Chapitre 4:

- Tout d'abord, personne, je dis bien personne, ne parle de cette situation aux enfants. Ensuite, même si cela me déplait énormément, je vais vous donner les explications.
- Merci, Steve.

J'ouvre ma bouche pour parler quand on entend la porte de Stella s'ouvrir, Danny et moi sommes à l'affût. On aperçoit Mary descendre, je vois que Danny se détend un peu mais se retient de lui poser des questions.

- Tout va bien, Danny. Stella et Grace sont toutes les deux entrain de dormir.
- Est-ce que...
- Non, elles ne vous en veulent pas du tout.
- Merci, Mary, pour ce soir, déclara-t-il.
- Ne me remercie pas, c'est toujours un plaisir de m'occuper de mes nièces. Et oui, j'ai laissé la veilleuse allumée. Tu t'inquiètes de trop, Daniel.
- Désolé, c'est plus fort que moi. On a tellement notre petite routine tout les trois qu'au moindre changement, je m'inquiète, s'expliqua Danny tristement.

Cela me serre le coeur t'entendre ça. Je sais que ce fut difficile de participer aux routines qu'ils ont eu depuis des années. Oh, je sais que mes filles m'aiment tout comme l'homme de ma vie mais mes missions ont fait qu'ils ont du savoir vivre qu'à trois au lieu de quatre.

- Je suppose qu'ils ne savent pas encore votre histoire?
- J'allai commencer quand tu es sortie de la chambre de Stella.
- Bien, mon soutien ne sera pas de trop maintenant que les filles dorment tranquillement.
- Merci, Mary.
- Hey, faut bien que je vous protège. Je n'ai pas envie de revoir les colères de vos deux princesses, rigola-t-elle.

Les deux rigolent suite à ça, je suppose qu'ils ont en tête un souvenir bien précis. J'aime voir que Mary et Danny s'entendent bien, au moins il n'a pas été seul dans cette situation. La tension s'apaise un peu avant qu'on recommence à parler de choses sérieuses.

- Bon, finissons-en avec les explications qu'on aille tous se coucher. La journée fut assez longue pour tout le monde.
- Pourquoi nous avoir caché que vous étiez mariés tout les deux? Avez vous pensé à la mère de vos enfants?
- Comment oses-tu parlé de la mère de nos enfants? Je t'arrête tout de suite, cela ne te regarde pas! Et n'essaie même pas de faire des recherches, tu n'en trouveras pas! s'énerva Danny.
- Danno...
- Non, je ne me calmerai pas! Elle vient ici chez nous, elle perturbe nos filles avec sa putain de curiosité de merde et pour couronner le tout, elle ose nous questionner sur la mère des enfants? Je ne suis absolument pas d'accord. Madame désire des explications? Mais tu vas les avoir tes explications! On ne vous a rien dit car on essaie de protèger nos filles! Et sache que ce n'est pas ma décision de vous en parler. Je voulais envoyer les filles chez mes parents et on aurait du le faire, comme ça, on ne serait pas ici à te donner des explications mais passer une soirée en famille chose qui se fait rare ces temps-ci! Alors non! Ne viens pas ici en prenant la défense de cette femme!
- Daniel,Danny,Danno, s'exclamons nous.

On remarque tous que Danny se calme en entendant la dernière voix. Il se lève et rejoint cette personne.

- Désolé, ma puce. Je ne voulais pas te réveiller.
- Je n'aime pas quand tu es en colère, murmura-t-elle.
- Oh Monkey, je suis désolé. Viens, on va te recoucher.
- Peux-tu...
- Bien sur, mon petit chat. On avait fini de toute façon.

Puis ils repartent dans la chambre de Stella en me laissant seul enfin presque seul vu qu'il a Mary avec moi. Chin se lève et tire sa cousine vers la sortie en colère. Je n'ai jamais vu Chin comme ça, je vois qu'il n'est pas content de la situation et moi non plus. Je n'avais jamais imaginé que Kono réagisse comme ça face à notre histoire. Elle est à surveiller, je ne lui fais plus confiance. Chin s'excuse pour tout et avoue avec tristesse qu'il comprend si on refuse de le revoir. Cela me brise le cœur de le voir aussi triste. Je lui explique qu'il faut juste attendre que les jours passent mais qu'il ne doit pas s'inquiéter pour ça. Il me sourit puis il s'en va avec Kono, nous laissant maintenant en famille. Je passe ma main sur mon visage puis mon regard se dirige vers les escaliers.

- Va les rejoindre, Steve. Ne t'inquiète pas pour moi. Rassure-les, ils ont besoin de toi. Ils ont toujours besoin de toi, ne l'oublie pas.
- Merci, Mary.

Je l'embrasse et cours vers la chambre de Stella. Quand j'ouvre la porte, mon coeur se serre en les voyant. Daniel est au milieu du lit avec nos deux enfants accrochées à son T-shirt. Je m'avance petit à petit sans faire du bruit mais mon regard croise celui de l'homme que j'aime. Il est aussi dévasté que moi face à toute cette histoire. J'essaie de m'installer dans le lit sans réveiller nos puces. Je déplace Grace entre Danny et moi, puis mon bras se referme autour de la taille de Stella. J'embrasse mon mari tendrement pour lui faire comprendre que je serais toujours là quoiqu'il arrive. Il me sourit ensuite on se blottit l'un contre l'autre et c'est comme ça qu'on s'endort tous.