Disclaimer: Je ne possède ni les personnages présentés dans cette histoire ni la majorité des scènes qui s'y déroule. Je ne possède que mes personnages Baraz et Fíli, fils de Kíli ainsi que les aventures qu'ils vivent.


Epilogue : Des temps meilleurs


Pendant le Quatrième Âge


Dale


Fíli, Prince d'Erebor, et Ceassa, Dame de la Montagne, furent mariés en présence de tous ceux qu'ils aimaient dans une pièce appartenant à un roi humain.

Peu après, ils annoncèrent la venue d'un bébé, qui leur fit la surprise d'être deux bébés : un garçon nommé Kíli comme son grand-père et une fille prénommée Ariana en l'honneur d'une tante qui manquait à tous. Baraz fut appointée marraine, un rôle qu'elle prit très au sérieux.

Thorin, Roi sous la Montagne, annonça assez vite l'exécution systématique de tous ceux qui avaient participé à ce que l'on nomma par la suite les Jours Sombres. Frír fut décapité quelques jours après son coup d'état manqué devant une foule écumante de rage. Sa lignée se termina avec lui. Baraz n'était pas présente.

Nóri se remit rapidement, car la Reine Talia s'occupa elle-même de lui. La Reine Mère passait désormais la plupart de son temps à soigner les malades et blessés, pour, en quelque sorte, rattraper le temps qu'elle avait perdu pendant son emprisonnement. Ses cheveux étaient devenus entièrement blancs pendant sa captivité, et elle reçut le surnom de Reine Blanche.

Bofur, Bombur et Gimli furent appointés au Conseil du Roi, remplaçant les Parjures et Glóin qui choisit de s'exiler dans les Monts de Fer pour sa pénitence.

Sigrid, la princesse guerrière, retourna à ses études de guérisseuse, et voyagea à travers Middle-Earth pour revenir avec de nouveaux remèdes. Elle finit par s'installer à Minas Tirith, aux Maisons de la Guérison, et devint l'apprentie d'Aragorn.


Mais qu'advint-il alors de Baraz ?

Baraz soigna sa relation conflictuelle d'avec la Montagne Solitaire, refusant de reprendre place au Conseil de Thorin et choisissant plutôt de rouvrir son officine pour apprendre l'Histoire aux enfants de Dale et d'Erebor, ainsi que leur parler des héros de leur temps.

Elle soigna aussi, même si plus lentement, sa relation d'avec un certain monarque.

Au début, il n'y avait que silences et regards, avant qu'elle ne trouve le courage et la force de lui parler et de lui présenter ses excuses pour la façon dont elle s'était comportée. Il ne dit rien mais lui prit la main avant de partir.

Quand ils recommencèrent à se parler, ils parlèrent du monde, de leurs aventures, de la vie, de Dale. Bard parlait de sa sœur, de sa mère, mais jamais plus de la hâte qu'avaient ses généraux de le voir marié.

Bard avait 33 ans quand il redemanda à Baraz de l'épouser. Il le fit calmement, dans le verger où elle ramassait des poires pour les cuisines royales. Ils ne s'étaient plus embrassés depuis leur moment volé six ans auparavant. Ils le firent à cet instant. Baraz accepta de devenir Reine de Dale, malgré ses craintes.

Elle avait 79 ans.