C'est à peine une question, designer en lingerie Kyungsoo aidait parfois Junmyeon dans son travail. Et depuis quelques semaines, les deux hommes avaient pris l'habitude de se retrouver tous les mercredis. Ils parcouraient la ville, magasins comme bâtiments à la recherche de nouvelles inspirations. Kyungsoo conseillait Junmyeon dans les tissus, les coupes, cela donnait parfois des idées au jeune architecte pour des intérieurs et de nouvelles façons de penser les espaces. Junmyeon ouvraient les portes de vieux bâtiments à Kyungsoo qui s'inspiraient d'anciens styles dans ses collections.

Après un dernier signe de la main, ils re- prennent finalement la voiture et leur retour à la maison passe comme l'éclair. Chanyeol avait oublié de faire une partie des devoirs, donc ils s'attablent dans le salon pendant que Kyungsoo fini de classer les bons de commandes qu'il avait laissé sur son bureau en rentrant le vendredi soir. Il décide ensuite de s'atteler à leur dîner, ne voulant pas confier la tâche à Chanyeol. Pourtant la même évidence qui avait frappé son mari le matin même lui parvient à son tour, ils n'ont plus rien dans le frigo.

Les éclats de rire de son fils dans le salon ne lui donne absolument pas envie de se creuser la tête et ils préfèrent sortir son téléphone de sa poche pour commander avant de les rejoindre. Dans le salon, la séance de devoir est apparemment fini car un dessin animé passe en fond tandis que Chanyeol, assis sur le tapis s'est lancé dans un jeu de construction. S'installant dans le dos de Jongdae, Kyungsoo pose un baiser sur sa tempe avant d'aider son fils dans la construction de son vaisseau spatial.

« C'est le vaisseau de Super Xiumin, il vient d'une autre planète et il a des super pouvoirs.

-Il lance des éclairs non ? » L'enfant lève les yeux au ciel et Chanyeol ne peut s'empêcher de trouver adorable cette manie qu'il a emprunté à Kyungsoo. Parfois, en voyant Jongdae agir comme son père il en oubliait qu'il avait été adopté mais il était normal que l'enfant leur ressemble, après tout il était leur.

« Mais non ! Ça c'est ChenChen, Super Xiumin c'est la glace ! »

Kyungsoo acquiesce avec un petit sourire et le sujet lui sort de la tête jusqu'au moment du coucher.

Jongdae ne va jamais au lit sans avoir lu avant l'une des histoires d'exoplanète et de ses supers héros.

« Encore une ! Celle où Baekkie sauve Suho-ppa du monstre Sous-Marin !

-Demain, on lira Six ans de ship demain. Ce soir tu dois dormir, il y a école demain. »

Lui donnant sa peluche dino, Chanyeol se penche une dernière fois pour déposer un baiser sur son front tandis que Kyungsoo porte sa main à ses lèvres puis ils ne sortent tout les deux pour le laisser s'endormir.

Se retrouvant dans le salon, ils se lancent un regard interrogateur en voyant l'amoncellement de jouets à ranger. Et, dans un même geste, ils se détournent d'un même geste et prennent la direction de la salle de bain.

C'était leur moment privilégié, celui où ils se retrouvaient. Tandis qu'ils se pressent l'un contre l'autre pour profiter du jet d'eau, Chanyeol serre Kyungsoo plus fort contre lui, ses mains se referment sur les siennes et ils nouent leurs doigts ensemble. Se penchant, ses lèvres parviennent à hauteur de ses tempes, y laisse un baiser fugace avant de s'attarder sur l'arrondi de son oreille.

"Je t'aime tellement. Tellement, tellement... presque autant que Jongdae." Il a un ton moqueur en prononçant la dernière partie et Kyungsoo ne peut réprimer un sourire. Il remarque tout de suite la lueur amusée dans le regard de son époux.

"Moi aussi, tu es mon numéro deux."

Plus rien n'était pareil depuis six mois. Ce qu'il pensait impossible s'était réalisé, il aimait quelqu'un plus qu'il n'aimait Soo, il renonçait volontiers à ses grasses matinées et passait ses journées à siffloter des chansons pour enfant qu'il ne parvenait pas à sortir de sa tête en somme il n'avait jamais été plus heureux.