Mais qu'à dit Do Kyungsoo, cette fois ?

Relever une mèche, un sourire en coin, Jongin savait vraiment comment utiliser son corps et les traits de son visage pour les rendre les plus avantageux.

Tandis que les photographes s'échangeaint leurs places pour essayer de trouver le meilleur angle, Kyungsoo discutait avec l'un des éditeurs du magazine.

"On aurait voulu rajouter une interview avec ce photoshoot. Rien de trop personnel, simplement des questions sur ses projets, le futur, ce genre de chose. Est-ce qu'on pourrait convenir d'un rendez-vous ?

-Je suis désolé, comme vous le savez Jongin va commencer le tournage d'Obsession, et il sera très occupé pendant les prochains mois. Il n'a pas vu plus loin pour l'instant. Il y a des projets sur la table mais il ne les a pas encore regardé. Je crains donc qu'il ne puisse pas vous apporter de nouveau élément."

L'homme n'a pas l'air très satisfait de la réponse.

"Certes, le tournage commence la semaine prochaine n'est-ce pas ?" Il continue en voyant Kyungsoo hocher la tête. "Et.. vous y aller aussi ?

-Je croyais que vous n'aviez pas de questions personnelles ?

-C'est professionel. En tant que son agent, je voulais savoir si vous y alliez aussi.

-Vraiment ? En tant que son agent ou en tant que son petit-ami ? Je suis désolé mais ce ne sont pas des informations que nous souhaitons divulguer." Kyungsoo reste impassible devant l'air étonné qu'affiche l'éditeur. Il commençait à avoir l'habitude maintenant et savait comment répondre à ceux qui essayaient d'en savoir toujours plus.

Se détournant il lui indique que "s'il n'a pas d'autres questions, il préfère revenir au photoshoot". Ses pas le dirigent vers l'écran de contrôle et il force un sourire quand il voit Jongin chercher son regard.

Cela faisait trois mois depuis la cérémonie des oscars. Trois mois depuis que Jongin les avait affiché tous les deux devant la terre entière par un baiser improvisé. Les semaines qui avaient suivi avaient été autant chaotiques que merveilleuses. Jongin et Kyungsoo avaient décidés de se donner une chance et leurs premiers pas en temps que couple les avaient confirmés sur leur envie d'être ensemble. Les tabloïds, eux, ne partageaient pas la même opinion.

Les premiers canards avaient été très critiques, fouillant dans le passé de Kyungsoo pour savoir qui il était. Ils avaient inventés les pires histoires, de la promotion canapé au harcèlement sexuel de la part de Jongin. Personne ne savait comment cataloguer cette histoire et tous adoraient inventer leur propre version.

Le premier mois passant, ils avaient changé leur discours pour inventer une romance à la cendrillon. Il faut dire que Jongin n'avait jamais su faire dans la discrétion. Kyungsoo avait même finit par abandonner l'idée d'effacer leurs traces. Il y avait tellement de photos prises sur les tournages, dans les rues et même sur l'insta de Jongin lui-même ; les montrant main dans la main, enlacés ou même s'embrassant. Les effacer toutes étaient vain.

Au début, Kyungsoo avait eu beaucoup de mal avec le côté tactile de Jongin en public. Il avait éprouvé des difficultés à mettre de côté son rôle de manager, c'était plus fort que lui. Jongin n'avait aucune mesure, qu'ils soient seuls où au milieu d'une foule il était sincère dans ses gestes et dans son comportement. Au grand plaisir des paparazzis mais beaucoup moins de l'agence.

Kyungsoo est ramené au moment présent en entendant la voix d'un des photographes.

"Mr Kim, pourriez-vous vous tournez de ce côté ? Déboutonner quelques boutons supplémentaires de la chemise."

Il voit une assistante s'avancer immédiatement et commencer à remonter les manches de Jongin. Une fois fait, elle se tourne pour s'attaquer au col. C'est à ce moment là que Kyungsoo intervient.

"Ce ne sera pas nécessaire." Il s'approche de l'un des photographes et commence à parler avec lui.

"J'avais pensé qu'on pourrait donner un autre aspect au photoshoot ?

-Oui je comprend, mais cela ne correspond pas vraiment à notre concept."

Le photographe ne semble pas apprécier la remarque de Kyungsoo.

"Nous allons mélanger les scénarios dans le magazine. Il nous faut des photos plus osées pour montrer son côté un peu plus "séducteur".

-Vous avez déjà pris des photos dans ce sens ce matin.

-Elles étaient plutôt sages. On aurait voulu montrer un peu plus de lui." Kyungsoo n'apprécie pas du tout le tom sur lequel ce mot est accentué.

"Je vois. Malheureusement, ce types de photos ne sont pas celles dont nous avons convenus dans le contrat. Il y a assez de scènes dans ses films qui le montre et l'agence souhaite que son image soit impeccable en dehors. Ce qui veut dire que la chemise reste boutonnée."

Sachant qu'il était vain de discuter avec le manager, l'homme revient sur ses ordres et fait terminer le photoshoot rapidement.

Jongin jette un coup d'oeil dans sa direction tandis qu'il prend la direction du vestiaire pour se changer mais Kyungsoo lui fait un simple signe pour lui désigner la sortie.

Échangeant avec l'agence, il répond à quelques mails avant de monter dans la voiture qui les attend.

"On va où Kyungsoo ?

-À l'agence. Jongin doit encore signer des papiers pour le prochain tournage.

-Bien."

Le chauffeur remonte la vitre séparant son côté de celui des passagers et Kyungsoo repart à son téléphone.

Il n'a pas longtemps à attendre avant que la portière s'ouvre à nouveau et que Jongin se glisse à ses côtés.

"C'est bon ? Tu as pris toute tes affaires ?

-Oui." Jongin tape sur la vitre pour signifier au chauffeur qu'il peut démarrer. "Tu as vérifié les photos sélectionnées ?

-Ils vont les envoyer à l'agence.

-Il y a eu un problème ? Je t'ai vu parler avec les photographes.

-Non tout va bien." Kyungsoo répond de façon machinale tout en continuant à taper ses messages.

Mais alors qu'il va consulter une nouvelle fois les mots clés du jour pour être sûr qu'il n'y a pas de mauvaises surprises, il sent la main de Jongin sur son poignet.

"Pose ton téléphone.

-Je veux juste vérifier un truc.

-Pas maintenant." Jongin a gain de cause et il récupère lui-même le téléphone pour le mettre dans sa poche. "Il s'est passé quoi ?

-Rien je te dis.

-Si je me souviens bien, le photographe voulait me donner des consignes mais tu es intervenus."

Jongin s'enfonce dans son siège et pose sa tête sur le repose-tête de façon à pouvoir faire face à son compagnon. Sa main n'a pas quittée la sienne et son visage est penché vers le sien. Il sait que Kyungsoo est pleinement au courant de sa ténacité et qu'il ne laissera pas tomber le sujet si facilement.

"Il voulait un concept plus .. "séduisant" - je crois que c'est le terme qu'il a employé. Je lui ai dit de modérer parce que ça ne convenait pas au concept, c'est tout.

-Il voulait que j'enlève ma chemise ?

-Un truc dans le genre." Kyungsoo est encore distant. Son attention n'est pas pleine à la conversation. Jongin voit bien qu'il est tendu et il décide de changer l'atmosphère.

"Et alors ? Ce n'est pas la première fois que je me retrouverais torse nu.

-Non, mais l'agence veut que tu ais une image plus rangée.

-L'agence ou le manageur ?"

Il sait qu'il a gagné quand il voit Kyungsoo se retourner vivement vers lui et ne pas résister à son air coquin.

"T'es bête." Il lui donne un coup de coude pour faire bonne mesure mais Jongin peut voir sa gêne. Se penchant, il pose un instant ses lèvres sur les siennes.

Son ton est plus sérieux quand il reprend.

"Ça te dérange ? Qu'on puisse me demander parfois d'ôter ma chemise.

-Tu as fait pire dans certains films" rétorque Kyungsoo, se souvenant des nombreuses scènes de piscines que Jongin avait tourné dans son dernier drama.

"C'est vrai. Cela ne me gêne plus maintenant. Je me suis habitué et je ne me rend plus vraiment compte. Quand je tourne une scène, je pars du principe que c'est mon personnage et pas moi mais … pour toi ça doit être étrange, non ? La plupart des petits-ami ne se déshabillent pas devant d'autres personnes.

-S'il n'y avait que ça." Il voit Jongin relever un sourcil curieux et lui lance un sourire en passant une main sur sa joue. "Jongin, il y a dehors une foule de personnes - filles comme mecs - qui se compte en milliers et qui est en adoration devant toi. Au niveau concurrence on peut difficilement faire mieux. Tu passes tes journées entourés des meilleurs stylistes, maquilleurs et coachs qui te répète à quel point tu es magnifique et qui en profite pour te toucher au passage. Littéralement, les maquilleuses ont plus de contacts physiques avec toi que moi et en plus je dois être présent pour être le spectateur muet de tout ça. Si vraiment je voulais être jaloux, ce ne serait pas de cette chemise."

Jongin semble prendre conscience de la situation que vit son compagnon au quotidien.

"Et tu l'es, jaloux ?"

Kyungsoo hausse les épaules en gardant son regard dans le sien.

"Parfois, parce que je me dis qu'en plus c'est moi qui crée tout ça. C'est moi qui demande des retouches aux stylistes, ou aux photographes de suivre un certain concept. Mais au final, ça ne dure jamais longtemps.

-Pourquoi."

C'est au tour de Kyungsoo de se pencher vers Jongin.

"Parce que cette chemise, ils peuvent te demander de l'enlever. Ils peuvent t'effleurer au passage et prétendre avoir croisé ton regard mais ça n'égalera jamais ce que moi je peux te faire.

-Ce qui veut dire? Je suis curieux et ne dirais pas non à une démonstration."

N'étant pas seul dans la voiture, ils se contentent d'un long baiser mais se promettent tacitement que ce n'est que partie remise.

Jongin garde son sourire tandis qu'il reprend sa place. Il porte ensuite la main de Kyungsoo à ses lèvres avant de la laisser reposer sur sa cuisse. Il jette un regard par la fenêtre.

"On va où maintenant ? Je croyais que mon planning était vide après le photoshoot ?

-Oui, on repasse juste vite fait à l'agence pour que tu signes les derniers papiers pour le tournage de la semaine prochaine.

-On rentre après ?

-Tu peux rentrer si tu veux, je dois encore voir ton équipe des opérations pour les arrangements de la semaine prochaine.

-Comment ça ?

-Ils auraient trouvé un appart non loin du lieu de tournage, je veux voir ce qu'il en est. Si c'est bon, tu pourras t'y installer ce week-end et travailler ton perso.

-Déjà ?

-Jongin, le tournage est la semaine prochaine. Tu vas devoir y aller à un moment donné.

-Je sais mais … tu vas venir avec moi ?"

-Tu sais bien que je ne peux pas." Jongin soupire.

"Ce n'est pas comme si les gens ne savaient pas pour nous.

-Il y a une différence entre savoir pour notre relation et le fait que je te suive en tournage et vive avec toi

-Tu restes mon manageur. Tu ne serais pas le seul, je l'ai déjà vu souvent sur les sets.

-Peut-être mais, est-ce que nous on est prêt ? C'est autre chose de passer du temps ensemble et de vivre ensemble.

-Je le sais ça." Jongin semble réfléchir un instant et Kyungsoo pense qu'il n'ajoutera rien quand finalement Jongin reprend. "Le tournage va durer au moins quatre mois et après on devra bouger pour tourner au Japon. Pendant tout ce temps, tu vas rester à Séoul ?" C'est au tour de Kyungsoo de garder le silence. "Tu vas faire quoi à l'agence ?

-Travailler à distance ?

-Ton travail c'est moi Soo. Littéralement.

-Je sais. Je … enfin, …" Kyungsoo semble hésitant. "... tu ne te demandes pas parfois si notre situation n'est pas étrange ?

-Comment ça ?" Jongin fronce les sourcils devant la question. Il sent que la conversation a changé de sujet et il n'aime pas où elle l'emmène.

"Eh bien, mon travail consiste à prendre soin de toi et à t'entourer au mieux et en même temps, on est ensemble. Tu n'as pas peur à un moment donné qu'on ai du mal à en voir la limite.

-Attend, attend." Jongin se passe une main dans les cheveux. "Tu parles de quoi là ? De ne plus être mon agent ?

-Ce n'est pas forcément ce que je dis. Honnêtement, être avec toi et te suivre sur les plateaux, même avec les maquilleuses, les sous-entendu des journalistes, pour l'instant ça me va. Ça ne me dérange pas de mettre de côté mes sentiments personnels pour me concentrer sur mon rôle d'agent. Mais, je me demande si ce sera toujours le cas. Tu vois ce que je veux dire ?" Jongin est encore trop surpris par la tournure de la conversation pour ajouter quelque chose. "Même pour toi. Je suis avec toi tout le temps. Je contrôle ce que tu portes, ce que tu vas dire, même ce que tu dois manger. Ça va quand c'est quelqu'un d'autre qui le fait parce que c'est son rôle mais j'ai une double casquette. Il n'y a pas des moments où tu te dis que ce n'est pas ma place de te dire tout ça, en tant que petit ami ?

-Non. Parce que tu as été mon agent avant même qu'on soit ensemble. Je sais comment on travaille à deux, comment fonctionne notre dynamique. Je sais que ce que tu fais c'est pour moi.

-Bien sûr. Je dis juste qu'on a pas parlé de tout ça et .. qu'on devrait peut-être ?

-C'est pour ça que tu ne veux pas venir sur le tournage ? Parce qu'à la base on parlait de ça.

-C'est lié. Mais.. ok, le sujet de moi étant ton agent on en parlera plus tard. Pour le tournage… oui, j'avoue que j'y ai pensé. Bien sûr que je ne veux pas être loin de toi pendant quatre mois et je viendrais te rejoindre sur le set mais peut-être que je devrais rester à Séoul et ne venir que les week-end? être ton agent la semaine et ne venir à toi qu'en tant que petit- ami ? Qu'est-ce que tu en penses ?

Ce qu'il en pensait ? Jongin n'en avait aucune idée. Pour être honnête il était plutôt du genre à vivre l'instant présent et comme c'était le début de leur relation tout ce qu'il voulait c'était passer son temps avec Kyungsoo. Il n'avait pas prit conscience que son compagnon pouvait avoir ce genre d'idée et il lui fallait du temps pour se faire vraiment un avis sur la question.

Il a de la chance, du temps, on lui en donne car la voiture ralentit pour finir par se garer sur le parking de l'agence.

"On en parle plus tard ?"

Kyungsoo hoche lentement la tête avant de sortir du véhicule. Ils passent les portes du bâtiment sans dire un mot et montent dans l'ascenseur.

"Je vais au cinquième signer les papiers c'est ça ?" Kyungsoo hoche à l'affirmative. Il avait amené une mine pensive sur le visage de Jongin et il s'en voulait. Pourtant la conversation aurait bien dû survenir à un moment donné.

"Je dois aller au huitième pour voir ton équipe. Je .. je peux passer chez toi après ? On discute de tout ça ?

-Ok."

Les portes s'ouvrent à ce moment là et Jongin esquisse un mouvement pour sortir mais Kyungsoo le retient.

"Je suis désolé. Eh, s'il-te-plaît. C'était pas la tournure de journée que tu pensais avoir je le sais mais.. ça ne change rien, ok ?"

Jongin esquisse un sourire et presse sa paume contre la sienne en un signe d'assentiment.

Pendant les heures qui suivent, Kyungsoo a bien du mal à rester concentré mais il fait un effort pour répondre aux questions qu'on lui pose. Ils sont en train de monter le dossier pour le tournage de la semaine suivante et il ne peut pas se laisser aller.

Pour autant, il est bien content quand vient enfin le moment de partir. Par habitude, il prend son téléphone et envoie un texto à Jongin, lui annonçant son départ de l'agence.

La réponse n'est pas longue à arriver. Kyungsoo est toujours dans l'ascenseur quand il reçoit un texto lui annonçant que Jongin n'a pas quitté le bâtiment. Il est dans les salles d'entraînement et l'attend.

Appuyant sur un nouveau bouton, Kyungsoo se rend à son tour aux studios de danse. Il n'a pas à faire plus de deux pas dans le couloirs pour entendre la musique au loin. Suivant le son, il se laisse guider vers la dernière porte à droite. Il l'ouvre et reste un moment accoudé au chambranle de la porte. Jongin est complètement immergé dans sa danse, il ne remarque pas sa présence.

C'était étrange mais il y avait quelque chose d'apaisant à regarder Jongin danser. Kyungsoo avait toujours prit plaisir à le regarder, cela l'aidait à reprendre son souffle et relativiser. Et il savait que cela aidait aussi Jongin, c'était son refuge à lui.

Entrant dans la pièce, il rejoint une table où se trouve des bouteilles d'eau. Jongin s'arrête de danser en le voyant faire. Il éteint la musique et attend que son compagnon le rejoigne.

"Tu as décidé de rester ?

-J'avais besoin de me vider la tête."

Il lui tend une bouteille avant de s'asseoir sur le sol. Jongin, prend place à ses côtés.

"Et tu as réussi ?

-Je crois que je comprends mieux maintenant ce que tu voulais me dire. J'ai été un peu surpris tout à l'heure mais … j'ai pris un peu de recul. Jusque là, j'en étais resté à l'étape où on est sur un petit nuage.

-Je sais que c'est assez peu romantique, on me l'a déjà reproché, je pense trop." Kyungsoo laisse reposer sa tête contre le mur. Il relève ses jambes pour poser des coudes dessus. "C'est juste … que je me suis projeté. Je me suis dit avec les mois passant que ce serait plus difficile. Évidemment pour l'instant tout va bien. J'ai été ton agent un long moment avant qu'on soit plus alors les trois derniers mois j'ai fais comme d'habitude. Le boulot est automatique. Mais je me dis.. et dans six mois, dans un an ?

-Dans un an ? Je n'avais pas vu si loin." Jongin prend un ton plus bas comme s'il se parlait à lui même. Il doit sentir que ce n'est pas une bonne réponse car Kyungsoo se tend contre lui. "Non, non pas dans ce sens là. Je veux dire, tu me connais, j'ai pas pour habitude de réfléchir sur le long terme.

-Je sais, d'habitude c'est moi qui le fait pour toi." Kyungsoo tente un sourire mais il sait que Jongin n'est pas convaincu. Il peut sentir son amertume avant même qu'il ne la prononce.

Jongin se redresse et passe sa main dans le dos de Kyungsoo. Il l'y laisse un moment avant de la remonter dans sa nuque. Son regard est sur le côté pour pouvoir regarder Kyungsoo en face.

"Mais ça me plaît. Tu nous projette dans un an ?" Kyungsoo hoche la tête. "Vraiment ?" C'est comme s'il avait besoin d'une confirmation. Et après l'avoir obtenu, il continu. "Je veux nous projeter aussi dans le futur, mais je peux pas m'imaginer une seule seconde avoir un autre agent.

-Je sais. Je n'ai jamais dit que je ne voulais plus être ton agent. J'ai simplement dit qu'on devait en parler pour voir comment trouver notre balance pour avoir une relation professionnelle comme personnelle. Et puis… je vais être honnête, je ne vois vraiment pas à qui je pourrais te confier de toute façon. Peut importe le manageur, tu les userais au bout d'une semaine." Il fait remonter sa main le long de son bras. Il penche la tête pour ancrer son regard dans le sien. "J'ai pensé à Yixing, il aurait la patience au moins.

-Oh non !

-Baekhyun aurait du répondant.

-Hors de question."

Kyungsoo ne peut s'empêcher de rire devant l'expression horrifié de son compagnon.

Laissant la plaisanterie de côté, il reprend plus sérieusement.

"Je veux être avec toi, vraiment. Et j'aime travailler avec toi..

-.. mais on va devoir trouver une autre dynamique ?" Jongin finit sa phrase, sachant ce qu'il allait lui dire.

"Oui. Avant que tu satures et qu'en plus de ne plus pouvoir me voir au boulot, ce soit aussi à la maison.

-Jamais. C'est de ça que tu as peur ?

-Oui, c'est ce que je crains. On va finir par se lasser et je veux qu'on pense à ça avant que ça n'arrive."

Arrivant enfin à se comprendre, ils finissent par laisser la salle de danse derrière eux et rentrent à l'appartement de Jongin. Depuis le temps qu'il était son agent, Kyungsoo avait eu le temps d'y venir en de nombreuses reprises. Il y avait ses habitudes et ses trois derniers mois n'avaient fait que les confirmer. Son logement personnel était assez loin et il lui était plus facile de rester chez Jongin. Heureusement que les seuls éléments vivants de son intérieur n'étaient composés que de quelques plantes et qu'il n'y était pas attaché car ses visites trop rares rendaient leur survie périlleuse.

Ce qui avait été le plus difficile à gérer c'était les photographes. Garder l'adresse de Jongin inconnue n'avait pas été possible et ils étaient nombreux à camper devant le bâtiment dans l'espoir d'avoir un cliché qui ferait sensation.

Jongin et Kyungsoo avaient été imaginatifs en ruses et parades pour préserver au maximum leur intimité. Parfois ils entraient dans la résidence à deux voitures, ou - comme ce jour là - ils en prenaient une aux vitres teintées. Cela ne leur garantissait pas à chaque fois l'anonymat mais ils parvenaient tout de même à limiter les rumeurs.

C'est après le dîner que la discussion revient sur le tapis. Ils étaient sur le canapé du salon, un drama défilant en fond.

"Alors cet appartement de tournage, il a été validé finalement ?

-Oui. Il est vraiment proche des studios, je vais appeler l'entreprise de sécurité demain pour voir s'ils peuvent en ajouter la rue dans celles bouclées durant le tournage. Cela te permettra d'être tranquille durant tes déplacements.

-Mais cela va bloquer la rue pour les autres habitants.

-Il n'y a quasiment pas de particuliers dans le quartier, uniquement des bureaux d'entreprises, c'est pour ça que les studios avaient été installés là à l'origine. Et cela ne ferait rajouter que 400m à la limite d'origine mais au moins les journalistes y seraient interdit."

Jongin hoche lentement la tête. Il réfléchit à une manière d'aborder la question qui lui reste en tête mais l'attention de Kyungsoo ne lui est pas pleine. Une sonnerie vient de signifier que ce dernier vient de recevoir un message et il sort son téléphone de sa poche pour le lire.

"C'est ton chef des opérations. Il a pu établir la liste du staff qui t'accompagnes, il vient de m'envoyer le planning. Je vais juste y jeter un coup d'oeil.

-Tu peux voir ça demain, non ? Il est près de vingt et une heure, le travail est fini depuis longtemps."

Kyungsoo lève un sourcil amusé.
"C'est toi qui me dit ça ?

-Oui, moi justement, tu sais, ton artiste. Je n'ai pas besoin de mon agent en ce moment, j'ai besoin de mon petit-ami. Mon agent, il a raccroché son téléphone depuis longtemps et il reprendra son travail demain.

-Tu sais que ça ne se passait pas du tout comme ça avant ? Tu m'appelais à n'importe quelle heure du jour et de la nuit et il fallait que je te trouve un taxi, un cachet d'aspirine ou que j'appelle une rédac pour éviter que des photos de toi sortent dans la presse du lendemain. Je ne compte même plus le nombre de nuit blanches que j'ai passé à cause de toi.

-Je ne promets rien en ce qui concerne les prochains scandales mais …. pour ce qui est des nuits blanches je pense que je peux t'en donner quelques autres."

Jongin affiche un sourire sans équivoque et Kyungsoo rend les armes en reposant son téléphone sur la table basse.

L'heure n'est pourtant pas encore aux démonstrations d'affection car Jongin a encore un sujet qu'il veut aborder.

Il se laisse glisser dans le canapé pour que ses jambes se mêlent à celles de son compagnon et il fait pression de sa main pour le rapprocher de lui.

"J'y emménage ce week-end alors?

-J'aurais les clés demain normalement.

-Et … tu vas venir avec moi ?"

C'est au tour de Kyungsoo de se déplacer. Il fait passer le bras de Jongin autour de sa taille.

"Je suis assez curieux de voir à quoi il ressemble. L'équipe a mentionné un piscine sur le toit terrasse." Son ton est amusé mais Jongin sait bien que l'important ne réside pas dans l'architecture de l'appartement. "Je dois venir lundi dans tous les cas pour parler avec le réalisateur donc je me disais que je pourrais rester avec toi ce week-end. Par contre, je retournerais à Séoul dans la semaine, j'ai des rendez-vous que je ne peux pas déplacer." Il laisse sa tête reposer sur l'épaule de Jongin. "J'y ai repensé, on vient de me confier un stagiaire à former. Peut-être que l'on pourrait voir ce que cela donne, de travailler à deux ?

-Tu veux qu'il soit mon agent ?

-Pas maintenant parce qu'il n'y est pas prêt mais .. à terme ce pourrait être à y réfléchir. Je reste ton agent, mais je ne serais pas le seul. Si cela se passe bien avec Jimin il pourrait me relayer ? C'est un essai, je dois le former de toute manière. On peut en profiter pour voir ce que cela donne ? Il va s'habituer à toi et tes habitudes et à terme je pourrais lui donner de l'autonomie.

-C'est qui ce Jimin ? Je ne le connais pas.

-Il vient d'intégrer l'équipe, il devrait te plaire. Et si ça ne marche pas et bien on laisse tomber. Qu'est-ce qu'o perdre ?" Il voit bien que Jongin n'est pas totalement convaincu. "Je te rassure, rien à voir avec Baek ou Yixing.

-Ni Junmyeon ?" Kyungsoo ne peut s'empêcher d'éclater de rire. Il savait que l'humour de son ami ne faisait pas toujours l'unanimité.

"Non, il est plutôt comme toi en fait. Très insouciant et très sociable.

-Et c'est lui que tu vois comme un de mes agents ?

-Il a un très bon sens des relations publiques. Je suis sûr que l'on peut transformer son enthousiasme à notre avantage."

Il restait encore beaucoup de points à discuter et il fallait de toutes façons des mois avant qu'un remplaçant soit pleinement formé. Mais le fait que Jongin ne s'y oppose pas était déjà une avancée en soit. Leur dynamique de travail était peut-être à repenser mais si Kyungsoo était près à bousculer son quotidien c'était pour pouvoir maintenir leur dynamique de couple. Et sur ce point il ne comptait faire aucune concession.

Une nouvelle vibration les interrompt. Kyungsoo répond au texto rapidement.

"C'est qui ?

-Jinki ? Ton chef des opérations. Je t'en ai parlé. Il veut que je valide le planning.

-À cette heure ? Il n'a pas autre chose à faire ?

-C'est lui qui coordonne le staff quand tu pars en tournage. Il a besoin que je valide pour pouvoir envoyer l'info à l'équipe.

-Tu traites souvent avec lui ?

-Plutôt, c'est lui qui gère le personnel qui t'entoure donc oui.

-Et il est toujours aussi, empressé.

-Empressé ? Tu entends quoi par là."

Se détournant, Kyungsoo peut voir la moue boudeuse qu'affiche son compagnon.

"Je sais pas, il est tard et il te harcèle de messages. Ce n'est pas correct.

-Il y a 10 min je te rappelais que tu faisais la même chose.

-Ça n'a rien à voir. Même avant qu'on soit ensemble, on était proche.

"Avec lui aussi je suis proche." Vu la réaction de Jongin ce n'était probablement pas la phrase à dire. Kyungsoo essaie de se rattraper en poursuivant. "Je lui envoie des textos à longueur de journées pour être sûr que ta maquilleuse va venir, que ton chauffeur est remplacé ou qu'il y aura des bodyguards sur les plateaux. Mais ça s'arrête là. On est proche professionnellement. Il n'a jamais été déplacé dans ses messages.

-Ça ne change rien au fait qu'il me dérange là.

-Jongin, il bosse avec nous depuis deux ans, s'il avait du se passer un truc ce serait fait.

-Ça ne te dérange pas qu'il nous interrompt comme ça ? Parce que c'est pro il peut t'envoyer des messages à n'importe quelle heure ?

-Ok, j'éteins mon téléphone. Ça te va ?" Il joins le geste à la parole mais Jongin est toujours aussi renfrogné. "Et je vais rendre nos échanges moins personnels si tu veux." Il essaie de détendre l'atmosphère en tentant une boutade. "Je vais lui envoyer des mails désormais."

Sa relation avec Jongin risquait de ne pas être évidente pour de nombreuses raisons mais il entendait leur donner tort les unes après les autres. Si la concession était de travailler moins et la récompense la peau de Jongin contre la sienne, il était prêt à signer un contrat à vie les yeux fermés.